Nutrition pour le RGO

Le reflux gastro-oesophagien (RGO) est une maladie grave du système digestif, accompagnée de diverses manifestations. L'une des principales directions du traitement est le strict respect des principes de l'alimentation. Le maintien du régime alimentaire avec GERD permet à la maladie d'entrer en rémission et améliore le bien-être général du patient.

Principes nutritionnels

Pour prévenir l’exacerbation et améliorer l’état actuel du patient, les médecins recommandent de respecter scrupuleusement les règles élémentaires de la nutrition. Ceux-ci incluent les recommandations suivantes. Les repas servis à une personne doivent être variés et l’alimentation doit être équilibrée, c’est-à-dire fournir au corps toutes les vitamines, minéraux et oligo-éléments nécessaires.

Fraction alimentaire recommandée - au moins 5 à 6 fois par jour. Le patient ne devrait pas trop manger. Pour ce faire, vous devez non seulement réduire les portions, mais également servir les aliments dans une assiette plus petite. Visuellement, la portion aura l’air plus grande qu’elle ne l’est réellement. Il est nécessaire de limiter la consommation de sel et d'assaisonnements.

Il est conseillé d’éliminer complètement de l’alimentation les produits alimentaires épicés, frits, salés et fumés. Ils ont un effet néfaste sur la muqueuse enflammée de l'œsophage, augmentant les symptômes actuels. Les oignons frais, l'ail, les piments forts et les épices sont complètement exclus du menu. Le dernier repas doit avoir lieu au moins 2-3 heures avant d'aller au lit.

Les collations sur le pouce et les repas secs sont strictement interdites. Les aliments doivent être bien mastiqués et bien humidifiés avec de la salive. Après avoir mangé, tout exercice ou activité physique est totalement interdit. Faites les tâches ménagères après au moins 1 heure. Cela empêchera le développement de reflux (reflux). Après un repas, il est conseillé de faire une petite promenade.

Liste des aliments interdits

Un régime alimentaire avec une acidité élevée - des taux bas accompagnent cette pathologie dans des cas exceptionnels - interdit de nombreux aliments. Mais, tout d’abord, il faut abandonner ce qui suit:

  • Boissons - thés noirs fort infusés, cacao, café, sodas, boissons aromatisées à la menthe et à base d'alcool, préparées à base d'alcool.
  • Les plats sont épicés au goût.
  • Au chocolat
  • Légumes et fruits pouvant causer des brûlures d'estomac. La liste dans chaque cas est individuelle.
  • Produits laitiers à haute teneur en matières grasses - lait (plus de 2%), yaourts, fromages, fromage cottage, crème.
  • Produits de viande rôtis.
  • Des plats frits, en particulier des pommes de terre.
  • Restauration rapide

Liste des produits autorisés

Le régime alimentaire pour le reflux gastro-oesophagien est très diversifié, en raison d'une liste assez large de produits approuvés.

Quoi manger:

  • Des oeufs Servi à la table exclusivement bouilli à la coque (pas plus de 2 pièces par jour) ou sous la forme d'une omelette cuite au bain-marie.
  • Poissons variétés allégées - navaga, perche, morue, carpe, sandre.
  • Types de viande: veau, volaille (la peau doit être retirée), bœuf, lapin. Peut être servi sous forme de boulettes de viande, boulettes de viande, soufflés et casseroles. Cuire à la vapeur ou cuire au four sous le papier d'aluminium.
  • Lait acide et produits laitiers à faible teneur en matières grasses. Après le repas, le yogourt faible en gras, le yogourt et le kéfir sont autorisés. Fromage cottage, habillé avec de la crème sure ou une cocotte. La crème sure neutre peut être utilisée pour faire le plein. Lait - en fonction de l'intolérance individuelle.
  • Huiles végétales (maïs, olive, tournesol) - pas plus de 20 ml par jour.
  • Beurre - pas plus de 20 grammes par jour.
  • Légumes frais - tomates pelées, concombres, chou aux feuilles douces, carottes, légumes verts.
  • Pommes de terre, petits pois, citrouilles, courgettes - pour préparer des pommes de terre en purée et des ragoûts.
  • Le pain d'hier à base de farine de blé.
  • Kashi (semi-liquide ou en purée). La semoule, les flocons d'avoine, le riz et le sarrasin sont autorisés.
  • Bonbons - marmelade, biscuit sans cuisson, gelée, gelée, bonbon.
  • Fruits et baies au goût sucré, en particulier la pastèque. Ils aident à renforcer la défense immunitaire et fournissent également à l'organisme toutes les vitamines nécessaires. Mais avec le RGO, il est interdit de les consommer frais: cela peut provoquer des brûlures d'estomac et augmenter la production de suc gastrique. Les bananes et les fruits exotiques doivent être consommés avant les repas.
  • Soupes Pour la préparation du plat, des bouillons retirés (sans graisse) sont utilisés. Il est interdit d'utiliser toutes sortes de légumineuses (pois, haricots, lentilles) pour l'épaississement. Il est conseillé de cuisiner des soupes en purée, car elles n’ont pratiquement aucun effet sur les muqueuses de l’œsophage et de l’estomac. Le menu peut être varié: pâtes, fruits, soupes au lait. Ils sont également autorisés à cuisiner du poisson ou du poulet.
  • Garnir Les pâtes ne peuvent être servies plus de 2 fois par semaine. Purée de pommes de terre.

Régime Pevzner

Lors du diagnostic du RGO, le numéro de table 1 est attribué au patient. Observez qu'il est nécessaire dans la période d'exacerbation ou dans la détection initiale de la maladie. Durée - 1 semaine. Le menu comprend des aliments de rechange qui peuvent avoir un effet minimal sur la muqueuse oesophagienne enflammée. Cela contribue à accélérer la guérison et la cicatrisation des ulcères formés.

Les produits autorisés peuvent être cuits et cuits à la vapeur. Les plats sont servis sous forme de purée ou de liquide. Il est interdit de servir chaud ou froid: les aliments doivent être chauds. Le patient est servi avec des omelettes à la vapeur, des kissels, des soupes, diverses céréales. Nutrition pour le RGO fractionnel - toutes les 3 heures en petites portions. Le régime alimentaire pour le RGO avec oesophagite et acidité élevée du suc gastrique présente certaines différences.

Si la maladie est compliquée par le développement de l'œsophagite, les plats ne sont servis au patient que sous une forme minable. Cela résout le problème typique de la dysphagie (douleur lors de la déglutition, nourriture coincée dans la gorge). Pour le petit-déjeuner, il est recommandé de servir du porridge, des thés chauds, le kéfir est parfait pour une collation dans l'après-midi. Pour le déjeuner - soupe à la crème. Les légumes cuits sont autorisés à garnir avec de la purée de pommes de terre, pré-broyés avec un mélangeur.

Avec un traitement combiné de RGO et de gastrite, dans lequel l’acidité est augmentée, un régime alimentaire doux est nécessaire. Il est strictement interdit de sucreries, épices, plats gras / épicés, boissons gazeuses. Le menu doit être convenu avec le médecin traitant.

Pendant la période d'exacerbation du RGO, en plus de prendre des médicaments, vous devez suivre un régime alimentaire strict. Le patient est autorisé à bouillir la bouillie dans l'eau et autres plats bouillis. Il est nécessaire de l'observer dans un délai de une à deux semaines, jusqu'à l'amélioration de l'état de santé général.

