Pourquoi vous sentez-vous toujours un peu étourdi et faible

Beaucoup de gens, se sentant un peu étourdis, n'y feront pas attention. Après tout, on n'observe rien de terrible: faiblesse, légère nausée, disparition en quelques minutes. Parfois, il fait sombre dans les yeux et il se produit une sensation qui ressemble à une légère intoxication. Cette condition est expliquée par un appareil vestibulaire faible. Et si les symptômes commençaient à apparaître souvent? Que faire?

Qu'est-ce que c'est

La condition humaine, qui se caractérise par l’illusion d’objets encerclants, est appelée vertige. Traduit du latin - vrai vertige. Il apparaît en relation avec les maladies des organes responsables du contrôle du corps dans l'espace environnant.

Ne pas confondre avec le faux vertige que beaucoup ont rencontré, par exemple après le carrousel.

La nature de l'apparition de ce phénomène est déterminée par des caractéristiques spécifiques:

  • maladie de l'oreille. Les vertiges sont dus à la pathologie des vaisseaux et des nerfs du canal reliant la cavité de l'oreille au pharynx. Il se manifeste par un grondement dans les oreilles et une perte auditive temporaire. Parfois, la cause est un bouchon de soufre régulier;
  • troubles cérébraux. La tête commence à tourner en raison d'une pathologie cérébrale;
  • défaillance des muscles oculaires. Se produit avec une stimulation visuelle accrue et une paralysie des muscles oculaires. Une “mauvaise” image apparaît.

Raisons principales

S'il y a un léger vertige, les raisons sont complètement différentes. Les motifs de cette affliction sont:

  • migraine fréquente;
  • la région du cerveau qui contrôle l'équilibre est mal approvisionnée en sang;
  • infections virales;
  • attaques ischémiques;
  • perturbation de la circulation sanguine du cerveau;
  • abus d'alcool;
  • certains médicaments;
  • l'épilepsie;
  • blessures à la tête.

Maladies causant de légers vertiges, ainsi que les causes qui y sont associées:

  • neuronite vestibulaire - nausées et vomissements observés dans cet état. Tout changement dans le corps provoque une détérioration;
  • Maladie de Ménière ̶ affecté l'oreille interne. Les oreilles se couchent et l'ouïe est réduite. La tête commence à tourner rapidement. Cet état dure plusieurs heures.
  • mauvaise circulation cérébrale - faiblesse, aux yeux de vision double et de coordination altérée. La condition douloureuse dure plusieurs jours;
  • anomalies du système nerveux autonome - cercles d'intensité variable;
  • hypoclémie - une attaque survient soudainement et passe rapidement;
  • ostéochondrose cervicale - perte d'orientation;
  • tumeurs cérébrales - vertiges avec maux de tête;
  • mal des transports sur tout type de transport.
Naturellement, seul un neurologue peut déterminer la cause exacte.

Diagnostics

La principale chose dans les procédures de diagnostic est de trouver la cause du vertige léger. Mais cela posera certaines difficultés, pour plusieurs raisons. Il sera nécessaire de déterminer tous les symptômes possibles accompagnant des étourdissements légers, si ceux-ci affectent la position du corps ou s'il y a déjà eu des blessures.

Clarifier les raisons aidera la recherche nécessaire:

  • examen thérapeutique;
  • test sanguin;
  • ECG;
  • radiographie de la région cervicale;
  • IRM du cerveau.

Caractéristiques du traitement

Pour éliminer les étourdissements légers, les mesures suivantes sont attribuées:

  • usage de drogues;
  • régime alimentaire spécial;
  • une série d'exercices spéciaux pour renforcer l'appareil vestibulaire;
  • dans de rares cas, une intervention chirurgicale est nécessaire.

À ce jour, l'utilisation de médicaments combinés est courante. Ils renforcent non seulement les vaisseaux sanguins du cerveau, mais stimulent également les performances mentales.

Médicaments fréquemment utilisés: nootropes, antipsychotiques, antihistaminiques. Eh bien aide "Betaserk", qui élimine les symptômes tels que la nausée et la faiblesse. L'acceptation des médicaments à base d'histamine pendant deux mois donne un résultat efficace: un vertige faible disparaît pendant longtemps.

Les médicaments nootropes stimulent les récepteurs du cerveau. Par conséquent, ils sont prescrits, si vous devez "mettre à jour" le tissu cérébral. Les personnes âgées ajoutent souvent des stimulants vasculaires tels que "Cinnaricin" ou "Cavinton". Mais ils ne donnent pas toujours un effet positif en présence de parois de vaisseaux endommagées.

Pour que le vertige, la faiblesse et la nausée quittent enfin le corps, une combinaison de méthodes médicinales et d'exercices physiques pratiqués chaque jour est nécessaire.

À propos, il y a des patients qui ont des vertiges pendant la journée et des nausées causées par des troubles mentaux. Ils se font prescrire des sédatifs et sont référés à un psychothérapeute.

Cette maladie doit être traitée, sinon la maladie ne fera que s'aggraver.

Prévention

Pour éviter les étourdissements, vous devez suivre les règles de base: éliminez les mauvaises habitudes, pratiquez des sports et menez une vie active. Cela éliminera la sensation de cercles de lumière. Si des maladies chroniques sont détectées, suivez les recommandations du médecin.

Si le léger vertige est déjà constant, il n'est pas nécessaire de reporter l'appel au médecin, car les raisons peuvent être cachées beaucoup plus profondément. Au stade initial, la maladie est guérie. Cela concerne en particulier les femmes enceintes, car les nausées et les faiblesses parlent de détérioration de la santé.

Si vous êtes subitement étourdi, vous devez immédiatement vous asseoir et attendre que cet état passe. Dans tous les cas, vous devez garder votre équilibre et vous calmer. Il est conseillé de prendre une position horizontale et, si vous êtes chez vous, mettez un pansement sur le front, trempé dans de l’eau diluée avec du vinaigre.

Causes de vertiges et de nausées

Ivan Drozdov 07/12/2017 0 commentaires

Vertigo (syndrome de Vertigo) est une condition dans laquelle une sensation de l'illusion de choses en mouvement est créée. La perte d'équilibre est due au fait que les signaux impulsionnels transmis des régions vestibulaires arrivent tard dans les structures des lobes pariétaux et temporaux. Les étourdissements provoquent souvent des nausées, ou des vertiges et des nausées sont des signes associés qui indiquent un état pathologique latent. Dans ce cas, la cause de leur apparition est déterminée par un certain nombre de signes caractéristiques, en considérant les principaux types de vertiges.

Variétés de vertige

Par la nature de la manifestation et les critères temporaires d'attaques de vertiges sont divisés en deux groupes:

  1. Paroxystique - attaques de seconde ou de minute, répétées régulièrement au cours d'une certaine période. Ce type de vertige apparaît dans la migraine, la dystonie vasculaire, la maladie de Ménière.
  2. Persistance - vertiges chroniques, qui perturbent constamment le patient et sont des signes d'athérosclérose, de tumeurs cérébrales, de maladies chroniques de l'oreille moyenne ou de lésions vasculaires des structures cérébrales.

En outre, le vertige est classé selon les signes pathologiques suivants:

  1. Psychogène - se développe au moment des attaques de panique et de l’anxiété chez les personnes atteintes de troubles névrotiques et mentaux, accompagnés de battements de coeur rapides et de difficultés à respirer.
  2. Centre vestibulaire - symptôme qui survient lors de violations des structures cérébrales telles que tumeurs, lésions cérébrales, lésions vasculaires, accidents vasculaires cérébraux.
  3. Périphérique vestibulaire - est un signe de violation ou d'inflammation des terminaisons nerveuses à la périphérie de l'appareil vestibulaire et de l'oreille interne.
  4. Mixte - un symptôme de l'apparition de pathologies des organes de la vue, d'intoxication alcoolique ou de drogues, des effets d'une lésion cérébrale.
  5. Lipothia - un état dans lequel le vertige s'évanouit, accompagné de nausée et de faiblesse grave.

