Comment traiter l'ulcère duodénal

Selon les statistiques, environ 10% de la population souffre aujourd'hui d'un ulcère duodénal. Cela se produit généralement dans 20-30 ans. Chez l'homme, cette pathologie est environ deux fois plus fréquente que chez la femme. Et l'incidence chez les habitants des grandes villes est plusieurs fois supérieure à celle des habitants des villages. Dans cet article, nous allons parler de la façon de traiter un ulcère duodénal, quelles sont les mesures préventives et diagnostiques.

Un ulcère duodénal est une maladie chronique évolutive qui se manifeste par la formation de défauts sur la membrane muqueuse. Son parcours est caractérisé par l'alternance de périodes asymptomatiques avec des stades d'exacerbation, qui se produisent généralement au printemps ou en automne.

Causes de l'ulcère peptique

La bactérie Helicobacter pylori est la principale source de la maladie. Elle produit des substances qui endommagent la muqueuse et provoquent une inflammation. Les facteurs restants prédisposent au développement de la pathologie. Ceux-ci comprennent:

  • L'hérédité. Une augmentation du nombre de cellules synthétisant de l'acide chlorhydrique ou une diminution de l'excrétion des composants du mucus gastrique protégeant les parois d'un organe est établie au niveau des gènes;
  • Traits de personnalité neuropsychiques. L'ulcère se développe souvent chez des personnes excitables sous l'influence du stress, des émotions négatives, d'un effort mental excessif;
  • Mauvaise nutrition. L'abondance d'aliments épicés, acides et salés, l'apport alimentaire irrégulier entraînent une diminution de la production de suc gastrique;
  • Réception des médicaments. Certains anti-inflammatoires non stéroïdiens et analgésiques sont irritants;
  • Mauvaises habitudes Le tabagisme régulier et la consommation fréquente de boissons alcoolisées entraînent des lésions des muqueuses.

Pendant longtemps, un ulcère duodénal peut présenter de légères manifestations sous forme d'inconfort au-dessus de l'abdomen ou de troubles digestifs légers, qui disparaissent rapidement. Si le temps ne leur prête pas attention et ne prend pas les mesures nécessaires, la maladie progresse et entre dans une phase aiguë.

Symptômes de l'ulcère duodénal

  • Douleur au sommet de l'abdomen au centre ou à droite. La nature de la douleur peut être différente. Il peut être terne, harcelant ou perçant, coupant. Elle survient généralement 3 à 5 heures après avoir mangé («douleurs affamées») ou la nuit. Passe si le patient mange ou boit du lait;
  • Nausée, sensation de satiété dans l'estomac, ballonnements, brûlures d'estomac, éructations;
  • Faiblesse générale, perte de poids, diminution des performances.

Diagnostics

Pour poser un diagnostic, vous devez contacter un gastro-entérologue. L'examen le plus précis est la fibrogastroduodénoscopie. Spécialiste examine la membrane muqueuse de l'estomac et du duodénum avec un endoscope. Lorsqu'un ulcère est détecté, il estime son emplacement, sa taille, son type, la présence de cicatrices. Au cours de la procédure, un échantillon de la muqueuse est prélevé le long du bord du défaut afin de rechercher la présence d’hélicobactéries. En outre, cette technique élimine la présence de polypes ou de tumeurs. L'examen radiographique est parfois utilisé. La photo montre l'ulcère et la déformation cicatricielle de l'intestin. Un test sanguin peut indirectement confirmer la présence d'un ulcère.

Le traitement de l'ulcère duodénal doit être complexe et inclure non seulement une pharmacothérapie, mais également d'autres méthodes de traitement, telles que la diététique, la physiothérapie, la physiothérapie et les cures thermales.

Traitement médicamenteux de l'ulcère duodénal

Le traitement de la maladie aiguë est effectué à l'hôpital. Dans la période aiguë de la maladie pour la cicatrisation rapide de l'ulcère dans la muqueuse intestinale, le patient a besoin d'un repos au lit et d'un repos émotionnel. À partir de la deuxième semaine d'hospitalisation, le régime du patient est élargi.

Le schéma de traitement de la maladie est choisi par le médecin sur la base de l'examen. Le choix de la tactique thérapeutique dépend de la présence ou non d'Helicobacter pylori dans la muqueuse gastrique et duodénale. Les médecins prescrivent un traitement en se conformant à certaines normes élaborées par des experts en gastroentérologie.

La thérapie utilise plusieurs groupes de médicaments:

  1. Les médicaments antisécrétoires sont un groupe de médicaments dont l'action vise à inhiber la sécrétion gastrique et à réduire l'agressivité du suc gastrique. Ce groupe comprend les inhibiteurs de la pompe à protons (oméprazole, pariet, nexium), les antagonistes des récepteurs de l'histamine H2 (famotidine, ranitidine, cimétidine), les anticholinergiques (gastrotépine).
  2. Les médicaments contenant du bismuth sont inclus dans le schéma thérapeutique des patients atteints d'un ulcère duodénal associé à Helicobacter pylori. Les préparations inhibent l'activité vitale des bactéries, créent un film à la surface de la membrane muqueuse de l'intestin qui le protège des effets agressifs du suc gastrique. Ce groupe de médicaments comprend le vikaline, le de-nol, le vikair, etc.
  3. Des médicaments antibactériens et antiprotozoaires sont prescrits pour inhiber l'activité de Helicobacter pylori. Les patients se voient prescrire de l’amoxicilline, de la clarithromycine, du métronidazole, de la tétracycline, etc.
  4. Prokinetics (trimedat, cerucal, motilium) est un groupe de médicaments qui améliorent la motilité duodénale, ainsi que l’élimination des nausées et des vomissements. L'utilisation de ces médicaments se manifeste par une sensation de lourdeur et de débordement de l'estomac, de brûlures d'estomac et de satiété précoce.
  5. Les antiacides (almagel, maalox, phosphalugel) sont pris de façon symptomatique lors de brûlures d'estomac. Leur action vise à neutraliser les effets agressifs de l'acide chlorhydrique sur la membrane muqueuse du duodénum. Ils ont également une action adsorbante et astringente.
  6. Des agents gastroprotecteurs (venter) recouvrent la muqueuse duodénale atteinte, empêchant ainsi l’influence agressive de l’acide chlorhydrique et des enzymes digestives sur celle-ci.
  7. D'autres groupes de médicaments, tels que les analgésiques (baralgin), les antispasmodiques (drotavérine), les médicaments qui améliorent la nutrition de la muqueuse intestinale (Actovegin, vitamines du groupe B).

