Caractéristiques du traitement de la pancréatite aiguë: les médicaments les plus efficaces

La pancréatite aiguë est une maladie assez grave qui nécessite un traitement nécessitant que le patient soit placé dans un hôpital chirurgical. Le traitement de la maladie est effectué avec l'utilisation de médicaments traditionnels.

Caractéristiques de la thérapie

Lorsque la pancréatite doit suivre un régime.

Au cours de la période de traitement est nécessaire de respecter strictement les règles. Il est strictement interdit aux patients de se soigner eux-mêmes.

En outre, les médecins ne recommandent pas de mettre des bouteilles d'eau chaude sur l'estomac, de provoquer des vomissements, etc. De telles actions en cas de pancréatite aiguë peuvent aggraver la situation.

Si le patient a une pancréatite purulente ou un processus inflammatoire dans le péritoine, le traitement est effectué avec l'utilisation de médicaments.

En cas de pancréatite aiguë, le patient doit s'abstenir complètement de boire et de se nourrir. C’est la raison pour laquelle, pendant les 3 à 5 premiers jours de traitement, les patients adhèrent à des régimes de famine. Le patient doit être traité avec le strict respect du repos au lit.

Afin de refroidir périodiquement le haut de l'abdomen, il est nécessaire d'utiliser des compresses de glace. En outre, la réception des médicaments traditionnels, dont l'action vise à éliminer les spasmes vasculaires.

Bien que la pancréatite aiguë apporte une douleur douloureuse, l'introduction de morphine chez le patient est absolument contre-indiquée. Ceci s'explique par le fait qu'un médicament pharmaceutique provoque une augmentation du spasme du sphincter et une augmentation de la maladie.

Au cours de la période de traitement de la pancréatite aiguë, il est nécessaire de respecter strictement les règles générales. Les médicaments pharmaceutiques destinés au traitement des maladies ne sont prescrits que par un médecin, en tenant compte des caractéristiques individuelles du patient.

Application No-shpy

No-shpa - le médicament a un effet antispasmodique.

Chez les patients atteints de pancréatite aiguë, une douleur intense est observée, qui doit être éliminée. À cette fin, l'utilisation de no-shpy, qui ont un effet thérapeutique prononcé.

No-spa a un effet antispasmodique prononcé. L'utilisation de médicaments traditionnels est pratiquée si le patient a des crampes dans l'intestin ou l'estomac.

L'urolithiase et la cholélithiose sont également des indications pour l'utilisation de médicaments pharmaceutiques. Docteur en pharmacie prescrit aux patients atteints d'angine ou de constipation spasmodique.

L'acceptation des médicaments traditionnels s'effectue à l'intérieur de 2 à 3 fois par jour. Une dose unique du médicament va de 0,04 à 0,08 gramme. Vous pouvez également entrer une solution à deux pour cent du médicament par voie intraveineuse à 2-4 milligrammes. Si un patient a une endartérite obstructive, un médicament traditionnel doit être injecté dans l'artère.

Malgré l'efficacité élevée de no-shpy, il peut provoquer des effets indésirables s'il n'est pas pris correctement. Dans la plupart des cas, les patients se plaignent de vertiges et de palpitations cardiaques.

Chez certains patients, les effets indésirables se manifestent sous forme de constipation, de transpiration accrue et de sensation de chaleur. Prendre des médicaments peut causer une dermatite allergique.

No-shpa est un médicament hautement efficace qui traite pleinement les spasmes de la pancréatite aiguë.

Traitement papaverine

Papaverine - un médicament efficace dans le traitement de la cholécystite.

La papavérine appartient à la catégorie des médicaments pharmaceutiques antispasmodiques myotropes.

Si vous prenez un médicament traditionnel à forte dose, cela réduira l'excitabilité du muscle cardiaque et ralentira la conduction intracardiaque.

Si un patient a des spasmes de vaisseaux sanguins dans le cerveau, un endartère, un spasme du pylore, on lui prescrit ce médicament traditionnel. La médecine pharmaceutique est très efficace dans le traitement de l’angine de poitrine, de la cholécystite et de la colite spastique.

Si des spasmes sont observés dans les voies urinaires, il est alors nécessaire de prendre un médicament traditionnel. Avec l'aide de la papavérine, le bronchospasme est éliminé.

L'utilisation de médicaments pharmaceutiques est effectuée de 3 à 5 fois par jour. Une dose unique du médicament va de 0,04 à 0,06 grammes par voie orale. Entrez une solution à deux pour cent de papaverine peut être sous-cutanée de 2 à 4 fois par jour.

Une seule dose de médicament pharmaceutique est de 1 à 2 millilitres. Si une personne a des spasmes dans les vaisseaux coronaires ou dans les muscles lisses du tube digestif, 1 milligramme de solution est injecté lentement dans la veine.

La prise de médicaments en pharmacie à l'intérieur est dans la plupart des cas effectuée sous une forme pure. Dans certains cas, le phénobarbital est prescrit parallèlement aux patients. Autant que possible chez un patient adulte, il est permis de prendre 0,4 gramme. La dose quotidienne de médicaments en pharmacie est de 0,6 gramme. La forme de la libération de la médecine pharmaceutique est très diverse:

  • Des pilules;
  • Des suppositoires;
  • La poudre;
  • Pilules compliquées;
  • Ampoules

Une utilisation inappropriée de médicaments pharmaceutiques peut entraîner un bloc auriculo-ventriculaire ou des extrasystoles ventriculaires. Si le médicament traditionnel est administré en interne, cela peut entraîner une diminution de la pression artérielle ou une constipation.

La papavérine appartient à la catégorie des médicaments traditionnels puissants avec lesquels vous pouvez soulager l’état du patient souffrant de pancréatite aiguë.

Thérapie Trasilol

Trasilol est un médicament destiné au traitement de la pancréatite chronique.

Trasilol appartient à la catégorie des médicaments d’origine animale largement utilisés lors du traitement de patients hospitalisés.

Les médicaments traditionnels consistent en l'inactivation d'enzymes dans le pancréas - la trypsine et la callistrine.

Si un patient reçoit un diagnostic de pancréatite aiguë ou chronique, ce médicament lui est alors prescrit.

La médecine pharmaceutique se caractérise par un haut niveau d'efficacité dans la pancréatite chronique au stade aigu. Si les opérations sont effectuées dans la cavité abdominale supérieure, alors ce médicament traditionnel devrait être utilisé pour prévenir la pancréatite. Avec l'aide du médicament, la pancrénécrose est traitée.

Les médecins constatent un niveau d'efficacité élevé des médicaments pour le traitement de la pancréatite aiguë, caractérisée par une phase œdémateuse. Pour assurer une efficacité élevée, Trasilol doit être utilisé dans les premiers stades de la maladie.

Dans le même temps, on prescrit des antibiotiques aux patients, ainsi que des corticostéroïdes. L'introduction de médicaments traditionnels peut s'effectuer par voie intraveineuse ou à l'aide de compte-gouttes. La posologie des médicaments est déterminée individuellement par le médecin.

Avant l'administration du médicament, il est nécessaire de déterminer la sensibilité individuelle. À cette fin, on administre au patient une dose d'essai d'un médicament traditionnel à raison de 0,2 milligramme. Trasilol doit être administré aussi lentement que possible. Sinon, des nausées et des vomissements peuvent se produire. Dans certains cas, les patients ont développé des réactions allergiques.

Trasilol est un médicament extrêmement efficace contre diverses formes de pancréatite. C'est pourquoi il est souvent utilisé par les médecins.

Utilisation de cyclophosphamide

Cyclophosphamide - le médicament est très efficace dans la lutte contre les tumeurs.

La cyclophosphamide appartient à la catégorie des médicaments cytotoxiques, qui possèdent de bonnes propriétés curatives dans la lutte contre diverses tumeurs.

Dans la période d'utilisation du médicament, on observe une dépression de la formation du sang.

