Symptômes et traitement de la constipation spastique

La constipation est comprise comme une selle retardée, difficile ou systématiquement insuffisante (selle). La constipation spastique est due à une altération de la fonction motrice du côlon, à son hypokinésie. Pour la plupart des gens, un retard chronique à vider plus de 48 heures devrait être considéré comme une constipation.

Les symptômes

Nous apportons une clarification importante. Il y avait une opinion établie sur la nécessité de vider les entrailles une fois par jour. Cela conduit au fait que certaines personnes en parfaite santé, en l'absence de selles quotidiennes, sont guéries sans aucune raison en abusant de laxatifs. Le fait est que la fréquence des selles (c'est-à-dire de la vidange) chez des personnes en bonne santé est différente. Une vidange quotidienne ponctuelle n'est pas un signe strictement obligatoire de son activité normale. Dans ce cas, le traitement n'est pas nécessaire.

Symptômes et traitement de la constipation spastique chez les enfants. Les manifestations de la maladie sont diverses et dépendent en grande partie de la nature de la maladie qui les a provoquées. Dans certains cas, la constipation spastique est le seul problème, dans d'autres, les patients présentent un grand nombre de problèmes différents.

Signes cliniques

Symptômes caractéristiques de la constipation spastique

une petite quantité de matières fécales,

sa dureté et sa sécheresse accrues, les matières fécales habituellement compactées, sèches, ont l’apparence de boules sèches sombres ou de mottes sombres, ressemblant à des moutons; parfois les excréments sont en forme de haricot, en forme de ruban, en forme de cordon.

aucune sensation de vidange complète après les selles.

Parfois, les patients ressentent une douleur et une sensation de distension dans l'abdomen; le soulagement vient après les selles ou le gaz.

Les ballonnements (flatulences) sont un symptôme assez douloureux, provoqués par la lente circulation des matières fécales dans le gros intestin et par la formation accrue de gaz résultant de l'activité des bactéries. La distension abdominale, en plus des symptômes intestinaux réels, peut être accompagnée de réactions réflexes d'autres organes, de douleurs cardiaques, de palpitations, etc.

Chez les patients ayant un appétit réduit, il y a de l'air éructé, un mauvais goût dans la bouche. La capacité de travail est souvent réduite, il y a des maux de tête, des douleurs dans les muscles du corps, une nervosité générale, une humeur dépressive, le sommeil est perturbé.

Une constipation spastique persistante peut être accompagnée de changements cutanés. Il devient pâle, souvent jaunâtre, flasque et perd de son élasticité.

Symptômes et traitement de la constipation spastique chronique. Les gens présentent tous ces symptômes de constipation spastique, mais certains peuvent être absents. La présence même d'un des symptômes énumérés indique un problème. Les changements de fréquence et de rythme des selles habituels chez une personne donnée sont des symptômes importants de la maladie.

La constipation spasmodique est l’une des plaintes les plus fréquentes chez de nombreuses personnes, en particulier les personnes âgées. De nombreux médecins ont constaté une augmentation du nombre de personnes nécessitant un traitement au cours des dernières décennies.

Complications de la constipation spastique

La constipation spastique de longue date peut entraîner diverses complications. Une colite secondaire, une rectosigmoïdite (inflammation du sigmoïde et du rectum) peut survenir. Avec une stagnation prolongée du contenu dans le caecum, il peut être rejeté dans l'intestin grêle avec développement d'une entérite (entérite de reflux). La constipation peut être compliquée par des maladies des voies biliaires, l'hépatite.

La constipation à long terme contribue à l'apparition de diverses maladies gastro-intestinales. Le plus souvent, les hémorroïdes se produisent. Il peut y avoir des fissures, une inflammation du tissu péri-rectal (paraproctite).

Une longue constipation spastique provoque parfois une expansion et un allongement du gros intestin (mégacôlon acquis), ce qui rend la constipation encore plus têtue.

La complication la plus terrible est le cancer colorectal. Les symptômes d'anxiété, qui permettent de suspecter la possibilité d'une tumeur, sont les suivants: mauvaise santé générale, perte de poids, apparition récente de constipation chez les personnes de plus de 50 ans, dont les selles étaient auparavant normales et avec du sang dans les selles.

Signes différentiels de constipation

Les symptômes du phénomène sont souvent assez évidents et, par conséquent, il n’est généralement pas difficile pour le médecin de reconnaître leur présence, et le patient lui-même, souvent avant de rencontrer le médecin, peut soupçonner qu’il souffre de constipation. Beaucoup plus difficile à traiter avec le diagnostic différentiel de la maladie.

La rétention aiguë des selles est parfois un signe d'urgence. La rétention des selles et le non-passage du gaz sont les symptômes les plus importants de l’obstruction intestinale. Ils sont accompagnés de douleurs intenses, d'une sensation de douleur dans l'abdomen, de vomissements répétés, généralement d'un état général grave. Avec une obstruction obstructive mécanique, on peut détecter un péristaltisme visible à l’œil et provoqué par une palpation au-dessus de l’obstacle. En cas d'obstruction paralytique (parésie et péritonite), il n'y a aucun signe perceptible d'activité péristaltique lors de la palpation et de l'audition de l'abdomen.

Il convient de rappeler que le phénomène de parésie de l'estomac avec des symptômes de constipation, d'absence de gaz et de vomissements peut compliquer le déroulement d'une période aiguë d'infarctus du myocarde. L'apparition de tels symptômes aggrave considérablement l'état des patients et nécessite l'utilisation urgente d'agents stimulant le péristaltisme, y compris parfois l'introduction d'une sonde dans l'estomac pour une succion active du contenu de l'estomac.

Traitement

Avec la constipation chez les adultes causée par des maladies organiques du côlon, ils sont traités. Si la cause de la maladie est en premier lieu une labilité psychoémotionnelle excessive, des sédatifs et des tranquillisants sont prescrits.

Les principes de base de la tactique de traitement en cas de constipation aiguë:

Les patients souffrant d’obstruction intestinale ont besoin de soins d’urgence dans un hôpital chirurgical; il n'est pas nécessaire de nommer des laxatifs en même temps.

Il est recommandé aux personnes âgées et aux patients alités, à l'exception de la pathologie «chirurgicale» aiguë, de traiter la constipation spastique avec des laxatifs.

Avec la dyskinésie spastique, les bains de paraffine, les bains de pin et d’autres procédures thermiques aident à soulager les spasmes intestinaux.

Notre tâche principale est de faire fonctionner le corps, c’est-à-dire de faire face de façon indépendante à la stagnation des matières fécales. Le traitement de la constipation spasmodique par des laxatifs ne fera que développer l’intestin, ce qui entraînera la formation de toutes les accumulations. C'est-à-dire qu'en fait, nous ne nous débarrasserons pas du problème si vous avez constamment des problèmes avec le président. Un laxatif peut créer une dépendance et les intestins ne seront plus en mesure de faire face à la constipation.

Vous pouvez boire des décoctions à base de plantes, mais la meilleure chose à faire est simplement d’établir un régime et il n’ya que les aliments qui stimulent les intestins.

