Quel est le remède le plus efficace contre l’empoisonnement?

Qu'est-ce que l'empoisonnement et à quel point cela peut être dangereux - beaucoup de gens le savent. Il est nécessaire de se rappeler quel remède est efficace contre les intoxications et peut rapidement éliminer les toxines du corps.

Qu'est-ce qu'on appelle l'empoisonnement

Les toxines et les poisons emprisonnés dans le corps humain provoquent une rupture de la vie normale. Si la source n'est pas éliminée de manière opportune, elle continuera d'avoir un effet destructeur et conduira éventuellement à la mort de la personne.

Les médecins classifient les types d’empoisonnement en fonction du type d’agent toxique.

La cause de l'ivresse du corps peut être:

  • nourriture de qualité inférieure;
  • produits chimiques toxiques;
  • monoxyde de carbone;
  • acides et bases;
  • l'alcool;
  • drogues.

Les poisons et les toxines peuvent pénétrer dans le corps humain de différentes manières: par voie orale (par la bouche), par la respiration, par la peau, par injection.

Les sources fréquentes d’intoxication sont l’alcool, les champignons toxiques, les conserves de qualité inférieure, les médicaments, le monoxyde de carbone lors d’un incendie ou la fumée dans une pièce.

Les substances toxiques affectent une personne de différentes manières. Sur cette base, il existe quatre états:

  1. intoxication aiguë, se manifestant par une manifestation aiguë de symptômes d'empoisonnement;
  2. intoxication subaiguë - se manifestant par des signes indiquant une exposition répétée de poisons aux organes internes ou à la peau humaine;
  3. supersharp - affecte le système nerveux central, peut être exprimé par des convulsions, une perte de coordination et provoque souvent la mort;
  4. chronique - les symptômes caractérisent l’effet prolongé des toxines sur une personne, les signes caractéristiques apparaissent très clairement.

Dans les conditions domestiques normales, les plus fréquentes sont les intoxications alimentaires, caractérisées par un dysfonctionnement des organes du système digestif.

Intoxication alimentaire: caractéristiques et premiers secours

Vous pouvez vous empoisonner avec de nombreux produits: viande non rôtie, légumes mal lavés, fruits, conserves de mauvaise qualité, aliments rassis.

Si vous les conservez longtemps au réfrigérateur ou à la température ambiante, de nombreux produits risquent de ne pas être comestibles.

L'empoisonnement est causé par des bactéries et des microorganismes pathogènes, agents responsables d'infections alimentaires. Ils peuvent recouvrir les produits avant l’achat ou se développer dans un environnement favorable: température, humidité élevée.

Les bactéries peuvent pénétrer dans les produits contenus dans l’emballage, les mains sales du vendeur, vivre et se développer dans le corps des animaux, de la volaille ou du poisson qu’il est prévu de consommer. Avec un traitement thermique insuffisant, ils se "réveillent" et commencent leur action destructive dans le corps humain.

Signes d'intoxication alimentaire

En cas d'empoisonnement avec des aliments de mauvaise qualité, les tout premiers symptômes seront:

  • douleurs abdominales aiguës ou crampes abdominales;
  • des nausées;
  • vomissements;
  • la diarrhée

Parfois, le corps résout le problème, élimine les toxines, de sorte que ces symptômes disparaissent rapidement et la fonction digestive est restaurée.

Si les phénomènes ci-dessus ne disparaissent pas au bout de deux jours ou si l’état de la personne s’aggrave d’heure en heure, la température augmente, des étourdissements et une bouche sèche apparaissent, la couleur change, le volume de l’urine (il devient jaune foncé et l’envie devient rare) - vous devez consulter d'urgence un médecin.

Ces symptômes suggèrent que la déshydratation commence dans le corps, ce qui est souvent fatal.

Premiers secours en cas d'intoxication alimentaire

Dans certains cas, vous devez appeler une ambulance immédiatement:

  1. si un enfant a été empoisonné, une personne âgée, une femme enceinte;
  2. si un adulte a du mal à respirer et à parler, il ne peut pas avaler et se plaint d'une vision floue. Ces symptômes peuvent indiquer le botulisme - une forme dangereuse de la maladie.

C'est important! N'essayez pas d'arrêter la diarrhée - cela aidera à éliminer plus rapidement les toxines du corps, mais si la diarrhée ne s'arrête pas pendant plusieurs jours, consultez un médecin. Avec les matières fécales, le corps laisse le liquide.

Lors des premiers soupçons d'intoxication alimentaire ou de maladie infectieuse intestinale (mal de ventre, sensation de malaise ou vomissements, diarrhée), il est important de retirer les substances toxiques de l'organisme dès que possible.

Pour ce faire, les préparations enterosorbent conviennent:

  • bio - fabriqué à base de fibres digestives naturelles: Multisorb, Algisorb, Mikoton, Zosterin et autres;
  • carbone - dérivés du sorbant bien connu - charbon actif. C'est Karbovit, Karbolong, Anthralen. Ils ont la propriété, comme une éponge, de collecter les toxines, les sels de métaux lourds. L’utilisation principale est l’intoxication alimentaire et chimique, les infections intestinales, les ballonnements;
  • Le silicium - agit de manière sélective mais efficace, mais ne peut pas retenir de manière fiable et durable les toxines, donc moins efficace que les sorbants au carbone. Les médicaments contenant du silicium comprennent les médicaments populaires utilisés par beaucoup pour le traitement de la diarrhée: Smecta, Polysorb, Enterosgel, etc.

Il existe également des médicaments combinés associant des substances actives qui neutralisent les toxines et favorisent leur élimination rapide du corps.

Sorbants à libération de forme: poudres à diluer avec de l'eau, comprimés, gel. Ainsi, Enterosgel se présente sous la forme d'un gel-pâte, a un goût agréable et peut être utilisé pour soulager la condition de l'enfant. Les absorbants commencent à prendre dès l'apparition des premiers signes d'intoxication, au moins trois fois par jour jusqu'à la restauration complète des fonctions du système digestif.

Préparations normalisant l'état du corps

Le sorbant le plus populaire, connu de longue date et peu coûteux est le charbon actif. Il est efficace contre les intoxications alimentaires, l'alcool, les substances toxiques, absorbe les poisons, les gaz et les sels de métaux lourds.

Parmi les effets secondaires - constipation possible, perte de précieux oligo-éléments, minéraux. Le charbon ne peut pas être utilisé pour les ulcères d'estomac, les intestins, l'exacerbation des hémorroïdes.

Parmi les autres médicaments populaires et efficaces, les sorbants sont des médicaments connus pour empoisonner:

  1. Enterosgel est un médicament au silicium qui ne présente pratiquement aucune contre-indication: il peut être administré aux jeunes enfants et aux femmes enceintes. Il élimine rapidement les toxines du corps, aide à la toxicose chez les femmes enceintes, à l’intoxication alcoolique, tout en conservant les micro-éléments bénéfiques dans le corps.
  2. Ultrasorb est une combinaison d’entérosorbant recommandée pour la toxicité chronique ou aiguë avec les substances radioactives. Souvent utilisé pour les personnes travaillant dans des industries dangereuses.
  3. Polysorb est une combinaison de médicaments qui élimine rapidement et efficacement les toxines. Il est recommandé pour divers types d'intoxication - intoxication à l'alcool, intoxication alimentaire ou médicamenteuse.
  4. Smecta - est utilisé comme médicament antidiarrhéique, ayant un effet adsorbant. Efficace contre les intoxications alimentaires, les infections intestinales et l’intoxication alcoolique. Restaure rapidement les membranes muqueuses de l'estomac et des intestins.

