E. coli hémolytique

Dans l'intestin habite un grand nombre de microorganismes différents. Ils régulent les processus digestifs et l'absorption des aliments. Nombre d'entre eux sont des microorganismes pathogènes sous condition.

Cela signifie qu’en quantité modérée, ils ne causent pas de dommages, mais sous l’influence de certains facteurs, ces micro-organismes commencent à se multiplier activement, provoquant la maladie. L'un d'entre eux est E. coli hémolytique.

C'est une bactérie à Gram négatif qui résiste aux médicaments et au système immunitaire. Les micro-organismes conservent longtemps leur viabilité dans l'eau, les masses fécales, le sol. Sous l'influence de la lumière directe du soleil, d'ébullition, de désinfection, la baguette hémolysée meurt.

La reproduction active de cette bactérie provoque des symptômes désagréables. Les patients se plaignent de ballonnements et d'une libération accrue de gaz. La constipation peut remplacer la diarrhée. Les selles contiennent une grande quantité de mucus et de contenu purulent ressemblant à du pus. Le principal mode de transmission est la méthode fécale-orale.

La source de l'infection est constituée de personnes atteintes d'une forme d'escherichios effacée. Dans la plupart des cas, ce type de violation survient dans l'enfance. Elle peut être provoquée par une hypothermie banale, un rhume, une IVRA, une grippe, une alimentation malsaine, un système immunitaire affaibli, etc.

En conséquence, la bactérie forme des colonies entières dans la lumière de l'intestin grêle et du gros intestin, ainsi que sur les membranes muqueuses des organes urinaires. Le traitement de la maladie comprend la prise de compléments alimentaires à haute teneur en micro-organismes bénéfiques et la correction du régime alimentaire.

Avant d'examiner de plus près les caractéristiques des méthodes de contrôle, parlons de ce qu'est cette bactérie et de la manière dont sa reproduction active se manifeste de manière clinique.

Espèces

Il existe de très nombreuses variétés d’Escherichia, mais les experts les regroupent en quatre groupes principaux:

  • Entérotoxigène. Ils provoquent la diarrhée chez les nouveau-nés. Les bactéries adhèrent à la paroi interne de l'intestin grêle et provoquent la formation de substances toxiques.
  • Entéro-invasif. Causer la diarrhée avec des impuretés sanglantes et des douleurs abdominales.
  • Entéropathogène. Peut causer des vomissements, de la diarrhée, des douleurs. L'apparition de la maladie est associée au changement climatique.
  • Entérohémorragique. Ils sont considérés comme le type le plus dangereux. Causer des crampes, de la fièvre, de la diarrhée. E. coli hémolytique appartient à ce groupe. Le type entérohémorragique peut causer une anémie hémolytique et un dysfonctionnement rénal.

Tous les types d'Eshirichia susmentionnés se distinguent par leur endurance et sont capables de bien s'adapter à diverses conditions environnementales. Les produits laitiers constituent un environnement favorable à la reproduction active de ces bactéries.

Raisons

L'infection peut survenir par la consommation de légumes non lavés, de fruits, d'eau bouillie ou de lait. Le traitement thermique insuffisant des produits carnés et la poignée de main d'un malade sont une autre cause fréquente d'infections intestinales. Les enfants sont les plus touchés. La violation des normes sanitaires augmente le risque d'infection.

Pour qu'une infection se produise, un grand nombre de bactéries doit y pénétrer. La présence de micro-organismes dans les produits n'affecte pas leur couleur, leur goût ni leur odeur. Par conséquent, lors de la consommation d'aliments contaminés, une personne ne soupçonne rien.

Les cas de morbidité sont le plus souvent enregistrés pendant la période chaude de l'année. Les sources d'infection les plus courantes sont les plats suivants:

  • viande et poisson;
  • produits laitiers;
  • sauces, salades;
  • crèmes, pâtisseries.

Souvent, la maladie se développe sur fond d’un système immunitaire affaibli. La prise incontrôlée d'antibiotiques, les maladies respiratoires, l'hypothermie - tout cela peut affaiblir la résistance du corps. Les toxines des bacilles hémolytiques provoquent une inflammation et des modifications structurelles de l'intestin. Parallèlement à cela, des symptômes généraux d'intoxication se développent.

Les symptômes

La période allant de l’infection à l’apparition des premiers symptômes cliniques dure de trois à six jours. La pénétration de l'agent infectieux stimule l'apparition des symptômes de la gastro-entérite:

  • tendresse épigastrique;
  • des nausées;
  • sensation de lourdeur dans l'estomac;
  • vomissements;
  • la diarrhée;
  • maux de tête et vertiges;
  • légère augmentation de la température;
  • perte d'appétit;
  • faiblesse et baisse de performance;
  • déshydratation.

E. coli hémolytique chez l'adulte

Tout d’abord, parlons de la façon dont la maladie se manifeste chez les femmes. Les microorganismes pathogènes sont capables de pénétrer dans le système urogénital. Les raisons peuvent être:

  • respect inadéquat de l'hygiène intime;
  • porter des sous-vêtements synthétiques. Cela crée un effet de serre. Les restes de fèces peuvent se déplacer et pénétrer dans le vagin;
  • mal laver loin. Pas du haut vers le bas, mais du côté du passage anal jusqu'aux organes génitaux;
  • le sexe anal.

Chez les hommes, E. coli pénètre souvent dans l'urètre. Les bactéries infectent l'urètre, entraînant des complications pour les organes génitaux et le système urinaire. Selon les statistiques, plus de la moitié des cas de prostatite chronique sont dus à l'influence de Escherichia coli.

Caractéristiques du développement de l'infection chez les enfants

Le tractus gastro-intestinal d'un nouveau-né est absolument stérile. La microflore bactérienne habite les intestins au fil du temps. Le bébé a une distension abdominale, des douleurs abdominales, une diathèse se développe. Les masses fécales acquièrent une consistance liquide ou pâteuse avec une odeur désagréable. La chaise devient mousseuse avec une teinte verdâtre.

L'infection intestinale provoque une déshydratation, qui se manifeste par les symptômes suivants:

  • peau sèche et muqueuses;
  • l'apparition de plis sur la peau;
  • pleurer, ce qui n'est pas accompagné par la libération de liquide lacrymal;
  • miction rare.

L'enfant crache souvent, la diarrhée est remplacée par la constipation. Les coliques intestinales augmentent avec l'alimentation. L'enfant commence à refuser la nourriture, vilain. La condition nécessite une assistance immédiate, de sorte que l'enfant peut périr pour cette raison.

Les nouveau-nés peuvent être infectés par la mère. Un régime alimentaire inapproprié, des violations du tractus gastro-intestinal, une faible immunité - tout cela peut conduire à une infection. On prescrit à l'enfant des prébiotiques et des probiotiques. Le premier groupe de médicaments ne contient pas de bactéries bénéfiques, mais contient des substances qui stimulent le développement d’une population de micro-organismes.

