Comment traiter l'érosion oesophagienne

L'œsophage n'est pas exposé à des maladies aussi fréquentes que l'estomac ou les intestins. Après tout, la nourriture qu’elle contient ne reste pas longtemps, ce qui réduit les risques d’endommagement des murs. Mais une certaine partie des pathologies tombe toujours sur l’organe tubulaire. L'érosion de l'œsophage est considérée comme l'une des plus insidieuses et des plus dangereuses. Ses manifestations ne sont pas toujours perceptibles et, en attendant, l’absence de traitement peut avoir des conséquences terribles, telles que l’oncologie. Lisez cet article sur les causes, les symptômes, les méthodes de traitement de la maladie (à la fois médicales et traditionnelles), ainsi que le régime alimentaire, qui doit être suivi par les malades.

L'essence de la maladie et sa classification

L'érosion de l'œsophage est une pathologie qui provoque des lésions de la couche interne d'un organe, c'est-à-dire de sa membrane muqueuse. Les défauts sous la forme d'ulcères et d'inflammation résultent d'une exposition aux parois de l'acide chlorhydrique provenant de l'estomac.

La classification d’une maladie inclut son typage en raison de son occurrence, ainsi que par type de dommage. Ainsi, ils distinguent la forme primaire, qui est une pathologie indépendante, et la forme secondaire, lorsque les défauts apparus sont le résultat d'autres maux. Selon le type de dommage, l'érosion de l'œsophage peut être bénigne et maligne.

Causes de la pathologie

Les dommages érosifs de la couche interne de l’organe tubulaire sont le plus souvent le résultat d’autres maladies. Il est extrêmement rare que cette maladie soit indépendante, primaire. Les principales causes d'érosion de l'œsophage suivantes peuvent être identifiées:

  • hernie de l'orifice diaphragmatique d'un organe tubulaire résultant d'un tonus musculaire insuffisant de ses parois, de divers néoplasmes ou inflammations de l'œsophage, d'un amincissement de la couche de graisse sous le diaphragme, d'un étirement du sphincter inférieur, d'une courbure incurvée;
  • stress prolongé, troubles mentaux;
  • insuffisance rénale;
  • maladie du foie;
  • diabète sucré.

L'érosion primaire se produit souvent à la suite de:

  • lésion constante des parois de l'œsophage avec des aliments épicés, acides, salés ou grossiers;
  • exposition chimique;
  • complications après la chirurgie;
  • tabagisme prolongé, abus d'alcool;
  • facteurs héréditaires.

Symptômes de la maladie

Comme indiqué ci-dessus, avec l'érosion de l'œsophage, les symptômes sont souvent légers. En outre, les signes ne peuvent pas être qualifiés de spécifiques, vous pouvez donc facilement les confondre avec les manifestations d'autres maladies. De nombreuses personnes souffrant de gastrite ou d'ulcères d'estomac, par exemple, tout en observant des brûlures d'estomac, ne pensent même pas aux problèmes d'œsophage. Après tout, la brûlure est chose courante…

Le caractère insidieux de la maladie en question est qu’elle peut se développer de manière imperceptible et se manifester dans son intégralité à un stade avancé, lorsque la guérison complète est une tâche difficile. Il devrait être extrêmement attentif à votre corps, afin de ne pas courir une pathologie grave.

En plus des brûlures d'estomac, les symptômes de l'érosion de l'œsophage comprennent:

  • brûlures dans l'estomac et aussi derrière le sternum;
  • des douleurs qui ressemblent à de l'angine de poitrine;
  • inconfort ou douleur pendant le mouvement de la nourriture à travers l'organe tubulaire;
  • sensation de pression ou de lourdeur dans l'estomac, qui peut apparaître en position assise et disparaître si vous vous levez;
  • nausée matinale;
  • crises de hoquet fréquentes;
  • la régurgitation;
  • fausse envie de vomir;
  • vomissements;
  • augmentation de l'activité des glandes salivaires;
  • mauvaise haleine
Vous ne devez pas essayer de supprimer les symptômes désagréables des médicaments disponibles dans la trousse de premiers soins à domicile (Almagel, Ranitidine). Même s’ils sont convaincus qu’ils sont causés par une gastrite «native», il est préférable d’être en sécurité et de subir des tests supplémentaires. Avec l'érosion de l'œsophage, le traitement doit commencer immédiatement - ceci est très important.

Méthodes de diagnostic

Le diagnostic de l'érosion de la muqueuse œsophagienne commence par une conversation avec un gastro-entérologue au cours de laquelle il découvre quels sont les symptômes, leur apparition, leur fréquence. Il est également obligatoire que le médecin traitant interroge le patient sur ses autres maladies afin de brosser un tableau complet de l'état du corps.

En règle générale, les diagnostics complémentaires incluent des méthodes telles que:

  • radiographie
  • endoscopie
  • coloscopie
  • tests de laboratoire de sang, d'urine, de matières fécales.

Traitement de la toxicomanie

Le traitement traditionnel de l'érosion de l'œsophage implique l'administration de certains médicaments, ainsi que la physiothérapie. La base - des médicaments qui réduisent la production d'acide chlorhydrique et neutralisent ses effets sur les parois de l'œsophage. Parmi eux se trouvent les groupes suivants:

  • prokinetki, activant la digestion (Motilium);
  • les antiacides, dont le but est de prévenir l’irritation de la membrane muqueuse de l’œsophage lorsqu’ils sont exposés à l’acide chlorhydrique (Almagel, Vikaline);
  • les alginates recouvrant les parois d'un organe tubulaire d'une mousse protectrice ayant un but protecteur (Gaviscon);
  • les médicaments formant du mucus, qui recouvrent les zones touchées par l'érosion (Keal);
  • des agents de blocage de la pompe à protons qui suppriment la production d’acide (Esoméprazole, Oméprazole).

Parmi les méthodes de physiothérapie, on peut distinguer la thérapie par amplipulse, l’électrophorèse, la thérapie par la boue et la balnéothérapie.

Si le cas n'est pas lié à la course, le traitement prendra un peu de temps. Il faudra environ 10 à 12 jours pour soigner et soigner les érosions. Très rarement, le processus s'étend sur plusieurs mois.

Méthodes de médecine traditionnelle

Sait traiter l’érosion de l’œsophage et la médecine traditionnelle. Il existe de nombreuses recettes à la fois simples et accessibles. En voici quelques uns.

  • Presser le jus de pommes de terre crues et en prendre 50 ml quatre fois par jour pendant deux mois. Puis faites une pause et commencez un nouveau cours.
  • Faites un jus de carottes crues et buvez-le à 70 grammes deux fois par jour. Peut être mélangé à la pomme de terre.
  • Le matin, à jeun, prenez deux cuillerées à thé de miel, qui restitue remarquablement la membrane muqueuse.
  • 20 minutes avant le petit-déjeuner et le dîner, buvez de 10 à 12 millilitres d'huile d'argousier. La durée du cours est de six à huit semaines. L'argousier est considéré comme l'une des plantes les plus utiles dans le traitement de l'érosion de l'œsophage.
  • Mélangez l'aneth sec et râpé, la camomille, le citron vert, le fenouil, le millepertuis, la racine de valériane, le souci et l'immortelle Prenez une cuillère à soupe de cette collection et versez dessus 200 grammes d’eau bouillante. Prenez cinquante millilitres trois fois par jour.
Le traitement de l'érosion des remèdes populaires contre l'œsophage ne doit en aucun cas remplacer ni compenser les méthodes traditionnelles. Elle doit être effectuée uniquement en association avec les médicaments prescrits par le médecin - et uniquement après accord de ce dernier.

