Préparations pour le traitement du pancréas

Le traitement du pancréas est un processus long et long qui nécessite l’utilisation de médicaments spéciaux qui aident à réduire l’inflammation, à soulager la douleur et d’autres symptômes de la maladie. Une liste des médicaments les plus souvent utilisés dans de telles situations sera maintenant revue. Cependant, nous devons nous rappeler que tous les médicaments pour le traitement du pancréas ne peuvent être pris que sur ordonnance. L'automédication peut avoir des conséquences imprévisibles.

Préparations pour le soulagement de la maladie aiguë

Lorsque l'exacerbation de la pancréatite est nécessaire, appelez immédiatement la brigade des ambulances! Faire des tentatives indépendantes pour soulager l'inflammation aiguë est inutile car cela ne donnera pas de résultats positifs et entraînera diverses complications, parmi lesquelles la stéatose et la nécrose.

Par conséquent, afin d'éviter l'apparition de conséquences négatives, il est nécessaire d'appeler une équipe de médecins dès les premiers signes d'exacerbation de la maladie. En attendant, elle arrive à la place, le patient devrait recevoir les premiers soins. Il consiste en ce qui suit:

  • il est nécessaire de faire une injection intramusculaire de No-shpy (cela aidera à soulager les spasmes dans les canaux pancréatiques, avec pour résultat que le patient commencera à se sentir beaucoup mieux);
  • il faut asseoir le patient, en pressant ses jambes contre l'estomac et en inclinant légèrement l'avant du tronc (ces actions permettront de réduire l'intensité de la douleur et d'atténuer les nausées);
  • Il est nécessaire d'appliquer une compresse froide sur la région épigastrique pendant 10 à 15 minutes (cela réduira également la douleur).

À l'hôpital, le patient recevra toute l'aide nécessaire, ce qui lui permettra de mettre fin rapidement à la douleur et de soulager l'inflammation du pancréas. Il s’agit le plus souvent de médicaments à action antispasmodique et analgésique, ainsi que d’outils permettant de réduire la sécrétion d’enzymes digestives. Ces médicaments sont administrés par voie intraveineuse ou intramusculaire. Parallèlement à cela, un régime alimentaire de famine est prescrit.

N'oubliez pas qu'une exacerbation de la pancréatite ne peut survenir sans cause et qu'une amélioration temporaire du bien-être après le début d'une crise ne doit pas être considérée comme un retour à un état normal. Si, au cours de cette période, refuser de recevoir des soins médicaux professionnels, cela peut entraîner le développement de diverses comorbidités qui peuvent ne pas se manifester pendant une longue période, conduisant progressivement à un dysfonctionnement total des glandes.

Cependant, avec le traitement opportun de l'exacerbation des risques de leur apparition, existent également. Par conséquent, en présence d'une maladie telle que la pancréatite, les patients doivent périodiquement subir une échographie et une histologie. Ces mesures de diagnostic permettent non seulement d'identifier les complications de la pancréatite, mais également de suivre l'évolution de la maladie, afin que le médecin puisse corriger le traitement à temps.

Préparations pour le traitement des pathologies chroniques du pancréas

L'évolution chronique de la pancréatite n'est pas moins dangereuse et aiguë, car elle peut entraîner une insuffisance fonctionnelle. Et pour cette raison, les médecins prescrivent des préparations enzymatiques qui soutiennent le travail du pancréas. Parmi ces médicaments, les plus populaires sont:

Le traitement avec ces médicaments doit être effectué pendant une longue période (au moins 6 mois). Dans leur composition sont des enzymes qui contribuent à l'amélioration des fonctions digestives. Ils commencent à agir immédiatement après leur pénétration dans l'estomac. Et pour éviter une exacerbation de la maladie, il est recommandé de les prendre pendant ou après un repas.

En tant que thérapie supplémentaire visant à restaurer les fonctions digestives et à normaliser la microflore intestinale, ils prescrivent également:

Classification des médicaments pancréatiques

Les produits pharmaceutiques modernes offrent un vaste arsenal de médicaments recommandés pour le traitement de l'inflammation du pancréas. Tous ont leurs propres propriétés et contribuent dans une certaine mesure à restaurer la fonction pancréatique. Cependant, la décision finale sur la façon de traiter la glande est toujours laissée au médecin.

Analgésiques (analgésiques)

Ces médicaments ne permettent pas de restaurer la glande, mais ils contribuent à l’élimination de la douleur, qui survient souvent dans les cas de cancer du pancréas et de pancréatite. Ces maladies provoquent le développement de processus inflammatoires dans le corps, qui entraînent une obstruction du système canalaire. En conséquence, l'écoulement du suc pancréatique est perturbé et les processus d'autogestion sont activés dans le parenchyme glandulaire, ce qui provoque une douleur intense. Et pour les arrêter, les médecins utilisent les médicaments suivants:

Si ces médicaments ne permettent pas de stopper le syndrome douloureux et d’améliorer l’état du patient, le médicament le plus puissant contre la douleur est utilisé - la morphine, qui a un effet narcotique.

Préparations enzymatiques

En parlant des médicaments qui devraient être utilisés pour traiter le pancréas, on ne peut s'empêcher de dire à propos des préparations enzymatiques. Ils permettent non seulement d'éliminer les processus inflammatoires, mais également de réduire la charge du corps du patient, ce qui vous permet de restaurer rapidement ses fonctionnalités.

Les préparations contenant des enzymes digestives dans leur composition jouent un rôle très important dans le traitement de la pancréatite, car elles normalisent le système digestif et régulent le métabolisme des glucides, des protéines et des graisses.