Causes courantes de vertiges et de nausées

Des vertiges et des nausées peuvent survenir sous l’influence d’un grand nombre de pathologies. Parmi celles-ci figurent les affections et les maladies les plus courantes, dont l’ignorance peut non seulement entraîner l’apparition de complications, mais aussi être menaçante pour la vie.

L'anémie

Le manque de globules rouges dans le sang (hémoglobine) entraîne un manque d'oxygène dans les neurones du cerveau et, lors de manifestations graves, à réduire la pression artérielle et le dysfonctionnement du système d'approvisionnement en sang dans tout le corps. À la suite d'une anémie, l'appétit d'une personne diminue, des nausées, une faiblesse, une pâleur et des vertiges persistants apparaissent.

Maladie de Ménière

Maladie grave affectant la cavité de l'oreille interne et la région vestibulaire, située dans cette zone. L'intensité des étourdissements est extrêmement élevée, le patient ressent des faiblesses, des nausées et des acouphènes qui, lorsqu'ils sont inactifs, entraînent une perte auditive et une surdité.

Appendicite aiguë

Le processus inflammatoire qui se produit dans le processus du caecum est accompagné de douleurs dans le bas-ventre droit, de fièvre, de nausées, de vertiges et de vomissements. La maladie nécessite une intervention chirurgicale immédiate, sinon il existe un risque de péritonite dû à la rupture de l'annexe et au décès.

L'hypertension

Les pointes de pression soudaines sont presque toujours accompagnées de vertiges et de nausées dues aux spasmes des vaisseaux sanguins. Au moment de l’attaque, le visage du malade devient rouge, il y a un gonflement et un engourdissement partiel des extrémités, les fonctions visuelles peuvent diminuer temporairement et des acouphènes peuvent apparaître. La maladie est plus susceptible aux personnes souffrant de diabète, de maladies cardiaques et d'embonpoint, de troubles métaboliques et de fonctions de protection du corps. En outre, un déséquilibre de la pression artérielle est observé chez les personnes d'âge moyen et les personnes âgées, les femmes ménopausées.

Décrivez-nous votre problème, partagez votre expérience de vie dans le traitement d'une maladie ou demandez conseil! Parlez-nous de vous ici sur le site. Votre problème ne sera pas ignoré et votre expérience aidera quelqu'un! Ecrire >>

Migraine basilaire

Une des manifestations les plus graves de la migraine, caractérisée par des vertiges et des nausées douloureuses qui constituent les premiers signes d’une crise imminente. Environ une heure plus tard, les symptômes désagréables sont complétés par une douleur à la tête insupportable, des vomissements, un engourdissement des membres, une hypersensibilité des organes de la vue, de l'audition et de l'odorat, provoquant des irritations. Lors d'attaques graves, le patient peut ressentir des hallucinations qui disparaissent immédiatement après la réduction de l'intensité de la douleur. La migraine basilaire est spontanée, apparaît soudainement, peut perturber une personne avec de nombreuses attaques après une certaine période de temps, puis disparaître pendant un an ou un an.

Hypertension intracrânienne

Pression excessive du liquide céphalo-rachidien sur le cerveau en raison de processus pathologiques survenant dans les tissus des structures cérébrales, du système vasculaire et du système nerveux, ainsi que de maladies, lésions et infections génétiques acquises. Tous ces facteurs contribuent au dysfonctionnement du système cérébro-spinal et à l'apparition de symptômes pathologiques désagréables. Au moment de l'attaque, il y a un mal de tête et de la pression dans la zone des orbites, la tête commence à tourner, des nausées apparaissent, auxquelles s'ajoutent des vomissements lors de chutes de pression soudaines. La survenue de convulsions et la perte de conscience indiquent une augmentation excessive du PCI et nécessitent des soins médicaux immédiats.

Hypotonie

Dans la plupart des cas, les adolescentes et les femmes de moins de 30 ans sont sujettes à une diminution de la pression artérielle. L'attaque peut provoquer des conditions météorologiques défavorables, la fatigue ou le cycle menstruel chez les femmes. À ce stade, la personne ressent de la faiblesse, des mains tremblantes, des vertiges et une légère nausée. Les symptômes sont aggravés par des mouvements brusques, tels qu'un changement de position du corps ou un basculement.

L'hypoglycémie

La maladie, déclenchée par une diminution de la quantité de glucose dans le sang et un apport insuffisant de nutriments aux cellules du cerveau. La cause de la pathologie peut être le jeûne, une consommation excessive d'alcool, un excès d'insuline chez les diabétiques, un travail physique et mental épuisant. Symptomatiquement, l'hypoglycémie se manifeste par une faiblesse soudaine, des vertiges, la faim, des nausées, une tachycardie et des sueurs froides.

Tumeurs cérébrales

Les formations tumorales croissantes pressent le tissu cérébral et provoquent le développement d'une hypertension intracrânienne, dont les symptômes sont le vertige et la nausée. En fonction de l'emplacement de la tumeur et de sa taille, le patient peut avoir des fonctions visuelles, auditives et auditives réduites, une sensibilité perturbée et une coordination insuffisante.

Autres raisons

  • Intoxication alimentaire;
  • Surdosage avec des médicaments;
  • Toxicose pendant la grossesse;
  • Le mal des transports lors d'un long voyage ou le développement du mal de mer tout en voyageant sur un véhicule flottant;
  • Ecchymoses, tremblements et autres types de blessures aux structures cérébrales et aux os du crâne.

Causes de vertiges et de nausées chez les enfants

Des vertiges avec des nausées peuvent apparaître non seulement chez les adultes. Ces symptômes désagréables se développent assez souvent chez les enfants, et la cause peut être une maladie latente ou une affection non pathologique.

Les principales causes de vertiges chez les enfants, aggravées par des nausées, sont les suivantes:

  • processus inflammatoires dans les organes de l'audition (otite moyenne, maladie de Ménière);
  • troubles pathologiques du cerveau, à la fois congénitaux et apparus comme complication de maladies graves;
  • maladie du mal des transports (kinétose);
  • infections affectant la structure du cerveau (méningite);
  • lésion cérébrale traumatique;
  • Troubles du système nerveux central;
  • intoxication par des moyens médicaux, aliments de mauvaise qualité, produits chimiques ménagers ou vapeurs de substances toxiques;
  • la présence de parasites dans le corps;
  • l'anémie.

Assez souvent, des vertiges et des nausées en tant que symptôme concomitant chez un enfant apparaissent après un effort physique intense ou une fatigue mentale. En outre, un inconfort peut se développer sur fond de faim ou de surchauffe au soleil. Ces raisons ne sont pas considérées comme pathologiques. Cependant, si les parents ne font rien, elles peuvent avoir des conséquences désagréables. N'ignorez donc pas l'apparition de vertiges chez le bébé, surtout s'il est accompagné de nausées.

De quel genre de docteur avons-nous besoin? Diagnostics

Des vertiges avec nausées régulièrement perturbants doivent être considérés comme le signe d'un processus inflammatoire ou d'une pathologie en cours dans l'un des systèmes du corps qui entretient la vie. Dans ce cas, vous devez consulter un médecin et établir un diagnostic en fonction des symptômes associés identifiés.