Régime alimentaire

Les personnes chez qui on a diagnostiqué des dommages aux parois d'un organe tubulaire devraient faire particulièrement attention à leur régime alimentaire. L'érosion de l'œsophage ne peut être éliminée sans régime. Les patients sont autorisés à inclure dans le menu:

  • bouillon de légumes, assaisonné de crème sure ou de crème;
  • galettes de poisson ou de viande cuites à la vapeur;
  • viande maigre bouillie;
  • gruau et gelée de fruits (sucrée);
  • lait à faible teneur en matière grasse et produits laitiers fermentés;
  • plats à base d'oeufs (sauf frits);
  • purée de pommes de terre;
  • bouillie bien bouillie;
  • les pâtes;
  • boulettes de pâte;
  • légumes non acides, fruits sous forme fraîche, bouillie ou cuite au four;
  • compotes de fruits secs;
  • cuisson douce (sans croûte).

Le régime exclut du régime:

  • aliments épicés, acides, épicés, gras, salés, marinés, en conserve;
  • café, cacao, thé fort infusé;
  • du chocolat;
  • viande grasse, bouillons dessus;
  • agrumes;
  • le caramel;
  • noix, graines.

La nourriture pour l'érosion de l'œsophage devrait être fractionnée, mais fréquente. Les aliments doivent être mâchés lentement et avec soin. Les aliments froids et chauds sont interdits - seulement chaud. Il doit être cuit à ébullition, au four ou à la vapeur. Naturellement, le régime alimentaire n'inclut pas la consommation d'alcool. Fumer est également hautement souhaitable d'éliminer complètement. Avec les exacerbations, le régime est resserré - par exemple, les légumes et les fruits frais sont complètement exclus.

Brûlures d'estomac, éructations, nausées légères, lourdeur à l'estomac... Ces symptômes sont si courants que tout le monde ne leur donnera peut-être pas un sens. Mais on peut parler d'une maladie grave qui, sans que l'on s'en aperçoive, menace de prendre une forme chronique voire de dégénérer en cancer. Et quel est quelque chose - personne ne le veut. Alors n'hésitez pas avec une visite chez le médecin - et même le plus petit symptôme mérite une attention particulière.

Erosion de l'oesophage

Érosion de l'œsophage - une maladie courante qui se base sur le reflux de suc gastrique acide dans l'œsophage, suivie de la formation d'un défaut de la membrane muqueuse. Les principaux symptômes sont les suivants: brûlures d'estomac, douleurs à la poitrine après avoir mangé, douleurs à la déglutition, éructations aigres, nausées le matin, vomissements avec du sang et difficultés à avaler aux stades avancés. Pour le diagnostic de l'érosion œsophagienne, on utilise l'œsophagogastroduodénoscopie, la manométrie œsophagienne, les rayons X, la biopsie endoscopique, la numération globulaire complète et le test de sang occulte. Le traitement implique l’utilisation de médicaments antisécrétoires, de prokinetics, d’antiacides et d’alginates.

Erosion de l'oesophage

L'érosion de l'œsophage est un défaut épithélial superficiel de la membrane muqueuse, localisé principalement dans le tiers inférieur de l'organe. Des lésions érosives se forment au fond de l’injection d’acide chlorhydrique dans l’œsophage lors du reflux gastro-œsophagien. Le RGO est considéré comme l’un des problèmes les plus courants et les plus importants sur le plan économique en gastro-entérologie moderne. L'érosion se produit chez environ 5% des patients atteints de reflux gastro-oesophagien. La difficulté à diagnostiquer les lésions érosives de l'œsophage réside dans le fait que la maladie survient souvent sans symptômes évidents. Dans le même temps, les érosions de l'œsophage peuvent entraîner des complications graves, telles qu'un rétrécissement, une hémorragie, l'œsophage de Barrett ou un cancer. Par conséquent, si l'un des symptômes cliniques est présent, il est nécessaire de consulter un gastro-entérologue pour confirmer et traiter cette pathologie.

Causes de l'érosion oesophagienne

L'érosion de l'œsophage se développe souvent chez les personnes dont le corps est affaibli par diverses maladies chroniques et le surmenage. En outre, l'avitaminose et les carences nutritionnelles, ainsi que d'autres causes conduisant à une insuffisance en oxygène des tissus, jouent un rôle important. Des défauts érosifs dans l'œsophage peuvent survenir lors de l'utilisation fréquente et prolongée d'aliments trop chauds ou d'aliments chimiquement agressifs. La principale raison de la formation d'érosions de l'œsophage est l'absence de fonction du sphincter inférieur de l'œsophage, suivie du reflux de l'acide chlorhydrique dans l'estomac. La tonicité de ce sphincter peut être perturbée en raison de troubles de la motilité du tractus gastro-intestinal, de la prise de divers médicaments (nitrates, bêta-bloquants des récepteurs adrénergiques, analgésiques narcotiques, antispasmodiques), de la consommation de café, d'agrumes, du tabagisme, etc.

L’augmentation de la pression intra-abdominale ou intragastrique joue également un rôle important dans la formation du reflux. La pression intra-abdominale peut augmenter avec l'obésité, la grossesse, les flatulences, les tumeurs de la cavité abdominale. La pression intra-astrale augmente en raison de la suralimentation fréquente et du passage en position horizontale immédiatement après un repas copieux. Souvent, l'œsophage est érodé à l'arrière-plan de la hernie de l'ouverture œsophagienne du diaphragme, ce qui favorise la projection de contenu acide dans l'œsophage. Une telle hernie, également appelée glissement, se développe lorsque le ton des muscles de l'œsophage est affaibli, que l'ouverture de l'œsophage inférieur est étirée, que le tiers inférieur de l'œsophage est raccourci et que la colonne thoracique est courbée. Sous l'influence de l'une des raisons ci-dessus ou de leur combinaison, il se forme souvent un reflux d'acide chlorhydrique qui endommage la couche épithéliale de l'œsophage et conduit à l'érosion.

Symptômes de l'érosion œsophagienne

Le principal symptôme de l'érosion de l'œsophage est une brûlure d'estomac presque constante. Cela se produit souvent après un repas, en particulier lorsque vous mangez des aliments épicés, frits ou acides. Cependant, les brûlures d'estomac inquiètent souvent le patient quels que soient le repas et sa nature, ce qui peut être le signe d'une maladie grave. En outre, la manifestation clinique fréquente de l'érosion œsophagienne est une douleur dans le tiers inférieur du sternum, qui rappelle à bien des égards l'angine de poitrine. Il peut également apparaître après avoir mangé ou pris une position horizontale immédiatement après avoir mangé. Ces deux symptômes sont dus au fait que, lorsque l’acide chlorhydrique pénètre dans l’œsophage, il endommage la membrane muqueuse, qui se fait particulièrement sentir sur le lieu de l’érosion. Au stade initial du développement de la maladie, les brûlures d'estomac et la douleur disparaissent rapidement, de sorte qu'une personne peut ne pas y prêter attention. Le patient explique souvent ces symptômes en mangeant des aliments de mauvaise qualité. Mais au fur et à mesure que la gravité de la maladie augmente, la douleur et les brûlures d'estomac se produisent plus souvent et se caractérisent par une intensité accrue.