Les représentants populaires des prébiotiques sont Hilak-Forte et Duphalac. Si nous parlons de probiotiques, ils se distinguent par la présence dans leur composition de cultures préparées de bactéries bénéfiques. Pour lutter contre la déshydratation et la reconstitution des pertes de liquide, des solutions de réhydratation sont prescrites.

Les toxines peuvent être éliminées du corps par des agents enterosorbing. Parallèlement à cela, la mère devrait également suivre le régime. Il est recommandé d'utiliser le fruit et la décoction de pruneaux. Ne pas arrêter d'allaiter.

Le lait maternel contient du lactose, ce qui aidera à normaliser les processus de digestion et à nourrir les intestins de micro-organismes bénéfiques. Si l'enfant prend une alimentation artificielle, il est préférable de privilégier les mélanges avec des prébiotiques. Leur utilisation doit être convenue avec le médecin.

Des complications

Chez l'adulte, l'infection intestinale se propage au système urogénital et provoque un processus inflammatoire. La bactérie est une cause fréquente de cystite et de pyélonéphrite. Les femmes développent souvent une inflammation de l'utérus et, chez l'homme, une prostatite.

Les personnes âgées, dont le corps est affaibli par des infections chroniques, peuvent développer les complications suivantes:

  • insuffisance cardiaque;
  • thrombose;
  • empoisonnement du sang;
  • choc toxique infectieux;
  • choc hypovolémique.

E. coli peut également causer le syndrome hémolytique et urémique. Il se développe sur le fond d'une immunité affaiblie. La bactérie détruit les parois des capillaires et perturbe la microcirculation sanguine.

On peut suspecter le développement du syndrome hémolytique et urémique pour les motifs suivants: présence de sang dans les selles, température élevée, hémorragie, inflammation du gros intestin, thrombose vasculaire, nécrose des petits vaisseaux, insuffisance rénale.

Caractéristiques du diagnostic et du traitement

La recherche bactériologique aidera à identifier et à identifier l'agent responsable de la maladie. Pour l'étude prise fèces, vomissures, résidus d'aliments, eau de lavage. Le traitement médicamenteux est prescrit sur la base des résultats de l'analyse bactériologique.

Pour un diagnostic plus rapide, la méthode sérologique est appropriée. Pour sa réalisation, le prélèvement de sang veineux est effectué. Parallèlement, une analyse générale du sang, de l'urine et des matières fécales est réalisée. Les tactiques médicales sont sélectionnées en tenant compte de certains facteurs:

  • l'âge du patient;
  • état général;
  • symptômes cliniques;
  • maladies associées;
  • complications existantes;
  • réaction à la drogue.

Des antibiotiques sont prescrits pour supprimer l’infection bactérienne. Un spectre d'action puissant possède des agents antibactériens du groupe des fluoroquinolones: Ciprofloxacine, Lévofloxacine. Ces agents ont une faible toxicité, mais ils pénètrent également rapidement dans les tissus des bactéries, entraînant leur mort. Dans le colibacillus, la résistance aux effets des fluoroquinolones se développe lentement.

Pour rétablir l'équilibre eau-sel et compenser la perte de liquide, les médecins prescrivent des médicaments de réhydratation: Orsol, Regidron, Orasan. Dans les cas graves, utiliser des solutions pour perfusion intraveineuse. Pour lutter contre l’intoxication, une grande quantité de liquide est injectée dans le corps. Les sels et le glucose sont utilisés à cette fin.

Parallèlement à cela, un traitement symptomatique est prescrit, qui comprend les éléments suivants:

  • les enterosorbants sont utilisés pour nettoyer le tube digestif: Polysorb, Smekta, Enterosgel;
  • avec la diarrhée, Imodium, Loperamide, Linex est prescrit;
  • Faire face à la douleur dans l'abdomen aidera No-shpa, Spazmalgon;
  • les anti-inflammatoires non stéroïdiens arrêtent la réaction inflammatoire: ibuprofène, diclofénac;
  • Les éubiotiques aideront à restaurer la microflore intestinale: Acilact, Bifidumbacterin;
  • complexes multivitaminiques.

Outre le traitement médicamenteux, il est important de suivre le régime alimentaire et le régime de consommation d'alcool. Accélérer le processus de récupération aidera les moyens de la médecine traditionnelle. Les artichauts de Jérusalem pelés et coupés en dés, versent de l'eau et du lait, puis portent à ébullition.

Une fois que le topinambur est mou, il est retiré et une petite quantité de farine et de beurre est ajoutée au récipient. La cuisson devrait être épaisse. La sauce obtenue est arrosée de topinambour et consommée.

La potentille d'oie est versée avec de l'eau et bouillie dans un bain-marie. Le remède doit être perfusé toute la nuit. Il doit être pris trois fois par jour, à raison de 70 g, dans des proportions égales, mélanger une mère, une belle-mère, un affluent et un centauré et verser de l'eau bouillante dessus. L'outil devrait infuser pendant une demi-heure. La solution filtrée est prise deux fois par jour à 50 g.

Si vous souhaitez prévenir le développement d’une infection intestinale, lavez les fruits et les légumes à l’eau courante avant de les manger. Les produits laitiers doivent être bouillis. Refuser de boire de l'eau du robinet. N'oubliez pas de bien vous laver les mains à l'eau et au savon avant de manger.

Compte tenu de tout ce qui précède, on peut affirmer que l’E. Coli hémolytique peut provoquer un processus inflammatoire dangereux, accompagné du développement de complications menaçant le pronostic vital. Le plus souvent, les infections intestinales sont diagnostiquées chez les enfants.

Vous pouvez être infecté par des mains et des légumes non lavés, des aliments ayant subi un traitement thermique insuffisant. Même une poignée de main avec une personne infectée peut entraîner une réaction inflammatoire. Des mesures préventives simples, y compris l'hygiène personnelle, aideront à prévenir l'infection.

E. coli hémolytique

E. coli - Escherichia coli (E. Coli) est une bactérie composée d'espèces pathogènes et non pathogènes. Pathogène - la base de l'apparition de maladies infectieuses et inflammatoires du système digestif, des organes génitaux et urinaires des hommes et des femmes. Non pathogènes vivent en interaction avec la microflore intestinale.

Espèces

Une bactérie pathogène commune est E. coli hémolytique. Les conséquences d'une bactérie vont d'une intoxication grave au développement d'une dysbactériose, d'une colibactériose. Les bâtons sont souvent les coupables de la maladie - inflammation du canal urinaire, des testicules, du vagin, des poumons; infection purulente du cerveau, du sang.

Le bacille lactose négatif d'Escherich est un microorganisme pathologiquement pathogène. Dans l'intestin n'est pas déterminé pendant une longue période. Avec l'augmentation de la concentration, la maladie se manifeste.