Ces produits contiennent de la pancréatine d'origine animale, riche en lipase, en amylase et en protéase, dont la synthèse dans l'organisme est altérée au cours du développement de la pancréatite. Et si nous parlons des médicaments pour améliorer le travail du système digestif qui devraient être pris dans ce cas, les médicaments suivants doivent être soulignés:

Antiémétiques

Avec le développement de processus inflammatoires dans le parenchyme pancréatique, les patients développent souvent des nausées, ce qui provoque souvent l’ouverture de vomissements biliaires. Et comme il n’est pas possible de contrôler l’estomac lors d’une inflammation aiguë, les médecins recommandent vivement de prendre des médicaments spéciaux qui aident à éliminer les nausées et les vomissements. Dans ce cas, les médicaments suivants sont le plus souvent utilisés:

Médicaments antidiarrhéiques

Ces médicaments ne peuvent pas non plus être attribués à des médicaments qui améliorent le travail du pancréas. Mais ils sont également capables d’éliminer le symptôme caractéristique de la pancréatite aiguë - la diarrhée. S'il n'est pas arrêté à temps, cela peut entraîner une déshydratation et de graves problèmes de santé.

Par conséquent, en cas de diarrhée, les médecins prescrivent les médicaments suivants à leurs patients:

Antiacides

La survenue de douleurs aiguës dans le haut de l'abdomen indique une augmentation de la pression intracanalaire dans la glande et une augmentation de la productivité du suc pancréatique. En conséquence, une violation de l'équilibre acide-base se produit, des processus non naturels commencent à être activés dans l'estomac, qui ne peuvent être arrêtés que par des médicaments anti-acides. En règle générale, il est recommandé de ne les prendre que quelques jours jusqu'à ce que le patient quitte l'état critique.

Parmi les médicaments antiacides, les plus courants sont:

Médicaments anti-enzyme

Comme mentionné précédemment, avec une exacerbation de la pancréatite, le parenchyme pancréatique gonfle, ce qui provoque un rétrécissement des canaux de la glande et une violation de la sortie du suc pancréatique. Et même si le pancréas continue à synthétiser les enzymes digestives, l’état du patient ne s’améliorera pas. Par conséquent, dans de telles situations, les médecins ont recours à des anti-enzymes qui bloquent la production d’enzymes digestives. Parmi eux, le plus souvent prescrit:

Antispasmodiques myotropes

Lors de l’exacerbation de la pancréatite, les antispasmodiques sont principalement utilisés car ils aident à soulager les spasmes dans les conduits de la glande et à améliorer la libération du suc pancréatique. À cette fin, les médicaments suivants sont utilisés:

Anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS)

Les AINS ont plusieurs actions à la fois: ils normalisent la température, arrêtent l’inflammation, soulagent la douleur. Contrairement aux médicaments glucocorticoïdes qui agissent de la même façon, les médicaments non stéroïdiens réduisent plusieurs fois le risque d'intoxication du corps. C'est pourquoi les médecins accordent leur préférence à ces médicaments. Parmi eux, les plus efficaces sont:

Médicaments hormonaux

Les agents hormonaux pour le traitement du pancréas ne sont utilisés que si la fonction endocrinienne de la glande est altérée en raison de processus inflammatoires et si l'insuline (l'hormone responsable de la dégradation et de l'absorption du glucose) fait défaut. Dans ce cas, le patient a un taux de sucre dans le sang élevé, ce qui est également dangereux pour son état de santé.

Dans ce cas, des injections spéciales d'insuline contenant des hormones synthétiques du pancréas sont utilisées. Ils normalisent rapidement la glycémie, réduisant ainsi le risque de crise hyperglycémique et la menace pour la vie du patient. Ces moyens sont utilisés selon un schéma spécifique, qui est sélectionné strictement sur une base individuelle.

Vous devez comprendre qu'un médicament inapproprié peut causer de graves problèmes de santé. Par conséquent, en présence de maladies du pancréas, tous les médicaments ne doivent être pris qu'après consultation préalable de votre médecin.

Préparations pour le pancréas dans le traitement de la pancréatite

Les personnes âgées, à toute célébration, prononçant leurs félicitations, souhaitent une bonne santé. Les hommes âgés, comme nul autre, savent ce que signifie douleur permanente et indisposition. Pendant que nous sommes jeunes, nous n'attachons pas d'importance à ces mots, convaincus que nous ne vieillirons jamais et ne serons pas malades. Mais les années passent et les choses changent.

Symptômes et causes des maladies du foie et du pancréas

Une personne sur deux souffre de maladies du foie et du pancréas. Si le foie est altéré, dans la plupart des cas, la maladie affecte également le pancréas, en raison de leur participation conjointe dans le tractus gastro-intestinal.

Une maladie du foie est causée par un certain nombre de facteurs:

  1. La présence de maladies infectieuses (hépatite, cytomégalovirus, tuberculose).
  2. Abus fréquent d'alcool et de drogues.
  3. Le développement dans le corps des parasites (vers).
  4. Échec dans le métabolisme, ce qui peut contribuer au développement du diabète.
  5. Pathologie sanguine, y compris les maladies héréditaires.
  6. Insuffisance cardiaque entraînant une stagnation du sang.
  7. Perte de poids spectaculaire ou gain de poids.

Les maladies du foie sont accompagnées de nombreux signes caractéristiques:

  1. Démangeaisons sévères entraînant des éraflures sur le corps, des rougeurs aux paumes et aux pieds.
  2. Arythmie fréquente.
  3. Dysfonctionnement cérébral, se manifestant par une encéphalopathie ou une altération de la conscience.
  4. Il y a des nausées, des éructations après avoir mangé, des flatulences, de l'amertume dans la bouche, des selles instables.
  5. L'urine devient plus foncée et les matières fécales s'éclaircissent nettement.
  6. Des saignements internes peuvent survenir.
  7. Il y a un changement de couleur de la peau.
  8. Sent la lourdeur dans l'hypochondre droit.
  9. Gonflement observé du corps.
  10. La température augmente, le patient ressent une faiblesse constante, son appétit diminue.