Avec l'aide de la médecine traditionnelle, on traite la pancréatite aiguë et chronique, ainsi que le cancer des ovaires, du poumon et du sein. Si un patient présente un myélome multiple, un lymphosarcome, une leucémie lymphocytaire, ce médicament en pharmacie lui est alors prescrit.

L'utilisation d'un médicament peut être intraveineuse, intraveineuse, intramusculaire ou intraperitoneale. Avec une administration intraveineuse ou intramusculaire, 0,2 gramme de médicaments pharmaceutiques par jour est indiqué.

Vous pouvez également entrer 0,4 gramme de médicament en pharmacie tous les deux jours. Si, au cours de la période de traitement avec un médicament traditionnel, l'état du sang du patient s'aggrave, la dose du médicament traditionnel est divisée par deux. Au cours du traitement, il est recommandé au patient d'entrer entre 8 et 14 grammes de médicament pharmaceutique.

Pendant le traitement de la pancréatite avec un médicament, il est recommandé d’examiner le sang du patient deux fois par cours. Des doses excessivement élevées de médicaments traditionnels peuvent entraîner le développement de thrombocytopénie, alopécie, leucopénie.

Certains patients se plaignent de nausées et de vomissements. De même, pendant la période d'utilisation du médicament pharmaceutique, des douleurs osseuses et musculaires peuvent apparaître. Rarement, un traitement médicamenteux peut entraîner l'apparition d'une cystite ou d'une hépatite toxique.

L'utilisation de médicaments pharmaceutiques est strictement interdite avec la cachexie, qui est un épuisement extrême du corps humain. En cas d'insuffisance cardiaque, de thrombocytopénie, de processus pathologiques graves dans le foie et les reins, aucun traitement par la médecine traditionnelle n'est effectué. La contre-indication à son utilisation est la leucopénie.

La pancréatite aiguë est une maladie grave qui nécessite l'hospitalisation immédiate d'un patient. Le traitement de la pancréatite aiguë avec des médicaments est effectué sur ordonnance du médecin. Afin d'éviter l'apparition d'effets indésirables lors du traitement de médicaments traditionnels, il est nécessaire de respecter scrupuleusement leur posologie.

Comment traiter la pancréatite chronique aiguë, apprenez de la vidéo:

Bases du traitement et médicaments pour la pancréatite aiguë

Les processus inflammatoires dans les tissus pancréatiques conduisent au développement de la pancréatite, qui peut avoir une évolution à la fois aiguë et chronique. La maladie se développe à la suite d'une accumulation excessive d'enzymes dans les canaux de la glande, qui détruisent les tissus de l'organe et violent sa fonctionnalité, provoquant ainsi une inflammation. La clinique de pancréatite aiguë est toujours prononcée et le patient lui-même a souvent besoin de soins médicaux immédiats. Le traitement médicamenteux est considéré comme faisant partie intégrante du traitement médical. Il consiste à prendre plusieurs groupes de médicaments ayant un mécanisme d’action divers. Les préparations pour le traitement de la pancréatite aiguë peuvent améliorer le fonctionnement de l'organe, soulager l'inflammation, arrêter les symptômes de la maladie, réduire le risque de complications diverses et améliorer l'état général du patient.

Le traitement de la pancréatite aiguë est souvent effectué dans un hôpital où le patient reçoit des soins médicaux d'urgence. Avec une attaque mineure de la maladie, le traitement peut être effectué en ambulatoire. Le traitement conservateur consiste à prendre des médicaments, à se reposer et à suivre un régime strict. L'efficacité du traitement médical dépend de l'état du patient, du stade et du type de maladie. Avant de traiter une pancréatite aiguë, il est nécessaire de la distinguer des autres maladies du tractus gastro-intestinal, qui peuvent présenter des symptômes similaires.

Comment reconnaître les symptômes de la pancréatite aiguë?

La pancréatite aiguë a des symptômes prononcés qui se manifestent le plus souvent soudainement après un abus d'alcool, une intoxication alimentaire, une maladie des calculs biliaires et d'autres facteurs provoquants. Une attaque aiguë survient le plus souvent à la suite d'un blocage des calculs biliaires. Mais dans de tels cas, le médecin prescrit un traitement chirurgical pour retirer la vésicule biliaire ou rétablir la perméabilité des voies biliaires.

Le symptôme principal de la maladie est une douleur intense dans la région épigastrique de la partie supérieure de l'abdomen, l'hypochondre gauche ou droit. Les douleurs ont souvent un zona dans la nature, peuvent être des coups de couteau, des coupures, accompagnées de nausées, de vomissements, de bouche sèche. Vomissements dans la pancréatite aiguë avec mélange de bile, sans apporter de soulagement. Outre les principaux symptômes de la maladie, l'état du patient peut se détériorer fortement, accompagné d'une clinique supplémentaire:

  1. Augmentation de la température corporelle à 40 degrés.
  2. Pouls rapide.
  3. Trouble du rythme cardiaque.
  4. Essoufflement.
  5. Abaisser la pression artérielle.
  6. Pâleur, cyanose de la peau.
  7. Ballonnements.

La douleur sévère et sévère dans la pancréatite aiguë est due au fait que le pancréas a beaucoup de terminaisons nerveuses, ce qui provoque une douleur aiguë d'intensité différente. Le syndrome douloureux peut durer plusieurs heures ou plusieurs jours. Il est donc très important de reconnaître la maladie à temps et de prendre toutes les mesures thérapeutiques nécessaires pour éliminer les symptômes.

Comment traiter une pancréatite aiguë?

Le traitement de la pancréatite aiguë doit être effectué dès les premiers signes de la maladie. Étant donné que certaines formes et étapes peuvent être fatales, vous devez appeler une brigade d’ambulances dès que possible. Avant l'arrivée de la brigade de médecins, le patient doit assurer la paix. En tant que médicament anesthésique, vous pouvez boire le médicament antispasmodique No-spa ou Drotaverine, qui aidera à réduire la douleur tout en améliorant votre bien-être.

Le traitement de la pancréatite aiguë consiste à prendre plusieurs groupes de médicaments administrés par voie orale, intraveineuse ou intramusculaire. Le régime de traitement, ainsi que la dose de médicament, la durée de l’accueil sont déterminés individuellement par le médecin pour chaque patient. Le traitement de la pancréatite sous forme aiguë vise à éliminer la douleur, à réduire le nombre d'enzymes pancréatiques, à supprimer l'infection, à restaurer ou à améliorer la fonctionnalité de l'organe.

Le traitement médicamenteux est déterminé par un gastro-entérologue et seulement après les résultats de toutes les études de laboratoire et instrumentales. Si le médecin est convaincu que le patient ne nécessite pas d'hospitalisation, le traitement est prescrit en ambulatoire. Il comprend la prise de plusieurs médicaments, dont chacun aura un effet certain sur le pancréas. À l'hôpital, tous les médicaments sont injectés par voie intraveineuse ou intramusculaire et uniquement sous la surveillance étroite de médecins spécialistes.

En plus des médicaments utilisés lors d'une crise de pancréatite aiguë, le médecin vous prescrit un régime "affamé", qui doit être suivi pendant 3 jours.

En cas de pancréatite aiguë sévère, le patient est placé en unité de soins intensifs, où toutes les mesures correctives nécessaires sont prises pour éliminer le processus inflammatoire et réduire les risques de complications. Dans les cas où le traitement conservateur n'apporte pas le résultat attendu ou que la maladie est déclenchée, le médecin prescrit la chirurgie laparoscopique, qui fait partie des techniques mini-invasives, avec une courte période postopératoire. Après l'opération, la personne doit également prendre un certain nombre de médicaments pour normaliser le travail du pancréas.

Groupes de drogue

Le traitement de la pancréatite dans la phase aiguë de la maladie consiste à prendre plusieurs médicaments, chacun ayant un effet certain sur le travail du pancréas et du système digestif dans son ensemble.