Thérapie de régime

Le régime alimentaire pour l'ulcère peptique doit être doux et viser à protéger le corps contre les effets chimiques, mécaniques et thermiques. Pour les patients développé un groupe spécial de régimes thérapeutiques №1, recommandé dans la phase aiguë de la maladie.

L'alimentation implique une nutrition fractionnée (5 à 6 fois par jour en petites portions) et comprend de la viande bouillie, du poisson, des produits laitiers non acides, des légumes râpés ne contenant pas de fibres grossières, des fruits et des baies sucrés râpés ou bouillis, du porridge de céréales bouilli, du pain blanc séché, thé faible, café et cacao avec du lait, bouillon d'églantier.

Les plats frits, marinés, épicés, salés, viandes fumées, conserves, légumes à base de fibres grossières, fruits et baies aigres, champignons, produits laitiers aigres, viandes grasses et poissons, café fort, boissons gazéifiées, jus aigres sont complètement exclus.

Physiothérapie

Les traitements de physiothérapie augmentent l'efficacité du traitement médicamenteux dans l'ulcère duodénal. Au stade d'exacerbation de la maladie sur ordonnance d'un médecin, vous pouvez utiliser les méthodes suivantes:

  • les courants modulés sinusoïdaux ont un effet anesthésique et anti-inflammatoire et contribuent également à l'amélioration de la circulation sanguine dans les organes du système digestif;
  • micro-ondes, thérapie par ultrasons, électrophorèse avec des médicaments (Novocain, chlorhydrate de papavérine) ont des effets antisécréteurs et analgésiques;
  • Le traitement thermique est une compresse chauffante semi-alcoolique qui peut être utilisée à la maison. Il a un effet réchauffant, analgésique et contribue également à améliorer la circulation sanguine dans la muqueuse duodénale.

Physiothérapie

Les exercices de physiothérapie contribuent à la normalisation des fonctions motrices et sécrétoires du duodénum, ​​améliorent la circulation sanguine dans le corps. De plus, la gymnastique est nécessaire pour prévenir la stagnation dans le tractus gastro-intestinal, surtout si le patient a été alité pendant un certain temps.

Le traitement sanatorium de l’ulcère peptique est pratiqué dans les stations suivantes: Truskavets, Morshin, Yessentuki, Borjomi, Zheleznovodsk, etc. À la maison, vous pouvez boire les eaux minérales Borzhomi, Jermuk, Essentuki N ° 4, Smirnovskaya, etc.

Traitement chirurgical

Le traitement chirurgical est indiqué en cas de perforation d’ulcère, de saignement intestinal, de sténose grave du pylore du duodénum. En outre, la chirurgie peut être recommandée si un ulcère bénin n'a pas tendance à guérir pendant 4 mois, malgré le traitement conservateur en cours.

Complications de l'ulcère peptique

  • Saignement Elle se manifeste par des vomissements avec du sang ou un «marc de café», ainsi qu’une chaise noire ressemblant à un dégradé;
  • Les ulcères de perforation (percée). Elle se traduit par une douleur aiguë au centre ou juste sous le sternum. Le contenu intestinal entre dans la cavité abdominale;
  • Pénétration (percée cachée). Lorsque vous casser le contenu de l'intestin pénètre dans les organes voisins en raison des adhérences qui se sont produites plus tôt. Il se caractérise par une douleur intense, irradiant souvent dans le dos. Les conditions décrites ci-dessus nécessitent une intervention chirurgicale immédiate, sinon le patient peut mourir. Si des symptômes de saignement apparaissent, mettez le patient de côté, appliquez un rhume sur la région épigastrique et appelez immédiatement une ambulance. Il est formellement interdit de manger, de boire ou de prendre des médicaments.
  • Le rétrécissement du portier. Se produit à cause d'ulcères cicatrisants qui gênent le passage des aliments dans la lumière intestinale. Le traitement est rapide.

La prévention de la récurrence de l'ulcère peptique est une bonne nutrition, éviter l'alcool et le tabac, prévenir le stress, la physiothérapie, l'utilisation d'eau minérale.

Quel médecin contacter

Traitement de l'ulcère peptique 12 ulcère duodénal effectue gastro-entérologue. Une nutritionniste, un physiothérapeute et un spécialiste en physiothérapie apporteront une aide supplémentaire. Si nécessaire, le patient est envoyé au chirurgien.

Ulcère duodénal

Un ulcère duodénal est une maladie chronique récurrente qui se manifeste par des périodes d'exacerbation et de rémission.

Le principal symptôme d'un ulcère est la formation d'un défaut (ulcère) dans sa paroi. Les ulcères touchent souvent non seulement le duodénum, ​​mais également l’estomac (ulcère de l’estomac) et d’autres organes du système digestif, entraînant le développement de complications dangereuses.

Le principal symptôme de l'exacerbation des ulcères duodénaux est la douleur abdominale, qui peut irradier vers la colonne lombaire, l'hypochondre droit et divers départements de l'abdomen.

Les causes

Ulcère peptique et ulcère duodénal dus à une acidité accrue. Sous l’influence de l’acide dans la membrane muqueuse, il se produit des processus de destruction qui aboutissent ensuite à un ulcère.

Il y a beaucoup de raisons de provoquer le développement de cette maladie, elles sont connues de tous, tout le monde les affronte. Ce sont des stress, des tensions nerveuses, une alimentation malsaine et malsaine. En outre, la médecine moderne a établi que la bactérie Helicobacter Pylori est une cause fréquente d'ulcères gastriques et duodénaux.

Voici les principaux facteurs contribuant au développement de l'ulcère duodénal:

  • troubles nutritionnels - régime alimentaire inapproprié et irrégulier;
  • stress fréquent;
  • augmentation de la sécrétion du suc gastrique et réduction de l'activité des facteurs gastroprotecteurs (mucoprotéines et bicarbonates gastriques);
  • fumer, surtout l'estomac vide;
  • tumeur produisant de la gastrine (gastrinome).

Le traitement prolongé de diverses pathologies inflammatoires par des AINS anesthésiques (kétorolac, diclofénac, indométhacine, ibuprofène, aspirine) a également des effets néfastes sur les parois du duodénum et peut stimuler le développement d’un ulcère.

Symptômes de l'ulcère duodénal

Pendant longtemps, la maladie peut ne donner aucun symptôme. Cependant, dans les premiers stades de la maladie, une gêne se produit au sommet de l'abdomen et des troubles digestifs mineurs.