Préparations pour restaurer le corps

En cas d'empoisonnement, il est important non seulement d'éliminer rapidement les effets négatifs des toxines sur le corps, mais également de rétablir l'équilibre eau-sel dans le corps. L'oméprazole peut être pris avec des vomissements, de la diarrhée. Remplir la quantité de liquide dans le corps aidera de l'eau bouillie simple ou de l'eau minérale sans gaz, des solutions électrolytiques - réhydrants (Regidron).

L'empoisonnement s'accompagne souvent de douleurs intenses, de crampes d'estomac et d'intestins.

Pour la douleur, les comprimés antispasmodiques aideront à:

Pour éviter des dommages à l'estomac lors de l'utilisation d'anti-inflammatoires, il est utile de prendre de l'oméprazole. Il aide à restaurer rapidement la muqueuse gastrique et l'acidité. Une intoxication alimentaire peut provoquer une gastrite aiguë ou chronique, accompagnée de brûlures d'estomac, de douleurs. L'oméprazole est utilisé pour traiter la gastrite, il est donc souvent prescrit pendant la période de rééducation après l'intoxication.

Il n'est pas souhaitable d'arrêter la diarrhée chez une personne empoisonnée, mais si elle est longue, vous pouvez prendre des antidiarrhéiques et des probiotiques, ce qui accélérera la récupération de la microflore intestinale et normalisera la digestion.

Les médicaments contre les vomissements ne sont également utiles que s'ils sont menacés de déshydratation. Pour apprivoiser les vomissements, aidez Zerukal, Pancreatin, Omeprazole, Domrid. Prise de pancréatine et intoxication alcoolique. Cependant, il est préférable de ne les prendre que sur la recommandation d'un médecin.

Avec l'élimination des effets de l'intoxication, la prise d'enzymes aidera à rétablir rapidement le processus de digestion. Les enzymes célèbres sont Mezim, Festal, Pancreatin.

Quelques jours après l'intoxication, il est important de suivre un régime, mais de boire autant que possible de l'eau.

Les sorbants, les médicaments oméprazole, pancréatine, no-shpa et produits similaires doivent figurer dans chaque trousse de premiers soins: en cas d'intoxication alimentaire, ils élimineront rapidement les toxines du corps et restaureront les fonctions altérées du système digestif.

Toutefois, si les symptômes ne disparaissent pas dans les deux jours ou si l'état du patient s'aggrave rapidement, il est inutile d'attendre deux jours: vous devez immédiatement consulter un médecin qui vous prescrira un traitement.

Quels médicaments prendre avec une intoxication alimentaire

Les premiers symptômes d'empoisonnement sont faciles à reconnaître: un spasme douloureux tord l'estomac, l'estomac vertigineux, des vertiges et des maux de tête, retrousse les nausées, jette la transpiration, souffre d'une diarrhée sans fin, accélère le pouls. En cas d'intoxication aiguë, la vision est perturbée, la peau devient bleue, il y a des crampes périodiques dans les bras ou les jambes, des crises d'épilepsie ou des évanouissements, la température s'élève (jusqu'à 39 ° C).

Une telle affection ne peut être guérie à la maison, on ne peut pas se passer de l'aide d'un médecin, il ne faut pas expérimenter avec sa santé, ni risquer sa vie. Si les vomissements et les selles molles ne deviennent pas moins fréquents après 24 heures, le corps devient plus faible et plus déshydraté et le métabolisme du sel est perturbé.

Pour vous protéger des conséquences, vérifiez soigneusement les dates de péremption figurant sur l'emballage avec les produits, faites frire la viande et les œufs de poule, sans les laisser à moitié cuites. Les champignons frais, les baies et les jus de fruits sont menacés. Les dommages et la contamination des produits sont dus à des infections telles que la salmonellose, la dysenterie et E. coli.

Traitement d'intoxication alimentaire

Les premiers signes de malaise apparaissent plusieurs heures après avoir consommé des aliments rassis. Plus tôt vous utiliserez l'outil de sauvegarde, plus il vous sera facile de résoudre le problème. Tout retard dans le traitement entraîne une perturbation de la glande thyroïde, du foie et des reins. Les toxines sont absorbées dans le sang, affectant les muqueuses intestinales et entraînent des processus irréversibles dans le corps.

La première chose à faire pour nettoyer le corps avant l'arrivée de l'ambulance est de laver l'estomac. Une exception est faite pour les femmes enceintes, les bébés jusqu'à 2 ans, les enfants âgés et les personnes inconscientes.

À l'aide d'une cuillère, répartissez le charbon actif noir en petites frites (3-4 comprimés), buvez un verre d'eau tiède. L'envie de bâillonnement ne tarde pas à venir. Si le soulagement ne vient pas, cuire une autre portion. L'absorbant ne provoquera pas de surdosage ni d'intoxication, il ne nécessite donc pas l'avis d'un expert. La seule chose à faire est qu’il n’est pas souhaitable de prendre le médicament pendant plus de 15 jours - des bactéries bénéfiques et du calcium s’échappent. En tout, vous devez savoir quand vous arrêter. Le calcul optimal est de 1 comprimé par 10 kg de poids.

Buvez de l'eau propre d'un trait, même si vous ne le souhaitez pas. Après 20 minutes, l'état devrait s'améliorer. Le comprimé a une structure poreuse et absorbe des substances toxiques comme une éponge. Après une journée, les toxines sont éliminées avec les selles. En cas de surdosage, les matières fécales deviennent grasses, noires.

Le charbon actif peut être remplacé par "Polysorb" - si le poids dépasse 60 kg, vous aurez besoin de 1-2 cuillères à soupe. poudre blanche avec une lame, 150 ml d'eau bouillie. Pour les enfants de 11 à 20 kg - 1 c. sans diapositives sur 50 ml d'eau.

Pour restaurer la microflore intestinale, prescrire "Laktofiltrum", "Arbidol", "Linex", "Hilak Forte", "Duphalac".

"Enterosgel" s'installe sur les muqueuses de l'estomac, restaure le tube digestif, prévient les selles molles. Smecta fera face à une diarrhée sévère.

"Mezim", "Loperamide", "Festal", "Créon", "Digestal" éliminera les ballonnements et l'inconfort, normaliseront le fonctionnement de l'intestin.

Les antibiotiques ("Ofloxacine", "Ciprofloxacine") sont prescrits individuellement, après examen et délivrance des tests nécessaires. La plupart des antibiotiques ont un effet négatif, en violant la microflore intestinale. Des médicaments mal choisis peuvent nuire à la santé, provoquer de nouvelles crises de diarrhée, éliminer les bactéries bénéfiques et les toxines. En cas d’empoisonnement le plus grave d’une personne, celle-ci est traitée à l’hôpital, elle est mise au nettoyage de la pipette.

La récupération de l'échange de sel se fait progressivement. La règle principale est de boire le plus de liquides possible: eau minérale non gazeuse ou eau additionnée de sel et de soude. Afin de ne pas vous embêter avec la préparation, vous pouvez acheter en pharmacie un mélange spécial de sel "Regidron". Pour les nourrissons prescrire "Glucosolan".

Pour une récupération complète, préparez des thés à la camomille ou des thés à brassage faible. Pendant les premiers jours, évitez les aliments lourds - utilisez uniquement du bouillon de poulet, des craquelins, de la poitrine de poulet cuite à la vapeur et des fruits. Après une intoxication est peu probable de vouloir manger. L'acide ascorbique doit être présent dans les aliments. Exclure complètement du régime les boissons alcoolisées, café, sucreries.

Ils boivent du "Duspatalin", du "No-shpu" ou son analogue moins cher, la "Drotérine", à partir de spasmes douloureux dans l'estomac.