Les maladies du pancréas sont diagnostiquées chez une personne sur trois. Les scientifiques ont identifié les principaux facteurs contribuant au développement des pathologies de ce corps:

  1. Régime déséquilibré (gras, épicés, sucrés et frits).
  2. Réception de l'alcool.
  3. Utilisation de certains médicaments.
  4. Pénurie dans le régime alimentaire de produits protéiques.
  5. Perturbation du flux sanguin.
  6. Pathologie du foie et de l'estomac.

Les symptômes spécifiques suivants sont inhérents à la dysfonction pancréatique:

  • syndrome de douleur;
  • des perturbations de la fonction exocrine et endocrine de la glande;
  • faiblesse, fatigue constante;
  • violation de la chaise;
  • perte de poids;
  • manque d'enzymes;
  • des saignements gastro-intestinaux ou une jaunisse peuvent survenir.

De quelles maladies souffrons-nous?

Considérez quelles sont les principales pathologies inhérentes au foie:

  • l'hépatite;
  • la cirrhose;
  • stéatose du foie;
  • les tumeurs;
  • cholangite sclérosante;
  • syndromes de Gilbert, Dabin-Johnson, Rotor, qui ne provoquent pas de modifications de la structure du foie;
  • l'amylose;
  • kystes d'organes;
  • abcès.

Beaucoup de maladies affectent le pancréas. Voici les principaux:

  • une pancréatite;
  • nécrose pancréatique;
  • calculs, pancréatite calculeuse;
  • les kystes;
  • tumeurs bénignes et malignes;
  • diabète sucré;
  • cancer

Types de traitement

Si vous avez eu une crise de pancréatite ou des douleurs au foie, vous devez immédiatement vous rendre à l’hôpital aux fins d’un traitement complexe. Les interventions thérapeutiques comprennent:

  1. La nomination d'un régime strict. Le jeûne est montré pour les premiers jours. De plus, la nourriture est prise en petites portions jusqu'à 6 fois par jour. Il est interdit au patient de prendre des plats gras, frits, fumés, épicés et sucrés. Vous pouvez manger du poisson maigre (bouilli ou cuit à la vapeur), des produits végétaux et des produits laitiers.
  2. Le traitement thérapeutique principal vise à éliminer les facteurs étiologiques à l'origine de la maladie.
  3. Des médicaments sont prescrits - des hépatoprotecteurs qui protègent les cellules du foie. Traiter l'hépatite avec des médicaments cholérétiques s'est avéré améliorer la digestion des aliments et réduire la stagnation.
  4. Les préparations à base de plantes pour traiter le foie et le pancréas ralentissent considérablement la destruction des cellules.
  5. Pour renforcer le système immunitaire, vous devez utiliser, recommandé par votre médecin, des préparations vitaminées complexes, de l'acide folique.
  6. Le traitement par perfusion est prescrit dans les phases aiguës de la maladie - solution de glucose, solutions salines et hemodez.

Médicaments essentiels

Considérez les principaux médicaments pour le traitement du foie et du pancréas:

  1. Enzymes qui compensent les déficiences des fonctions biliaires et digestives (Feurestal, Enzyme Forte ou Festal). Mezim Forte, Pancreatin ont un effet régénérant. Après avoir éliminé l'inflammation et la douleur, d'autres enzymes sont utilisées - les comprimés Kreon, Panzinorm et ses analogues, Pankurmen. Si le patient a une forme chronique de pancréatite, ces enzymes doivent être prises entre 6 et 12 mois.
  2. Médicaments anti-acides. Leur tâche est de supprimer l'action destructrice de l'acide chlorhydrique (Almagel, Maalox et Fosfalyugel).
  3. Un traitement antibiotique est en cours pour prévenir les infections bactériennes. Souvent utilisé - Ampicilline, Tobramycine et Carbénicilline, Ampioks, Cefobid, Céfuroxime, Doxycycline, Cefspan.
  4. Les analgésiques pour le foie et le pancréas associés aux antispasmodiques - No-Spa et Baralgin, Diclofenac, Papaverine, Spazgan soulagent le syndrome douloureux et contribuent à la normalisation des fonctions pancréatiques.
  5. Pour éviter que l’estomac ne souffre, choisissez les anti-H2: ranitidine, famotidine.
  6. En présence d'œdème pancréatique, résultant du processus inflammatoire, prenez - Kontrykal, Gordoks.

Tous les médicaments, comme dans la période d'exacerbation de la maladie et dans la période de rémission, sont prescrits par un médecin. Chaque type de pilule pour le foie et le pancréas a son propre objectif.

Médicaments peptidiques

La médecine moderne utilise des peptides pour le traitement complexe du foie et du pancréas. Les peptides ou petites protéines régulent presque tous les processus du corps humain et augmentent son pouvoir protecteur.

Les substances médicinales du groupe peptidique effectuent la régénération tissulaire. Les peptides aident à nettoyer le foie et le pancréas des poisons et des toxines, en produisant un effet efficace sur les processus métaboliques du corps.

Liste de médicaments peptidiques pour le foie et le pancréas

Comprimés du pancréas

La perturbation du pancréas peut entraîner diverses maladies graves. Quelles pilules du pancréas existent, quels sont leurs noms, comment agissent-ils?