La tige hémolytique chez le nourrisson est la cause du décès en l’absence d’assistance en temps voulu.

Causes de la maladie

L'infection par la baguette d'Escherich est transmise par voie fécale-orale.

  • l'utilisation de légumes non lavés, de fruits et de liquides non bouillis;
  • violation des règles sanitaires, des normes.

Le principal groupe à risque d'infection est celui des enfants.

Le bâtonnet hémolytique chez l’adulte apparaît avec une immunodéficience, des infections respiratoires aiguës, la prise d’antibiotiques.

E. coli chez les femmes

La baguette d'Escherich dans l'intestin provoque des infections dans le corps, mais, bénignes, elles disparaissent au bout de 7 à 10 jours. Les infections ne causent pas d'aggravation, ne sont pas la cause des maladies chroniques.

Méfiez-vous des infections des voies urinaires. Source - bactéries intestinales.

En raison de la teneur élevée en bâtons intestinaux dans les selles, celles-ci pénètrent dans les urines et les organes génitaux.

Voies d'infection dans l'urètre et le vagin:

  1. Manque d'hygiène (le périnée des organes génitaux est lavé de manière irrégulière, il reste des restes de matières fécales).
  2. Il utilise des sous-vêtements serrés (sueur des organes génitaux, les restes de masses fécales sont déplacés et tombent dans le vagin).
  3. Mauvaise séquence de lavage (l'anus est tout d'abord rincé, puis les organes génitaux sont lavés).
  4. Rapport anal avec un homme présentant une infection intestinale dans son sperme.

L'inflammation des organes génitaux de la femme, due à l'action des bâtons, dure longtemps, est difficile à soigner.

Souvent, le processus d'inflammation se produit dans les intestins, mais les symptômes semblent passer inaperçus: une femme se considère en bonne santé, une infection chronique ne disparaît pas.

Situation stressante - un signal à la manifestation de l'inflammation. Les exacerbations de la maladie sont associées au port de la baguette d’Escherich.

E. coli chez les hommes

E. coli chez les hommes affecte les organes génitaux, servent de source d'inflammation intestinale. Dans les 10 jours, les bactéries pathogènes passent par elles-mêmes.

Les processus inflammatoires affectant les organes urogénitaux, modifient la fonction sexuelle et urinaire.

La raison en est la pénétration du bacille dans l'urètre: une urétrite aiguë survient, les symptômes disparaissent au bout de quelques jours, la maladie entre dans une phase prolongée. Les bactéries infectent l'urètre, causent des complications aux organes génitaux et urinaires.

Conséquence - le sexe masculin souffre de prostatite, orchite, épidhymite. Plus de la moitié des cas de prostatite chronique chez les hommes de plus de 35 ans sont dus à E. coli.

Le réveil de la baguette d'Escherich commencera après l'hypothermie, des situations stressantes qui constituent une source d'exacerbation de la prostatite. Ces infections sont difficiles à guérir.

Devenant le propriétaire d'une bactérie hémolysante, un homme infecte les femmes et devient une source d'inflammation de la vessie, de maladies du rein et de la vaginite. Le sperme infecté pénètre dans le vagin, il en résulte une infection des organes génitaux féminins.

La baguette d'Escherich chez la femme enceinte

Chez les femmes enceintes, on détecte parfois E. coli dans l'analyse de l'urine, bien qu'aucune analyse antérieure du microbe pathogène n'ait été observée. Conclusion - une femme a longtemps été une bactérie, la manifestation est causée par un affaiblissement du système immunitaire, incapable de combattre le germe.

Le micro-organisme identifié dans les analyses n'indique pas une maladie, mais montre une infection des organes urogénitaux avec un bâtonnet pouvant provoquer un processus inflammatoire.

Les gynécologues prescrivent des antibiotiques pour améliorer l'immunité et se débarrasser de l'hémolyse de E. coli. Cela provoque l'apparition d'une cystite enceinte, la pyélonéphrite.

Les colibactéries sont dangereuses pour un nouveau-né, infecté à la naissance. Le bébé souffre d'intoxication par le sang, d'inflammation du cerveau et de l'oreille.

Ils guérissent la maladie chez les femmes enceintes avec des antibiotiques:

  1. "Amoxiclav" - dans la période de procréer.
  2. "Cefotaxime" - de 2 trimestres à la naissance.
  3. Ceftriaxone - de 3 mois de gestation à l'accouchement.
  4. "Furagin" - jusqu'au milieu du 3ème trimestre de porter un enfant.

Un antibiotique est pris dans la semaine qui suit un test d’urine. Après quelques mois, répétez la procédure pour détecter la présence de bactéries. avec une analyse négative, la maladie est guérie, avec une analyse positive, répétez le traitement.

Bactérie intestinale chez un nourrisson

Chez un bébé, E. coli dans les matières fécales est représenté par deux formes: hémolytique et lactose négative.

Avec un test positif, l'enfant ne doit pas traiter l'infection avec des antibiotiques. Avant cela, vous devez effectuer une analyse externe.

Si le bébé prend du poids, ne perd pas son appétit, s'il n'y a pas de selles liquides pendant les selles, aucun traitement ne sera nécessaire.

Lorsque l'état général du nouveau-né change, en l'absence de tout développement et en présence de selles liquides, un traitement est nécessaire.

Les symptômes

Chez l'adulte, l'infection intestinale est similaire à la salmonellose:

  1. L'apparition de nausées, vomissements, la présence de douleurs dans l'abdomen.
  2. Augmentation de la température.
  3. Constipation, diarrhée.

La période de maladie est de 3 à 5 jours.

Un bacille hémolysé provoque rarement des complications intestinales. Complications: maladie rénale, état convulsif, purpura hémorragique, parésie, rigidité.

E. coli chez les bébés

Les enfants n'ont pas de maladie associée aux bâtons infectieux hémolytiques, l'enfant souffre de maladie intestinale.

E. coli hémolytique chez les enfants est une cause de détérioration. La chaleur corporelle du bébé augmente, une régurgitation se produit et le vomi en sort. Aller fréquemment aux toilettes, diarrhée manifeste.

Avec une légère évolution de la maladie, la température corporelle est élevée et ne va pas jusqu'à 38 degrés, aller aux toilettes - pas plus de 6 fois. Avec une température de départ moyenne monte à 39 degrés, la chaise - 12 fois. Au cours de l'exacerbation - selles liquides jusqu'à 15 fois par jour, la température - 38-39 degrés.

Chez un enfant dont le système immunitaire est affaibli, la baguette d'Escherich pénètre dans les vaisseaux sanguins, infecte les organes, provoquant une inflammation purulente, une méningite, une septicémie.

Le bâtonnet hémolytique chez les bébés provoque de la fièvre, des migraines, un manque d'appétit. Auto-guérison - dans 5-10 jours.