De vomissements aider à remédier à "Zeercal." La solution pour injection intraveineuse est facile à préparer, mais il est préférable de procéder avec un médecin (à la maison, vous pouvez contracter une infection ou obtenir une mauvaise injection).

Comprimés d'empoisonnement - Liste des premiers secours

L'intoxication alimentaire est caractérisée par une apparition soudaine. Le plus souvent, l'intoxication provoque la reproduction rapide de microorganismes pathogènes: staphylocoques, entérocoques, Escherichia coli, champignons microscopiques, etc. Un environnement favorable à la croissance de la microflore pathogène est constitué d'aliments et de plats de qualité périmée, préparés avec une violation des normes sanitaires ou conservés chez de bons sujets. conditions. Pour éviter les effets indésirables, chaque famille doit disposer d’une trousse de premiers soins contenant des médicaments susceptibles d’améliorer la condition des adultes et des enfants et d’éliminer les symptômes de l’intoxication.

IMPORTANT À SAVOIR! Un changement de couleur des matières fécales, une diarrhée ou une diarrhée indique la présence dans le corps. Lire plus >>

Les premiers signes d'intoxication peuvent apparaître dès 30 à 60 minutes après l'ingestion de produits ou de boissons de qualité inférieure. Mais le plus souvent, cela se produit après 4-6 heures et, dans de rares cas, le lendemain seulement. Les symptômes d'intoxication dans chaque cas peuvent être différents, mais le tableau clinique typique comprend:

  • des nausées;
  • vomissements répétés;
  • la diarrhée;
  • douleur et crampes dans l'estomac;
  • augmentation de la formation de gaz;
  • malaise général;
  • manque d'appétit;
  • des vertiges;
  • des frissons, de la fièvre;
  • douleur dans les muscles et les articulations;
  • la déshydratation;
  • bouche sèche et soif.

Pour éliminer les symptômes douloureux d'empoisonnement et éviter les complications graves, il est nécessaire de savoir quels médicaments doivent être sous la main et comment les prendre correctement. Toutes les poudres, capsules et comprimés d’empoisonnement peuvent être divisés en plusieurs groupes:

  • des adsorbants pour nettoyer le corps des bactéries, des poisons et des toxines;
  • agents antibactériens pour neutraliser la microflore pathogène;
  • médicaments pour prévenir la déshydratation;
  • antispasmodiques pour éliminer la douleur et les crampes;
  • moyens d'arrêter la diarrhée et les vomissements.

Dans chaque groupe, vous pouvez sélectionner les médicaments les plus efficaces qui aident à éliminer les symptômes d’intoxication et à normaliser l’état du patient.

Les adsorbants sont les premiers secours pour tout empoisonnement. Ils lient les bactéries et les gaz étrangers dans les intestins, ne permettent pas aux poisons et aux toxines de se propager avec le sang à travers le corps et les éliminent avec les selles.

Un sorbant traditionnel et populaire est le charbon actif. Pour éliminer les symptômes d'intoxication, les comprimés sont réduits en poudre et lavés avec un verre d'eau pure. La quantité nécessaire de médicament en une fois est calculée selon une formule simple: 1 comprimé pour 10 kg de poids corporel, arrondi. Par exemple, un patient pesant 67 kg devrait boire 7 comprimés simultanément.

En cas d'intoxication aiguë, on ne peut pas se contenter d'une seule admission du sorbant. Le charbon actif est nécessaire pour boire 3-4 fois par jour pendant 3-5 jours. Le médicament est contre-indiqué dans les saignements gastriques et les lésions ulcéreuses de l'estomac et du duodénum. Le médicament peut avoir un effet secondaire sous la forme de diarrhée ou de constipation, et avec une utilisation à long terme, il élimine les vitamines, les oligo-éléments et d'autres substances bénéfiques du corps.

Sorbants similaires contenant du charbon actif: Sorbeks, Carbopekt, Ultra-Adsorb, Karbolen, Karbolong.

Contrairement au charbon activé, le charbon de bois blanc ne provoque pas de constipation, mais affecte favorablement l’état du système digestif et le bien-être général du patient:

  • élimine les conséquences d'une intoxication par des aliments ou de l'alcool de mauvaise qualité;
  • rétablit le fonctionnement normal du tractus gastro-intestinal;
  • élimine les toxines d'origines diverses;
  • réduit la charge métabolique sur les reins et le foie;
  • corrige les processus métaboliques;
  • rétablit l'équilibre des substances biologiquement actives.

Le médicament est disponible sous forme de comprimés, chacun contenant du dioxyde de silicium et de la cellulose microcristalline. En cas d'empoisonnement, adultes et enfants de plus de 7 ans doivent prendre 3-4 comprimés une heure avant les repas, enfants de 5 à 6 ans - 3 pcs., Enfants 3-4 ans - 2 pcs. Le nombre recommandé de réceptions - 3-4 fois par jour.

Le charbon blanc peut être bu pour les femmes enceintes et allaitantes. En cas d’ulcère peptique, de saignement interne et d’obstruction intestinale, le médicament est contre-indiqué.

L'équivalent ukrainien du charbon blanc est Atoxil. La composition de enterosorbent comprend du dioxyde de silicium. Le médicament est disponible sous forme de poudre, conditionnée dans des sachets. Avant de prendre 1-2 sachets doivent être mélangés dans 100 ml d’eau pour obtenir une suspension homogène et boire une heure avant les repas.

Un sorbant naturel appelé Smecta convient au traitement des intoxications chez les adultes et les enfants dès la naissance. La base du médicament est la diosmectite - oxyde de magnésium et aluminium. Cette substance stabilise la barrière muqueuse, augmente la quantité de mucus, réduit les effets négatifs des microorganismes pathogènes et des toxines, élimine les bactéries et les virus du tractus gastro-intestinal.

La durée recommandée du traitement est de 3 à 7 jours, en fonction du tableau clinique et de la gravité de l’intoxication. Le médicament est disponible sous forme de poudre, conditionnée dans des sachets. Le contenu du sac doit être dilué dans un demi-verre d'eau et bu en même temps. La dose thérapeutique pour les adultes est de 3 sachets par jour. La posologie pour les enfants est décrite en détail dans les instructions.

Smect est contre-indiqué dans les cas d'obstruction intestinale et d'intolérance individuelle. Le médicament est absolument sans danger, de sorte qu'il peut être pris même pendant la grossesse et l'allaitement. Les effets secondaires sous forme de constipation sont extrêmement rares et sont éliminés en diminuant le dosage.

Drogues-analogues, identiques dans la substance active, forme de libération, méthode d'application, liste des indications et contre-indications: Neosmektit, Diosmektit, Bent.

Le sorbant est disponible sous forme de comprimés ou de poudre brune. La base du médicament est la lignine hydrolysée, obtenue par transformation du bois résineux. Le médicament n'est pas absorbé dans le sang, et affiché sous forme inchangée pendant la journée, élimine les toxines, les allergènes, les bactéries et les virus.

L'effet de désintoxication de Polyphepane non seulement conduit au nettoyage du corps, mais normalise également les processus physiologiques, augmente l'immunité locale, améliore le fonctionnement des organes digestifs et le bien-être humain. Selon les résultats d'études médicales, l'efficacité du polyphepane est 5 à 10 fois supérieure à celle du charbon actif.

La durée standard du traitement de l'intoxication est de 3 à 5 jours, tandis que la dose quotidienne est calculée individuellement en fonction de l'âge, du poids du patient et de la gravité de la maladie. Le sorbant peut être administré aux enfants à partir de 1 an et aux adultes, y compris les femmes enceintes et allaitantes. Liste des contre-indications:

  • une tendance à la constipation;
  • la gastrite;
  • hypersensibilité.