L'examen initial du patient conduit un thérapeute. Sur la base de signes visuels et de sensations décrites, il identifie la cause probable de la maladie, découvre auprès du patient des informations sur les maladies chroniques existantes, puis envoie à un ou plusieurs spécialistes:

  • Neurologue - avec suspicion de maladies du système nerveux central;
  • Otolaryngologist - pour l'examen de l'audience pour la présence de processus inflammatoires;
  • Neurochirurgien - pour exclure les pathologies graves dans les tissus des structures cérébrales;
  • Traumatologue - pour le diagnostic des lésions crâniennes ou vertébrales, ainsi que de leurs conséquences;
  • Hématologue - pour l'étude des paramètres sanguins dans les cas d'anémie présumée;
  • Cardiologue - étudier le système vasculaire pour détecter la présence d'athérosclérose ou de déséquilibre de la pression artérielle;
  • Un oncologue - lorsque les symptômes de tumeurs sont détectés, quelle que soit leur étiologie;
  • Gynécologue - si le malaise associé à la grossesse ou à un dysfonctionnement hormonal;
  • Maladie infectieuse - en cas de suspicion de maladie infectieuse en développement;
  • Un narcologue - pour les affections chroniques causées par une intoxication alcoolique ou médicamenteuse;
  • Vestibulologue - pour tester les fonctions réflexes de l'appareil vestibulaire.

Chacun de ces spécialistes peut prescrire les types de diagnostics suivants:

  • Études cliniques du sang pour la conformité à l'hémoglobine, au glucose, aux anticorps et aux leucocytes;
  • Biochimie pour exclure les tumeurs malignes;
  • Cultures destinées à la détection de bactéries et de parasites infectieux;
  • IRM ou TDM pour des études tissulaires de structures cérébrales et de la coupe cervico-rachidienne;
  • Audiographie pour l'identification des pathologies se développant dans l'oreille interne;
  • Dopplerographie ou encéphalographie cérébrale pour l'étude des vaisseaux sanguins;
  • Essais de vestibulométrie ou de rotation pour l'évaluation de l'appareil vestibulaire.

La recherche de la véritable cause des vertiges et des nausées prend souvent beaucoup de temps. Cependant, des informations détaillées sur l'état du corps obtenues à l'issue de diagnostics permettront de traiter rapidement la pathologie identifiée et d'éviter le développement de complications.

Que peut-on faire avant d'aller chez le médecin?

Si l'attaque de vertige est complétée par une sensation de nausée et devient intense, vous devez alors appeler le médecin ou l'équipe médicale et, avant leur arrivée, prendre les mesures suivantes:

  • ouvrir une fenêtre dans la pièce pour permettre l'écoulement de l'oxygène;
  • placez le patient dans une position confortable en soulevant légèrement la tête;
  • avec des frissons couvrir le patient avec une couverture;
  • en cas de vertige grave, d’évanouissement, apportez un tampon d’ammoniaque liquide au nez;
  • buvez du thé sucré chaud avec hypotension ou ajoutez-y du citron si le patient présente des symptômes causés par une crise d'hypertension;
  • en cas d'empoisonnement, il est nécessaire de laver l'estomac, de fournir au patient une boisson abondante et de prendre les adsorbants conformément au dosage prescrit;
  • dans une situation stressante, il est nécessaire de boire un sédatif (une infusion de valériane ou d’agripaume), puis de coucher le patient et de lui donner du repos;
  • si des vertiges se manifestent au moment du mouvement, vous devez vous concentrer sur un point à temps et vous arrêter doucement pour éviter les chutes et les blessures;
  • Pour soulager les nausées et les vertiges graves, vous pouvez prendre l'un des médicaments anti-nauséeux, antiémétique et vestibulliticheskimi - la prométhazine, la cinnarizine, l'Aeron, le Draminu et le Diazépam.

N'hésitez pas à poser vos questions ici sur le site. Nous vous répondrons! Posez une question >>

Avec des médicaments, les nausées et les étourdissements ne peuvent être que temporairement atténués. Pour éliminer complètement ces symptômes, il faut identifier et éliminer la cause.

Vertige léger

Beaucoup de gens, surtout les femmes et les enfants, ont un léger vertige. Et si ce symptôme n'apparaît que le matin de la journée, il peut être associé à une grossesse.

Mais que faire si des symptômes désagréables accompagnent toute la journée? Beaucoup de gens ne pensent pas à ce problème et continuent à vivre une vie familière sans demander l'aide de spécialistes.

Et en vain, car les vertiges peuvent être causés par un certain nombre de troubles de l'appareil vestibulaire, du système nerveux et du système vasculaire-végétatif.

En outre, ce symptôme peut accompagner un certain nombre de maladies graves que le médecin doit diagnostiquer le plus tôt possible afin de prescrire le traitement correct et approprié.

Quelles sont les causes du vertige, à quelles maladies il est associé et comment bien le traiter, plus à ce sujet.

Quelle est la nature du vertige

La médecine détermine les raisons pour lesquelles des vertiges peuvent apparaître, en fonction de certains signes:

  • Si l'oreille est affectée, des vertiges se produisent en raison de lésions des vaisseaux sanguins et des nerfs. Le symptôme fonctionne sur le fond de la douleur et du bruit dans l'oreillette. Parfois, le patient perd l'ouïe.
  • Toute situation stressante, dépression prolongée ou choc nerveux peut provoquer des vertiges. Cette affection est d'abord bénigne, puis complétée par l'hystérie, l'anxiété et les attaques de panique.
  • Troubles dans le cerveau. En cas de blessures, de tumeurs tumorales, de violations du système vasculaire dans certaines zones, il est possible de tourner dans la tête. Cette condition est accompagnée de faiblesse et de nausée.
  • Les vertiges peuvent provoquer une paralysie des muscles oculaires.
  • Des vertiges peuvent également survenir lors d’accidents vasculaires cérébraux. Elle s'accompagne de faiblesse dans les membres, de nausée, de troubles de la coordination des mouvements et d'une vision double.
au contenu ↑

Raisons principales

Soulignez les principales raisons pouvant expliquer un léger vertige:

  • En cas de transport aérien, d'inondation ou de transport routier, des vertiges peuvent apparaître.
  • Pendant la grossesse. Chez les femmes de cette période, le taux de glucose dans le sang diminue, une hypotension apparaît. Des vertiges légers et brefs peuvent se produire le matin, accompagnés de nausées et de faiblesses.
  • Certains médicaments antibactériens peuvent provoquer une maladie qui vous donne la tête qui tourne. Pour éliminer les symptômes, arrêtez complètement de prendre ces médicaments.
  • Les étourdissements sont affectés par le stress, les dépressions nerveuses et le choc. Avec la stabilisation de l'atmosphère psycho-émotionnelle, le signe passe.
  • En tournant la tête. Les personnes âgées sont plus souvent touchées par ce symptôme lorsque survient un vertige léger et de courte durée.
  • En raison de l'expansion du système vasculaire dans le cerveau. Avec les mouvements brusques, quand il y a des inclinaisons brusques et des mouvements en arrière, il y a un vertige léger et à court terme.

Cela s'explique par des troubles de la circulation sanguine du système nerveux central dans le contexte d'une forte chute de la pression artérielle.

Pathologies

Mais s'il n'y a pas que des vertiges légers, mais aussi constants, les raisons peuvent être cachées dans des désordres pathologiques graves qui ne peuvent être ignorés.

