Helicobacter pylori, de quoi s'agit-il et comment le traiter?

Helicobacter pylori est un agent pathogène unique qui est l'agent causal d'une maladie aussi dangereuse que l'hélicobactériose. Cette pathologie affecte souvent l'estomac mais peut également se développer dans le duodénum.

Le nom de la bactérie était dû à l'environnement dans lequel elle vit - l'estomac pylorique. Une caractéristique du micro-organisme est qu’il est capable de résister même à l’acide gastrique. La bactérie a des flagelles par lesquelles elle se déplace librement le long des parois de l’estomac ou s’y fixe solidement.

Helicobacter pylori peut entraîner le développement de nombreuses maladies du tractus gastro-intestinal, car, en se multipliant, il provoque une irritation des muqueuses et, par conséquent, des processus inflammatoires. Dans ce cas, il ne s'agit pas seulement de gastrite ou d'ulcère gastroduodénal, mais également du développement d'un processus oncologique. Si vous commencez le traitement à temps, vous éviterez les conséquences dangereuses de l'activité vitale de cette bactérie.

Histoire de la découverte

Des microorganismes pathogènes en spirale vivant dans l'estomac humain ont été décrits il y a 100 ans par le professeur polonais V. Yavorsky. Après un certain temps, le scientifique G. Bizodzero a découvert la même bactérie sur les muqueuses de l'estomac chez les animaux. Pendant de nombreuses années, cette infection a fermé les yeux, ignorant le danger, mais à la fin des années 70, le scientifique Robert Warren a noté que cette bactérie vivait dans la muqueuse gastrique enflammée.

Il s'est avéré que l'activité vitale de ces micro-organismes a été étudiée, mais pas complètement, et décrite par des scientifiques allemands. Cependant, à cette époque, il n'attachait pas beaucoup d'importance. Warren, après avoir uni ses forces à Barry Marshall, a commencé à mener des recherches pour étudier en détail les caractéristiques de ces bactéries. Pendant longtemps, il n'a pas été possible d'isoler la culture de micro-organismes, mais les scientifiques ont néanmoins eu de la chance. Pendant les vacances de Pâques, le personnel du laboratoire a accidentellement laissé des pots contenant des cultures bactériennes non pas pour 2, mais pour 5 jours. Grâce à ce cas, les scientifiques ont observé la croissance de colonies de microorganismes inconnus.

Les bactéries s'appelaient à l'origine Campylobacter pyloridis, car de par leurs caractéristiques, elles ressemblaient à des microorganismes appartenant au genre Campylobacter. En 1983, les scientifiques ont d'abord publié les résultats de leurs recherches. Cependant, un peu plus tard, les chercheurs ont dû réfuter leurs précédentes découvertes, car il est rapidement devenu évident que les représentants de la microflore pathogène n’étaient pas liés au genre Campylobacter. Sur cette base, les microorganismes détectés ont été renommés Helicobacter pylori.

Pour prouver la capacité d'un micro-organisme à causer le GAB, B. Marshall a avalé sa culture en 1985. Cependant, il n’ya pas eu de développement d’ulcère, mais de gastrite, qui avait disparu. Grâce à cette expérience, le scientifique a pu prouver que la bactérie Helicobacter Pylori était à l'origine de la gastrite. En 2005, Warren et Marshall ont reçu le prix Nobel de médecine et de physiologie pour leur découverte sensationnelle.

Caractéristiques des bactéries

La première caractéristique de ce microorganisme est sa capacité à résister à un environnement gastrique très acide, alors que la plupart des bactéries et des virus meurent tout simplement. Helicobacter pylori peut également s'adapter au niveau d'acidité gastrique selon 2 mécanismes:

  1. Lorsqu'elle pénètre dans l'estomac, la bactérie commence à se déplacer le long des muqueuses. Elle le fait avec l'aide de son flagelle. Caché dans les membranes muqueuses de l’estomac, le microorganisme protège leurs cellules contre des quantités excessives d’acides. En termes simples, la bactérie "choisit" l'habitat le plus optimal pour elle-même.
  2. H. pylori provoque la production d'ammoniac, ce qui réduit l'acidité de l'estomac. De ce fait, le microorganisme peut être facilement placé sur les parois du corps et rester à sa place pendant de nombreuses années.

La deuxième caractéristique de la bactérie est sa capacité à provoquer des processus inflammatoires dans le tractus gastro-intestinal. En se multipliant, il provoque la destruction lente des cellules gastriques et les substances qu'il sécrète provoquent des processus inflammatoires chroniques et une gastrite. Avec l'affaiblissement du duodénum muqueux et de l'estomac, des ulcères et une érosion commencent à se former, ce qui augmente le risque de cancer. Pour cette raison, de nombreux gastro-entérologues considèrent à juste titre Helicobacter pylori comme un provocateur des processus oncologiques dans l'estomac.

Se débarrasser de la pathologie n’est possible qu’après l’avènement d’un traitement antibiotique. Avec l'aide de médicaments antimicrobiens, régule le niveau d'acidité de l'estomac. Des médicaments spécifiques ne peuvent être prescrits que par un gastro-entérologue, après avoir effectué les examens nécessaires et dirigé le patient vers des procédures de diagnostic instrumentales supplémentaires.

Comment H. pylori est-il transmis?

L'infection par cette bactérie peut être principalement de deux manières: orale-fécale et orale-orale. Cependant, certains pensent que le micro-organisme peut être transmis du chat au propriétaire ou lors du transfert de l'infection par les mouches. Les petits enfants sont les plus susceptibles aux infections.

Le transfert d'une personne à une autre s'effectue de 3 manières:

  1. Iatrogène lorsque l'infection est due à des procédures de diagnostic en cours. Ainsi, l'infection peut être réalisée lors d'une endoscopie ou de tout autre instrument médical mal stérilisé en contact direct avec la muqueuse gastrique du patient.
  2. Fécal-oral. La bactérie est sécrétée avec les selles. Vous pouvez être infecté par des bactéries par contact avec de l'eau ou des aliments contaminés.
  3. Oral-oral. Les gastro-entérologues pensent que H. pylori vit dans la cavité buccale. Par conséquent, l'infection peut être transmise en s'embrassant, en utilisant la brosse à dents de quelqu'un d'autre ou des couverts mal lavés.

Bien que Helicobacter Pylori soit capable de provoquer une gastrite histologique chez toutes les personnes infectées, des signes de pathologie apparaissent rarement. Moins souvent que la gastrite développe un ulcère gastrique, et extrêmement rarement - cancer de l'estomac.

Symptômes d'infection

Une fois dans l'estomac, la bactérie commence à sécréter activement ses produits métaboliques. Ils irritent la membrane muqueuse, à la suite de laquelle une inflammation se développe. Les symptômes cliniques de Helicobacter pylori dépendent de sa forme.

Il y en a cinq, examinez chacun d'eux plus en détail:

  1. Forme latente ou asymptomatique, lorsqu'une personne alarmante ne présente aucun symptôme alarmant, surtout si son immunité est suffisamment forte pour résister à Helicobacter. Mais même si le tableau clinique n'apparaît pas, la personne est toujours porteuse et peut infecter d'autres personnes. Avec le maintien à long terme de la bactérie dans l'estomac, des complications graves, dont le cancer de l'estomac, sont possibles.
  2. La gastrite aiguë est une maladie qui se manifeste par une douleur dans l'épigastre, des nausées et une perte d'appétit. La maladie peut se transformer en une forme chronique avec des rechutes périodiques.
  3. Gastrite chronique. Cette pathologie est l'une des principales manifestations de l'hélicobactériose. Au cours de l’exacerbation, le patient se plaint de douleurs à l’estomac, de nausées, parfois de vomissements, de maux de tête, de perte d’appétit. Le patient ne laisse pas de brûlures d'estomac, ballonnements, éructations, flatulences. En outre, il existe des symptômes non spécifiques sous la forme de saignements des gencives et de la mauvaise haleine.
  4. Gastroduodénite chronique, lorsque le processus pathologique affecte le duodénum. Le tableau clinique ressemble aux symptômes de la gastrite, mais avec la gastroduodénite, des troubles des selles sont possibles, en particulier la constipation. Le patient perd l'appétit, se plaint de nausées, son sommeil est perturbé. Les modifications des muqueuses ne sont détectées que lors de l'endoscopie. Les lésions peuvent être légères, modérées ou graves.
  5. YABZH, qui peut survenir pour d'autres raisons (alcoolisme, tabagisme, stress fréquent, travail nuisible, etc.). L'érosion et les ulcères sont formés avec des lésions plus profondes des muqueuses de l'estomac. La pathologie se manifeste par un grand nombre de symptômes: douleur à l'estomac, nausée, blanc sur la langue, nausée, flatulence, vomissements, indigestion, lourdeur dans la région épigastrique, brûlures d'estomac, etc.