  1. Enzymes (enzymes) - médicaments de thérapie de remplacement qui vous permettent de stimuler la production d’enzymes pancréatiques: Créon, Mezim, Pancréatine.
  2. Médicaments anti-enzymatiques - neutralisent l’action des enzymes qui agissent de manière agressive sur le travail du pancréas: Gordox, Ingitril, Panthripin, Contrycal.
  3. Antispasmodiques et analgésiques - soulagent le syndrome douloureux, éliminent les crampes: Papaverine, No-spa, Gastroceptin et autres.
  4. Antiacides - neutralise l'acide chlorhydrique: Maalox, Phosphalugel, Almagel.
  5. Antisécrétoires - réduisent l’intensité de la production de suc gastrique: lansoprazole, oméprazole, ranitidine.
  6. Les phytopreparations sont des préparations à base de plantes qui peuvent éliminer les symptômes de la pancréatite, en complément du traitement principal par des médicaments: Gastrolit, Duspatalin, Festal.
  7. Médicaments diurétiques - réduisent l'enflure du pancréas, stimulent l'élimination des enzymes, toxines du sang: Lasix, Furosémide, Diacarb.
  8. Vitamines - traitement d'entretien du traitement principal: Vitrum, Duovit.
  9. Cholinolytics - bloquer le médiateur acétylcholine: atropine, chlorosine, platyphylline.
  10. Mélanges lytiques - un complexe de médicaments qui permettent d’éliminer les symptômes généraux, ont un effet anti-inflammatoire et antipyrétique: Tavegil + Diphenhydramine + Papaverine.
  11. H2-bloquants - réduisent la production d'acide chlorhydrique: Famotidine, Nizatidine.
  12. Les hépatoprotecteurs sont des médicaments destinés à restaurer et à protéger le foie, ce qui perturbe souvent son travail lorsqu'il est exposé aux enzymes pancréatiques: Gepabene, Esenziale, Urohol, Kars.
  13. Antibiotiques - inhibent l’agressivité des micro-organismes pathogènes, bactéries pouvant affecter le pancréas. Les médicaments les plus couramment utilisés dans le groupe des céphalosporines, les macrolides, les fluoroquinolones.

Tous les médicaments ci-dessus sont disponibles sous différentes formes pharmacologiques. Dans les cas graves, on prescrit au patient l’introduction de solutions de perfusion en association avec des médicaments.

Tous les médicaments utilisés pour traiter la pancréatite aiguë doivent être prescrits par un médecin. Seul un spécialiste peut faire un traitement, donne des recommandations utiles.

Examen des médicaments efficaces

À l'hôpital, des médicaments tels que Contrycal, qui est un substitut de plasma artificiel, suppriment souvent l'activité des enzymes protéolytiques impliquées dans la formation du processus inflammatoire dans les tissus pancréatiques.

En cas de vomissements répétés, on prescrit au métoclopramide des médicaments - Circulal, Metoclopramide, qui sont injectés par voie intramusculaire. De tels médicaments peuvent normaliser la motilité intestinale, améliorer le processus de digestion. Dans les premiers jours de la période aiguë, on utilise également des analgésiques, des médicaments antispasmodiques, de l'eau minérale chaude sans gaz, un régime alimentaire «affamé» et l'élimination du contact avec tout facteur provoquant.

Pour éliminer le spasme et soulager la douleur, utilisez le plus souvent No-shpu. À la maison, vous pouvez prendre des comprimés (80 mg deux fois par jour) et à l'hôpital, le médicament est administré par voie intramusculaire.

En présence d'un processus inflammatoire provoqué par une bactérie pathogène, une antibiothérapie est prescrite. Antibiotique administré par voie intraveineuse ou intramusculaire. Le traitement dure jusqu'à 10 jours. Des préparations enzymatiques (Kreon, Mezin, Panzinorm), ainsi que des probiotiques (Linex, Hilak forte, Laktovit) sont associées à la thérapie antimicrobienne.

Lorsque l'œdème du tissu pancréatique est utilisé, le médicament anti-enzyme est utilisé - Trasisol - par voie intraveineuse, lentement.

En période de crise, le médecin peut vous prescrire le médicament Octreotide, un analogue artificiel de l’hormone somatostatine. Ce médicament inhibe la sécrétion de l'estomac et du pancréas, réduisant ainsi les symptômes de la maladie, normalisant le travail du corps.

Le traitement de la pancréatite aiguë peut durer de 5 à 10 jours à l'hôpital. Pour le traitement ambulatoire après la sortie, le médecin prescrit également un certain nombre de médicaments à usage oral que le patient prendra dans quelques semaines ou quelques mois.

Pour le traitement de la pancréatite sous forme aiguë, des médicaments à la fois systémiques et symptomatiques sont utilisés, mais leur choix doit toujours rester avec le médecin traitant.

Recommandations de traitement

La pancréatite aiguë est une maladie grave et très dangereuse qui nécessite un traitement efficace sous le contrôle d'un médecin. L'auto-traitement de la pancréatite aiguë est impossible, car la prise incontrôlée de tout médicament peut provoquer des processus complexes et parfois irréversibles dans les tissus de l'organe. On sait qu’avec un traitement erroné ou intempestif de la maladie, celle-ci peut acquérir une évolution chronique, pour laquelle il existe une période caractéristique de rémission et d’exacerbation. En présence d'antécédents de pancréatite aiguë, il est très important de respecter certaines règles:

  1. En période de crise, il est interdit de laver l'estomac ou d'utiliser une bouillotte chaude sur le ventre.
  2. Si la nausée est interdite pour provoquer des vomissements artificiels.
  3. Il est interdit d'utiliser les méthodes de traitement traditionnelles.
  4. Les médicaments doivent être sélectionnés en collaboration avec votre médecin.
  5. Avec la pancréatite, tous les médicaments sont pris selon un régime spécial.
  6. Après l'admission initiale de l'antispasmodique et de la diminution de la douleur, vous devriez consulter un médecin, car la douleur peut réapparaître avec une nouvelle force.
  7. Respectez strictement la dose recommandée de médicament.
  8. Le traitement médicamenteux de la pancréatite chez l'adulte doit toujours être associé à un régime thérapeutique.

La pancréatite aiguë doit être traitée à l'hôpital, où chaque adulte recevra les soins médicaux appropriés, ce qui aidera à éliminer les complications de la maladie. Si vous traitez la maladie dès les premiers symptômes, vous pouvez suivre toutes les recommandations du médecin et éliminer l'attaque aiguë de la maladie dans les 2 jours suivant votre admission à l'hôpital. Cependant, le processus de guérison lui-même peut prendre plusieurs semaines, voire plusieurs mois. Le pronostic de la pancréatite aiguë dépend directement du degré de détérioration de l'organe, de l'âge du patient, des maladies associées et d'autres caractéristiques de l'organisme adulte.

Le traitement de la pancréatite aiguë chez l’adulte est un processus très long qui nécessite une attention particulière de la part de la personne. Cela est particulièrement vrai pour la nutrition et le mode de vie. Les personnes en convalescence doivent suivre un régime jusqu'à la fin de leur vie, car toute erreur d'alimentation augmente le risque de récidive.

Traitement médicamenteux de l'inflammation aiguë du pancréas

La pancréatite aiguë est une maladie très dangereuse, car un traitement tardif peut entraîner le développement de complications graves, souvent mortelles. C'est pourquoi le traitement rapide de la pancréatite aiguë peut non seulement préserver la santé, mais également sauver la vie du patient.

À propos de la maladie

Les processus inflammatoires dans le pancréas se produisent quelque peu différemment par rapport aux autres organes. Cela est dû au fait que dans les lobules du pancréas sont produites des enzymes digestives capables de digérer les protéines, les lipides et les glucides. Si la sortie est perturbée, ces substances sont activées et commencent à détruire rapidement les tissus pancréatiques. En fait, c'est l'autodestruction de l'organe qui, non traitée, conduit à une détérioration rapide du bien-être du patient.

Il est possible de traiter la pancréatite aiguë exclusivement dans les conditions du service de chirurgie, car il n’est souvent pas possible d’obtenir une amélioration suffisante avec l’aide de méthodes thérapeutiques.