Un signe fréquent d'érosion de l'œsophage est la nausée du matin, ce qui s'explique par l'écoulement passif du suc gastrique dans l'œsophage. Périodiquement, il peut y avoir des éructations acides, du hoquet, une salivation excessive et le besoin de vomir. En présence de multiples érosions de l'œsophage, la douleur est douloureuse en avalant, le plus souvent en mangeant des aliments secs ou grossiers. Dans les cas graves, l'érosion de l'œsophage peut entraîner des vomissements accompagnés d'un mélange de sang rouge vif. Des symptômes similaires apparaissent avec des complications de la maladie. Ceci est souvent observé chez les personnes qui abusent de l'alcool et ne reçoivent pas le traitement nécessaire. Dans certains cas, l'évolution de l'œsophage peut être pratiquement asymptomatique, ce qui rend difficile le diagnostic de la maladie. Dans ce cas, la seule manifestation de la pathologie peut être une douleur thoracique sourde du type d'inconfort qui ne rayonne nulle part. Cet inconfort se produit souvent lors du passage d'une position verticale à une position horizontale ou immédiatement après un repas.

Diagnostic de l'érosion de l'œsophage

Tous les patients suspectés d'érosion de l'œsophage doivent subir une œsophagoscopie, une manométrie œsophagienne, une échographie des organes abdominaux et des rayons X de l'œsophage. Lors de la réalisation de l'oesophagoscopie, on peut estimer la gravité de la lésion de l'œsophage, le nombre et la profondeur des érosions. En outre, cette étude offre l’occasion d’identifier les complications, telles que le rétrécissement, le cancer de l’œsophage et les saignements. Pour clarifier la forme morphologique de la maladie, une biopsie endoscopique est réalisée. Il vous permet de déterminer la gravité du processus pathologique et la présence de dysplasie œsophagienne. Cette complication s'appelle l'oesophage de Barrett. Le danger de cette maladie est qu’elle peut conduire au développement d’un cancer de l’œsophage.

La manométrie œsophagienne est utilisée pour mesurer la pression dans l'œsophage, qui est régulée par le sphincter inférieur de l'œsophage. L'examen radiographique de l'œsophage vous permet de déterminer la présence d'une hernie dans l'ouverture inférieure du diaphragme de l'œsophage, qui est l'une des causes les plus fréquentes de formation d'une érosion de l'œsophage. En outre, la radiographie permet de diagnostiquer une sténose cicatricielle dans laquelle le passage du contraste à travers l'œsophage est altéré.

À partir de méthodes de laboratoire, il est nécessaire de procéder à une analyse générale du sang et de l’urine, ainsi qu’à une analyse du sang caché dans les selles. En cas de saignements fréquents dus à des défauts érosifs, des signes d'anémie peuvent être détectés dans le test sanguin général. Le test de recherche de sang occulte dans les selles permet de détecter des saignements mineurs dus aux érosions de l'œsophage, qui ne modifient pas la numération globulaire globale. Pour exclure d'autres causes de sang dans les matières fécales, il est recommandé de procéder à une coloscopie, qui est utilisée pour détecter la pathologie du gros intestin. La détection de l'infection à Helicobacter pylori ne joue pas un rôle significatif dans le diagnostic de l'érosion œsophagienne. Cependant, la présence de cette bactérie aggrave le reflux du contenu de l'estomac. Il est donc recommandé de déterminer Helicobacter dans les fèces et les anticorps dans le sang par ELISA, en effectuant un test respiratoire.

Traitement de l'érosion oesophagienne

Pour le traitement de l'érosion de l'œsophage, on utilise des médicaments qui réduisent la sécrétion d'acide chlorhydrique dans l'estomac. Les agents d’alginate, de prokinetics, d’antiacide et d’antisécrétoire appartiennent à ce groupe. Le rôle principal de la thérapie est joué par les médicaments antisécrétoires: les inhibiteurs de la pompe à protons et les antagonistes des récepteurs H2. Les inhibiteurs de la pompe à protons les plus efficaces sont l'oméprazole, le pantoprazole, le rabéprazole et le lansoprazole. Les inhibiteurs des récepteurs d'histamine comprennent la ranitidine et la famotidine. Ces médicaments peuvent réduire l’acidité de l’estomac et, par conséquent, son effet pathologique sur la membrane muqueuse de l’œsophage, accélérant ainsi la guérison des érosions.

Les antiacides et les alginates jouent un rôle important dans le traitement de l'érosion de l'œsophage. Les antiacides neutralisent l'acide chlorhydrique, réduisant l'acidité du suc gastrique. Les alginates, tels que le gaviscon, forment une mousse épaisse dans l'estomac et l'œsophage, protégeant ainsi la muqueuse des effets agressifs. De ce fait, les défauts érosifs guérissent plus rapidement, ce qui contribue au passage de la maladie au stade de rémission. En présence d'érosion de l'œsophage, un groupe efficace de médicaments est la prokinétique, telle que l'omperidone, le métoclopramide et le cisapride. Ces fonds augmentent le tonus du sphincter oesophagien, réduisant ainsi la gravité du reflux du suc gastrique dans l'œsophage.

Dans le traitement de l'érosion de l'œsophage, il est important de modifier le mode de vie et le régime alimentaire. Il est nécessaire d’exclure les aliments du régime alimentaire, ce qui augmente la production d’acide chlorhydrique et réduit le tonus du sphincter oesophagien inférieur. Les patients sont tenus de minimiser la consommation d'aliments salés, fumés, gras et frits, ainsi que d'agrumes. De plus, il est important d’exclure l’alcool et le tabagisme. Lorsque les érosions de l'œsophage ne doivent pas manger des aliments trop chauds ou trop froids. Il est recommandé de manger en petites portions au moins cinq fois par jour. En cas d'aggravation de la maladie, le régime alimentaire doit comprendre des céréales, des soupes faibles en gras et des produits à base de viande et de poisson cuits à la vapeur. Si un rétrécissement de l'œsophage est détecté, un traitement chirurgical est réalisé, à savoir une dissection endoscopique du rétrécissement de la cicatrice et une expansion de la sténose de l'œsophage. La fundoplicature endoscopique et la gastrocardiopexie sont utilisées pour éliminer la hernie diaphragmatique.

Afin de prévenir l'érosion de l'œsophage, il est recommandé de traiter en temps voulu les maladies accompagnées d'une acidité accrue du suc gastrique. Le pronostic avec un traitement approprié est favorable. Cependant, sans traitement approprié, l'érosion de l'œsophage peut entraîner diverses complications, dont la plus redoutable est le cancer de l'œsophage.

Erosion de l'oesophage

L'érosion de l'œsophage est un défaut de la couche interne de l'œsophage et de sa membrane muqueuse. La couche de la membrane muqueuse de l'œsophage entre en contact avec le suc gastrique et les aliments qui sont entrés dans l'œsophage. La maladie se manifeste par de fortes douleurs lors de la déglutition. Si elle est correctement traitée, elle guérit complètement. La membrane muqueuse est restaurée, généralement sans cicatrice.