Traitement de Escherichia coli hémolytique chez l'adulte

Le traitement chez l'adulte commence par l'exclusion des signaux d'intoxication.

Pour éliminer le risque de déshydratation, vous devez prendre des médicaments de réhydratation. Recommandé régime alimentaire, accompagné d'un apport en liquide. Refus gras, salé, soude et alcool.

Mangez des aliments maigres et bouillis ou préparés dans un bain-marie. Buvez du thé, des jus, des boissons à base de fruits secs. Prenez des médicaments ayant des propriétés régénérantes - Linex, Bifidumbacterin, Atsipol.

Si E. coli hémolytique chez l'adulte se trouve dans l'urine, il s'agit d'une bactériurie. Le traitement des maladies comprend la prise d’antibiotiques, d’uroseptiques et de compléments alimentaires qui renforcent l’immunité du patient et préviennent le développement d’une maladie infectieuse.

Si la baguette d'Escherich se trouve dans les organes urinaires, commencez à prendre des antibiotiques, observez les règles d'hygiène et abandonnez temporairement les rapports sexuels.

Les colibactéries détectées chez les femmes enceintes et les bébés sont traitées avec des probiotiques et des virus qui infectent les bactéries. En cas d'échec, prenez des antibiotiques.

Des niveaux élevés de bactéries pathogènes sont traités à l'aide de prébiotiques et de probiotiques. Ces médicaments accélèrent la régénération de la microflore intestinale.

Médecine populaire

Pour une protection efficace contre la maladie, un traitement bien établi est associé à un traitement non conventionnel.

  1. 300 grammes de topinambour à nettoyer, coupés en cubes, le lait en deux avec de l'eau porter à ébullition, jeter les tranches. Lorsque le topinambour est mou, retirez-le et ajoutez 20 grammes de farine et 40 grammes de beurre à l'uzvar. Cuire jusqu'à épaississement. Sauce préparée verser sur le topinambour, décorer avec les verts.
  2. Faites bouillir 25 g d'œuf d'oie dans 300 ml de liquide. Cuire à la vapeur pendant 20 minutes, retirer et laisser reposer pendant 7 à 8 heures. Buvez 70 ml trois fois par jour.
  3. Mélangez 15 g du train avec de l'eau bouillie fraîche (un quart de litre) et faites cuire à la vapeur pendant 20 minutes. Prendre trois fois par jour pendant 20 ml.
  4. Mélanger les plantes pied de pied, trèfle médicinal, centaurée pour obtenir une masse homogène (25 g). Versez 200 ml d'eau chaude, laissez infuser pendant 20 minutes. A utiliser deux fois par jour sur 20-50 ml.
  5. Observez les mesures préventives:
  • laver les fruits et les légumes avant consommation;
  • faire bouillir les produits laitiers;
  • jetez l'eau du robinet;
  • se laver les mains à l'eau et au savon avant de manger.

E. coli: description de l'espèce, symptômes et méthodes de traitement

E. coli en latin s'appelle Escherichia coli (E. coli) et est un type de bactérie qui comprend des espèces pathogènes et non pathogènes. Les variétés pathogènes d'E. Coli provoquent des maladies infectieuses et inflammatoires du tube digestif, du système urinaire et de la reproduction chez l'homme et la femme.

Ensuite, nous examinons en détail les types d’E. Coli, les raisons de leur pénétration dans le corps humain, les premiers symptômes et les méthodes de traitement chez les adultes.

Qu'est-ce que E. coli?

E. coli (Escherichia coli) est une bactérie appartenant au genre Escherichia et à la famille des Enterobacteriaceae. Ces micro-organismes sont très résistants et peuvent vivre pendant des mois dans l’eau, le sol et les selles.

La colibacillose est un groupe de maladies associées à E. coli et causées par des souches de bactéries pathogènes. Ils agissent en tant que causes de maladies de l'intestin, des reins et d'autres organes. Cela crée un certain nombre de problèmes dans le domaine de la digestion, du système urinaire.

Les bactéries se multiplient rapidement et bien dans les aliments, en particulier dans le lait; ainsi, une alimentation contaminée et contaminée par E. coli provoque une infection avec le développement ultérieur d'une maladie infectieuse-inflammatoire.

Classification

E. coli sont opportunistes (notamment l'hémolyse d'E. Coli) et pathogènes. Les scientifiques ont pu isoler plus d'une centaine de souches pathogènes de cette bactérie, qui ont ensuite été divisées en quatre classes principales, à savoir:

  • entéro-invasif;
  • entérotoxigène;
  • entéropathogène;
  • entérohémorragique.

Ces micro-organismes peuvent être à l'origine de la colibacillose, une maladie de nature infectieuse qui, selon les statistiques, est plus répandue chez les enfants et les femmes (l'infection est transmise par voie fécale-orale, principalement par la nourriture ou par l'eau).

Manifestation clinique fréquente:

L'enfant commence à régurgiter souvent, refuse de manger. Le sommeil de l'enfant est perturbé, il devient agité. La maladie survient sous une forme prolongée n'est pas intense.

  • diarrhée sévère et fréquente,
  • vomissements
  • douleur abdominale
  • nausée

Adultes prédisposés aux maladies, enfants de tous âges. Souvent trouvé chez les voyageurs.

Causes d'ingestion

E. coli existe et se multiplie dans des conditions de température ambiante de 37 degrés. Il se nourrit dans l'intestin avec des minéraux et des produits de dégradation des acides aminés. Conserve sa vitalité en tombant dans les réservoirs, le sol et les produits.

Le genre Escherichia appartient à la famille des entérobactéries. Le plus grand groupe d'espèces microbiennes est bénéfique pour le corps. Certaines souches sont de nature pathogène - un certain nombre d'intoxications alimentaires graves, d'infections urinaires apparaissent. Dans les états d'immunodéficience sévère, quand E. coli s'est propagé dans tout le corps, cela peut entraîner le développement d'une méningite ou d'une septicémie.

La principale cause d'infection par des infections intestinales est le non-respect des normes d'hygiène.

L'infection est transmise de deux manières:

  1. De l'eau L'infection pénètre dans le corps par l'utilisation d'eau bouillie ou de mauvaise qualité.
  2. Alimentaire. Il se caractérise par l'ingestion d'aliments contaminés. Avec cette méthode d'infection, une intoxication alimentaire est souvent rencontrée chez une personne qui utilisait les produits contaminés pour la cuisson. Pour le corps humain, un tel aliment est un poison.

Escherichia coli pénètre dans le tractus intestinal par voie orale par:

  • la saleté sur vos mains;
  • saleté sur les légumes et les fruits;
  • viande insuffisamment traitée thermiquement;
  • eau brute contaminée;
  • lait cru (selon les statistiques, cette méthode de transmission est la plus courante).