Quelle maladie peut être:

  • Ostéochondrose de la colonne cervicale. Cet état agit contre l'instabilité de la démarche. De plus, la circulation sanguine dans les artères responsables de l'apport sanguin aux zones du cerveau est altérée. En conséquence, la balance est brisée.
  • Les causes de vertiges peuvent être dues à la maladie de Ménière. Le symptôme est fortement prononcé et dure plusieurs jours. De plus, il y a des bruits dans les oreilles, une oreille, le patient est nauséeux et vomit.
  • Manifestations de migraine. Les étourdissements sont causés par une circulation sanguine altérée, responsable du fonctionnement complet de l'appareil vestibulaire. Ces causes peuvent provoquer des cercles légers et forts dans la tête, qui sont complétés par une douleur à l'arrière de la tête, des vomissements, la peur et une intolérance au bruit et à la lumière.
  • Névrite vestibulaire. Les causes de la maladie sont une inflammation du nerf vestibulaire, qui donne des impulsions au cerveau. En conséquence, le flux des impulsions s'aggrave, des vertiges, des nausées, des vomissements apparaissent et la démarche devient instable.
  • Tumeurs tumorales dans le cerveau. L'emplacement de ces formations est situé à côté de l'oreille interne. La maladie est accompagnée de nausée, douleur, bruit dans les oreilles, perte d'audition. Parfois, une pathologie conduit à une paralysie des muscles faciaux ou à un strabisme.
au contenu ↑

Causes de vertiges chez les femmes

Le corps des femmes est tellement arrangé qu'elles ont plus souvent des vertiges. Quelles sont les causes de cette maladie et qu'est-ce qui peut la provoquer?

Point culminant

Pendant cette période, un réarrangement hormonal global se produit dans le corps de la femme. En conséquence, de tels changements affectent de manière significative l'état et le bien-être.

Depuis l'âge de 55 ans, le corps cesse de produire l'hormone œstrogène et d'autres substances responsables des fonctions de reproduction, des processus métaboliques et de l'élasticité des tissus.

Cela peut servir de bouffées de chaleur, dans lesquelles le sang pénètre soudainement dans la partie supérieure du corps, créant des pressions sur le cerveau et le système vasculaire.

Avec une perte d'élasticité dans les vaisseaux sanguins, l'apport sanguin au cœur et au cerveau diminue, entraînant une augmentation de la pression.

Les troubles hormonaux entraînent toujours de la nervosité et, à l'arrière-plan des spasmes dans les vaisseaux, une douleur à la tête apparaît. À cela s’ajoute toute fatigue chronique qui, au total, entraîne des vertiges.

La grossesse

Comme pendant la grossesse, les femmes subissent une restructuration globale de tous les systèmes et organes pour assurer une nutrition adéquate du fœtus, l'état de santé des femmes enceintes peut évoluer.

La toxicose apparaît, dans laquelle il y a un vertige léger et bref. Sur le fond de l'état général, l'appétit est perdu, des nausées apparaissent, parfois des vomissements, il s'assombrit dans les yeux et les jambes enflent.

Les causes de cette affection sont une chute brutale du taux d’hémoglobine dans le sang.

Malnutrition

Des régimes épuisants et une famine prolongée prolongée peuvent être des causes de vertige.

Le corps humain exige une consommation quotidienne de protéines, de lipides, de glucides, de vitamines et de nutriments en quantité suffisante pour la vie normale.

Un tel flux ne peut que permettre une nutrition correcte et équilibrée. Si ces règles ne sont pas suivies, toutes les substances nécessaires ne pénètrent pas dans le corps, entraînant des conséquences négatives.

En conséquence, le niveau d'hémoglobine diminue fortement, l'état général s'aggrave, une faiblesse, un malaise et une apathie apparaissent.

À l'extérieur, ces signes se traduisent par une diminution du poids corporel, une peau pâle et des cercles bleus sous les yeux.

Exacerbation de maladies chroniques

Si vous ne respectez pas le régime quotidien, des maladies chroniques peuvent provoquer des symptômes désagréables.

Ces maladies comprennent l'hypotension artérielle, qui accompagne de nombreuses personnes tout au long de leur vie.

Les maladies des organes ORL ne feront qu'aggraver la situation, car leurs manifestations sont extrêmement douloureuses et désagréables. Ceux-ci comprennent les antrites, les laryngites, les pharyngites, les bronchites, les maux de gorge et autres.

Il ne faut pas oublier les maladies du système endocrinien et les maladies cardiovasculaires, la dystonie végéto-vasculaire. Un facteur de provocation peut être un manque de fer dans le sang et une anémie.

Dans la vieillesse, les symptômes sont expliqués par des changements liés à l'âge et une tension artérielle irrégulière, une maladie coronarienne et la maladie de Parkinson.

Les vertiges peuvent être à la fois des troubles hormonaux et des maladies graves à traiter.

Dans ce cas, l’auto-traitement est inapproprié et contre-indiqué, car il sera non seulement inefficace, mais aussi capable de causer un préjudice irréparable à la santé humaine.

Il est impératif que vous contactiez votre médecin si vous présentez ces symptômes pour en déterminer les causes, examiner, diagnostiquer et prescrire un traitement approprié.

Vous pouvez éliminer le symptôme à l'aide de médicaments spéciaux qui doivent être prescrits uniquement par le médecin traitant.

Légers vertiges et nausées

Beaucoup de gens, se sentant un peu étourdis, n'y feront pas attention. Après tout, on n'observe rien de terrible: faiblesse, légère nausée, disparition en quelques minutes. Parfois, il fait sombre dans les yeux et il se produit une sensation qui ressemble à une légère intoxication. Cette condition est expliquée par un appareil vestibulaire faible. Et si les symptômes commençaient à apparaître souvent? Que faire?

Qu'est-ce que c'est

La condition humaine, qui se caractérise par l’illusion d’objets encerclants, est appelée vertige. Traduit du latin - vrai vertige. Il apparaît en relation avec les maladies des organes responsables du contrôle du corps dans l'espace environnant.

Ne pas confondre avec le faux vertige que beaucoup ont rencontré, par exemple après le carrousel.

La nature de l'apparition de ce phénomène est déterminée par des caractéristiques spécifiques:

  • maladie de l'oreille. Les vertiges sont dus à la pathologie des vaisseaux et des nerfs du canal reliant la cavité de l'oreille au pharynx. Il se manifeste par un grondement dans les oreilles et une perte auditive temporaire. Parfois, la cause est un bouchon de soufre régulier;
  • troubles cérébraux. La tête commence à tourner en raison d'une pathologie cérébrale;
  • défaillance des muscles oculaires. Se produit avec une stimulation visuelle accrue et une paralysie des muscles oculaires. Une “mauvaise” image apparaît.

Raisons principales

S'il y a un léger vertige, les raisons sont complètement différentes. Les motifs de cette affliction sont:

  • migraine fréquente;
  • la région du cerveau qui contrôle l'équilibre est mal approvisionnée en sang;
  • infections virales;
  • attaques ischémiques;
  • perturbation de la circulation sanguine du cerveau;
  • abus d'alcool;
  • certains médicaments;
  • l'épilepsie;
  • blessures à la tête.

Maladies causant de légers vertiges, ainsi que les causes qui y sont associées:

  • neuronite vestibulaire - nausées et vomissements observés dans cet état. Tout changement dans le corps provoque une détérioration;
  • Maladie de Ménière ̶ affecté l'oreille interne. Les oreilles se couchent et l'ouïe est réduite. La tête commence à tourner rapidement. Cet état dure plusieurs heures.
  • mauvaise circulation cérébrale - faiblesse, aux yeux de vision double et de coordination altérée. La condition douloureuse dure plusieurs jours;
  • anomalies du système nerveux autonome - cercles d'intensité variable;
  • hypoclémie - une attaque survient soudainement et passe rapidement;
  • ostéochondrose cervicale - perte d'orientation;
  • tumeurs cérébrales - vertiges avec maux de tête;
  • mal des transports sur tout type de transport.

Naturellement, seul un neurologue peut déterminer la cause exacte.