Si nous parlons de symptômes hors de l’estomac, un patient atteint d’Helicobacter pylori développe des éruptions cutanées sous-cutanées ou cutanées se présentant sous la forme de petits boutons blancs ou roses. En règle générale, ils sont localisés sur le visage. Cette maladie provoque souvent le développement de dermatite atopique, psoriasis, eczéma, lichen plan, érythème.

La photo montre les symptômes de Helicobacter pylori: acné sur le visage.

Test Helicobacter pylori

Les diagnostics peuvent être invasifs (endoscopie avec biopsie gastrique ultérieure) et non invasifs (tests de laboratoire). Bien sûr, la technique la plus précise et la plus fiable est une technique invasive, car en raison de l’échantillonnage des tissus de la muqueuse gastrique, un médecin spécialiste effectue une étude approfondie du biomatériau pour la détection des foyers d’inflammation et des bactéries elles-mêmes. En plus de l'examen microscopique, un échantillon de tissu gastrique peut être soumis à divers tests de laboratoire.

Tous les tests de laboratoire visent à identifier Helicobacter pylori et à évaluer son activité vitale. Tout au long de son cycle de vie, le microorganisme décompose l’urée gastrique en ammoniac, créant ainsi des conditions de vie favorables pour lui-même. Si vous placez un morceau de muqueuse gastrique infecté par Helicobacter pylori dans l'urée, de l'ammoniac sera libéré. De ce fait, le niveau d'alcalinité de la solution va augmenter, mais ces changements ne peuvent être détectés qu'à l'aide de bandelettes réactives spéciales. Les indicateurs fonctionnent sur le principe du papier de tournesol.

Mais pour identifier la maladie ne mène pas nécessairement une fibrogastroduodénoscopie ou une étude de biopsie - vous pouvez utiliser une autre méthode. Le test avec 13 urées permet de détecter la présence de l'infection de manière absolument indolore et de commencer immédiatement le traitement.

Complications possibles

Avec le début opportun du traitement, les conséquences dangereuses peuvent être évitées. De plus, le risque d'infection d'autres personnes sera complètement exclu.

Si nous parlons de complications, ils peuvent faire leurs preuves grâce au développement:

  • gastrite chronique ou atrophie;
  • YABZH et KDP;
  • oncologie de l'estomac;
  • pathologies endocriniennes causées par une atrophie de la muqueuse épithéliale de l'estomac.

Pour éviter de telles conséquences, l'auto-traitement est strictement déconseillé. Il est préférable de confier cette question à un gastro-entérologue qualifié.

Traitement de helicobacter pylori

Avant de commencer le traitement par Helicobacter Pylori, le degré de lésion gastrique et la contamination de ses parois sont évalués. Le fait est que chez certaines personnes, avec le temps, ces micro-organismes deviennent l'une des variétés de la microflore pathogène conditionnelle, ils peuvent donc ne pas se manifester.

Si la bactérie ne nuit pas à la santé de son porteur, la manipulation de son élimination n’est pas effectuée. Mais pour guérir l'infection, il faudra utiliser de puissants médicaments antibactériens. À leur tour, ils peuvent affaiblir considérablement le système immunitaire et provoquer le développement d'une dysbiose intestinale.

Note Vous ne pouvez pas recourir à des remèdes populaires pour le traitement de Helicobacter. L'utilisation de décoctions et de perfusions ne peut que «calmer» les symptômes de la maladie pendant un certain temps, forçant le patient à reporter sa visite chez le médecin. Entre-temps, la maladie ne fera que progresser, ce qui pourrait entraîner de graves complications à l'avenir.

Schémas thérapeutiques

Le schéma thérapeutique de Helicobacter pylori nécessite une approche médicale globale. Le patient se voit généralement prescrire 2 médicaments, qui sont choisis individuellement. De plus, un agent du groupe des inhibiteurs de la pompe à protons est nécessairement prescrit.

La durée du traitement est déterminée par le gastro-entérologue après un examen approfondi du patient et une évaluation de la gravité de la maladie. La durée du traitement est de 14 à 21 jours. Après avoir obtenu son diplôme, le médecin effectue des tests de laboratoire répétés pour confirmer le rétablissement complet du patient.

Antibiotiques

Malgré le fait que Helicobacter Pylori appartient au groupe des bactéries pathogènes, tous les médicaments antimicrobiens ne peuvent pas le détruire.

Le microorganisme développe rapidement une résistance aux substances antibactériennes, ce qui complique grandement le processus de guérison. Parfois, un médecin doit combiner plusieurs médicaments à la fois afin de créer une dynamique positive, et l’environnement acide de l’estomac peut interférer avec l’activation des composants des médicaments et ralentir le processus de traitement.

Le traitement antibiotique de l’hélicobactériose implique l’utilisation des médicaments suivants:

  • Clarithromycine
  • les médicaments à base de céphalosporines;
  • L'azithromycine;
  • Lévofloxacine.

L'effet le plus important dans le traitement de l'inflammation des membranes muqueuses de l'estomac et des ulcères qui s'y forment est le médicament Amoxicilline et son analogue, Flemoxin Solutab. Il est possible d'utiliser d'autres médicaments antibactériens - Augmentin et Amoxiclav. Ils comprennent l'acide clavulanique, qui empêche la production d'enzymes spécifiques par les micro-organismes. Ceci, à son tour, empêche le développement de la résistance par le microorganisme H. pylori.

Bismuth trikaliya dicitrate préparations

Le plus souvent pour le traitement des maladies causées par l'hélicobactériose, le médicament De-Nol est utilisé, qui comprend l'ingrédient actif dicalate de tricalium. De ce fait, il y a une réduction significative de la production de composés biologiques qui contribuent à la croissance et à la reproduction de la microflore pathogène.

L'action de De-Nol vise à:

  • perméabilité altérée des membranes cellulaires;
  • changer la structure de la membrane cellulaire.

L'interaction chimique du dicitrate de tricalium avec des composés protéiques de la muqueuse gastrique entraîne la formation de complexes de haut poids moléculaire. De ce fait, un puissant film protecteur se forme à la surface des ulcères et des érosions, ce qui empêche l’entrée du suc gastrique dans les zones endommagées de la muqueuse gastrique.

Après la fin du traitement par De-Nol, il se produit une augmentation de la résistance de la membrane muqueuse des organes du tractus gastro-intestinal à la pepsine et à l'acide chlorhydrique.

Bloqueurs de pompe à protons

Pour une élimination efficace et plus rapide de Helicobacter Pylori, des inhibiteurs de la pompe à protons sont inclus dans le schéma de traitement. En raison des composants entrant dans leur composition, des processus biologiques complexes sont déclenchés, ce qui entraîne une diminution de la production d'acide chlorhydrique gastrique.