Le rôle du pancréas et des maladies les plus courantes

Pancréas - partie du système endocrinien. Participe au processus de digestion, produit les enzymes nécessaires. Ces enzymes décomposent les graisses, les protéines et les glucides pour faciliter le processus d'absorption par les intestins et neutraliser l'environnement gastrique acide.

Maladies courantes associées à une perturbation du pancréas:

  • pancréatite aiguë ou chronique;
  • cancer du pancréas;
  • diabète sucré;
  • la fibrose kystique;
  • kyste;
  • la lipomatose;
  • nécrose des tissus des glandes.
  • syndrome de douleur paroxystique;
  • douleurs persistantes aggravées après avoir trop mangé, alcool, aliments gras, frits, épicés;
  • nausée, vomissement;
  • la diarrhée;
  • manque d'appétit.

Quels médicaments pour traiter le pancréas?

La pharmacothérapie est conçue pour éliminer les principales causes qui ont contribué au développement d’une inflammation dans le pancréas, ainsi que:

  • arrêtez la douleur;
  • restaurer la fonction digestive (compenser le déficit en enzyme, restaurer la microflore);
  • compenser une déficience endocrinienne.

Ces objectifs sont atteints à l'aide de médicaments bien connus qui rétablissent le travail du pancréas.

Tous les médicaments ont des contre-indications, vous ne pouvez pas établir un diagnostic et choisir un traitement de manière indépendante!

Médicaments à action antibactérienne

Pour soulager l'inflammation, les médecins prescrivent des antibiotiques. Ces médicaments sont conçus pour prévenir les complications possibles (péritonite, abcès, sepsie).

Préparations enzymatiques

Le traitement de la pancréatite doit être accompagné d’enzymes qui normalisent la digestion.

Ils ne restaurent pas la fonction d'un organe, mais apportent à l'organisme les substances nécessaires à la digestion et à l'absorption correctes des vitamines liposolubles.

La posologie est prescrite par un médecin, une mauvaise utilisation des antibiotiques est nocive pour la santé.

Le pancréas étant incapable d’allouer une quantité suffisante d’enzymes, celles-ci sont achetées en pharmacie et par voie orale lorsqu’elles consomment des aliments gras. Si la fonction exocrine est trop altérée, ils sont saouls même lorsqu'ils mangent des aliments inoffensifs.

Enzymes extraites d'organes d'animaux. L'ingrédient actif est la pancréatine. Liste des produits à teneur en pancreatine:

Pour prévenir la destruction de la pancreatine dans le suc gastrique, les médicaments sont enfermés dans un enrobage entérique. Il dissout l'environnement alcalin du duodénum.

Après la libération des enzymes et le début de leurs actions.

Nausée, allergie après administration.

Moyens à produire sous forme de gélules contenant des microgranules avec pancréatine, ainsi que sous forme de comprimés. Les gélules ont un prix plus élevé, mais les fabricants estiment qu'elles sont plus efficaces et mieux mélangées à la nourriture.

Antispasmodiques, analgésiques

Ce groupe de médicaments comprend des médicaments dont l'action est d'éliminer les spasmes des muscles musculaires de l'intestin:

Et des drogues mélangées. Ils contiennent des analgésiques:

En cas d'attaques de pancréatite signifie soulager la douleur. Le médecin choisit les médicaments en fonction de l'intensité de la douleur: analgésique (Baralgin, Pentazocine), analgésiques narcotiques (Promedol, Tramal).

Antiacides efficaces

Si la maladie pancréatique est accompagnée d'une insuffisance exocrine, une douleur et un syndrome dyspeptique surviennent. Dans ce cas, les antiacides sont également utilisés. Ces médicaments inhibent la libération d'acide chlorhydrique, lient l'acide chlorhydrique et le neutralisent.

Phosphalugel, Maalox, Almagel et d'autres suspensions antiacides réduisent l'acidité de l'environnement gastrique, réduisent le nombre d'enzymes détruites, procurent à la glande un repos fonctionnel et une récupération accélérée. En règle générale, ces médicaments enveloppent la membrane muqueuse du corps et le protègent des effets agressifs du suc digestif. Efficace contre les troubles digestifs et les intoxications alimentaires.

En raison de leur action absorbante, ces agents lient les agents pathogènes, les substances toxiques, les gaz et les éliminent du corps. Ne pas conduire à une forte alcalinisation du corps, ne pas augmenter la production d'acide chlorhydrique en réponse à sa neutralisation.

Oméprazole et autres médicaments

Le rabéprazole, le lansoprazole et la famitidine sont prescrits comme antisécréteurs. L’oméprazole est l’un des plus efficaces. Ce médicament élimine rapidement la douleur lors de l'exacerbation de maladies chroniques du pancréas. Traite les inhibiteurs de la pompe à protons réduisant la production d'acide.

Élimine l'agent pathogène Helicobacter pylori. Réduit la gravité des symptômes, réduit le risque de récurrence de la maladie avec complications. Facilite la condition en deux heures.

Ne peut être pris quand:

  • hypersensibilité aux composants;
  • grossesse, allaitement;
  • gastrite à faible acidité;
  • Oncologie du tube digestif;
  • l'ostéoporose;
  • infections du tube digestif;
  • insuffisance hépatique.

En association avec d'autres médicaments, prescrire des médicaments qui éliminent les symptômes négatifs dans le tractus gastro-intestinal et dans le corps en général:

  • Hilak Forte et Smekta sont efficaces contre la diarrhée et la dysbiose;
  • de l'intoxication aidera angle activé, Enterosgel;
  • en violation de la motricité intestinale, vous devez boire du Trimedat, qui stimule la musculature de l'organe.