Menu du jour approximatif:

  • petit-déjeuner - bouillie-bouillie et décoction de baies d'églantier;
  • deuxième petit-déjeuner - fromage cottage;
  • déjeuner - soupe, poitrine bouillie avec un accompagnement de légumes bouillis;
  • collation de l'après-midi - salade de légumes à base de betteraves bouillies avec des carottes, assaisonnée d'huile végétale;
  • dîner - ragoût de légumes ou casserole de lait caillé.

Pendant la période de rémission de la maladie, la liste des produits approuvés peut être légèrement allongée. Par exemple, un patient peut manger des bonbons, mais en quantités limitées. Les aliments gras et les aliments sont toujours interdits.

Exemple de menu pour la journée:

  • petit-déjeuner - fromage cottage avec crème sure, thé, biscuits secs à la galette;
  • le deuxième petit-déjeuner - kissel de baies sucrées;
  • déjeuner - soupe sur un bouillon faible en gras, viande bouillie avec un plat d'accompagnement;
  • thé de l'après-midi - jus sucré avec des biscuits;
  • dîner - côtelettes à la vapeur, garnies de ragoût de légumes.

La prévention de l’exacerbation du RGO est conforme aux principes de base du régime alimentaire. Pour le petit-déjeuner, vous devez servir de la bouillie en y ajoutant des raisins secs pour varier et améliorer le goût. Le deuxième petit déjeuner - galetny cookies et boissons autorisées. Pour le déjeuner, soupes bien adaptées, viandes maigres, salades de légumes. Coffre-fort, bouillon sur les baies de rose sauvage, kisel. Pour cuisiner pour le dîner, vous pouvez prendre le poisson.

La liste des produits qu'il est prévu d'utiliser dans la préparation du menu doit être coordonnée avec votre médecin et votre nutritionniste. Exemple de menu pour la journée avec le cours classique du reflux gastro-œsophagien:

  • pudding à la citrouille avec pommes de terre, saupoudré de sauce à la crème sure, un peu d’omelette à la vapeur, décoction d’herbes, biscuits;
  • deuxième petit déjeuner - vinaigrette, une tranche de pain d'hier à base de farine de blé, de yogourt faible en gras, de gelée;
  • déjeuner - soupe de nouilles avec légumes, bouillie de riz, poulet cuit au four en feuille, thé sucré;
  • Goûter de l'après-midi - cocotte de fromage blanc, boisson autorisée;
  • dîner - poisson bouilli avec salade de légumes, une tranche de pain blanc, compote;
  • avant d'aller au lit - gelée.

Recettes GERD

Le menu pour le RGO peut être assez varié. Les recettes de plats diététiques sont nombreuses, ce qui rend le régime du patient savoureux et pas ennuyeux.

Bouillon aux oeufs

À partir de viandes faibles en gras (veau, bœuf, volaille), vous devez cuire le bouillon. Pour 1 litre du produit fini utilisé 2 oeufs. Ils doivent être mélangés et versés dans un liquide chaud. Servir avec des croûtons faits maison à partir de pain blanc.

Boulettes de viande de viande

Le poulet ou le veau doivent sauter dans un hachoir à viande ou moudre dans un mélangeur. Mettez le pain blanc (100 grammes) dans la viande hachée trempée dans du lait et ajoutez l'oeuf. Bien pétrir, saler. Aveugler les boulettes de viande de petite taille et courir dans de l'eau bouillante. Après que les boulettes de viande flottent, faites-les bouillir pendant 10 minutes.

Purée de pommes de terre et courgettes

Petites courgettes jeunes et quelques pommes de terre à bouillir dans de l'eau salée. Crush à un état de purée de pommes de terre. Assaisonner avec du beurre.

Omelette au chou-fleur

Démonter le chou-fleur en inflorescences. Les faire bouillir. Au four formez le four et mettez les choux "champignons". Dans 150 ml de lait, ajoutez 2 œufs. Battez et versez sur le chou. Vapeur.

Pâté de viande

Cuire 1 kg de poulet ou de veau avec 1 carotte. Passer la viande finie à travers un hachoir à viande deux fois. Mettez un peu de beurre et mélangez.

Soupe de nouilles au lait

Préparez des nouilles faites maison: combinez un verre de farine avec un œuf et 1 c. l de l'eau Pétrir et rouler des pancakes minces. Donnez-leur un peu sec. Réduire en un rouleau et couper en lanières. Commencez les nouilles dans de l'eau bouillante et laissez cuire pendant 10 à 15 minutes. Amener le lait à ébullition (3,5 tasses). Versez les nouilles prêtes, salez et sucrez. Dans un bol au moment de servir, mettez un morceau de beurre.

Le reflux gastro-oesophagien est une maladie complexe dont le traitement efficace sans régime est impossible. En règle générale, adhérer aux principes de la nutrition thérapeutique, le patient est obligé d'adhérer à toute sa vie.

Régime alimentaire pour l'œsophagite par reflux (RGO) et la gastrite: une étape importante dans le traitement de la maladie

Le régime alimentaire malsain est le principal facteur de provocation dans le reflux gastro-oesophagien. L'efficacité du traitement dépend du respect des exigences du médecin traitant en matière de changement de mode de vie. Un régime alimentaire bien composé avec du gerba et une gastrite aidera à guérir l'œsophagite de grade 1 et à réduire l'incidence de la récurrence de la maladie dans les stades avancés.

Bases de l'alimentation diététique

Lorsque l'œsophage et le reflux d'œsophage, le régime alimentaire doit être physiologiquement complet et équilibré: inclure suffisamment de nutriments (protéines, lipides, glucides), de minéraux et de vitamines. La nutrition médicale minimise l'irritation chimique et mécanique de la membrane muqueuse, en arrêtant les processus inflammatoires. Cela vous permet de normaliser la motilité des organes digestifs, la synthèse du suc gastrique.

Le régime alimentaire pour le RGO avec oesophagite implique une nutrition conforme au tableau n ° 1 de Pevzner. Il sera nécessaire d’exclure les produits qui stimulent l’activité sécrétoire de l’estomac, sont difficiles à digérer, ont un effet irritant, entraînent une formation accrue de gaz. Cela aidera à réduire la charge sur les organes du tractus gastro-intestinal.

Le reflux gastro-oesophagien est une maladie unique qui nécessite un régime alimentaire individuel. Le même plat peut provoquer différentes réactions chez les patients, de sorte que le régime est déterminé par le patient lui-même par essais et erreurs. L'absence ou l'apparence de brûlures d'estomac sera un indicateur de la réaction de l'estomac aux aliments consommés. Il est recommandé de tenir un journal alimentaire dans lequel sont enregistrés le régime alimentaire et les réactions du corps. Cela vous aidera à créer votre propre liste de produits qui ne coïncidera peut-être pas avec les recommandations généralement acceptées des médecins.

Le numéro 1 du tableau diététique implique l'utilisation de petites portions de 5 à 6 fois par jour (après avoir mangé l'estomac, il ne devrait être rempli que sur un tiers). L'intervalle entre les repas ne doit pas dépasser 4 heures. Cela réduira la fréquence des attaques et contribuera à l'évacuation rapide des aliments de l'intestin. Il est conseillé d'utiliser un petit plat pour éviter le sentiment que vous avez peu mangé.