Les médicaments suivants font partie des inhibiteurs les plus efficaces de la pompe à protons:

Avec une diminution de l'acidité gastrique, le processus de réparation des tissus endommagés commence. Il crée des conditions défavorables à la reproduction de micro-organismes pathogènes, et en particulier de H. pylori.

De plus, les inhibiteurs de la pompe à protons augmentent considérablement l'efficacité des antibiotiques utilisés pour traiter les maladies causées par cette bactérie. Dans cet esprit, les gastro-entérologues réduisent souvent la dose d'antimicrobiens. Ceci affecte favorablement l'état de la microflore intestinale et l'immunité générale du patient.

Régime thérapeutique

Pour normaliser le travail du tractus gastro-intestinal pendant toute la durée du traitement et après son arrêt, le patient doit suivre un régime thérapeutique spécial. Cela implique les règles suivantes:

  1. La nourriture doit être fractionnée, c'est-à-dire que vous devez manger un peu, mais souvent.
  2. Excluez les aliments frits, gras, épicés, épicés, les pâtisseries et les confiseries.
  3. Suivez le régime d'alcool.
  4. Refuser de l'alcool et des boissons peu alcoolisées.
  5. À exclure de la diète des marinades, des cornichons, des sodas, des fast-foods et autres aliments vides.

Au début, il ne sera pas facile de suivre un régime aussi strict, mais le patient doit prendre soin de sa santé. Au fil du temps, il s'habituera à ce régime et ne remarquera pas les restrictions alimentaires.

Voici un exemple de menu pour les patients traités par Helicobacter Pylori:

  1. Le petit-déjeuner se compose de bouillie d'avoine, de fromage en grains à base de fromage cottage frais et de compote de fruits.
  2. Au déjeuner, il est permis de manger du soufflé au fromage cottage et de boire une tasse de thé à la camomille.
  3. Pour le déjeuner, vous pouvez manger une soupe à base de bouillon de poulet avec de la viande maigre, des galettes de poisson à la vapeur et des légumes à la vapeur ou frais.
  4. Le deuxième après-midi, collation - gelée de fruits ou de lait avec pommes au four.
  5. Pour le dîner, vous pouvez manger de la dinde à la vapeur et des pommes de terre bouillies.
  6. À la fin du dîner, il est permis de manger du kéfir ou de la décoction d'églantier.

Les repas sont choisis individuellement, en fonction du stade de la maladie. Le risque d'exacerbation est également pris en compte, ainsi que d'autres facteurs.

Prévention

Pour éviter l'infection, vous devez suivre les règles les plus simples:

  • se laver les mains à fond avant de manger et après les toilettes;
  • n'utilisez que leurs propres outils et articles d'hygiène (serviettes, brosses à dents, savon, etc.);
  • guérir complètement la pathologie du tube digestif;
  • abandonner les mauvaises habitudes;
  • Assurez-vous de subir des examens médicaux préventifs de routine.

Pour consolider les résultats du traitement et renforcer le système immunitaire, le médecin vous prescrira des complexes de vitamines, ainsi que des médicaments contenant des oligo-éléments nécessaires à la personne. Mais le patient lui-même doit aider son corps à devenir plus fort après la maladie, à renoncer à l'alcool, au tabac et à revoir son mode de vie.

Helicobacter pylori: comment guérir?

Helicobacter pylori (Helicobacter pylori) est un type de bactérie pathogène à Gram négatif qui a la forme d'une spirale et vit dans les membranes muqueuses des parois gastriques et des premières sections de l'intestin. Dans certaines sources, appelé Helicobacter pylori. Dans 80% des cas, les bactéries de ce genre provoquent des processus inflammatoires dans l'estomac et les segments initiaux de l'intestin grêle, principalement le duodénum, ​​immédiatement après le sphincter séparant la partie pylorique de l'estomac de l'ampoule de l'intestin grêle. Le pylore régule le débit du suc gastrique contenant des acides dans le duodénum pour digérer la pulpe alimentaire.

Helicobacter pylori: comment guérir?

La maladie la plus courante provoquée par la bactérie Helicobacter pylori est la gastrite, mais il ne s’agit pas de la seule lésion infectieuse des organes du tractus gastro-intestinal pouvant être causée par des micro-organismes du genre Helicobacter. En l'absence de traitement adéquat et rapide des signes d'inflammation dans l'estomac, les bactéries commencent à se multiplier activement et descendent dans le tube digestif, pénétrant dans différentes parties de l'intestin. Le résultat peut être divers processus inflammatoires (duodénite, colite), ainsi que l'ulcération de la membrane muqueuse des parois intestinales. Certains médecins ne nient pas l'association possible d'une infection chronique à H. pylori avec des cancers de l'intestin et un lymphome de l'estomac.

Helicobacter pylori dans le système digestif

Quel médecin contacter?

Les maladies du tube digestif associées à une infection à H. Pylori ont reçu le nom général d’Hélicobactériose. Le gastro-entérologue s'occupe du traitement de ce groupe de pathologies, mais vous pouvez commencer l'examen en visitant un thérapeute. Le médecin local recueillera un historique détaillé, prescrira l'ensemble des procédures et des tests nécessaires en fonction des plaintes du patient et des symptômes cliniques existants, et tirera des conclusions préliminaires sur la cause possible d'un mauvais état de santé.

La présence d'Helicobacter Pylori est détectée par un gastro-entérologue.

La principale plainte avec laquelle les patients présentant des signes d'infection à Helicobacter vont chez le médecin est une douleur à l'estomac. Ils peuvent être concentrés à la fois dans la zone abdominale et dans la projection de l'épigastre - l'espace situé sous l'apophyse xiphoïde du sternum, sa partie la plus courte et la plus étroite. Vérifiez le travail du tractus gastro-intestinal est également nécessaire pour les symptômes suivants:

  • troubles de l'appétit associés à des accès de nausée soudains;
  • vomissements déraisonnables dans le contexte d'une température corporelle normale;
  • brûlures d'estomac et éructations au goût désagréable;
  • forte odeur de la bouche;
  • constipation chronique (manque de selles pendant trois jours ou plus);
  • dilution des matières fécales, l'apparition d'une consistance mousseuse ou aqueuse;
  • crampes et ballonnements intestinaux.

Dans certains cas, le traitement peut nécessiter la consultation d'un spécialiste des maladies infectieuses et d'un immunologiste (avec des rechutes fréquentes de l'infection à Helicobacter). En cas de réponse inadéquate du corps au traitement médicamenteux prescrit, un examen par un allergologue est indiqué.

Antibiotiques pour Helicobacter pylori et leur efficacité

Beaucoup de gens pensent que les antibiotiques sont à la base du traitement des infections causées par la bactérie Helicobacter pylori, mais ce n’est pas le cas. La plupart des gastro-entérologues n'utilisent un traitement antibactérien qu'en présence de maladies associées à Helicobacter pylori. En d'autres termes, si l'analyse montre la présence sur les muqueuses du microorganisme, les antibiotiques ne sont pas toujours prescrits. Ceci est associé non seulement à une résistance élevée à divers groupes d'agents antimicrobiens, mais également à des effets secondaires graves: la plupart des antibiotiques puissants affectent négativement la couche épithéliale de l'estomac et des intestins et contribuent à la création de conditions favorables à la reproduction de microorganismes pathogènes.

Qu'est-ce que Helicobacter Pylori?

Si un patient a des indications strictes pour prescrire un traitement antibactérien, les médicaments de choix sont dans la plupart des cas les médicaments à base de pénicilline appartenant au groupe des pénicillines semi-synthétiques obtenues à partir du champignon moisissure du pinicillium. Les pénicillines ont une gamme assez large d'activités antibactériennes et antimicrobiennes et sont utilisées pour traiter un grand nombre de maladies, notamment des lésions infectieuses du tube digestif. Les préparations de ce groupe, ainsi que leur méthode d'utilisation et les doses recommandées, sont indiquées dans le tableau ci-dessous.