Analogues de polyphepane pour l'ingrédient actif principal: Filtrum-STI, Lactofiltrum, Liferan, Lignosorb.

Attention! Aucun sorbant ne peut être pris simultanément avec des médicaments antimicrobiens, car, du fait de l’absorption, le degré et la vitesse d’absorption diminuent et l’efficacité des antibiotiques diminue. L'intervalle entre les sorbants et les autres médicaments doit être d'au moins 1 à 2 heures.

Lorsque l'intoxication alimentaire est accompagnée de fièvre, de vomissements répétés, de la présence de sang dans les selles, il est nécessaire de prendre des agents antimicrobiens. Dans de tels cas, le temps manque pour rechercher des médicaments. Par conséquent, l’armoire à pharmacie du domicile doit toujours contenir l’un des médicaments suivants, efficace contre les bactéries pathogènes, les champignons et les protozoaires.

Il est actif contre les agents pathogènes des infections purulentes et méningococciques, la dysenterie et la fièvre typhoïde, ainsi que contre les bactéries résistantes à d'autres substances antimicrobiennes. La lévomycétine est contre-indiquée en cas d'intolérance individuelle, de pathologies graves du foie et des reins, de porphyrie, de psoriasis, d'eczéma et de lésions fongiques de l'épiderme.

Disponible sous forme de comprimés ou de granulés pour la préparation de suspensions. Contient de la rifaximine - un antibiotique qui aide dans les troubles gastro-intestinaux aigus. Le médicament est autorisé à prendre des adultes et des enfants de 2 ans, mais pour chaque catégorie d'âge fournit la posologie individuelle spécifiée dans les instructions.

Enterofuril est un médicament antimicrobien. Contient du nifuroxazide - un antibiotique actif contre de nombreuses entérobactéries. Le médicament est autorisé à prendre des adultes et des enfants à partir du 2ème mois de la vie. Les contre-indications incluent l'hypersensibilité et les enfants jusqu'à 1 mois.

Analogues directs produits par des sociétés pharmaceutiques nationales et étrangères: Adisorb, Lekor, Stopdiar, Ersefuril.

Médicament antimicrobien à base de la même substance. La furazolidone est utilisée pour traiter les maladies infectieuses aiguës des systèmes digestif et urogénital, notamment la typhoïde, la paratyphoïde, la diarrhée, l'entérocolite, la cystite et l'urétrite. La dose thérapeutique et la fréquence d'admission des adultes et des enfants de plus d'un mois sont déterminées individuellement et dépendent de la catégorie d'âge et du poids du patient.

Pendant toute la durée du traitement aux antibiotiques, l'utilisation de boissons alcoolisées est interdite!

Éliminez la douleur et les coliques dans l'estomac grâce aux antispasmodiques, des médicaments qui détendent les muscles lisses et suppriment les spasmes. Les meilleurs de leur groupe sont les médicaments à base de drotavérine, l'ingrédient actif à action vasodilatatrice et antispasmodique. Ils sont disponibles sous forme de comprimés et de solutions injectables.

Liste des analogues directs de No-Shpy:

Pour soulager les spasmes, les adultes doivent prendre 1-2 comprimés 3 fois par jour. La posologie pour les enfants est de 2-4 comprimés par jour, en fonction de l'âge. Aux enfants de moins de 6 ans, No-Shpa ou des préparations similaires sont contre-indiqués. L'interdiction comprend également les maladies cardiaques graves, les pathologies du foie et des reins et la période d'allaitement.

Les antalgiques et les anti-inflammatoires non stéroïdiens (Nurofen, Analgin, Nise, Nimid, Nimesil) ne doivent pas être pris: il existe un risque d'aggravation de l'état du patient, car les médicaments de ce groupe peuvent provoquer une irritation de la muqueuse gastrique.

Les symptômes typiques d’empoisonnement - diarrhée et vomissements - peuvent entraîner une déshydratation et un déséquilibre eau-sel. Pour combler le déficit en sels et minéraux, il est nécessaire de prendre des réhydrants, des médicaments qui aident à combler le manque d'électrolytes et d'eau.

Le médicament le plus populaire dans ce groupe est le Regidron. Il est produit sous la forme d'une poudre pour préparer une solution conditionnée dans des sachets. Regidron comprend le sel de table ordinaire, le dextrose - l’une des variétés de sucre, les régulateurs d’acidité et l’équilibre acido-basique. Le médicament peut être pris par les adultes et les enfants, ainsi que pendant la grossesse et l'HB.

Des médicaments similaires peuvent remplacer Regidron: Ionica, Normogidron, Normen, D-Sol, Regisol.

D'un point de vue physiologique, les vomissements provoqués par une intoxication alimentaire aident à débarrasser le corps des substances toxiques. Cependant, des vomissements fréquents peuvent provoquer l'épuisement de tout patient. Pour de tels cas, des médicaments antiémétiques sont nécessaires:

Tous ces médicaments contiennent du maléate de dompéridone, une substance synthétique qui élimine les accès douloureux de nausées et de vomissements. Les médicaments antiémétiques pour adultes sont disponibles sous forme de comprimés, pour les enfants - sous forme de suspension. Les préparations avec la dompéridone ont une longue liste de contre-indications. Par conséquent, avant de prendre, vous devez étudier attentivement les instructions qui vous sont données, et il est préférable de consulter votre médecin.

Pour le traitement symptomatique de la diarrhée en cas d'intoxication alimentaire aiguë, des médicaments à base de lopéramide aideront. Cette substance augmente le tonus du sphincter anal, réduit le nombre de pulsions à déféquer et élimine l'incontinence des masses fécales.

Les médicaments antidiarrhéiques populaires comprennent:

C'est important! La prise de médicaments avec du lopéramide est interdite en cas de diarrhée infectieuse. Cela peut entraîner une détérioration significative.

Les médicaments de ce groupe sont contre-indiqués pour les femmes enceintes, les mères allaitantes et les enfants de moins de 6 ans. Si la prise de lopéramide pendant 2 jours n'élimine pas les symptômes de la diarrhée, vous devez consulter un médecin pour clarifier le diagnostic.

Une intoxication alimentaire ne passe pas sans laisser de trace dans le corps. En raison de la maladie, la microflore intestinale en pâtit, car elle est affectée par des bactéries étrangères qui ont provoqué un processus infectieux et par des antimicrobiens qui détruisent non seulement les "étrangers", mais aussi "leurs". Pour restaurer le travail du tube digestif, il est utile de boire une série de probiotiques et de prébiotiques, par exemple, Linex, Normobact, Acipol, etc.

Quels médicaments prendre en cas d'empoisonnement

Les médicaments contre l'intoxication sont sélectionnés en fonction de leurs caractéristiques physiologiques. Il est impossible d'identifier sans ambiguïté un médicament susceptible de contribuer à l'intoxication des enfants et des adultes. Pour prévenir la maladie, tenez compte de tous les symptômes pathologiques.

Les drogues sont bues après avoir détecté les premiers signes du syndrome d'intoxication alimentaire. Les complications entraînent des modifications irréversibles du foie, des reins et du pancréas. L'enfant développe une insuffisance rénale. Avec une assistance opportune, le foie se régénère, car il s'agit d'un corps capable de récupérer. Les reins ne peuvent pas être ramenés à l'état physiologique, c'est pourquoi la nature a doté l'homme de deux organes. Les pathologies nécessitent une correction immédiate, plus le patient commence tôt le traitement, mieux ce sera.