Après avoir mangé, il est interdit de s'allonger, de faire du sport, de courir ou de sauter. Le dernier repas doit avoir lieu 2 à 3 heures avant le coucher. Immédiatement avant le coucher, vous êtes autorisé à boire 200 ml de kéfir, de yogourt ou de ryazhenka.

Le régime alimentaire pour l'œsophagite par reflux implique l'utilisation de plats en purée, en purée et ressemblant à du cachemire. Les plats de cette consistance réduisent la production d'acide chlorhydrique, empêchent le contenu acide de l'estomac d'être rejeté dans l'œsophage. Ceci est important à considérer lors de la rédaction d'un régime alimentaire pour l'oesophagite par reflux érosif. Il est également permis d'utiliser du poisson bouilli, cuit au four ou cuit à la vapeur et des tranches de viande maigre.

Quantité quotidienne de nutriments:

  • Les écureuils. Les besoins quotidiens d'un adulte sont de 80 à 90 g, dont 50% doivent être d'origine animale.
  • Glucides. Le besoin - 300-350 g par jour. Les sucres simples ne doivent pas dépasser 20%.
  • La graisse Les besoins quotidiens atteignent 70 g, tandis que la proportion de graisse végétale est de 40%.

La valeur calorique de la ration thérapeutique est en moyenne de 2300 kilocalories.

Quels produits doivent être exclus?

Tout régime alimentaire prévoit la limitation de l'utilisation de certains aliments conduisant à une détérioration du patient. Quel que soit le stade de l’œsophagite, il est recommandé d’exclure:

  • Chou aigre, frais et mariné, champignons, légumineuses, chocolat et produits à base de pain, pain noir, navets, radis, plats épicés, pâtisseries fraîches, crème glacée, gâteaux et tartes, bonbons. Ces produits provoquent une augmentation de la formation de gaz, ce qui entraîne une augmentation de la pression intra-abdominale et le développement de la coulée.
  • Légumes et fruits frais, ail, jus aigres, vinaigre, bouillons riches, viandes grasses (bœuf, canard, porc, saindoux) et poissons (poisson-chat, esturgeon), viande en gelée. Ils conduisent à une sécrétion excessive de suc gastrique. Par conséquent, il est recommandé d’exclure les produits au moment de l’exacerbation. Tomates bannies catégoriques.
  • Sauces, assaisonnements, biscuits salés et chips, épices, viandes fumées, marinades. Ces produits augmentent l'acidité de l'estomac et des gaz.
  • Du lait Il aide à soulager rapidement l’état des brûlures d’estomac. Mais les protéines du lait et le calcium qu’elles contiennent augmentent la sécrétion d’acide chlorhydrique. Par conséquent, une attaque se produit à nouveau.
  • Fortement interdit la consommation de boissons alcoolisées, de café et de thé fort.

Nutrition médicale pour le RGO

Il est nécessaire de découvrir plus en détail ce que vous pouvez manger avec l'oesophagite par reflux:

  1. Les premiers plats. Autorisé l'utilisation de végétarien, nouilles, produits laitiers, soupes de fruits, ainsi que des soupes, purée de pommes de terre.
  2. Sources de protéines. En cas d'érosion et lors d'une exacerbation, le veau, le lapin, le poisson maigre au poulet (hareng, morue, perche, goberge, carpe, sandre) sous forme de soufflé, les boulettes de viande à la vapeur, les boulettes de viande, les casseroles sont autorisés. Une petite quantité permettait des saucisses de boeuf et des saucisses allégées. Le régime alimentaire peut comprendre des produits laitiers, 2 à 5% de fromage cottage, la crème sure n’est autorisée que comme vinaigrette. Les œufs peuvent être utilisés comme omelettes à la vapeur ou pour la cuisine.
  3. Garnir Ils recommandent le porridge sur l’eau (flocons d’avoine, sarrasin, riz et semoule), les pommes de terre bouillies (vous pouvez les écraser, les dumplings, les casseroles) ou les pâtes bouillies (seules les huiles végétales sont utilisées pour la vinaigrette). Le petit-déjeuner parfait est composé de gruau à la banane. Cela donnera une sensation de satiété, fournira à l'organisme la quantité nécessaire de minéraux et de vitamines, enveloppera la muqueuse de l'œsophage.
  4. Légumes, fruits et légumes verts. Lors de l'exacerbation, vous devez refuser d'accepter ces produits sous forme brute. Toutefois, les légumes et les fruits cuits au four ou bouillis, les légumes verts peuvent être consommés en quantité illimitée.
  5. Desserts La gelée, le kissel, la crème et le soufflé, les biscuits à base de pâte à biscuits, la marmelade, la pastila, les fruits cuits au four et les baies sont autorisés. Après une réception complète, il est permis de manger à titre exceptionnel un petit morceau de gâteau ou un bonbon. Certains nutritionnistes recommandent de commencer la journée avec un verre de kissel, qui a un effet enveloppant.

Exemple de menu pour l'oesophagite par reflux

Lorsque le reflux est recommandé de développer un menu hebdomadaire approximatif avec un nutritionniste. Le régime quotidien devrait ressembler à ceci:

  1. Petit déjeuner Semoule sur l'eau avec des fruits secs (raisins secs, abricots secs, pruneaux). Kissel avec un morceau de guimauve.
  2. Deuxième petit déjeuner Pomme au four avec du sucre.
  3. Déjeuner Soupe à la vermicelle additionnée de verdures, purée de pommes de terre avec une baguette de lapin, bouillon de dogrose avec des biscuits à l'avoine.
  4. Thé Fromage cottage faible en gras avec crème sure.
  5. Le dîner Poisson au four avec salade de légumes, thé ou compote.
  6. Deuxième dîner 200 ml de yaourt naturel faible en gras.

Chaque plat peut être complété avec des herbes aromatiques, des épices et des sauces au goût.

Recommandations supplémentaires

Le respect de règles simples aidera à réduire la gravité des symptômes de la maladie:

  • Avant de manger, il est nécessaire de boire 200 ml d’eau bouillie froide pour réduire l’acidité du suc gastrique;
  • Éliminer l'utilisation de boissons alcoolisées;
  • Les aliments doivent être à température modérée: pas trop chauds, mais pas froids;
  • Quelques morceaux de pommes de terre crues, un quart de tasse de jus de pomme de terre ou deux ou trois cerneaux de noix aideront à réduire le risque de reflux;
  • Éliminer les repas du soir qui ne provoquent que des brûlures d'estomac;
  • En cas de syndrome de douleur intense, vous pouvez manger debout et après 3 heures de repas, vous devez vous asseoir ou marcher.
  • Au coucher, il est recommandé de boire une décoction d'herbe de camomille, qui a un effet anti-inflammatoire et apaisant.

L’œsophagite par reflux est une pathologie chronique. L’alimentation et le traitement ne font que réduire la fréquence des attaques de la maladie. La violation des principes de nutrition entraînera une rechute et une exacerbation du processus inflammatoire. Par conséquent, la nutrition thérapeutique devrait faire partie intégrante de la vie du patient.

Régime avec un gerb avec oesophagite pendant une semaine

Si, après avoir mangé, vous ressentez une sensation désagréable sous forme de brûlures d'estomac, d'éructations, de douleurs à la poitrine et d'émissions alimentaires de l'estomac dans l'œsophage, cette maladie s'appelle RGO, appelée reflux gastro-oesophagien.