Symptômes de l'érosion œsophagienne

Le tout premier symptôme d'érosion de l'œsophage est une brûlure d'estomac. En aucun cas, ne doit pas supprimer l'attaque de brûlures d'estomac en utilisant de la soude. Vous pouvez arrêter une attaque de brûlures d'estomac en buvant un peu de lait ou un verre d'eau avec du miel dilué. Il est possible de détecter l'érosion seulement après une gastroscopie. Pendant le repas, le patient apparaît derrière le sternum des sensations très désagréables.

Ils sont très prononcés lors de la réception de la nourriture dure. Un signe fréquent d'érosion de l'œsophage est la nausée du matin, ainsi que des éructations et des vomissements.

Très souvent, le syndrome de la douleur lors de l'érosion de l'œsophage rappelle la douleur de l'angine de poitrine. Une personne atteinte d'érosion ressent constamment la plénitude, la lourdeur et la plénitude de l'abdomen. Les symptômes sont réduits quand une personne prend une posture droite.

Avec de multiples érosions, la membrane muqueuse de l'œsophage est sévèrement déformée et des cicatrices indésirables apparaissent, qui violent également la perméabilité de l'œsophage. Souvent, une érosion de l'œsophage se produit lorsque le suc gastrique pénètre dans l'œsophage, entraînant la formation d'un milieu alcalin dans l'œsophage. Il arrive parfois que l’érosion se produise à la suite d’une brûlure chimique ou lorsque la membrane muqueuse de l’œsophage est endommagée par des aliments très durs et très épicés.

Causes de l'érosion oesophagienne

  1. L'affaiblissement du tonus musculaire des parois de l'œsophage.
  2. Pathologie de l'oesophage.
  3. Augmentation de la pression à l'intérieur de l'utérus.
  4. Tumeurs et processus inflammatoires.
  5. Atrophie du lobe gauche du foie.
  6. Sous le diaphragme de l'œsophage, manque de tissu adipeux.
  7. Étirement des trous dans le diaphragme de l'œsophage.
  8. Courbure rachidienne (cyphose).

Pour l’homme, l’érosion de l’œsophage est une maladie très dangereuse. Il peut entraîner diverses complications graves s'il est prolongé tardivement dans son traitement. L'un des plus dangereux est le saignement de l'œsophage. Le principal symptôme de saignement dans les aliments est un vomi rouge sanglant. Comparé au saignement oesophagien, le saignement gastrique a une couleur cerise noire.

Les saignements de l'œsophage se produisent souvent chez les hommes jeunes, qui abusent du tabac et de l'alcool, de la malnutrition et vivent souvent des situations stressantes.

Les saignements de l'œsophage chez les personnes âgées sont extrêmement rares. Cependant, un ulcère est très souvent formé sur le site de l'érosion de l'œsophage. Avec l'apparition des érosions, l'œsophage est très étroit, ce qui entraîne des violations de la perméabilité de l'œsophage. Si un grand nombre d'érosions se forment dans l'œsophage, qui ne guérissent pas longtemps, ou si votre traitement n'a pas donné de résultat positif, vous devez subir une biopsie de l'œsophage.

Il existe une forte probabilité que les érosions qui se produisent entraînent des dommages très importants et profonds à la muqueuse œsophagienne, une thrombose ou divers néoplasmes qui interfèrent avec le flux sanguin. Parfois, ces tumeurs sont malignes.

En cas de symptômes indiquant l’apparition d’une érosion, il est nécessaire de consulter immédiatement un médecin gastro-entérologue pour obtenir des conseils et le traitement nécessaire. Votre médecin vous prescrira un médicament pour bloquer l’acide chlorhydrique.

Traitement de l'érosion oesophagienne

Pour le traitement de l'érosion de l'œsophage, on utilise des antiacides, des prokinétiques et des alginates. Les antiacides comprennent le médicament almogel. Il guérit bien les symptômes modérément prononcés. Ce médicament est pris toutes les deux heures après avoir mangé, ainsi qu'au coucher. Les alginates ont un effet thérapeutique, formant une mousse épaisse dans l'œsophage, tandis que son contenu est projeté dans l'œsophage.

Les procinétiques favorisent la vidange gastrique en réduisant le temps de contact de l'acide chlorhydrique avec l'œsophage et en augmentant la pression dans le sphincter inférieur de l'œsophage.

Ce groupe de médicaments comprend le motilium. Aussi pour le traitement de l'érosion de l'œsophage est nommé rabéprazole. C'est un inhibiteur de la pompe à protons. Ce médicament est prescrit pendant dix semaines, à raison de 20 mg par jour. Un traitement avec des médicaments combinés est également utilisé. Beaucoup pour le traitement de l'érosion de l'œsophage appliquent des recettes de la médecine traditionnelle. Pendant le traitement, le régime alimentaire du patient joue un rôle très important.

Vous devez simplement refuser les aliments qui provoquent l'apparition d'acide chlorhydrique. Vous devrez renoncer au chocolat, aux boissons épicées, salées, grasses, fumées, acides, alcooliques, aux agrumes et au tabagisme.

Ne mangez pas de plats très froids et trop chauds. Lorsque vous mangez, ne le buvez pas avec de l’eau plate. Pour bloquer l’apparence de l’acide chlorhydrique dont vous avez besoin de prendre de la nourriture en petites portions, votre régime alimentaire devrait être environ cinq ou six fois par jour.

Plus vous mangez souvent une journée, moins il restera d'acide chlorhydrique dans votre estomac. Au tout début du traitement, il vaut la peine de ne manger que des aliments faciles à digérer.

Pendant le traitement de l'érosion de l'œsophage, il est recommandé de manger des soupes en purée, diverses céréales, ainsi que du poisson et de la viande cuits à la vapeur. La nuit, il est conseillé de boire un verre de lait. Au cours de l'exacerbation de la maladie de votre régime alimentaire devra éliminer tous les fruits et légumes frais. Ils peuvent provoquer la formation de gaz. La décoction d’aneth et de fenouil est un moyen remarquable de réduire le niveau de formation de gaz.

Le schéma utilisé pour examiner les patients atteints de maladie oesophagienne n'est pas différent du schéma d'examen habituel pour les patients atteints d'autres maladies des organes internes. Premièrement, l’enquête commence par la collecte des plaintes, l’anamnèse de la maladie, l’anamnèse de la vie et la recherche objective. Pour établir un diagnostic, la localisation de toutes les sensations et symptômes de la maladie revêt une grande importance.

Lors de la collecte des antécédents, la nature de la maladie (permanente ou temporaire), ainsi que l'irradiation de la douleur (cou, colonne vertébrale ou sternum) sont pris en compte. Si ces sensations augmentent constamment, pensez à l'apparition de tumeurs malignes.

Le développement soudain de la maladie est très souvent observé lorsqu'un corps étranger entre dans l'œsophage, brûle avec un acide ou un alcali et un spasme neurogène. Des sensations désagréables dans tout l'œsophage apparaissent lors de tensions nerveuses et physiques. Parfois, ces sensations sont observées lors de la violation de la circulation coronaire. Si le patient se plaint de vomissements, il est nécessaire d’établir un lien entre les vomissements et le moment de la consommation, ainsi que la nature des vomissements.