La tactique de prise en charge d'un patient atteint de pancréatite implique une intervention chirurgicale urgente à la moindre déstabilisation de son état.

Malheureusement, selon les statistiques, malgré tous les efforts des médecins, près de 10 patients sur 10 souffrant de pancréatite aiguë décèdent.

Tactique de traitement

Le traitement de l'inflammation des tissus pancréatiques chez l'adulte est effectué à l'aide d'un grand nombre de groupes de médicaments différents. C'est:

  • analgésiques;
  • médicaments qui soulagent les spasmes des muscles canalaires;
  • agents antimicrobiens;
  • les désintoxicants;
  • médicaments hormonaux;
  • les médicaments qui réduisent l'activité sécrétoire du pancréas;
  • médicaments antienzyme.

Le traitement de la pancréatite chez l’adulte est effectué au cours des premiers jours à l’aide de perfusions intraveineuses et de médicaments injectables.

Un point important est l'interdiction de l'utilisation de tout aliment. De telles tactiques sont nécessaires pour réduire la production d'enzymes dans l'organe touché par l'inflammation, grâce auquel la maladie est supportée et exacerbée. Le patient recevra tous les nutriments nécessaires par voie intraveineuse. Dans certains cas, le médecin pourra vous autoriser à boire de l'eau minérale alcaline sans gaz. Dans le futur, en cours de convalescence, le patient sera progressivement transféré dans les aliments via une sonde, puis dans un régime alimentaire spécial.

Médicaments de première ligne

Le traitement conservateur de la pancréatite en tant que méthode principale ne peut être utilisé que pour une maladie bénigne ou à ses débuts. Le choix des dosages et des posologies des médicaments ne peut être fait que par un médecin.

L'auto-traitement de la pancréatite aiguë est la bonne voie vers la mort!

Assurez-vous d'informer le médecin si le patient prend des médicaments en cours de traitement ou actuellement sur des maladies concomitantes.

Analgésiques

L'une des priorités de l'inflammation du pancréas est le soulagement rapide de la douleur. En l'absence de réactions allergiques à cette fin, une perfusion intraveineuse d'un mélange de Novocainum et d'une solution de glucose est utilisée ou un blocage de la novocaïne est effectué.

Ce médicament est souvent la cause de réactions allergiques. En outre, le traitement à la novocaïne n’est pas indiqué chez les patients atteints de myasthénie et d’hypotension artérielle. Il est recommandé de ne pas l'utiliser avec la proserine, certains antidépresseurs et les sulfamides. La combinaison de Novocain avec le Ditilin et des médicaments anesthésiques entraîne une augmentation de leurs effets. Une tendance similaire est observée lorsqu’il est associé à des médicaments tels que l’héparine et ses dérivés, ce qui peut augmenter le risque de saignement.

La somnolence, les étourdissements, l’hypotension, les arythmies et certaines autres affections font partie des effets secondaires de Novocain, mais le traitement est le plus souvent bien toléré par le patient.

Antispasmodiques

Pour soulager la souffrance d'un patient atteint de pancréatite, on lui prescrit des remèdes qui atténuent la douleur, soulagent les spasmes des conduits pancréatiques. Parmi les antispasmodiques les plus utilisés:

  • Drotavérine;
  • La platifilline;
  • Papaverine et autres.

Ces médicaments peuvent être utilisés soit seuls, soit en association (Drotaverine + Platifillin; Papaverin + Platifillin). Ils n'interagissent pas avec les autres médicaments prescrits pour la pancréatite, mais peuvent affecter l'efficacité du traitement des maladies concomitantes. La drotavérine et la papavérine réduisent l'efficacité du traitement antiparkinsonien de la lévodopa; il n'est pas recommandé d'associer la platyfilline à l'halopéridol, au prozérine, au dimédrol, à la morphine, à la digoxine, aux antidépresseurs et aux barbituriques.

Il convient de noter que Platyfillin est prescrit avec précaution pour certaines comorbidités (adénome de la prostate, colite ulcéreuse, maladies pulmonaires chroniques, etc.). Par conséquent, seul un médecin peut peser tous les risques de ces recommandations.

Antibiotiques

Bien que l'inflammation du tissu pancréatique commence sans la participation de la microflore pathogène, cependant, avec la progression de la pathologie, et dans la pancréatite aiguë, il s'agit d'un processus très rapide, une infection bactérienne se joint, ce qui entraîne le développement de complications.

La pratique des agents antimicrobiens prophylactiques est courante chez les chirurgiens pour prévenir l’infection de l’organe touché.

Les médicaments de première intention contre la pancréatite aiguë chez l’adulte incluent des représentants des céphalosporines de troisième et quatrième génération (Cefotaxime, Ceftriaxone, Cefepime, etc.). Ces médicaments ont une gamme assez large d’activités antimicrobiennes et peuvent être injectés. Les céphalosporines, comme d’autres antibiotiques, peuvent provoquer des réactions allergiques. Un test cutané est donc effectué avant l’administration du médicament. Le plus souvent, le traitement de l'inflammation pancréatique commence par la ceftriaxone, l'un des avantages étant une double voie pour l'excrétion des métabolites - par les reins et le foie dans une mesure à peu près égale.

Les contre-indications à l'utilisation des céphalosporines sont similaires à bien des égards: elles ne peuvent pas être utilisées chez les patients présentant une insuffisance rénale et hépatique sévère ou une colite ulcéreuse dépendante d'un antibiotique. En outre, le traitement avec ces médicaments est indésirable pendant la grossesse ou pendant l'allaitement.

De plus, dans cette pathologie, les agents antimicrobiens peuvent être prescrits à partir d'autres groupes:

  1. Tétracyclines (inhibent l'activité des enzymes produites par le pancréas).
  2. Fluoroquinolones (sont les médicaments de choix, si on les trouve dans le bâton pyocyanique).
  3. Dérivés d'imidazole (efficaces en présence d'une infection mixte).
  4. Carbapénèmes (actifs contre les bactéries insensibles à la dernière génération de céphalosporines).

Produits de désintoxication

Étant donné que la pancréatite aiguë développe inévitablement un syndrome d'intoxication, l'une des directions principales du traitement conservateur de cette maladie est le traitement par perfusion.

Pour cela, des solutions polyioniques, des préparations du groupe dextran, Neogemodez, et d'autres substituts du plasma sont injectés par voie intraveineuse. En raison du fait que l'équilibre du système de coagulation est perturbé, il est parfois nécessaire de perfuser non seulement des solutions, mais également des préparations de sang prélevé (plasma, masse de globules rouges).

Comme mentionné précédemment, dans la phase aiguë de la maladie, le patient est obligé de mourir de faim, de sorte qu'une solution de glucose concentrée est administrée par voie intraveineuse pour fournir de l'énergie au corps. De plus, on prescrit au patient présentant une inflammation du tissu pancréatique l'introduction d'émulsions adipeuses avec de l'héparine, qui ont des effets antienzyme et sont également nécessaires au maintien de l'équilibre énergétique.

Moyens auxiliaires

En plus des médicaments ci-dessus, les médecins peuvent traiter avec des médicaments qui éliminent les symptômes individuels ou améliorent le pronostic de survie.

Médicaments antisécrétoires

Ce groupe peut inclure plusieurs types de drogues:

  1. Inhibiteurs de la pompe à protons et antiacides (réduisent l'acidité de l'estomac et réduisent par réflexe la production d'enzymes par le pancréas).

L'utilisation et l'efficacité de ces outils font actuellement l'objet de vives discussions, mais il est toujours impossible de les retirer de la liste des médicaments recommandés pour la pancréatite.

Médicaments hormonaux

Pour la prévention des complications postopératoires, Sandostatin peut être attribué au patient. Ce médicament est un analogue de l'hormone humaine, qui exerce un puissant effet inhibiteur sur les organes du système digestif, se manifestant principalement par l'inhibition de la sécrétion pancréatique. En réduisant la production de lipases et de protéases, l'autodestruction du corps est ralentie.