Les aliments entrant dans le bas de l'œsophage irritent et endommagent ses parois. Cela est dû à l'anneau musculaire, situé au centre, qui joue un rôle protecteur.

Il n’est pas en mesure de s’acquitter de sa tâche car il est constamment en position ouverte. La maladie est chronique et ne peut pas être traitée, mais les symptômes peuvent être soulagés.

Pour ce faire, utilisez un régime alimentaire spécial pour le RGO. Il est capable d'ajuster la digestion, d'améliorer l'état du patient et de supprimer les symptômes existants de la maladie.

Ce qui devrait être immédiatement abandonné

En ce qui concerne ce problème, assurez-vous de poser un diagnostic complet avant de vous prescrire un traitement. Assigné à un régime spécial, qui comprend des repas sains et autorisés.

Mais il existe une liste de produits qui ne peuvent pas être. Ils peuvent nuire et aggraver la manifestation de la maladie. En aucun cas, de tels produits ne doivent être placés sur la table:

  • Toutes les boissons à la menthe et la menthe elle-même
  • Produits de chocolat et chocolats
  • Boissons alcoolisées
  • Toutes les boissons contenant de la caféine. Ce sont café, thé, énergie, cola et autres.
  • Piment
  • Aliments contenant un pourcentage élevé de matières grasses (lait gras, crème, fromages gras, yogourt gras, desserts au cacao et au chocolat)
  • Gras, viande frite, bacon, saucisses
  • Aliments frits (pommes de terre, tartes, aliments frits)
  • Pâtisserie
  • Haute teneur en beurre et en huile végétale. Dose quotidienne de pas plus de 4 cuillères à soupe.
  • Certains fruits et légumes, surtout crus. Leur liste est déterminée individuellement.
  • Viandes fumées, cornichons, cornichons et plats épicés

Quels produits pour faire un régime

Pour faire le bon menu, vous devez savoir ce que vous pouvez manger avec le RGO. Il existe un tableau spécial qui répertorie les produits autorisés. Parmi ceux-ci, il est recommandé de faire un régime.

  • Lait et produits laitiers. Ceux-ci comprennent: le lait faible en gras, le lait concentré non gras, le lait de soja, le fromage cottage faible en gras, le lait en poudre, les fromages faibles en gras, le lait faible en gras, le sorbet et le babeurre.
  • Protéines et produits à base de viande. Ceux-ci incluent: toutes sortes de viande maigre, poisson et volaille. Les noix, le beurre de cacahuète, les pois et les haricots sont également utiles.
  • Les produits céréaliers, mais pas gras. Le régime alimentaire comprend la moitié de ces aliments.
  • Disponibilité de légumes. Vous pouvez inclure tous les légumes dans le régime alimentaire, en particulier l'orange et le vert.
  • Abondance de fruits. Tous les fruits seront utiles.
  • Huile végétale pressée à froid. Son débit quotidien ne doit pas dépasser 50 ml. Vous pouvez utiliser l'huile d'olive et de canola.
  • Boissons non alcoolisées. Compotes et tisanes qui ne contiennent pas de menthe.
  • Les épices et les assaisonnements, mais pas chaud et sans poivre.

En utilisant les plats ci-dessus, vous pouvez créer un menu exemplaire pour la semaine, dans lequel la nourriture sera correcte et sûre.

Cuire de tels plats doit être fait sans ajouter de graisse, le régime sera alors bénéfique et soulagera les symptômes du RGO.

Plusieurs options pour les régimes

La nutrition pour le RGO devrait être fractionnée, comprenant plusieurs repas par jour, de préférence au moins cinq fois. Il existe plusieurs options de menu dans lesquelles une alimentation équilibrée est maintenue.

Option 1:

  • Petit déjeuner Fromage cottage sans gras, 2 œufs durs, une tranche de pain d’hier et une tisane faible.
  • Déjeuner Bouillie de riz bouillie à base de lait écrémé, galette de poisson à la vapeur, velouté, compote de fruits.
  • Snack Kissel et biscuits secs non gras.
  • Le dîner Bouillie de riz, steak de filet de poulet, craquelins ou génoise d'hier, tisane faible.
  • Dîner tardif Kéfir sans gras léger.

Option 2:

  • Petit déjeuner Riz brun bouilli dans du lait écrémé, oeuf 1 pc. bouilli, thé à la camomille avec du miel.
  • Snack Fromage cottage faible en gras, compote.
  • Déjeuner Salade de légumes, soupe de légumes à base de bouillon de poulet, boulettes de viande à la vapeur, ragoût de légumes, cocktail de fruits (grenade aux pommes), fouettée au mélangeur.
  • Thé Toasts, noix, 3 pièces, décoction d'églantier.
  • Le dîner Pommes de terre au four, ragoût de légumes au poisson, thé au gingembre et au miel.
  • Dîner tardif Yaourt aux baies fait maison.

Ceci est seulement un exemple de menu et peut être modifié en ajoutant d'autres options pour les plats avec GERD. La nourriture doit être saine et savoureuse, le traitement en bénéficiera et donnera un bon résultat.

Recettes diététiques

Il existe des recettes prêtes à l'emploi qui constituent un régime alimentaire bénéfique non seulement pour le système digestif, mais également pour le RGO. Ceux-ci comprennent:

  • Chou chinois. Les feuilles sont séparées des tiges, coupées, étalées sur une poêle avec un peu d'huile, cuites 3 minutes, additionnées de feuilles et d'un demi-litre d'eau ou de bouillon de légumes. Cuire à nouveau 10 minutes, ajouter les épices et les assaisonnements.
  • Citrouille De fines tranches de potiron saupoudrées d'une petite quantité d'huile d'olive, ajoutez les épices, sauf le poivre. Dans un four préchauffé à 220 degrés, cuire au four pendant 15 minutes jusqu'à coloration dorée. Le plat est prêt.

GERD et Acidité

Le RGO peut être accompagné d'autres maladies qui exacerbent les symptômes. Le traitement vise à éliminer tous les signes, en tenant compte des particularités de la maladie qui l’accompagne.

Le régime alimentaire pour le RGO à haute acidité comprend des antiacides naturels. Ce sont divers fruits et légumes, qui réduisent considérablement le niveau d'acide chlorhydrique de l'estomac.

  • Des fruits. Ce sont: citron vert, citron, pamplemousse, melon d'eau et avocat.
  • Les légumes. Ceux-ci incluent: asperges, artichauts, brocolis, concombres, chou, laitue, céleri, ail, oignons, radis, betteraves, pois, courgettes, carottes et épinards.

Tous les fruits et légumes sont sélectionnés individuellement, de sorte qu'ils ne provoquent pas de symptômes de RGO. Le régime vise des recettes pouvant faire face à une acidité élevée.

Les fruits et les légumes choisissent ceux qui sont toujours disponibles, sûrs, mûrs et frais.

GERD et oesophagite

Le RGO provoque des dommages à la membrane muqueuse du bas de l'œsophage. Cela se manifeste par une œsophagite ou un RGO érosif.

L'œsophagite est appelée un processus inflammatoire qui se produit à la suite de la décharge du contenu de l'estomac.

Le régime alimentaire pour le RGO avec oesophagite vise à réduire le processus inflammatoire, ce qui peut provoquer des complications.