Très souvent, des vomissements oesophagiens surviennent lors de néoplasmes malins du service gastrique cardiaque, ainsi que d'un cardiospasme. Les vomissements sont abondants et consistent en des aliments non digérés. Ces vomissures ne contiennent ni pepsine ni acide chlorhydrique.

Au cours d'une étude objective, l'état de l'œsophage et d'autres organes de la cavité abdominale, du système nerveux central ainsi que des affections du cœur, des poumons, de l'aorte, des bronches, du médiastin et de l'estomac sont systématiquement étudiés. La région du cou est très soigneusement examinée et les bruits lors de la déglutition sont bien entendus. Une grande attention est accordée à l'état de la poitrine, du cou et de la peau.

Au cours de l'examen est souvent observé les varices, qui est causée par une violation de la circulation sanguine. A la palpation, l'apparition d'œdèmes et d'infiltrats est étudiée. Une méthode objective d'examen de l'œsophage se termine par la détection, l'œsophagographie et l'œsophagoscopie. Pour clarifier le diagnostic, une analyse sanguine biochimique, une analyse d’urine, une numération globulaire complète et des selles pour déterminer le sang caché sont effectuées.

Pour évaluer votre état de santé et l'apparition de diverses complications, ainsi que pour développer un programme spécial de traitement des troubles de l'estomac, consultez votre centre médical à Otradnoe (SVAO Moscow).

Pour atteindre tous les objectifs nécessaires, des méthodes de contrôle de laboratoire et instrumentales sont utilisées. Voici un suivi très attentif de la santé des patients.

Bon à savoir Tous les articles

Traitement de la dysbiose intestinale

La dysbactériose est une composition qualitativement modifiée de bactéries intestinales. La dysbactériose intestinale est un phénomène assez courant, qui se manifeste différemment et qui est généralement un symptôme des maladies gastro-entérologiques.

Traitement de la gastrite

La gastrite est l'une des maladies gastro-entérologiques les plus courantes. Deux tiers de la population d'âges différents sont confrontés à ce diagnostic. La gastrite se réfère aux maladies qui ne causent pas une grande anxiété, mais se développent rapidement, provoquant des maladies concomitantes. La gastrite est un processus inflammatoire dans la paroi interne de la paroi de l'estomac.

Traitement de la cholécystite

La cholécystite est un processus inflammatoire de la vésicule biliaire, qui se produit en violation de la circulation de la bile à la suite d'un blocage de la vésicule biliaire. Lors d'une crise de cholécystite aiguë, le traitement est effectué dans un hôpital. On prescrit au patient un repos au lit, un régime strict, des analgésiques, des antibiotiques. En fonction de l'état du patient, la phytothérapie, des agents de cholagogue peuvent être utilisés.

Traitement de l'érosion de l'œsophage avec des médicaments et des remèdes populaires

La pathologie des organes du tractus gastro-intestinal est l'érosion de l'œsophage. Il s’agit d’un défaut de la membrane muqueuse qui peut rendre difficile le transfert de la masse de nourriture du pharynx à l’estomac. L'œsophage est un tube formé par le tissu musculaire. Sa longueur est comprise entre 25 et 30 cm. La pathologie se forme le plus souvent sur le fond de la maladie de reflux gastro-oesophagien.

La formation d'érosions sur la membrane muqueuse de l'œsophage

L'érosion de l'œsophage est un défaut superficiel qui se forme principalement chez l'adulte. Dans la plupart des cas, le tiers inférieur de l'organe est atteint, sinon cette pathologie est appelée œsophagite érosive. Cette condition est détectée chez 20 personnes atteintes de reflux gastro-oesophagien.

L'érosion de l'œsophage est difficile à diagnostiquer car les symptômes sont absents pendant longtemps. Si le traitement approprié n'est pas effectué, alors des complications peuvent se développer. Le plus dangereux d'entre eux est l'œsophage de Barrett - il s'agit d'une affection précancéreuse. Il existe une érosion aiguë et chronique de l'œsophage. Cette pathologie est souvent associée à une inflammation du duodénum et à une gastrite hyperacide.

Les principaux facteurs étiologiques

Le développement de l'oesophagite érosive est dû à divers facteurs. Il est basé sur le reflux gastro-oesophagien. Le jus de l'estomac avec le chyme est jeté dans l'œsophage. Le processus inflammatoire se développe progressivement et des érosions se forment. Cette pathologie se produit souvent sur le fond d'une gastrite avec une acidité élevée.

La maladie se développe sous l'influence des facteurs suivants:

  • perturbation du sphincter oesophagien;
  • erreurs de nutrition;
  • lésion de l'œsophage;
  • la gastroduodénite;
  • violation de la sécrétion d'acide chlorhydrique et de pepsine;
  • dysbactériose;
  • immunité réduite;
  • manque de vitamines;
  • brûlures de la muqueuse;
  • prendre des médicaments (bêta-bloquants, analgésiques narcotiques);
  • hypoxie tissulaire;
  • l'alcoolisme;
  • fumer;
  • hernie du diaphragme;
  • maladie de calculs biliaires;
  • altération de la motilité du duodénum;
  • mauvais mode de vie;
  • surmenage

Le défaut le plus fréquent est dû au reflux gastro-œsophagien. Le principal facteur de risque est la malnutrition. La prédilection pour les boissons chaudes (café) et l’alcool, la suralimentation, la mouture insuffisante avec les dents, la nourriture sèche, les collations fréquentes, l’abus de plats épicés, la nourriture avant le coucher - tout cela contribue à la formation de l’oesophagite érosive.

Le défaut apparaît sur le fond d’une hernie de l’ouverture œsophagienne du diaphragme. Contribue à cet échec du sphincter, réduit le tonus musculaire et la courbure de la colonne vertébrale. L'érosion peut se produire avec des brûlures chimiques et thermiques. Un facteur de risque est l'inhalation de vapeurs corrosives.

Classification de l'oesophagite érosive

Le médecin traitant doit connaître la gravité de l'inflammation érosive de l'œsophage. Cette pathologie se développe progressivement. Au grade 0, les symptômes d'inflammation sont absents. L'érosion n'est pas déterminée. Au grade 1, des défauts simples de la muqueuse sont détectés. Ils occupent moins de 1/10 de la circonférence du corps. Les érosions sont situées séparément et ne se confondent pas.

Au grade 2, jusqu'à 50% de la circonférence de l'organe est affectée. Les défauts ont tendance à se confondre. Au grade 3, on observe une lésion totale du bas oesophage. Les érosions se transforment en ulcères. Ce sont des défauts plus profonds. Les symptômes sont les plus prononcés avec l’œsophagite érosive de degré 4. Ces personnes développent des complications dangereuses, notamment le rétrécissement de la lumière de l'organe.

Comment se produit l'érosion

Si des défauts de surface se forment dans l'œsophage, les symptômes suivants peuvent survenir:

  • douleur aiguë ou sourde derrière le sternum;
  • sensation de plénitude dans la poitrine;
  • inconfort après et pendant les repas;
  • éructations;
  • la régurgitation;
  • brûlures d'estomac;
  • hoquet;
  • vomissements;
  • déglutition douloureuse;
  • augmentation de la sécrétion de salive;
  • odeur aigre de la bouche.

Si les érosions sont causées par une gastrite ou un RGO, les principaux symptômes sont les brûlures d'estomac. Il apparaît quand une personne mange des aliments épicés ou acides. La communication avec la nourriture peut être absente. De nombreux patients se plaignent de douleurs à la poitrine ressemblant à une crise d'angine.