Traitement des remèdes populaires

La médecine traditionnelle associée à un traitement médicamenteux accélérera la récupération et soulagera l'état du patient. Les recettes suivantes vous aideront:

  1. Il est nécessaire de boire 100 ml d'infusion à partir des feuilles de fraises, canneberges, myrtilles, stigmates de maïs. Les composants sont pris à parts égales, broyés, versé un verre d'eau chaude. Insister sur la nuit.
  2. Différentes herbes sont très efficaces. Besoin de boire 50 g de décoction de caramel au beurre et de l'absinthe.
  3. Dans un verre de kéfir, mélangez une cuillère à soupe de farine, mangez le mélange le matin en le remplaçant par un petit-déjeuner.
  4. Prendre 30 gouttes de teinture de Rhodiola Rosea avant les repas.
  5. Les feuilles de persil sont lavées, étalées sur le fond de la casserole, ajoutez du lait, qui devrait recouvrir complètement les feuilles. Plats mis au four. Le lait devrait être fondu, mais pas bouilli. Filtrer. Chaque heure utilise deux cuillères à soupe. Signifie boire jusqu'à la fin de la journée. C'est un diurétique efficace. Il a un effet bénéfique sur le pancréas, est capable de rafraîchir et d'améliorer le teint.

Régime pendant les exacerbations

Le régime thérapeutique réduit la sécrétion gastrique, prévient la survenue de complications et stabilise la pancréatite chronique.

Les comprimés, les suspensions ou les remèdes populaires seront impuissants si le patient est nourri, qu'horrible.

Lorsque les exacerbations doivent respecter un jeûne de trois jours. Buvez un litre d’eau minérale chaude et environ deux verres de bouillon aux hanches. Trois jours par semaine, suivez un régime hypocalorique. Refusez les produits contenant des fibres grossières qui stimulent les glandes digestives à partir de lait pur. Manger fractionné, en petites portions. Les aliments doivent être mijotés ou bouillis et non frits.

  • soupes muqueuses à base de céréales (à l'exclusion du mil) sur l'eau;
  • soufflé ou boulettes de viande à la vapeur de viande maigre;
  • omelette cuite à la vapeur (pas plus de deux œufs par jour);
  • fromage cottage frais et faible en gras;
  • plats de légumes;
  • boissons aigres;
  • le thé est préférable de remplacer les hanches de bouillon.

Les plats gras, fumés, les cornichons, les épices, les champignons, les sodas, l'alcool sont interdits.

Un régime thérapeutique associé à des médicaments bien choisis peut normaliser le fonctionnement d'un organe.

La thérapie elle-même n'est pas prescrite et le diagnostic n'est pas établi. Lorsque les premiers symptômes de troubles du pancréas doivent aller chez le médecin. Un traitement inapproprié nuit à la santé. Le temps sera perdu et la maladie prendra un cours chronique.

Pilules efficaces pour le pancréas

Les comprimés pour le pancréas peuvent être achetés à presque toutes les pharmacies. Mais comment choisir le bon et le plus déterminer le dosage correct? Vous trouverez dans cette revue des réponses à ces questions et à d’autres relatives au traitement du pancréas et du foie.

Quand prendre des pilules

Le pancréas réagit au stress, à une alimentation malsaine, à l'alcool (en particulier aux boissons de qualité médiocre) et à la fatigue générale. Il est enflammé, alors que sa taille augmente considérablement. Étant donné la proximité étroite entre le corps humain du pancréas et du foie, la violation affecte la performance des deux organes. La glande élargie exerce une pression sur le foie, perturbant le processus de métabolisme, y compris la sécrétion de bile.

La grande taille que prend la glande enflammée affecte sa capacité à produire les enzymes nécessaires au traitement de la nourriture consommée et son assimilation ultérieure dans le système digestif.

Sur cette base, il est clair à quel point le corps est le pancréas dans le corps humain. Par conséquent, il devrait être traité sans tarder pour plus tard et ne pas espérer que la maladie se transmette d'elle-même. Au contraire, cette maladie peut prendre une forme chronique, mortelle pour un malade.

Avant de dire comment restaurer le travail du pancréas, considérons les symptômes de la maladie. Les symptômes qu'il est temps de prendre des pilules sont les symptômes suivants:

  • manque d'appétit;
  • vomissements;
  • la diarrhée;
  • faiblesse générale.

Mais le signe principal que le pancréas a besoin d’aide sous forme de médicaments sera une crise de douleur dans l’hypochondre gauche. Ils sont améliorés en mangeant des aliments gras, des aliments frits, des plats épicés, de l'alcool.

Le pancréas est sensible à la consommation d'alcool.

La douleur peut provoquer des attaques ou être présente en permanence (douleur dite sourde). Cela dépend du type de nourriture qu'une personne a mangé et de l'ampleur de l'inflammation de son pancréas.

Les experts notent que dans la pancréatite chronique, la douleur causée par une inflammation constante des tissus devient permanente. Son apparition est provoquée par presque tous les aliments, les vomissements et la diarrhée commencent plusieurs heures après le repas.

Il est nécessaire de traiter immédiatement une maladie de la glande, en empêchant la maladie de se développer et d'entrer dans la phase chronique. Pour ce faire, il est nécessaire d'éliminer l'inflammation en prenant les pilules nécessaires. Sur quels médicaments aideront à faire face à la maladie, considérez ci-dessous.

Quelles sont les pilules recommandées pour traiter le pancréas

Avec les symptômes ci-dessus, une personne doit immédiatement consulter un médecin pour obtenir des conseils. Mais il y a des situations où le médecin n'est pas là et le médicament doit être appliqué dès que possible. Pour ce faire, vous pouvez contacter la pharmacie la plus proche, où presque tous les médicaments nécessaires sont en vente.