  • Vous pouvez manger des espèces de poissons gras, noix, graines de lin, huile d'olive et de colza, graines de citrouille, huile de son de riz, huile de pépins de raisin, huile de noix. Toutes les huiles sont stockées dans le réfrigérateur pour éviter l'oxydation. Ils remplissent les salades.
  • Le soja, le tofu, le lait de soja peuvent être inclus dans le régime alimentaire. Ils sont capables d'engourdir et de réduire le processus inflammatoire.
  • Des noix et des graines sont ajoutées aux plats en petites quantités.
  • Comme épices et assaisonnements, vous pouvez ajouter du cumin, du gingembre, du curcuma et du curry.

Lorsque GERD, écoutez l’état de l’œsophage et suivez toutes les recommandations. Exclure tous les produits qui causent de la douleur et d’autres manifestations.

Pour plus de commodité, ils ont un journal spécial pour la semaine, dans lequel ils écrivent tout le régime et les recettes de plats, qui comprennent un régime. Enregistrez toutes les sensations et les réactions à celles-ci.

L'œsophagite dans le RGO est une maladie chronique dans laquelle le stress oxydatif est toujours noté. Par conséquent, le régime alimentaire comprend des fruits et des légumes que vous devez manger régulièrement.

La récupération est due aux antioxydants qui réduisent l'inflammation. Pour que le régime alimentaire et le régime avec le RGO restent réguliers avec la même quantité de fruits et de légumes, ils sont congelés et séchés pour l’hiver.

Recommandations importantes

Il est recommandé d’écouter certaines recommandations, en ajustant la puissance et le mode pour le GERD. Ceux-ci incluent non seulement le régime, mais également un certain nombre d'autres règles.

  • Lorsque le RGO est prescrit à un régime dans lequel il n’ya pas de place pour les boissons alcoolisées. Ils n'irritent pas seulement les muqueuses, mais provoquent également la formation d'acide chlorhydrique, ce qui complique la lutte contre la forte acidité.
  • Augmenter la consommation d'eau par jour jusqu'à 2 litres.
  • Mangez équilibré et rationnel. A partir des produits consommés, obtenez toutes les vitamines, nutriments et éléments nécessaires. Il est recommandé de consommer des aliments car ils sont mieux absorbés sous cette forme.
  • Le régime alimentaire est strictement observé pendant la période d'exacerbation. Pendant la rémission, il est permis d'augmenter les aliments riches en protéines et en glucides. Exclure strictement les plats et les produits contenant et formant un acide.
  • Exclure le jeûne avec oesophagite. Sinon, les symptômes vont revenir et s'aggraver.

Comment manger

En plus de toutes les recommandations concernant le RGO, certaines règles relatives à la prise alimentaire doivent être suivies et écoutées.

  • Observez une certaine température. La nourriture ne doit pas dépasser 60 degrés. Les aliments chauds peuvent endommager la membrane muqueuse et provoquer des spasmes. La même chose vaut pour la nourriture froide. Les aliments dont la température est inférieure à 15 degrés peuvent provoquer des douleurs et des crampes.
  • Vous devez manger au moins 5 fois par jour. Cela réduira considérablement le processus inflammatoire en réduisant les blessures à l'œsophage.
  • Après le repas n'est pas autorisé à se reposer ou dormir. Cela conduira à de nombreuses brûlures d'estomac et provoquera une hernie.
  • Vous pouvez vous coucher 2 heures après avoir mangé. Cela empêchera les aliments de pénétrer dans l'œsophage, sauvant ainsi la partie inférieure et les muqueuses de l'inflammation.
  • Les portions de nourriture devraient être petites. Vous ne pouvez pas trop manger et trop manger, c'est un chemin direct vers la formation d'une hernie.
  • Tous les aliments doivent être bien cuits. Laisser bouillir, cuire à la vapeur, cuire au four. Exclure les aliments frits, qui provoquent la formation d'acide chlorhydrique, irritant les muqueuses.
  • Éliminez les bouillons très riches à base de champignons, de poulet et de bœuf.

Pour le traitement et la prévention du RGO, vous devez bien manger, bien vous alimenter et abandonner les aliments nocifs et les mauvaises habitudes.

Pour éviter les complications, il est nécessaire de faire appel à un médecin qui effectuera une consultation compétente et établira un diagnostic complet.

Dans la détection des maladies concomitantes, prescrire un traitement spécial visant à observer un régime alimentaire et un mode de vie sain.

Régime avec gerba avec oesophagite

L'œsophagite est une maladie de l'œsophage causée par une inflammation des parois internes. Les coupables de la maladie - une bactérie nocive, une consommation excessive d'alcool, une faiblesse congénitale de la valve ouverte de l'estomac.

Symptômes de la maladie: brûlures d'estomac une demi-heure après le repas, nausées graves, douleurs abdominales graves lors de la consommation d'aliments. Lorsque la maladie s'intensifie, de nouveaux signes apparaissent: la voix du patient devient rauque, des particules de sang se retrouvent dans les vomissements. Le reflux érosif est traité à l'aide de médicaments et de régimes.

Règles de régime pour le RGO

Certaines conditions doivent être respectées lors d'un régime:

  1. La nourriture est absorbée par petites portions. Renforcer l'état de satiété aidera les petites assiettes. Les nourrir rapidement pour satisfaire la faim. Il sera possible d'éviter de trop manger, de blesser le corps avec l'apparence de graisse inutile - la silhouette cesse d'être mince, les processus métaboliques du corps sont perturbés.
  2. Après avoir mangé, il est interdit de bouger activement. Vous ne pouvez pas sauter, courir, vous baisser. La marche lente est autorisée.
  3. Le dernier repas est prévu 3 heures avant la nuit. Si tenue plus tard, le corps sera plus difficile à digérer le dîner.
  4. Ne buvez pas de soda, de café ou de café pendant le régime: le système digestif est fortement sollicité.
  5. Il est interdit d’alimenter des aliments lourds (aliments gras et épicés, des aliments contenant plus de sucre, de sel) dans le régime alimentaire du patient.
  6. Il est interdit au patient de manger des aliments acides: leurs substances détruisent lentement la membrane muqueuse irritée et provoquent une inflammation. Citrons, oranges, olives, bleuets, canneberges sont exclus de la liste des produits.
  7. Les aliments épicés irritent l'œsophage enflammé et aggravent la maladie. Aliments exclus du régime: plats avec beaucoup d'épices (épices, piment rouge, fondants), sauces piquantes (moutarde, raifort), ail, oignons.
  8. Traiter le reflux gastro-oesophagien aide à une consommation d'eau suffisante. Un adulte a besoin de 2 litres d’humidité vitale par jour.

Quoi ajouter au régime

Les produits ci-dessus sont strictement interdits d'utilisation. Que puis-je ajouter au nouveau plan de nutrition pour une personne souffrant d'œsophagite? Utilisez pour la cuisson les produits nécessaires qui sont facilement digérés par le corps.

Fruits et legumes

Ces produits doivent être consommés par tous les adultes et les enfants: ils sont utiles pour renforcer le système immunitaire, contiennent de nombreuses vitamines et contribuent au développement du corps. Mais avec le reflux gastro-oesophagien (RGO), il est impossible de manger des fruits tels quels: les aliments irritent l'œsophage blessé, accélèrent la production de suc gastrique et provoquent des brûlures d'estomac.

Vous pouvez manger des fruits qui ont peu d'effet sur la membrane muqueuse de l'œsophage: tout sauf les bananes, les poires non mûres, les fruits exotiques. Ils sont consommés une demi-heure avant le repas principal: un excès de suc gastrique servira à digérer la nourriture principale, sans affecter les points sensibles.