Cela se produit lorsqu'une personne mange ou prend une position allongée. La douleur diminue en position debout. L'œsophagite érosive aiguë se manifeste par des nausées. Elle s'inquiète surtout le matin. La raison en est l'ingestion de suc gastrique dans l'œsophage. Dans les cas avancés, les vomissements se produisent avec un mélange de sang.

Ceci est observé chez les alcooliques et les personnes présentant plusieurs érosions. Cette condition peut provoquer un saignement. Si le défaut était dû à une gastrite, les symptômes incluent des douleurs abdominales associées à l'alimentation. En présence de GERD, des symptômes tels que ballonnements, satiété rapide, éructations amères ou acides sont observés. Un diagnostic précis ne peut être établi que sur la base des données de l'examen endoscopique.

Effets possibles de l'érosion

Si vous ne traitez pas l'érosion, le risque de complications dangereuses est élevé:

  • L'oesophage de Barrett;
  • tumeur maligne (tumeur maligne);
  • saignements;
  • sténose (rétrécissement).

Une exposition constante à la couche muqueuse d'aliments acides, épicés et solides peut provoquer une métaplasie épithéliale. Ce processus sous-tend le développement de l'œsophage de Barrett. Cette pathologie précancéreuse se manifeste par des éructations, des brûlures d'estomac, des maux de gorge, des difficultés à avaler. Si le temps ne guérit pas une personne, des modifications cicatricielles sont possibles.

Ils conduisent à une sténose (rétrécissement) de la lumière du tube oesophagien. Cela se manifeste par une hypersalivation, des vomissements, des saignements et une incapacité à manger. Les alcooliques saignent souvent. Si, pendant l'érosion du traitement de l'œsophage, le traitement n'est pas effectué, une malignité est possible au bout de quelques années - il s'agit d'un processus pathologique caractérisé par l'apparition de cellules atypiques.

Méthodes d'examen des patients

L'érosion peut paraître inaperçue chez l'homme. Les symptômes apparaissent déjà avec une inflammation marquée. Avant de traiter une personne, il est nécessaire d'exclure une autre pathologie des organes digestifs. Pour ce faire, les études suivantes:

  • FEGDS;
  • Échographie des organes abdominaux;
  • pH-métrie;
  • analyses d'urine et de sang;
  • examen des selles pour la présence de sang caché;
  • biopsie;
  • Examen aux rayons X de l'œsophage.

Éliminer la pathologie de la coloscopie organisée de l'intestin. L'œsophagoscopie est la méthode de diagnostic la plus simple et la plus accessible. Il est souvent complété par la manométrie. Dans ce dernier cas, la capacité contractile de l'œsophage est déterminée. En cours de fibroesophagogastroduodenoscopy, il est possible d'identifier la pathologie de l'estomac et du duodénum. Il s'agit d'une méthode de diagnostic traditionnelle pour les cas suspects d'œsophagite et de RGO. Au cours de l'étude, un fragment de la muqueuse est pris. La procédure est nécessaire pour exclure la métaplasie et le cancer. Pour un traitement ultérieur, il est important de déterminer l’acidité de l’estomac et la présence de bactéries Helicobacter dans le sang. De plus, un test immunologique est organisé. Une électrocardiographie est réalisée pour exclure la pathologie cardiaque (IHD).

Méthodes de traitement des patients avec érosion

Le traitement de l'œsophagite érosive doit être pathogénique et symptomatique. Avec l'augmentation de l'acidité de l'estomac, des antiacides sont prescrits (Almagel, Gaviscon, Fosfalyugel). Ils neutralisent l'effet irritant de l'acide chlorhydrique sur la membrane muqueuse de l'œsophage. En cas de gastrite existante, des inhibiteurs de la pompe à protons sont utilisés.

Les bloqueurs des récepteurs d'histamine H2 sont moins couramment utilisés. Ces médicaments réduisent la production d'acide chlorhydrique. Souvent nommé Motilium - c'est procinétique. La vero-métoclopramide est utilisée pour augmenter le tonus du sphincter oesophagien. L'œsophagite érosive émergente nécessite un changement de mode de vie.

Les aspects importants de la thérapie sont:

  • suivre un régime;
  • éviter l'alcool et les cigarettes;
  • normalisation du régime de jour.

En cas de reflux, il est nécessaire d’adhérer à une nutrition adéquate. Le régime pour l'érosion de l'œsophage suggère:

  • repas en petites portions 5 à 6 fois par jour;
  • respect du régime;
  • exclusion du régime des aliments et boissons chauds et froids;
  • rejet de la nourriture grossière et épicée;
  • exclusion de l'utilisation d'eau gazeuse.

Dans la phase aiguë, il est recommandé de manger des plats en purée et semi-liquides. Il est recommandé d'inclure dans l'alimentation des bouillies, des soupes faibles en gras, de la viande bouillie et du poisson. Une bonne nutrition pendant l'érosion de l'œsophage peut accélérer la guérison de la membrane muqueuse. Tous les patients doivent abandonner le travail associé au torse.

Il est préférable de dormir sur un lit avec une tête légèrement surélevée. Traitement de l'érosion de l'oesophage Les remèdes populaires ne donnent pas toujours le résultat souhaité. Une intervention chirurgicale est nécessaire en présence d'une hernie diaphragmatique et de l'apparition de complications. Ainsi, l'apparition d'érosions dans l'œsophage est le plus souvent causée par le reflux. Pour éviter les complications, vous devez consulter un gastro-entérologue.

Erosion des symptômes de l'oesophage et traitement

L'érosion de l'œsophage est causée par une violation: de l'acide chlorhydrique à l'œsophage, suivi de la destruction de l'épithélium.

La dureté de la vie, la tension nerveuse constante et une alimentation mal organisée réduisent considérablement la capacité des citadins à se défendre contre les infections. La baisse du niveau de protection immunitaire ne permet pas à l'organisme de lutter efficacement contre les agressions environnementales. De nombreuses maladies prennent une forme chronique et la personne essaie de les contrôler, sans se douter que des pathologies non moins graves se développent sur leur origine, ne présentant pour l'instant aucun symptôme évident.

Ces maladies comprennent l'érosion (inflammation et destruction) de la muqueuse œsophagienne. Ce trouble se développe en tant que pathologie comorbide dans de nombreuses maladies du tractus gastro-intestinal ou en tant que pathologie indépendante.

Description de la maladie

Normalement, l'estomac est séparé de l'œsophage et la nourriture ne se déplace que dans un sens - dans l'estomac. Un mouvement inverse dans un corps sain est presque impossible.

Avec certaines violations de la structure du corps ou en raison de blessures, l'activité normale du tractus gastro-intestinal est perturbée et le suc gastrique caustique pénètre dans l'œsophage. La membrane muqueuse de l'organe, qui n'est pas adaptée aux effets de la substance caustique, s'enflamme et se détruit.

Le danger de l'érosion dans le vague de sa manifestation - une personne élimine les symptômes douloureux pour les carences nutritionnelles. La gêne survient rarement, le patient n'y attache aucune importance, ne va pas chez le médecin - cela ne permet pas de diagnostiquer la pathologie à temps.