Les symptômes les plus caractéristiques de l'ulcère duodénal se manifestent au cours de l'évolution de la maladie:

  1. Souvent, la douleur peut être le seul symptôme par lequel vous pouvez reconnaître un ulcère peptique. Le type de douleur peut être différent: coup de couteau, coupure, périodique, constant, compression, etc. Elle est généralement localisée au sommet de l'abdomen, au centre ou à droite, mais si une personne la ressent dans l'hypochondre gauche, on peut penser qu'elle possède un miroir YADK. La douleur apparaît le plus souvent avant de manger (douleur à jeun) ou après. Parfois, quelques heures après avoir mangé, les patients ressentent la faim. Les douleurs nocturnes sont également caractéristiques, elles surviennent au milieu de la nuit et une personne se réveille à cause d'une sensation désagréable dans l'estomac.
  2. Nausée, sensation de plénitude dans l'estomac, ballonnements, brûlures d'estomac, éructations.
  3. Faiblesse générale, perte de poids, diminution des performances.

Si vous présentez des symptômes similaires, vous devriez consulter un spécialiste. Le traitement de l'ulcère duodénal doit être complexe et inclure non seulement une pharmacothérapie, mais également d'autres méthodes de traitement, telles que la diététique, la physiothérapie, la physiothérapie et les cures thermales.

Diagnostics

Il est possible de diagnostiquer un ulcère duodénal par endoscopie: cette méthode fournit au médecin des informations complètes sur l'état du patient. Lorsqu'un ulcère est détecté, il estime son emplacement, sa taille, son type, la présence de cicatrices. Au cours de la procédure, un échantillon de la muqueuse est prélevé le long du bord du défaut afin de rechercher la présence d’hélicobactéries.

Ils ont également recours à l'examen aux rayons X, à l'analyse des selles, au sang, à une biopsie.

Des complications

Lors du traitement tardif des ulcères duodénaux, la maladie peut provoquer: saignements, perforations et pénétration de l'intestin, rétrécissement de la lumière.

  1. La pénétration d'un ulcère est caractérisée par la pénétration dans les organes adjacents par un défaut affectant l'intestin.
  2. Le rétrécissement de la lumière duodénale est le résultat de la formation de cicatrices ou d'un gonflement.
  3. Les ulcères hémorragiques sont le résultat d'une implication dans le processus pathologique des vaisseaux de la membrane muqueuse. Les saignements cachés peuvent être caractérisés par une anémie.
  4. Perforation ulcéreuse - la formation d'une fente à travers laquelle tout le contenu de l'intestin pénètre dans la cavité abdominale et provoque le développement d'un processus inflammatoire - la péritonite.

Traitement de l'ulcère duodénal

Si le diagnostic d'ulcère duodénal est confirmé, le traitement doit commencer immédiatement. Cette maladie nécessite une approche intégrée, sinon vous ne pouvez pas atteindre le résultat souhaité.

Une exacerbation d'un ulcère, c'est-à-dire une attaque avec une douleur intense, est traitée à l'hôpital. Les ulcères aigus entraînent la nécessité de fournir au patient un repos au lit strict et un repos émotionnel afin de lui permettre de laisser des cicatrices, car un ulcère au stade de la cicatrice blanche ne constitue pas un danger pour la vie du patient.

Traitement de la toxicomanie

Groupes de médicaments utilisés pour traiter les ulcères duodénaux:

  1. Lors de la détection de chylacobactérie, le traitement consiste en un traitement antibactérien. Pour ce faire, utilisez les médicaments suivants: amoxicilline; la clarithromycine; métronidazole. Si, après un traitement antibiotique, les bactéries ne sont pas mortes, ce médicament ne doit pas être répété. Un régime de traitement différent est sélectionné.
  2. Pour éliminer la douleur en réduisant la sécrétion d'acide chlorhydrique, on utilise: omez, gastrozole, bioprazole, contrôle, sanpraz, gélicol, lanzap, zulbex, zolispan, etc.
  3. Médicaments qui éliminent la douleur en formant un film protecteur sur la muqueuse duodénale: Almagel, Algel A, Almagel Neo, Maalox.

La durée du traitement d'un ulcère peut prendre de deux à six semaines, selon la taille du défaut, l'état général du corps. Il convient de noter que le traitement de l'ulcère duodénal devrait être prescrit et qu'un spécialiste compétent, capable de contrôler le processus de traitement et d'évaluer ses résultats, devrait sélectionner les médicaments et les schémas thérapeutiques.

Traitement chirurgical

Dans un certain nombre de cas d'urgence, tels que perforation d'un ulcère, saignement gastro-intestinal sévère, obstruction du canal pylorique, on a recours à un traitement chirurgical. Dans ce cas, effectuez deux types d'opérations:

  1. Vagotomie - l'intersection des nerfs qui stimulent la sécrétion gastrique et conduisent à la récurrence de l'ulcère peptique.
  2. La gastrectomie consiste à enlever les 2/3 de l'estomac et à relier la partie restante à l'intestin, souvent lors de la résection, lors d'une vagotomie.

En cas de NDC, une intervention chirurgicale n'est indiquée que dans des cas particuliers car des complications surviennent souvent (processus inflammatoires, saignements, troubles métaboliques graves).

Régime alimentaire avec ulcère

Il existe plusieurs types de régimes alimentaires pour l'ulcère duodénal. Par exemple, un régime de vidange, appelé Tableau n ° 1 de Pevzner, correspond au groupe ulcératif des maladies gastro-intestinales. Il existe également le tableau 0, caractérisé par un manque total de nourriture au cours des premières dizaines d'heures après une intervention chirurgicale au niveau du tractus gastro-intestinal.

Le tableau 1 est considéré comme la recette principale pour un régime avec NDC, divisé en tableaux 1a et 1b, en fonction du stade de la maladie (exacerbation ou rémission).

Ci-dessous, nous examinons les principes de base d'une nutrition adéquate. Un menu plus détaillé peut être consulté par numéro de régime.

En cas d'ulcère peptique, il n'est pas recommandé d'utiliser:

  • plats épicés;
  • nourriture frite;
  • nourriture salée;
  • viande fumée;
  • divers aliments en conserve;
  • viandes grasses et poisson (porc);
  • fermentation (choucroute, tomates, concombres);
  • pain de seigle et produits de boulangerie-pâtisserie;
  • fruits qui augmentent l'acidité dans l'estomac (agrumes, tomates et autres);
  • Tous les assaisonnements chauds, froids et épicés sont exclus du régime pour réduire l'activité de production de suc gastrique.

