Clostridia dans les fèces d'un adulte

La microflore utile de l'intestin humain se compose d'un grand nombre de bactéries différentes. Beaucoup de microorganismes à Gram positif ne sont pas particulièrement dangereux. La présence de Clostridia dans les matières fécales ne constitue pas toujours une menace pour l'homme.

Ces bactéries peuvent être trouvées sur la peau des personnes, dans la bouche, dans le tractus génital de la femme, ce sont des habitants du gros intestin.

Qu'est-ce que Clostridia?

Ces bactéries sporifères à Gram positif se gonflent pendant la sporulation et ressemblent à un cercle de fuseau. Ils jouent un rôle important dans le fonctionnement normal de l'intestin et donc de tout le corps. Les Clostridium décomposent les protéines et les convertissent en acides aminés.

Ces microorganismes ont une excellente résistance à de nombreux facteurs externes. Ils peuvent se développer et vivre avec des niveaux d'oxygène complètement bas. Cela joue un rôle important dans le processus de leur survie. Le nombre de Clostridia augmente avec l'âge.

Il existe d'autres types de ces bactéries, dont la présence provoque de graves dommages au corps humain et provoque des maladies aussi graves:

  • le tétanos;
  • le botulisme;
  • entérite nécrotique.

Au cours de leur activité vitale, ces clostridia produisent une grande quantité de toxines. Par conséquent, toutes les maladies qu’ils provoquent présentent des symptômes caractéristiques des infections toxiques. Les toxines bactériennes sont très fortes. Leurs effets se reflètent dans le système nerveux central humain, les globules rouges et les globules blancs. Ils peuvent causer des phénomènes nécrotiques. Les enzymes développées par Clostridia endommagent les protéines. Les processus nécrotiques distinguent les clostridies des autres microorganismes qui, dans la plupart des cas, ne provoquent qu'une inflammation.

Raisons

L'analyse des matières fécales humaines peut avoir une grande variété de Clostridia, il y en a environ une centaine. Dans la plupart des cas, ils ne sont pas terribles. Mais l'augmentation rapide de leur nombre affecte sérieusement l'état général de la personne. Les agents pathogènes infectieux peuvent être en cas de non-respect des règles d'hygiène de base.

Clostridia malade sortir avec des excréments et après avoir été libéré dans l'environnement pendant une longue période.

De nombreux facteurs contribuent à la dangereuse accumulation de bactéries dans le corps:

  • mauvaises conditions environnementales;
  • situations stressantes;
  • système immunitaire affaibli;
  • hypoxie cérébrale;
  • la présence de rhumes;
  • mauvais régime de jour, accompagné d'un mauvais sommeil;
  • préférence pour les aliments malsains;
  • interventions chirurgicales;
  • maladies intestinales infectieuses.

Il existe plusieurs façons de transmettre les infections associées aux Clostridia. Les porteurs ne sont pas seulement des personnes, mais aussi des animaux.

Les microorganismes piégés dans le sol et dans l'eau provenant des matières fécales peuvent survivre plusieurs mois en raison de leur résistance aux manifestations externes. Les bacilles sont transmis en fonction de leur espèce.

Il existe deux manières principales de contracter des maladies infectieuses:

Infection alimentaire à Clostridia

La transmission de l'infection par les aliments résulte de la consommation de viande mal préparée, de produits laitiers ainsi que de fruits et légumes. Le botulisme peut être infecté en mangeant des aliments en conserve, des produits à base de viande et de poisson fumés, des saucisses maison mal cuites. Dans un tel aliment peuvent être des clostridia sulfito-réducteurs, qui causent des dommages incroyables à l'organisme.

Pathologie des contacts à domicile de Clostridia

La contamination par contact avec des micro-organismes se produit lorsqu'il y a des plaies ouvertes sur le corps à travers lesquelles les endospores de bactéries pénètrent. Ce phénomène se produit chez les nouveau-nés dont les soins ne sont pas suffisamment stériles.

L'usage prolongé d'antibiotiques peut provoquer une clostridiose intestinale. Cela est dû à une résistance accrue aux clostridies aux antibiotiques.

Les symptômes

L'augmentation du nombre de microorganismes pathogènes provoque des changements chez un patient au cours de la journée.

Clostridia au début de l'infection provoque les symptômes suivants:

  • selles molles fréquentes avec des impuretés muqueuses dans les masses fécales;
  • des impuretés parfois sanglantes dans les selles;
  • manque d'appétit;
  • nausée avec bâillonnement;
  • faiblesse et malaise;
  • en raison d'un système immunitaire affaibli et d'une dysbactériose intestinale, des maladies infectieuses se développent.

Les problèmes de muqueuse intestinale se manifestent par les symptômes suivants:

  • la peau du patient devient gris pâle;
  • les veines se prononcent;
  • des impuretés de pus et de sang sont observées dans les selles liquides;
  • le patient s'inquiète des ballonnements.

Une maladie grave affecte négativement le travail du cœur et l’ensemble du système cardiovasculaire. Un fort affaiblissement d'une personne peut entraîner une intoxication par le sang, ce qui entraîne des processus irréversibles dans le corps. La mort n'est pas exclue.

L’infection intestinale à Clostridium est un problème grave pour les personnes et nécessite un traitement immédiat.

La maladie est diagnostiquée à l'aide de tests de laboratoire et de manifestations cliniques. En plus des études sur les matières fécales, faites un test sanguin. En cas d'infection à Clostridia, le nombre de leucocytes augmente considérablement.

La présence de Clostridia dans les selles d'une personne ne constitue pas une indication directe de traitement. Il est nécessaire de traiter une personne lorsque les Clostridia provoquent des symptômes spécifiques. Dans ce cas, vous devez immédiatement consulter un gastro-entérologue et un spécialiste des maladies infectieuses. Les médecins, sur la base du tableau clinique, des tests de laboratoire et du type de bactérie, prescrivent un traitement.

Traitement

Une quantité accrue de Clostridia entraîne de graves problèmes dans le corps. La tâche principale dans le traitement des clostridies chez l’adulte est de prendre des mesures pour neutraliser la production de toxines et restaurer la microflore intestinale. Pour lutter contre le Clostridia, les antibiotiques sont utilisés pour supprimer leur activité. Les médicaments sont choisis par le médecin en fonction des résultats du diagnostic.

À ces fins, les médicaments suivants sont utilisés:

  • Lévocloxacine.
  • Tétracycline.
  • Métronidazole.
  • La pénicilline.
  • Doxycycline
  • Tinidazole.