La transmission contact-ménage est rare. Plus souvent, il peut être observé lors d'une épidémie d'eshechirios dans une pièce séparée (maternité, hôpital, école, etc.). La transmission de l’infection lors de l’accouchement de mère en enfant est l’un des modes d’infection à E. coli les plus dangereux.

Symptômes de E. coli

Les symptômes d'infection à E. coli apparaissent différemment, de sorte que chaque classe de bactéries pathogènes doit être considérée séparément. L’état de santé d’une personne infectée dépend du groupe inclus et de la rapidité avec laquelle E. coli se multiplie. Les symptômes de la maladie sont décrits ci-dessous.

Les signes courants de développement dans le corps d'Escherichia coli pathogène comprennent des symptômes tels que:

  • Perturbation du processus digestif;
  • Douleur dans l'abdomen;
  • Vomissements et nausées;
  • Manifestations de flatulences;
  • Odeur désagréable, sentie par la bouche;
  • Faiblesse;
  • Somnolence;
  • Perte d'appétit;
  • Augmentation de la température corporelle;
  • Baisse de la pression artérielle.

Selon le type de bactérie, une personne remarque la présence de certains signes.

Symptômes selon le type de bactérie

La colibacillose provoquée par les bâtons entéro-invasifs provoque des lésions du gros intestin. La maladie se développe avec l'apparition de symptômes d'intoxication généralisés:

  • faiblesses
  • mal de tête
  • des frissons
  • augmentation de la température.

Quelques heures plus tard, il y a des crampes dans le bas-ventre.

  • Il y a de la diarrhée, les selles sont d'abord liquides et abondantes. Mais comme le côlon est affecté, la colite se développe.
  • Les symptômes de cette affection sont des selles liquides ou pâteuses fréquentes avec du mucus, des traînées de sang.

Cette variante de la colibacillose est caractérisée par une évolution bénigne. La température et les selles sont normalisées après un à trois jours seulement.

Les infections intestinales causées par des colibacilles entéropathogènes chez les adultes et les enfants de plus de 3 ans se présentent sous la forme d'une salmonellose. C'est-à-dire que la maladie commence de manière aiguë:

  • la nausée apparaît
  • vomissements
  • douleur abdominale
  • augmentation modérée ou légère de la température corporelle.

La chaise devient liquide, liquide et abondante, et le patient va aux toilettes 2 à 6 fois par jour. Lorsque les selles des selles éclaboussent littéralement. L'infection dure en moyenne 3 à 6 jours, après quoi la récupération commence.

Les Escherichia coli entérotoxinogènes sont dangereux en ce qu'ils peuvent se fixer spécifiquement à la muqueuse intestinale, ce qui perturbe considérablement son fonctionnement. L'infection étant transmise par des mains ou des fruits non lavés, les symptômes de l'activité des bactéries intestinales dans le corps humain sont parfois appelés «diarrhée du voyageur», accompagnés de:

  • diarrhée aqueuse sans sang,
  • nausée
  • douleur abdominale paroxystique.

Manifestations d'infection par une infection entérohémorragique:

  • Nécrose;
  • La présence de caillots sanguins (dans les selles);
  • Péritonite;
  • Diarrhée (selles liquides).

Les symptômes d'infection chez un enfant sont plus graves, en particulier lors de la défaite des nouveau-nés ou des enfants de faible poids.

Escherichia coli peut provoquer des maladies dans d'autres organes que les intestins. Dans les voies urinaires, cette bactérie peut également causer une inflammation. Pour les filles et les femmes, ce risque est plus élevé que pour les hommes, car ils ont un court chemin entre les intestins et l'urètre.

Des complications

Certains types de bâtons peuvent causer:

  • empoisonnement;
  • colibactériose;
  • dysbiose intestinale;
  • la colpite;
  • la prostatite;
  • inflammation du système génito-urinaire, cystite;
  • méningite chez le nouveau-né.

Dans de rares cas, les maladies inflammatoires peuvent causer des complications:

Risque d'introduire des bactéries dans le vagin d'une femme. Cela conduit à une inflammation des organes génitaux. Initialement, une vulvovaginite ou une colpite apparaît. Si l'agent pathogène n'est pas éliminé à temps, l'infection se propage aux trompes de Fallope et à l'utérus. L'endométrite se développe. Lorsque les bactéries remontent dans le corps, elles pénètrent dans la cavité abdominale et provoquent une péritonite.

La maladie causée par E. coli se manifeste de différentes manières et peut entraîner de nombreuses complications au niveau des organes et des systèmes du corps. Par conséquent, l'agent pathogène doit être identifié dès que possible et procéder immédiatement au traitement.

Diagnostics

L'infection est diagnostiquée sur la base d'un examen bactériologique. Souvent, en présence d'un bâton dans le matériel de recherche, qui constitue l'essentiel de la microflore intestinale normale, il est très difficile d'isoler une culture pure de bactéries pathogènes. En cas d'inflammation dans le corps, un traitement urgent est recommandé. Pour obtenir le résultat de l'analyse, utilisez:

  • masses fécales et émétiques;
  • du sang;
  • l'urine;
  • du pus;
  • frottis ou éraflures prélevés sur les organes génitaux muqueux.

Traitement de E. coli

Le traitement des infections intestinales causées par le bâton est généralement complexe et comprend les points suivants:

  1. Antibiotiques. La thérapie antibactérienne est la base du traitement d'Escherichia coli. Un médicament particulier est prescrit après avoir déterminé la sensibilité des micro-organismes à celui-ci. Le plus souvent, les antibiotiques du groupe des céphalosporines sont recommandés: Cefelim, Cefalexin, Levofloxacin. Les préparatifs sont pris en cours de 5-10 jours.
  2. Bactériophages Ce sont des médicaments qui détruisent les bactéries plus doucement et sans danger que les antibiotiques, mais ils ne sont pas toujours efficaces. Effectuer des bactériophages Sekstafag, Intets-bactériophage, etc.
  3. Analgésiques Si la douleur à l'abdomen est forte, des analgésiques tels que No-Spa, Took, Spasmalin, Nurofen sont prescrits. Cependant, ils ne peuvent pas être pris pendant une longue période.
  4. Les probiotiques (Linex, Bifidumbacterin, etc.) aident à rétablir l'équilibre normal des microorganismes pathogènes et bénéfiques dans l'intestin.

Le traitement de la colibacillose doit être effectué à l'hôpital:

  • Les formes bénignes d’infection ne nécessitent pas d’antimicrobiens.
  • Pour les formes modérées d’infection à coli, des antibiotiques du groupe des fluoroquinolones (norfloxacine, ofloxacine) sont prescrits.
  • Dans une forme sévère d'escherichios, on attribue des médicaments du groupe des céphalosporines (céfotaxime), des fluoroquinolones et des aminosides.