Diagnostics

La principale chose dans les procédures de diagnostic est de trouver la cause du vertige léger. Mais cela posera certaines difficultés, pour plusieurs raisons. Il sera nécessaire de déterminer tous les symptômes possibles accompagnant des étourdissements légers, si ceux-ci affectent la position du corps ou s'il y a déjà eu des blessures.

Clarifier les raisons aidera la recherche nécessaire:

  • examen thérapeutique;
  • test sanguin;
  • ECG;
  • radiographie de la région cervicale;
  • IRM du cerveau.

Caractéristiques du traitement

Pour éliminer les étourdissements légers, les mesures suivantes sont attribuées:

  • usage de drogues;
  • régime alimentaire spécial;
  • une série d'exercices spéciaux pour renforcer l'appareil vestibulaire;
  • dans de rares cas, une intervention chirurgicale est nécessaire.

À ce jour, l'utilisation de médicaments combinés est courante. Ils renforcent non seulement les vaisseaux sanguins du cerveau, mais stimulent également les performances mentales.

Médicaments fréquemment utilisés: nootropes, antipsychotiques, antihistaminiques. Eh bien aide "Betaserk", qui élimine les symptômes tels que la nausée et la faiblesse. L'acceptation des médicaments à base d'histamine pendant deux mois donne un résultat efficace: un vertige faible disparaît pendant longtemps.

Les médicaments nootropes stimulent les récepteurs du cerveau. Par conséquent, ils sont prescrits, si vous devez "mettre à jour" le tissu cérébral. Les personnes âgées ajoutent souvent des stimulants vasculaires tels que "Cinnaricin" ou "Cavinton". Mais ils ne donnent pas toujours un effet positif en présence de parois de vaisseaux endommagées.

Pour que le vertige, la faiblesse et la nausée quittent enfin le corps, une combinaison de méthodes médicinales et d'exercices physiques pratiqués chaque jour est nécessaire.

À propos, il y a des patients qui ont des vertiges pendant la journée et des nausées causées par des troubles mentaux. Ils se font prescrire des sédatifs et sont référés à un psychothérapeute.

Cette maladie doit être traitée, sinon la maladie ne fera que s'aggraver.

Prévention

Pour éviter les étourdissements, vous devez suivre les règles de base: éliminez les mauvaises habitudes, pratiquez des sports et menez une vie active. Cela éliminera la sensation de cercles de lumière. Si des maladies chroniques sont détectées, suivez les recommandations du médecin.

Si le léger vertige est déjà constant, il n'est pas nécessaire de reporter l'appel au médecin, car les raisons peuvent être cachées beaucoup plus profondément. Au stade initial, la maladie est guérie. Cela concerne en particulier les femmes enceintes, car les nausées et les faiblesses parlent de détérioration de la santé.

Si vous êtes subitement étourdi, vous devez immédiatement vous asseoir et attendre que cet état passe. Dans tous les cas, vous devez garder votre équilibre et vous calmer. Il est conseillé de prendre une position horizontale et, si vous êtes chez vous, mettez un pansement sur le front, trempé dans de l’eau diluée avec du vinaigre.

Vous pouvez compter plus de 80 maladies, accompagnées de vertiges et de nausées. Parfois, ce symptôme est le principal, dans d’autres cas, il accompagne et pèse le cours clinique de la maladie, indique le degré d’atteinte des organes et des systèmes internes.

À l'origine des nausées, des vomissements, des vertiges, une réaction du système cardiovasculaire et nerveux, une lésion particulière, est impliquée. Découvrir le lien avec d'autres manifestations est beaucoup plus facile pour un adulte qui comprend ce qui lui arrive et qui est difficile pour un enfant apeuré. Nous examinerons les causes sous-jacentes et les maladies pour lesquelles ces symptômes apparaissent.

Comment se produit le syndrome?

Le vertige est un sentiment désagréable du manque de stabilité des objets environnants; ils sont perçus comme étant en rotation ou en mouvement, tandis que la personne perd son équilibre, ne peut plus bouger avec confiance, distinguer l'orientation et les objectifs.

Il se manifeste chez les patients avec des retournements de torse, se baissant ("étourdissements"), sous la forme de vertiges accompagnés de nausées et de vomissements. Un système complexe de l'appareil vestibulaire est responsable de la perception et de l'évaluation correctes des mouvements. Son centre est situé dans le cervelet. Mais l’évaluation dépend de l’état de l’information qui passe par les fibres nerveuses spéciales des sens.

Par conséquent, les "coupables" du vertige peuvent être:

  • unité centrale - dans la défaite du cervelet causée par des maladies du cerveau;
  • périphérique - si la vision est altérée, le nerf vestibulaire, l'oreille interne est impliqué dans la pathologie.

En outre, produire des vertiges:

  • physiologique - il n'y a pas de pathologie de l'appareil vestibulaire, due à la faim (baisse du taux de glucose dans le sang), à une situation stressante (conséquence de la poussée d'adrénaline et du spasme des vaisseaux cérébraux), au mal des transports, au surmenage;
  • systémique (pathologique) - toujours causée par une maladie avec dommages et dysfonctionnement du cervelet, des maillons de l'appareil vestibulaire, de la vision, des muscles.

La nausée a aussi des causes centrales et périphériques. Le centre émétique principal est situé dans la médulla oblongate. Recevoir des signaux par les voies internes, au niveau subliminal d'irritation, ne provoque pas de vomissements, mais une sensation de son approche.

Le cerveau reçoit un impact du sang sur la zone centrale le long des nerfs ascendants, en fonction de la composition du niveau hormonal, du glucose et d'autres substances. Les toxines et les toxines non excrétées irritent le centre et contribuent aux nausées et aux vomissements.

Les causes locales sont les modifications de l'acidité du suc gastrique, l'accumulation d'une grande quantité d'aliments non digérés, la douleur lors d'un ulcère et le cancer. Dans ce cas, le corps essaie, à l'aide de vomissements, de se débarrasser de pererazhdeniya, de dégager l'estomac.

Les causes de nausée et de vertige sont associées à l'apport sanguin général au cervelet et à la moelle. La perturbation de l’approvisionnement en neurones en oxygène et en nutriments pendant l’ischémie les conduit à un état d’hypoxie, les cellules ne sont pas capables de synthétiser de l’énergie, le contenu en électrolytes est perturbé.

En conséquence, divers types d'insuffisance circulatoire cérébrale avec épisodes de vertiges, maux de tête, nausées et vomissements, somnolence et trouble de la conscience transitoire se manifestent cliniquement.

Les symptômes d’étourdissements et de nausées sont un élément grave de nombreuses maladies neurologiques, conséquences des troubles circulatoires du cerveau lors de crises hypertensives, d’une chute de la pression artérielle lors d’un état de choc.

Quelles conditions physiologiques provoquent des nausées et des vertiges?

Les causes physiologiques de vertiges et de nausées comprennent les changements hormonaux qui se produisent chez les femmes pendant la grossesse, pendant la ménopause. Chez les filles, les signes apparaissent avec une menstruation abondante. La sensibilité du corps à une perte de sang modérée et à des carences nutritionnelles joue un certain rôle.

Les femmes se plaignent d'être étourdies, inquiètes de leur faiblesse, titubantes en marchant. S'il y a une douleur dans le bas-ventre, il est urgent de contacter la clinique prénatale pour en connaître la raison.

La dystonie végéto-vasculaire est considérée par certains comme un processus physiologique, d’autres pathologiques. Il ne fait aucun doute que tous les symptômes surviennent chez les adolescents et les enfants. Ils sont associés à des fluctuations hormonales pendant les périodes de croissance active. Les écoliers ont souvent des vertiges, de la fatigue. Ceci s'applique également aux jeunes femmes impressionnables. Aucun dommage aux organes n'est détecté.