Pour chaque cas, un traitement spécifique est appliqué:

  1. En présence de gangrène gazeuse, il est nécessaire de recourir à des méthodes chirurgicales consistant à exciser les tissus endommagés et à traiter les plaies après une intervention antibactérienne.
  2. La nature bactérienne du tétanos et du botulisme, dans laquelle il est nécessaire de neutraliser les substances toxiques, est traitée avec de l'immunoglobuline, ainsi que du sérum contre ces maladies.
  3. En tant que procédures symptomatiques thérapeutiques, les probiotiques, les hépatoprotecteurs, les uroseptiques, les anti-inflammatoires sont utilisés. À cette fin, ils utilisent Creon, Bacteriophage, Enterol. Grâce à ces préparations, la microflore intestinale est colonisée par des microorganismes bénéfiques dont la présence réduit significativement la concentration en clostridia. La lactobactérine, Linex, Hilak-Forte sont également excellentes à cette tâche.

Toutes les mesures thérapeutiques doivent être effectuées strictement sous la supervision de médecins spécialisés dans le domaine des maladies infectieuses et de la gastroentérologie.

Il convient de rappeler que le traitement n'est prescrit qu'après réception des résultats de l'étude.

Pendant les mesures thérapeutiques, il convient de limiter l'utilisation de produits à base de viande, de respecter scrupuleusement les règles d'hygiène, de minimiser les communications avec les animaux domestiques et d'avoir moins de contact avec le sol.

Prévention

Outre l'utilisation de médicaments normalisant l'état de la microflore intestinale, il convient de définir un certain nombre de mesures visant à éviter une éventuelle augmentation du nombre de Clostridia et d'infection par des maladies infectieuses.

Parmi ces mesures préventives, notons:

  • Il est important de suivre strictement les règles d'hygiène personnelle.
  • Pour la cuisson, il est nécessaire d'utiliser uniquement de la viande fraîche. Il est préférable d'éviter la congélation et les produits carnés pour le stockage à long terme.
  • La viande et le poisson crus doivent être suffisamment traités thermiquement.
  • Les légumes et les fruits doivent être soigneusement lavés avant d'être consommés.
  • Les mains doivent être lavées après être sorties de la rue et avoir utilisé les toilettes.
  • En ce qui concerne les soins des nouveau-nés doivent être respectés la stérilité nécessaire.
  • Dans le ménage doit utiliser des désinfectants.
  • Tous les animaux doivent être sous la surveillance constante d'un vétérinaire.
  • Il est important de maintenir un équilibre sain de la microflore du système digestif.
  • Il est nécessaire d'identifier les personnes infectées à temps.
  • Il est nécessaire de diagnostiquer et d'identifier activement les porteurs d'un grand nombre de Clostridia dans les établissements pour enfants et les établissements de restauration.
  • Il est important de contrôler la durée de conservation des aliments susceptibles de provoquer la clostridiose.
  • L'utilisation d'antibiotiques doit être sous la stricte supervision des médecins.
  • Les instruments médicaux, la vaisselle et autres objets sur lesquels le micro-organisme peut s'attarder doivent être stérilisés.

En observant toutes ces précautions, vous éviterez de nombreux problèmes de santé. En cas de manifestation de symptômes de la clostridiose, vous devez immédiatement consulter un médecin, si nécessaire, passer des tests qui déterminent le type de bactérie et commencer un traitement rapide pour éliminer la maladie.

L'automédication ne peut en aucun cas être engagée, elle peut aggraver le problème.

Clostridia dans les matières fécales: raisons de ce qu'il faut faire

La présence de diverses microflores, y compris les Clostridia (Clostridium difficile), peut être indiquée dans les résultats de l'analyse de la dysbactériose dans les matières fécales. Ces micro-organismes appartiennent à la microflore sous condition pathogène (ainsi que les staphylocoques, les candida et les entérocoques) et participent à la digestion des protéines. En outre, les clostridia sont capables de produire des poisons tels que l'indole et le skatole.

La présence de ces micro-organismes est-elle dangereuse dans les intestins? Quels sont les types de Clostridia? Pourquoi apparaissent-ils dans les matières fécales? Comment se manifester? Comment sont-ils détectés et traités?

La présence de Clostridia est-elle dangereuse dans les matières fécales?

Si le niveau de micro-organismes de la microflore intestinale tels que Clostridium difficile ne dépasse pas les valeurs normales, leur présence ne nuit pas à la qualité de la digestion ni au bien-être général. Cependant, si le niveau de Clostridia augmente de manière significative, les poisons sécrétés par ceux-ci empoisonnent le corps. Cela signifie que lorsque des conditions favorables à leur reproduction se produisent dans l'intestin, elles sont transférées d'un pathogène à un autre et perturbent gravement le fonctionnement des systèmes digestif, circulatoire et nerveux et peuvent provoquer une nécrose des tissus.

D'autres types de Clostridia sont des agents responsables de maladies infectieuses et leur identification indique toujours la nécessité d'un traitement. Ces variétés pathogènes comprennent:

  • Clostridium tetani - l'agent causal du tétanos;
  • Clostridium botulinum - provoque le botulisme;
  • Clostridium perfringens, septicum, novyi, histolyticum - agents responsables de la gangrène gazeuse;
  • Clostridium perfringens (type F) - provoque le développement d'une entérite nécrotique.

Avec une augmentation significative du niveau de Clostridium difficile, liée à la microflore intestinale pathogène, une personne développe une colite pseudo-membraneuse.

Clostridia chez les adultes

Les niveaux normaux de Clostridia dans les matières fécales d'un adulte ne doivent pas être inférieurs à 10 5 UFC / g et supérieurs à 10 7 UFC / g. Même un léger dépassement de la limite supérieure de la norme dans un contexte d'absence de manifestations de dysbactériose (diarrhée, constipation) n'indique pas la présence de violations graves. Le traitement de la clostridiose est nécessaire dans les cas où une augmentation des valeurs normales est accompagnée de troubles de la digestion et de l’état général.

Clostridia chez les enfants

Chez les enfants de moins d'un an, les valeurs normales des concentrations de Clostridium dans les fèces vont de 10 2 à 10 3 UFC / g. Les enfants plus âgés et les adolescents de moins de 18 ans ont des taux normaux allant de 10 3 à 10 5 CFU / g. L'augmentation du niveau de Clostridia sur le fond d'autres troubles de la microflore intestinale ou l'identification des formes pathogènes de ce microorganisme est une source de préoccupation et de la nécessité d'un traitement.

Raisons

Divers facteurs et causes peuvent entraîner une augmentation des taux de Clostridium dans les matières fécales:

  • des antibiotiques;
  • prématurité;
  • hypoxie postnatale;
  • sous-développement du système nerveux central;
  • infection avec infection acquise en communauté;
  • autres infections intestinales;
  • ARVI;
  • prendre des immunosuppresseurs;
  • prendre des médicaments hormonaux;
  • mauvaise nutrition;
  • fréquentes situations stressantes;
  • difficulté à dormir;
  • écologie défavorable;
  • opérations transférées.

Symptômes de Clostridium difficile

Avec une augmentation du niveau de Clostridia dans l'intestin chez les enfants et les adultes, une colite pseudomembraneuse se développe sous la forme d'une dysbiose aiguë causée par la prise de médicaments antibactériens (lincomycine, tétracycline, amoxicilline, érythromycine, etc.). Parfois, un déséquilibre de la microflore intestinale est provoqué par la prise d'immunosuppresseurs, de cytostatiques ou de laxatifs.

Le patient présente les symptômes suivants:

  • des ballonnements;
  • selles molles;
  • impuretés de mucus et de sang dans les matières fécales;
  • douleur abdominale;
  • signes d'intoxication (faiblesse, maux de tête, fièvre, etc.).

En raison de la libération de toxines par les clostridies, une plaque (pseudomembrane) se forme sur les parois intestinales. À long terme, les déchets de ces bactéries peuvent entraîner une érosion complète de la paroi intestinale et le développement d'une péritonite.

Symptômes de l'infection à Clostridium perfringens (type F)

Clostridium perfringens (type F) sécrétera de la neurotoxine, qui provoque la nécrose des cellules intestinales et conduit à la formation d'ulcères, à la thrombose de petits vaisseaux et à la destruction des parois intestinales. Avec la défaite de ces micro-organismes, le patient présente les symptômes suivants:

  • augmentation de la température jusqu'à 39 ° C et plus;
  • vomissements fréquents et abondants;
  • diarrhée avec de la mousse;
  • traces de sang dans les matières fécales.

Si elles ne sont pas traitées, les ulcères peuvent saigner et déboucher dans la cavité abdominale.

Symptômes d'intoxication alimentaire

Clostridia peut être ingéré avec des plats de viande mal cuits. En cas de traitement thermique insuffisant dans ce produit alimentaire, un grand nombre de ces micro-organismes sont accumulés et leur entrée dans le tube digestif provoque les symptômes suivants:

  • vomissements abondants et mousseux;
  • douleur abdominale;
  • augmentation de la température;
  • la diarrhée

En raison de vomissements et de diarrhée, une personne développe rapidement une déshydratation. Ses manifestations sont particulièrement dangereuses pour les jeunes enfants, chez qui perdre 10% du poids corporel peut être fatal.

Diagnostics

Lorsque les symptômes ci-dessus sont détectés, le médecin vous prescrit des tests fécaux pour confirmer la présence de Clostridium perfringens (type F), augmenter le taux de Clostridium difficile et identifier les déchets de ces microorganismes tels que neurotoxine, entérotoxine (A) et cytotoxine (B). Ce sont les toxines A et B qui endommagent les cellules des parois intestinales et perturbent son fonctionnement. Un test immunologique est effectué pour détecter les toxines produites par les Clostridia. Selon les résultats de l’étude, le médecin établit un nouveau plan de traitement pour le patient.

Les matières fécales doivent être collectées dès que possible après l'apparition des symptômes. Ce n'est que dans de telles conditions qu'un spécialiste sera en mesure de déterminer la cause de l'indigestion - dysbiose ou déchets de clostridia.

Si la livraison du matériel au laboratoire ne peut pas être effectuée à temps, les matières fécales placées dans un récipient spécial sont conservées au réfrigérateur à une température de 2 à 8 ° C. À cette température, il peut être stocké pendant 3 jours et dans ce cas, les résultats de l'analyse resteront fiables.

Un examen du patient peut être complété par des rayons X, qui révèlent l'accumulation de gaz sécrétés par des bactéries dans les intestins, ou une endoscopie, qui permet de déterminer comment le pseudomembrane se propage (focal ou diffus).

Traitement

La nécessité d'hospitaliser un patient lors de la détection de Clostridia est déterminée par la gravité de son état.

Si l'apparition des symptômes de l'indigestion est causée par la prise d'antibiotiques, leur utilisation est annulée. Pour éliminer la déshydratation, on prescrit au patient de boire abondamment de solutions salines (Regidron, solution de Ringer, etc.). Lorsque le vomissement est introduit, le liquide est introduit en petites portions. Les perfusions intraveineuses sont effectuées au besoin pour la réhydratation.

Si la maladie est déclenchée par l’utilisation d’antibiotiques, il suffit alors d’allouer des fonds pour normaliser la microflore intestinale:

  • probiotiques: Bifidumbakterin, Linex, Lactobacterin, Hilak-forte, Bifikol et autres;
  • Vitamines B;
  • Enterosorbents: Smecta, Sorbex, etc.

Si nécessaire, pour améliorer les processus de digestion, on prescrit au patient des enzymes pancréatiques (Créon, Mezim-forte, etc.) et des médicaments cholérétiques (Rovachol, Cholemax, Hofitol, etc.).

Pour réduire le niveau de Clostridia, on prescrit au métronidazole et à la vancomycine.

Lors de la révélation de Clostridia, le traitement médicamenteux est toujours complété par l’adhésion à un régime alimentaire particulier.

De l'alimentation de ces patients doivent être exclus:

  • produits laxatifs: chou, légumineuses, abricots secs, betteraves, pruneaux, etc.
  • la conservation;
  • plats frits, gras, marinés et épicés;
  • saucisses;
  • restauration rapide;
  • fruits aigres et baies;
  • légumes avec un niveau élevé d'huiles essentielles: oignon, ail, radis, radis;
  • les champignons;
  • des bonbons;
  • boissons gazeuses;
  • alcool

Le menu du patient devrait inclure des aliments ayant un effet de liaison (riz, pommes de terre au four, décoction de raisins secs et bananes) et contenant des bactéries lactiques (kéfir, yaourt naturel). Les aliments doivent être consommés en petites portions pour réduire la charge sur le tube digestif. Pendant la diarrhée, les produits sont cuits à l'eau bouillante et frottés. Les repas ne doivent pas être trop froids ou chauds.

Les aliments suivants peuvent être inclus dans le régime:

  • viandes et poissons maigres;
  • légumes (cuits au four ou bouillis);
  • fruits et baies (non acides);
  • les céréales;
  • des oeufs;
  • produits laitiers fermentés;
  • huiles végétales;
  • les verts;
  • décoction de dogrose;
  • thé vert

Certaines recettes de la médecine traditionnelle peuvent être utilisées pour éliminer la diarrhée:

  • décoction d'écorce de chêne;
  • compotes de cerises ou de myrtilles;
  • décoction de croûtes de grenade.

Quel médecin contacter

En cas de diarrhée, de distension abdominale, de vomissements, de fièvre et de douleurs abdominales, contactez un gastro-entérologue. Après avoir examiné les matières fécales et déterminé le type de Clostridia, le médecin prescrit le traitement. Si nécessaire, l'examen du patient est complété par la réalisation d'une radiographie et d'une coloscopie.

L'identification de Clostridia dans les matières fécales n'indique pas toujours le développement de la maladie. Un certain type de tels micro-organismes appartient à la microflore sous condition pathogène et ne provoque pas, à un certain niveau, le développement de signes de troubles de la digestion. En cas d'augmentation significative des performances ou de la détection d'espèces pathogènes de Clostridia, un traitement est prescrit dans le but de supprimer la croissance de ces microorganismes et de restaurer la microflore intestinale normale.

À propos de Clostridia dans le programme «Vivre en bonne santé!» Avec Elena Malysheva:

Qu'est-ce que le Clostridia, traitement et prévention de la maladie

Qu'est-ce que Clostridia? Quel est dangereux pour les humains clostridia. Maladies causées par la croissance de Clostridia. Symptômes de la maladie et traitement des maladies. Prévention de la maladie - Clostridiose.

Clostridia ce que c'est et leur description

Dans le corps humain vivent une variété de micro-organismes. Chaque groupe est capable de répondre pour un état particulier d'une personne. Par exemple - Clostridia, il s'agit d'un type étendu de microorganismes. Ils peuvent être utiles et nuire à la personne.

Grâce à de nombreux élevages, ces micro-organismes peuvent infecter l’homme par diverses infections. Ils vivent généralement dans l'intestin, dans le gros intestin, mais on peut également les trouver ailleurs dans le corps humain - dans l'œsophage, dans la région génitale, sur la peau.

Les médecins indiquent combien de ces micro-organismes devraient se trouver chez une personne, par exemple chez les nourrissons, leur nombre est de 100 000. Avec l'âge, le nombre de Clostridia change. Si un adulte a une forte augmentation de son corps, la probabilité d'infection des maladies suivantes est alors très élevée:

  • Infection par le tétanos.
  • Botulisme de la maladie.
  • La défaite de la gangrène gazeuse de la peau.

Si nous examinons en détail les micro-organismes présents dans le corps humain, nous pouvons dire ce qui suit: ils sont de couleur bleu-violet et se réfèrent aux microbes à Gram positif. Ces bâtons sont très mobiles et capables de produire des enzymes.

Ils sont capables de former des endospores, pratiquement inaccessibles aux antibiotiques et capables de résister à des températures élevées. De plus, ils se reproduisent très bien sans oxygène. Plus d'une centaine d'espèces de bactéries peuvent être attribuées au genre «Clostridium». Les plus courants sont ces micro-organismes, qui causent un certain nombre de maladies graves -

  • Botulium - contribue au développement du botulisme.
  • Tetani - sont l'agent causatif du tétanos.
  • Clostridium perfringens - l'agent causal de la gangrène gazeuse et des infections toxiques.

Par exemple, de nombreux micro-organismes diffiles sont des représentants normaux de la flore intestinale. Le plus souvent, ils vivent sur la peau humaine, dans les intestins, dans la bouche, dans la région génitale de la femme.

Une autre vue - Clostridium perfringens, tolère parfaitement les hautes et basses températures, les rayons ultraviolets. Le nombre de Clostridia chez l'homme dépend de l'âge.

Les microorganismes Clostridia sont présents partout dans la nature. On les voit au microscope dans des réservoirs, dans le sol, et l'habitat principal reste l'intestin, où ils jouissent d'une atmosphère de vie favorable.

Danger d'élevage de Clostridia

Si le nombre de Clostridia est normal, ils ne constituent pas un danger pour l'homme. Mais lorsque leur croissance augmente, divers états pathologiques apparaissent dans le corps. Pendant la reproduction, ils libèrent des toxines et des protéines, qui inhibent le péristaltisme intestinal. En outre, le développement actif et l'augmentation de micro-organismes peuvent provoquer une affection - la clostridiose. Vérifiez la croissance et l'activité des clostridia dans les fèces. Si leur croissance est accrue, les médecins prescrivent des diagnostics supplémentaires.

Très souvent, la croissance de micro-organismes provoque un traitement antibiotique. Un tel traitement médicamenteux est un risque pour le corps, car les antibiotiques peuvent détruire non seulement les microorganismes nuisibles, mais également les microbes pathogènes.

En milieu hospitalier, une soi-disant infection peut se produire. L'utilisation dans les hôpitaux de divers médicaments antibactériens et désinfectants provoque la croissance et la reproduction de micro-organismes résistants à de telles mesures préventives.

La reproduction des bactéries - Clostridia - est dangereuse pour l’homme, car elle provoque le développement d’agents pathogènes terribles pour le corps humain.

  • Botulisme par maladies infectieuses aiguës - peut affecter le système nerveux humain. Conduit à la paralysie de diverses parties du corps.
  • Infection - le tétanos, affecte également le système nerveux humain. Cette infection a une particularité, elle produit une forte toxine. En conséquence, la maladie elle-même est grave.
  • Une infection qui affecte la peau est une gangrène gazeuse. Très souvent, il se développe après des blessures, des blessures, des amputations. La gangrène est une peau affectée et morte qui est progressivement transférée dans des zones saines.

Comme déjà écrit, la croissance et le développement de clostridia sont contrôlés pour les excréments humains. S'ils y sont retrouvés, cela ne signifie pas qu'un traitement urgent est nécessaire. Ils stimulent le péristaltisme, tout en décomposant les protéines, à condition que leur nombre ne dépasse pas. Par conséquent, vous devez surveiller constamment leur quantité et perdre occasionnellement des matières fécales.

Symptômes de la maladie et traitement

Les premiers signes de la maladie et la croissance de Clostridia se manifestent en violation des selles de l'adulte et de l'enfant. Des formes d'infection plus graves peuvent survenir - colite pseudomembraneuse. Il survient le dixième jour après l'utilisation intensive d'antibiotiques. Les principaux symptômes de la maladie, la Clostridiose, se manifestent par les signes suivants:

  • Augmentation de la température corporelle à 39,5.
  • Ballonnements.
  • Diminution ou perte d'appétit.
  • Perte de poids nette.
  • Vomissements déraisonnables.
  • Coliques dans l'abdomen.
  • Selles liquides, avec une teinte verdâtre et une odeur pourrie.

Au début de ces manifestations, un traitement urgent est nécessaire. Premièrement, les médecins déterminent l’infection et détectent la maladie, s’il s’agit d’une forme aiguë et du développement du botulisme, du tétanos, de la gangrène gazeuse, puis, en règle générale, le traitement a lieu à l’hôpital. Ce sont des blessures graves qui affectent directement la vie d’une personne.

En outre, certains types de diarrhée nécessitent également un traitement hospitalier. Comme déjà écrit dans le corps humain, plus de 30 types de Clostridia peuvent vivre, en fonction du type et de la taille d'une bactérie particulière, et un traitement est prescrit.

  • Des préparations spéciales sont introduites pour neutraliser les toxines dans le corps. Les toxines nécessitent des calculs et des observations strictes de la part d'un médecin afin d'éviter toute surdose de drogue.
  • Thérapie visant la réduction antibactérienne, à laquelle les clostridia ont une sensibilité.
  • Intervention chirurgicale (gangrène gazeuse) - dans ce cas, les zones endommagées du corps sont amputées.
  • Le patient reçoit des médicaments anti-inflammatoires, antipyrétiques - cela dépend du syndrome.

Chaque personne peut réduire le risque de contracter la clostridiose. Pour cela, il suffit de respecter les règles élémentaires d'hygiène personnelle. Vous devez vous laver constamment les mains avant de manger, après avoir marché avec des visites dans des lieux publics. Les fruits et légumes frais doivent être aspergés d’eau bouillante. Prendre des antibiotiques strictement prescrits par le médecin, pour surveiller leurs intestins.

Clostridium: pouvoir pathogène, formes de la clostridiose, symptômes, diagnostic, traitement

Clostridium (Clostridium) - les habitants normaux de la microflore humaine, capables dans certaines conditions de se multiplier rapidement, acquièrent des propriétés pathogènes et provoquent le développement de maladies. Ils appartiennent aux anaérobies obligés vivant en l'absence d'oxygène ou avec sa teneur extrêmement faible. Les Clostridium remplissent plusieurs fonctions importantes dans l'organisme: ils décomposent les protéines, tonifient la paroi intestinale et stimulent le péristaltisme.

Le terme «clostridia» dans la traduction de la langue grecque antique signifie «fuseau». Cela est dû à la capacité des microbes à gonfler dans la partie centrale pendant la sporulation et à acquérir la forme appropriée.

Les Clostridia sont des habitants de la microflore intestinale, des organes génitaux féminins, de la peau, des voies respiratoires et de la cavité buccale. Le nombre de Clostridia dans les fèces de personnes en bonne santé peut varier, ce qui doit être pris en compte dans le processus de diagnostic. Chez les personnes âgées de plus de 60 ans, le nombre de Clostridia dans les fèces est de 10 6 UFC / g, chez les enfants de plus d'un an et chez les adultes - jusqu'à 10 5 UFC / g. Clostridia dans les matières fécales d'un enfant de la première année de vie ne doit pas dépasser 10 3 - 10 4 UFC / g.

Selon le mécanisme d'occurrence, toutes les clostridioses sont classées en:

  • Traumatique, causée par Сlostridium tetani et Clostridium perfringens. Dans ce cas, la porte d'entrée de l'infection est une surface de la plaie.
  • Entérale, causée par Clostridium difficile ou Clostridium botulinum. Les agents pathogènes pénètrent dans le corps avec des aliments contaminés.

Caractéristiques de l'agent pathogène

Clostridia au microscope

Clostridium a coloré le bleu bleu et a une forme en forme de tige, dans un frottis disposé en paires ou en petites chaînes. Ils sont mobiles et se multiplient en l'absence totale d'oxygène.

Grâce à leur capacité à former des spores, les microbes résistent à la chaleur, aux effets des antibiotiques et des désinfectants modernes. La spore située au centre donne à la bactérie la forme d’un fuseau et celle placée en extrémité, la forme de pilon.

Les Clostridia produisent des toxines et provoquent le développement de Clostridioses, notamment: botulisme, tétanos, gangrène gazeuse, infection alimentaire à Clostridium.

  1. Toxigénicité. Les Clostridium produisent de puissantes toxines microbiologiques - la toxine botulinique, la tétanospasmine, une toxine des globules rouges. En raison de leur capacité à former des toxines, les bactéries ont des effets neurotoxiques, hémotoxiques, leucotoxiques, nécrotoxiques et mortelles sur le corps. Clostridia pathogène est caractérisé par un parasitisme létal et non létal.
  2. Invasivité due à l'activité enzymatique de la bactérie.
  3. Développement d'enzymes hydrolytiques - protéinase, collagénase, lécithinase et hyaluronidase, gélatinase, DNase, neuraminidase.
  4. Flagelles péritriches assurant mobilité et adhésion.
  5. Certaines souches de Clostridia synthétisent une entérotoxine dont l'action est similaire à celle des toxines Escherichia entérotoxigènes qui endommagent la paroi intestinale.

Les Clostridia poussent au plus profond de Wilson-Blair. Les colonies ont une forme sphérique ou lépidiforme en noir. Les bactéries ont une faible activité biologique: elles ne réduisent pas les sulfates en sulfures, ne synthétisent pas la catalase et les cytochromes et ne contiennent pas d'enzymes flavines.

La clostridiose est une maladie caractérisée par des modifications nécrotiques et toxicologiques générales prononcées qui sont majeures et prévalent sur les processus inflammatoires. C'est la principale caractéristique des infections anaérobies et aérobies. La nécrose, l'œdème et la formation de gaz dans les tissus sont des signes pathologiques de toute clostridiose.

Épidémiologie

Les clostridia sulfito-réducteurs contenant les excréments d’un malade ou d’un bacillicarrier pénètrent dans l’environnement extérieur et conservent pendant longtemps leur activité biologique dans le sol. La saisonnalité automne-été, les sporadiques et l'apparition de morbidité sont caractéristiques des clostridioses. Sensible à la clostridiose des représentants de différents groupes d’âge, mais surtout des enfants.