En plus de prendre des antibiotiques, le patient doit suivre certaines règles de traitement. Si un patient a la diarrhée ou des vomissements, il doit boire des solutions de réhydratation. Avec leur aide, remplace le liquide et le sel perdus.

À chaque selle et chaque vomissement, il est nécessaire de boire de 300 à 600 millilitres de solution de réhydratation. Pour sa préparation peut être utilisé poudre pharmaceutique sous la forme de Trisol, Regidron, Glukosolana.

Pour assurer un traitement de haute qualité des maladies infectieuses apparaissant avec l'apparition d'E. Coli, l'utilisation d'entérosorbants est recommandée:

Conformité au régime. Il est possible de guérir E. coli avec un régime alimentaire spécial. Le menu devrait inclure plus de bouillies cuites dans de l'eau, des soupes aux mucosités, des légumes bouillis, de la viande maigre et du poisson cuit à la vapeur.

Il est strictement interdit de manger des aliments fumés, des aliments gras et frits, des conserves, du lait, des fruits frais, des épices.

Prévention

E. coli est détruit pendant la cuisson, la cuisson, la pasteurisation. Cependant, cette règle est applicable à condition que la température soit d'au moins 70 ° C et que le processus se poursuive pendant au moins 2 minutes. Contrairement à d'autres, E. coli se caractérise par sa résistance au froid, aux conditions acides, à la dessiccation et à de fortes concentrations de sel.

Actions préventives pour prévenir les maladies causées par E. coli:

  • Hygiène personnelle: se laver soigneusement les mains et le visage après la rue et les endroits bondés, approche compétente de l'hygiène intime.
  • Contrôler la pureté des aliments crus consommés et amener à l'état souhaité de lait et de viande.
  • Boire seulement de l'eau de qualité.
  • L'utilisation de vêtements jetables dans les hôpitaux.
  • Surveiller l'hygiène et la santé des animaux de compagnie.
  • Nettoyage régulier des locaux avec des détergents fiables mais non agressifs.
  • Attention aux repas dans les établissements de restauration et pendant les vacances dans les pays chauds.

Symptômes d'infection à Escherichia coli hémolytique chez l'adulte et l'enfant

Un grand nombre de micro-organismes habitent les intestins humains. Ils participent au processus de digestion et d'assimilation des aliments. Beaucoup d'entre eux sont microflore sous condition pathogène. Cela signifie que, normalement, les bactéries ne nuisent pas à l'organisme. Avec certains facteurs, ils commencent à parasiter, causant des maladies infectieuses aiguës. L'une de ces bactéries s'appelle E. coli hémolytique.

Le deuxième nom du microbe est Escherichia. Il doit donc son nom au microbiologiste scientifique allemand Theodor Escherich, qui l’a découvert au XIXe siècle.

Propriétés du microorganisme

Le bacille hémolytique est une bactérie à Gram négatif, c'est-à-dire qu'il est plus stable lorsqu'il est exposé au système immunitaire et aux médicaments. Dans le fonctionnement normal du corps et les bonnes défenses de celui-ci, la bactérie produit des acides gras, des vitamines du groupe B et participe aux processus métaboliques. Escherichia compte pour plusieurs espèces. Le type le plus dangereux est hémolytique.

Avec des facteurs indésirables, tels qu'une intoxication alimentaire, une immunité réduite, E. coli commence à se multiplier rapidement, formant des colonies dans le petit et le gros intestins, sur les muqueuses des voies urinaires (uretères, urètre, vessie).

Les bactéries sont capables de maintenir leur viabilité dans le sol, l'eau, les matières fécales pendant une longue période. Périr rapidement à l’ébullition, à la lumière directe du soleil, dans des solutions de désinfection. Conditions de reproduction favorables - aliments, notamment les produits laitiers, où les bactéries forment des colonies en l'espace de 3 à 5 heures.

Comment l'infection est transmise, le mécanisme de son développement

Escherichia est un organisme vivant, une personne ou un animal. L'infection se produit par la nourriture. Pour qu'une infection se produise, il est nécessaire qu'un grand nombre de bactéries pénètrent dans le corps. Ceci n'est possible que dans les conditions d'utilisation des produits infectés.

Lorsqu'on mange des aliments contaminés, une personne n'en est pas consciente. Une grande quantité d'E. Coli et de ses toxines n'affecte pas le goût, l'odeur, la couleur des produits.

La liste des plats et des produits qui deviennent le plus souvent une source d’infection:

  • viande, poisson, lait;
  • salade, salades, sauces;
  • gâteaux, gâteaux, crèmes;
  • produits n'ayant pas subi de traitement thermique.

Les cas d'infection à E. coli hémolytique sont plus souvent signalés pendant la saison chaude.

Le mécanisme de développement - les bactéries et les toxines pénètrent dans le tractus gastro-intestinal. Là, ils affectent la membrane muqueuse, provoquent une inflammation et des modifications structurelles de l'intestin grêle. Parallèlement, l'intoxication générale de l'organisme se développe. Les Escherichia ne se propagent pas dans tout le corps, principalement dans l'intestin.

Tableau clinique de l'infection

La période d'incubation minimum dure 3 jours, la moyenne - 4-5 jours, la maximum - 6 jours.

L'hémolyse de E. coli chez l'adulte, une fois dans le tube digestif, provoque initialement des symptômes de gastro-entérite:

  • inconfort et douleur dans l'abdomen (région épigastrique), qui sont douloureux ou coupants, parfois avec crampes;
  • nausée, lourdeur dans l'estomac;
  • en cas de gravité modérée - vomissements;
  • diarrhée modérée;
  • l'augmentation de la température est insignifiante;
  • des vertiges, parfois des maux de tête;
  • perte d'appétit, faiblesse générale, fatigue;
  • déshydratation.

Si l'état est instable ou grave, la peau du patient est pâle et le teint bleu. Le rythme cardiaque ralentit, la pression artérielle diminue. Si une déshydratation grave se développe, une personne peut avoir des convulsions, un choc.

Caractéristiques de l'infection dans l'enfance

Une hémolyse de E. coli chez les enfants en tant qu'agent pathogène se développe en cas d'erreur dans le régime alimentaire: alimentation de préparations pour nourrissons de qualité médiocre, stockage altéré des produits laitiers, lait maternel infecté, intolérance au lactose. Également chez les enfants, l'infection se développe en raison de l'immaturité du système digestif, avec une diminution de l'immunité.

Escherichia, tombant dans le tube digestif, entraîne un déséquilibre de la microflore. E. coli chez les nouveau-nés et les bébés au cours des premiers mois de la vie provoque une dysbiose. Les bactéries bénéfiques ne sont pas suffisamment peuplées dans l'intestin et le microbe pathogène entraîne une diminution de leur nombre.