Traitement des maladies à pénicilline associées à Helicobacter pylori

En l'absence d'efficacité de l'utilisation des préparations de pénicilline, ainsi que pour l'identification de la faible sensibilité des microorganismes aux moyens de ce groupe, des médicaments du groupe des macrolides, principalement - "Clarithromycine" (analogue - "Klacid", "Fromilid") sont prescrits. Ils ont non seulement un effet antibactérien, mais également un effet bactériostatique, et peuvent complètement guérir l’infection à Helicobacter, à condition que le traitement soit commencé pendant la période aiguë de la maladie. Il est nécessaire de prendre "Clarithromycine" 2 fois par jour à une dose de 250-500 mg. La durée du traitement ne dépasse généralement pas 10-14 jours.

L'azithromycine est rarement prescrite pour les infections causées par Helicobacter pylori. Le médicament a une action prolongée et est contenu pendant longtemps dans le sang à une concentration suffisante. Il devrait être pris dans les 3-5 jours, 1 comprimé par jour (de préférence le matin).

Vidéo - Que faire si vous avez Helicobacter pylori trouvé?

Le protocole de traitement pour Helicobacter pylori selon le schéma de traitement d'éradication

Le traitement d'éradication vise la destruction complète de la bactérie Helicobacter dans les muqueuses du tube digestif. Il est réalisé en trois schémas thérapeutiques, mais le traitement par médicaments de première intention est toujours nécessaire.

Schémas thérapeutiques à Helicobacter pylori

Première ligne

Le traitement de la première ligne peut être effectué selon deux schémas. La variante classique du traitement d'éradication est l'association de la clarithromycine avec des antibiotiques de la pénicilline et des médicaments régulant la fonction de sécrétion gastrique («Omeprazole», «Omez»). Ce schéma thérapeutique est considéré comme traditionnel et le plus efficace et il est bien toléré par les patients de tout âge. Pour réduire la charge sur la microflore intestinale et rétablir l'équilibre des microorganismes bénéfiques dans la lumière intestinale, Enterol, un médicament complexe doté d'une activité antimicrobienne antibactérienne et favorisant la croissance de la microflore intestinale bénéfique, peut être inclus dans le schéma de traitement. "Enterol" aide à compenser partiellement les effets agressifs de l'antibiothérapie et à normaliser les intestins, ainsi qu'à éliminer les symptômes de la gastrite et d'autres pathologies du tractus gastro-intestinal.

En l'absence d'effet, en cas d'apparition d'une réaction allergique ou en présence d'autres indications, une quadrothérapie est utilisée - un schéma thérapeutique combiné comprenant 4 composants

  • "Tétracycline" - 1 comprimé 2 à 3 fois par jour;
  • "Métronidazole" - 1 comprimé 2 fois par jour;
  • "Ultop" ("oméprazole") - 1 à 2 capsules par jour une fois;
  • "De-nol" - 1 comprimé 4 fois par jour.

La durée du traitement est déterminée par la dynamique du traitement, des indicateurs de laboratoire permettant de surveiller l'efficacité, la tolérabilité et d'autres facteurs. La durée standard du traitement avec des médicaments antibactériens est de 10-14 jours. Les inhibiteurs de la pompe à protons et les préparations de bismuth peuvent être utilisés jusqu'à 3-4 semaines consécutives.

Infection à Helicobacter pylori

Faites attention! L'association d'amoxicilline, de clarithromycine et de métronidazole et l'inclusion possible de médicaments à activité antisécrétoire (Omez) dans le protocole sont considérées comme un schéma thérapeutique de première intention plus rare du protocole de traitement des maladies associées à Helicobacter pylori.

Deuxième ligne

Le traitement de la deuxième ligne est également effectué avec l'utilisation d'une certaine combinaison de médicaments, à la base de médicaments de la série de la pénicilline, par exemple l'amoxicilline. Les éléments auxiliaires du traitement peuvent être considérés comme une combinaison de "De-nola" et d'oméprazole, ainsi que de "Lévofloxacine" - un médicament antimicrobien à large spectre d'action sous forme de comprimés et de solution pour perfusion pour perfusion.

Le mécanisme d'action de Helicobacter Pylori sur le tractus gastro-intestinal

Troisième ligne

Le traitement de la troisième ligne peut être nécessaire lorsque, au cours du traitement, le patient présente des troubles dyspeptiques prononcés, provoqués par une violation de la microflore intestinale et des effets négatifs des antibiotiques. Les schémas thérapeutiques principaux restent les mêmes, mais des bifidobactéries sont ajoutées à la combinaison de médicaments nécessaires pour réduire la charge négative sur les muqueuses de l'intestin et de l'estomac et normaliser le travail de l'intestin. Les médicaments de ce groupe avec les doses recommandées sont énumérés dans le tableau.

Comment traiter le médicament helicobacter pylori

Pendant de nombreuses années, les scientifiques ont mis au point des méthodes de traitement de la maladie Helicobacter pylori. La ruse du microbe est qu’il possède sa propre immunité à de nombreux antibiotiques. Par conséquent, les médecins ont mis au point un schéma thérapeutique spécial pour Helicobacter pylori, qui est divisé en sous-types avec différents médicaments.

Quand il est nécessaire de traiter l'hélikobactériose avec des antibiotiques

Après une connaissance désagréable avec le parasite, de nombreuses personnes s’intéressent à la question: Helikobacter pylori peut-il être traité sans antibiotiques, et si cela n’est pas réaliste, quels antibiotiques faut-il approvisionner? L'inquiétude des victimes est compréhensible. En outre, la majorité des médicaments affectant la microflore de l'estomac est loin d'être positive, de plus, certains antibiotiques peuvent provoquer des allergies sévères, des diarrhées et des colites.

Les scientifiques ont initialement identifié plus de 20 médicaments pour Helicobacter pylori, mais la plupart d'entre eux étaient désactivés dans l'acide chlorhydrique de l'estomac. Le Ministère de la santé n'a nommé que 7 antibiotiques pour le traitement de Helicobacter pylori figurant sur la liste approuvée.

Antibiotiques pour lutter contre Helicobacter pylori:

  • la tetracycline;
  • le tinidazole;
  • l'azithromycine;
  • la clarithromycine;
  • métronidazole;
  • la lévofloxacine;
  • Amoxicilline, autrement appelée «flémoxine».

Ne pas acheter instantanément les médicaments énumérés. Premièrement, le médecin traitant prend la décision de guérir Helicobacter pylori. Deuxièmement, si la bactérie Helicobacter pylori présente dans le corps ne provoque pas d’anxiété et ne provoque pas de sensations douloureuses, il n’est pas intéressant de commencer un traitement aux antibiotiques.

Environ 60% de la population vit avec ce parasite pendant de nombreuses années tout en se sentant bien. En outre, des gastro-entérologues réputés estiment que les enfants de moins de huit ans, en raison d'une immunité non formée, ne nécessitent généralement pas de traitement par Helicobacter pylori avec des antibiotiques.

Une thérapie en profondeur de Helicobacter avec des antibiotiques est nécessaire si une personne a découvert:

  • gastrite atrophique;
  • ulcère d'estomac;
  • élimination de la lésion cancéreuse dans l'estomac (après résection de l'estomac);
  • parents avec un diagnostic de cancer gastrique;
  • reflux gastro-oesophagien;
  • lésion du tissu lymphatique de la muqueuse gastrique (MALT-lymphome);
  • ulcère duodénal;
  • dyspepsie fonctionnelle.

En présence de ces maladies, il est nécessaire d’acheter des médicaments, mais nous devons d’abord étudier les schémas du traitement d’éradication à Helicobacter pylori avec des antibiotiques.

Découvrez dès maintenant comment traiter Helicobacter pylori et est-il possible de se débarrasser définitivement de cette bactérie?