Les effets des médicaments sur les maladies inflammatoires du pancréas et du foie sont divisés en 2 parties:

  • soulager les spasmes douloureux;
  • restaurer la fonction d'organe.

Si vous avez une douleur aiguë, indiquant le début d'une attaque de la maladie, vous pouvez prendre des antispasmodiques, par exemple des médicaments Drotaverine, No-Spa et No-Spa Forte. Ils vont détendre les muscles et accélérer l'élimination du spasme.

Le dosage est autorisé comme suit:

  • Drotaverinum ou No-Shpa - 2 comprimés;
  • No-Spa Forte - 1 comprimé.

Également dans le traitement d'une crise aiguë d'inflammation du pancréas, aide tout analgésique, par exemple, le paracétamol ou l'aspirine. Cela réduira la douleur et donnera la possibilité d'aller normalement à l'hôpital ou à un assistant médical.

Dans le même temps, les préparations du type Tylenol et les sulfamides, qui empoisonnent le foie avec des toxines, doivent être évités. Ce dernier est déjà difficile pour l'inflammation, vous ne devez donc pas le charger en plus.

En plus de ces médicaments, les antibiotiques sont prescrits par les résultats de l'examen et de l'analyse des analyses par le médecin traitant. Ils sont sélectionnés individuellement pour chaque personne, en tenant compte de la tolérance individuelle et de la présence de réactions allergiques.

Des antibiotiques, tels que la ceftriaxone, sont nécessaires pour bloquer le processus naissant d'inflammation tissulaire et sa transition ultérieure vers le stade de destruction. Cela commence en raison de la réaction anormale des enzymes produites par le pancréas. L'étape suivante peut être la mort (nécrose) des tissus et l'infection du corps par des produits de désintégration (sepsis).

Mais les antibiotiques, comme d’autres médicaments, sont prescrits par un médecin, il n’est pas recommandé de les choisir et de les prendre soi-même.

Remèdes pour la récupération du pancréas

Comment aider le pancréas encore? Après avoir retiré l'attaque douloureuse et respecté les restrictions alimentaires, le patient commence à prendre des médicaments qui favorisent le développement d'enzymes spécifiques. Ils sont nécessaires pour faciliter le processus de digestion des aliments et d’assimilation du corps de ses composants.

La restauration du pancréas peut commencer avec la réception de Festala. Ces pilules sont dans presque toutes les pharmacies. La préparation contient des composants qui facilitent la digestion des aliments et soulagent la charge de la glande et des autres organes impliqués dans le processus. La posologie du médicament est généralement indiquée dans les instructions ci-jointes.

Le médicament est l'action plus prononcée de la pancréatine. Ce médicament est un agent enzymatique, il contient des composants qui aident les organes internes à absorber les protéines, les glucides et les graisses libérés au cours du processus de digestion.

Le nombre de comprimés, généralement pris avec de la nourriture, dépend de la gravité de la maladie et de sa durée. De la même chose dépend du déroulement de la prise du médicament. Les comprimés boivent de 1 semaine à 1 mois. Il est important de noter qu'il est préférable de coordonner la réception de Pancreatinum avec le médecin traitant.

Mezim et Créon ont un effet similaire, qui contribue également à l'absorption des aliments et soulage le pancréas. Leur posologie peut être trouvée dans les instructions ci-jointes.

Toutes les pilules ci-dessus aident le corps à établir la digestion. Et comme tout médicament, ils peuvent provoquer des effets secondaires. Leur force et leur durée dépendent de la tolérance personnelle des composants qui composent le médicament.

Les experts notent que ces outils ont un effet puissant sur le corps, ils ne doivent donc pas être maltraités. Dans le traitement de l'inflammation du pancréas ne sera pas en mesure de se débarrasser rapidement de la maladie en utilisant une dose de charge de pilules. Cela ne peut que vous faire mal.

Par conséquent, il est fortement recommandé de consulter un médecin dès les premiers signes de la maladie et de demander son avis, notamment en ce qui concerne la prise de médicaments.

Comment améliorer l'effet des comprimés

En parlant de la façon de restaurer le pancréas avec des médicaments, quelques mots devraient être dit sur la façon d’améliorer l’effet des médicaments.

Dans une crise aiguë, il vaut mieux abandonner la nourriture pour une journée.

En cas d’attaque aiguë, il est préférable d’abandonner toute nourriture pendant une journée et de ne boire que de l’eau non gazeuse. Il aide à soulager l'inflammation de la glande. Au cours des 3 à 5 prochains jours, vous devez prendre des aliments simples, faciles à digérer, tels que du porridge. Sa digestion sur le fond des pilules prises sera facile, sans problèmes d'enzymes.

Après avoir arrêté l'attaque et décidé de prendre des médicaments avec l'aide de médecins, vous devriez poursuivre le régime. L'alcool, les aliments gras et épicés, les aliments frits, les pâtes au blé dur et le pain frais sont strictement interdits à cette heure. En général, tous les produits qui requièrent l'effort du corps du patient lors de la digestion et de l'assimilation.

Le menu devrait inclure des soupes de légumes légers, des céréales et un peu de viande maigre bouillie. Dans certains cas, vous pouvez utiliser du lait faible en gras en petites quantités. Le pain peut être mangé seulement hier, éliminant ainsi la cuisson et les sucreries.

En plus de prendre les médicaments, les médecins prescrivent la paix aux malades. L'ensemble de ces mesures aidera à établir la production d'enzymes et à normaliser l'action du pancréas. Si la maladie commence, vous devrez vous rendre à l'hôpital pour suivre un traitement complet et récupérer.