Symptômes caractéristiques chez les bébés:

  • L'enfant a des coliques intestinales et une douleur paroxystique à l'abdomen, qui s'intensifient après la tétée.
  • Disparaît l'appétit, l'enfant refuse d'accepter de la nourriture.
  • Le processus inflammatoire dans l'estomac et les intestins empêche le passage normal des aliments. Chez les enfants, les cas de régurgitation sont en augmentation.
  • Plus l'enfant est petit, plus il y a violation de l'absorption des nutriments dans l'intestin.
  • Diarrhée - les selles deviennent liquides, mousseuses, avec du mucus, l’odeur est putride, aigre.
  • Chez les enfants de la première année de vie, une perte de poids est observée.
  • Les enfants ne dorment pas bien, sont capricieux, pleurent souvent.

La déshydratation est un symptôme dangereux pour le corps d’un enfant. Ses signes sont:

  • peau sèche et muqueuses;
  • la formation de plis cutanés non lissés;
  • miction rare (moins de 4 heures);
  • pleurer sans larmes

Complications d'infection

Chez l'adulte, l'infection se propage souvent au système urogénital et provoque des processus inflammatoires. Cystite (inflammation de la vessie), pyélonéphrite (infection du bassinet du rein) se développent. Une annexite est diagnostiquée chez la femme - inflammation des appendices utérins (ovaires, trompes de Fallope, ligaments utérins). Chez l'homme, prostatite (inflammation de la prostate).

Les personnes âgées affaiblies par les maladies chroniques peuvent avoir les complications suivantes:

  • thrombose (blocage d'un caillot sanguin) des vaisseaux du film, qui lie et renforce les organes digestifs à l'arrière de l'abdomen;
  • insuffisance cardiaque aiguë;
  • septicémie - infection bactérienne du sang;
  • choc hypovolémique - une forte diminution du CBC (volume sanguin circulant);
  • choc toxique infectieux - la mort massive de bactéries et la libération d'un grand nombre de toxines.

E. coli hémolytique chez un bébé peut provoquer un syndrome hémolytique et urémique. En raison de l'immunité non formée et faible, la résistance du corps de l'enfant est faible. E. coli peut détruire les parois capillaires du sang et perturber la microcirculation du sang.

E. coli hémolytique chez un enfant provoque les signes suivants du développement du syndrome:

  • forte augmentation de la température corporelle;
  • sang dans les matières fécales;
  • inflammation sévère du gros intestin;
  • sur le fond de l'hémorragie de la peau pâle;
  • thrombose de petits vaisseaux, dans les cas graves - nécrose;
  • symptômes d'insuffisance rénale.

Avec un traitement rapide, cette condition est réversible dans 93 à 97% des cas.

Méthodes de diagnostic d'infection hémolytique

Afin de détecter et de déchiffrer correctement le type d'agent pathogène pathogène, effectuez des recherches bactériologiques sur un tel biomatériau: matières fécales, vomissures, résidus alimentaires. Si vous avez effectué un lavage gastrique, envoyez de l’eau de lavage pour analyse.

Méthode de recherche bactériologique

Le matériel résultant en laboratoire est ensemencé dans un récipient contenant un milieu nutritif (boîte de Pétri).

Pour qu'une réponse diagnostique soit efficace, le matériel doit être pris avant le début du traitement médical.

En moyenne, les colonies bactériennes se développent en 2-4 jours. Une telle durée est un inconvénient de cette méthode. Les médecins étudient les microbes sélectionnés et leurs propriétés et donnent une conclusion. Si les symptômes du patient sont lissés et ne donnent pas une image claire de la maladie, l'ensemencement est effectué sur plusieurs milieux nutritifs. En même temps, des tests sont effectués sur la sensibilité des microorganismes aux médicaments antibactériens.

Plus tôt le matériel est livré au laboratoire, plus le diagnostic est précis. Un diagnostic précis est posé non pas par la présence d'une bactérie, mais par sa quantité, car le bacille intestinal dans les selles d'un enfant dans des valeurs acceptables est la norme.

Autres méthodes de recherche

Pour le diagnostic rapide utilisé méthode sérologique, pour cela prendre du sang. La méthode détermine la présence d'anticorps anti-Escherichia coli hémolytiques dans le sérum. Cette méthode a une grande valeur diagnostique et est proche de la bactériologie. Réactions sérologiques - RA, RIF, IFA, RNGA, RSC.

Parallèlement, on prescrit au patient une étude clinique générale sur le sang, l'urine, les matières fécales (pour la présence de mucus, de pus, de sang, d'aliments non digérés).

Activités thérapeutiques

Lors du choix d'une stratégie de traitement, ils tiennent compte de l'âge et de l'état général du patient, de la gravité de la maladie et des principaux symptômes, et analysent la réponse de l'organisme aux médicaments.

Contrôle des pathogènes

Pour supprimer l'activité de E. coli, des médicaments antibactériens prescrits. Les médicaments les plus couramment prescrits sont le groupe fluoroquinolone. Ils ont un spectre d'action large et puissant, une faible toxicité sur le corps. Il pénètre rapidement dans les tissus et dans les bactéries elles-mêmes. Le syndrome de résistance des microorganismes pathogènes se développe lentement.

  • Ciprofloxacine.
  • Lévofloxacine.
  • Gatifloxacine.

Série de pénicilline - amoxicilline, ampicilline. Série nitrofurane - furazolidone, nifuroxazide, nitrofurantoïne.

Lutter contre la déshydratation

En cas de maladie bénigne, il suffit de prescrire une réhydratation orale. Le patient doit boire au moins 3 litres de liquide par jour. Cela aidera à rétablir l'équilibre eau-sel et à compenser la perte de liquides corporels. À cette fin, des préparations de réhydratation sont prescrites - elles sont produites sous forme de poudre pour préparer une solution.

Agents de réhydratation orale:

Dans les cas graves, solutions salines pour perfusion intraveineuse prescrites - Trisol, Kvastasol, Acesol, Chlosol.

Lutte contre l'ivresse

Le traitement de désintoxication par perfusion vise à éliminer les toxines du corps en introduisant un volume important de liquide dans le sang. Pour ce faire, des solutions de glucose et de sel sont utilisées. Ils sont administrés par voie intraveineuse, pas très rapidement. Si l’état du patient est grave, le rapport glucose / sel est de 2: 1, avec une évolution moyenne de la maladie de 1: 1.

Traitement symptomatique

L'approche dans le traitement du complexe de la colibacillose. Pour obtenir un effet maximal et rapide, il est nécessaire de traiter les patients dans toutes les directions en même temps, en éliminant tous les symptômes.