Schémas thérapeutiques d'éradication

L’éradication microbienne de Helicobacter pylori est une thérapie complexe comportant un schéma thérapeutique schématique. La thérapie d'éradication comprend plusieurs lignes développées avec différents schémas thérapeutiques, qui diffèrent par le choix des antibiotiques, leur composition quantitative et la technologie de la médication. La première ligne comprend le schéma thérapeutique de Helicobacter, qui comprend 3 médicaments, la seconde est un schéma complexe en quatre parties.

Schémas standard de trithérapie

L’essence de ce programme consiste en l’adoption simultanée par le patient de 2 antibiotiques, ainsi que de l’un des médicaments, inhibiteurs de la pompe à protons ou de la pompe (abrégés IIT ou IPP), dont les actions visent à réduire la sécrétion de suc gastrique. La prise d'antibiotiques pour le traitement de la triple éradication est différente et le choix de la variante optimale dépend de l'adaptation du punch à Helicobacter aux médicaments et du rejet physique du médicament par le patient.

  1. Variante 1. Administration simultanée de clarithromycine (0,5 g deux fois par jour) avec de l'amoxicilline (0,5 g - 4 fois par jour) et de l'administration d'un médicament du groupe des IPP: le rabéprazole ou l'oméprazole (20 mg - 2 fois par jour).
  2. Variante 2. Dans ce schéma, les médicaments susmentionnés pour le traitement de Helicobacter complètent le quatrième élément - le sous-citrate colloïdal de bismuth, autrement appelé De-nol (240 mg - deux fois par jour).
  3. Variante 3. Dans cette variante, le médicament IPP est exclu, laissant DeNol et les antibiotiques pour Helicobacter pylori aux mêmes doses.
  4. Variante 4. Ce schéma n'est destiné qu'aux patients âgés, lorsque le traitement d'éradication selon les schémas habituels ne peut être utilisé à des fins médicamenteuses. Il est conclu de manière plus bénigne: l'antibiotique est présent uniquement, à savoir l'amoxicilline (0,1 g deux fois par jour), le médicament De-nol doit également être pris 4 fois par jour, à raison de 120 mg en association avec l'un des IPP: pantoprazole (40 mg - 2 mg par jour). une fois par jour), du lansoprazole (30 mg - 2 fois par jour) ou 20 mg d’oméprazole deux fois par jour.

La durée du traitement pour toutes les variantes du régime de trithérapie est de 7 à 14 jours, mais si l’ulcère ne diminue pas, il est possible, avec l’accord du médecin, de prolonger l’administration de béduth tricalium dicitrate de préparations De-nola ou de PIP.

Schémas thérapeutiques d'éradication en quatre parties

Si la triple éradication ne donne pas de résultat positif, on proposera à la patiente une quadrothérapie - un schéma amélioré à 4 composants pour lutter contre Helicobacter, d'une durée de 10 à 14 jours.

  • le dicitrate de bismuth et de tri-potassium (120 mg - 4 fois par jour) + n’importe laquelle de la tétracycline IPP + (4 fois par jour, 0,5 g) et du métronidozole (0,5 g - 3 fois par jour).
  • Amoxicilline (05, g - 4 fois par jour) + De-nol (240 deux fois par jour) + toute préparation de PIP + une des préparations à base de nitrofuranne: ou furazolidone (0,1 g - 4 fois par jour), ou nifeurer (0, 4 g deux fois par jour).
  • 0,5 g d'amoxicilline + la préparation du groupe d'ID à la dose habituelle + sous-citrate de bismuth (120 mg - 4 fois par jour) + rifaximine (0,4 g - 2 fois par jour).

Le traitement par les antibiotiques Helicobacter comprend également la troisième ligne de traitement, si les lignes précédentes n’apportent aucun succès. Dans ce cas, afin de choisir le bon remède pour la thérapie, la sensibilité du microbe à tous les antibiotiques possibles est à l’étude. Un schéma d’éradication individuel de troisième ligne de pylori helikobacter est basé sur le sous-citrate colloïdal de bismuth - De-nol, auquel l’adaptation ne se produit pas chez Helicobacter pylori, quel que soit le temps de prise du médicament.

Questions et réponses populaires

Est-il possible d'éliminer les bactéries H. pylori de l'organisme en ne prenant que le médicament De-nol?

La monothérapie - l'utilisation d'un médicament, à l'exclusion des autres médicaments - n'est pas incluse dans les schémas thérapeutiques modernes pour l'hélicobactériose. La raison en est une efficacité minimale. Selon les statistiques, le traitement individuel de Helicobacter pylori avec le médicament De-nol n'a aidé que 25% des patients à éliminer complètement les germes.

Quel est le schéma thérapeutique le plus efficace pour Helicobacter avec antibiotiques pour la gastrite avec plus pour Helicobacter?

D'après les résultats des études cliniques, le schéma thérapeutique optimal contre la gastrite à Helicobacter, y compris les antibiotiques, est un schéma thérapeutique à 3 composants avec Omeprazole. En cas de gastrite à Helicobacter, le médecin peut prescrire le schéma à base de Trichopol en association avec du dicitrate de bismuth tricassique, de l'oméprozole et de la tétracycline.

Les helikobactérioses peuvent-elles être traitées sans traitement antibiotique?

Si l'analyse du parasite révèle une insémination minimale de l'estomac par une bactérie et qu'il n'existe aucune maladie grave, telle qu'une gastrite, un ulcère ou un cancer, l'additif biologique Baktistatin peut être pris, ce qui stabilise la flore intestinale et normalise les processus digestifs.

Il convient de noter qu’aucun des programmes de traitement d’éradication ne garantit la destruction à 100% de la bactérie Helicobacter. La recherche des meilleurs modes schématiques contre la science parasitaire nuisible ne s'arrête pas. Et, il est fort possible qu'au moment de la publication de ce document, les schémas proposés ci-dessus aient déjà été modifiés. Par conséquent, avant de traiter Helicobacter pylori, n'oubliez pas de consulter un gastro-entérologue expérimenté.

Eradication de Helicobacter pylori: quel médicament choisir?

Il y a un demi-siècle, plusieurs théories ont proposé leur propre version des causes de l'ulcère gastrique et de l'ulcère intestinal. Le tournant fut en 1979 lorsque, à la suite de recherches scientifiques, il fut prouvé que la bactérie Helicobacter pylori était à l'origine de ce problème, qui existe normalement dans le tractus gastro-intestinal de plus de la moitié des représentants de l'humanité. Toute réduction de la défense immunitaire est une bonne raison pour la reproduction des colonies de Helicobacter pylori. Pour le traitement de l'héliobactériose, des schémas d'éradication de bactéries pathogènes du corps humain ont été créés.

Contenu de l'article:

Schéma de traitement d'éradication de Helicobacter pylori

Lors du choix d'un schéma thérapeutique d'éradication par un médecin dans chaque cas particulier, les facteurs suivants doivent être pris en compte:

La durée prévue du traitement;

Le tableau clinique de ce cas d’héliobactériose;

Le coût des médicaments inclus dans le schéma thérapeutique.

L'Association de gastroentérologie de Russie et le Groupe russe pour l'étude de Helicobacter pylori recommandent l'acceptation d'un schéma thérapeutique associant trois composants, basé sur les principes suivants:

L'aptitude à éradiquer les bactéries dans au moins 80% des cas;

Aucun effet secondaire, obligeant le médecin traitant à annuler le traitement ou à amener le patient à interrompre le traitement (jusqu'à 5% de ces cas sont autorisés);

efficacité même avec un traitement de courte durée ne dépassant pas 1-2 semaines.

La méthode de prescription du traitement d'éradication est basée sur les recommandations développées par la communauté internationale de la gastro-entérologie à Maastricht en 1996 et mises à jour en 2000.