Les principaux aspects du traitement

Presque chacun d'entre nous connaît les symptômes de la constipation. Dans le même temps, si les difficultés de vidange durent plus de trois mois, cela indique une évolution chronique de la maladie. Le traitement de la constipation spastique intéresse de nombreuses personnes, en particulier les personnes âgées. Le traitement de la constipation, quelle que soit son origine, présente plusieurs caractéristiques:

Mode de vie actif. Le premier élément du traitement et de la prévention est l’abandon d’un mode de vie sédentaire. Ceci est très important, car chez une personne qui ne fait pas de mouvements actifs, il y a une stagnation de sang dans les organes abdominaux. En conséquence, l'intestin devient "paresseux" et perturbe la promotion de son contenu. Par conséquent, les experts recommandent vivement de marcher au moins 30 minutes par jour, de nager et de faire du jogging. En outre, une gymnastique efficace pour les abdominaux est considérée comme très efficace pour la prévention de la constipation.

Faire face au stress aidera à traiter la constipation. L'une des causes les plus courantes de constipation est le stress. Par conséquent, il est conseillé d'apprendre à se détendre, par exemple en utilisant une tasse de thé à la menthe, à la sauge ou à la mélisse. Les fraises, les fraises, le kiwi, les bananes, les pamplemousses, les légumes verts sous forme de coriandre, de céleri et de basilic sont considérés comme des antidépresseurs naturels. En outre, il est important de ne pas devenir accro aux laxatifs.

Régime alimentaire pour la constipation

Le traitement de la constipation spastique peut être effectué en modifiant le régime alimentaire. Afin d'optimiser le travail de l'intestin, il est nécessaire de changer de régime. Tout d’abord, vous devriez réduire la consommation de pain frais, de saucisses, de gâteaux, de margarine, de poisson salé, de lait, de fromage et de cacao. Au contraire, il est nécessaire d'essayer d'introduire au maximum dans l'alimentation quotidienne les aliments contenant des fibres végétales. Ces produits comprennent du pain à base de farine grossière, d'avoine, de germe de blé, de divers fruits et légumes.

Parmi les fruits à mentionner figurent les pommes, les abricots, les raisins secs et les figues, et les légumes comprennent le chou frisé, le maïs, les pommes de terre au four, les poireaux, les panais, les légumes verts frais, etc. De plus, ceux qui s'intéressent à la constipation seront intéressés à savoir qu'un verre d'eau froide pris à jeun, remplace un comprimé laxatif. En général, pour la prévention de la constipation devrait boire chaque jour plus de huit verres de liquide par jour.

Sur un estomac vide, il est recommandé d'utiliser du yogourt, du kéfir et de l'eau froide. En cas de constipation spasmodique, le régime alimentaire doit être plus bénin, la viande et le poisson doivent être prescrits sous forme bouillie, les légumes et les fruits doivent être hachés ou en purée.

Raisons

La défécation est un acte partiellement arbitraire et partiellement involontaire. Habituellement, quand une personne prend une position verticale le matin, les matières fécales accumulées pendant la nuit commencent à exercer une pression sur les parties inférieures les plus sensibles de l’ampoule (partie élargie) du rectum, ce qui provoque la défécation de l’envie. C'est le rythme le plus physiologique de la vidange.

Les principales causes de constipation sont:

troubles de l'activité motrice (motilité) des muscles intestinaux,

affaiblissement de l'envie de déféquer,

modifications de la structure de l'intestin ou des organes les plus proches empêchant l'avancement normal du contenu,

écart entre la capacité du côlon et le volume du contenu intestinal.

Les troubles de la motricité intestinale, contribuant à l'apparition de symptômes de constipation spastique, peuvent être causés par de nombreuses raisons. Tout d’abord, c’est une variété facteurs neurogènes. Ceux-ci comprennent le soi-disant dysfonctionnement autonome, qui est un trouble de l'activité du système nerveux autonome qui régule les fonctions des organes internes. Il survient sous l'influence de surmenage mental, de situations conflictuelles, de dépression, de peurs, de violations à long terme du régime, de repos, etc. Les facteurs à l'origine de la constipation spastique impliquant des mécanismes nerveux comprennent également des effets réflexes sur l'intestin de divers organes, notamment de voies biliaires.

La cause de la constipation spastique est souvent maladie inflammatoire de l'intestin. Ils créent un obstacle au mouvement des matières fécales dans le côlon de la tumeur, en réduisant le rétrécissement de l'intestin en raison de la formation de cicatrices.

Toujours et à tout moment, l’une des causes les plus courantes de constipation était mauvais régime ce qui est à blâmer directement à la personne. Pour que l'intestin fonctionne bien, il doit envoyer des produits bien digérés. Les aliments difficiles à digérer comprennent la bouillie visqueuse, le pain blanc en grande quantité, les aliments gras, l’eau douce, le thé noir fort. Tous maintiennent les intestins ensemble et provoquent une accumulation de matières fécales, ce qui conduit finalement à la constipation même. En outre, la formation de constipation peut entraîner un manque de liquide dans le corps. Par conséquent, ce facteur doit être surveillé en permanence et le liquide doit également se présenter sous la forme de soupes.

Il existe également une cause commune de constipation. les hémorroïdes. On sait qu’avec les hémorroïdes, la constipation spastique est généralement extrêmement douloureuse et désagréable. En outre, la constipation elle-même peut causer des hémorroïdes. Ce risque concerne surtout les femmes enceintes.

Vidéo: Konstantin Filonenko sur les symptômes et le traitement de la constipation spastique

Constipation spastique

Le problème de la constipation est assez fréquent chez beaucoup de gens. Les selles retardées peuvent souvent être accompagnées de douleurs et de malaises dans la région intestinale, ce qui aggrave en outre le bien-être humain.

Il existe deux mécanismes principaux de la constipation - atonique et spastique. Dans le premier cas, la violation de la promotion des masses fécales dans le gros intestin est due à une diminution de la fonction d'évacuation motrice de l'intestin en raison du tonus insuffisant des muscles lisses des parois du côlon. Au contraire de la constipation atonique, spasmodique, elle survient en raison du tonus excessivement élevé des parois intestinales dans ses sections individuelles, ce qui provoque des spasmes et crée des obstacles au mouvement normal des selles. Il apparaît souvent chez les personnes sur fond de stress nerveux et d'expériences, ainsi qu'à la suite d'un empoisonnement. Le traitement de cette constipation est choisi en fonction de la raison qui a provoqué la violation de la chaise.