Traitement symptomatique des médicaments:

  1. Sorbants pour le nettoyage du tractus gastro-intestinal - Smecta, Entrosgel, Polysorb, Bionorm, Lactofiltrum, Atoxyl.
  2. Les médicaments antidiarrhéiques - imodium, diarol, pentasa, sulgin, enterofuril, linex, lopéramide.
  3. Antispasmodiques pour éliminer l'inconfort et les douleurs abdominales - pas de spa, spazmalgon, chlorhydrate de drotavérine, spazovérine, plantex, dibazol.
  4. Les anti-inflammatoires non stéroïdiens pour soulager l'inflammation des organes internes - ibuprofène, diclofénac, kétoprofène, naproxène, indométhacine.
  5. Eubiotiques (probiotiques, prébiotiques) pour la restauration de la microflore intestinale - lactulose, lactovit, bifidumbactérine, bioflor, subalin, linex, acelact.
  6. Complexes de vitamines.

Si la bactérie est présente dans l'urine, des antibiotiques, des uroseptiques et des compléments alimentaires sont prescrits pour entretenir le corps. Lorsque les maladies gynécologiques prescrivent des médicaments pour soulager l'inflammation des ovaires.

Tout au long du traitement, il est important de suivre le régime en eau et le régime alimentaire. Dans la période de crise, nommez le tableau 4. Il est recommandé pour les pathologies intestinales avec diarrhée intense - les portions sont fractionnées et fréquentes, les graisses et les glucides sont réduits, le sel ne dépasse pas 10 g par jour.

Avec l'amélioration de l'état et la normalisation du régime prescrit par la chaise numéro 2, il fournit au corps tous les nutriments nécessaires.

La tige hémolytique dans les conditions de la médecine moderne n'est pas dangereuse pour l'organisme. Un traitement précoce permet d'éliminer complètement l'infection et d'éviter les complications. Pour prévenir l'infection, il est nécessaire de suivre les règles de stockage et de cuisson des produits, en évitant le contact avec les patients.

Traitement lors de la détection de E. coli hémolysé

Un grand nombre de micro-organismes vivent dans le corps humain. Tous sont divisés en agents pathogènes opportunistes qui causent des maladies uniquement avec des facteurs contributifs et agents pathogènes qui causent des maladies dans tous les cas. La bactérie à Gram négatif Escherichia coli, conditionnellement pathogène, vit dans l'intestin humain et porte le nom de son découvreur Theodor Escherich.

La baguette d'Escherich est impliquée dans les processus métaboliques de l'intestin, favorise la formation des vitamines du groupe B. Normalement, elle ne provoque pas de maladies, mais l'une de ses souches, E. coli hémolysée, peut provoquer une maladie grave.

Modes de transmission et mécanisme de développement

La principale voie d'infection par le bacille hémolytique est fécale-orale. L'infection survient lorsque l'on mange des aliments infectés ou que l'on enfreint des normes sanitaires lors de la cuisson. Les plats qui causent le plus souvent une infection à E. coli sont les suivants:

  • sauces, salades (vinaigrette, Olivier, etc.);
  • produits à base de viande et de poisson;
  • confiseries (gâteaux, pâtisseries, crèmes);
  • le lait;
  • produits qui n'ont pas été traités thermiquement;
  • produits expirés.

Les cas d'infection les plus courants sont enregistrés pendant la saison chaude, lorsque l'habitat est propice à la reproduction de bactéries.

Facteurs contribuant à l'augmentation du nombre d'E. Coli dans l'organisme:

  • le rhume, la grippe;
  • l'hypothermie;
  • immunité réduite de toute étiologie, ainsi que de la prise incontrôlée d'antibiotiques;
  • alimentation déséquilibrée, quantité insuffisante de vitamines.

La période d'incubation varie de 3 à 5 jours. Après cela, les principaux symptômes cliniques apparaissent:

  • douleur abdominale;
  • des nausées;
  • la diarrhée;
  • fièvre
  • des vertiges;
  • diminution de l'appétit;
  • fatigue

Complications de l'hémolyse d'Escherichia coli

Les complications de l’infection hémolytique incluent: thrombose de vaisseaux, insuffisance cardiaque aiguë, sepsie, diminution marquée du sang circulant (choc hypovolémique), choc infectieux toxique. Si le traitement approprié n'est pas diagnostiqué et prescrit à temps, le résultat de la déshydratation sera des convulsions, une perte de conscience et même un état de choc.

E. coli dans les organes urinaires chez l'homme

Lorsque E. coli pénètre dans les organes génitaux de l'homme, l'urètre est affecté. En tant que complication, une urétrite aiguë, une prostatite, une orchite, une épididymite se développent. Après l’infection, un homme peut devenir lui-même une source d’infection pour les femmes.

E. coli chez les femmes

Le plus souvent, les femmes sont infectées pour les raisons suivantes:

  • Mauvaise hygiène du périnée et des organes génitaux;
  • L'utilisation de sous-vêtements serrés (lorsque la sueur coule des organes génitaux externes et du périnée, les masses fécales se déplacent et pénètrent dans le vagin);
  • Mauvaise séquence de lavage (lors du lavage des organes périnéaux dans le sens inverse);
  • Relations sexuelles anales et sexuelles avec un homme qui a un agent causatif dans son sperme.

Méthodes de diagnostic d'infection hémolysée

La raison pour laquelle le patient voit un spécialiste est un complexe de symptômes de lésions des organes de l’appareil digestif:

  • violation des intestins (diarrhée, constipation);
  • flatulences, ballonnements;
  • douleur abdominale;
  • troubles dyspeptiques (nausées, vomissements, mauvaise haleine);
  • signes d'intoxication, tels que faiblesse, malaise;
  • fièvre.

Après avoir identifié ces symptômes, le médecin vous prescrira des tests spéciaux. Pour ce faire, la patiente prélève des échantillons de masses fécales, émétiques, de frottis de l'urètre chez l'homme (vagin - chez la femme) pour la recherche dans un laboratoire bactériologique.

En plus de détecter les bacilles hémolytiques par une méthode bactériologique, un test de sensibilité aux antibiotiques est effectué. Des méthodes sérologiques ont également été utilisées pour déterminer les anticorps dirigés contre un bâtonnet hémolytique dans le sérum d’un patient. Ces réactions sérologiques comprennent: RA, REEF, ELISA, RSK, RNGA et RPGA. En plus des tests spécialisés, des études cliniques classiques sont prescrites: une analyse générale du sang et de l'urine, une étude coprologique, une analyse biochimique du sang, etc.

Traitement pour Eschérichia coli hémolytique

Avant de prescrire un médicament, tenez compte de l'âge et de l'état du patient, de la gravité de la maladie et des symptômes qui prévalent. Avant le traitement, le patient est transféré à un régime alimentaire spécial, utilisez le tableau de régime numéro 4.

Thérapie antibactérienne

Le traitement destiné à l'agent infectieux implique la prescription d'antibiotiques. Parmi les médicaments prescrivent le plus souvent un groupe de fluoroquinolones. Ils ont un large spectre d'action, une faible toxicité, une efficacité élevée par rapport à l'agent pathogène. Parmi les médicaments de choix envisagent: