Ulcère duodénal

Un ulcère duodénal est une maladie chronique récurrente qui se manifeste par des périodes d'exacerbation et de rémission.

Le principal symptôme d'un ulcère est la formation d'un défaut (ulcère) dans sa paroi. Les ulcères touchent souvent non seulement le duodénum, ​​mais également l’estomac (ulcère de l’estomac) et d’autres organes du système digestif, entraînant le développement de complications dangereuses.

Le principal symptôme de l'exacerbation des ulcères duodénaux est la douleur abdominale, qui peut irradier vers la colonne lombaire, l'hypochondre droit et divers départements de l'abdomen.

Les causes

Ulcère peptique et ulcère duodénal dus à une acidité accrue. Sous l’influence de l’acide dans la membrane muqueuse, il se produit des processus de destruction qui aboutissent ensuite à un ulcère.

Il y a beaucoup de raisons de provoquer le développement de cette maladie, elles sont connues de tous, tout le monde les affronte. Ce sont des stress, des tensions nerveuses, une alimentation malsaine et malsaine. En outre, la médecine moderne a établi que la bactérie Helicobacter Pylori est une cause fréquente d'ulcères gastriques et duodénaux.

Voici les principaux facteurs contribuant au développement de l'ulcère duodénal:

  • troubles nutritionnels - régime alimentaire inapproprié et irrégulier;
  • stress fréquent;
  • augmentation de la sécrétion du suc gastrique et réduction de l'activité des facteurs gastroprotecteurs (mucoprotéines et bicarbonates gastriques);
  • fumer, surtout l'estomac vide;
  • tumeur produisant de la gastrine (gastrinome).

Le traitement prolongé de diverses pathologies inflammatoires par des AINS anesthésiques (kétorolac, diclofénac, indométhacine, ibuprofène, aspirine) a également des effets néfastes sur les parois du duodénum et peut stimuler le développement d’un ulcère.

Symptômes de l'ulcère duodénal

Pendant longtemps, la maladie peut ne donner aucun symptôme. Cependant, dans les premiers stades de la maladie, une gêne se produit au sommet de l'abdomen et des troubles digestifs mineurs.

Les symptômes les plus caractéristiques de l'ulcère duodénal se manifestent au cours de l'évolution de la maladie:

  1. Souvent, la douleur peut être le seul symptôme par lequel vous pouvez reconnaître un ulcère peptique. Le type de douleur peut être différent: coup de couteau, coupure, périodique, constant, compression, etc. Elle est généralement localisée au sommet de l'abdomen, au centre ou à droite, mais si une personne la ressent dans l'hypochondre gauche, on peut penser qu'elle possède un miroir YADK. La douleur apparaît le plus souvent avant de manger (douleur à jeun) ou après. Parfois, quelques heures après avoir mangé, les patients ressentent la faim. Les douleurs nocturnes sont également caractéristiques, elles surviennent au milieu de la nuit et une personne se réveille à cause d'une sensation désagréable dans l'estomac.
  2. Nausée, sensation de plénitude dans l'estomac, ballonnements, brûlures d'estomac, éructations.
  3. Faiblesse générale, perte de poids, diminution des performances.

Si vous présentez des symptômes similaires, vous devriez consulter un spécialiste. Le traitement de l'ulcère duodénal doit être complexe et inclure non seulement une pharmacothérapie, mais également d'autres méthodes de traitement, telles que la diététique, la physiothérapie, la physiothérapie et les cures thermales.

Diagnostics

Il est possible de diagnostiquer un ulcère duodénal par endoscopie: cette méthode fournit au médecin des informations complètes sur l'état du patient. Lorsqu'un ulcère est détecté, il estime son emplacement, sa taille, son type, la présence de cicatrices. Au cours de la procédure, un échantillon de la muqueuse est prélevé le long du bord du défaut afin de rechercher la présence d’hélicobactéries.

Ils ont également recours à l'examen aux rayons X, à l'analyse des selles, au sang, à une biopsie.

Des complications

Lors du traitement tardif des ulcères duodénaux, la maladie peut provoquer: saignements, perforations et pénétration de l'intestin, rétrécissement de la lumière.

  1. La pénétration d'un ulcère est caractérisée par la pénétration dans les organes adjacents par un défaut affectant l'intestin.
  2. Le rétrécissement de la lumière duodénale est le résultat de la formation de cicatrices ou d'un gonflement.
  3. Les ulcères hémorragiques sont le résultat d'une implication dans le processus pathologique des vaisseaux de la membrane muqueuse. Les saignements cachés peuvent être caractérisés par une anémie.
  4. Perforation ulcéreuse - la formation d'une fente à travers laquelle tout le contenu de l'intestin pénètre dans la cavité abdominale et provoque le développement d'un processus inflammatoire - la péritonite.

Traitement de l'ulcère duodénal

Si le diagnostic d'ulcère duodénal est confirmé, le traitement doit commencer immédiatement. Cette maladie nécessite une approche intégrée, sinon vous ne pouvez pas atteindre le résultat souhaité.

Une exacerbation d'un ulcère, c'est-à-dire une attaque avec une douleur intense, est traitée à l'hôpital. Les ulcères aigus entraînent la nécessité de fournir au patient un repos au lit strict et un repos émotionnel afin de lui permettre de laisser des cicatrices, car un ulcère au stade de la cicatrice blanche ne constitue pas un danger pour la vie du patient.

Traitement de la toxicomanie

Groupes de médicaments utilisés pour traiter les ulcères duodénaux:

  1. Lors de la détection de chylacobactérie, le traitement consiste en un traitement antibactérien. Pour ce faire, utilisez les médicaments suivants: amoxicilline; la clarithromycine; métronidazole. Si, après un traitement antibiotique, les bactéries ne sont pas mortes, ce médicament ne doit pas être répété. Un régime de traitement différent est sélectionné.
  2. Pour éliminer la douleur en réduisant la sécrétion d'acide chlorhydrique, on utilise: omez, gastrozole, bioprazole, contrôle, sanpraz, gélicol, lanzap, zulbex, zolispan, etc.
  3. Médicaments qui éliminent la douleur en formant un film protecteur sur la muqueuse duodénale: Almagel, Algel A, Almagel Neo, Maalox.

La durée du traitement d'un ulcère peut prendre de deux à six semaines, selon la taille du défaut, l'état général du corps. Il convient de noter que le traitement de l'ulcère duodénal devrait être prescrit et qu'un spécialiste compétent, capable de contrôler le processus de traitement et d'évaluer ses résultats, devrait sélectionner les médicaments et les schémas thérapeutiques.

Traitement chirurgical

Dans un certain nombre de cas d'urgence, tels que perforation d'un ulcère, saignement gastro-intestinal sévère, obstruction du canal pylorique, on a recours à un traitement chirurgical. Dans ce cas, effectuez deux types d'opérations:

  1. Vagotomie - l'intersection des nerfs qui stimulent la sécrétion gastrique et conduisent à la récurrence de l'ulcère peptique.
  2. La gastrectomie consiste à enlever les 2/3 de l'estomac et à relier la partie restante à l'intestin, souvent lors de la résection, lors d'une vagotomie.

En cas de NDC, une intervention chirurgicale n'est indiquée que dans des cas particuliers car des complications surviennent souvent (processus inflammatoires, saignements, troubles métaboliques graves).

Régime alimentaire avec ulcère

Il existe plusieurs types de régimes alimentaires pour l'ulcère duodénal. Par exemple, un régime de vidange, appelé Tableau n ° 1 de Pevzner, correspond au groupe ulcératif des maladies gastro-intestinales. Il existe également le tableau 0, caractérisé par un manque total de nourriture au cours des premières dizaines d'heures après une intervention chirurgicale au niveau du tractus gastro-intestinal.

Le tableau 1 est considéré comme la recette principale pour un régime avec NDC, divisé en tableaux 1a et 1b, en fonction du stade de la maladie (exacerbation ou rémission).

Ci-dessous, nous examinons les principes de base d'une nutrition adéquate. Un menu plus détaillé peut être consulté par numéro de régime.

En cas d'ulcère peptique, il n'est pas recommandé d'utiliser:

  • plats épicés;
  • nourriture frite;
  • nourriture salée;
  • viande fumée;
  • divers aliments en conserve;
  • viandes grasses et poisson (porc);
  • fermentation (choucroute, tomates, concombres);
  • pain de seigle et produits de boulangerie-pâtisserie;
  • fruits qui augmentent l'acidité dans l'estomac (agrumes, tomates et autres);
  • Tous les assaisonnements chauds, froids et épicés sont exclus du régime pour réduire l'activité de production de suc gastrique.

Produits et plats pouvant être consommés:

  • soupes de légumes légers;
  • produits laitiers (lait, fromage blanc non gras, crème sure non grasse, kéfir);
  • poissons ou plats faibles en gras (sandre, perche et autres);
  • viandes non grasses (lapin, poulet, veau);
  • divers types de céréales (sarrasin, gruau, riz et autres);
  • craquelins et pain séché;
  • légumes et fruits, frais ou bouillis (betteraves rouges, pommes de terre, carottes, courgettes);
  • plats préparés avec des huiles végétales (olive, argousier et autres);
  • tous les aliments doivent être bouillis, cuits au four, cuits ou cuits à la vapeur

Il est recommandé de prendre des aliments fractionnés, en petites portions. De ce fait, les parois de l'estomac sont moins étirées, la nourriture est absorbée presque complètement et l'intestin ne subit pas de charge excessive.

Prévention

La principale mesure de prévention consiste à faire tout ce qui est possible pour éviter la cause de l'ulcère. En renforçant sa santé, une personne minimise la possibilité de tomber malade. Même lorsqu'il est infecté par une infection, il s'en sortira beaucoup plus facilement et récupérera plus rapidement. Les scientifiques ont déterminé que la santé dépendait à moitié du mode de vie.

Comment traiter l'ulcère duodénal: caractéristiques de l'utilisation de la thérapie complexe

Un ulcère duodénal est une maladie à caractère récurrent chronique. La maladie se caractérise par la présence d'exacerbations et de rémissions. La maladie apparaît pour diverses raisons.

Si le patient a découvert les premiers symptômes d'un ulcère, il doit alors consulter un médecin. Dans ce cas, il ne faut pas oublier que seul un spécialiste expérimenté peut diagnostiquer et prescrire correctement un traitement rationnel.

Causes de la maladie

Helicobacter Pylori - affecte la membrane muqueuse.

La survenue d'ulcères duodénaux est observée dans la plupart des cas dans le contexte de l'exposition à la bactérie Helicobacter pylori.

Il produit des substances qui affectent la membrane muqueuse.

De nombreux facteurs contribuent également à l'apparition de la maladie.

Dans la plupart des cas, la pathologie se développe à la suite de l'hérédité.

Cela augmente le nombre de cellules qui produisent la synthèse de l'acide chlorhydrique, et les composants du mucus gastrique, qui protège les parois du corps, sont réduits dans une proportion quantitative.

Beaucoup de patients avec de mauvaises habitudes sont diagnostiqués avec l'ulcère gastroduodénal. Le plus souvent, la maladie s'observe avec une consommation régulière d'alcool et de tabac, ce qui irrite les muqueuses.

Dans le cas de traits de personnalité neuropsychiques, une maladie est souvent diagnostiquée. Dans la plupart des cas, l’ulcère duodénal est observé chez des patients qui éprouvent souvent des émotions négatives, des situations de stress, un effort mental excessif, etc.

L'acceptation des médicaments anti-non stéroïdiens et analgésiques peut entraîner l'apparition de la maladie. Un ulcère peptique est diagnostiqué avec une nutrition inadéquate. Si une personne mange assez souvent des plats acides, épicés et salés, cela perturbe le processus de développement du suc gastrique, ce qui provoque le développement de la maladie.

Les causes de l'ulcère duodénal sont nombreuses. Dans la plupart des cas, la maladie est diagnostiquée en tenant compte du mode de vie médiocre d’une personne. C'est pourquoi il est recommandé d'être aussi attentif que possible à sa santé.

Symptômes de la maladie

L'ulcère est accompagné de nausée.

L'apparition d'un ulcère s'accompagne très souvent d'un grand nombre de symptômes.

Le plus prononcé est la douleur dans la région située sous le sternum.

Sa patiente s'aggrave lorsque la faim survient. De nombreux patients ressentent clairement des symptômes après avoir mangé. La douleur peut avoir un caractère persistant ou être fortement prononcée.

Certains patients se plaignent de ce que la douleur leur donne mal au dos ou au cœur. Quelques heures après le repas, les patients peuvent avoir à nouveau faim. En outre, la maladie est accompagnée de:

La douleur chez une personne est si forte que grâce à elle, elle peut se réveiller. La douleur dans le sommeil est due à une augmentation de la sécrétion d'acide après un repas du soir. Si un traitement approprié et opportun n’est pas disponible, la maladie peut être accompagnée de vomissements.

Dans le même temps, le sang est sécrété avec les selles. Dans certains cas, le sang est observé dans les selles du patient. Ces symptômes indiquent que des saignements internes se développent. Dans certains cas d'ulcère, les symptômes sont absents. C'est pourquoi le traitement de cette maladie est beaucoup plus compliqué.

Les manifestations cliniques des ulcères peuvent varier, en fonction des caractéristiques individuelles du patient et du degré de développement de la maladie. Lorsque les premiers signes de la maladie apparaissent, il est recommandé de prendre rendez-vous avec un gastro-entérologue.

À propos des symptômes de l'ulcère duodénal, dites à la vidéo:

Diagnostic des ulcères

Un gastro-entérologue aidera à diagnostiquer un ulcère duodénal.

Seul un gastro-entérologue peut diagnostiquer un ulcère duodénal.

Il établit un diagnostic préliminaire basé sur les symptômes de la maladie.

Pour le confirmer, dans la plupart des cas, prescrire une fibrogastroduodénoscopie.

Un spécialiste examine la membrane muqueuse du duodénum et de l'estomac.

L'endoscope est utilisé à cette fin. Si, au cours de l'examen, le médecin observe les ulcères du patient, il évalue leur type, leur emplacement et leur taille. Le spécialiste détermine également la présence de cicatrices. Au moment de l’étude, un morceau de membrane muqueuse est prélevé au bord de l’ulcère et est envoyé au laboratoire.

Le biomatériau est examiné pour la présence de bactéries Helicobacter pylori. En utilisant cette technique, les polypes et les tumeurs sont exclus ou confirmés. Pour le diagnostic de la maladie dans certains cas, l'utilisation de l'examen aux rayons X. La photo permet de retracer l'ulcère peptique.

Il aide également à déterminer la déformation cicatricielle de l'intestin. Une confirmation indirecte du développement de la maladie est donnée par un test sanguin clinique. Une fois le diagnostic posé au patient, le médecin doit immédiatement prescrire un traitement. Le traitement complexe le plus fréquemment utilisé de la maladie.

Traitement médicamenteux

De-Nol est un médicament efficace à base de bismuth.

Lors de l'exacerbation de la maladie, son traitement est effectué dans des conditions stationnaires. Le patient a besoin de repos au lit et de repos émotionnel.

Les tactiques thérapeutiques dépendent directement des particularités du développement de la maladie, ainsi que de la présence de la bactérie Helicobacter pylori.

La prescription du traitement par les médecins est effectuée conformément à certaines normes. Le traitement de la maladie nécessite l'utilisation de:

  1. Médicaments antisécrétoires. Avec leur aide, la sécrétion gastrique est inhibée et la sécrétion du suc gastrique est également réduite. Ce groupe de médicaments comprend les inhibiteurs de la pompe à protons - Oméprazole, Nexium, Pariet. Les médecins prescrivent l'utilisation d'inhibiteurs des récepteurs H2: ranitidine, famotidine, cimétidine. Les chonolytiques sont très efficaces dans le traitement de l’ulcère gastroduodénal, dont le principal représentant est la gastrotsepine.
  2. Médicaments à base de bismuth. Pendant la période d'utilisation des médicaments traditionnels, on observe une dépression de l'activité vitale des bactéries. En raison de leur effet spécial sur la surface du rectum, un film est créé, ce qui assure sa protection contre les effets négatifs du suc gastrique. Le plus efficace est l'utilisation de De-nol, Vikalina, Vikair, etc.
  3. Agents gastroprotecteurs. L'utilisation de ces médicaments est réalisée dans le but de créer une gaine protectrice pour la muqueuse duodénale. C'est pourquoi l'acide chlorhydrique et les enzymes digestives ont moins d'effet sur lui.
  4. Antiprotozoaires et antibactériens. Les médicaments sont utilisés pour inhiber l'activité des bactéries pathogènes. Le traitement avec l’amoxicilline, le métronidazole, la clarithromycine, la tétracycline, etc. est efficace.
  5. Médicaments antiacides. Le patient doit prendre ses médicaments s’il présente un symptôme tel que des brûlures d’estomac. Avec leur aide, l’effet de l’acide chlorhydrique est neutralisé, ce qui s’explique par la présence d’une action astringente et adsorbante. L'effet d'impact élevé est caractéristique de Phosphalugel, Maalox, Almagel.
  6. Prokinetic. Ce groupe de médicaments est représenté par Motilium, Trimedat, Cerukul. Leur action vise à améliorer la motilité duodénale. Si le patient a des nausées et des vomissements, il doit alors prendre ces médicaments. Ils éliminent également les brûlures d'estomac et la sensation de satiété dans l'estomac. En présence de symptômes douloureux, il est recommandé aux patients de prendre des analgésiques sous forme de baralgin ou d’antispasmodiques, par exemple
  7. Drotaverine. Afin d'améliorer la nutrition du duodénum, ​​il est nécessaire d'utiliser les médicaments pharmaceutiques appropriés. Le plus souvent recommandé est l'utilisation de vitamines du groupe B, Actovegin, etc.

Le traitement d'un ulcère ne doit être prescrit que par un médecin, en fonction des caractéristiques du patient et de la gravité de la maladie.

Méthodes thérapeutiques supplémentaires

Physiothérapie - renforce l'effet des médicaments.

Afin de renforcer l'effet des médicaments, il est nécessaire d'utiliser des mesures de traitement supplémentaires. Ceux-ci comprennent:

En exacerbant la maladie de l'ulcère peptique et afin d'éviter ce processus pathologique, les patients doivent suivre un régime sans faute. Cela protégera le corps contre les effets thermiques, mécaniques et chimiques. Les patients atteints d'un ulcère duodénal doivent suivre un régime №1.

Le régime nécessite une nutrition fractionnée et comprend du poisson, de la viande bouillie, des légumes en purée, des produits laitiers non acides, des fruits et baies sucrés cuits, du thé faible, du bouillon d'églantier et du pain blanc séché.

Pendant la période de traitement de la maladie, il est strictement interdit d'utiliser des plats frits, salés, marinés et épicés. En outre, le patient devrait être exclu du régime alimentaire des légumes, qui comprennent des fibres grossières.

Il n’est pas nécessaire d’utiliser des boissons gazeuses, des variétés de poisson et de viande grasses, du café fort, des produits laitiers acides et des jus de fruits. Pour augmenter l'efficacité des médicaments recommandé l'utilisation de traitements de physiothérapie.

Très souvent, on utilise des courants modulés sinusoïdaux qui ont un effet analgésique et anti-inflammatoire. Lorsqu'il est utilisé, la circulation sanguine dans le tube digestif est grandement améliorée.

Une thérapie par ultrasons ou par micro-ondes peut être utilisée pour traiter les ulcères. Une autre méthode très efficace dans ce cas est l’électrophorèse, dans laquelle les médicaments sont pris sous forme de chlorhydrate de papavérine, novocaïne.

Ces techniques ont une action analgésique et antisécrétoire et permettent de traiter les ulcères à l'aide de chaleur. À cette fin, l’utilisation d’une compresse chauffante semi-alcoolique, qui a un effet réchauffant et analgésique.

Afin de normaliser les fonctions motrices et sécrétoires du corps, de nombreux médecins recommandent l’utilisation de la physiothérapie. Grâce à son aide, la circulation sanguine dans la région rectale est améliorée et la congestion est également éliminée.

Seul un traitement complet et bien développé peut donner une efficacité élevée du traitement du duodénum.

Complications ulcéreuses

Avec le mauvais traitement, des complications sont possibles.

Avec le mauvais traitement de la maladie, les patients peuvent connaître ses complications.

Les saignements internes sont le plus souvent diagnostiqués chez les patients. Les patients peuvent observer du sang dans les selles ou les vomissures. Le traitement tardif de la maladie entraîne une percée de l’ulcère. Dans le même temps, le contenu de l'intestin dans la cavité abdominale est touché, ce qui provoque une douleur intense. Chez certains patients, le pylore se rétrécit.

La survenue de cette pathologie est observée dans les cicatrices d'un ulcère en voie de guérison. Avec l'apparition de cette complication, une intervention chirurgicale est nécessaire. En outre, les patients peuvent ressentir l’apparition d’une avancée cachée. Dans ce cas, il est nécessaire de procéder immédiatement à l'opération, car les conséquences peuvent être fatales.

Un ulcère duodénal est une maladie suffisamment grave nécessitant une intervention rapide et qualifiée. Si le patient présente des symptômes de la maladie, il doit se rendre à un rendez-vous avec un gastro-entérologue.

Comment traiter l'ulcère duodénal

Selon les statistiques, environ 10% de la population souffre aujourd'hui d'un ulcère duodénal. Cela se produit généralement dans 20-30 ans. Chez l'homme, cette pathologie est environ deux fois plus fréquente que chez la femme. Et l'incidence chez les habitants des grandes villes est plusieurs fois supérieure à celle des habitants des villages. Dans cet article, nous allons parler de la façon de traiter un ulcère duodénal, quelles sont les mesures préventives et diagnostiques.

Un ulcère duodénal est une maladie chronique évolutive qui se manifeste par la formation de défauts sur la membrane muqueuse. Son parcours est caractérisé par l'alternance de périodes asymptomatiques avec des stades d'exacerbation, qui se produisent généralement au printemps ou en automne.

Causes de l'ulcère peptique

La bactérie Helicobacter pylori est la principale source de la maladie. Elle produit des substances qui endommagent la muqueuse et provoquent une inflammation. Les facteurs restants prédisposent au développement de la pathologie. Ceux-ci comprennent:

  • L'hérédité. Une augmentation du nombre de cellules synthétisant de l'acide chlorhydrique ou une diminution de l'excrétion des composants du mucus gastrique protégeant les parois d'un organe est établie au niveau des gènes;
  • Traits de personnalité neuropsychiques. L'ulcère se développe souvent chez des personnes excitables sous l'influence du stress, des émotions négatives, d'un effort mental excessif;
  • Mauvaise nutrition. L'abondance d'aliments épicés, acides et salés, l'apport alimentaire irrégulier entraînent une diminution de la production de suc gastrique;
  • Réception des médicaments. Certains anti-inflammatoires non stéroïdiens et analgésiques sont irritants;
  • Mauvaises habitudes Le tabagisme régulier et la consommation fréquente de boissons alcoolisées entraînent des lésions des muqueuses.

Pendant longtemps, un ulcère duodénal peut présenter de légères manifestations sous forme d'inconfort au-dessus de l'abdomen ou de troubles digestifs légers, qui disparaissent rapidement. Si le temps ne leur prête pas attention et ne prend pas les mesures nécessaires, la maladie progresse et entre dans une phase aiguë.

Symptômes de l'ulcère duodénal

  • Douleur au sommet de l'abdomen au centre ou à droite. La nature de la douleur peut être différente. Il peut être terne, harcelant ou perçant, coupant. Elle survient généralement 3 à 5 heures après avoir mangé («douleurs affamées») ou la nuit. Passe si le patient mange ou boit du lait;
  • Nausée, sensation de satiété dans l'estomac, ballonnements, brûlures d'estomac, éructations;
  • Faiblesse générale, perte de poids, diminution des performances.

Diagnostics

Pour poser un diagnostic, vous devez contacter un gastro-entérologue. L'examen le plus précis est la fibrogastroduodénoscopie. Spécialiste examine la membrane muqueuse de l'estomac et du duodénum avec un endoscope. Lorsqu'un ulcère est détecté, il estime son emplacement, sa taille, son type, la présence de cicatrices. Au cours de la procédure, un échantillon de la muqueuse est prélevé le long du bord du défaut afin de rechercher la présence d’hélicobactéries. En outre, cette technique élimine la présence de polypes ou de tumeurs. L'examen radiographique est parfois utilisé. La photo montre l'ulcère et la déformation cicatricielle de l'intestin. Un test sanguin peut indirectement confirmer la présence d'un ulcère.

Le traitement de l'ulcère duodénal doit être complexe et inclure non seulement une pharmacothérapie, mais également d'autres méthodes de traitement, telles que la diététique, la physiothérapie, la physiothérapie et les cures thermales.

Traitement médicamenteux de l'ulcère duodénal

Le traitement de la maladie aiguë est effectué à l'hôpital. Dans la période aiguë de la maladie pour la cicatrisation rapide de l'ulcère dans la muqueuse intestinale, le patient a besoin d'un repos au lit et d'un repos émotionnel. À partir de la deuxième semaine d'hospitalisation, le régime du patient est élargi.

Le schéma de traitement de la maladie est choisi par le médecin sur la base de l'examen. Le choix de la tactique thérapeutique dépend de la présence ou non d'Helicobacter pylori dans la muqueuse gastrique et duodénale. Les médecins prescrivent un traitement en se conformant à certaines normes élaborées par des experts en gastroentérologie.

La thérapie utilise plusieurs groupes de médicaments:

  1. Les médicaments antisécrétoires sont un groupe de médicaments dont l'action vise à inhiber la sécrétion gastrique et à réduire l'agressivité du suc gastrique. Ce groupe comprend les inhibiteurs de la pompe à protons (oméprazole, pariet, nexium), les antagonistes des récepteurs de l'histamine H2 (famotidine, ranitidine, cimétidine), les anticholinergiques (gastrotépine).
  2. Les médicaments contenant du bismuth sont inclus dans le schéma thérapeutique des patients atteints d'un ulcère duodénal associé à Helicobacter pylori. Les préparations inhibent l'activité vitale des bactéries, créent un film à la surface de la membrane muqueuse de l'intestin qui le protège des effets agressifs du suc gastrique. Ce groupe de médicaments comprend le vikaline, le de-nol, le vikair, etc.
  3. Des médicaments antibactériens et antiprotozoaires sont prescrits pour inhiber l'activité de Helicobacter pylori. Les patients se voient prescrire de l’amoxicilline, de la clarithromycine, du métronidazole, de la tétracycline, etc.
  4. Prokinetics (trimedat, cerucal, motilium) est un groupe de médicaments qui améliorent la motilité duodénale, ainsi que l’élimination des nausées et des vomissements. L'utilisation de ces médicaments se manifeste par une sensation de lourdeur et de débordement de l'estomac, de brûlures d'estomac et de satiété précoce.
  5. Les antiacides (almagel, maalox, phosphalugel) sont pris de façon symptomatique lors de brûlures d'estomac. Leur action vise à neutraliser les effets agressifs de l'acide chlorhydrique sur la membrane muqueuse du duodénum. Ils ont également une action adsorbante et astringente.
  6. Des agents gastroprotecteurs (venter) recouvrent la muqueuse duodénale atteinte, empêchant ainsi l’influence agressive de l’acide chlorhydrique et des enzymes digestives sur celle-ci.
  7. D'autres groupes de médicaments, tels que les analgésiques (baralgin), les antispasmodiques (drotavérine), les médicaments qui améliorent la nutrition de la muqueuse intestinale (Actovegin, vitamines du groupe B).

Thérapie de régime

Le régime alimentaire pour l'ulcère peptique doit être doux et viser à protéger le corps contre les effets chimiques, mécaniques et thermiques. Pour les patients développé un groupe spécial de régimes thérapeutiques №1, recommandé dans la phase aiguë de la maladie.

L'alimentation implique une nutrition fractionnée (5 à 6 fois par jour en petites portions) et comprend de la viande bouillie, du poisson, des produits laitiers non acides, des légumes râpés ne contenant pas de fibres grossières, des fruits et des baies sucrés râpés ou bouillis, du porridge de céréales bouilli, du pain blanc séché, thé faible, café et cacao avec du lait, bouillon d'églantier.

Les plats frits, marinés, épicés, salés, viandes fumées, conserves, légumes à base de fibres grossières, fruits et baies aigres, champignons, produits laitiers aigres, viandes grasses et poissons, café fort, boissons gazéifiées, jus aigres sont complètement exclus.

Physiothérapie

Les traitements de physiothérapie augmentent l'efficacité du traitement médicamenteux dans l'ulcère duodénal. Au stade d'exacerbation de la maladie sur ordonnance d'un médecin, vous pouvez utiliser les méthodes suivantes:

  • les courants modulés sinusoïdaux ont un effet anesthésique et anti-inflammatoire et contribuent également à l'amélioration de la circulation sanguine dans les organes du système digestif;
  • micro-ondes, thérapie par ultrasons, électrophorèse avec des médicaments (Novocain, chlorhydrate de papavérine) ont des effets antisécréteurs et analgésiques;
  • Le traitement thermique est une compresse chauffante semi-alcoolique qui peut être utilisée à la maison. Il a un effet réchauffant, analgésique et contribue également à améliorer la circulation sanguine dans la muqueuse duodénale.

Physiothérapie

Les exercices de physiothérapie contribuent à la normalisation des fonctions motrices et sécrétoires du duodénum, ​​améliorent la circulation sanguine dans le corps. De plus, la gymnastique est nécessaire pour prévenir la stagnation dans le tractus gastro-intestinal, surtout si le patient a été alité pendant un certain temps.

Le traitement sanatorium de l’ulcère peptique est pratiqué dans les stations suivantes: Truskavets, Morshin, Yessentuki, Borjomi, Zheleznovodsk, etc. À la maison, vous pouvez boire les eaux minérales Borzhomi, Jermuk, Essentuki N ° 4, Smirnovskaya, etc.

Traitement chirurgical

Le traitement chirurgical est indiqué en cas de perforation d’ulcère, de saignement intestinal, de sténose grave du pylore du duodénum. En outre, la chirurgie peut être recommandée si un ulcère bénin n'a pas tendance à guérir pendant 4 mois, malgré le traitement conservateur en cours.

Complications de l'ulcère peptique

  • Saignement Elle se manifeste par des vomissements avec du sang ou un «marc de café», ainsi qu’une chaise noire ressemblant à un dégradé;
  • Les ulcères de perforation (percée). Elle se traduit par une douleur aiguë au centre ou juste sous le sternum. Le contenu intestinal entre dans la cavité abdominale;
  • Pénétration (percée cachée). Lorsque vous casser le contenu de l'intestin pénètre dans les organes voisins en raison des adhérences qui se sont produites plus tôt. Il se caractérise par une douleur intense, irradiant souvent dans le dos. Les conditions décrites ci-dessus nécessitent une intervention chirurgicale immédiate, sinon le patient peut mourir. Si des symptômes de saignement apparaissent, mettez le patient de côté, appliquez un rhume sur la région épigastrique et appelez immédiatement une ambulance. Il est formellement interdit de manger, de boire ou de prendre des médicaments.
  • Le rétrécissement du portier. Se produit à cause d'ulcères cicatrisants qui gênent le passage des aliments dans la lumière intestinale. Le traitement est rapide.

La prévention de la récurrence de l'ulcère peptique est une bonne nutrition, éviter l'alcool et le tabac, prévenir le stress, la physiothérapie, l'utilisation d'eau minérale.

Quel médecin contacter

Traitement de l'ulcère peptique 12 ulcère duodénal effectue gastro-entérologue. Une nutritionniste, un physiothérapeute et un spécialiste en physiothérapie apporteront une aide supplémentaire. Si nécessaire, le patient est envoyé au chirurgien.

Des moyens efficaces pour traiter les remèdes populaires de l'ulcère duodénal

Un ulcère duodénal est une maladie chronique qui est un défaut de la muqueuse de l'organe. Contrairement à la formation érosive, il est plus profond et affecte les tissus sous-muqueux et musculaires. Les plaies ulcéreuses peuvent être de tailles différentes - d'une tête d'allumette à une grosse pomme. La prévalence de la pathologie est assez grande et atteint 15% dans certaines régions. Le plus souvent, la maladie survient chez les hommes. Très populaire dans le traitement des remèdes populaires ulcère duodénal. Avec leur aide, il est possible d’accélérer la cicatrisation des tissus, de normaliser les processus de digestion.

Symptômes de l'ulcère peptique

La maladie est plus prononcée au printemps et à l'automne. Les symptômes et le traitement des ulcères gastriques et duodénaux ont beaucoup en commun. Pour un processus prononcé caractérisé par les caractéristiques suivantes:

  • Douleur intense dans l'épigastre, apparaissant la nuit ou l'estomac vide. Parfois, ils peuvent irradier dans le dos.
  • Renforcement de la douleur après le repas dans le duodénum.
  • Les crises de douleur se produisent plusieurs fois par jour. Au fur et à mesure que la maladie progresse, cela se produit plus souvent.

Chez les enfants et les personnes âgées, les symptômes sont plus lisses, ce qui rend impossible la détection de la maladie à temps et le début du traitement. Les cas lancés se terminent souvent par une péritonite.

Quel est l'ulcère dangereux

Lorsque le traitement de l'ulcère duodénal n'est pas correctement ou totalement absent, il existe un risque de complications graves menaçant la vie. Ceux-ci comprennent:

  1. Saignement Les vaisseaux situés dans la paroi du duodénum, ​​avec la progression de l’ulcère gastroduodénal, perdent leur intégrité. Le patient a des vomissements avec du sang, des signes d'anémie. Le traitement est effectué par la méthode de l'endoscopie. En cas de perte de sang grave, une opération est effectuée.
  2. Perforation. Le contenu pénètre dans la cavité abdominale, provoquant une péritonite. Le patient se plaint de douleurs qui se propagent dans l'estomac. Il est amélioré en changeant la posture, en effectuant des mouvements respiratoires. De telles situations nécessitent une intervention chirurgicale.
  3. Pénétration. Le processus ulcératif est transféré aux organes situés dans le voisinage - le foie, le pancréas. En fonction du site de localisation, la douleur est ressentie dans l'hypochondre gauche ou droit et se rétablit. Si, avec des méthodes conservatrices, aucun soulagement ne se produit, la chirurgie est prescrite.
  4. Sténose. Un œdème ou une cicatrice qui se forme dans la zone touchée provoque une obstruction. Il se manifeste par des vomissements, une sensation de lourdeur, des ballonnements et de la constipation. La boursouflure aidera à éliminer les médicaments. Se débarrasser des cicatrices n'est possible que par la méthode de l'excision.

Afin d'éviter de telles conséquences, il est nécessaire de consulter un médecin dès les premiers signes d'un ulcère gastrique. Après avoir clarifié le diagnostic, il sélectionnera des moyens efficaces pour traiter un ulcère duodénal à l'aide de médicaments, recommandera, selon les cas, les remèdes populaires, un régime alimentaire spécial.

Règles de nutrition dans l'ulcère peptique

Pour tout problème avec le système digestif, y compris le traitement de l'ulcère duodénal nécessite le respect d'un certain régime alimentaire et des règles de consommation.

Produits recommandés pour le traitement de l'ulcère peptique:

  1. Viande et poisson variétés faibles en gras. Utilisé sous forme de défilement.
  2. Pommes de terre, carottes, courgettes, chou-fleur. Tous les légumes sont essuyés.
  3. De céréales - riz, sarrasin, farine d'avoine.
  4. Produits laitiers.
  5. Pain blanc en petites quantités et légèrement séché.
  6. Thé vert, décoction d'églantier, compotes.

Des huiles végétales et animales sont ajoutées lors de la cuisson.

  1. Champignons
  2. Bouillie de mil, d'orge et d'orge.
  3. Viande grasse.
  4. Margarines
  5. Les conserves
  6. Viandes fumées, cornichons.
  7. Produits de boulangerie de seigle.
  8. Au chocolat
  9. Légumes - radis, chou, radis, ail, oignons sous leur forme brute.
  10. Mayonnaise, ketchup.
  11. Boissons gazéifiées et alcoolisées.

Il est nécessaire de suivre un régime pendant six mois. Les repas sont pris en petites portions, mais souvent jusqu'à 7 fois par jour. Il est nécessaire de minimiser la quantité d'aliments dans le régime alimentaire qui augmente la sécrétion de suc gastrique. La température des aliments doit être neutre. Il est important de veiller à ce que l'apport calorique ne dépasse pas 2800 kcal pour toute la journée.

Médecine traditionnelle

Pour le traitement des problèmes associés aux organes digestifs, en plus des techniques traditionnelles, il existe de nombreuses méthodes anciennes, éprouvées depuis des siècles. Ils sont largement utilisés avec les médicaments et les aliments diététiques. Le rôle des remèdes populaires dans l'ulcère duodénal est réduit à l'élimination des processus inflammatoires, à l'amélioration de la régénération des tissus et à la restauration du fonctionnement normal de l'organe. Le traitement des remèdes populaires comprend un grand nombre de recettes, parmi lesquelles sont particulièrement efficaces.

Huile d'argousier

L'argousier a un excellent effet curatif. L'huile enveloppe la région affectée du bulbe et du corps du duodénum, ​​accélérant ainsi la récupération de la membrane muqueuse. Il existe différentes options pour son utilisation:

  • Le matin, au réveil et sans se lever du lit, ils boivent une cuillerée d'huile d'argousier. Ils continuent à mentir pendant une heure, changeant constamment de position. Un total de 200 ml de produit est requis pour le cours. En cas de brûlures d'estomac, il est arrêté par la solution de soude.
  • À des fins préventives, il est recommandé de manger une cuillère à soupe de miel chaque jour, en la buvant avec une gorgée d'huile d'argousier après 25 minutes. La durée du cours est d'un an.
  • Huile d'argousier mélangée à une solution de soude à 2%. Pour 50 ml de liquide, une cuillère à café d'huile est prise.

L'huile d'argousier est facile à préparer par vous-même. Après avoir pressé le jus de baies, la peau restante ainsi que les os sont soigneusement séchés et broyés dans un moulin à café. La poudre obtenue est versée avec de l'huile d'olive et infusée en remuant de temps en temps. Après 3 semaines, l'huile est prête et peut être appliquée à partir d'un ulcère duodénal.

La plante s'appelle le "docteur à la maison" et est célèbre pour ses propriétés curatives. C'est un remède populaire efficace pour le traitement de l'ulcère duodénal. Coupez les feuilles d'une plante de trois ans dans un hachoir à viande. Ajoutez à 300 g du miel et du beurre de gruau ainsi obtenus, 100 g chacun. Verser une cuillère à soupe de cagoras et mettre le mélange dans un bain-marie jusqu'à ce qu'il soit complètement fondu. Prenez une cuillère pendant une demi-heure avant les repas. Vous pouvez boire ce médicament avec du lait ou une solution de soude. Cours de réception - 1 mois. Après 10 jours de pause, recommencez.

Un moyen plus simple de soigner un ulcère est de mélanger soigneusement, pris à parts égales d'aloès, de miel et de beurre. Boire trois fois par jour avant les repas, une cuillerée à soupe.

Un autre programme de traitement à l'aloès prévoit la combinaison de plusieurs produits à la fois: un œuf cru, du miel (une cuillerée à thé), un petit morceau d'aloès sans pelure et une cuillerée d'huile d'argousier. Ils doivent être pris dans l'ordre indiqué, à un intervalle de temps de 5 minutes. Repas - 30 minutes après avoir bu de l'huile d'argousier. Le miel a un effet antibactérien, l'aloès soigne parfaitement les plaies, l'huile aide à se débarrasser de la douleur et protège la muqueuse intestinale. En interaction, les produits renforcent l'action des uns et des autres.

Traitement au miel

Les produits apicoles sont utilisés pour traiter de nombreuses maladies. Ils aident également à guérir l'ulcère duodénal. Le produit le plus populaire de la ruche, utilisé en médecine traditionnelle, est le miel. On agite dans de l'eau chaude (35 g par verre) et on boit la solution obtenue pendant une heure et demie avant les repas avec une acidité élevée et pendant 10 minutes avec une acidité réduite. La durée de ce traitement au miel est de 2 mois. Pendant cette période ne devrait pas manger de bonbons. Si vous avez des brûlures d'estomac, il est recommandé de boire du lait avec de l'eau de miel.

Graisse de blaireau

Ce remède aide à guérir l'ulcère duodénal pour toujours. Utilisez-le sous sa forme pure, avec de l'eau. Pour lui donner un goût plus agréable, il est recommandé de le mélanger avec une petite quantité de miel. Prenez du gras de blaireau avec un ulcère une fois par jour - avant le petit-déjeuner.

Graines de lin

La graine de lin est un produit capable de restaurer la fonction du duodénum. Les graines sont trempées dans de l'eau ou versées avec de l'eau bouillante et elles se recouvrent d'un mucus épais et collant qui protège la membrane muqueuse. Si tous les jours le matin à manger une cuillerée de graines de lin trempées, avec les problèmes de l'appareil digestif n'auront pas à faire face. Si vous ajoutez du miel, vous obtenez non seulement un petit-déjeuner sain, mais aussi très savoureux.

La graine de lin aide à soulager la condition du patient pendant l'exacerbation de la maladie. Un demi-verre de graines est versé dans un thermos avec un litre d'eau bouillante, pour une nuit. L'infusion résultante boit un demi-verre 4 fois par jour.

Pas moins efficace pour le traitement des ulcères à l'huile d'olive. Il peut réduire l'acidité, soulager l'inflammation, normaliser le travail des organes digestifs. En raison de la teneur en vitamine E, l'huile d'olive a un effet régénérant, accélérant la guérison des ulcères.

Prenez l'huile en la mélangeant avec du blanc d'oeuf. Afin de prévenir l'aggravation, l'huile d'olive est mélangée avec de l'argousier à parts égales et ils boivent une cuillère à café deux fois par jour pendant un mois.

Propolis

La propolis d'abeille est l'un des remèdes populaires les plus populaires contre l'ulcère duodénal. Ses propriétés cicatrisantes et antibactériennes ont longtemps été utilisées dans le traitement de nombreuses maladies. Il existe de nombreuses recettes utilisant ce produit d'abeille:

  • Dissolvez la propolis dans l'eau (à raison de 2 g par 2 c. À soupe d'eau) et buvez le matin. L'efficacité de la boisson sera beaucoup plus grande si vous ajoutez un peu de miel.
  • Mélanger la propolis avec de l'huile de lin à parts égales. Prenez le matin avant les repas pour une cuillère à café.
  • La teinture alcoolique de propolis est diluée dans du lait (pour 100 ml de lait, une cuillère à thé de teinture). Buvez sur un estomac vide à la fois.

La propolis peut être utilisée en la combinant avec d'autres méthodes de traitement.

Celandine

Étant donné que l'ulcère duodénal est causé par une bactérie, les plantes antibactériennes aideront à faire face à la maladie. L'un d'eux est la chélidoine. De là, vous pouvez faire de la teinture sur l'alcool. Broyer 100 g de matière première et verser une bouteille de vodka (0,5 l). Les médicaments insistent 14 jours et prennent 10 ml avant les repas. L'infusion d'eau de chélidoine n'est pas moins efficace. Pour sa préparation, il suffit de verser une cuillerée à thé de la plante broyée avec un litre d'eau bouillante. 10 minutes suffisent pour infuser. Égouttez, ajoutez du miel au goût.

Bains aux herbes

Après la guérison de l'ulcère duodénal, des bains thérapeutiques contenant des herbes médicinales sont recommandés. Ils vous permettent d'éviter les maladies récurrentes et constituent un excellent complément au cours du traitement. Pour préparer la procédure avec la décoction de thym, l'herbe sèche à ébullition avec de l'eau bouillante (200 g de matières premières par 5 litres d'eau) et laissez infuser pendant plusieurs heures. Filtrer, verser dans un bain rempli d'eau tiède. La procédure à prendre avant le coucher, sa durée est de 20 minutes. Pour éviter que la maladie ne se reproduise, un bain avec décoction doit être préparé jusqu'à trois fois par semaine.

Traiter un ulcère duodénal avec des remèdes populaires n'est nécessaire qu'après avoir consulté un médecin et sous son contrôle.

Mesures préventives contre l'ulcère peptique

Pour éviter les maladies, il suffit de suivre des règles simples:

  1. Évitez une éventuelle infection par la bactérie Helicobacter pylori si un patient souffrant d'un ulcère à l'estomac ou duodénal se trouve dans la maison. Suivre strictement les normes d'hygiène.
  2. En temps opportun traiter les mauvaises dents, surveiller l'hygiène buccale.
  3. Évitez la surcharge physique et émotionnelle. Allouer correctement du temps pour travailler et se reposer, dormir complètement.
  4. Organisez une nutrition adéquate en limitant la consommation d'aliments frits, fumés et marinés. Tous les plats sont recommandés pour cuire à ébullition ou à l'étouffée. Ne pas abuser des boissons alcoolisées et gazeuses.

Pour les patients dont le traitement des ulcères duodénaux est terminé, un certain nombre de mesures sont prévues pour réduire l'incidence des rechutes et des rechutes. Ils comprennent un cours de pharmacothérapie, physiothérapie, eau minérale.

Ulcère duodénal - symptômes, signes, traitement, régime et prévention

Un ulcère duodénal est une maladie chronique à évolution récurrente affectant la muqueuse duodénale, se présentant sous la forme d’un défaut (ulcère), avec formation ultérieure de cicatrices.

En l'absence de traitement approprié au fil des ans, les ulcères peuvent progresser et toucher les couches plus profondes des parois intestinales. Cela entraîne de graves saignements et une perforation du mur. Les cas de décès dans l’ulcère peptique sont malheureusement un phénomène très courant.

Ensuite, réfléchissez aux causes du développement des ulcères duodénaux, aux signes auxquels une personne est confrontée et aux prescriptions du traitement et du régime alimentaire lors d’une exacerbation.