Il convient de noter que, pendant l'utilisation de Sandostatin, il est nécessaire de contrôler le niveau de glucose dans le sang, le rythme cardiaque et la pression car ce médicament modifie l'absorption et le métabolisme des médicaments hypoglycémiants, hypotenseurs et antiarythmiques.

Autres moyens

Le traitement médicamenteux, en plus des médicaments précédemment énumérés, peut également inclure des médicaments des groupes suivants:

  • cytostatiques;
  • immunostimulants;
  • les corticostéroïdes;
  • les bloqueurs d'histamine;
  • les nitrates.

Il ne faut pas oublier que, à ce jour, le traitement de la pancréatite n’existe pas en un seul schéma. Par conséquent, le traitement médicamenteux prescrit par différents spécialistes peut parfois être légèrement différent.

Comment se manifeste la pancréatite aiguë et comment la traiter - voir la vidéo ci-dessous:

Traitement de la pancréatite aiguë avec des médicaments

Le traitement médicamenteux de la pancréatite aiguë est le principal événement lorsque les premiers symptômes de la maladie apparaissent. L'intervention des chirurgiens ne sera requise que dans des cas exceptionnels: en cas de péritonite, la présence d'un kyste au stade de développement aigu, l'apparition d'un abcès et l'absence apparente d'effet d'un traitement médicamenteux.

Mode et puissance

Au tout début, on prescrit au patient un repos au lit. En outre, les 3-4 premiers jours, dans certains cas et plus, la famine est prescrite. En dehors de la faim, il faut suivre un régime avec des glucides et des protéines modérés.

La valeur énergétique de la prise alimentaire au cours des premiers jours devrait être comprise entre 800 et 1 000 kcal. Dans le même temps, le sel, les produits contenant de l'acide, les graisses animales et le poivre sont interdits.

À l'avenir, le régime alimentaire sera élargi (en fonction de la gravité de la maladie). Il sera nécessaire de manger fractionné (en petites portions), et la nourriture ne doit pas être grossière, bien bouillie.

Traitement de la toxicomanie

La douleur insupportable est le premier signe de pancréatite aiguë. La tâche du médecin consiste avant tout à soulager l’état du patient avant de prendre des mesures supplémentaires pour soulager la phase aiguë de la maladie.

Analgésiques

  • Afin de soulager les douleurs aiguës, dans la phase aiguë du développement de la maladie, l'introduction de 1 ml de solution de promedol à 1-2% est indiquée. Le médicament est administré par injection sous-cutanée deux ou trois fois par jour (en fonction de l'intensité du syndrome douloureux).
  • En outre, pour inhiber la sécrétion glandulaire et soulager la douleur, une solution à 2% de chlorhydrate de papavérine est utilisée par voie intramusculaire à une dose de 2 à 3 ml, une solution à 0,1% de sulfate d'atropine à une dose de 1 ml ou une solution à 0,1-0,2% de platifilline. une dose de 1 ml (les médicaments sont administrés par voie sous-cutanée 2 à 3 fois par jour).
  • Si la forme d’inflammation aiguë du pancréas devient œdémateuse, il est alors recommandé de prendre de la nitroglycérine (sous la langue) ou d’inhaler du nitrate d’amyle. En outre, vous pouvez appliquer des médicaments du groupe des ganglioblokatrov, tels que gangleron et benzogeksony.

Remarque - dans tous les cas, il est impossible d'utiliser de la morphine pour l'anesthésie. Le médicament provoque une augmentation des spasmes du sphincter d’Oddi, de sorte que la sortie de la bile et du suc pancréatique est difficile, ce qui entraîne une aggravation de la gravité de la maladie.

Pour soulager les douleurs sévères, on peut également utiliser un blocage par novocaïne (selon AV Vishnevsky). Parfois, avec une bonne tolérance de la novocaïne, elle est administrée par voie intraveineuse (de 10 à 20 ml de solution à 0,5%) en association avec du dimédrol (1 ml de solution à 1%) et du promedol (1 ml de solution à 2%). Pour éliminer le contenu acide de l'estomac, celui-ci est aspiré à l'aide d'une sonde.

Prévention de la déshydratation

Pour éviter la perte de liquides organiques, conduisez à un équilibre électrolytique normal, ainsi que pour prévenir l’apparition d’un collapsus et d’un choc, administré par voie intraveineuse (goutte-à-goutte):

  • chlorure de sodium (solution isotonique) avec addition d'une solution de glucose à 5%. En outre, vous pouvez utiliser la solution de sonnerie. La dose quotidienne doit être déterminée par le médecin traitant, en tenant compte du fait que le patient a d'autres maux liés à l'anamnèse;
  • si nécessaire, l'administration de plasma, de substituts de plasma ou de transfusion sanguine est indiquée. L’administration intraveineuse de 10 à 20 ml de solution de gluconate de calcium à 10% ne sera pas superflue;
  • en cas de vomissements persistants, du chlorure de sodium (solution hypertonique à 10%) est utilisé;
  • en cas d'hypotension, une solution de glucose à 5% contenant de la norépinéphrine ou de la mezaton (par voie sous-cutanée) est administrée (par voie intraveineuse) à la dose de 1 ml d'une solution à 1%;
  • l'insuline est utilisée (à petite dose) en cas d'hyperglycémie;
  • L'utilisation de corticostéroïdes n'est indiquée qu'en cas de modifications pathologiques évidentes de l'hémodynamique: chute de pression et collapsus vasculaire.

Médicaments anti-enzyme

L'utilisation de médicaments anti-enzyme, il est important de commencer le premier jour de la maladie. Arrêter leur réception n'est possible qu'après stabilisation de l'état de santé normal du patient.

Il peut s'agir de: tsolol, kontrykal, trasilol, gordoks, zymofren, etc. Les médicaments sont dilués dans une solution saline et injectés par une veine (goutte-à-goutte). La posologie dépend de la gravité de la maladie.

Il est possible de traiter la pancréatite en association avec des anticoagulants si une forme œdémateuse de la maladie se manifeste. Dans ce cas, les médicaments de ce groupe sont prescrits pour prévenir la thrombose vasculaire dans la glande. Lorsque vous utilisez des anticoagulants, le contrôle de la coagulation est une condition préalable.

Agents antibactériens

Pour éviter l'apparition d'une infection secondaire, des agents antibactériens sont prescrits. Comme les principaux responsables de l'infection sont des bactéries du groupe des coli ou des paracoli, l'utilisation d'antibiotiques à large spectre est nécessaire.

Le marché pharmaceutique étant représenté par un très grand nombre de médicaments antimicrobiens, le choix du moyen doit être fait par le médecin traitant. Seul lui sera en mesure de prendre le médicament, avec un minimum d'effets secondaires et de contre-indications, afin d'éviter d'aggraver la phase déjà aiguë de la maladie.