Vertiges et vomissements - réaction fréquente du système nerveux humain aux vibrations et aux vibrations corporelles au cours des transports, en vol et en mer. Les gens l'appellent "mal des transports" ou "mal de mer". Les signes sont accompagnés de salive abondante, de maux de tête dans les tempes, de transpiration. Associée à une faible fonction adaptative du système nerveux autonome.

Situations stressantes - la libération de catécholamines, spasant temporairement les vaisseaux cérébraux, entre dans une réaction normale. La condition est normalisée après le repos et les procédures apaisantes. L'hypoxie n'atteint pas les valeurs limites et ne provoque pas de troubles circulatoires dans les neurones. Avec la répétition fréquente, la nature du changement est brisée. Le vasospasme provoque une pathologie.

Quand les vertiges et les nausées sont-ils graves dans les maladies neurologiques?

Les symptômes neurologiques sont très spécifiques. Les neurologues médicaux contrôlent les réflexes, la sensibilité des différentes zones du corps, la nature des mouvements, la stabilité et l’état d’équilibre. La combinaison de signes vous permet de juger de la défaite de certaines zones du cerveau, des nerfs périphériques.

Ostéochondrose cervicale - donne beaucoup de tourments à un adulte. La maladie est causée par des modifications dégénératives et dystrophiques du cartilage intervertébral. Le plus souvent, les patients se plaignent d'une douleur au cou aggravée par des tentatives de mouvement.

De graves vertiges et des nausées se produisent lorsque vous soulevez la tête et que vous vous tournez brusquement. La perte d'équilibre, l'instabilité de la démarche, l'engourdissement des doigts des mains se font jour. Névrite vestibulaire - un patient ressent de graves vertiges en se levant, en se levant d’une chaise et en tournant la tête. Les symptômes apparaissent soudainement, disparaissent après 2-4 jours. Peut-être la récurrence des attaques.

La maladie de Ménière est caractérisée par des acouphènes prononcés, une perte auditive, des vertiges et des nausées accompagnées de vomissements. Violation de la circulation cérébrale - se produisent sous la forme de crises vasculaires, accidents vasculaires cérébraux hémorragiques et ischémiques. Les symptômes dépendent du type de violation, de la prévalence du processus. Il existe des formes aiguës et chroniques.

Les symptômes neurologiques comprennent:

  • vomissements prolongés, vertiges et nausées;
  • grave faiblesse dans les membres;
  • perte de sensation;
  • la paralysie;
  • sentiment d'assombrissement, vision double, scintillement des points lumineux;
  • perte de champs visuels;
  • difficultés d'élocution;
  • déséquilibre;
  • sensation de rotation d'objets;
  • trouble transitoire de la conscience;
  • troubles du sommeil;
  • maux de tête, sensation de "pulsation" dans la tête.

Migraine basilaire - l'aura de la maladie se manifeste par des précurseurs, ils indiquent que les signes de la maladie apparaîtront après une demi-heure ou une heure. Les nausées et les vertiges sont souvent les premiers à indiquer le début d'une attaque, puis les maux de tête aigus subséquents d'un côté de la tête. La migraine est accompagnée de vomissements, d'un assombrissement des yeux et de mouches clignotantes, d'un bruit dans les oreilles.

Tumeurs cérébrales - provoquent souvent de graves maux de tête, l'état du patient s'aggrave dans une certaine posture, une perte de la vision, une surdité, des troubles vestibulaires.

Lorsque les nausées et les vomissements ne sont pas associés à des maladies du système nerveux?

Les médecins, quel que soit leur profil, doivent composer avec des symptômes tels que nausées et vertiges. Ils sont causés par une pathologie générale. Parmi les maladies du système cardiovasculaire, il est nécessaire de noter la dystonie neurocirculatoire chez les adolescents, l'hypertension vraie et symptomatique. La haute pression se manifeste par des crises hypertoniques.

Le patient a:

  • maux de tête à l'arrière de la tête, temples, couronne de la nature palpitante;
  • des vertiges et des nausées;
  • ressentir des frissons et des tremblements musculaires;
  • clignotant vole devant ses yeux;
  • écoulement possible de sang du nez;
  • sensation d'essoufflement;
  • piqûres et douleurs de compression dans la région du cœur.

Blessures à la tête et à la colonne vertébrale - provoquent des troubles vestibulaires à des degrés divers, allant de crises à court terme à des vertiges persistants. Selon la gravité de la blessure, les zones de la substance cérébrale importantes pour le maintien de la vie peuvent être endommagées.

Les maladies endocriniennes sont souvent accompagnées de symptômes similaires dans l’état d’hypoglycémie (diminution du taux de glucose dans le sang d’un patient souffrant de diabète sucré), d’altération de la fonction thyroïdienne.

Dans la pratique d'un oto-rhino-laryngologiste, on trouve souvent une labyrinthite, ainsi qu'une inflammation de l'oreille moyenne. En plus de la douleur, de la perte d'audition, de l'écoulement purulent du conduit auditif, il se manifeste par des vertiges et des nausées. Un optométriste médecin lors de l'examen des organes de la vision révèle la cause de vertiges dans la faiblesse des muscles des yeux. Cela provoque un scintillement devant les yeux.

Le manque de nourriture dans les fruits, les produits carnés contribue au développement de l'anémie (anémie). La maladie se développe également en cas de pathologie de l'estomac et des intestins, ce qui ne permet pas d'absorber les substances provenant des aliments. Le cerveau n'a pas assez de calories pour reconstituer les réserves d'énergie. Par conséquent, les patients développent des nausées et des vertiges.

Les intoxications alimentaires et l'exposition à des substances toxiques toxiques, emprisonnées dans les organes digestifs du sang, inhibent directement le fonctionnement du cerveau. Un effet similaire provoque la consommation d'alcool, de drogues. Les signes d'intoxication sont ajoutés:

  • douleur abdominale (dans la région épigastrique, le long de l'intestin);
  • vomissements avec amertume dans la bouche, indiquant un reflux duodénogastrique (reflux de la masse alimentaire du duodénum et de l'estomac);
  • la diarrhée;
  • augmentation de la température;
  • faiblesse

Ce qu'il ne faut pas oublier

Les symptômes peuvent être causés par la surchauffe de l'enfant dans la chaleur, un "coup" ensoleillé sur la plage. Les personnes âgées sous l'influence de l'athérosclérose, l'insuffisance cérébrale chronique, les maladies antérieures forment des troubles vestibulaires:

  • chanceler en marchant;
  • accès de nausée;
  • perte de conscience et d'orientation à court terme;
  • diminution de la mémoire et de l'attention;
  • déficience auditive et visuelle;
  • changement de personnage.

Lors de l’identification des causes d’étourdissements et de nausées, l’effet négatif des médicaments joue un rôle important. Par conséquent, le médecin doit être informé de tous les médicaments et remèdes populaires que le patient prend. Chaque personne a sa propre sensibilité, il est impossible de prédire la réponse au traitement à l'avance.

Si des vertiges et des nausées apparaissent, arrêtez de prendre et consultez un médecin. Le plus souvent, les vomissements sont causés par des agents antibactériens, anticonvulsivants, hypotenseurs, sédatifs, sulfamides, médicaments pour le cœur.