Qu'est-ce qu'un ulcère duodénal?

Un ulcère duodénal est une maladie chronique à caractère récurrent dont les manifestations consistent en la formation d'un ulcère concentré dans la paroi de l'organe touché. Cela prend beaucoup de temps, alternant périodes de rémission et exacerbations. Contrairement aux lésions érosives de la membrane muqueuse, les ulcères sont des défauts plus profonds qui pénètrent dans la couche sous-muqueuse de la paroi intestinale.

Le duodénum dans le corps humain joue un rôle important dans le processus de digestion. Il se situe au tout début de l'intestin, donc, les nutriments sont absorbés et le morceau de nourriture est transformé activement. Cette section de l'intestin n'est pas assurée contre le développement de nombreuses maladies.

Le KDP est en grande partie responsable de la dégradation des aliments dans l'intestin grêle. Dans ses parois sont des glandes qui sécrètent du mucus. Le duodénum est presque complètement dans l’espace rétropéritonéal. Cette partie du système digestif régule la vitesse des selles. Ses cellules produisent la cholécystokinine secrète en réponse à des stimuli acides et gras qui pénètrent de l'estomac en même temps que le chyme.

Le duodénum joue un rôle important dans le processus de digestion. Tous les sucs digestifs et les enzymes sont mélangés dans sa cavité:

  • gastrique;
  • pancréatique;
  • la bile;
  • propres enzymes.

Raisons

Selon les statistiques, l'ulcère duodénal survient dans 5% de la population, le plus souvent des personnes jeunes et d'âge moyen tombent malades. Chez les hommes âgés de 25 à 50 ans, la maladie est plus fréquente 6 à 7 fois que chez les femmes, peut-être en raison de la consommation d'alcool, du tabagisme et de la surmenage neuro-émotionnelle.

L'ulcère duodénal survient dans la plupart des cas dans le contexte de l'exposition à la bactérie Helicobacter pylori. Les particularités des processus de son activité vitale découlent non seulement de la production de substances causant des lésions de la membrane muqueuse du duodénum et de l'estomac, mais également de la production d'ammoniac, qui entraîne à son tour une production accrue d'acide chlorhydrique par l'organisme.

La maladie peut causer non pas une cause unique, mais une combinaison de plusieurs. Voici les principaux:

  • processus inflammatoire infectieux causé par certaines espèces de la bactérie Helicobacter pylori;
  • stress chronique, surmenage nerveux fréquent (en raison de spasmes vasculaires, la circulation sanguine et la nutrition des cellules de la muqueuse duodénale sont altérées);
  • facteurs génétiques (prédisposition génétique à la maladie);
  • consommation d'alcool;
  • une mauvaise nutrition affecte la production de substances muqueuses intestinales et viole sa motilité, ce qui affecte finalement l'état de la coque de ses parois;
  • les anti-inflammatoires peuvent affecter la surface de l'épithélium, à condition qu'il soit pris régulièrement.

En particulier, il est nécessaire de dire à propos du mauvais régime quotidien. L'augmentation du niveau d'acide dans le duodénum 12 contribue à la consommation excessive de tels aliments:

  • café noir fort;
  • viande fumée;
  • marinades et marinades;
  • la fermentation;
  • épices et épices.

L'ulcère peptique se développe rarement seul. Souvent, on diagnostique simultanément chez le patient une gastrite, une cholécystite et d'autres maladies du tube digestif.

Symptômes de l'ulcère duodénal

Si la maladie est en rémission, le patient n'est pas dérangé, il mène une vie normale. En cas d'exacerbation de l'ulcère duodénal, on peut s'attendre aux symptômes suivants:

  • Douleurs aiguës sous le sternum ou sur le côté droit, juste au-dessus du nombril, exacerbées l'estomac vide et s'apaisant temporairement après le repas. Souvent, le syndrome douloureux augmente la nuit lorsque l’acide chlorhydrique s’accumule dans le tube digestif. En plus des cycles quotidiens de douleur dans l'ulcère duodénal également soumis à des fluctuations saisonnières. Il y a souvent une aggravation de la période automne-printemps, dite basse saison.
  • troubles dyspeptiques - se produisent rarement, mais ont toujours une place. Parmi eux: vomissements et désir, nausées, brûlures d'estomac, ballonnements, constipation;
    manque d'appétit - se produit en raison de troubles dyspeptiques. Conduire à une perte de poids et à une perte de poids drastique.

Il faut se rappeler que parfois l'ulcère ne se manifeste que par des troubles dyspeptiques et que la douleur est absente.

Caractéristiques du saignement chez les patients atteints d'ulcère duodénal:

  • Saignement massif soudain. Indique une autre exacerbation.
  • Saignements légers. En règle générale, cela résulte d'une utilisation excessive de médicaments contre-indiqués.
  • Un petit ulcère peut saigner presque quotidiennement, une perte de sang survient chez un patient avec des matières fécales (sans que sa couleur devienne noire). Dans ce cas, une fatigue sévère est souvent considérée comme le seul symptôme, qui ne soit dicté par rien.

La fréquence des exacerbations et les types d’ulcères dans le duodénum 12:

L'ulcère duodénal est caractérisé par une évolution cyclique: les périodes d'exacerbation des symptômes sont remplacées par des intervalles de rémission (processus calme). Une exacerbation dure de quelques jours à 1,5 à 2 mois. Les remises peuvent être courtes ou longues. Pendant la période calme de la maladie, les patients se sentent complètement en bonne santé, même sans régime ni recommandations médicales. La maladie est exacerbée le plus souvent au printemps et à l'automne.

Par fréquence d'exacerbations:

  • ulcère duodénal avec exacerbations rares - la manifestation de symptômes aigus ne se produit pas plus d'une fois en deux ans;
  • ulcère duodénal avec des manifestations fréquentes - exacerbation se produit au moins une fois par an.

Par le nombre d'ulcères sur la muqueuse duodénale:

Sur le lieu de localisation de la formation défectueuse:

  • dans la partie élargie de la section du duodénum - oignon;
  • dans le département postlukovichny.

La profondeur de la défaite du mur duodénal:

Pendant longtemps, un ulcère duodénal peut présenter de légères manifestations sous forme d'inconfort au-dessus de l'abdomen ou de troubles digestifs légers, qui disparaissent rapidement. Si le temps ne leur prête pas attention et ne prend pas les mesures nécessaires, la maladie progresse et entre dans une phase aiguë.

Des complications

Toutes les complications de l'ulcère duodénal sont graves et mettent la vie du patient en danger, elles conduisent au développement d'un abdomen aigu, et nécessitent donc une intervention chirurgicale urgente.

L'ulcère duodénal est considéré comme une maladie assez souvent diagnostiquée. La pathologie exige une attention extrême à soi-même, car même une violation à court terme du régime alimentaire, même pendant les périodes d'exacerbation, peut entraîner le développement rapide de complications. Mais la perforation de l'ulcère, la croissance d'une tumeur maligne et les saignements du duodénum peuvent être fatals.

Diagnostics

Diagnostic de l'ulcère duodénal, produit par une collecte minutieuse des antécédents (nature de la douleur, localisation, gastrite chronique ou duodénite, antécédents, prédisposition héréditaire, manifestation de la maladie associée à la saisonnalité).

Pour une confirmation précise du diagnostic de lésions ulcéreuses de la section initiale de l'intestin grêle, les résultats d'études de laboratoire et d'instruments sont nécessaires:

  • test sanguin clinique;
  • analyse des matières fécales;
  • radiographie;
  • L'endoscopie est la méthode de diagnostic la plus informative.
  • biopsie - examen au microscope d'un échantillon de tissu prélevé dans la partie affectée de l'intestin;
  • tests sérologiques testés pour Helicobacter pylori;
  • détermination du niveau de fonction acidogène par contrôle journalier du pH.