Les mécanismes d'infection sont fécaux-oraux et à contact domestique, lesquels sont mis en œuvre par les voies alimentaire et de contact.

  • L'infection se transmet par la nutrition via les aliments - viande, fruits et légumes et lait. Pour le botulisme, il s'agit de produits à faible teneur en oxygène - conserves, cornichons, poisson fumé, poisson séché et saucisse cuite à la maison.
  • Chemin de contact - transmission de l'agent pathogène à travers des objets infectés de l'environnement et des mains sales.

Sous l'influence de toxines dans l'intestin grêle, le transport du glucose est perturbé, l'épithélium est affecté, la muqueuse devient hyperémique, de l'œdème, des hémorragies, des ulcères et une nécrose apparaissent. Les toxines ont un effet capillaire toxique, ce qui entraîne des processus dystrophiques et nécrobiotiques dans les organes internes.

L’activation de la microflore d’une personne peut provoquer une clostridiose. Après un traitement aux antibiotiques ou aux cytostatiques, la multiplication des clostridia est accrue.

Facteurs contribuant au développement d’une infection à Clostridium:

  1. Environnement stressant
  2. Le stress
  3. Thérapie hormonale et antibactérienne à long terme,
  4. Immunodéficience
  5. Prématurité
  6. Dysfonctionnement du SNC
  7. Insomnie chronique,
  8. Infections nosocomiales,
  9. Infections respiratoires,
  10. Opérations.

Formes et symptômes

Le botulisme est une infection dangereuse résultant de l'exposition du corps humain à la toxine botulinique, le produit de l'activité vitale de la bactérie Clostridium botulinum. Les premiers signes cliniques de pathologie sont: douleur épigastrique sévère, mal de tête paroxystique, selles molles, vomissements répétés, malaise général, fièvre. Soudain, la vision est perturbée, une vision double apparaît, la clarté des objets est perdue et les mouches flottent sous vos yeux. Le botulisme se manifeste par l'aphonie, la dysphagie, l'ophtalmoplégie, la paralysie et la parésie des muscles pharyngé et laryngé. Les patients sont étouffés par des aliments liquides, leur phonation et leur articulation sont perturbées, leur voix devient «nasale», nasale, enrouée. La hauteur de la maladie se manifeste par une démarche tremblante, une hypotonie musculaire, une dysurie, une pâleur de la peau, une tachycardie. Au stade final de la maladie, les symptômes de l’altération de la fonction respiratoire sont prédominants: essoufflement, sensation d’étouffement ou oppression thoracique, asphyxie.

Le tétanos est une maladie infectieuse aiguë qui se développe par contact avec le bacille tétanique Clostridium tetani, qui est répandu. L'agent responsable de C. tetani produit une puissante toxine, la neurotoxine tétanique, qui affecte les cellules motrices de la moelle épinière et du cerveau. Paralysie du muscle cardiaque et du centre respiratoire - causes de décès des patients atteints de tétanos. La maladie se développe principalement chez les individus âgés de 3 à 7 ans. Cela est dû à la grande mobilité des enfants et à leurs traumatismes fréquents. L'incidence du tétanos est la plus élevée dans les régions du sud où le champ agricole est développé, en particulier pendant les mois les plus chauds.

La gangrène gazeuse est une lésion spécifique des surfaces profondes de la plaie causée par Clostridium perfringens (Clostridium perfringens). Quelques jours après avoir subi une blessure grave, des symptômes de pathologie apparaissent. La plaie crée les conditions nécessaires à la croissance et au développement de Clostridia: il n'y a pas d'oxygène, il y a des cellules mortes. Les bactéries dans l'épidémie produisent des toxines, ce qui conduit à une grave intoxication du corps. Les tissus affectés gonflent et meurent. Les symptômes de la pathologie sont: la crépitation qui se produit lors de la palpation du tissu touché; décharge offensive de la plaie; état fébrile.

La colite pseudo-membraneuse est une conséquence de la thérapie antibiotique. Le patient développe une dysbactériose intestinale avec l’activité prédominante de Clostridium difficile (Clostridium différentiel). Le microbe colonise la muqueuse intestinale et sécrète l'entérotoxine et la cytotoxine. L'inflammation des muqueuses s'accompagne de la formation de "pseudomembranes", qui sont des raids fibrineux. En l'absence de traitement actif de la colite, des complications graves se développent - perforation de la paroi intestinale, péritonite et décès. Habituellement, cette maladie survient chez les personnes âgées, les patients atteints de cancer, les patients après une intervention chirurgicale. La pathologie a un début aigu. Les patients développent fièvre, flatulences, crampes abdominales, vomissements persistants, éructations, maux de tête et autres symptômes d'intoxication. Ils développent une anorexie, une cachexie, un désintéressement, une perte de poids, un ténesme, des tentatives, une dépression morale, une dépression. L'immunité est fortement réduite, une diarrhée survient. Les selles liquides contiennent des couches de fibrine et dégagent une odeur putride.

L'entérite nécrosante est une inflammation de la paroi intestinale avec formation de foyers de nécrose, d'érosion et d'ulcères. Patients atteints de fièvre, de frissons, de dyspepsie, de selles molles avec écume sanglante. Les experts détectent une hépatosplénomégalie, une distension abdominale, indiquant une parésie intestinale. Développement possible de saignements, thrombose d'artérioles et de veinules, perforation des ulcères. L'entérite nécrosante se développe généralement chez les personnes affaiblies, les enfants et les personnes âgées.

La toxicité alimentaire causée par les clostridies se manifeste par les symptômes classiques d'une intoxication alimentaire: fièvre, diarrhée, dyspepsie, manque d'appétit, douleurs abdominales. Les syndromes dyspeptiques et d'intoxication sont à la base de cette forme de pathologie. Les patients deviennent léthargiques et agités. Les symptômes persistent pendant 3-4 jours, puis disparaissent.

Diagnostics

Le diagnostic des clostridioses commence par une étude des symptômes de la maladie, clarifiant sa relation avec les traumatismes, le traitement antibactérien et l'utilisation de certains produits. Le diagnostic est établi en tenant compte de l'historique, des facteurs épidémiologiques, des manifestations cliniques. Les techniques de laboratoire et instrumentales vous permettent de poser un diagnostic final.

  • L'examen microscopique du biomatériau permet de détecter des bâtons à Gram positif avec des extrémités et des spores légèrement arrondies.
  • Recherche bactériologique. Matériel de recherche - écoulement de la plaie, fèces, vomissures, urine, sang, matériel de cadavre. La préparation à l'analyse n'est pas nécessaire. Dans le laboratoire de microbiologie, le biomatériau est ensemencé sur un milieu nutritif spécial - Kita-Tarozzi ou Wilson-Blair. Les cultures sont incubées dans un anaérostat pendant 3 jours. Sur Wilson-Blair apparaissent des colonies noires qui poussent dans les profondeurs de l’environnement et qui ont une forme sphérique et lenticulaire. Comptez leur nombre total, confirmez votre appartenance au Clostridium en étudiant le frottis de Gram. Effectuez ensuite l’identification complète du pathogène isolé de l’espèce. Le semis des matières fécales pour déterminer le type et le type d'agent pathogène est effectué dans un laboratoire bactériologique.
  • Un test biologique sur des souris blanches est effectué pour identifier et neutraliser les toxines de Clostridium.
  • Le test antigénique est effectué dans les laboratoires immunologiques des établissements de santé et des centres de diagnostic.
  • Express diagnostics - une étude des matières fécales par dosage immunoenzymatique permettant de détecter l’entérotoxine dans les matières fécales du patient.
  • La biopsie de la muqueuse intestinale révèle des modifications inflammatoires caractéristiques.
  • Sérodiagnostic - détermination de la toxine dans le génome phagique avec un anticorps diagnostique et formulation de la réaction d'une immunoélectrophorèse opposée.
  • Diagnostic instrumental - radiographie intestinale, au cours de laquelle les radiologues constatent une accumulation de gaz dans les tissus du corps.
  • Les examens endoscopiques et tomographiques fournissent une image de l'inflammation intestinale locale ou diffuse avec la présence de pseudomembranes.

Si, lors d'une analyse bactériologique des matières fécales chez un nourrisson, les clostridies sont élevées, cela indique une dysbiose intestinale. Dans ce cas, le bébé apparaît ballonnements, régurgitations fréquentes, perte d'appétit, selles irrégulières, troubles du sommeil. Le nombre de bactéries dans les matières fécales des nourrissons de plus de 10 4 - un signe de la pathologie qui doit être traitée.

Le contenu normal des clostridies dans l'analyse de la dysbactériose assure un fonctionnement optimal du tractus gastro-intestinal. Si leur nombre augmente considérablement, des diarrhées, des ballonnements et d'autres signes de dyspepsie apparaissent.

Traitement

Clostridioza - maladies nécessitant un traitement à l'hôpital et la fourniture de soins médicaux spécialisés. Si le patient présente des symptômes dyspeptiques et une intoxication, il lave l'estomac et applique un lavement nettoyant. Au cours de la première journée, les experts recommandent de suivre un régime avide d’eau.

  1. Les sérums antitoxiques et les immunoglobulines neutralisent les toxines du botulisme et du tétanos.
  2. Les macrolides Azithromycin, Clarithromycin, la ceftriaxone et les céphalosporines, les pénicillines protégées Amoxiclav, Metronidazole et la vancomycine sont des antibiotiques auxquels les clostridies sont sensibles.
  3. Probiotiques et prébiotiques pour la normalisation de la biocénose intestinale - «Acipol», «Bifiform», «Laktofiltrum», «Hilak-forte», «Linex», «Enterol».
  4. Thérapie par perfusion pour normaliser l’équilibre des fluides dans le corps. Pour lutter contre l'intoxication par perfusion intraveineuse "Reopoliglyukin."
  5. Dans les cas graves, des antihistaminiques et des corticostéroïdes sont utilisés.
  6. Thérapie symptomatique - hépatoprotecteurs, enzymes, chélateurs, vitamines, antipyrétiques, nootropiques, glycosides cardiaques.

Prévention

Mesures préventives pour prévenir le développement de la clostridiose:

  • Conformité aux règles et réglementations sanitaires
  • Lavage en profondeur et traitement thermique des aliments,
  • Maintenir une microflore intestinale et une immunité saines,
  • Détection et isolement rapides des personnes infectées
  • Détermination des porteurs de bactéries Clostridium,
  • Prendre des médicaments antibactériens uniquement sur ordonnance
  • Assurer un régime sanitaire et hygiénique dans les établissements de santé.

Actuellement, une prophylaxie spécifique contre le tétanos a été mise au point et est activement utilisée, afin de créer une immunité active pour tous les enfants à partir de 3 mois. Pour la vaccination, utilisez le vaccin DTC, DTC ou AU. La vaccination est effectuée conformément au calendrier de vaccination national.

Types et traitement de Clostridia chez l'adulte

Les Clostridium sont des microorganismes, bactéries à Gram positif, porteurs de spores. Le nom "Clostridia" vient du grec "κλοςτεδ" qui se traduit par "broche". Les bactéries l'ont attrapée en raison de la propriété de gonfler pendant la sporulation, ce qui ressemble apparemment à un cercle de fuseaux. Ils vivent dans les intestins et font partie intégrante de la microflore nécessaire au fonctionnement normal du corps.

Leur objectif principal est de décomposer les protéines pour les convertir en acides aminés. Ces microorganismes anaérobies se multiplient lors de la production d’endospores et sont capables d’obtenir des ressources pour la vie dans toutes les conditions, même avec de faibles niveaux d’oxygène, ce qui les rend résistants à divers types de changements environnementaux.

Le nombre de Clostridia est variable et augmente en fonction de l’âge de la personne. Par exemple, chez les jeunes enfants, leur nombre peut atteindre dix mille unités formant des colonies, ce qui est considéré comme la norme. Clostridia dans les matières fécales chez un adulte de moins de 60 ans peut être trouvé en une quantité d’environ 105 UFC / g, et chez les personnes âgées de plus de 60 ans - jusqu’à 106 UFC / g. Mais une augmentation excessive du nombre de ces bactéries peut nuire au corps humain et, dans de rares cas, entraîner la mort.

Avec l’accumulation d’un grand nombre de clostridies, la production de produits de leur activité vitale peut entraîner la formation de toxines qui affectent négativement le système nerveux circulatoire et peuvent également provoquer une nécrose des tissus.

En pratique médicale, on distingue ces types de Clostridia malicieux:

  • Clostridium botulinum provoque le botulisme.
  • Clostridium tetani provoque le tétanos, tout en affectant le système nerveux, peut provoquer des convulsions.
  • Clostridium perfringens provoque une intoxication, des diarrhées, des nausées, des coliques, de la fièvre et une gangrène gazeuse.
  • Clostridium difficile font partie de la microflore normale, vivent principalement dans le côlon.