Diagnostics

Pour examiner un patient souffrant de vertiges, de vomissements et de nausées, le médecin commence par enquêter et vérifie la présence d'autres signes de la maladie proposée. Assurez-vous de vérifier:

  • tests sanguins (détection d'anémie, de troubles du métabolisme lipidique dans l'athérosclérose, signes d'un processus inflammatoire);
  • courbe de sucre pour exclure le diabète;
  • l'électrocardiographie aide à éliminer les maladies cardiaques;
  • électroencéphalographie - indique la fonction de différentes parties du cerveau;
  • L'échographie des vaisseaux cérébraux permet d'identifier la cause des troubles circulatoires;
  • la radiographie de la colonne cervicale révèle une ostéochondrose;
  • L'imagerie par résonance magnétique montrera plus précisément la structure du cerveau.

Comment traiter et que faire lors d'une attaque?

Prendre des médicaments vous-même est non seulement inutile, mais également nocif. Il est nécessaire de subir un examen, de rechercher la cause du malaise, puis de traiter une maladie spécifique. Si les nausées ne disparaissent pas pendant une longue période, il est recommandé de boire suffisamment d'eau par jour (pas moins de 1,5 litre par adulte) pour donner à l'enfant un verre sous l'une des formes autorisées.

Il est nécessaire d'arrêter de fumer, de consommer fréquemment du café fort, de l'alcool, de la bière, d'arrêter la passion pour les régimes à la mode, d'organiser un régime alimentaire, un contenu adéquat en fruits et légumes, viande et produits laitiers, de marcher davantage, de marcher, de s'autoformer, de faire du yoga.

Dans l'ostéochondrose, l'entraînement physique thérapeutique, la natation et les procédures de physiothérapie sont recommandés. Si vous vous sentez étourdi, vous ne pouvez pas contrôler le transport, vous devez vous asseoir ou vous allonger dans une posture confortable, regardez en choisissant un objet fixe et concentrez-vous dessus, informez les proches, appelez à l'aide.

Pour les premiers soins, une personne souffrant de vertiges et de nausées est nécessaire avant d'appeler un ambulancier:

  • il est commode de mettre le patient (sur la plage à l'ombre) de sorte que, en cas de perte de conscience, il ne tombe pas et ne se blesse pas;
  • essayez d'organiser le flux d'air (déboutonnez le col, la cravate);
  • porter au nez du coton avec de l'ammoniac liquide;
  • donner à une personne une tasse de thé sucré chaud.

En cas d'empoisonnement évident, offrez l'occasion de boire beaucoup d'eau. Vous ne pouvez pas offrir de médicaments au patient, vous devez savoir s'il a avec lui le médicament prescrit. Éliminer le malaise des nausées et des vertiges est impossible sans en connaître les raisons. La thérapie post-examen vise à traiter la pathologie et à prévenir des conséquences dangereuses.

Vertigo (syndrome de Vertigo) est une condition dans laquelle une sensation de l'illusion de choses en mouvement est créée. La perte d'équilibre est due au fait que les signaux impulsionnels transmis des régions vestibulaires arrivent tard dans les structures des lobes pariétaux et temporaux. Les étourdissements provoquent souvent des nausées, ou des vertiges et des nausées sont des signes associés qui indiquent un état pathologique latent. Dans ce cas, la cause de leur apparition est déterminée par un certain nombre de signes caractéristiques, en considérant les principaux types de vertiges.

Variétés de vertige

Par la nature de la manifestation et les critères temporaires d'attaques de vertiges sont divisés en deux groupes:

  1. Paroxystique - attaques de seconde ou de minute, répétées régulièrement au cours d'une certaine période. Ce type de vertige apparaît dans la migraine, la dystonie vasculaire, la maladie de Ménière.
  2. Persistance - vertiges chroniques, qui perturbent constamment le patient et sont des signes d'athérosclérose, de tumeurs cérébrales, de maladies chroniques de l'oreille moyenne ou de lésions vasculaires des structures cérébrales.

En outre, le vertige est classé selon les signes pathologiques suivants:

  1. Psychogène - se développe au moment des attaques de panique et de l’anxiété chez les personnes atteintes de troubles névrotiques et mentaux, accompagnés de battements de coeur rapides et de difficultés à respirer.
  2. Centre vestibulaire - symptôme qui survient lors de violations des structures cérébrales telles que tumeurs, lésions cérébrales, lésions vasculaires, accidents vasculaires cérébraux.
  3. Périphérique vestibulaire - est un signe de violation ou d'inflammation des terminaisons nerveuses à la périphérie de l'appareil vestibulaire et de l'oreille interne.
  4. Mixte - un symptôme de l'apparition de pathologies des organes de la vue, d'intoxication alcoolique ou de drogues, des effets d'une lésion cérébrale.
  5. Lipothia - un état dans lequel le vertige s'évanouit, accompagné de nausée et de faiblesse grave.

Causes courantes de vertiges et de nausées

Des vertiges et des nausées peuvent survenir sous l’influence d’un grand nombre de pathologies. Parmi celles-ci figurent les affections et les maladies les plus courantes, dont l’ignorance peut non seulement entraîner l’apparition de complications, mais aussi être menaçante pour la vie.

Le manque de globules rouges dans le sang (hémoglobine) entraîne un manque d'oxygène dans les neurones du cerveau et, lors de manifestations graves, à réduire la pression artérielle et le dysfonctionnement du système d'approvisionnement en sang dans tout le corps. À la suite d'une anémie, l'appétit d'une personne diminue, des nausées, une faiblesse, une pâleur et des vertiges persistants apparaissent.

Maladie de Ménière

Maladie grave affectant la cavité de l'oreille interne et la région vestibulaire, située dans cette zone. L'intensité des étourdissements est extrêmement élevée, le patient ressent des faiblesses, des nausées et des acouphènes qui, lorsqu'ils sont inactifs, entraînent une perte auditive et une surdité.

Appendicite aiguë

Le processus inflammatoire qui se produit dans le processus du caecum est accompagné de douleurs dans le bas-ventre droit, de fièvre, de nausées, de vertiges et de vomissements. La maladie nécessite une intervention chirurgicale immédiate, sinon il existe un risque de péritonite dû à la rupture de l'annexe et au décès.

L'hypertension

Les pointes de pression soudaines sont presque toujours accompagnées de vertiges et de nausées dues aux spasmes des vaisseaux sanguins. Au moment de l’attaque, le visage du malade devient rouge, il y a un gonflement et un engourdissement partiel des extrémités, les fonctions visuelles peuvent diminuer temporairement et des acouphènes peuvent apparaître. La maladie est plus susceptible aux personnes souffrant de diabète, de maladies cardiaques et d'embonpoint, de troubles métaboliques et de fonctions de protection du corps. En outre, un déséquilibre de la pression artérielle est observé chez les personnes d'âge moyen et les personnes âgées, les femmes ménopausées.

Migraine basilaire

Une des manifestations les plus graves de la migraine, caractérisée par des vertiges et des nausées douloureuses qui constituent les premiers signes d’une crise imminente. Environ une heure plus tard, les symptômes désagréables sont complétés par une douleur à la tête insupportable, des vomissements, un engourdissement des membres, une hypersensibilité des organes de la vue, de l'audition et de l'odorat, provoquant des irritations. Lors d'attaques graves, le patient peut ressentir des hallucinations qui disparaissent immédiatement après la réduction de l'intensité de la douleur. La migraine basilaire est spontanée, apparaît soudainement, peut perturber une personne avec de nombreuses attaques après une certaine période de temps, puis disparaître pendant un an ou un an.

Hypertension intracrânienne

Pression excessive du liquide céphalo-rachidien sur le cerveau en raison de processus pathologiques survenant dans les tissus des structures cérébrales, du système vasculaire et du système nerveux, ainsi que de maladies, lésions et infections génétiques acquises. Tous ces facteurs contribuent au dysfonctionnement du système cérébro-spinal et à l'apparition de symptômes pathologiques désagréables. Au moment de l'attaque, il y a un mal de tête et de la pression dans la zone des orbites, la tête commence à tourner, des nausées apparaissent, auxquelles s'ajoutent des vomissements lors de chutes de pression soudaines. La survenue de convulsions et la perte de conscience indiquent une augmentation excessive du PCI et nécessitent des soins médicaux immédiats.