Produits et plats pouvant être consommés:

  • soupes de légumes légers;
  • produits laitiers (lait, fromage blanc non gras, crème sure non grasse, kéfir);
  • poissons ou plats faibles en gras (sandre, perche et autres);
  • viandes non grasses (lapin, poulet, veau);
  • divers types de céréales (sarrasin, gruau, riz et autres);
  • craquelins et pain séché;
  • légumes et fruits, frais ou bouillis (betteraves rouges, pommes de terre, carottes, courgettes);
  • plats préparés avec des huiles végétales (olive, argousier et autres);
  • tous les aliments doivent être bouillis, cuits au four, cuits ou cuits à la vapeur

Il est recommandé de prendre des aliments fractionnés, en petites portions. De ce fait, les parois de l'estomac sont moins étirées, la nourriture est absorbée presque complètement et l'intestin ne subit pas de charge excessive.

Prévention

La principale mesure de prévention consiste à faire tout ce qui est possible pour éviter la cause de l'ulcère. En renforçant sa santé, une personne minimise la possibilité de tomber malade. Même lorsqu'il est infecté par une infection, il s'en sortira beaucoup plus facilement et récupérera plus rapidement. Les scientifiques ont déterminé que la santé dépendait à moitié du mode de vie.

Conseils des médecins sur la façon de traiter l'ulcère duodénal

L'ulcère peptique est une maladie chronique qui évolue constamment. Un patient présente des lésions graves sur la muqueuse intestinale. Dans la plupart des cas, la maladie se manifeste périodiquement en automne et au printemps. Selon les statistiques, l’ulcère peptique est très fréquent et touche principalement les hommes. Cette maladie survient plus souvent chez les citadins.

Pathogenèse de l'ulcère peptique

Il n'est pas si facile de traiter l'ulcère duodénal

La cause de l’ulcère peptique est dans la plupart des cas une infection bactérienne. Helicobacter pylori pénètre dans le corps par la bouche, s’installe dans l’intestin et se multiplie. Lorsque cela se produit, des dommages aux tissus de la muqueuse intestinale. En plus de ce facteur, le développement de la maladie peut affecter:

  • Facteur héréditaire
  • Malnutrition
  • Caractéristiques du corps
  • Situations stressantes
  • Certains médicaments
  • Abus d'alcool et tabagisme

L'augmentation du nombre de cellules synthétisant l'acide chlorhydrique, ainsi que la stimulation de la production de mucus protecteur, est influencée par un facteur héréditaire ou une prédisposition génétique. En raison du fait que le mucus est produit par le corps n'est pas suffisant, les parois intestinales sont sujettes à l'inflammation.

Souvent, la maladie peut évoluer dans un contexte de surcharge neuropsychique chez des personnes facilement excitables. Un stress mental excessif affaiblit le système immunitaire et, par conséquent, le développement de la maladie. La nutrition dépend du travail de tout le corps, le manque de vitamines et de nutriments essentiels affaiblit sa fonction protectrice.

La consommation d'aliments frits, acides et salés a un effet déprimant sur l'ensemble du système digestif. Certains médicaments dans l'annotation sont des contre-indications indiquées que beaucoup de patients ignorent, mais en vain. De nombreux médicaments à long terme peuvent irriter la membrane muqueuse de l'estomac et des intestins pendant l'absorption.

L'alcool et le tabagisme affaiblissent la fonction protectrice du corps.

Symptomatologie

Ulcère duodénal: schématiquement

Pendant longtemps, la maladie peut être asymptomatique, le patient s'inquiète parfois de douleurs à l'abdomen après avoir mangé et il se produit un ralentissement du processus de digestion. Si vous ne faites pas attention à ces premiers signaux du corps, la maladie peut alors passer à un autre stade, ce qui peut se produire:

  • Cicatrices, coupures, douleurs abdominales, qui surviennent principalement sur un estomac vide ou de la faim et qui passent après avoir mangé
  • Nausées et vomissements, surtout le matin
  • Sensation d'estomac plein et de lourdeur
  • Éructations, brûlures d'estomac, goût amer dans la bouche
  • Faiblesse constante
  • Perte de poids

La douleur n'a pas de localisation prononcée et est d'une nature différente. Au cours de la maladie augmente la quantité d'acide chlorhydrique produite par l'estomac, qui est contenue dans le suc gastrique. À cet égard, il y a souvent une sensation de brûlure. Les brûlures d'estomac peuvent survenir simultanément à la douleur.

Beaucoup de patients se plaignent d'éructations. Ce symptôme ne se manifeste pas du tout, il survient chez les personnes ayant un sphincter cardiaque faible. Ce fait se reflète dans le mouvement de la nourriture dans l'œsophage: il change de direction. Ce phénomène s'accompagne d'une salivation abondante et d'un goût acide en bouche.

Les vomissements se produisent généralement sur le fond de la douleur. De nombreux patients essaient de faire vomir artificiellement parce qu’après cela, il ya un soulagement. Cela est dû au fait que dans le vomi est présent dans le suc gastrique acide, en raison de la vidange de l'estomac, son acidité diminue. L'ulcère duodénal s'accompagne d'une diminution de la fonction digestive et de l'absorption d'éléments nutritifs, de sorte que le patient perd du poids de manière significative.

La motilité intestinale réduite mène à la constipation. Ils durent jusqu'à une semaine et dérangent beaucoup plus le patient que la douleur.

Stades et formes de la maladie

12 ulcère duodénal peuvent se dérouler en plusieurs étapes:

  1. Exacerbation: douleur intense et vomissements occasionnels
  2. L'apparition de la cicatrice après la guérison des lésions ulcéreuses
  3. Rémission: absence temporaire de symptômes

L'ulcère est classé en fonction de l'exacerbation:

  • Une exacerbation fréquente se produit plus de deux fois par an.
  • Les exacerbations rares se produisent une ou deux fois par an.

En fonction du nombre d'ulcères sur la muqueuse intestinale, un seul ulcère et de multiples lésions sont isolés. Toujours dans le diagnostic, la localisation de la lésion est importante: dans la partie élargie du duodénum 12 (bulbe) ou dans l'intervalle post-ulukovy. Dans le diagnostic également faire attention à la profondeur des lésions muqueuses: une légère lésion superficielle ou profonde.

De plus, lors du diagnostic, la cause de la maladie est prise en compte:

  • Ulcère de stress: après une surcharge mentale et émotionnelle
  • Ulcère de choc: à la suite de brûlures ou de blessures
  • Ulcère stéroïde: après la prise de médicaments hormonaux

Diagnostics

L'échographie comme méthode de diagnostic des ulcères

L'examen initial du médecin comprend une enquête et une palpation de l'abdomen. Lors de la palpation, le tonus musculaire est ressenti, le patient ressent des sensations douloureuses. Ensuite, le patient se voit attribuer les méthodes de diagnostic suivantes:

Une radiographie abdominale est effectuée avec contraste. À l'aide de certains supports, la bactérie se localise dans l'intestin et l'estomac, chaque type de microorganisme est peint dans une couleur spécifique.