Quels médicaments boire dans l'intoxication alimentaire

Cette maladie s'accompagne d'une accumulation de toxines dans les intestins, qui sont absorbées par le sang, ce qui entraîne de nombreux changements dans les organes internes. Pour les prévenir, buvez des absorbants. Les médicaments sont associés aux poisons contenus dans les complexes indestructibles et excrétés dans les matières fécales. Pratiqué avec une intoxication alimentaire:

  1. Charbon actif. Accepté 15-20 comprimés. Il est recommandé de boire le produit après le lavage de l'estomac avec du bicarbonate de soude, du permanganate de potassium, une solution saline faible. Au cours de la première semaine d'intoxication, la dose d'entretien du charbon actif est de 2-3 comprimés après 4-6 heures (si nécessaire).
  2. "Enterosgel". Il est plus coûteux, mais outre l’effet adsorbant, il enveloppe la muqueuse gastrique, ce qui prévient la diarrhée, élimine la douleur dans la région épigastrique chez les patients souffrant d’un ulcère. L'outil normalise le tractus gastro-intestinal.
  3. Polysorb. Il se présente sous forme de suspension aqueuse, caractérisée par de fortes propriétés anti-intoxication et adsorption.
  4. "Smekta". Enveloppe et protège la membrane muqueuse. Soulage la diarrhée, prévient les douleurs abdominales.

Médicaments de récupération

Diarrhée sévère, vomissements accompagnés de déshydratation. Les médicaments suivants sont utilisés pour corriger l'état du corps:

  • "Regidron" - est pris jusqu'à la cessation complète des nausées et de la diarrhée chez un enfant. Les adultes devraient en boire pendant une courte période - jusqu'à ce que leurs fonctions intestinales soient normales;
  • "Glucosolan" - se compose d'un mélange de sel et de glucose. Il est utilisé pour la déshydratation.
  • "Electrolyte humain" - normalise le métabolisme de l'électrolyte.

Avec l'aide de ces médicaments peut faire face à la plupart des réactions pathologiques dans le contexte du syndrome d'intoxication.

Médicaments antispasmodiques

Prendre avec douleur à l'intérieur de l'abdomen. Les recommandations suivantes sont recommandées pour rétablir la santé:

  1. "No-shpa" - élimination des contractions spastiques des muscles lisses du tractus gastro-intestinal. Boire un antispasmodique - 2 comprimés par jour.
  2. "Papaverine", "Drotaverin" - analogues de "No-shpy." Ils ont un mécanisme d'action similaire.

Pour prévenir les dommages à l'estomac lors de l'utilisation d'agents inflammatoires, ils boivent de l'oméprazole. Les troubles digestifs sont éliminés par les préparations enzymatiques «Creon», «Festal», «Mezim», «Pancréatine». L'apport artificiel d'enzymes facilite la digestion des glucides, des graisses et des protéines avec une charge accrue sur le pancréas. Pour compenser le manque de flore saprophyte, les médecins recommandent:

  • "Linex" - contient des bifidobactéries et des lactobacilles;
  • "Laktofiltrum" est un stimulateur de croissance de micro-organismes bénéfiques;
  • "Hilak Forte" - normalise la composition bactérienne du côlon, aide à faire face aux poisons intestinaux.

Sur recommandation du médecin, des antibiotiques sont prescrits avec ces médicaments contre l'intoxication: «Sulgin», «Phtalazole», «Lévomycétine». Il est préférable que les enfants prennent Enterofuril, qui ne détruit pas la microflore.

Préparations pour l'infection intestinale

La diarrhée n'est pas une maladie primaire, mais une manifestation d'une forme nosologique générale. Après 2 semaines de traitement, il n’est pas toujours possible d’éliminer la diarrhée. Selon les canons médicaux, les antibactériens sont prescrits dans une telle situation, car la gastro-entérite à long terme est provoquée par une infection intestinale: colite pseudo-membraneuse, dysenterie, fièvre paratyphoïde, fièvre typhoïde ou dysbiose. La thérapie antimicrobienne pour les maladies secondaires (syphilis, herpès, prostatite à chlamydia) dans le contexte d'intoxication alimentaire est montrée.

La diarrhée déclenche l'aggravation des pathologies du tractus gastro-intestinal (Crohn, colite ulcéreuse). Les médicaments suivants sont prescrits pour ces formes nosologiques:

  1. Acide 5-aminosalicylique ("mercaptopurine", "mésalazine", "sulfasalazine").
  2. Glucocorticoïdes - budésonide, prednisolone.
  3. Cytostatiques (méthotrexate, azathioprine).
  4. Facteur de nécrose bloquant le facteur de nécrose (Infliximab).
  5. La diarrhée accompagnée de l'accélération de la croissance des tumeurs hormonalement actives (syndrome carcinoïde, gastrinome) est traitée par la somatostatine-octréotide (50-250 mg trois fois par jour), une association d'interféron et d'octréotide.

Médicaments contre la diarrhée - "Loperamide" 3-4 mg trois fois par jour, "Codéine" - 20-60 mg, "Cholestyramine" - 4 g toutes les 8 heures. Après avoir vomi, prescrire rationnellement des médicaments enveloppants (Attapulgit, Smectite dioctaédrique), des sorbants tels que le dioxyde de silicium, la lignine hydrolytique, 3 fois par jour. Les solutions cristalloïdes sont utilisées pour la déshydratation grave. Si nécessaire, le métabolisme eau-électrolyte est corrigé en perfusant par voie intraveineuse 20 ml de potassium, d'asparaginate de magnésium, de gluconate de calcium avec une solution de glucose.

Le "métoclopramide" est utilisé pour éliminer les vomissements quotidiennement, à raison de 10 à 20 mg. Les probiotiques sont assignés à Linex pour les enfants et les adolescents de plus de 12 ans. Les enzymes pancréatiques boivent rationnellement en violation de l'activité exocrine du pancréas.

Médicament pour la diarrhée et la déshydratation

La déshydratation chez les enfants entraîne une perte de poids. Lorsque le poids est réduit de 7%, supposons la perte de 500 ml de liquide. Pour combler cette lacune, ils boivent environ 1 litre d'eau. En cas de déshydratation grave, une solution saline physiologique est administrée par voie intraveineuse avec choc. Réhydratation rationnelle en grands volumes après une intoxication accompagnée de diarrhée. Fluides intraveineux obligatoires avec une perte de 10%.

Avec des vomissements supplémentaires, augmenter la consommation d'eau. Physiologiquement, avec l'introduction de 1,5 litre de solution saline pour urine, 0,5 ml par kilogramme de poids corporel par heure est libéré. Si l'indicateur n'est pas atteint, la fonction rénale est altérée. Une oligurie persistante nécessite des mesures thérapeutiques supplémentaires. Le risque de complications en cas d’empoisonnement s’explique par la thrombose des vaisseaux rénaux. Le niveau de perte de liquide est dû à l'intensité des vomissements, à l'abondance des matières fécales. La production d'oligo-éléments avec les matières fécales détermine le volume de sang en circulation.

Tous les liens pathologiques aggravent le degré de déshydratation. Par conséquent, dans le traitement de la diarrhée, l’influence des facteurs est prise en compte. L'étape primaire n'est pas complète sans réhydratation orale. La procédure permet de compenser le manque d'électrolytes et de fluides. "Touring" - un bon médicament pour l'intoxication alimentaire. Il a été mis au point par la Société européenne de nutrition et de gastroentérologie et est prescrit aux enfants de la première année de vie à une dose de 50 à 100 lux / kg pendant 4-6 heures. La concentration est choisie en fonction du degré de déshydratation. "Tour" répond parfaitement aux exigences pédiatriques et est attribué aux nourrissons. Enfants de la 3ème année de vie: 50 ml par kilogramme pendant les 4 premières heures, puis 10 ml par kg sont utilisés pour chaque épisode de selles liquides. Plus de 3 ans: 500 ml pendant 4 heures pour étancher la soif. En visitant les toilettes, il est recommandé de prendre 100-200 ml de "Gastrolit".