Parmi les légumes, il est recommandé d'utiliser des concombres crus, de la choucroute. Les tomates et les produits à base de tomates (pâte de tomates, sauces marinara et salsa, ketchup bien connu) doivent être exclus du régime alimentaire du patient. Le reste des légumes peut être cuit, bouilli ou cuit à la vapeur. Il est formellement interdit d'inclure des salades, de la coriandre, des oignons, de la menthe, du basilic et des épinards dans le régime alimentaire du patient souffrant de GERD: ils contiennent des substances qui irritent l'œsophage et ralentissent le traitement.

Viande et protéines

Pendant le régime, il est interdit de manger de la pâte, du bacon, du porc, du bœuf, des saucisses et des saucisses fumées. Les graisses animales doivent être éliminées autant que possible: elles chargent fortement l'estomac, provoquant des brûlures d'estomac et perturbant le processus de récupération. Par conséquent, vous devriez consommer des types de viande maigres.

Le poisson doit être consommé maigre: toutes les espèces sauf l'esturgeon et le saumon. Les graisses qu'elles contiennent irritent l'estomac et l'œsophage et interfèrent avec le traitement. Vous devez également exclure de la liste des produits les produits laitiers, y compris le fromage et le fromage cottage.

Cependant, malgré toute interdiction, le patient peut manger en toute sécurité de tels aliments:

  1. Veau, volaille maigre, lapin en cocotte, soufflés, escalopes à la vapeur et boulettes de viande sont autorisés à être ajoutés au régime.
  2. Il est recommandé de manger du ragoût de poisson. Vous pouvez acheter de la perche, du sandre, du hareng: ils contribueront à ramener le corps à la normale sans débourser beaucoup d'argent.
  3. Les œufs de poulet utilisent 2 fois par semaine. Il est permis d'ajouter à des plats, est dans un genre bouilli sans une coque.

Les experts conseillent de cuisiner des bouillons légers et faibles en gras sans lentilles, haricots, pois et autres légumineuses. Avec le RGO, il est permis de cuisiner des champignons en purée, des pommes de terre ou des soupes à la citrouille. Ils ne chargent presque pas l'organe digestif sans provoquer d'excès de bile dans le corps. Le menu peut ajouter des nouilles, des soupes de produits laitiers et de fruits. Si cela ne vous convient pas, les plats de poisson et de poulet feront l'affaire, mais vous devez vous rappeler que les ingrédients ne doivent pas être frits.

Le premier plat ne peut pas être riche et trop copieux. En outre, vous ne devriez pas préparer de «méli-mélo»: il est difficile de prévoir les effets néfastes des aliments sur une personne si vous ajoutez un tas de produits en plus. Il est extrêmement important de ne pas trop saler la nourriture et de ne pas la rendre insipide: même si la soupe est saine, les gens ne pourront pas la manger.

Garnir pour la viande

Le régime anti-reflux élimine la consommation de tout plat frit, et lors de l'aggravation et de la cuisson. Pendant la période de traitement, il est permis de cuire des pâtes sans graisse animale. Mais il leur est recommandé de ne pas manger plus de 2 fois par semaine.

Les pommes de terre bouillies peuvent être cuites en purée sans additifs: la forme douce n'affectera pas l'œsophage endommagé. Casseroles utiles avec des pommes de terre sans boeuf. Bouillie incluse dans le régime: sarrasin, riz, flocons d'avoine et semoule. Dans le plat, vous pouvez ajouter des fruits secs ou une cuillerée de miel. Mais il est interdit de manger les céréales le soir: elles contiennent une quantité importante d’énergie qui ne sera pas dépensée et se transformera en excès de poids.

Cuisson et sucré

Si une personne a un reflux gastrique et duodénal et qu’elle aime les sucreries, il sera difficile pour un patient de suivre un nouveau plan: de nombreuses sucreries préférées devront être abandonnées. Mais dans cette situation, le sucre aidera à remplacer le miel: il est ajouté au thé et aux sucreries, mais il irrite également les parois de l'œsophage, donc 2 à 3 cuillères à café par jour.

Volonté terminée - une fois par semaine, il est permis de manger un petit gâteau. Il est important de se rappeler que vous devez manger une gâterie non pas avant les repas, mais après. Mais ne négligez pas cette règle et mangez plus.

La cuisson peut aider à diversifier ces aliments: pain et biscuits secs. Ils devraient être consommés en petites quantités après le repas. Ainsi, le patient mangera moins sans trop manger.

Menu GERD

Vous pouvez élaborer un plan pour la semaine avec un nutritionniste, ainsi qu'à la maison, après avoir étudié des recettes intéressantes que vous souhaitez décrire. La liste des plats devrait ressembler à ceci:

  1. Petit déjeuner: bouillie de riz au miel et fruits secs. Tasse de thé à la camomille avec un morceau de biscuit.
  2. Petit déjeuner tardif: pomme verte avec un verre de gelée.
  3. Déjeuner: soupe légère au poulet maigre et aux nouilles fines, veau à la coque avec purée de pommes de terre.
  4. Au cours d'une collation, le patient peut manger plusieurs abricots ou petites nectarines avec du thé fort.
  5. Pour le dîner, vous pouvez préparer de la perche compotée dans du jus de citron assaisonné, du riz cuit à la vapeur avec des carottes et du concombre frais sans sel.
  6. Au dernier repas, vous pouvez grignoter une petite quantité d’amande avec du jus de fruit ou de la gelée.

Le RGO est facile à soigner en ayant recours à un régime alimentaire. Laissez-les suivre des règles strictes et "désagréables", ne mangez que des légumes et du porridge. Mais vous pouvez ajouter d'autres aliments savoureux et sains. Avec le respect attentif des exigences de la maladie sera moins de déranger le patient, et le corps humain deviendra en meilleure santé sans oesophagite.

Caractéristiques nutritionnelles du RGO: Régime alimentaire pour le reflux gastro-oesophagien

Le reflux gastro-oesophagien, en abrégé GERD, est un dysfonctionnement désagréable du sphincter oesophagien dans ses manifestations symptomatiques. Dans le système de classification, la CIM-10 appartient à la classe des maladies du système digestif et porte le code K-21.

Comment la vie change de reflux gastro-oesophagien

Le reflux gastro-oesophagien se caractérise par des brûlures d'estomac fréquentes et graves, des éructations, des douleurs thoraciques et abdominales, un goût amer dans la bouche, une toux, des vomissements et des nausées. La raison en est l'injection d'acide de l'estomac dans l'œsophage en raison d'une altération de la fonction du sphincter. Au fil du temps, l'acidité accrue érode les tissus mous à l'intérieur du tractus gastro-intestinal et finit par provoquer une inflammation de la membrane muqueuse - œsophagite, érosion et ulcères à cet endroit de l'œsophage. Si le temps ne commence pas à traiter le reflux gastro-oesophagien, des lésions précancéreuses peuvent être observées.

Et surtout dans le traitement - un régime avec GERD avec une acidité élevée. Et plus tôt vous commencez à manger selon elle, plus vous avez de chances de retrouver une bonne santé et d’éliminer le besoin de restrictions alimentaires strictes et constantes.