Recommandations du deuxième accord de Maastricht sur le traitement anti-helicobacter:

Dans les cas non compliqués d'ulcère peptique après un traitement d'éradication, l'utilisation d'antisécréteurs n'est pas nécessaire.

Indications pour le traitement d'éradication autre que l'ulcère peptique: MALT-lymphome, gastrite atrophique, liens familiaux étroits avec un patient atteint d'un cancer gastrique, état après résection d'un cancer gastrique, désir du patient.

Le traitement de l'infection à Helicobacter pylori devrait prévoir la possibilité d'un échec de première intention du traitement d'éradication et la nécessité d'utiliser la deuxième intention en cas de préservation bactérienne dans le corps. La première ligne d'éradication (trithérapie) devrait inclure 2 antibiotiques: Clarithromycine + Amoxicilline (ou métronidazole) et un inhibiteur de la pompe à protons (ou ranitidine). Cela ne dure pas plus de 7 jours. En cas d'échec, il est recommandé d'appliquer un schéma thérapeutique de seconde intention (quadrothérapie) comprenant 2 antibiotiques: tétracycline + métronidazole, des préparations à base de bismuth et un inhibiteur de la pompe à protons. La durée de la quadrathérapie est de 7 jours.

Actuellement, dans la pratique, les préparations antibactériennes spécifiques, les probiotiques et les vaccins dirigés contre Helicobacter pylori ne sont pas utilisés, ils sont en cours de développement.

Les promoteurs des recommandations de Maastricht ont exclu du traitement la combinaison bien connue de la Russie: amoxicilline + métronidazole + bloquant la pompe à protons en raison de l'augmentation de la résistance de Helicobacter pylori aux dérivés de nitroimidazoles. Des études menées par des scientifiques russes ont confirmé la faible efficacité de cette combinaison (seulement 30%). En ce qui concerne le traitement d’éradication de première intention, les gastro-entérologues russes ont souvent recours à une trithérapie peu coûteuse et efficace, notamment bismuth + Amoxicilline + Furazolidone. L’amélioration du traitement par H. pylori se poursuit: en 2005, les Pays-Bas ont mis au point des systèmes modernes de traitement de première, deuxième et troisième intention.

Première ligne d'éradication de Helicobacter pylori

Le schéma à trois composants de la première ligne tire son nom du fait qu'il se compose de trois médicaments:

Inhibiteur de la pompe à protons à base d’oméprazole qui régule l’activité de l’environnement acide du suc gastrique.

Les inhibiteurs de la pompe à protons vous permettent de vous débarrasser des nombreuses manifestations négatives d’ulcères et de gastrites causées par une acidité accrue de l’estomac, ainsi que d’éviter les restrictions excessivement strictes imposées à l’alimentation du patient souffrant d’ulcère gastroduodénal. Néanmoins, les restrictions demeurent, même si elles ne sont pas aussi strictes.

L'amoxicilline peut être remplacée par un antibiotique, le nifuratel ou le métronidazole. Selon les témoignages, un gastro-entérologue peut prescrire un médicament à base de bismuth dans le schéma 4. Normalement, ces médicaments sont inclus dans le schéma d’éradication de deuxième intention, mais leurs propriétés ont un effet positif sur l’évolution du processus inflammatoire. Un revêtement protecteur se forme à la surface de l'estomac, soulageant les symptômes d'inflammation et de douleur.

Régime léger pour les patients âgés:

Inhibiteur de la pompe à protons;

Pour augmenter l'efficacité du traitement standard de première intention, il est proposé de doubler la période d'utilisation de 7 à 14 jours. Efficacité attendue - jusqu'à 95%. Si le traitement est inefficace, le médecin recommande de passer à la deuxième ligne du traitement d’éradication.

Deuxième ligne d'éradication de Helicobacter pylori

Quatre composantes du schéma d’éradication de deuxième intention:

2 antibiotiques: Tétracycline + Métronidazole, ou Amoxicilline +, préparation du groupe des nitrofuranes;

Inhibiteur de la pompe à protons;

Les préparations à base de bismuth sont d'excellents cytoprotecteurs. Elles restaurent la structure des cellules de la membrane muqueuse de l'estomac et des intestins et leur résistance aux effets agressifs de l'acide et des déchets de Helicobacter pylori. En outre, ils ont un effet bactéricide, réduisent au minimum le risque de récurrence de l'héliobactériose. Lors de la planification d'un schéma d'éradication de deuxième intention, l'utilisation d'antibiotiques précédemment utilisés n'est pas recommandée. Un schéma de quadrothérapie au bismuth efficace, abordable et bon marché n’est pas non plus sans inconvénients:

Un grand nombre de pilules prises (18 pièces par jour);

Effets secondaires fréquents;

Schéma posologique 4 fois.

Pour améliorer l'efficacité du traitement avec des préparations à base de bismuth, excluez les fruits, les jus et le lait de l'alimentation au moment du traitement. La durée du traitement de deuxième intention est de 10 à 14 jours.

La troisième ligne eradiktsii Helicobacter pylori

Il est extrêmement rare de devoir passer à la troisième ligne de traitement d'éradication, mais cette possibilité existe toujours. Avant de commencer la mise en œuvre du troisième schéma, le patient est testé pour la sensibilité aux antibiotiques de la souche Helicobacter pylori.

Préparations 3 lignes:

Deux antibiotiques qui n’avaient pas été utilisés auparavant et qui ont démontré la plus grande efficacité en matière de diagnostic en laboratoire;

Inhibiteurs de la pompe à protons.

Les médicaments à base de bismuth (citrate de tricalium-bismuth) ont un effet complexe:

Ils soulagent la dyspepsie (ballonnements, brûlures d'estomac, gastralgies), agissent contre Helicobacter pylori en tant qu'agent bactéricide efficace;

Stimuler la régénération des dommages aux couches les plus profondes de la paroi de l'estomac.

Le traitement de troisième intention pour les recommandations de Maastricht de la troisième convocation comprend des médicaments du groupe de la rifamycine (Rifabutin) et des quinolones (Levofloxacine). Cette combinaison a été efficace dans 91% des cas. La résistance de Helicobacter pylori à la rifabutine étant très faible, son inclusion dans le protocole de traitement avec l'amoxicilline et l'inhibiteur de la pompe à protons améliore l'efficacité du traitement et ignore même la résistance de la bactérie au métronidazole et à la clarithromycine.

Le choix des médicaments nécessitant un remaniement du traitement d'éradication

Le premier, le deuxième et même le troisième schéma thérapeutique pour Helicobacter pylori peuvent être inefficaces lorsque le pourcentage d’éradication atteint 80% ou moins des cas d’atteinte ciblée de l’objectif thérapeutique. L'efficacité du traitement étant réduite en raison de la résistance bactérienne aux antibiotiques, les chercheurs du problème n'arrêtent pas de rechercher les meilleurs schémas thérapeutiques.

La résistance de Helicobacter pylori à l’amoxicilline (moins de 1%), à la tétracycline (proche de 0) n’est pas préoccupante.

Le nombre de souches de bactéries résistantes à d'autres médicaments antibactériens:

Par clarithromycine - en Europe de 9,9 à 18%, à Moscou - 19,3% chez les adultes, 28,5% chez les enfants;

Métronidazole - en Europe de 20 à 40%, à Moscou - 54,8% chez les adultes, 23,8% - chez les enfants

Cela est dû à la prescription fréquente d'antibiotiques macrolides dans les pratiques pédiatriques et thérapeutiques. Les inhibiteurs de la pompe à protons, qui créent dans le tractus gastro-intestinal un environnement favorable à l’utilisation des antibiotiques, sont tout aussi importants pour le succès du traitement d’éradication. Avec la faible qualité des médicaments de ce groupe, l'efficacité des agents antibactériens diminue également.

Des études sont en cours sur l'ajout de probiotiques au traitement standard, ce qui réduit l'incidence des selles et la manifestation de flatulences.