La fibroesophagogastroduodenoscopy permet d'identifier l'emplacement de l'ulcère dans l'intestin, le degré de lésion muqueuse, la profondeur et la forme des modifications érosives. Le médecin peut examiner sur le moniteur le fond de l’ulcère, sa structure et ses bords, l’état de la membrane muqueuse. Au cours de l'étude, un morceau de tissu affecté est prélevé pour analyse histologique afin de déterminer l'état des cellules. Le diagnostic en laboratoire comprend:

  • L'analyse du sang occulte dans les selles: montre la présence de saignements intestinaux.
  • Numération sanguine complète: les modifications ne sont observées que dans les cas d’exacerbation de la maladie, au stade de la rémission, les indicateurs ne changent pas. Les saignements cachés sont mis en évidence par une forte diminution du taux d'hémoglobine dans le sang.
  • La présence d'infection à Helicobacter dans le corps est déterminée par les tests suivants:
  • Test sanguin pour les anticorps anti-Helicobacter
  • Test respiratoire pour la détection de l'ammoniac et du dioxyde de carbone, qui apparaissent dans le corps du patient, en raison de l'activité de bactéries
  • L'analyse PCR détermine la présence de fragments d'Helicobacter dans les selles ou la salive
  • Examen microscopique du mucus pris aux fegds

Traitement

L'argousier dans le traitement de l'ulcère peptique

Le traitement de l'ulcère duodénal est déterminé en fonction de l'exacerbation de la maladie, des causes de son développement et de la localisation de la lésion. A ce jour, les types de traitement suivants sont utilisés:

  1. Traitement médicamenteux
  2. Physiothérapie
  3. Thérapie de régime
  4. La chirurgie
  5. Méthodes traditionnelles de traitement
  6. Traitement de la toxicomanie

Au cours de la phase aiguë du traitement doit être effectué à l'hôpital, le patient doit se conformer au repos au lit. Le corps a besoin de force pour soulager rapidement le processus inflammatoire et cicatriser l'ulcère. Habituellement, à la fin de la deuxième semaine de traitement, une amélioration de l’état général du patient se produit.

Le schéma selon lequel le traitement médicamenteux sera effectué est prescrit par le médecin en fonction de l'étiologie de la maladie: bactérienne ou non. Appliquez plusieurs médicaments à la fois:

  1. Agents antisécrétoires: l’action de ces médicaments vise à réduire la sécrétion gastrique, l’acidité et l’élimination du processus inflammatoire. Les médicaments de ce groupe comprennent:
  2. Antagonistes des récepteurs d'histamine: ranitidine, famotidine, cimétidine
  3. Inhibiteurs de la pompe à protons: Pariet, Omeprazole, Ranitidine
  4. Anticholinergiques: gastrine

Pour le traitement des ulcères bactériens, des préparations contenant du bismuth sont utilisées: elles empêchent la croissance de la bactérie Helicobacter, créent un film protecteur sur la muqueuse intestinale, qui protège contre les effets nocifs des dommages causés par l'acide et les bactéries. Ces outils incluent: De-Nol, Vikalin, Vikair.

Pour rétablir la motilité intestinale et éliminer les symptômes de la maladie, tels que les nausées et les vomissements, des prokinétiques sont appliquées: Reglan, Trimedat, Motilium. Les antibiotiques (antibiotiques) sont obligatoires pour le traitement de l'ulcère duodénal ulcère à Helicobacter: amoxicilline, tétracycline, métronidazole.

Des médicaments antiacides sont utilisés pour les brûlures d’estomac: Maalox, Phosphalugel, Almagel. Avec l'aide de ces médicaments est la neutralisation de l'action agressive sur la membrane muqueuse de l'ulcère duodénal, l'adsorption et la neutralisation des substances toxiques. Les gastroprotecteurs sont utilisés pour protéger la muqueuse intestinale: Venter. Ces médicaments forment une membrane protectrice à la surface de la muqueuse endommagée et lui permettent de se régénérer, contribuant à l’élimination du processus inflammatoire.

Les analgésiques et antispasmodiques sont utilisés pour soulager la douleur et les spasmes: No-Spa, Baralgin. Pour restaurer le besoin muqueux de sa nutrition. Les préparations aideront: Actovegin, préparations de vitamines du groupe B.

Traitement diététique

La restauration de la muqueuse intestinale endommagée nécessite un régime alimentaire ménageant, excluant les aliments grossiers. La température des aliments doit être proche de la température corporelle normale. Vous avez besoin de nourriture à petites doses toutes les trois heures. Les repas sont mieux cuits à la vapeur ou bouillis. Exclure les aliments frits, épicés, épicés et salés. Permis:

  1. Fruits et jus de fruits
  2. Plats gras
  3. Conserves
  4. Boissons fortes ou gazeuses
  5. Physiothérapie

Un traitement de physiothérapie est utilisé dans le traitement complexe de l'ulcère duodénal ainsi que dans le traitement de l'alimentation et des médicaments. À l'aide des effets sur le corps des micro-ondes, les ultrasons, la chaleur, le syndrome de la douleur, l'inflammation et la circulation sanguine sont stimulés.

À l'aide de courants sinusoïdaux, la douleur est soulagée, le processus inflammatoire cesse et la microcirculation s'améliore. L'impact sur le corps des ondes ultrasonores et de l'électrophorèse avec des médicaments anesthésiques soulage la douleur et réduit la sécrétion. Les médicaments suivants sont utilisés: Novocain, Papaverine.
Une compression d'alcool peut être effectuée sur l'abdomen, ce qui a un effet réchauffant qui aide à restaurer la muqueuse duodénale.

Médecine populaire

Comment traiter un ulcère 12 manifestations de l'ulcère duodénal et la médecine traditionnelle

Les remèdes populaires peuvent soulager l’état général du patient, soulager les symptômes et l’inflammation, mais pour se débarrasser de la cause de l’ulcère - la bactérie Helicobacter, il est nécessaire de prendre des médicaments antibactériens.

L'argousier

Un bon outil pour guérir les plaies et les muqueuses. En cas d'ulcère duodénal, il est recommandé de prendre l'huile d'argousier dans une cuillère à thé plusieurs fois par jour. Des brûlures d'estomac peuvent survenir au cours des premiers jours de traitement. Il est recommandé de prendre simultanément de la soude pour la supprimer.

Calendula

L'infusion de calendula fait ceci: les fleurs versent de l'eau bouillante, maintenue au bain-marie pendant 5 minutes. Buvez cet outil est recommandé pour un quart de verre plusieurs fois par jour.