Les manifestations de la maladie détériorent clairement la qualité de la vie. Changer non seulement la réaction à la nourriture. Le RGO survenant au stade non ulcéreux empêche de dormir suffisamment, ne permet pas de se courber, provoque beaucoup de sensations désagréables pendant les activités quotidiennes.

Par conséquent, il est nécessaire de revoir et, si nécessaire, de modifier votre mode de vie afin d'éliminer les symptômes de cette maladie, et ils sont avant tout liés à la nutrition dans le RGO:

  • ne vous couchez pas dès que vous avez mangé et organisez votre dernier repas au moins 2 heures avant le coucher;
  • il est préférable de manger plus souvent, mais en petites portions - 5 à 6 fois par jour;
  • ne pas trop manger, trop manger peut augmenter la charge sur l'œsophage et cela conduira à superflag - utilisez un petit plat;
  • la famine est exclue car elle entraîne une aggravation des brûlures d’estomac et d’autres symptômes;
  • produits agressifs et sokogonny (oignons, ail), jus, beaucoup d'épices devront être éliminés, moins de sel;
  • au moment de l'absorption des aliments, ne vous précipitez pas et trouvez une occasion de vous sentir calme et, au bout d'une heure également, ne faites plus preuve d'activité physique.

Il y a quelques autres conseils qui ne sont pas liés à la nutrition. Par exemple, pendant le sommeil, placez la tête haute sur 15 cm au-dessus du lit. Essayez d'arrêter de fumer et ramenez votre poids à la normale pour votre taille et votre âge. Ne portez pas de ceintures ni de ceintures serrées, ne surchargez pas les muscles abdominaux.

Les principes de base de l'alimentation

La base du régime alimentaire pour le RGO - un numéro de table classique 5. Bien sûr, il y a des fonctionnalités. Le but de ce régime est d’assurer la paix aux tissus intérieurs, malgré le fait qu’ils entrent régulièrement en contact avec vos petits-déjeuners, déjeuners, dîners et collations. Par conséquent, lors de l’exacerbation, il est nécessaire d’éliminer immédiatement l’alcool et les fibres grossières et épicées. Faites très attention aux aliments gras. Le mode de cuisson idéal consiste à cuire à la vapeur, bouillir ou rôtir au four. Certains aliments peuvent être mijotés.

Si nous parlons du nombre de kilocalories, si nécessaire, réduire le poids, le nombre quotidien de calories ne devrait pas dépasser 2000-2200, en l'absence de problèmes de poids - 2100-2500. C'est environ 350 grammes. glucides, 90 gr. protéines, 80 gr. gras

Il est nécessaire d'exclure les collations sèches, en particulier sur le parcours. Vous pouvez boire jusqu'à 2,5 litres d'eau dans les liquides. Le café, les jus de concentration élevée et moyenne, le thé fort, le kvas, le soda doux et l'eau minérale gazeuse sont exclus. Dans le même temps, il existe des eaux minérales qui ne traitent que les manifestations de brûlures d'estomac, d'éructations, mais elles doivent être bues sans gaz. Espèces recommandées de sodium-calcium-chlorure, par exemple, "Borjomi".

C'est important! La nourriture et l'eau ne devraient être que tièdes! Température 20-60 degrés.

Sur les produits pour le RGO

Quoi ne pas manger

  • soupes - bortsch, okrochka, bouillons, soupe aux choux, champignons et bouillons de légumes très riches;
  • de légumes - navet, concombres, épinards, chou blanc, radis, écorce de tomate, oseille, navets, oignons, plats marinés, salés, marinés, champignons;
  • de fruits et de baies - canneberges, bananes, agrumes, en général, tout aigre, vert, avec des fruits de la fibre;
  • produits à base de viande - viande trop grasse, fumée, en conserve, canard et oie;
  • à partir de produits de la pêche - poisson salé, fumé, en conserve;
  • à partir de produits laitiers - fromages, lait avec une teneur en matières grasses supérieure à 2%, produits laitiers avec une acidité élevée, comme le kéfir ou le ryazhenka, crème sure avec un pourcentage élevé de liquide;
  • œufs durs et frits;
  • à partir de gruaux - orge, mil, orge et maïs, pois, légumineuses;
  • restauration rapide;
  • ketchup, sauces au fromage, raifort, moutarde;
  • produits de traitement de viande, abats - saucisses, saucisses, pâtés, etc.
  • boulangerie - pain frais, seigle, muffins, pâte feuilletée;
  • presque tous les bonbons, à commencer par le chocolat et les bonbons.

Repas diététiques pouvant être consommés avec GERD

  • fruits sucrés, surtout en purée et bouillis, fruits cuits au four, pastèques;
  • compotes, kissel au lait;
  • semoule, sarrasin, riz, flocons d'avoine, vermicelles;
  • omelette à la vapeur;
  • poisson et viande maigres, spécialement cuits à la vapeur et bouillis;
  • des soupes, des soupes au lait et des légumes sur un bouillon faible;
  • pain de blé rassis, petits pains, biscuits secs;
  • lait faible en gras, fromages non pointus, acidophilus, fromage cottage, kéfir peu acide, beurre;
  • pommes de terre, betteraves, carottes, citrouilles, courgettes, tomates de variétés non acides (jaune);
  • sauces aux fruits, béchamel.

Que puis-je manger contre le RGO en petites portions et en l'absence de contre-indications:

  • aneth, persil, cannelle, vanilline;
  • gelée, gelée, guimauve, crème, miel, confiture sans acide, marmelade, bonbons, biscuits sucrés;
  • chou à faible acidité (chou-fleur, brocoli, etc.);
  • 1-2 œufs par jour, cuits doucement.

Menu GERD

Donc, après tous les «canettes» et «c'est impossible», il est temps de donner un exemple de ce qui peut être mangé sous la forme d'un menu anti-reflux spécifique, conçu pour 6 repas, du petit-déjeuner au dîner:

Petit déjeuner Pudding cuit à la vapeur et œufs brouillés ou à la coque, compote de biscuits secs.

Deuxième petit déjeuner Vinaigrette ou fromage cottage, pain de froment, yaourt, bouillon de hanches.

Déjeuner Potage en purée ou végétarien avec riz, sarrasin ou vermicelle, viande ou poulet bouilli, tisane au miel.

Thé Vous pouvez simplement boire de la compote avec des biscuits ou du pastila ou manger du ragoût de fromage cottage.

Le dîner Poisson au four ou galettes de poisson, tisane.

Deuxième dîner Kéfir, lait faible en gras ou yogourt sans sucre.

Ceci est juste l'une des options. En fait, le choix des recettes est assez varié. Un gastro-entérologue traitant ou un nutritionniste vous aidera à établir un menu hebdomadaire d'une grande variété de repas diététiques. Par exemple, il peut s'agir de poisson en gelée, de salades de viande et de légumes, de saucisses allégées, de la langue, de raviolis paresseux ou de gâteaux au fromage du four, de zrazy, de raviolis, de boulettes de viande, de soufflés. La liste peut être sans fin.

Avec le RGO, il n’est même pas nécessaire de suivre strictement les recommandations ci-dessus. Après tout, chaque organisme est individuel, vous devez donc choisir un menu en fonction de vos sentiments et des recommandations du médecin traitant. L'essentiel - n'irritez pas votre œsophage, ne mangez pas de produits qui augmentent l'acidité.