Un nouveau schéma d'éradication bactérienne est apparu - un traitement séquentiel prenant 10 jours. Il est utilisé en cas d'échec du schéma de première ligne.

Dans les 5 premiers jours, prenez:

Inhibiteur de la pompe à protons - 2 fois par jour;

Amoxicilline - 2000 mg / jour.

Dans les 5 prochains jours:

Inhibiteur de la pompe à protons - 2 fois par jour;

Clarithromycine - 1000 mg / jour;

Tinidazole - 1000 mg / jour.

Selon l'étude, même chez les patients infectés par Helicobacter pylori présentant une résistance élevée à la clarithromycine, l'éradication a augmenté de 29% à 89%. Chez les patients restants chez lesquels l'éradication de première ligne a échoué, l'indicateur est passé de 78% à 91%.

Protocole de traitement pour Helicobacter pylori chez l'adulte

Les principaux protocoles d'éradication de Helicobacter pylori chez l'adulte, recommandés par le consensus de Toronto et de Maastricht en 2016:

Médicaments Helicobacter pylori: traitement antibiotique

La thérapie visant à expulser Нelicobacter rulori de l’estomac d’une personne infectée n’est pas la tâche la plus simple que le médecin s’est fixée.

Cela est dû au fait que les micro-organismes pathogènes sont extrêmement réticents à quitter leurs lieux de vie préférés - les cellules épithéliales de la paroi interne de l'estomac ou de la sous-muqueuse, des souches résistantes aux médicaments se forment.

Par conséquent, l’effet sur la bactérie doit être complexe: médical, physiothérapeutique, nutritionnel, phytothérapeutique. Le principal point d'application est le traitement médicamenteux.

Comment et quoi traiter, Helicobacter pylori - méthodes médicales

L'expression "traiter l'infection à Helicobacter pylori" n'est pas tout à fait correcte d'un point de vue médical. Les médecins traitent les maladies causées par ce microorganisme et les bactéries elles-mêmes doivent être éliminées.

Le traitement médicamenteux a pour objectif principal l’éradication, un moyen de détruire un agent infectieux avec des médicaments.

Outre le traitement d'éradication, il est important de corriger l'acidité altérée du suc gastrique, de restaurer la fonction motrice et d'évacuation du tractus gastro-intestinal, de stabiliser l'activité enzymatique et de calmer les processus inflammatoires.

Toutes ces fonctions sont attribuées à des médicaments spécifiques qui, associés à une nutrition adéquate, donnent des résultats positifs. Les principaux groupes de médicaments, médicaments et comprimés pour le traitement de la bactérie Helicobacter pylori (Helicobacter pylori):

  • Antibactérien
  • Préparations de sels de bismuth
  • Bloqueurs de pompe à protons
  • M-cholinolytiques
  • Bloqueurs des récepteurs d'histamine H2
  • Antiacides
  • Spasmolytique
  • Prokinetics

La forme galénique la plus courante des médicaments - les comprimés et les antiacides peuvent être utilisés sous forme de suspensions, poudres nécessitant une dissolution dans l’eau.

Quels antibiotiques tuent Helicobacter pylori?

Médicaments antibactériens - «artillerie lourde», forçant la bactérie à déserter et à quitter le corps du patient.

Au moins deux antibiotiques sont indiqués dans les normes pour le traitement des pathologies de l'estomac associées à Helicobacter. Avec une contamination significative de la muqueuse, les manifestations cliniques prononcées de la maladie ne peuvent plus se passer de celles-ci.

Quels antibiotiques sont recommandés avec Helicobacter pylori?

  • Amoxicilline
  • Clarithromycine
  • Tétracycline
  • Métronidazole
  • Rifambutin
  • Lévofloxacine

La rifambutine et la lévofloxacine sont des médicaments de «réserve»; elles ne font pas partie du schéma thérapeutique habituel, mais peuvent être utilisées si des souches pathogènes développent une résistance aux médicaments classiques inclus dans les protocoles.

Les médicaments antibactériens ont des effets secondaires: réactions allergiques, dysbiose, candidose, nausée. Les patients ont souvent peur de boire des médicaments antimicrobiens pour cette raison même.

Dans le cas d'une infection à Helicobacter et de la présence d'une clinique de maladies gastriques, cela ne devrait pas être fait. L'acceptation des antibiotiques dans ce cas est justifiée.

Sans ces médicaments, le patient risque de développer un ulcère de l'estomac. De plus, le fait de refuser un traitement expose le corps à un risque de développer une oncopathologie du tractus gastro-intestinal. Le cancer de l'estomac est 3 à 6 fois plus susceptible de se produire chez les patients infectés par N. rulori n'ayant pas reçu de traitement adéquat.

Comment traiter Helicobacter pylori avec des antibiotiques - schémas thérapeutiques pour l'éradication

À ce jour, des schémas thérapeutiques à 3 et 4 composants ont été développés et sont activement utilisés pour détruire les bactéries.

Si un patient a un microbe dans l'estomac, qu'il présente des symptômes de lésion gastro-intestinale et qu'il n'a jamais reçu de traitement, commencez toujours le traitement avec un schéma à trois composants, notamment:

  • Inhibiteur de la pompe à protons (oméprazole, lansoprazole, rabéprazole, pantoprazole 20 mg) 2 fois par jour
  • Amoxicilline 1000 mg 2 fois par jour
  • Clarithromycine 500 mg 2 fois par jour

Le schéma à 3 composants est prescrit pendant le traitement initial du patient pour le traitement, les personnes âgées, les patients affaiblis peuvent ajuster individuellement la dose de médicaments.

Attribuer cette thérapie de 7 (minimum) à 14 jours. Des études cliniques ont montré que dans certains cas, les médicaments hebdomadaires ne suffisent pas pour assurer l'éradication, le traitement est inefficace.

Au contraire, après deux semaines de prise du médicament, l'effet du traitement était beaucoup plus important: chez un nombre beaucoup plus grand de patients, l'éradication de l'agent pathogène atteignait 80% ou plus.

Traitement en quatre parties

Dans le cas où l'effet du schéma à 3 composants n'est pas atteint, la destruction de l'agent infectieux n'a pas eu lieu, le médecin vous recommandera un mois et demi pour poursuivre le traitement, comprenant:

  • Inhibiteur de la pompe à protons (oméprazole, lansoprazole, rabéprazole, pantoprazole 20 mg) 2 fois par jour
  • Préparations de sels de bismuth 120 mg 4 fois par jour
  • Métronidachol 500 mg 3 fois par jour
  • Tétracycline 500 mg 4 fois par jour

Il s'agit d'un schéma d'éradication en 4 parties. Il est important de prendre en compte le fait que les médicaments antibactériens utilisés précédemment ne se reproduisent pas. Si une résistance aux antibiotiques ci-dessus a été identifiée, il est possible de prescrire des médicaments de «réserve»: lévofloxacine, rifambutine.

Malgré les normes développées, le médecin qui procède à l'éradication doit traiter chaque cas et chaque maladie individuellement, en tenant compte de l'âge du patient, des comorbidités, des réactions allergiques possibles du corps et de la résistance à des médicaments de souches de bactéries spécifiques.

Combien de jours boire des antibiotiques avec Helicobacter pylori?

Le schéma à 3 composants est prescrit par un médecin pour une période de 7 à 14 jours. Moins d'une semaine pour boire de la drogue est impraticable, l'effet d'un tel traitement ne sera pas.

La bactérie est difficile à traiter, elle développe une résistance aux médicaments. Il est donc de plus en plus évident qu'il ne reste pas assez de semaines pour obtenir un résultat positif et éliminer le pathogène. De plus en plus de médecins sont enclins à prolonger l'antibiothérapie à 10-14 jours.

Un traitement d'une semaine est recommandé pour les patients âgés et affaiblis présentant une pathologie multi-organique concomitante, qui sont difficiles à gérer avec deux antibiotiques.