Trèfle

Les fleurs de trèfle avec tige et saule doivent être prises dans les mêmes proportions. Buvez du thé fraîchement préparé à partir de ces ingrédients dans un demi-verre deux fois par jour.

Réglisse

Racine de réglisse, zeste d'orange, dissoudre le miel dans un verre d'eau et mettre le feu. Evaporer jusqu'à ce que le liquide s'évapore. Le mélange épais qui en résulte doit être divisé en trois prises quotidiennes.

Décoction de pommes de terre

Comme chacun le sait, les pommes de terre contiennent une grande quantité d’amidon. Cet outil aidera à réduire les effets agressifs de l'acide sur la membrane muqueuse. Les pommes de terre pelées non salées sont bouillies, retirées et le liquide doit être bu un verre par jour.

Tous les mythes sur l'ulcère duodénal et l'estomac dans la vidéo:

Ulcère duodénal: symptômes, causes et traitement de l'ulcère duodénal

Bonne journée, chers lecteurs!

Dans cet article, nous discuterons avec vous d'une maladie gastro-intestinale telle que l'ulcère duodénal, ainsi que de ses causes, symptômes, exacerbations, diagnostic, traitement, remèdes populaires et prévention de l'ulcère duodénal. Alors...

Qu'est-ce qu'un ulcère duodénal?

Un ulcère duodénal (ulcère peptique du duodénum) est une maladie chronique dans laquelle un ulcère se forme dans la muqueuse duodénale en raison de divers processus pathologiques.

Un ulcère duodénal est souvent une complication de l’ulcère gastrique, ce qui est dû au fait que l’organe lui-même, c’est-à-dire - Le duodénum (duodénum latin) est une continuation du lien du tractus gastro-intestinal, et il suit immédiatement l'estomac. Pour plus de clarté, vous trouverez ci-dessous une image de la structure du tube digestif humain.

Parfois, les ulcères de l’estomac et des intestins sont localisés simultanément dans les deux organes, ce qui est à nouveau associé à leur proximité étroite. Ainsi, on peut soutenir que les ulcères gastriques et duodénaux sont des maladies apparentées présentant des symptômes similaires (manifestations cliniques) et presque les mêmes causes (étiologie). La différence réside principalement dans le déplacement de la douleur dans l'estomac. Cependant, considérons la maladie sous tous ses aspects.

Les principales raisons du développement de l'ulcère duodénal sont l'infection de cet organe par la bactérie Helicobacter pylori (Helicobacter pylori) qui, dans des conditions défavorables pour le corps humain - acidité accrue dans l'intestin, stress, hypovitaminose et nutrition de mauvaise qualité commence à affecter la muqueuse duodénale dans l'estomac. ulcère gastroduodénal.

1) Helicobacter pylori pénètre à travers la couche de mucus de l'estomac ou du duodénum de l'hôte et se fixe aux cellules épithéliales; 2) les bactéries catalysent la conversion de l'urée en ammoniac, neutralisant l'environnement acide de l'estomac; 3) se multiplient, migrent et forment un centre infectieux; 4) une ulcération de l'estomac ou du duodénum se forme suite à la destruction de la membrane muqueuse, à l'inflammation et à la mort des cellules épithéliales.

Les principaux symptômes des ulcères duodénaux sont des douleurs abdominales légèrement au-dessus du milieu, des éructations acides, des ballonnements et des nausées.

Le développement de l'ulcère duodénal

Voyons maintenant comment l'ulcère peptique se développe-t-il dans le duodénum?

Le duodénum se compose de 3 parois principales: la membrane muqueuse (paroi interne), la couche intermédiaire (couche sous-muqueuse, tissu musculaire, plexus nerveux) et la couche externe.

Cet organe suit immédiatement l'estomac et constitue la première partie de l'intestin grêle. Il participe donc activement au traitement des aliments. Comme dans l'estomac, une certaine quantité d'acide et de suc gastrique est présente dans le duodénum. À cet égard, la muqueuse intestinale, ainsi que l'estomac, dans des conditions normales et en bonne santé, stocke les parois de ces organes contre les effets pathologiques de l'acide et de diverses microflores pathologiques, par exemple, la même bactérie Helicobacter pylori.

La formation d'un ulcère peptique se produit en raison d'une combinaison de conditions défavorables.

Avec une acidité accrue, ou en violation de l'intégrité de la nourriture grossière de la muqueuse intestinale, avec l'hypovitaminose, avec le développement d'une quantité insuffisante de mucus, formant la muqueuse et la stockant à partir de processus pathologiques, la membrane muqueuse est exposée à des facteurs défavorables.

En outre, lorsque la bactérie Helicobacter pylori pénètre dans le corps, elle s’accroche à la muqueuse affaiblie ou à la partie endommagée de celle-ci et commence à se multiplier. Dans le même temps, ce type d’infection produit des substances qui contribuent à la dégradation des muqueuses - ammoniac, mucinase, lipase, uréase et protéase, ainsi qu’une augmentation de la concentration en acide chlorhydrique dans l’organe. En outre, la production par le corps de la quantité requise de mucus est altérée. La bactérie, ainsi que ses substances toxiques nocives, si vous ne commencez pas le traitement à ce stade initial, commencent à infecter la paroi interne du duodénum puis externe, après quoi l'infection et l'acide commencent à affecter négativement les organes adjacents à l'intestin. Les conséquences auxquelles tout cela peut conduire - perforation de la paroi duodénale, saignement.

Les symptômes dans le développement de l'ulcère duodénal a un caractère cyclique, il augmente, il n'est presque pas ressenti. Habituellement, le pic de douleur et de manifestations cliniques tombe au printemps-automne, probablement en raison de la quantité insuffisante de vitamines au cours de ces périodes, ainsi que de la saisonnalité des rhumes et de l'hypothermie du corps humain, qui affaiblit le système immunitaire.

Ulcère duodénal - CIM

CIM 10: K26.0 - K26.9.

Symptômes de l'ulcère duodénal

Comment se manifeste l'ulcère duodénal? Parmi les principaux symptômes de cette maladie, on peut distinguer les douleurs abdominales, principalement juste au-dessus du milieu de l'abdomen, avec de fréquentes exacerbations nocturnes, ainsi que l'utilisation d'alcool, d'aliments épicés et gras, avec un long intervalle entre les repas et un effort physique intense. Souvent, la douleur disparaît après avoir pris des aliments épargnés, tels que de la soupe ou du gruau

Autres symptômes de l'ulcère duodénal

  • Brûlures d'estomac, attaquant souvent après un repas, une heure après 2-3;
  • Lourdeur dans l'estomac après avoir mangé;
  • Éructations acides;
  • Distension abdominale;
  • Nausée, parfois accompagnée de vomissements;
  • La constipation;
  • Augmentation de l'appétit;
  • Langue jaune;
  • Douleur lorsque vous appuyez sur le haut de l'abdomen.
  • Il peut y avoir une douleur au cœur, à l'hypochondre droit et à la région lombaire.