Une approche correcte de votre alimentation aidera à éviter la douleur et les exacerbations du RGO, à réduire le risque de modifications fatales de l'œsophage. Et puis, il sera possible d'introduire lentement de nouveaux produits dans le menu strict, en observant s'il y aura une réaction négative. Sinon, votre régime deviendra plus varié. Ne vous laissez pas emporter, suivez les recommandations principales et la santé de votre tube digestif ne vous apportera pas d'inconfort ni de malaise.

Diet pour GERD

Description en date du 07/02/2017

  • Efficacité: effet thérapeutique après 10 jours
  • Termes: constamment
  • Coût des produits: 1300-4300 roubles par semaine

Règles générales

Le reflux gastro-oesophagien est un reflux pathologique du contenu de l'estomac et l'apparition de symptômes et de complications caractéristiques.

Il est basé sur des troubles moteurs qui entraînent un dysfonctionnement des mécanismes anti-reflux. La «poche d’acide» provient de la fonte, un acide qui se forme à la surface du contenu stomacal 30 minutes après chaque repas. Le volume de la poche d’acide est compris entre 50 et 70 ml, ce qui maintient un reflux constant.

La deuxième cause des moulages est une hernie de l’ouverture œsophagienne du diaphragme, dont la présence augmente à plusieurs reprises. L'épithélium de l'œsophage est sensible à l'action irritante du suc gastrique, qui entraîne une inflammation de la membrane muqueuse et l'apparition de lésions érosives et ulcéreuses. Chez les patients présentant des brûlures d'estomac, des éructations d'air, une sensation de brûlure derrière le sternum, des maux de gorge, de la toux. La détérioration est observée après une erreur dans le régime et, par conséquent, dans le contexte du traitement, les aliments diététiques revêtent une grande importance.

Le régime alimentaire pour le reflux gastro-oesophagien vise à réduire la fréquence du reflux et à prévenir ses complications. Les patients doivent éviter de manger des aliments gras et frits, ainsi que des aliments provoquant des flatulences, car cela provoque des pertes dans l'œsophage.

Trop manger est totalement inacceptable, surtout la nuit, et les aliments doivent être pris en petites portions, mais souvent (5 à 6 fois par jour). L'usage d'alcool, de boissons gazeuses, de café et d'une grande quantité de liquide contribue à l'apparition de reflux. Ces boissons sont donc exclues et le régime hydrique est limité à 1 l par jour.

En respectant ces consignes, les patients peuvent prévenir le casting œsophagien:

  • éviter de trop manger et ne pas aller au lit immédiatement après avoir mangé;
  • évitez de vous pencher en avant et de soulever un poids, ce qui augmente la pression intra-abdominale et contribue à augmenter la régurgitation et la fréquence de leur apparition;
  • éviter la constipation et les flatulences;
  • le dîner devrait être 4 heures avant le coucher;
  • utilisation d'oreillers hauts;
  • réception des eaux minérales alcalines qui réduisent l'acidité, réduisent l'inflammation de la membrane muqueuse et la fréquence du reflux.

Le régime alimentaire pour le RGO doit être observé en permanence, faute de quoi une régurgitation fréquente du contenu gastrique peut entraîner des complications: érosion, ulcères et sténose de l'œsophage, ainsi que des modifications plus profondes de la muqueuse œsophagienne. sensation de brûlure à la poitrine, éructations, dysphagie et nausée. On observe un renforcement des brûlures d'estomac lorsqu'il y a des erreurs dans le régime alimentaire (manger des aliments frits et gras, du café et des boissons gazeuses).

Le régime avec l'œsophage de Barrett ne diffère pas de ce qui précède, mais il nécessite une observance plus stricte et à long terme. La même exigence s'applique au traitement, et pour une bonne raison. L'œsophage de Barrett (ou métaplasie de Barrett) se caractérise par la présence d'une métaplasie (dégénérescence) de cellules muqueuses. Il s'agit d'une complication grave et peut être considéré comme un facteur de risque de cancer de l'œsophage. Dans certaines sources, il est défini comme une condition précancéreuse. La métaplasie dans l'œsophage peut se former sur un segment long ou court du segment.

Le diagnostic repose sur l'examen endoscopique et la biopsie d'un échantillon de tissu oesophagien. En termes de traitement, les patients atteints de cette maladie, ainsi que ceux présentant des formes graves de RGO, doivent prendre des inhibiteurs de la pompe à protons pendant une longue période. L'effet de l'IPP est basé sur la suppression de la production d'acide, ce qui réduit le volume et les effets dommageables de la «poche d'acide». Tout cela crée des conditions propices à la disparition des symptômes et à la guérison de la muqueuse œsophagienne. Le mieux est de recevoir ces médicaments 30 minutes avant un repas.

Le reflux gastro-oesophagien est souvent associé à un trouble duodénogastrique (rejet du contenu du duodénum dans l'estomac). Les raisons en sont peut-être l’échec du pylore, qui n’est pas complètement fermé, une duodénite chronique ou une pression élevée dans le duodénum. Les acides biliaires rejetés dans l'estomac et la lysolécithine en présence d'acide chlorhydrique gastrique ont des effets néfastes.

Cliniquement, se manifeste un reflux duodénogastrique existant de longue date. Les patients développent une gastrite de reflux (gastrite de type C), caractérisée par une douleur épigastrique, des éructations, une flatulence, une régurgitation des aliments, des brûlures d'estomac, des vomissements de bile et une floraison sur la langue. Il est important de diagnostiquer le déroulement quotidien de la mesure du pH dans plusieurs parties du tube digestif: le tiers inférieur de l'œsophage, le corps de l'estomac et la partie cardiaque de l'estomac, ce qui contribue de manière fiable à établir la présence de reflux duodénogastrique et son degré. On pense que le reflux duodénogastrique est constamment observé chez les personnes en bonne santé et augmente la nuit.

Pathologique, on considère si, au pH-métrique quotidien, on observe une augmentation de l’acidité au-dessus de 5, ce qui n’est pas associé à la prise de nourriture. Cette condition accompagne de nombreuses maladies du tube digestif supérieur (gastrite, ulcère peptique), se développe souvent après le retrait de la vésicule biliaire.

Au cours de la gastrite et de l'œsophagite par reflux pendant la période d'exacerbation, lorsque la douleur s'intensifie, des brûlures d'estomac fréquentes apparaissent, la nutrition doit être aussi bénigne que possible (tableau n ° 1A) et, avec une amélioration et une rémission, l'alimentation est organisée dans le tableau n ° 1.

Ce régime thérapeutique est modérément doux, à part entière, et contient un grand nombre de fibres ayant une action antiacide, 100 g de protéines, 90 g de matières grasses (dont un tiers sont d'origine végétale), 400 g de glucides et une teneur en sel limitée à 6 g. Les calories sont de 2 800 kcal (pour l'homme). non engagé dans un travail physique).

  • Exclue la sécrétion d'agents pathogènes puissants.
  • Produits contenant du tissu conjonctif (cartilage, peau, viande filante).
  • Réduisez les légumes riches en fibres (navet, radis, asperges, légumineuses), le pain au son, les fruits à peau grossière (raisins, groseilles à maquereau, dattes, raisins de Corinthe).
  • La nourriture est cuite dans une paire de purée et la plupart du temps en purée. La torréfaction sans croûte est autorisée.
  • Scinder les repas en petites portions.
  • La plupart des calories devraient être dans la première moitié de la journée et le dîner devrait être léger.