Dose pour adultes: 500-1000 ml pour 200 ml d'excréments. Afin de prévenir la déshydratation chez les enfants de moins de 3 ans, il est recommandé d'utiliser 10 ml par kilogramme de poids. L'utilisation de médicaments approuvés par les médecins européens, l'efficacité du médicament pour le syndrome d'intoxication est confirmée dans la pratique. Les 6 premières heures après le traitement, en cas de symptômes alarmants, un examen médical est requis.

Comment choisir un remède contre les vomissements

Vous devez vous concentrer sur les principales variantes de l'acte réflexe:

  • vomissements d'origine centrale (dommages au système nerveux central);
  • réflexe (vagotonie, maladie rénale, pathologie digestive) - survient lorsque les récepteurs d'organes sont irrités;
  • toxique hématogène - due à l'exposition à la moelle, aux toxines, aux médicaments, aux toxines, aux métabolites.

Le mécanisme du vomissement

Sur le plan anatomique, il existe 2 zones responsables de l'apparition de l'état. L'un d'eux est situé dans la partie distale de la formation réticulaire de la moelle oblongate. La stimulation du centre de vomissement contribue à l'apparition de pulsions. La région ne répond pas aux influences humorales, elle perçoit les impulsions afférentes des tissus périphériques. La plupart des impulsions sont fournies par le nerf vague.

La deuxième zone de chimioréception est située dans la partie inférieure du 4ème ventricule. Sur le plan anatomique, la zone est située en dehors de la barrière hémato-encéphalique. Les chimiorécepteurs sont riches en récepteurs de la sérotonine, des opioïdes et de la dopamine et contiennent un vaste réseau de petits capillaires. Le département de pathologie est entouré de vaisseaux périvasculaires étendus. La stimulation de la région est humorale par le biais du liquide céphalo-rachidien, le sang. Le réflexe est également influencé par les hautes zones centrales. Des études ont identifié l'activation de vomissements lors de la stimulation du thalamus, de l'hypothalamus et du cortex cérébral.

Prévention des complications

Le réflexe nauséeux indomptable chez les enfants est éliminé par des médicaments du type central. Le médicament pour intoxication alimentaire après les premiers soins corrige les troubles de l’eau et des électrolytes. Chez certains patients, des saignements chroniques sont observés avec une exacerbation de maladies gastro-intestinales. Antihistaminiques et anti-inflammatoires - Chlorhydrate et dimenhydrinate de prométhazine. En cas de vomissements dans le contexte de troubles de la motilité intestinale, l'administration rationnelle d'anticholinergiques ("scopolamine") est rationnelle. Dérivés de phénothiazine, halopéridol - médicaments contre l’empoisonnement avec manifestations émétiques légères, nausées. Les remèdes ont des effets secondaires - parkinsonisme, abaissement de la pression artérielle (hypotension), effet sédatif.

"Métoclopramide" - un antagoniste sélectif de la dopamine est prescrit pour le vomissement en cas d'intoxication alcoolique. L'outil est utilisé après une intoxication à l'alcool, avant une chimiothérapie pour des tumeurs suspectes. Un médicament efficace est considéré comme "Tsisaprid", qui a un effet antiémétique périphérique. Les vomissements après la chimiothérapie éliminent le "Dronabinol", "Ondansétron". Avec une combinaison d'azithromycine avec les préparations ci-dessus, la parésie gastrique est traitée.

Drogues à toxicoinfection chez les enfants

Les catégories de médicaments suivantes sont utilisées:

  1. Antiseptiques intestinaux (Enteroediv, Intetrix, Intestopan). Parmi les antibiotiques modernes, il est préférable que les enfants utilisent le nifuroxazide, un dérivé des nitrofuranes. Le médicament agit dans la cavité intestinale sans détruire les bactéries saprophytes (bifidus, lactobacilles). Efficace contre Escherichia coli, Shigella, Salmonella, Yersinia, Vibrio cholerae, pathogènes et toxiques. Le représentant du groupe - "Furazolidone". Des études cliniques ont démontré des effets thérapeutiques sur la paratyphoïde, la typhoïde et la dysenterie.
  2. Médicaments antibactériens (pénicillines, bêta-lactamases, céphalosporines, monobactames, carbapénèmes, aminosides, sulfamides synthétiques).

Chez la plupart des patients, les intoxications intestinales sont provoquées par des microbes à gram négatif. Les médicaments suivants détruisent ce groupe de bactéries:

  • les sulfonamides;
  • nitrofuranes;
  • les fluoroquinolones;
  • les quinolones;
  • la polymyxine;
  • chloramphénicol;
  • les tétracyclines;
  • les aminoglycosides;
  • des carbapénèmes;
  • le monobactame;
  • les céphalosporines;
  • les aminopénicillines.

L’opinion des scientifiques et des médecins modernes a changé les approches pratiques du traitement des toxico-infections intestinales. Les formes simples d'infections non spécifiques ne nécessitent pas d'antibiotiques. Des études pratiques prouvent l'efficacité du traitement pathogénique dans l'intoxication intestinale chez les enfants. L'utilisation d'agents antibactériens est déraisonnable uniquement avec la salmonellose généralisée. Les médicaments à base de quinolone sont utilisés dans le traitement des infections intestinales. Peu à peu, ils remplacent les antibiotiques classiques. Il y a 2 types:

  1. L'acide pipémidique, oxolinique, nalidixique est la première génération.
  2. "Lomefloxacin", "Ciprofloxacin", "Pefloxacin", "Ofloxacin", "Norfloxacin" sont des médicaments plus récents.

Les enfants présentant une intoxication intestinale ont prescrit des fluoroquinolones. Ces médicaments contre l'intoxication ont un large spectre d'action contre les bactéries à Gram positif, Escherichia, Salmonella, Shigella. Une dysbactériose est rarement observée en cas d'utilisation de fluoroquinolones. Par conséquent, les produits de type Ciprofloxacine ont une activité élevée avec un minimum d'effets secondaires. Lorsqu'un degré d'intoxication dangereux est attribué à 500 mg deux fois par jour. Dans les cas graves de la maladie, le médicament est administré par voie intraveineuse, à raison de 400 mg deux fois par jour.

Traitement symptomatique des intoxications intestinales: pression physiologique, normalisation du volume du sang circulant, maintien de la respiration, correction de la pression osmotique. Avec la thérapie, prévenez les complications graves: hypovolémique, choc toxique toxique, insuffisance rénale aiguë.

Intoxication médicamenteuse

Lors de l’utilisation de produits pharmaceutiques, soyez prudent: vous risquez une intoxication si vous dépassez la dose ou la durée d’utilisation des composants. Les principales causes d’intoxication médicamenteuse sont les barbituriques, les dérivés de la phénothiazine, les tranquillisants, les antidépresseurs, les salicylates, les antihistaminiques, la clophéline. Les barbituriques inhibent la transmission de l'influx nerveux, ils sont prescrits contre les vomissements, les nausées et la diarrhée. Principales étapes de l'intoxication:

  1. S'endormir est une forme douce. Le patient dort, mais vous pouvez le réveiller.
  2. Coma superficiel. Caractérisé par un affaiblissement de la réaction des pupilles.
  3. Coma. Diminution du tendon, réflexes pupillaires. La pression diminue, la respiration devient moins fréquente. Les symptômes pathologiques se développent à la suite de l'inhibition de la médulla oblongate.