C'est important! Environ 25% des cas d’ulcère duodénal sont pratiquement asymptomatiques. Par conséquent, si la douleur et les symptômes susmentionnés sont détectés, il est préférable de consulter un médecin, car cette maladie peut être fatale.

Complications de l'ulcère duodénal

Un ulcère duodénal conduit parfois à des complications potentiellement mortelles:

Perforation de l'estomac. Le contenu du duodénum, ​​avec l'acide, pénètre dans la région abdominale. Dans ce cas, le patient ressent une douleur intense à l'abdomen et présente des signes d'intoxication, un choc douloureux peut se développer.

Pénétration. Processus de destruction de la paroi 12-duodénale, à la suite duquel les organes entourant l'intestin - l'estomac, le rein droit, le pancréas, les intestins, le foie, l'aorte abdominale - entrent dans le champ de l'infection par ses dérivés. Dans le même temps, le taux d'alpha-amylase dans le sang augmente et la température corporelle peut atteindre 40 ° C.

Saignement 12 ulcère duodénal. C'est l'un des décès possibles de cette maladie. Les symptômes comprennent des vomissements de sang, une tachycardie, un essoufflement, des selles noires, un abaissement de la pression artérielle et une transpiration. Le patient a une perte de sang.

Vomissements chroniques avec du sang.

Causes de l'ulcère duodénal

La bactérie Helicobacter pylori (Helicobacter pylori) est la cause principale et la plus fréquente d'ulcère duodénal. Les médecins affirment que ce type d'infection est présent dans les organismes de 80% des habitants de la Russie, mais comme nous l'avons déjà mentionné dans l'article, la bactérie elle-même, sans facteur secondaire, ne peut pas nuire suffisamment aux organes digestifs et provoquer le développement d'un ulcère peptique, à la fois de l'intestin et de l'estomac..

Considérez comment la bactérie Helicobacter pylori pénètre dans le corps humain:

  • non-respect de l'hygiène personnelle;
  • boire de la nourriture non lavée, boire de l'eau polluée;
  • l'utilisation de plats non lavés;
  • lorsque vous utilisez des objets infectés en contact avec la cavité buccale - brosses à dents, cuillères, fourchettes, etc.
  • par la salive, par exemple, en embrassant une personne infectée.

Facteurs pathologiques contribuant à la réduction des fonctions de protection de l'organisme (système immunitaire) et à la susceptibilité de l'intestin duodénal de la microflore pathogène:

  • Troubles du système nerveux: dépression, stress, névrose;
  • Malnutrition: utilisation d’aliments nocifs, d’aliments grossiers, épicés, gras, trop chauds ou trop froids, abus de boissons contenant de la caféine;
  • Consommation d'alcool, tabagisme, drogues;
  • Conditions pathologiques: traumatisme du duodénum 12, hypothermie et gelures du corps, intoxication par le sang;
  • Non-respect des règles d'hygiène personnelle;
  • Consommation incontrôlée de certains médicaments: anti-inflammatoires du groupe AINS (aspirine, ibuprofène, diclofénac), médicaments antibactériens, cytostatiques, hormones corticostéroïdes.
  • Carence en vitamines (hypovitaminose);
  • Prédisposition héréditaire;
  • Complications d'autres maladies: hépatite, cirrhose, pancréatite, diabète sucré, maladie de Crohn, syphilis, tuberculose, cancer du poumon, etc.

Diagnostic de l'ulcère duodénal

Le diagnostic de l'ulcère duodénal comprend les méthodes d'examen suivantes:

  • Prise d'histoire;
  • La palpation;
  • Endoscopie;
  • Radiographie;
  • FGD; Fibrogastroduodénoscopie;
  • Tests de présence dans le corps de la bactérie Helicobacter pylori (tests de sang, de selles, de vomissures et de matériel prélevé lors de la biopsie du FGS).

Traitement de l'ulcère duodénal

Le traitement de l'ulcère duodénal comprend les traitements suivants:

1. Thérapie médicamenteuse:
1.1. Thérapie antibactérienne;
1.2. Normalisation du pH dans l'estomac;
1.3. Protection de la membrane muqueuse;
1.4. Suppression des symptômes qui améliorent la motilité du tube digestif.

3. Traitement des maladies concomitantes (gastrite, duodénite, etc.), le cas échéant.

Le traitement de l'ulcère duodénal dure généralement de 2 à 6 semaines.

C'est important! Si le patient présente des signes d’une complication de la maladie, il doit être hospitalisé de toute urgence.

Traitement médicamenteux de l'ulcère duodénal (médicaments pour l'ulcère duodénal)

C'est important! Avant d'utiliser des médicaments, assurez-vous de consulter votre médecin!

1. Thérapie antibactérienne

Si, après le diagnostic, il devient évident que la bactérie Helicobacter pylori est présente dans le corps humain, un médicament antibiotique (antibiotique) est prescrit.

Antibiotiques pour l'ulcère duodénal: macrolides (clarithromycine), tétracyclines (tétracycline), pénicillines (amoxicilline).

2. Normalisation du pH dans l'estomac (rétablissement de l'équilibre acido-basique)

La bactérie Helicobacter pylori, par son activité vitale dans l'organisme, contribue à l'augmentation de l'acidité des organes digestifs, entraînant la destruction progressive de la muqueuse intestinale. Pour récupérer, c'est-à-dire Pour normaliser l’équilibre acido-basique, utilisez des antisécréteurs. L'utilisation d'antisécréteurs soulage les symptômes de l'ulcère peptique, tels que brûlures d'estomac, éructations acides, nausées. De plus, le développement de complications de cette maladie est minimisé.

Parmi les médicaments antisécrétoires peuvent être identifiés:

Antiacides: "Almagel", "Maalox", "Keal".

Les antiacides neutralisent l’acidité accrue du suc gastrique, protégeant ainsi la muqueuse intestinale des effets pathologiques de l’acide chlorhydrique sur celle-ci.

Bloqueurs de pompe à protons: Nexium, Omez, Rabelok.

Des bloqueurs de pompe à protons bloquent la pompe à protons, empêchant ainsi l'augmentation de l'acide chlorhydrique dans l'estomac et le duodénum.

Bloqueurs des récepteurs M-cholinergiques: "Gastrotsepin", "Pirensepin".