Comprimés pour la pancréatite aiguë

En plus des médicaments pour la pancréatite aiguë, dont l'utilisation implique une administration intraveineuse ou intramusculaire, des comprimés peuvent être utilisés pour le traitement complexe. Une liste de ces derniers est donnée ci-dessous:

  • No-spa ou drotaverine (c'est la même chose). L'outil est un bon antispasmodique et peut être utilisé pour diverses maladies du tractus gastro-intestinal, accompagnées de douleur;
  • Nitroglycérine. Son action principale est l'expansion rapide des artères coronaires et des vaisseaux sanguins du cerveau, ainsi que la relaxation des muscles lisses du tube digestif. Il est appliqué par voie sublinguale (sous la langue);
  • Pentoxyl. Il a un effet stimulant sur la formation de cellules sanguines (leucocytes). Normalise la capacité des cellules à capturer et à détruire les agents pathogènes. Il a un effet bénéfique sur le corps dans le traitement des fractures, des brûlures, des ulcères et des inflammations d'origines diverses. Il est également utilisé dans le traitement de la pancréatite.
  • Méthyluracile Favorise la régénération rapide des tissus, améliore les processus métaboliques dans le corps, stimule la leucopoïèse;
  • Maalox. Le médicament a principalement une action antiacide (réduit l'acidité). En outre, l'agent exerce un effet adsorbant et enveloppant sur la membrane muqueuse. Il est utilisé en association avec d'autres médicaments pour le traitement de la pancréatite.
  • Prodectin. Il a une activité anti-inflammatoire, élimine la violation de la microcirculation. Réduit le gonflement des cellules endothéliales et élimine les modifications athérosclérotiques;
  • Panzinorm. Il s'agit d'une préparation enzymatique qui contient des enzymes pancréatiques en quantité équilibrée. Normalise l'absorption des nutriments par l'organisme. Stimule la production de bile et de ses propres enzymes par le pancréas;
  • Cocarboxylase. Favorise l'activation du métabolisme tissulaire, présente des effets métaboliques. En prenant le médicament, l'absorption de glucose s'améliore et le tissu nerveux trophique s'améliore.
  • Acide lipoïque. Ce médicament peut réduire les effets des toxines d'origines diverses sur le foie. Le protège des facteurs qui peuvent l’endommager. En outre, l'outil a une détoxification et des propriétés hépatoprotectrices.

Remèdes populaires

En plus de la pharmacothérapie de la pancréatite aiguë, la médecine traditionnelle est souvent utilisée. Il y a les recettes suivantes:

  • besoin de prendre 2 c. cuillères à la menthe, fleurs de camomille, fleurs de souci (calendula), ainsi que de la soie de maïs. Tous les composants doivent être bien mélangés. Ensuite, vous devez prendre ce mélange de 1 cuillère à soupe et verser de l'eau bouillante (0,5 litre). Chauffez le tout au bain-marie pendant 20 minutes. Il est nécessaire de refroidir le bouillon - environ 1 heure. Lorsque le bouillon est infusé et refroidi, il doit être filtré. Le bouillon prêt doit être pris trois fois par jour, une demi-heure avant les repas pour 1⁄4 tasse. Le traitement devrait être effectué de 10 à 15 jours;
  • besoin de prendre 2 c. cuillères d'herbe d'immortelle, de graines d'aneth, d'aubépine et de 1 c. cuillère de camomille. Tous les ingrédients doivent être bien mélangés. Ensuite, prenez 1 cuillère à soupe de la composition et versez dessus 400 ml d’eau bouillante. Après ce contenu, vous devez porter à ébullition et éteindre le feu. La perfusion a lieu dans l'heure qui suit: une décoction est prise trois fois par jour, à raison de 0,5 tasse chacune. Il est important que l’utilisation de cet outil, comptabilisée après un repas;
  • doit être pris à parts égales du jus de pommes de terre et de carottes (frais). Le mélange de cicatrisation est pris 2 fois par jour pendant 20 minutes. avant les repas, à raison de 0,5 tasse. Means est saoul 7 jours. Le cours peut être répété après 10 jours et effectué à plusieurs reprises. Le jus de pomme de terre et de carotte est un bon remède contre la douleur et l'inflammation.

Cependant, il convient de noter que l'utilisation de jus de fruits frais n'est autorisée qu'après le soulagement de la phase aiguë de la pancréatite et avec la consultation obligatoire du médecin traitant.

Comment traiter les médicaments contre la pancréatite

La maladie pancréatique - la pancréatite - survient pour diverses raisons: maladie infectieuse, alcoolisme, ulcères, blessures, excès alimentaire. L'hérédité joue un autre rôle important. Les principaux symptômes de cette maladie sont: dysbiose, manque d’appétit, nausée, soif. Le traitement de la pancréatite avec des médicaments est le moyen le plus courant de s'en débarrasser.

Comment traiter la pancréatite

Un symptôme caractéristique de la maladie est ce qui engendre une douleur intense qui commence au côté gauche. L'acceptation d'antispasmodiques et d'analgésiques est inefficace. Les symptômes différenciés sont une douleur intense dans le pancréas immédiatement après avoir mangé. En outre, cette maladie peut être accompagnée de nausée, diarrhée, hoquet, fièvre.

Naturellement, la question se pose de savoir comment guérir la pancréatite. Ne pas se soigner soi-même, consulter un médecin. Le traitement de la pancréatite à la maison est accompagné d'un régime. À ce stade, vous devriez manger du porridge, bouilli dans de l'eau, une purée de pommes de terre, de la gelée et des puddings. Si la douleur n'est pas sévère, il est conseillé de boire des teintures de propolis et d'herbes: plantain, pissenlit et camomille.

Chronique

La pancréatite chronique se produit en raison de la suralimentation fréquente. L'alcool et les aliments gras sont également touchés. L'évolution chronique de la maladie apparaît souvent après une pancréatite aiguë non traitée. Manifestation de la maladie et utilisation de certains médicaments. La maladie du pancréas au stade chronique peut évoluer lentement et s'accompagner des symptômes suivants:

  • vomissements;
  • douleur abdominale;
  • réduction de poids;
  • nausée, vomissement;
  • flatulences persistantes;
  • diarrhée chronique;
  • jaunisse.

Le traitement de la phase chronique repose sur plusieurs principes: l’élimination de la douleur, un régime alimentaire spécial et l’ajustement de la fonction pancréatique. Pour réduire la douleur, des analgésiques non narcotiques peuvent être prescrits. Les enzymes sont prescrits pour corriger le processus de digestion. Traiter l'exacerbation de la pancréatite chronique est nécessaire à l'hôpital, l'observation par des spécialistes.

Pointu

La forme aiguë de la maladie du pancréas commence après une intoxication, un abus d'alcool et des calculs biliaires. Une telle maladie se caractérise par un mauvais état des organes internes et le risque de fortes modifications de la glande en peu de temps. Le principal symptôme de la pancréatite aiguë est la survenue d'une douleur intense dans la région épigastrique. Les autres signes de la maladie sont:

  • la faiblesse;
  • violation de la chaise;
  • des vertiges.

Le traitement de la phase aiguë est généralement effectué à l'aide de méthodes médicales - médicaments. Les principes de base du traitement:

  • respect du régime alimentaire - le régime alimentaire utilisé dans le traitement du pancréas vise à assurer le reste de la muqueuse enflammée;
  • élimination de la douleur - le soulagement de la douleur est obtenu à l'aide de stupéfiants et de médicaments non narcotiques;
  • traitement symptomatique - prescrire des antiémétiques;
  • purification du sang à partir d'enzymes libérées par le pancréas;
  • traitement de la pancréatite aiguë avec des antibiotiques.

Réactif

La pancréatite à jets se développe dans le contexte de maladies aiguës des organes digestifs. Les premiers signes de maladie chez un enfant peuvent être des nausées et une diarrhée graves, chez un adulte - une douleur coupante intense sous les côtes immédiatement après avoir mangé. Les sentiments en même temps peuvent être interrompus ou aggravés. De plus, ils changent souvent de lieu. Autres symptômes du stade réactif de l'inflammation:

  • brûlures d'estomac constantes;
  • éructations;
  • des ballonnements;
  • aversion pour les aliments gras;
  • salivation excessive;
  • intolérance aux odeurs.

La forme réactive de la maladie n’est pas aussi dangereuse que les autres stades. Que prendre pour la pancréatite, devrait déterminer le médecin traitant. Traiter une maladie avec des compte-gouttes, des injections anesthésiques. N'oubliez pas que l'auto-traitement de la pancréatite, même avec des médicaments, peut conduire à la forme chronique de la maladie. Un spécialiste doit désigner un régime strict et une nutrition constante. Le patient est interdit:

  • frit, gras;
  • sucré, salé;
  • aliments fumés;
  • boire de l'alcool.

Traitement du pancréas avec des médicaments

Pour le traitement de tout stade, le patient doit suivre un cours complet sur la restauration du tractus gastro-intestinal. Tous les médicaments pour le traitement de la pancréatite sont prescrits par un médecin. La première pharmacothérapie vise à en éliminer la cause, responsable du développement de l'inflammation. Il est important d'éliminer la douleur et de restaurer la fonction digestive. Les médicaments modernes pour le traitement du pancréas ont fait leurs preuves en médecine nationale. Il est impossible de guérir la maladie pour toujours.

Pilules

Le traitement avec des pilules devrait commencer après l'élimination des crises aiguës. Cela aidera à éliminer les spasmes "Spazgan" ou "No-shpa". Dose quotidienne pour adultes - 240 milligrammes répartis en 3 doses. Durée d'utilisation - pas plus de 2 jours. Avec ces médicaments sont nommés des antiacides qui neutralisent l'acide chlorhydrique - ranitidine ou Maalox.

Les comprimés atteints de pancréatite Maalox ont des propriétés enveloppantes et adsorbantes. Prendre 2 comprimés immédiatement ou une heure après les repas. Le médicament doit être conservé dans la bouche jusqu'à dissolution. Il est possible, en cas d'absolue nécessité, d'augmenter la dose à 4 comprimés. Après la stabilisation de la maladie pour la prévention dans les 2 mois, il est nécessaire de prendre 1 comprimé 3 fois par jour.

Enzymes pancréatiques

Les médicaments contre la pancréatite sont conçus pour restaurer la muqueuse pancréatique. Ils contiennent des enzymes spéciales qui compensent le dysfonctionnement digestif en cas de maladie. Attribuer les enzymes doivent médecin - strictement basée sur les causes de la maladie. La plupart des experts conseillent aux patients traités par la pancréatine.

La pancréatine est trouvée dans Festal. Il est recommandé de prendre les comprimés immédiatement après un repas. Les adultes doivent être traités conformément au schéma: 2 comprimés 3 fois par jour. Si nécessaire, avec l'autorisation du médecin, vous pouvez augmenter la dose à 4 comprimés. Le traitement des maladies pancréatiques de la fête fermentée peut durer de plusieurs jours à plusieurs mois et même des années.

Antibiotiques

Les experts en cas d'inflammation peuvent prescrire des comprimés avec une action antibiotique. En règle générale, les antibiotiques suivants sont prescrits pour la pancréatite: Sumamed Cefotaxime, Amoxiclav, Ceftriaxone:

  1. Amoxiclav est recommandé de prendre un comprimé par jour et par semaine.
  2. Sumamed a un excellent effet antimicrobien. Il est nécessaire de boire 2 fois par jour, 1 comprimé, la durée du traitement est de 10 jours.
  3. Toujours avec l'utilisation d'antibiotiques prescrits des médicaments contenant des bactéries vivantes - Linex ou Acipol.

Les informations présentées dans l'article sont à titre informatif seulement. Les matériaux de l'article n'appellent pas d'auto-traitement. Seul un médecin qualifié peut diagnostiquer et conseiller un traitement en fonction des caractéristiques individuelles d'un patient particulier.

Traitement de la pancréatite aiguë: traitement médicamenteux et remèdes populaires

Le schéma thérapeutique pour la pancréatite aiguë implique l’utilisation de médicaments appartenant à différents groupes pharmacologiques. Il est nécessaire de mener une thérapie anesthésique et anti-choc, ainsi que l’introduction de médicaments qui éliminent l’agression enzymatique.

Les préparations pour le traitement de la pancréatite aiguë sont sélectionnées par un médecin. Le choix dépend de la gravité de la maladie, de la présence de comorbidités et des caractéristiques individuelles du patient. En savoir plus sur les médicaments pouvant être prescrits pour la pancréatite aiguë →

Liquides pour rétablir l'équilibre eau-sel du corps

Le processus inflammatoire conduit au développement d'une intoxication: la fièvre apparaît, la fréquence cardiaque et les mouvements respiratoires augmentent, des vomissements douloureux persistants, une diarrhée, une sudation abondante se développent. À la suite de ces processus, une personne perd beaucoup de liquide, diminue le volume de sang en circulation, diminue la quantité d'électrolytes dans le sang.

Par conséquent, le traitement de la pancréatite aiguë à l'hôpital comprend nécessairement un traitement par perfusion et un traitement de désintoxication, qui remplit les fonctions suivantes:

  • se battre avec choc et s'effondrer;
  • rétablir l'équilibre hydrique;
  • normalisation de la composition électrolytique du sang;
  • prévention de la thrombose, y compris des vaisseaux pancréatiques;
  • amélioration du métabolisme.

La perfusion intraveineuse est administrée Reopoliglyukin, qui réduit la viscosité du sang, améliore la microcirculation, réduit le gonflement inflammatoire du pancréas. Hemodez est également utilisé, il lie rapidement les toxines et les élimine avec l'urine, favorisant ainsi la détoxification.

Pour rétablir l'équilibre eau-sel, des solutions salines supplémentaires sont injectées par voie intraveineuse, notamment:

  • solutions isotoniques de chlorure de sodium, de potassium, mélange polarisant;
  • Une solution de glucose à 5% avec insuline est efficace pour arrêter la destruction du tissu adipeux par le tissu adipeux;
  • Acesol, Trisamine;
  • jet de gluconate de calcium.

Le processus inflammatoire contribue au basculement de l'environnement interne du corps vers le côté acide. Par conséquent, pour normaliser l'équilibre acido-basique, une solution de bicarbonate de sodium est injectée par voie intraveineuse.

Après récupération du volume sanguin circulant et du métabolisme eau-électrolyte, il est nécessaire d’administrer par voie intraveineuse des solutions d’albumine, de Poliglukin et de plasma sanguin. Ils améliorent la nutrition des tissus, soutiennent le système immunitaire, compensent le manque d'absorption des protéines dans le contexte de la pancréatite. Leur introduction a également un effet anti-choc, aide à augmenter la pression artérielle, améliore l'état général du patient. Pour la nutrition parentérale dans la période aiguë de la maladie, des émulsions grasses administrées par voie intraveineuse sont utilisées.

Agents antisécrétoires

Pour réduire la libération d'enzymes digestives et limiter les zones de nécrose du tissu pancréatique, résultant de l'autolyse, les médicaments suivants sont utilisés:

  • Inhibiteurs de protéase (Contrycal, Trasilol, Gordox). Ils sont administrés par voie intraveineuse plusieurs fois par jour à une dose, en fonction de la gravité de la maladie. Ces médicaments inhibent l'activité de la trypsine et d'autres enzymes digestives, en formant avec eux des complexes inactifs qui sont rapidement éliminés de l'organisme. Mais ces fonds ne sont efficaces qu'au stade initial de la pancréatite aiguë.
  • Les cytostatiques (5-fluorouracile) ont également des effets anti-inflammatoires et désensibilisants et inhibent la synthèse des enzymes protéolytiques. Mais ce sont des drogues toxiques, l’opportunité de leur nomination est toujours décidée individuellement.
  • Neuropeptides synthétiques (Dalargin).
  • Statines.

L'acide chlorhydrique produit par la muqueuse gastrique stimule la fonction de sécrétion du pancréas. Par conséquent, le traitement médicamenteux de la pancréatite aiguë comprend des médicaments qui réduisent l'activité de sécrétion de l'estomac. Le plus souvent prescrit Kvamatel, Almagel et d'autres antiacides. Les injections d’atropine sont efficaces. La cimétidine est administrée par voie intraveineuse.

Le traitement de la pancréatite aiguë par des médicaments anti-enzymatiques doit être instauré immédiatement après l’entrée du patient dans l’hôpital. Ils reçoivent des doses de choc plusieurs fois par jour pour une amélioration durable.

  • Fixez un coussin chauffant froid sur l'hypochondre gauche.
  • Éliminer l'ingestion par la bouche.
  • Aspirer le contenu de l'estomac avec une sonde nasogastrique, en particulier en cas de nausée et de vomissements fréquents. Les antiacides peuvent également être injectés directement dans l'estomac à l'aide d'une sonde.
  • Pour effectuer une hypothermie intragastrique.