L'érosion de l'œsophage, ainsi que toutes les maladies de ce type, est bien traitée aux premiers stades du diagnostic. Aux dernières étapes de la maladie, les conséquences sont une destruction profonde des murs et une hémorragie. A ce niveau de développement de la pathologie, un appel au médecin est inévitable et le traitement devient difficile et long.

L'érosion n'est pas une maladie aussi répandue que les maladies inflammatoires de l'estomac et des intestins, mais son impact sur l'état général du corps est tout aussi grave.

La complexité de la maladie réside également dans le fait qu'elle:

  • non reconnu par le patient à temps;
  • diagnostiqué que par le matériel.

L'érosion est considérée comme une maladie concomitante de la hernie diaphragmatique, qui survient en raison d'une luxation abdominale pathologique.

Les causes

Les pathologies qui déclenchent la maladie (hernie diaphragmatique, lésion d'un organe traumatique ou brûlure) sont des causes trop généralisées. Les véritables causes de la destruction et de l'inflammation des parois de l'œsophage sont:

  • pathologies inflammatoires du tractus gastro-intestinal causées par des infections virales ou autres;
  • manque de vitamines et faible seuil immunitaire du corps, ce qui provoque une violation dans les tissus;
  • violation de la microflore intestinale;
  • blessures causées par l'habitude muqueuse de manger trop chaud;
  • brûlures causées par l'ingestion de produits chimiques caustiques;
  • perturbation du sphincter;
  • traitement chirurgical antérieur;
  • traitement à long terme avec certains médicaments (bloqueurs de la dopamine, analgésiques puissants).

Une hernie diaphragmatique (provoquant une érosion) se produit lorsque la partie inférieure de l'œsophage se déplace avec une partie de l'estomac, parfois d'autres organes de la cavité abdominale, à travers l'ouverture du diaphragme, de haut en bas dans la cavité thoracique.

La pathologie survient pour les raisons suivantes:

  • élasticité congénitale ou acquise élevée des tissus et des ligaments de l'ouverture œsophagienne;
  • malformations congénitales dans lesquelles l'oesophage est trop court et l'estomac prend une position physiologique anormale;
  • augmentation de la pression abdominale due à un travail physique excessif et à l'obésité, grossesse multiple, âge;
  • les néoplasmes;
  • faible tonus musculaire;
  • ouverture accrue pour diverses raisons;
  • courbure de la colonne vertébrale (bosse).

L'érosion de la sonde œsophagienne est une maladie concomitante chez:

  • inflammation du duodénum;
  • sténose du canal biliaire;
  • maladie de calculs biliaires, provoquée par des difficultés à la sortie de la bile.

L'alcool et le tabagisme, qui déstabilisent l'état du corps, sont d'importants facteurs provoquant l'érosion.

Les symptômes

En raison de symptômes d'érosion de l'œsophage insuffisamment manifestés, il est difficile de diagnostiquer la violation à temps, bien que certains symptômes l'indiquent. Très souvent, les patients se plaignent de douleurs à la poitrine qui ressemblent à un cœur. Souvent, une gêne de différentes forces est localisée dans la cavité abdominale.

La douleur s’aggrave:

  • après avoir mangé et combiné avec une sensation de surpeuplement à l'intérieur;
  • lors du changement de position du corps (pentes, course à pied).

En outre, les symptômes suivants se produisent;

  • douleur en avalant;
  • odeur dans la bouche;
  • brûlures d'estomac et éructations;
  • hoquet;
  • nausées fréquentes;
  • des vomissements.

Aucun d’eux n’est un signe prononcé d’érosion de l’œsophage, dont les symptômes ressemblent à une inflammation de l’estomac ou du duodénum et, par conséquent, la maladie est difficile à qualifier.

Par conséquent, il est important de référer un patient à un spécialiste dès les premiers signes d’une maladie gastro-intestinale et de procéder à un examen du matériel.

Types d'érosion

Le défaut de la membrane muqueuse de l'œsophage est une maladie insuffisamment étudiée et sans classification cohérente. Distinguer l'érosion, divisé par les causes:

  • primaire, distinguée en tant que maladies indépendantes de l'œsophage;
  • secondaires, qui surviennent comme une perturbation concomitante qui se produit sur le fond de la maladie.

En ce qui concerne le changement de tissus sont distingués:

  • érosion non cancéreuse;
  • lésions associées à des néoplasmes.

L'érosion par type d'écoulement est divisée en:

Allouer une érosion supplémentaire:

  • polypes;
  • linéaire;
  • superficielle;
  • multiple;
  • plat.

L'étude et la systématisation des types de la maladie se poursuivent.

Erosion linéaire de l'oesophage

On entend par lésion de ce type une lésion de la couche supérieure des muqueuses du tube oesophagien, qui se transforme alors en petits ulcères. Avec le développement des lésions des ulcères muqueux se fondent dans des foyers plus grands.

L'érosion linéaire résulte du développement de surfaces superficielles, qui n'ont pas été diagnostiquées ni traitées à temps. Cela se produit dans la plupart des cas - l’érosion de surface est difficile à diagnostiquer.

L'érosion linéaire est plus facile à détecter en raison de l'étendue des dégâts.

  • l'érosion linéaire entraîne de forts changements dans la membrane muqueuse;
  • les processus inflammatoires, la guérison, forment des cicatrices qui déforment le tube œsophagien;
  • son rétrécissement et sa déformation rendent la digestion difficile.

La cause la plus commune du développement de l'érosion linéaire est la défaite de l'œsophage avec des aliments épicés et rugueux et des brûlures de la membrane muqueuse.

Ce qui menace l'érosion

L'érosion est une maladie dans le contexte de laquelle se développent diverses pathologies conduisant à des maladies graves. L’une des complications les plus dangereuses est l’atteinte de la paroi œsophagienne avec rupture des vaisseaux sanguins et saignements.

La complication symptomatique est:

  • douleur abdominale;
  • vomissement rouge.

Les principaux «candidats» à une telle complication seront les jeunes hommes:

  • abuser de l'alcool et du tabac;
  • qui sont soumis à un stress sévère et fréquent.

Chez les personnes âgées, dans de telles circonstances, un ulcère gastrique se produit.

De plus, les complications suivantes sont possibles:

  • le développement d'ulcères profonds de la muqueuse;
  • dommages aux vaisseaux de la trompe oesophagienne;
  • néoplasmes sur les muqueuses.

Pour prévenir le développement de complications, le traitement doit être prescrit dès que possible.

Diagnostics

L'érosion de la sonde œsophagienne est généralement détectée à l'aide d'examens préventifs du matériel réalisés par un spécialiste. Par conséquent, si possible, l'examen devrait être effectué tous les ans, avec des pathologies parallèles: une fois par mois.

Lorsqu'un patient est traité par un médecin:

  • interroge le patient, recueille des informations sur les plaintes concernant l'État;
  • pendant l'enquête, le médecin fait attention aux douleurs atypiques (dans la poitrine, la colonne vertébrale ou le haut de l'abdomen);
  • clarifie la nature de la douleur chez un patient;
  • effectue un examen de la partie supérieure de l'abdomen, en déterminant le gonflement et la présence d'inclusions et du processus inflammatoire;
  • évalue l'état de la peau et de la poitrine.

Les examens suivants sont prescrits:

  • test sanguin clinique général;
  • test sanguin biochimique;
  • analyse d'urine;
  • examen des selles pour la détection de sang occulte.