Traitement de l'ulcère duodénal

Le traitement des ulcères duodénaux est effectué strictement selon les prescriptions d'un gastro-entérologue; l'automédication est inacceptable en raison du fait que l'auto-administration de médicaments aidant à soulager la douleur entraîne une atténuation des symptômes et un développement latent de la maladie, qui menace de complications.

Avec une exacerbation de la maladie, le traitement est effectué à l'hôpital, alors que des formes chroniques de la maladie peuvent être affectées à domicile. Dans des conditions d'observation en milieu hospitalier, le patient est prescrit au repos et au repos.

La stratégie principale, selon laquelle le traitement médical de l'ulcère duodénal est effectué, est développée sur la base des résultats des études menées.

Utilisé pour se débarrasser de Helicobacter pylori

les inhibiteurs de la pompe à protons (oméprazole, parite, nexium),

Les antagonistes des récepteurs de l'histamine H2 (famotidine, ranitidine, cimétidine),

L'inefficacité du traitement conservateur ou le développement de complications dangereuses font appel à un traitement chirurgical. L'opération consiste en l'excision ou la suture d'un ulcère duodénal. Si nécessaire, une vagotomie est réalisée pour réduire la sécrétion.

Régime alimentaire

La nutrition pour l'ulcère duodénal révèle un certain nombre de caractéristiques distinctives. Il est important de prendre en compte les noms des produits autorisés à la consommation, la méthode et les proportions de la cuisson. La taille des portions par repas est importante. En cas de nutrition clinique, il est nécessaire que le patient prenne la nourriture en petites portions - fractionnée et souvent.

Nutrition pendant l'exacerbation

Lors de l’exacerbation de l’ulcère duodénal, on utilise le tableau de régime numéro 1a présentant les caractéristiques suivantes:

  • prise alimentaire fractionnaire - 5–6 fois par jour;
  • consommation de sel limitée - 3–6 g par jour;
  • le poids de la ration journalière ne dépasse pas 2,5 kg.

Le patient prend de la nourriture en petites portions dans un temps strictement imparti. Il sera nécessaire de contrôler d’autres indicateurs, par exemple le contenu en lipides, en protéines et en glucides:

  • matières grasses - 90 g;
  • protéines - 100 g;
  • glucides - 200 g
  • Bouillon de légumes.
  • Potage au lait sans graisse, autorisé pour les ulcères.
  • Bouillon de viande faible en gras à partir de viande de poulet sans peau ni os.
  • Bouillie de céréales, bouillie à l’eau ou au lait maigre. Les gruaux sont soigneusement cuits mous dans la mesure où les enfants sont nourris.
  • Pain blanc, pas fraîchement sorti du four, mais hier.
  • Viande ou volaille cuite à la vapeur ou à la vapeur, faible en gras - bœuf, lapin, nutria, poulet, dinde.
  • L'eau minérale est autorisée après le vieillissement des gaz.
  • Produits laitiers faibles en gras. Surtout montré kéfir frais nekislye avec un ulcère, Ryazhenka en rémission pour rétablir la flore intestinale normale.
  • Fromage faible en gras.
  • Au miel
  • Légumes et fruits cuits au four, bouillis, ne contenant pas de fibres grossières.
  • Œufs de poule bouillis

Les aliments interdits comprennent:

  • Des plats épicés et fumés, ainsi que des concombres marinés et des conserves.
  • Repas très chauds (la température optimale ne doit pas dépasser 60 ° C).
  • Spiritueux et café fort.
  • Porc gras, viande de boeuf.
  • Nourriture frite.
  • Soupe de champignons.
  • Divers saucisses et saucisses.
  • Une variété de bonbons.
  • Agrumes, raisin.

Pendant la rémission, le patient se voit attribuer un numéro de table 1. Au cours de la journée, vous devez utiliser:

  • protéines - 400 g;
  • glucides - 90 g;
  • matières grasses - 90 g;
  • liquide - au moins 1,5 litres.

Le régime a d'autres caractéristiques:

  • la quantité de sel ne dépasse pas 10 g par jour;
  • poids de la ration journalière - pas plus de 3 kg;
  • cuisson des plats à la vapeur ou en cours de cuisson;
  • la nourriture est servie sous forme de terre.

Le tableau n ° 1 est présenté 20 à 24 jours après le début du stade aigu, en tenant compte de l’état du patient.

Recommandations:

  • En cas d’ulcère, les aliments doivent toujours être mangés lentement, bien mastiqués, sans effort et sans réflexion autre que la nourriture.
  • La nourriture en cas d’ulcère duodénal ou d’estomac doit être fractionnée, et les recettes de plats - exclusivement diététiques et légères.
  • Après avoir mangé, il n'est pas recommandé d'aller immédiatement au lit ou de s'asseoir à table. Il est conseillé de souper au moins trois heures avant le coucher.

Remèdes populaires

Avant d'utiliser des remèdes traditionnels pour l'ulcère duodénal, assurez-vous de consulter votre médecin.

  1. Décoction de millefeuille. Pour sa préparation, verser 2 cuillères à soupe de matières premières séchées dans un verre d’eau bouillante et les laisser sous le couvercle fermées pendant une demi-heure, filtrées après refroidissement. Taux journalier - 300 ml, divisé en 3 doses. Ce remède est contre-indiqué dans la thrombose et pendant la grossesse.
  2. Buvez de la racine de bardane. Le bouillon est préparé au bain-marie (bouillir pendant 30 minutes) en mélangeant de la racine coupée avec de l’eau dans un rapport de un à vingt. Pour boire cette composition est recommandée 100 ml 2 fois par jour;
  3. Beurre de noix. Buvez une cuillère à café de beurre de cacahuète trente minutes avant le premier repas et deux heures après le dîner. La durée du traitement est de trois semaines, puis un répit de 10 jours, puis une autre cure;
  4. Incorporer 35 grammes de miel dans un verre d'eau bouillie, refroidir à 35-40 degrés et prendre 1,5 heure avant les repas, si l'acidité est élevée et dix minutes si faible. La durée du traitement est de deux mois.
  5. Jus de betterave Avant utilisation, diluer avec de l'eau dans des proportions égales. Une journée est recommandé de prendre 100 ml de jus dilué une demi-heure avant les repas.
  6. Excellente aide miel avec du beurre. Pour faire un tel outil, vous devez fondre 200 grammes. huiles et autant de miel. Le mélange doit être bouilli jusqu'à ce qu'il devienne brun. Quarante minutes suffisent généralement. Prenez-le à 1 cuillère à soupe / l le matin avant le petit déjeuner.
  7. Jus de pomme de terre ils boivent 800 ml par jour quatre fois. La durée du traitement est de 3 semaines, après quoi ils font une pause de 3 jours et répètent la procédure. Il est très important de boire ce jus à jeun et le matin à jeun;
  8. Le jus de chou peut être préparé à l'aide d'un hachoir à viande et d'une étamine. Ils en boivent 200 ml trois fois par jour avant les repas pendant exactement 7 jours, puis ils sont interrompus pendant 3 jours et répétés jusqu'à ce qu'ils soient complètement guéris;

Prévention

La prévention des ulcères duodénaux implique la normalisation de la libération d'acide chlorhydrique et une protection contre l'infection à Helicobacter. Les mesures suivantes sont nécessaires:

  • mode de vie paisible;
  • éviter la consommation de tabac et d'alcool;
  • des repas réguliers;
  • exclusion du régime de produits dangereux;
  • activité motrice suffisante.

Si vous suivez le régime quotidien, l'hygiène et une nutrition adéquate, la probabilité d'une maladie gastro-intestinale telle qu'un ulcère duodénal sera minime.

Si vous suspectez un ulcère duodénal, assurez-vous de consulter un gastro-entérologue et de passer un examen complet. Depuis pour des symptômes similaires, il peut y avoir différentes maladies.