Causes de la constipation spastique

La principale cause des spasmes dans l'intestin, entraînant des difficultés pour le mouvement des matières fécales, est une violation de l'innervation du côlon en raison de certains problèmes du système nerveux. Il en résulte un spasme des muscles lisses dans certaines parties de l'intestin, ce qui provoque un rétrécissement de sa lumière, un retard ou un arrêt complet du mouvement des masses fécales.
Très souvent, ces troubles intestinaux s'observent chez l'homme après des chocs émotionnels, des troubles mentaux ou un stress nerveux. Les pathologies suivantes des glandes endocrines peuvent également causer une constipation spastique:

  • l'hypothyroïdie;
  • diabète sucré;
  • maladies de la glande pituitaire;
  • dysfonctionnement ovarien pendant la ménopause ou des troubles hormonaux.
Les spasmes intestinaux surviennent parfois dans le contexte d'une intoxication chronique du corps. Par exemple, si, à la suite d'une activité professionnelle, une personne est constamment en contact avec des composés du plomb ou du mercure. La constipation spastique est souvent détectée avec l'abus de certaines drogues ou de la nicotine.

Signes de constipation spastique

Le principal symptôme de la constipation, quel que soit le mécanisme, est l'absence de selles chez une personne pendant trois jours ou plus, ou un sentiment de vidange incomplète de l'intestin à la fin de l'acte de défécation. Dans le même temps, les masses fécales ont une consistance très dense, ce qui rend leur sortie douloureuse et nécessite un effort considérable, une forte tension des muscles du plancher pelvien et des muscles abdominaux. Avec la constipation spasmodique, dont les symptômes sont toujours mal tolérés par une personne, les selles sortent en petites masses et ressemblent à des fèces de mouton. Des selles retardées peuvent être présentes par intermittence et se produire périodiquement.
Les signes cliniques de constipation spastique incluent:

  • sensation d'éclatement dans l'abdomen;
  • flatulence accrue dans les intestins;
  • douleurs crampes aiguës de diverses localisations;
  • impuretés de mucus dans les selles;
  • des nausées;
  • mal de tête;
  • irritabilité;
  • perte d'appétit.

Les attaques de douleur dans l'abdomen augmentent considérablement chez une personne nerveuse et sont pratiquement absentes pendant le sommeil nocturne, lorsque le corps est détendu.

Important: une constipation prolongée peut provoquer une intoxication du corps avec ses produits métaboliques, qui commencent à se résorber dans le sang des parois intestinales. Les signes d'empoisonnement dans ce cas sont un goût et une odeur désagréables de la bouche, de la fatigue, des troubles du sommeil, une tendance aux états dépressifs.

Méthodes de diagnostic

Pour confirmer le diagnostic de constipation spastique, le patient est examiné et examiné. Le médecin découvre la nature et la localisation de la douleur abdominale lorsque les premiers symptômes apparaissent, leur durée de persistance, puis qu’ils augmentent ou diminuent. L'examen du patient est effectué par palpation de l'intestin à travers la paroi abdominale antérieure. Dans ce cas, le côlon sigmoïde, au moment de sonder, ressemble à un garrot, car il est dans un état de spasme, alors que le caecum, au contraire, est excessivement dilaté et relâché.

Les méthodes de diagnostic instrumentales suivantes peuvent être utilisées pour exclure d’autres pathologies de l’intestin et établir la cause de la maladie:

  • rectoromanoscopie;
  • l'irrigoscopie;
  • fibrocolonoscopie;
  • Échographie des organes abdominaux.

Ces études fournissent des informations sur l'état de la muqueuse intestinale et le degré d'élasticité de l'intestin, et permettent d'évaluer le péristaltisme et la fonctionnalité de l'intestin dans son ensemble.
Si une dysbactériose est suspectée, une analyse bactériologique des matières fécales est prescrite.

Traitement de la constipation spastique

Régime alimentaire

En cas de spasmes intestinaux, la prise de nourriture ne doit pas irriter les parois ni augmenter la motilité. Il est recommandé de respecter les principes suivants:

  • les aliments consommés doivent être écrasés à l'état de purée de pommes de terre ou de porridge afin d'éviter toute irritation mécanique de l'intestin;
  • exclure les produits à effet astringent (riz, gelée, thé fort, etc.);
  • les aliments et les boissons destinés à réduire les crampes doivent être consommés à chaud;
  • exclure les produits qui augmentent la formation de gaz dans les intestins (chou, légumineuses, etc.);
  • ne pas utiliser d'oignons, d'ail, d'épices ou d'autres produits susceptibles de provoquer une irritation de la muqueuse intestinale;
  • manger souvent mais en petites portions.

Le régime alimentaire pour la constipation spastique lors d'exacerbations peut inclure:

  • légumes bouillis additionnés de beurre ou d'huile végétale;
  • viande et poisson bouillis;
  • des bouillies sur de l'eau ou du lait;
  • fruits et baies (sauf cerises, agrumes et bleuets) sans écorce sous forme de purée de pommes de terre;
  • soupes de légumes et soupes dans un bouillon de viande;
  • produits laitiers fermentés;
  • eau minérale sans gaz, thés faibles, compotes, infusions de dogrose.

Important: en cas de constipation spasmodique, les produits contenant de grandes quantités de vitamine B1 sont très utiles pour aider le système nerveux à réguler les intestins.

Traitement médicamenteux

Parmi les médicaments dont le transit intestinal est retardé en raison d'un spasme de l'intestin, le plus souvent des antispasmodiques prescrits. Ils soulagent efficacement la douleur en détendant les muscles lisses des parois intestinales et contribuent à restaurer la fonction d'évacuation. Parmi les antispasmodiques pour la constipation spastique, on prescrit habituellement:

  • Papavérine;
  • No-shpu;
  • Le dibazol;
  • Papazol;
  • extrait de teinture ou extrait de belladone.

La prise de médicaments à effet laxatif est indésirable et est utilisée en dernier recours. La plupart d'entre eux stimulent le péristaltisme intestinal, ce qui peut encore augmenter le spasme et aggraver la condition humaine. Pour nettoyer les intestins, prenez des laxatifs (par exemple, Duphalac et ses analogues, Fitomucil). Dans ce cas, il est nécessaire de prendre simultanément des antispasmodiques.
Pour la constipation résultant de troubles mentaux et de stress nerveux, des sédatifs ou des tranquillisants affectant le système nerveux sont prescrits.

Important: le choix des médicaments pour la constipation spastique doit être envisagé très soigneusement et respecter scrupuleusement les recommandations du médecin.

Méthodes folkloriques

Les méthodes traditionnelles de traitement peuvent être utilisées pour la constipation spastique après consultation préalable d'un médecin. L'un d'eux est un lavement avec une décoction de menthe ou de mélisse, qui a un effet relaxant sur les intestins. 200 ml de bouillon précuit, refroidi à une température de 38 à 39 ° C, sont introduits progressivement dans la cavité du rectum. Également utilisé pour nettoyer les lavements intestinaux eau-huile. Ils sont préparés à partir d'huile chauffée (ricin, tournesol, olive) et d'eau bouillie. Le volume de la solution injectée ne doit pas dépasser 500 ml.
Un bon effet relaxant sur tout le corps, y compris les intestins, est procuré par des bains chauds avec addition d’huiles essentielles ou des décoctions d’herbes apaisantes. L'application de chaleur sur la région abdominale et de légers mouvements caressants aideront à détendre les parois intestinales spastiques, ce qui réduira la douleur et améliorera les intestins.

Constipation spastique

La constipation est un transit intestinal difficile et douloureux. Les médecins distinguent plusieurs types de constipation: spasmodique, atonique, spasmodique, fonctionnelle. Toutes les espèces sont des déviations du fonctionnement normal du tractus gastro-intestinal. La différence dans les raisons de leur apparition. Par exemple, l'atonie est l'état détendu des organes et le spasme est intense.

La constipation spastique est au deuxième rang des troubles du tractus gastro-intestinal. Examinons les causes, les symptômes et les méthodes de traitement de cette maladie.

Causes de constipation

Un certain nombre de raisons violent le fonctionnement de l'intestin. Le résultat d'un dysfonctionnement intestinal est une constipation spastique. La raison de la spasticité est le spasme intestinal. L'intestin humain se compose de muscles qui se contractent, permettant ainsi le mouvement des aliments des parties supérieures aux parties inférieures. Un spasme intestinal est une contraction involontaire des muscles qui cause des crampes douloureuses. Il existe de nombreuses maladies contre lesquelles des convulsions peuvent apparaître:

  • Gastrite aiguë.
  • Un ulcère à l'estomac.
  • Pancréatite
  • Infections virales.
  • Helminthiase
  • Tumeur.

Le spasme fait référence aux causes du tonus altéré. Le tonus est un état de tissu nerveux dans lequel la fatigue ne se produit pas. L'hypertension est appelée surmenage des muscles, à cause de laquelle l'intestin perturbe le sien et le travail d'autres organes digestifs (œsophage, estomac). La tension musculaire prolongée chez l'adulte est causée par de nombreux facteurs:

  • Les névroses, les perturbations psycho-émotionnelles et les stress entraînent le ralentissement des processus vitaux du corps. L'estomac ne digère pas suffisamment la nourriture. Les aliments non préparés pénètrent dans l'intestin, ce qui rend difficile la pénétration de résidus d'aliments non digérés.
  • Consommation accrue d'aliments riches en calories et manque de fibres dans l'alimentation.
  • Un mode de vie sédentaire conduit le corps à une perte de condition physique. L'activité des muscles de l'estomac, des intestins et des organes digestifs diminue.
  • La déshydratation du corps conduit à ce que les masses fécales deviennent sèches et dures. Le passage des matières fécales dans l'intestin est difficile. Le manque de consommation d'eau entraîne une déshydratation de l'intestin. Les intestins perdent leur élasticité, ce qui complique le passage des matières fécales dans la dernière section.
  • Le diabète, l'obésité, un certain nombre de maladies infectieuses et gynécologiques peuvent provoquer une perturbation des muscles.

Souvent, les femmes enceintes se plaignent d'obstruction des selles. Plus la durée de port d'un enfant est longue, plus l'utérus subit une pression sur le gros intestin et d'autres organes digestifs. La conséquence de la pression est la tension des organes voisins.

Constipation spastique des enfants - une conséquence des modifications du système nerveux de l'intestin. Cela se produit, par exemple, lorsque vous passez de l'allaitement à une formule artificielle. Les intestins du bébé ne sont pas prêts à digérer de nouveaux types d'aliments. L'enlèvement des scories peut avoir des problèmes psychologiques pour les enfants plus âgés. Des chocs tels que le premier voyage à la maternelle ou à l'école provoquent des tensions.

Des complications

Si vous ne recevez pas votre traitement à temps, des complications commencent, par exemple:

  • Les inflammations
  • Les hémorroïdes.
  • Fissures rectales.
  • Cancer du côlon.

La première raison de la survenue de complications est la température élevée, réaction du corps à des processus inflammatoires naissants.

Pour prévenir l'apparition de complications, vous avez besoin de temps pour faire le traitement. Il n'est pas recommandé de s'auto-traiter et de commencer à boire un laxatif. Dans certains cas, la consommation de médicaments stimulants entraîne des conséquences négatives.

Pour choisir un traitement efficace, vous devez identifier correctement la maladie. Connaître les symptômes sous-jacents aide à reconnaître la constipation spastique.

Symptômes de constipation

Dans la constipation spastique, des selles irrégulières sont caractéristiques. Au cours d'une perturbation du côlon, on observe à la fois une vidange normale et des selles liquéfiées. Pour déterminer le type de délai des selles, vous devez connaître ses symptômes. Il convient de rappeler que dans la vidange quotidienne de l'intestin n'est pas nécessaire. Un jour d'absence de défécation n'est pas un signe de congestion. Le symptôme principal de la constipation spastique est une douleur régulière liée aux crampes dans le bas de l'abdomen, principalement de nature spasmodique. Les autres symptômes caractéristiques évocateurs d'une constipation spastique incluent:

  • Flatulences et ballonnements.
  • Écorchage.
  • Goût désagréable dans la bouche.
  • Perte d'appétit
  • Faiblesse et fatigue rapide.
  • L'insomnie.
  • Blanchissement de la peau, perte d'élasticité.

Les symptômes de rétention des selles chez les enfants sont spécifiques. Les enfants pleurent de douleur, pleurent, se pressent les jambes, se comportent de façon capricieuse et agitée. La manifestation de la coprostase est une fréquence significative de l'intestin congestionné jusqu'à 36 heures, des douleurs et des crampes abdominales, un stress lors de la vidange. Lorsque la constipation chez les nourrissons les selles devient difficile.

Les femmes enceintes à un stade précoce ont des problèmes de vidange. La principale cause de la vidange difficile est une gêne abdominale, une sensation de libération incomplète de l'intestin, une réduction quantitative des selles. Pour beaucoup de femmes, les problèmes persistent tout au long de la grossesse.

Traitement

Dans le traitement de la constipation spastique, le défi consiste à soulager le spasme et à libérer les intestins des dépôts fécaux stagnants. Établir le fonctionnement normal du système digestif de plusieurs manières. Pour que les mesures soient efficaces, il est nécessaire de procéder à un traitement complet.

Traitement de la toxicomanie

Choisir un patient traitement individuel aidera le médecin, après avoir effectué les examens nécessaires. L'examen du patient est effectué par palpation. Le médecin détecte les intestins qui, dans un état de spasme, ressemblent à un garrot serré.

Les médecins recommandent de prendre des médicaments antispasmodiques. Les antispasmodiques soulagent la douleur par les effets sur les muscles des organes internes. Les substances anti-inflammatoires détendent les muscles et la douleur disparaît. Ces substances comprennent le métamizole sodique, le chlorhydrate de pitofénone, le bromure de fenpiverinium. Dibazol, Papaverine, No-Spa, Papazol, Drotaverinum est considéré comme un antispasmodique populaire.

Les sédatifs provoquent une sédation, réduisent le stress émotionnel. En tant que sédatif, les médecins recommandent les remèdes à base de plantes: teintures de valériane, d’agripaume ou de menthe.

Certains hypnotiques ont un effet calmant. L'utilisation prolongée de somnifères au lieu de sédatifs n'est pas recommandée. Parmi les médicaments bien connus qui ont un effet hypnotique, on peut citer le mélange Bekhtereva, Validol, Valocordin, Corvalol.

Traitement non médicamenteux

La consultation d'un médecin est nécessaire avant tout traitement, mais dans des situations simples, la constipation spastique peut être traitée indépendamment.

Se débarrasser de la constipation spastique à la maison peut être un remède populaire. Les herbes et les graines de certaines plantes ont un effet laxatif doux. Il est recommandé d'utiliser une infusion de racines de pissenlit trois fois par jour pour une cuillère à thé afin de nettoyer les intestins. Les graines de lin et de plantain sont efficaces pour lutter contre la constipation spastique. Il est important de laver les graines mangées avec beaucoup d'eau. Les graines gonflées stimulent l'intestin à se vider.

La deuxième méthode bien connue qui efface instantanément les intestins est un lavement nettoyant. Mais cela ne soulage pas l'estomac des spasmes. En cas de constipation spasmodique, l'utilisation de solutions froides est interdite, car le refroidissement des voies de passage ne fera qu'augmenter les maux d'estomac et les spasmes. La température du liquide devrait être de 30 à 35 degrés. Vous pouvez faire une solution pour un lavement de feuilles de menthe ou de mélisse.

Faire face rapidement aux selles retardées aidera à enrichir le régime alimentaire. Les produits contenant des fibres améliorent le travail de l'estomac. Manger des fruits, des légumes et des baies améliorera le processus de digestion des aliments. Les aliments riches en sucres attirent les liquides dans l'intestin, ce qui aide à relâcher le fauteuil. Ne pas exclure du régime alimentaire de la confiture, sirops, miel. Les légumes marinés, les produits marinés, produits laitiers contenant des acides organiques, aident à soulager les crampes.

Lors de la rétention des selles, le café noir, le chocolat, les fromages, les pâtes et l’alcool sont exclus.

Prévention

Afin de prévenir la constipation spastique, suivez des règles simples. Il faut apprendre à éviter le stress, distrait des problèmes actuels. Distribuez correctement les repas pendant la journée de travail. Mieux vaut manger plus souvent, mais en petites portions. Il n'est pas recommandé de manger 3 heures avant le coucher. Vous devez boire au moins 2 litres d'eau par jour. Faites de l'exercice, gardez votre corps en forme. La personne impliquée dans le sport a une bonne forme physique. Le risque de maladie est réduit. Prenez soin de votre santé dès le plus jeune âge.

Qu'est-ce que la constipation spastique?

Le fonctionnement normal des intestins peut être altéré pour diverses raisons. L'un d'eux est la constipation spastique. Les symptômes et le traitement de cette maladie seront abordés dans cet article.

La constipation est une absence prolongée de défécation. Il est spastique et atonique. La constipation spastique se produit lorsque la fonction du côlon est perturbée.

Cette violation est appelée hypokinésie. Si une personne n'a pas envie de faire ses besoins pendant plus de 2 jours, il est probable qu'elle soit constipée.

Symptomatologie

Avant d'énumérer les symptômes de cette maladie, vous devez dissiper le mythe de la nécessité des selles quotidiennes.

Beaucoup de gens, en l'absence de selles quotidiennes, commencent à se soigner pour la constipation. En fait, ils n'ont pas besoin de traitement, car la fréquence de la défécation est individuelle.

Les symptômes de la constipation spastique sont variés:

  1. Une petite quantité de matières fécales pendant les selles.
  2. Les excréments sont secs et durs. Le syndrome des "excréments de mouton" est une maladie caractérisée par la présence de pellets de fèces sombres sécrétés. Dans certains cas, la constipation spastique est accompagnée par la libération de selles semblables à des cordes ou à des rubans.
  3. Après la défécation, la personne ne ressent pas le sentiment de vider complètement ses intestins.
  4. La difficulté des selles s'accompagne d'une gêne au bas de l'abdomen. Après les gaz résiduaires vient généralement l'amélioration de la santé.
  5. Flatulences C'est une distension abdominale, qui est une conséquence de la lente progression des matières fécales dans l'intestin. En conséquence, il se produit une accumulation de gaz, ce qui conduit au météorisme.
  6. Dans certains cas, les flatulences peuvent causer de graves douleurs cardiaques.
  7. Roussir l'air.
  8. Perte d'appétit Un goût désagréable apparaît dans la bouche.
  9. Buts principaux fréquents.
  10. Perte de force La personne se sent faible et se fatigue rapidement.
  11. Douleurs musculaires.
  12. Pâleur de la peau. L'état de la peau se détériore, elle perd son élasticité et devient molle.

Tous ces symptômes mènent au fait qu'une personne devient nerveuse. Son humeur s'aggrave, il peut même devenir déprimé. En outre, la constipation spastique est souvent la cause de l'insomnie.

Cependant, toutes les personnes ne souffrent pas de constipation spasmodique accompagnée de tous les symptômes susmentionnés. Certains symptômes, tels que l'insomnie ou la peau flasque, peuvent être absents.

Mais si une personne ne travaille pas systématiquement dans les intestins, si une distension abdominale et une détérioration du bien-être sont observées, le traitement de la constipation devrait commencer.

Causes de la maladie

La constipation spastique ne se produit jamais comme ça. Le spasme des intestins est une conséquence de l'augmentation du tonus intestinal. Donc, les principales causes de la constipation spastique:

  • Les fèces s'attardent dans les intestins et ne peuvent pas s'y déplacer en raison de spasmes musculaires sur certains segments de l'intestin. Habituellement, lorsque le spasme est parti, la personne a l'envie de faire ses besoins.
  • La constipation est souvent due à une augmentation de la formation de gaz dans les intestins.
  • Les maladies endocriniennes peuvent causer des spasmes intestinaux.
  • Une maladie telle que le diabète peut causer cette maladie.
  • Dans le syndrome du côlon irritable, il existe souvent une complication telle que la constipation spastique.
  • Le stress mental est aussi la cause de cette maladie.

Complications de la constipation spastique

Si une personne a découvert les symptômes de cette maladie, mais qu’elle n’a pas commencé à la traiter, des complications peuvent survenir, par exemple:

  • Inflammation du rectum.
  • Fissures rectales.
  • Colite secondaire.
  • Parakproktit.
  • L'hépatite, etc.

Si une personne souffre de maladies des voies biliaires, sa constipation spastique peut être aiguë. Le patient se plaindra d'un malaise à l'estomac. Il peut souffrir de syndromes douloureux fréquents.

Si vous ne commencez pas un traitement rapide pour cette maladie, des maladies du rectum peuvent survenir. Le plus souvent, les patients développent des hémorroïdes.

Conduire à une constipation systématique et plus persistante peut ignorer cette maladie. Cela peut entraîner des maladies telles que l'acné mégalocon.

Dans de rares cas, un patient qui ignore le traitement de la constipation peut avoir un cancer du côlon et du rectum. Comment comprendre qu'un patient a un cancer du rectum?

S'il a des symptômes tels que la perte de poids, la détérioration de la santé et la présence de sang dans les selles, il s'agit très probablement d'un cancer.

Caractéristiques du traitement de cette maladie

Avant de commencer un traitement, il est nécessaire de déterminer la cause de la constipation.

Si la constipation spasmodique est une conséquence d'un bouleversement psycho-émotionnel, une pilule sédative et une thérapie de relaxation aideront à s'en débarrasser.

Cependant, si cette maladie n'a pas été causée par un dysfonctionnement du corps, un traitement approprié sera alors nécessaire.

Principes de traitement de la constipation spastique:

  1. Il n'est pas recommandé de vous prescrire des laxatifs. Dans certains cas, les patients présentant une obstruction intestinale nécessitent une intervention chirurgicale. Prendre des laxatifs pour eux peut avoir des conséquences négatives.
  2. Pour les patients âgés, ainsi que pour les patients alités, le traitement de la constipation spastique par des laxatifs est la meilleure solution.
  3. Les spasmes intestinaux peuvent être éliminés à l'aide de bains de pin et de bain de paraffine.

Le traitement de cette maladie implique un tel effet sur les intestins, après quoi lui seul sera capable de supporter la poussée à travers les masses fécales.

Pourquoi boire de la constipation pour la constipation? Leur efficacité est due au fait qu'ils contribuent à l'expansion des parois intestinales, ce qui conduit à la promotion des matières fécales.

Si une personne a régulièrement un problème de constipation spasmodique, le traitement aux laxatifs n’apportera aucun bénéfice, peut-être unique.

Aspects thérapeutiques de la constipation spastique

La constipation est un problème que chaque personne a rencontré au moins une fois dans sa vie. Parler du cours chronique de cette maladie est possible quand elle dure plus de 3 mois. La question de son traitement inquiète des personnes d'âges différents.

Il existe plusieurs points importants dans le traitement de la constipation spastique:

  1. Activité physique La constipation survient principalement chez les personnes qui mènent un style de vie sédentaire, l'activité est donc leur meilleure prévention.
    Le fait est que si une personne est assise ou couchée depuis longtemps, le sang stagne dans sa cavité abdominale. Cela conduit au fait que la promotion des matières fécales dans l'intestin est difficile.
    Cette maladie ne se produit pratiquement pas chez ceux qui font des exercices quotidiens dans la cavité abdominale.
  2. Lutte contre la névrose. Le stress et les nerfs font partie des causes les plus courantes de constipation. Par conséquent, afin de minimiser les risques d'apparition, vous devez apprendre à vous détendre et à réagir moins émotionnellement aux stimuli externes.
    Les thés apaisants aideront à la rendre, par exemple, à la menthe. Les antidépresseurs naturels sont des fruits tels que les bananes, les fraises et les pamplemousses.
  3. Régime alimentaire. Vous pouvez traiter la constipation spasmodique avec un régime alimentaire. Changer le régime alimentaire aidera à optimiser les intestins et à résoudre le problème de la stagnation dans les matières fécales.

Il est déconseillé de consommer de nombreux produits au cours de la diète: produits à base de farine (pain, brioches), margarine, produits laitiers, poisson, etc.

Cependant, les aliments riches en fibres contribueront à la récupération. Ce sont des produits tels que le sarrasin, le son, les pommes, les poires, les pommes de terre, le céleri, etc.

En outre, ceux qui souffrent de constipation devraient boire beaucoup d'eau quotidiennement. Consommation quotidienne d'eau - au moins 2 litres.

Autre nuance importante du régime alimentaire lors de la constipation: ne pas avoir besoin de manger des aliments solides.

Peu importe ce que les gens vont manger, de la viande ou une pomme, l’essentiel est de préparer le produit au préalable. Normaliser le travail de l'intestin aide le kéfir, qui se boit l'estomac vide.

Enema avec constipation spastique

Des lavements de purification en cas de dysfonctionnement de l'intestin sont très souvent effectués. Toutefois, en cas de constipation spasmodique, le liquide injecté dans les intestins ne doit pas être froid, car cela peut provoquer de nouveaux spasmes.

Le fluide doit être chaud. Habituellement, il est chauffé à la température du corps - 36-38 degrés Celsius. L'introduction de liquide dans le corps avec un lavement doit être faite très soigneusement, sans pression.

Enema avec cette maladie ne doit pas nécessairement faire à l'hôpital. Un tel traitement peut être mis en œuvre à la maison.

Quelle solution peut être préparée à la maison? L'une des solutions les plus efficaces pour soulager les spasmes intestinaux est la décoction de mélisse et de menthe.

Recette:

  1. Les feuilles sèches de menthe et de mélisse doivent être lavées pour les débarrasser de la poussière et de la saleté.
  2. Ensuite, ils sont remplis d'eau bouillante. Besoin d'insister laisse 15-20 minutes.
  3. Ensuite, le réservoir est placé sur un feu lent. Les feuilles de menthe et la mélisse doivent être bouillies environ une demi-heure.
  4. Le bouillon est refroidi à la température ambiante. Maintenant, il peut être utilisé à des fins médicinales.

De plus, le lavement peut être rempli d'une solution d'huile. Avant de mélanger l'huile avec de l'eau, il faut la chauffer. Vous pouvez utiliser n'importe quelle huile: argousier, ricin, olive et même tournesol.

Traitement de laxatif de constipation spastique

Avant d'acheter un laxatif, il est recommandé de consulter votre médecin. Pour sauver le patient de la constipation spastique, vous ne pouvez prendre que des médicaments composés d'ingrédients à base de plantes.

Il est recommandé de ne traiter en dernier recours que les laxatifs pour la constipation, car leur consommation est caractérisée par l'apparition de nouveaux spasmes dans l'intestin.

Et pour les patients qui souffrent de dysfonctionnements systématiques de l'intestin, il est préférable de refuser de prendre des laxatifs.

Ces médicaments ne permettent pas d’éliminer la cause de la constipation, ils ne sont qu’un outil pour son déguisement temporaire.

Il est préférable de résoudre le problème de la défécation à l'aide d'autres médicaments, par exemple les antispasmodiques. Des comprimés tels que, par exemple, Noshpa ou Spazmalgon, aideront à soulager le spasme survenu dans l'intestin.

Et comme le spasme est la cause principale de la constipation spastique, si elle disparaît, la maladie passera rapidement.

Traitement populaire de cette maladie

La médecine traditionnelle offre une vaste liste de méthodes possibles pour se débarrasser de ce problème.

Pour ceux qui ont récolté des plantes médicinales spéciales à la maison, il sera très facile de guérir la constipation spastique. Mais s'il n'y a pas de telles plantes, elles peuvent être achetées à la pharmacie.

Les meilleures recettes nationales pour la préparation de médicaments contre la constipation:

  • Une cuillerée de menthe sèche doit être remplie avec un verre d'eau bouillie. Il devrait être perfusé pendant 15 minutes. Il est recommandé de boire la perfusion deux fois par jour après les repas.
  • Trois cuillères de lin ont versé un verre d'eau bouillante. Insistez sur le fait que le lin devrait durer 30 minutes. Ensuite, il doit être filtré. La perfusion est prise 4 fois par jour quel que soit le repas.
  • En quantités égales, vous devez mélanger le millénaire, l'absinthe et la prêle. Les herbes sont cuites sur le feu pendant 20 minutes. Ensuite, la perfusion est filtrée. Il est recommandé de le boire pendant les repas 3 fois par jour.
  • Aneth mélangé au fenouil. Le mélange est rempli d'eau chaude et infusé pendant 15 minutes. Prendre la perfusion est nécessaire pendant les spasmes.
  • Préparation d'un médicament à partir d'Hypericum, de menthe poivrée, de plantain et d'Hypericum. Les herbes sèches sont mélangées en quantités égales. Vous devez faire du thé avec ces ingrédients. Pour cela, les herbes sont versées avec de l'eau et infusées pendant 10 minutes. Par jour, vous devez boire 1 tasse de ce thé.

Prévention de cette maladie

Pour prévenir la possibilité de constipation spasmodique, il est nécessaire de prendre des mesures préventives.

  1. Si une personne est sujette à la stagnation intestinale, elle doit réduire l'utilisation de produits posant des problèmes de défécation. De quels produits parle-t-on? Ce sont le saindoux, la viande, les gâteaux, les œufs, le chocolat, les produits à base de farine, la farine blanche, le cacao, etc.
  2. Pour réduire au minimum le risque de contracter cette maladie, il est recommandé de manger tous les jours avec des fibres grossières non digestibles. Ce sont des légumes, des fruits et des céréales.
  3. Les personnes sujettes aux spasmes doivent refuser de manger des aliments froids. Tout d'abord, vous devez abandonner la crème glacée.
  4. Trop manger peut provoquer des spasmes intestinaux. Par conséquent, afin d'éviter son apparition, vous devez vous lever de la table avant de ressentir une saturation totale. La famine hydrique, alternant avec des jours de jeûne, ne constitue pas seulement une prévention de la constipation spastique, elle apporte également de grands bénéfices pour la santé.
  5. Ne pas manger des produits gâtés ou périmés.
  6. Vous devriez toujours vider vos entrailles à temps. L'envie de déféquer ne peut être ignorée.

Traitement de la constipation spastique

Un intestin qui fonctionne correctement permet une digestion de haute qualité des aliments et une évacuation rapide des déchets. Mais que faire si les fonctions du tractus gastro-intestinal sont perturbées et que cela se fait sentir à travers diverses difficultés dans le processus de vidange?

Description de la constipation spastique

La plupart des gens n'ont pas besoin d'expliquer ce que c'est - la constipation et comment cela se produit, parce que beaucoup de gens le connaissent personnellement. Cependant, il est rare que quiconque connaisse l'existence d'une classification de cette maladie, basée sur les raisons de son apparition.

Classification

Il y a trois types:

  • constipation atonique déclenchée par un péristaltisme lent du gros intestin;
  • constipation due à une colite;
  • constipation spasmodique causée par une violation de l'innervation des organes du tractus gastro-intestinal dans le contexte de divers processus pathologiques du corps.

L'innervation est la connexion des organes et des tissus avec le système nerveux central par le biais des nerfs. Ces derniers transmettent des signaux et le système régule le travail en fonction des besoins du corps. Les pauses de communication - les échecs se produisent.

En cas de constipation spastique, c'est exactement ce qui se passe: des problèmes du système nerveux autonome entraînent des dysfonctionnements intestinaux, lorsque des spasmes musculaires persistants dans certaines parties de celle-ci deviennent responsables du retard du gaspillage alimentaire.

Causes et symptômes

Les facteurs et le traitement de la maladie dépendent des facteurs qui influencent le développement de la maladie.

Contrairement à l'atonie, dans la constipation spasmodique, la violation du mouvement des matières fécales n'est pas causée par la lenteur, mais au contraire par un tonus trop élevé des parois du muscle lisse intestinal.

Les principaux symptômes de la constipation spastique:

  • la nécessité d'efforts supplémentaires des muscles du périnée et des abdominaux lors du processus de libération des matières fécales;
  • sensation d'intestin insuffisant après être allée aux toilettes;
  • douleur lors des tentatives, traumatisme à l'anus;
  • selles sèches sous forme de selles de mouton, consistance dense, parfois mêlées de sang;
  • une sensation de plénitude dans l'abdomen et des ballonnements constants;
  • pas de selles pendant deux jours ou plus.

Tous ces signes indiquent que le corps, pour une raison quelconque, n'est pas capable de se nettoyer complètement. Il y a un empoisonnement avec leurs propres toxines, ce qui entraîne une diminution des performances, une dépression, des troubles du sommeil, et se manifeste également par des maux de tête, un goût désagréable dans la bouche et la même odeur.

Le médecin auquel il faut s'adresser pour ces symptômes est un proctologue ou un gastro-entérologue.

Chez les adultes

Les spasmes intestinaux peuvent être causés par des sentiments profonds, des troubles mentaux et des chocs nerveux. En outre, leur développement chez la plupart des adultes contribue à:

  • processus pathologiques causés par des dysfonctionnements de la glande thyroïde, de l'hypophyse, des ovaires, d'un déséquilibre hormonal;
  • intoxication, déshydratation, abus de nicotine et de médicaments.

Constipation spastique après l'accouchement

Les statistiques montrent que près de 80% des femmes ont des problèmes de défécation pendant la grossesse et 30% après la naissance. Ceci est dû à l'instabilité émotionnelle caractéristique, à la restructuration hormonale et au fait que la circulation sanguine dans le système vasculaire du bassin est ralentie en raison de la pression accrue de l'utérus sur les intestins.

Chez les enfants et les nourrissons

Les états spastiques chez les enfants ne sont pas rares à l'âge préscolaire et scolaire. Cela survient à la suite d'une mauvaise alimentation - consommation excessive de sucreries, collation rapide, par exemple, à l'école pendant les pauses ou à la suite d'un stress prolongé.

Les spasmes dans les intestins chez les nourrissons apparaissent à cause du système nerveux non complètement formé, du passage à une alimentation artificielle, qui provoque finalement une constipation neurogène.

Le traitement de la constipation spastique des enfants est effectué par un médecin. En gros, tout se résume à une courte période de traitement avec des suppositoires rectaux. Dans de très rares cas, des antispasmodiques sont prescrits.

Indications pour les lavements. Quand et comment sont-ils fabriqués

Il existe de nombreux médicaments et remèdes populaires pour lutter contre la stagnation dans l'intestin. Tous ont un effet laxatif et, dans de nombreuses situations, associés à un régime alimentaire et à des charges volumineuses, ils évitent les problèmes de vidange. Mais pas toujours. Il arrive que ni les bougies, ni le régime alimentaire, ni même prendre un laxatif à fortes doses n'aident.

Et puis un lavement nettoyant vient à la rescousse - une procédure avec un effet presque instantané. Il élimine rapidement les impuretés, sans affecter le tonus intestinal ni ses récepteurs.