L'intoxication par les dérivés de la phénothiazine s'accompagne d'un tableau clinique similaire - difficulté à respirer, collapsus vasculaire. Au stade initial, on peut retrouver la léthargie, l'apathie, les vertiges. Les étapes suivantes sont caractérisées par une peau sèche, des muqueuses. À un certain stade, dilatation fixe de la pupille, problèmes respiratoires et rythme cardiaque. Lorsque sévère développe une dépression du système nerveux avec des signes d'excitation accrue, une relaxation excessive des muscles, des vertiges, une perturbation de la démarche. La raideur musculaire, la peau pâle, l'hyperréflexie, le torticolis, les crampes musculaires sont des signes typiques d'intoxication aux dérivés de la phénothiazine. La dernière étape de la nosologie est un coma avec une probabilité de décès.

Les signes d’empoisonnement aux antidépresseurs surviennent à la suite de lésions du système nerveux central et périphérique avec apparition de convulsions toniques et cloniques, d’épilepsie, d’opisthotonus. Une cyanose se développe dans l’intoxication, l’apnée, l’essoufflement. Les symptômes de l'effet dépresseur des antidépresseurs sur le centre respiratoire augmentent progressivement. L'hyperthermie avec une température de 42-43ºС conduit à sa défaite. L'action adrénolytique est accompagnée d'une tachycardie ventriculaire et auriculaire. L'empoisonnement au salicylate est caractérisé par des manifestations d'hyperventilation, de vomissements. Dans le même temps, les signes suivants se développent à partir du système nerveux:

  • des convulsions;
  • l'hyperréflexie;
  • inconscience, hallucinations, confusion;
  • la léthargie;
  • anxiété;
  • perte auditive, acouphènes;
  • insuffisance rénale.

Intoxication par antihistaminique

Accompagné de dommages à la fonction du système nerveux central, agitation psychomotrice, somnolence, léthargie, diminution du tonus musculaire. Sur le fond des symptômes pathologiques, apparaissent des contractions musculaires et des convulsions tonico-cloniques. Les manifestations sont fatales en raison de la paralysie des centres respiratoires et vasculaires du cerveau. L'intoxication à la clonidine s'accompagne d'une diminution de la température et de la pâleur de la peau, d'un motif marbré, d'un ralentissement du rythme cardiaque, d'une baisse de la pression artérielle, d'une acidose métabolique, d'une perte de conscience, d'une diminution de potassium.

Ces médicaments destinés aux enfants empoisonnés ne s'appliquent pas à cause d'effets secondaires graves. Si nécessaire, la nomination de médicaments chez les enfants nécessite l'autorisation d'un psychiatre.

Acheter dans une pharmacie tranquillisants, antidépresseurs, antipsychotiques sans ordonnance du médecin ne fonctionnera pas. La plupart des médicaments sont prescrits aux patients psychiatriques afin de corriger le délire, les hallucinations et un syndrome dépressif prononcé.

Les médicaments contre l'intoxication doivent être choisis de manière rationnelle, en tenant compte des modifications pathogénétiques dans le corps humain. Après avoir analysé l'état de santé, le médecin choisit le schéma thérapeutique du syndrome d'intoxication.

Médicaments contre l'intoxication alimentaire

L'intoxication alimentaire est un problème dont personne n'est à l'abri. Malheureusement, vous pouvez le gagner, même après avoir mangé la nourriture habituelle. La maladie est capable de handicaper même une personne en bonne santé pendant au moins une journée, car il est tout simplement impossible de faire un travail quotidien ou de travailler en présence d'empoisonnement. Cela nécessite un traitement immédiat et ciblé. Heureusement, dans les pharmacies, dans un large assortiment, il existe des médicaments contre l'intoxication alimentaire et il ne sera pas difficile de vaincre la maladie.

Médicaments contre l'intoxication alimentaire

Causes et symptômes

L'empoisonnement alimentaire est un dysfonctionnement aigu du système digestif, accompagné de symptômes prononcés. L’intoxication peut être causée par l’utilisation d’aliments, de boissons et de produits de mauvaise qualité ou gâtés, contenant des substances toxiques ou toxiques. Le plus souvent, le tractus gastro-intestinal est sensible à l'utilisation de produits périmés ou de plats contenant les agents responsables des maladies infectieuses de l'intestin.

Les aliments périmés sont la cause commune d'empoisonnement.

Tableau Types d'intoxication alimentaire.

PTI ou toxicité alimentaire

Intoxication toxique non infectieuse

Une personne empoisonnée peut présenter les symptômes suivants.

  1. La nausée, qui se développe ensuite en une envie émétique et des vomissements. De plus, après avoir nettoyé l'estomac, une personne éprouve un sérieux soulagement. Les masses émétiques contiennent beaucoup d'aliments non digérés. Peu à peu, ils sont remplacés par le suc gastrique et la bile.

Signes d'intoxication alimentaire

Note! Les premiers symptômes d'empoisonnement se développent au cours des 6 heures qui suivent la consommation du produit qui provoque la maladie. En outre, plus la toxicité des substances est forte, plus les signes de pathologie se développent rapidement. En outre, le taux d'apparition des symptômes dépend en grande partie de la quantité de nourriture consommée, de l'âge et de la santé humaine.

Si l'intoxication est déclenchée par l'ingestion de champignons toxiques dans le tractus gastro-intestinal, le système nerveux peut affecter le patient. La personne tombe facilement dans le coma, éprouve des hallucinations, elle peut avoir des crises d'épilepsie.

L'utilisation de certains champignons toxiques peut causer des hallucinations.

Principes généraux de traitement

En règle générale, la plupart des intoxications peuvent être guéries à la maison - dans chaque maison se trouve une trousse de premiers soins, qui permet généralement de soulager la maladie, d’éliminer les symptômes qui aident à faire face aux causes de l’empoisonnement. Les intoxications alimentaires légères ne mettent pas la vie en danger. À propos, même si vous ne prenez pas de drogue, de telles intoxications se passent pendant quelques jours.

Comment traiter une intoxication alimentaire

Les principes de base du traitement:

  • élimination de la cause d'intoxication (par exemple, exclusion du menu des produits avariés);
  • excrétion de substances toxiques du corps (lavage gastrique, utilisation d'absorbants);
  • prendre des mesures préventives pour prévenir la déshydratation;
  • restauration de la microflore intestinale et de l'activité des organes du tractus intestinal;
  • nourriture sur un régime spécial.

Si une personne est confrontée à une infection intestinale, elle devra suivre un traitement plus grave et prolongé. Tout d'abord, il sera nécessaire d'éliminer les agents responsables de la maladie à l'aide d'antibiotiques. En règle générale, les infections intestinales sont traitées dans un hôpital sous la surveillance d'un médecin.

Avec une infection intestinale nécessite un traitement plus long.

Dois-je voir un médecin?

Il est nécessaire de consulter un médecin seulement dans quelques cas:

  • intoxication chez un enfant de moins de trois ans;
  • signes d'intoxication chez une femme enceinte;
  • symptômes d'infections intestinales;
  • intoxication par des champignons ou des produits chimiques hautement toxiques;
  • condition extrêmement difficile et instable;
  • les symptômes ne disparaissent pas ou ne changent pas d’intensité pendant 2 jours.

Dans certains cas, des soins médicaux urgents sont nécessaires.

Note! Parfois, les symptômes caractéristiques d'une intoxication peuvent également apparaître dans d'autres pathologies. Dans ce cas, seul un médecin peut établir un diagnostic précis.