Vous devez savoir que tout en prenant des pilules ne devrait pas augmenter la dose, en violation des recommandations des instructions. Et à la première occasion, le patient doit se rendre à l'hôpital pour consulter un spécialiste. Le médecin vous prescrira des médicaments et sélectionnera la posologie optimale qui aidera à un rétablissement rapide.

Médicaments pancréatiques traitement des symptômes de la maladie

Parfois, l'état de santé pendant l'inflammation du pancréas empire tellement qu'une personne doit appeler une ambulance et se rendre à l'hôpital. Dans les hôpitaux, traité intensément avec des compte-gouttes et des médicaments puissants. Si vous avez de tels problèmes, mais que la situation ne s'aggrave pas, prenez des médicaments pour les médicaments pancréatiques par vous-même. Ce processus sera long et difficile, mais si vous agissez de manière cohérente, vous pourrez récupérer rapidement. Pour en savoir plus, découvrez toutes les nuances des soins médicaux.

Causes de l'inflammation du pancréas

Dans la plupart des cas, l'inflammation du pancréas est provoquée par des facteurs tels que la dépendance à l'alcool et les calculs biliaires. En outre, les causes de cette maladie peuvent être associées à la chimiothérapie, aux hormones, aux blessures, aux infections et à l’utilisation excessive de produits pharmaceutiques puissants. Dans de rares cas, les agents pathogènes des processus inflammatoires dans les tissus pancréatiques restent idiopathiques - inexpliqués.

Symptômes et signes

Chaque personne devrait être informée des premières manifestations de la pancréatite afin de pouvoir réagir à temps et commencer le traitement. Dans les premiers stades, l'inflammation du pancréas se déclarera, créant les troubles suivants:

  • constipation, accompagnée de ballonnements;
  • indigestion alimentaire;
  • sensation de lourdeur et d'inconfort après un repas;
  • attaques douloureuses soudaines dans le haut de l'abdomen;
  • des nausées;
  • des frissons;
  • vomissements

Quels médicaments prennent

La pancréatite étant largement répandue et assez curable, la médecine moderne dispose d’un arsenal étendu de moyens pour lutter contre cette maladie. Le traitement médicamenteux du pancréas enflammé à la maison prend beaucoup de temps, mais avec une sélection appropriée des fonds, la guérison est possible. Les patients doivent avoir une idée des principaux médicaments utilisés pour lutter contre la pancréatite. Chaque outil a des indications d'utilisation spécifiques. Vous devez les connaître par cœur pour que le traitement soit bénéfique et non nuisible.

Dans la pancréatite aiguë

Ces médicaments aideront à soulager une crise, mais le patient devra ensuite se rendre immédiatement à l'hôpital, où des spécialistes qualifiés lui prescriront un traitement conservateur. Si vous ou un membre de votre ménage avez une crise de pancréatite avec fièvre, assurez-vous qu'il y a toujours les médicaments suivants dans le coffre à médicaments:

  • Pas de shpa;
  • Drotavérine;
  • Papavérine;
  • La gentamicine;
  • Oméprazole;
  • Rennie;
  • Ranitidine.

Une exacerbation de la pancréatite ne peut être sans cause. Par conséquent, un soulagement temporaire après une crise ne peut être considéré comme un retour à un état de santé normal. Le refus de soins médicaux professionnels peut entraîner le développement de la fibrose. Cette dangereuse maladie concomitante ne se manifeste pas. Détecter c'est possible seulement sur l'échographie.

Avec une pancréatite chronique

L'inflammation chronique peut causer une déficience fonctionnelle. Afin d'éviter une augmentation de la taille de la tête du pancréas, les médecins prescrivent un traitement à long terme avec les médicaments de la liste:

En complément de ces médicaments, des préparations spéciales devront être prises pour améliorer la digestion et restaurer la microflore intestinale:

Classification des médicaments pour le traitement du pancréas et du foie

Arsenal de moyens pour lutter contre les maladies du foie et du pancréas a plusieurs dizaines de noms de médicaments. Ils sont divisés en plusieurs catégories, chacune servant un objectif spécifique. Certains médicaments soulagent les symptômes, d'autres soulagent la douleur, d'autres combattent directement l'inflammation. Pour le traitement de la pancréatite, appliquez la classification suivante des médicaments pour savoir comment les utiliser correctement.

Analgésiques

Les analgésiques ne contribuent pas au rétablissement, cependant, les exacerbations de la maladie sont plus facilement tolérés avec eux. Lorsque l'inflammation du pancréas commence l'obstruction du système canalaire. Le parenchyme gonfle, il y a des changements morphofonctionnels importants dans les nœuds du plexus nerveux. La douleur devient insupportable, raison pour laquelle il existe un besoin urgent d'anesthésie médicale. À ces fins, utilisez les médicaments suivants:

  • Mebeverin;
  • Papavérine;
  • Buscopan;
  • Meteospasmil;
  • Acétamiphène;
  • Baralgin;
  • Indométacine;
  • Movalis;
  • Voltaren.

Les enzymes

En prenant des enzymes, une personne soulage l'inflammation du pancréas et réduit sa charge. De ce fait, les processus digestifs sont normalisés. Dans le contexte du système général de traitement de la pancréatite, les enzymes jouent un rôle important en aidant le corps à rétablir les forces naturelles. Il existe de nombreux médicaments qui saturent le système digestif avec les composants nécessaires, et tous ont une composition similaire.