Les méthodes de détoxification telles que la lymphosorption et la plasmaphérèse contribuent à l'élimination accélérée du corps des enzymes digestives, des toxines et des produits de dégradation cellulaire en excès.

La plasmaphérèse est appelée purification du sang. Dans cette procédure, une certaine quantité de sang est extraite du corps, nettoyée des toxines et réinjectée dans le système vasculaire du patient. Cette manipulation est réalisée selon les indications suivantes: signes de nécrose pancréatique, développement de péritonite, période préopératoire au cours de laquelle la procédure améliore le pronostic de l'intervention chirurgicale. Les inconvénients sont: la complexité, la durée de la manipulation, son coût élevé.

Analgésiques

Les douleurs intenses de la nature du zona, même dans le contexte d'un traitement complexe et compétent avec l'utilisation d'analgésiques, persistent pendant 24 heures. Cette nature persistante du syndrome douloureux s'explique par le processus nécrotique en cours dans les tissus du pancréas. En effet, malgré toutes les mesures thérapeutiques, le processus d'autolyse ne peut pas être arrêté immédiatement.

Pour réduire les souffrances du patient, des analgésiques sont injectés par voie intraveineuse. Tramadol, Baralgin, Novocain et autres anesthésiques sont utilisés. L’administration sous-cutanée de Promedol, l’utilisation d’un mélange de solutions de glucose et de novocaïne a un effet positif. L'effet des anesthésiques est renforcé si des antispasmodiques parallèles (solutions de papavérine, de platyfilline) sont administrés par voie sous-cutanée.

Leur introduction élargira non seulement les vaisseaux de la glande, mais soulagera également le spasme du sphincter d’Oddi, facilitant l’écoulement de la bile et du suc pancréatique dans l’intestin. L'administration intraveineuse d'atropine et de nitroglycérine aide également à soulager les spasmes des muscles lisses des voies biliaires.

En cas de douleur intense, les blocages sont indiqués. Le blocus novocainique bilatéral périréphral ou paravertébral selon Vichnevski est plus fréquent. L'anesthésie péridurale est également très efficace. Ces procédures non seulement soulagent la douleur et l'inflammation, mais réduisent également la sécrétion externe du pancréas, contribuent au flux de bile dans l'intestin.

Par conséquent, les blocages sont utilisés pour traiter la pancréatite biliaire aiguë, ou cholécystopancréatite, dont l'aggravation est souvent provoquée par l'ingestion de grandes quantités d'aliments gras ou frits. En savoir plus sur la façon de manger pendant la pancréatite →

Dans ce type de maladie, Novocain peut être administré par voie intraveineuse en association avec la diphénhydramine et le promédol. La procédure aide à détendre le sphincter, à normaliser la sécrétion de la bile et des enzymes digestives.

Pour réduire la douleur, le contenu acide gastrique à travers le tube doit être constamment aspiré. Réduit la gravité de la douleur et de l'irradiation du sang par les rayons ultraviolets. Dans le même temps, l'inflammation de l'organe diminue également et la rhéologie du sang s'améliore.

Diurétiques

Pour le traitement de la pancréatite aiguë, il est nécessaire d'éliminer de l'organisme un excès d'enzymes digestives qui détruisent le pancréas. En outre, dans la plupart des cas, la forme œdémateuse de la maladie est diagnostiquée et, par conséquent, l'administration de diurétiques atténue considérablement la maladie.

Ils peuvent être utilisés par voie intramusculaire ou intraveineuse, en fonction de la gravité de l'état du patient, uniquement après l'administration au goutte à goutte de protéines ou de solutions salines. Une telle diurèse forcée aide à soulager l’intoxication et à améliorer le bien-être. Le plus souvent à cette fin, on utilise une solution de Lasix et de mannitol.

Antiémétique

Le processus inflammatoire dans le pancréas entraîne une digestion altérée des aliments et une intoxication grave. En conséquence, après avoir mangé, des nausées apparaissent, des vomissements répétés et douloureux avec un mélange de bile, après quoi la personne ne se sent pas soulagée. Cela conduit à une perte de fluide et d'électrolytes, épuisant le patient. Parmi les médicaments antiémétiques, Regen est généralement utilisé en injection.

Traitement chirurgical

Un patient chez qui on soupçonne une pancréatite aiguë devrait être hospitalisé dans le service de chirurgie, où il commence immédiatement à recevoir des soins thérapeutiques intensifs. Cela est dû à la possibilité d'une détérioration rapide, à l'augmentation du nombre de processus nécrotiques, à la nécessité d'une intervention chirurgicale d'urgence. Selon les statistiques, un traitement chirurgical de la pancréatite aiguë est pratiqué sur un patient sur cinq.

Pour une intervention chirurgicale, il existe des indications spéciales:

  • le traitement conservateur de la pancréatite aiguë n'a pas donné de résultats positifs (selon les indications essentielles, drainage de la cavité abdominale et élimination de la nécrose du pancréas);
  • l'apparition de symptômes de péritonite;
  • la formation d'un abcès ou d'un kyste dans les tissus de la glande;
  • suspicion de maladie chirurgicale aiguë des organes abdominaux;
  • présence de signes de cholécystite phlegmoneuse ou gangréneuse.

Les méthodes d'intervention endoscopiques sont largement utilisées, notamment le lavage péritonéal. À l'aide d'un laparoscope, réglez le drainage dans la cavité abdominale, ce qui contribue à sa purification des excès d'enzymes et de toxines.

Premiers secours pour une saisie

Les premières actions du patient lors de l'exacerbation de la maladie sont réduites à trois principes: la faim, le froid et la paix. Avec l'apparition de douleurs abdominales intenses, de vomissements indomptables, d'intoxication grave, vous devez immédiatement appeler une ambulance.

Les mesures suivantes doivent être prises:

  1. Éliminer l'entrée d'aliments dans l'estomac.
  2. Mettez de la glace sur la partie gauche de l'hypochondre.
  3. Calmez la personne et mettez-la dans une position confortable.
  4. Donner des médicaments antispasmodiques sous forme de comprimés ou d'injections intramusculaires. Il peut non-shpa, papaverine, platifillin.
  5. Faites une injection intramusculaire de Cerucul, si disponible dans la trousse de premiers soins à domicile.

Les médecins de l'hôpital, ayant établi le diagnostic, injecteront des analgésiques: Analgin, Baralgin, etc.

Traitement des remèdes populaires

La pancréatite aiguë est une pathologie qui conduit souvent à une intervention chirurgicale d'urgence. Aucun remède populaire ne peut aider le patient. Il n'a besoin d'être soigné qu'à l'hôpital et plus tôt une personne sera emmenée à l'hôpital, plus il aura de chances de se passer d'une intervention chirurgicale.

L'automédication, les tentatives visant à éliminer les manifestations de la pancréatite aiguë par des méthodes traditionnelles entraînent la perte de temps précieux et aggravent le pronostic de la maladie. Aucune méthode traditionnelle ne peut être appliquée au stade aigu.

Entre les exacerbations, le patient peut prendre:

  • Infusion et décoction d’immortelles (1 cuillère à soupe de fleurs de plantes par tasse d’eau bouillante). Boire trois fois par jour pour 1/2 tasse.
  • Infusion moustache dorée. Feuilles broyées (2 morceaux) Versez 2 tasses d'eau bouillante, faites bouillir pendant 20 minutes. Ensuite, l'outil insiste 8 heures, filtre et boit 25 ml trois fois par jour.
  • La propolis dans sa forme la plus pure. Des morceaux pesant environ 3 g sont mâchés entre les repas.
  • Kissels de myrtilles ou airelles. La quantité recommandée est de 2-3 verres par jour.

Le traitement de la pancréatite aiguë est une tâche difficile qui ne peut être gérée que dans un hôpital. Le patient doit être sous la surveillance de spécialistes de différents profils, car sa santé et sa vie dépendent directement de la rapidité et de l’adéquation d’un traitement complexe.