Les inhibiteurs des récepteurs M-cholinergiques aident à réduire la production d'acide chlorhydrique dans l'estomac, empêchant ainsi sa pénétration dans l'intestin. Aide également à soulager la douleur.

3. Protection de la membrane muqueuse

La protection de la membrane muqueuse de l'ulcère duodénal dans l'ulcère gastroduodénal est une mesure extrêmement nécessaire pour un rétablissement rapide. Parmi les médicaments peuvent être identifiés:

Pour la destruction de Helicobacter pylori et la formation d'un film protecteur dans l'intestin - "De-nol", "Sukollfat".

Pour augmenter la production de mucus par l'estomac et le duodénum, ​​ce qui est nécessaire à leur fonctionnement normal et à leur protection contre l'infection, ainsi qu'à la normalisation de l'équilibre acido-basique (niveau de pH), des analogues synthétiques de la prostaglandine E1 sont utilisés: "Misoprostol", "Cytotec".

Pour accélérer la récupération de la muqueuse duodénale - "Biogastron", "Caved-S", "Ventroxol" et la restauration des parois intestinales - "Entrosta".

4. Autres drogues

Antispasmodiques. Ils sont utilisés pour soulager la douleur et les spasmes des organes digestifs en cas d'ulcère peptique - «Drotavérine», «No-shpa»;

Prokinetics. Contribuer à l'amélioration de la motilité du tube digestif - "Itopride", "Motilium".

Probiotiques. Ils sont utilisés avec l'utilisation d'antibiotiques afin de préserver la microflore bénéfique nécessaire au fonctionnement normal des organes digestifs - Bifiform, Linex.

Sédatifs. Utilisé dans les troubles du système nerveux - "Valériane", "Tenoten".

Chirurgie de l'ulcère duodénal

L'intervention chirurgicale dans l'ulcère duodénal n'est montrée que dans certains cas, par exemple:

  • Le traitement médicamenteux n'a pas donné les résultats souhaités.
  • Développement de saignements;
  • Perforation de l'ulcère;
  • L'ulcère ne guérit pas longtemps.
  • La maladie de l'ulcère peptique a commencé à se transformer en cancer.

Régime alimentaire pour ulcère duodénal

Dans l'ulcère duodénal, on prescrit au patient un aliment diététique mis au point par M.I. Pevzner: la première semaine - numéro de régime 1a, la deuxième semaine - numéro de régime 1b, la dernière semaine - numéro de régime 1.

Que pouvez-vous manger avec un ulcère duodénal? Nutrition pour l'ulcère peptique 12 L'ulcère duodénal comprend: des soupes épargnées (de différentes céréales), des céréales liquides, des viandes maigres (poulet, dinde), des œufs (œufs à la coque ou brouillés), des produits laitiers faibles en gras, de la compote, de la gelée et du miel.

Les aliments ne peuvent être mangés chauds, chauds ou froids - ils sont interdits. Le mode de cuisson principal est cuit à la vapeur. Le nombre de repas par jour - 5.

Que ne peut pas manger avec un ulcère d'estomac? Boissons alcoolisées, viandes épicées, frites, fumées, bouillons de viande forts, farine (produits de boulangerie, pâtisserie), aliments nocifs (sauces, ketchups, mayonnaise), organes digestifs irritants de la plante (légumineuses, chou, radis, tomates, agrumes, dattes), boire du café et du cacao.

Traitement des remèdes populaires contre l'ulcère duodénal

C'est important! Avant d'utiliser des remèdes traditionnels contre l'ulcère duodénal, assurez-vous de consulter votre médecin!

Hypericum Verser le pot de 500 ml d'herbe broyée d'huile d'olive Hypericum au sommet et mettre le mélange au bain-marie pendant 6 heures pour qu'il soit évaporé, puis filtrer et laisser refroidir. Prenez des moyens préparés de Hypericum besoin de 2 cuillères à soupe. cuillères 30 minutes avant les repas, avant chaque repas. Conserver au réfrigérateur. Peut être utilisé pour le traitement de l'ulcère gastrique.

Plantain. Remplissez avec 20 g de grosse graine de plantain, 100 ml d'eau bouillante, couvrez le récipient avec un couvercle et laissez reposer 30 à 40 minutes pour infuser et refroidir. Boire infusion cuite besoin de 1 cuillère à soupe. cuillère, 30 minutes avant les repas, 3-4 fois par jour.

Au miel Ajoutez au pot 500 g de miel, 500 ml. L'huile d'olive, le jus de 2x citrons et les noix zhmenku, mélangent le tout. Prenez ce remède populaire pour les ulcères duodénaux besoin de 1 cuillère à soupe. cuillère avant chaque repas, 3 fois par jour, en remuant avant chaque repas. Rangez l'outil doit être dans le réfrigérateur.

Calendula et bouleau. Ajoutez 3l de sève de bouleau bouillante, 50 g de fleurs de calendula, couvrez le récipient avec un couvercle et faites bouillir le produit pendant environ 10 minutes, puis retirez la casserole du feu, enveloppez-la et laissez-la infuser pendant environ 12 heures, puis égouttez le produit et ajoutez-y environ 200 g de miel. Buvez ce remède traditionnel pendant un demi-verre, 3 fois par jour, et conservez-le au réfrigérateur.

Collection Mélanger à parts égales - les racines d'Althea médicinal, la réglisse, l'herbe de blé rampante, les graines de fenouil et les fleurs de camomille, et versez 2 cuillerées à thé de la collection de 250 ml d'eau, puis mettez l'outil sur le feu. Faites bouillir le produit pendant environ 30 minutes et laissez reposer pendant environ 20 minutes.Égouttez le bouillon et buvez 2 fois par jour, matin et soir, 250 ml.

Prévention de l'ulcère duodénal

Prévention de l'ulcère duodénal comprend les recommandations suivantes:

- Abandonnez complètement l'alcool, le tabagisme;

- Utilisez uniquement de la vaisselle et des couverts lavés;

- éviter les situations stressantes, la tension nerveuse;

- Lorsque vous mangez des aliments, mastiquez-les soigneusement, mangez avec frottement, refusez les aliments très chauds ou froids;

- renforcer le système immunitaire qui protège le corps contre les infections;

- Essayez de bouger plus, améliorant ainsi l'irrigation sanguine de tous les organes et, en conséquence, le corps fonctionne de manière plus stable.

- essayer de privilégier les produits alimentaires enrichis en vitamines et oligo-éléments;

- N'utilisez vos médicaments qu'après avoir consulté un médecin.

- Observez le travail, le repos et un sommeil sain.

- Ne laissez pas la maladie dériver afin qu’ils ne passent pas au stade chronique;