Le système à 4 composants est nommé pour une période de deux semaines.

L'efficacité du traitement doit être évaluée à l'aide de méthodes de diagnostic et de laboratoire au plus tôt 1 mois et demi à compter de la fin de la prise du médicament.

Si l'éradication est égale ou supérieure à 80% du niveau initial ou s'il n'y a aucune bactérie détectée dans le corps, nous pouvons parler de succès dans le traitement de la maladie associée à cet agent pathogène.

Plus sur les drogues

Caractéristiques des antibiotiques pour le traitement de Helicobacter pylori:

C'est un médicament antibactérien du groupe des macrolides. Inclus dans le traitement de l'infection à Helicobacter pylori en première ligne. Utilisé avec succès en gastro-entérologie, il est capable d’inhiber la synthèse de la paroi cellulaire de Helicobacter pylori et d’empêcher ainsi sa reproduction. Résistant aux acides, "fonctionne" efficacement à une acidité normale et élevée, il est bien absorbé.

Certaines souches de bactéries sont résistantes à la clarithromycine. Dans ce cas, le médicament doit être remplacé par un autre afin d'obtenir un meilleur effet thérapeutique.

  • Amoxicilline et métronidazole

Métronidazole ou Trichopolum - un médicament qui a un effet destructeur ou bactéricide sur N.rulori. Son activité ne dépend pas du niveau de pH dans l'estomac, le médicament peut être utilisé à la fois dans les états hyper et hypoacides.

Aujourd'hui, la résistance de nombreuses souches d'Helicobacterium au métronidazole est très courante. Si le médicament est prescrit en association avec de-nol, la résistance à ce produit se développe plus lentement.

L'amoxicilline est un antibiotique de la pénicilline qui bloque la synthèse de la paroi cellulaire des microbes, il est bien absorbé par la membrane muqueuse de l'estomac. Plus actif dans un environnement neutre que dans un acide. L'augmentation du pH de 4 à 10 fois améliore l'effet pharmacologique de ce médicament.

Le métronidazole et l'amoxicilline sont des médicaments de première intention, mais ils peuvent également être administrés selon un schéma thérapeutique en 4 étapes.

Un autre agent antimicrobien activement utilisé dans le traitement de l’éradication de Helicobacter pylori. Le mécanisme d'action de la tétracycline est l'inhibition de la synthèse des protéines des cellules microbiennes.

Le médicament est bien absorbé dans le tube digestif. La réception des produits laitiers ralentit leur capacité d'absorption.

  • Bloqueurs de pompe à protons

L'oméprazole (omez) est le représentant le plus courant de ce groupe. Il existe d'autres moyens très efficaces: lansoprazole, pantoprozole, ésoméprazole, rabéprazole).

Les médicaments inhibent la production d'acide chlorhydrique. Ainsi, ils affectent le microbe indirectement: ils ne le détruisent pas, mais créent des conditions d'existence défavorables, ont un effet suppressif sur l'infection: ils arrêtent la croissance et le développement des bactéries.

L'oméprazole et les autres membres du groupe, en augmentant le pH du contenu gastrique, contribuent à l'amélioration des performances des médicaments antibactériens, en particulier de l'amoxicilline.

Il est prouvé que les inhibiteurs de la pompe à protons sont capables de bloquer l'enzyme bactérie urease.

Les médecins recommandent, après la fin du traitement par antibiotiques, de continuer à prendre de l'oméprazole pendant 4 à 8 semaines. Chez les patients qui continuent à prendre des inhibiteurs de la pompe à protons, le processus de guérison de la membrane muqueuse est meilleur, le pourcentage de destruction de bactéries par rapport aux patients qui arrêtent de prendre de l'oméprazole après la fin du schéma d'éradication est plus élevé.

  • Antiacides et bloqueurs des récepteurs H2

Le plus souvent, l’acidité du suc gastrique lorsqu’elle est infectée par N. rulori est normale ou élevée.

Outre l'oméprazole, qui normalise le pH, des préparations antiacides (almagel, phosphalugel, gefal, maalox, renny) et des antagonistes des récepteurs de l'histamine H2 (famotidine, ranitidine) ont également cet effet.

Le mécanisme d'action des antiacides consiste à neutraliser l'acide chlorhydrique de l'estomac. Les substances actives dans ces préparations sont l’aluminium et les hydroscides de magnésium.

Les moyens éliminent efficacement les manifestations cliniques de "l'acidisme" - brûlures d'estomac, éructations acides. Prenez-les 1-2 heures après les repas et la nuit. Libération de forme - suspensions, ou poudres, comprimés.

Vous ne devez pas combiner la réception d'antiacides avec des médicaments antibactériens ou des sels de bismuth, car les hydroxydes d'aluminium et de magnésium perturbent l'absorption d'autres substances dans le tractus gastro-intestinal.

Les inhibiteurs des récepteurs d'histamine H2 de la nouvelle génération (famotidine, ranitidine) n'ont pratiquement aucun effet secondaire. Le mécanisme de leur action: inhiber la production de HCl et de pepsine, à cause de laquelle l’acidité diminue. Attribuez les comprimés après le petit-déjeuner et avant le coucher.

Ce groupe de médicaments en association avec des antibiotiques a un effet bactéricide: il détruit à la fois les souches de coccus et les formes végétatives.

Les sels de bismuth ont de nombreux effets positifs sur les traitements complexes de maladies causées par Helicobacter pylori:

  • Empêcher les agents pathogènes de se fixer aux cellules épithéliales de la muqueuse gastrique
  • Perturber la synthèse microbienne d'ATP
  • Blocage des enzymes bactériennes
  • Contribuer à la destruction de la paroi cellulaire de l'agent infectieux
  • Augmenter la synthèse des immunoglobulines protectrices, prostaglandines de la sécrétion gastrique
  • Augmente la sécrétion de bicarbonate et de mucus protecteur
  • Réduit l'absorption des antibiotiques dans le tractus gastro-intestinal, augmentant ainsi leur concentration dans le contenu gastrique
  • Fournit l'effet cicatrisant de la paroi gastrique interne
  • Améliorer la circulation sanguine locale

Ces propriétés pharmacologiques ont permis au bismuth d’occuper une place de choix dans le traitement de l’hélicobactériose en association avec deux antibiotiques. Le de-nol est l’un des médicaments les plus efficaces de ce groupe.

De-nol tue helikobakter ou non

De-nol a un effet bactéricide uniquement en association avec des agents antimicrobiens. Si vous prenez ce médicament séparément en monothérapie, ce traitement n'aura pas l'effet souhaité.

Mais dans le schéma thérapeutique combiné, de-nol décrit complètement ses effets thérapeutiques, tout en améliorant simultanément les propriétés des médicaments antibactériens.

La combinaison "de-nol + 2 antibiotiques" est extrêmement efficace et, dans le cas de la sensibilité à Helicobacter, elle permet la disparition du microbe sous la condition que les comprimés soient pris dans les 10 à 14 jours.

Combien de boire de de-nol avec une infection à Helicobacter

Le médicament est prescrit 1 comprimé 4 fois par jour pendant 30 minutes. avant les repas et pendant la nuit pendant au moins 21 jours, vous pouvez prendre le médicament pendant 8 semaines au maximum sur recommandation d'un médecin. Vous devez savoir que dans la nomination du tabouret de drogue est peint en noir.

Laver les comprimés devrait être un verre d'eau bouillie, pas de lait, car les produits laitiers réduisent l'effet pharmacologique du médicament. Ne combinez pas les pilules et les jus.

Les antiacides ralentissent l'absorption de de-nol, vous ne devez donc pas les boire ensemble.

Si des effets indésirables apparaissent: diarrhée, nausées, réactions allergiques, vomissements, l’arrêt du traitement doit être fait et consulter un médecin.