Cependant, l’augmentation rapide de leur nombre, associée à l’action de certains antibiotiques, peut provoquer une diarrhée, une colique. Le traitement de Clostridium difficile dans le cas où leur nombre dépasse le taux autorisé, seul le médecin devrait s'en charger. En outre, une accumulation importante de ces micro-organismes peut entraîner diverses maladies du système urogénital et la prostatite.

Raisons

Une variété de Clostridia dans l'analyse d'une personne en bonne santé peut atteindre des centaines d'espèces, dont la plupart ne sont pas dangereuses, mais une augmentation excessive du nombre de ces micro-organismes peut sérieusement aggraver l'état général du patient. La principale cause d'infection par des microorganismes pathogènes est une violation des règles d'hygiène personnelle.

Les Clostridia dans l'excrétion des masses fécales tombent dans le sol et dans l'eau sous forme de spores et peuvent y exister longtemps. Un certain nombre de facteurs peuvent provoquer leur dangereuse accumulation dans le corps humain:

  1. mauvaise écologie.
  2. stress et tension nerveuse fréquente.
  3. faible immunité.
  4. hypoxie du cerveau.
  5. maladies catarrhales.
  6. sommeil irrégulier et fatigue fréquente.
  7. l'utilisation d'aliments nocifs.
  8. diverses interventions chirurgicales.
  9. autres infections intestinales.

Les symptômes

Les principaux symptômes les plus fréquemment observés chez les enfants et les personnes d'âge moyen sont les selles molles, les ballonnements et la colite. A ce stade, il est nécessaire de traiter les clostridies avec des antibiotiques. Un certain nombre de symptômes sont accompagnés par la croissance de spores de C. difficile:

  • température normale supérieure à 39 °;
  • diminution de l'appétit;
  • perte de poids;
  • douleur abdominale;
  • sensibilité de l'intestin lors de la palpation;
  • vomissements fréquents;
  • la présence de sang, de mucus dans les selles.

Diagnostics

Après avoir trouvé ces symptômes, il est nécessaire de contacter dès que possible un spécialiste des maladies infectieuses ou un gastro-entérologue afin de mener une recherche pour déterminer la présence de micro-organismes pathogènes dans le corps et de prescrire un traitement par Clostridia si le diagnostic est confirmé. Les études de laboratoire viseront à confirmer l’accumulation excessive de spores de C.difficile dans les matières fécales du patient, ainsi que la présence d’entérotoxines (A) et de cytotoxines (B), qui sont les déchets de Clostridia.

Les toxines A et B sont à l’origine de maladies qui peuvent nuire gravement aux cellules épithéliales de l’intestin et provoquer sa dégradation.

La réussite du diagnostic dépend en grande partie du fait que les tests doivent être effectués immédiatement après l’apparition des premiers symptômes, car le médecin pourra déterminer avec une probabilité de 100% si le trouble intestinal du patient est dû à une dysbactériose normale ou à des produits microbiens, si des quantité

Si un patient n'a pas la possibilité d'effectuer les tests au laboratoire à temps, en collectant le matériel dans un conteneur spécial vendu en pharmacie, celui-ci peut être conservé pendant 3 jours à basse température (2-80 ° C). Cela n'affectera pas les résultats. Mais pour un stockage plus long, la température doit être abaissée à 20 degrés au-dessous de zéro.

Pour identifier les toxines A et B dans les matières fécales, les techniciens de laboratoire utilisent un dosage immunologique, car ce type de recherche aidera à déterminer leur concentration dans le corps. Et seulement en fonction des résultats des tests, le médecin sera en mesure de prescrire le traitement approprié, plus tôt le patient demandera de l'aide, plus les médicaments seront bénins.

Traitement

En cas d'augmentation du nombre total de traitements par Clostridia chez les adultes, le médecin peut vous prescrire Creon, Enterol, Bacteriophage. L'action de ces médicaments vise la colonisation de la microflore intestinale par des bactéries bénéfiques capables de réduire la concentration de clostridia et de normaliser leurs moyens de subsistance.

Si le patient présente des symptômes de la clostridiose, un traitement est prescrit. Il vise à neutraliser la production de toxines et à réhabiliter la microflore intestinale. Pour que le traitement soit efficace, la première étape consiste à cesser de prendre des agents antibactériens, car ils provoquent une augmentation de la sporulation de ces micro-organismes.

Un traitement avec un bactériophage facilite la normalisation de la microflore intestinale, mais convient également à Linex, Hilak-Forte, Lactobacterin, etc., mais il convient de rappeler qu'un traitement indépendant ne peut qu'aggraver la situation.

Sans obtenir certains résultats de test, aucun patient ni médecin ne peut établir un diagnostic correct et prescrire un traitement efficace.

Si la maladie est détectée chez les enfants, un traitement par un bactériophage, un régime spécialement conçu à cet effet, leur est prescrit de manière urgente et certaines restrictions sont imposées aux loisirs:

  1. restriction des produits à base de viande.
  2. bonne hygiène.
  3. temps réduit pour communiquer avec les animaux.
  4. contact au sol limité.

Prévention

Outre l'utilisation de médicaments contribuant à la normalisation de la microflore intestinale, vous pouvez identifier un certain nombre de mesures susceptibles de vous protéger davantage de la formation d'une quantité excessive de Clostridia. Ces mesures préventives sont particulièrement utiles pour les enfants.

  • Hygiène stricte.
  • Utilisez uniquement de la viande fraîche dans la cuisine, à l’exclusion de la congélation et du stockage à long terme.
  • Traitement thermique suffisant des produits qui en ont besoin (viande, poisson).
  • Bien laver les fruits et les légumes.
  • Se laver les mains au savon après avoir visité les toilettes, les lieux publics.
  • L'utilisation de désinfectants dans le ménage.
  • Respect de toutes les normes d'hygiène prescrites lors de l'alimentation du nouveau-né.
  • S'il y a des animaux dans la maison, ils ont besoin d'une inspection vétérinaire régulière.

En adhérant à ces règles simples, vous pouvez vous protéger de nombreux problèmes de santé.

Il est également important de se rappeler que le succès du traitement repose sur le renvoi rapide à un spécialiste.

L'automédication au mieux ne changera rien, au pire elle aggravera la situation. Par conséquent, si vous ressentez des symptômes inquiétants, contactez immédiatement un spécialiste.