Des diagnostics de matériel s'appliquent:

  • Radiographie de la cavité abdominale, principale méthode de recherche. Pour l’étude, on a utilisé un agent de contraste, le sulfate de baryum ou une substance soluble dans l’eau. Au cours de l'examen, le médecin étudie les contours de l'organe, les caractéristiques de la membrane muqueuse, le travail des sphincters. Pour étudier le fonctionnement du sphincter oesophagien inférieur, le patient est placé sur une table spéciale avec une extrémité inférieure relevée: un sphincter desserré transmettra le contraste à l’œsophage;
  • l'étude de la contraction et du tonus des parois (esophagotonographie) pour déterminer la hernie diaphragmatique.

Le sondage a pour but de déterminer:

  • maladies possibles de l'oesophage;
  • état des organes internes situés dans la cavité abdominale.

En comparant les résultats de toutes les études, le médecin établit le diagnostic et prescrit comment traiter l'érosion de l'œsophage.

Traitement

La lésion est complexe, le traitement de la pathologie est donc assez complexe et doit être prescrit par un médecin. L'utilisation des méthodes traditionnelles de traitement doit être coordonnée et effectuée sous la supervision d'un médecin.

Traitement de la toxicomanie

Avec l'érosion de l'œsophage, le traitement médicamenteux est prescrit exclusivement par un médecin spécialisé. Pour une thérapie utilisant 2 groupes de produits:

  • En neutralisant l'effet des effets négatifs de l'acide chlorhydrique, qui fait partie du suc gastrique, les symptômes de destruction des muqueuses de la trompe œsophagienne (antiacides) sont ainsi éliminés. Les médicaments réduisent la douleur et les brûlures, restaurent les muqueuses endommagées. Ceux-ci incluent Maalox, Phosphalugel, Almagel, des moyens qui forment un épais sur les parois de l'estomac
  • mousse, crée une couche protectrice épaisse qui empêche le suc gastrique de pénétrer dans l'œsophage (alginates). Les principales propriétés des médicaments de ce groupe sont la capacité d'éliminer les saignements, d'absorber les sécrétions, pour la fabrication d'extraits d'algues utilisées. Les fonds de ce groupe sont Gaviscon, des tablettes;
  • améliorer la motilité de l'estomac et permettre de réduire la période de contact du suc gastrique et de la membrane muqueuse (prokinetics). Les moyens de ce groupe incluent Motilium, Ganaton, Tsisaprid. Le régime est 4 fois par jour;
  • Les inhibiteurs de la pompe à protons qui inhibent la sécrétion du suc gastrique réduisent la charge sur les parois de l'œsophage. Les moyens de ce groupe incluent Omez, Omeprazole, Nexium, Zantak, Pariet.

Si l'érosion est secondaire avec:

  • ulcères gastriques et duodénaux (infection à Helicobacter pylori au cours de l’infection) se voient simultanément prescrire un traitement antibactérien;
  • avec cholécystite calculeuse, cholagogue et sédatifs sont également prescrits.

Traitement pour l'érosion sans consulter un médecin, les médicaments auto-prescrits sont des complications dangereuses, il ne devrait pas être pratiqué.

Recettes folkloriques

En parallèle avec le médicament doit être appliqué un traitement de l'érosion des remèdes populaires de l'œsophage. De nombreuses méthodes populaires ont été reconnues par la médecine officielle:

  • jus de pomme de terre - on utilise le jus de tubercules de pomme de terre frais, qui se boit 50 grammes avant les repas (jusqu'à 4 fois par jour). Vous devez être traité pendant au moins deux mois. Il est recommandé de faire une pause de 10 jours, puis de poursuivre le traitement. La durée du traitement est d'au moins 4 fois par an;
  • jus de carotte inclus dans le régime alimentaire dans la quantité d'au moins un verre, vous pouvez le mélanger avec le jus de pommes de terre à parts égales et boire avant les repas;
  • manger une cuillère à soupe de miel sur un estomac vide, avant le petit déjeuner et le déjeuner. La propriété antibactérienne du produit permet d’accélérer la cicatrisation des muqueuses lors de l’érosion de l’estomac et de l’œsophage;
  • l'huile d'argousier, qui est prise après avoir mangé après 15-20 minutes pendant au moins 45 jours et au moins 20 jours après la guérison. Le traitement utilise l’effet antibactérien de l’huile et sa composition en vitamines;
  • huile de lin par cuillère à café après les repas au moins 4 fois par jour;
  • une infusion d'un mélange d'herbes (prendre en parts égales fleur de tilleul, soucis et absinthe, prêle, aneth (graines), racine de valériane, camomille, millepertuis, immortelle). 2 c. À thé du mélange versez ½ litre d’eau bouillante, maintenez dans un thermos pendant au moins 3 heures. Buvez 100 grammes avant les repas au moins 4 fois par jour;
  • Pour améliorer votre condition, vous pouvez boire du thé d'origan, de calamus, d'aubépine, de stigmates de maïs à raison de 1 cuillerée à soupe d'argent par tasse d'eau bouillante. Vous devez boire du thé pendant au moins 60 jours.

Les tisanes doivent être brassées tous les jours; boire des infusions, brassée le troisième jour ne peut pas être - de cela, vous pouvez obtenir un empoisonnement. L'érosion de l'œsophage, son traitement avec des remèdes populaires devraient être complétés par une nutrition bien organisée.

Pouvoir

La nutrition pendant l'érosion de l'œsophage est l'une des composantes du traitement. Le régime alimentaire et la cuisson dépendent de l'état du patient - un régime rigide avec exacerbation et un régime moins sévère avec rémission. Le régime alimentaire et la composition des produits et des plats sont choisis par un médecin.

Lorsque l’érosion est utilisée, l’un des régimes thérapeutiques (tableaux):

  • N ° 1A dans le cours aigu de la maladie;
  • No. 1B - dans la période de rémission 15 jours après le traitement principal;
  • №1 - vous devez adhérer à tout moment.

Le principe de l'alimentation est interdit et les produits autorisés. Sont autorisés:

  • lait et produits laitiers;
  • viande faible en gras bouillie ou à la vapeur;
  • soupes de légumes en purée et purée de légumes légère.

Les repas doivent être en purée, chaud, structure homogène. Les repas doivent être fréquents, en petites portions - vous devez manger au moins six fois par jour. Il est recommandé de boire un verre de lait chaud la nuit.

Une liste beaucoup plus vaste et plus complète d'aliments interdits comprend tous les plats traditionnels frits, épicés et gras, les légumes épicés et aigres, les sauces et les épices.

Vous ne pouvez pas manger des boissons très chaudes et froides, des sodas, de l'alcool, des aliments solides, des bonbons. En vertu de l'interdiction des fruits acides pendant toute la période d'exacerbation, il est nécessaire d'exclure les cigarettes de leurs habitudes.

Ne pas suivre le régime alimentaire pour cette maladie est une garantie d'exacerbation de la maladie.

Prévention

Afin de prévenir l'apparition et le développement de l'érosion, il est nécessaire de subir une inspection de routine une fois par an pour identifier les symptômes qui apparaissent. Avec le diagnostic opportun de la maladie, elle est bien traitée. Une détection tardive peut entraîner de graves exacerbations et la nécessité d'un traitement à long terme.