Afin d’établir la cause du mauvais état de santé du patient et de lui prescrire les médicaments les plus efficaces, le médecin l’invitera à passer des tests et à subir une série d’examens. Cela peut inclure des analyses de sang (biochimie et générale), des analyses d’urine, une culture de baccalac, une échographie des organes abdominaux.

Échographie des organes abdominaux

Premiers secours et traitement

En règle générale, la majorité des intoxications passent par elles-mêmes et sans traitement spécial. Les médecins peuvent recommander de boire beaucoup d'eau et de suivre un régime alimentaire particulier. Cependant, pour que les symptômes disparaissent le plus rapidement possible et que l'état du patient se soit stabilisé, il est recommandé d'utiliser des médicaments de différentes sortes. Ils peuvent avoir les actions suivantes:

  • prévenir la déshydratation;
  • réguler l'équilibre eau-sel;
  • restaurer la microflore;
  • éliminer les effets des substances toxiques et les éliminer du corps.

Quelles pilules prendre de l'intoxication alimentaire

Le choix du remède contre l’empoisonnement dépendra des symptômes et de leur intensité.

Préparations d'absorbants

Cette catégorie de fonds s'appelle les entérosorbants et est utilisée pour le traitement de la sorption. Ces médicaments aident à éliminer les substances toxiques du tractus gastro-intestinal et du corps dans son ensemble. Ils sont les principaux dans le traitement de l'intoxication de divers types.

Ces médicaments peuvent absorber et retenir, puis éliminer du tractus gastro-intestinal diverses substances toxiques. Ces capacités sont dues à la structure particulière des fonds. Les nouveaux médicaments ont un effet dit sélectif, c'est-à-dire qu'ils absorbent exactement les substances dangereuses pour l'organisme, sans absorber les substances bénéfiques, y compris les vitamines et les minéraux.

Les médicaments sont disponibles sous forme de comprimés, poudres, gels. Il est préférable de prendre des absorbants dès les premiers signes d'intoxication, mais lors de vomissements sévères, ils peuvent s'avérer inutiles. Ils doivent également être utilisés dans l'intervalle entre la prise d'autres médicaments (au moins 2 heures) au moins 3 fois par jour. Ces moyens incluent le charbon actif, Smekta, Polisorb, Enterosgel et autres.

Médicaments résistant à la déshydratation

Les réhydrants sont utilisés à des fins de thérapie de réhydratation, c'est-à-dire de reconstituer les pertes de liquide dans le corps et de rétablir l'équilibre en sel. Deuxième en importance après les sorbants, lorsque les patients perdent de grandes quantités de liquide en raison de vomissements excessifs et de diarrhée, une déshydratation peut survenir.

Le moyen le plus simple de rétablir l'équilibre eau-sel consiste en une eau minérale ordinaire ou en une eau bouillie. Il existe également des préparations spéciales qui devraient figurer dans la trousse de secours pour tous. Ce sont des Regidron, Oralite, Letrozole, qui sont dilués avec de l’eau bouillie jusqu’à dissolution. Prenez-les à 1 c. toutes les 2-3 minutes. Vous ne pouvez pas boire en grande quantité, car vous pouvez provoquer des vomissements.

Antispasmodique

L'empoisonnement s'accompagne souvent de douleurs assez graves dues aux spasmes des muscles de l'estomac et des intestins. Éliminer ce symptôme aidera les médicaments antispasmodiques. En règle générale, en l'absence de vomissements, il est recommandé de prendre des comprimés et si les vomissements sont fréquents, les médicaments seront injectés avec des injections.

Les antispasmodiques incluent No-Spa, Drotaverinum, Spazmalgon. Mais il n'est pas recommandé de les prendre sans autorisation - il est préférable de consulter un médecin.

Attention! Les médicaments de type Diclofenac, Nimesil, Analgin ne peuvent pas être utilisés en cas d’empoisonnement! Ils irritent fortement l'estomac et peuvent entraîner une détérioration de la santé du patient.

Remèdes contre les vomissements et la diarrhée

Les vomissements et la diarrhée sont causés par les tentatives de l’organisme pour se nettoyer des substances toxiques. En règle générale, les médecins ne recommandent pas d'arrêter ces processus. Cependant, si les vomissements et la diarrhée deviennent douloureux et ne cessent pas, il est recommandé d'utiliser des remèdes pour éliminer ces symptômes. Des médicaments tels que Zeercal, Metoclopramide, Motilium sont utilisés pour le vomissement. Et avec la diarrhée, la trimébutine et le lopéramide seront efficaces.

Préparations contre la microflore pathogène

Ces médicaments sont rarement prescrits pour les intoxications alimentaires car ils peuvent provoquer une dysbactériose. Ce sont des antibiotiques utilisés pour les infections intestinales. Le groupe de médicaments comprend la ceftriaxone, l’ofloxacine, la ciprofloxacine et d’autres.

Enzymes et préparations normalisant la microflore intestinale

Ce groupe de médicaments est auxiliaire, des médicaments sont utilisés en plus du traitement principal. Les enzymes aideront les aliments à mieux digérer et l'estomac ne refusera pas une telle aide pendant la période de récupération. Ils doivent être pris lorsque les vomissements cessent. Ce sont Mezim, Créon, Pancréatine, Festale, etc.

Après l’empoisonnement et son traitement, la microflore intestinale est gravement altérée. Par conséquent, il est conseillé aux patients de prendre des médicaments pendant la période de récupération, rétablissant ainsi l'équilibre des microorganismes utiles. Ces outils incluent Linex, Bionorm, Baktisubtil.

Instructions pour le traitement de l'intoxication alimentaire

Étape 1. Il est important d’éliminer les substances toxiques du corps. Il est préférable de laver l'estomac avec une solution faible de permanganate de potassium ou de soude. Le patient doit boire le liquide préparé, puis faire vomir, en utilisant une méthode bien connue - en appuyant deux doigts sur la racine de la langue. Le rinçage est effectué jusqu'à ce que le vomi soit complètement propre.

Étape 2. Ensuite, vous devriez prendre des préparations absorbantes qui aideront à éliminer les toxines qui ont eu le temps d’absorber. Il est préférable de les prendre sous forme de suspension aqueuse.

Étape 3. Si possible, donnez au patient beaucoup de boisson (jusqu'à 3 litres par jour). Cette mesure est nécessaire pour compenser l'eau du corps. Vous devez également prendre soin de rétablir l'équilibre des sels et utiliser des réhydrants pour le normaliser, en les prenant conformément aux instructions.

Besoin de boire autant que possible

Étape 4. Le patient a besoin d'autant de sommeil, de repos et de repos au lit que possible. Le premier jour vaut mieux ne pas manger du tout.

Conformité au repos au lit

Étape 5. Le deuxième jour, si l'état du patient s'améliore, vous pouvez commencer à manger un peu. Plats appropriés tels que la farine d'avoine sur l'eau, purée de pommes de terre, craquelins

Le deuxième jour, vous pouvez manger un peu

Étape 6. Si les symptômes d'intoxication ne disparaissent pas dans les 1-1,5 jours, il est important de consulter un médecin dès que possible.

Si nécessaire, consultez un médecin

Vidéo - Intoxication alimentaire ou infection? Comment distinguer?

L'empoisonnement peut arriver à chaque personne, et il est important de savoir comment traiter cette maladie correctement. Pour réduire les risques d’intoxication corporelle, vous pouvez observer des règles simples de prévention: vous ne devez manger que des aliments de qualité non périmés, suivre les règles d’hygiène personnelle, laver les fruits et les légumes avant de manger, cesser d’utiliser des baies et des champignons inconnus.