Pour sa mise en œuvre, vous aurez besoin de deux litres d'eau bouillie à la température ambiante et d'une tasse Esmarch (pour les enfants, une petite seringue). Extérieurement, l'appareil ressemble à un appareil de chauffage en caoutchouc équipé d'un tube de sortie flexible avec un embout en plastique à l'extrémité.

  1. Il est nécessaire de remplir le gobelet avec la composition, de bloquer le tuyau avec un robinet, puis de le suspendre à une distance d’un mètre et demi du sol. Lorsque les spasmes de l'intestin est très important de surveiller la température de la solution pour perfusion. L'eau doit être d'au moins 36 degrés, car une eau plus froide peut augmenter le spasme. Dans la solution du lavement, vous pouvez ajouter un extrait de camomille ou une cuillère à soupe de vinaigre de cidre fait maison. Cela soulagera l'inflammation et normalisera le péristaltisme. Il est permis de faire un léger massage de l'abdomen s'il n'y a pas de fortes impulsions.
  2. Lubrifiez l'embout avec de la vaseline ou de l'huile et entrez dans l'anus du patient.
  3. Il est préférable d’effectuer un lavement en deux étapes: d’abord, introduisez un peu d’eau, jusqu’à 500 ml, pour que le patient puisse se débarrasser des embouteillages et le reste après la vidange.
  4. En ajustant la hauteur du cercle, il est possible de contrôler la vitesse à laquelle le fluide pénètre dans la cavité intestinale.
  5. Pour que l'eau pénètre plus profondément dans le côlon et soit mieux distribuée, le patient doit se coucher après le lavement pendant au moins cinq minutes du côté droit, idéalement 15, et ensuite seulement pour aller aux toilettes.

Pour les nourrissons, le volume de liquide injecté dans l'intestin ne doit pas dépasser 50 ml. Pour les enfants d'âge préscolaire, la norme est comprise entre 100 et 300 ml. La limite après 10 ans est de 500 ml.

Les lavements huile et eau-huile de ricin, d’olive et de tournesol sont considérés comme plus efficaces.

Enema avec constipation spastique - une mesure d'urgence et extrême, il ne peut pas être utilisé souvent. En outre, il présente un certain nombre de contre-indications:

  • les premiers jours après des interventions chirurgicales lourdes, si pendant ce temps les organes du tractus gastro-intestinal étaient atteints;
  • maladies aiguës des organes abdominaux - appendicite, péritonite, etc.
  • diverses pathologies dans l'intestin, néoplasmes malins;
  • saignements gastro-intestinaux, hémorroïdaires et utérins;
  • cœur faible, insuffisance cardiaque grave.

Quels médicaments sont utilisés pour traiter

L'une des tâches principales dans le traitement de la constipation spastique chez l'adulte est d'éliminer les spasmes et d'aider les intestins à se libérer. C'est pourquoi les médecins et les laxatifs prescrivent souvent des médicaments antispasmodiques. Ils détendent parfaitement les muscles lisses des parois intestinales, ce qui contribue à restaurer la fonction d'évacuation de l'organe.

Avant le traitement, il est recommandé de passer un examen afin de comprendre les facteurs à l'origine de la maladie, car très souvent, elle survient dans le contexte de changements endocriniens et de troubles du métabolisme de l'eau et des électrolytes dans le corps.

Si le stress et des troubles mentaux sont la cause des spasmes, des sédatifs sédatifs sont prescrits.

Laxatifs et antispasmodiques

Rappelez-vous: les médicaments laxatifs augmentent le péristaltisme intestinal, ce qui n’est pas souhaitable en cas de constipation spastique. Il est donc important de consulter un médecin qui choisira un traitement complet.

Les laxatifs (Duphalac et Fitomucil) donnent de bons résultats avec des antispasmodiques tels que No-shpa, Papaverine, Papazol et Dibazol.

Nutrition et régime

Un rôle important dans le traitement est donné au régime. La nutrition pour la constipation spastique implique l'exclusion des aliments grossiers, irritant les intestins et provoquant la formation de gaz. Pour cette raison, il est recommandé d'utiliser des produits à base de plantes sous forme minable ou bouillie.

Il est important d'inclure dans le menu des matières grasses laitières capables d'atténuer les spasmes musculaires: crème sure, crème, produits de fromage cottage, beurre naturel et un verre de kéfir ou de yaourt avant d'aller au lit.

Produits qu'il est recommandé d'exclure:

  • viandes grasses, saindoux;
  • pain blanc frais, pâtisseries, pâtisseries;
  • fumés et saucisses;
  • bulbe d'oignon, radis, raifort, poivre, ail et autres assaisonnements épicés;
  • aliments en conserve;
  • certains types de céréales - riz, semoule, orge;
  • champignons, légumineuses, noix, chou;
  • thé fort et café, cacao, boissons gazéifiées et alcoolisées.

Les exercices aident-ils?

Peu importe la cause de la constipation, vous ne devez pas négliger le problème de l’activité physique.

Certains exercices spéciaux améliorent le péristaltisme intestinal et ont un effet bénéfique sur le bien-être général du patient.

Même l’inclusion dans le programme d’une course ou d’une marche d’une demi-heure peut normaliser le fauteuil.

Traitement par des méthodes folkloriques

Avant d'utiliser des recettes folkloriques pour la constipation spastique, consultez votre médecin.

  • Le moyen le plus efficace de libérer l'intestin des processus stagnants est un lavement nettoyant avec addition d'une infusion de plantes ayant un effet relaxant et antispasmodique. À ces fins, il est recommandé d’utiliser des feuilles de menthe et de la mélisse.
  • Un résultat similaire peut être obtenu dans les bains chauds avec l’ajout de quelques gouttes d’huile essentielle ou une infusion d’herbes apaisantes.
  • Il aide également à réchauffer et à caresser légèrement la surface de l'abdomen.

Herbes pour la constipation spastique

Pour lutter contre la constipation spasmodique, la médecine traditionnelle recommande l’utilisation de décoctions d’herbes médicinales pouvant remplacer les pilules.

Les plus populaires d'entre eux sont:

  • écorce d'argousier;
  • Zhoster laxatif;
  • racine de valériane;
  • feuilles de séné;
  • rhizome réglisse et calamus;
  • l'anis;
  • graines de fenouil, cumin;
  • menthe

Prévention

Suivre les directives simples aidera à prévenir la constipation:

  1. Consommez des fruits frais et secs chaque jour pour éliminer les matières fécales des intestins: pommes douces, abricots, raisins, pruneaux et abricots secs.
  2. Bouge plus. Cela aidera à prévenir le syndrome de l'intestin paresseux et d'autres problèmes de congestion.
  3. Suivez le régime de consommation en buvant plusieurs verres d’eau pure par jour et, si possible, des jus de fruits et de légumes frais.
  4. Visitez les toilettes à temps.
  5. Suivez les règles d'une saine alimentation.

Il ne faut pas oublier qu'il est plus facile de faire face à n'importe quelle maladie à un stade précoce, il est donc important de consulter un médecin rapidement.