Dans la plupart des cas, les adolescentes et les femmes de moins de 30 ans sont sujettes à une diminution de la pression artérielle. L'attaque peut provoquer des conditions météorologiques défavorables, la fatigue ou le cycle menstruel chez les femmes. À ce stade, la personne ressent de la faiblesse, des mains tremblantes, des vertiges et une légère nausée. Les symptômes sont aggravés par des mouvements brusques, tels qu'un changement de position du corps ou un basculement.

L'hypoglycémie

La maladie, déclenchée par une diminution de la quantité de glucose dans le sang et un apport insuffisant de nutriments aux cellules du cerveau. La cause de la pathologie peut être le jeûne, une consommation excessive d'alcool, un excès d'insuline chez les diabétiques, un travail physique et mental épuisant. Symptomatiquement, l'hypoglycémie se manifeste par une faiblesse soudaine, des vertiges, la faim, des nausées, une tachycardie et des sueurs froides.

Tumeurs cérébrales

Les formations tumorales croissantes pressent le tissu cérébral et provoquent le développement d'une hypertension intracrânienne, dont les symptômes sont le vertige et la nausée. En fonction de l'emplacement de la tumeur et de sa taille, le patient peut avoir des fonctions visuelles, auditives et auditives réduites, une sensibilité perturbée et une coordination insuffisante.

Autres raisons

  • Intoxication alimentaire;
  • Surdosage avec des médicaments;
  • Toxicose pendant la grossesse;
  • Le mal des transports lors d'un long voyage ou le développement du mal de mer tout en voyageant sur un véhicule flottant;
  • Ecchymoses, tremblements et autres types de blessures aux structures cérébrales et aux os du crâne.

Causes de vertiges et de nausées chez les enfants

Des vertiges avec des nausées peuvent apparaître non seulement chez les adultes. Ces symptômes désagréables se développent assez souvent chez les enfants, et la cause peut être une maladie latente ou une affection non pathologique.

Les principales causes de vertiges chez les enfants, aggravées par des nausées, sont les suivantes:

  • processus inflammatoires dans les organes de l'audition (otite moyenne, maladie de Ménière);
  • troubles pathologiques du cerveau, à la fois congénitaux et apparus comme complication de maladies graves;
  • maladie du mal des transports (kinétose);
  • infections affectant la structure du cerveau (méningite);
  • lésion cérébrale traumatique;
  • Troubles du système nerveux central;
  • intoxication par des moyens médicaux, aliments de mauvaise qualité, produits chimiques ménagers ou vapeurs de substances toxiques;
  • la présence de parasites dans le corps;
  • l'anémie.

Assez souvent, des vertiges et des nausées en tant que symptôme concomitant chez un enfant apparaissent après un effort physique intense ou une fatigue mentale. En outre, un inconfort peut se développer sur fond de faim ou de surchauffe au soleil. Ces raisons ne sont pas considérées comme pathologiques. Cependant, si les parents ne font rien, elles peuvent avoir des conséquences désagréables. N'ignorez donc pas l'apparition de vertiges chez le bébé, surtout s'il est accompagné de nausées.

De quel genre de docteur avons-nous besoin? Diagnostics

Des vertiges avec nausées régulièrement perturbants doivent être considérés comme le signe d'un processus inflammatoire ou d'une pathologie en cours dans l'un des systèmes du corps qui entretient la vie. Dans ce cas, vous devez consulter un médecin et établir un diagnostic en fonction des symptômes associés identifiés.

L'examen initial du patient conduit un thérapeute. Sur la base de signes visuels et de sensations décrites, il identifie la cause probable de la maladie, découvre auprès du patient des informations sur les maladies chroniques existantes, puis envoie à un ou plusieurs spécialistes:

  • Neurologue - avec suspicion de maladies du système nerveux central;
  • Otolaryngologist - pour l'examen de l'audience pour la présence de processus inflammatoires;
  • Neurochirurgien - pour exclure les pathologies graves dans les tissus des structures cérébrales;
  • Traumatologue - pour le diagnostic des lésions crâniennes ou vertébrales, ainsi que de leurs conséquences;
  • Hématologue - pour l'étude des paramètres sanguins dans les cas d'anémie présumée;
  • Cardiologue - étudier le système vasculaire pour détecter la présence d'athérosclérose ou de déséquilibre de la pression artérielle;
  • Un oncologue - lorsque les symptômes de tumeurs sont détectés, quelle que soit leur étiologie;
  • Gynécologue - si le malaise associé à la grossesse ou à un dysfonctionnement hormonal;
  • Maladie infectieuse - en cas de suspicion de maladie infectieuse en développement;
  • Un narcologue - pour les affections chroniques causées par une intoxication alcoolique ou médicamenteuse;
  • Vestibulologue - pour tester les fonctions réflexes de l'appareil vestibulaire.

Chacun de ces spécialistes peut prescrire les types de diagnostics suivants:

  • Études cliniques du sang pour la conformité à l'hémoglobine, au glucose, aux anticorps et aux leucocytes;
  • Biochimie pour exclure les tumeurs malignes;
  • Cultures destinées à la détection de bactéries et de parasites infectieux;
  • IRM ou TDM pour des études tissulaires de structures cérébrales et de la coupe cervico-rachidienne;
  • Audiographie pour l'identification des pathologies se développant dans l'oreille interne;
  • Dopplerographie ou encéphalographie cérébrale pour l'étude des vaisseaux sanguins;
  • Essais de vestibulométrie ou de rotation pour l'évaluation de l'appareil vestibulaire.

La recherche de la véritable cause des vertiges et des nausées prend souvent beaucoup de temps. Cependant, des informations détaillées sur l'état du corps obtenues à l'issue de diagnostics permettront de traiter rapidement la pathologie identifiée et d'éviter le développement de complications.

Que peut-on faire avant d'aller chez le médecin?

Si l'attaque de vertige est complétée par une sensation de nausée et devient intense, vous devez alors appeler le médecin ou l'équipe médicale et, avant leur arrivée, prendre les mesures suivantes:

  • ouvrir une fenêtre dans la pièce pour permettre l'écoulement de l'oxygène;
  • placez le patient dans une position confortable en soulevant légèrement la tête;
  • avec des frissons couvrir le patient avec une couverture;
  • en cas de vertige grave, d’évanouissement, apportez un tampon d’ammoniaque liquide au nez;
  • buvez du thé sucré chaud avec hypotension ou ajoutez-y du citron si le patient présente des symptômes causés par une crise d'hypertension;
  • en cas d'empoisonnement, il est nécessaire de laver l'estomac, de fournir au patient une boisson abondante et de prendre les adsorbants conformément au dosage prescrit;
  • dans une situation stressante, il est nécessaire de boire un sédatif (une infusion de valériane ou d’agripaume), puis de coucher le patient et de lui donner du repos;
  • si des vertiges se manifestent au moment du mouvement, vous devez vous concentrer sur un point à temps et vous arrêter doucement pour éviter les chutes et les blessures;
  • Pour soulager les nausées et les vertiges graves, vous pouvez prendre l'un des médicaments anti-nauséeux, antiémétique et vestibulliticheskimi - la prométhazine, la cinnarizine, l'Aeron, le Draminu et le Diazépam.

Avec des médicaments, les nausées et les étourdissements ne peuvent être que temporairement atténués. Pour éliminer complètement ces symptômes, il faut identifier et éliminer la cause.