La substance active est la pancréatine, qui est un extrait pancréatique à haute teneur en composants enzymatiques principaux - lipase, amylase et protéase. Lorsque vous contactez la pharmacie pour des médicaments enzymatiques, demandez les noms suivants:

Antiémétique

L'une des principales manifestations de l'inflammation du pancréas est la nausée, qui entraîne souvent des vomissements biliaires. Il n’est pas possible de contrôler l’estomac pendant l’exacerbation de la pancréatite. Vous devez donc prendre des médicaments spéciaux pour assourdir l’envie. En soi, les vomissements n'apportent pas de soulagement au patient. Le processus douloureux consistant à se débarrasser de la nourriture non cuite supprime la force et aggrave la situation; par conséquent, l'utilisation d'antiémétiques est une nécessité. Dans de tels cas, les médecins prescrivent les médicaments suivants:

  • Zerakal;
  • Métoclopramide;
  • Chlorhydrate de métoclopramide;
  • Metukal.

Antidiarrhéique

On observe souvent une diarrhée dans la pancréatite aiguë - un syndrome qui se manifeste par des selles liquides fréquentes. Dans de tels cas, une enquête est menée et, à la fin du diagnostic, un traitement approprié est prescrit. Lutter contre la violation du processus d’excrétion des déchets est nécessaire pour éliminer les effets secondaires (déshydratation, intoxication) et accélérer la récupération. La tâche principale du patient est de suivre le régime alimentaire prescrit par le médecin. Il est conseillé au patient de prendre des médicaments contenant de la diarrhée. Prenez les médicaments suivants:

Médicaments antiacides

L'apparition de douleurs insupportables dans la partie supérieure de l'abdomen au cours de la pancréatite indique une augmentation de la pression à l'intérieur des conduits et une augmentation de la sécrétion des sucs pancréatiques. L'équilibre acido-alcalin est perturbé, des processus non naturels se développent dans l'estomac, ce qui ne peut être contré que par des antiacides. En règle générale, ils sont prescrits pour une courte période, et uniquement dans le but de sortir le patient d'un état critique. Ecrivez vous-même une liste de médicaments qui soulagent la douleur aiguë dans le pancréas:

Agents antisécrétoires

Les médicaments de cette catégorie sont utilisés en violation des fonctions de sécrétion des cellules de l'estomac. Sans eux, le traitement de la pancréatite aiguë est sérieusement entravé. Tant que l'estomac produira un surplus de jus, l'amélioration ne viendra pas. L'inactivité peut conduire à une tumeur pancréatique, qui peut être éliminée de la seule façon possible - par la chirurgie. Un traitement médical rapide est nécessaire pour soigner la pancréatite, sans en arriver à un état critique. Les médicaments suivants fournissent un effet antisécrétoire rapide:

Antibiotiques à large spectre

L'utilisation de médicaments de ce groupe est nécessaire dans la lutte contre des maladies complexes telles que la cholécystopancréatite. Les antibiotiques à large spectre peuvent améliorer l’état du patient en quelques jours. En prenant de tels médicaments, le patient doit prendre soin de la microflore, car même l’organisme adulte le plus puissant ne peut tolérer leurs effets secondaires sans conséquences.

Les médecins doivent prescrire des médicaments puissants dans les cas où les tests de la diastase donnent des résultats décevants. Pour savoir comment traiter la pancréatite dans ses formes critiques, écrivez une liste des médicaments les plus courants de la catégorie des antibiotiques à large spectre:

Antispasmodiques myotropes

Les spasmolitiques gastro-intestinales font partie des médicaments de premier choix dans la lutte contre les douleurs aiguës du pancréas. Les médicaments antispasmodiques pendant plusieurs heures normalisent le travail des muscles et réduisent leur tension. Les médecins disposent ainsi de plus de temps pour choisir une méthode efficace de traitement de la maladie et décider de la pilule qu'il leur convient de prescrire.

Dans les situations d'urgence, lorsque les médecins n'ont pas la possibilité d'examiner le patient à la clinique, cette classe de médicaments est utilisée pour soulager les attaques de pancréatite. Le groupe principal d'antispasmodiques myotropes pour le traitement des maladies du pancréas comprend les médicaments suivants:

Anti-inflammatoires non stéroïdiens

Les médicaments de ce groupe possèdent d’excellentes propriétés antipyrétiques, anti-inflammatoires et analgésiques. Le terme «non stéroïdien» indique la différence entre les médicaments de ce groupe et les glucocorticoïdes ayant des effets indésirables. Le risque d'intoxication par de tels moyens est extrêmement faible. On croit qu'ils sont inoffensifs. Les représentants les plus courants de la catégorie des AINS pour le traitement des maladies du pancréas sont:

Les médicaments les plus efficaces pour restaurer le pancréas

Les questions sur le traitement du pancréas dans la pancréatite aiguë / chronique sont décidées par les médecins. À la fin du traitement médicamenteux, le patient est retiré de l’observation et reçoit des recommandations pour améliorer la santé et prévenir les récidives de la maladie. Les médecins expliquent en détail les médicaments à prendre pour rétablir l'état normal du pancréas. Dans la plupart des cas, après avoir réussi à se débarrasser de la pancréatite, les médicaments réducteurs décrits ci-dessous sont prescrits.

Le pancréinol est un remède à base de plantes hautement efficace et, en même temps, naturel et totalement inoffensif pour le corps. Lorsque le traitement des médicaments du pancréas enflammé sera terminé, le pancrétinol aidera à consolider l'effet thérapeutique, à restaurer le travail cellulaire et à compenser les dommages causés par les antibiotiques. Sa composition est:

Recommandations d'utilisation:

  1. La durée du traitement est de 4 semaines, durant lesquelles vous devez prendre un comprimé par jour, en même temps.
  2. Si nécessaire, répétez le traitement prophylactique pendant un intervalle de temps de 30 jours.

La bifidumbactérine est largement répandue sur le territoire de la Fédération de Russie. Le médicament est vendu en pharmacie à un prix abordable. Son action vise à stabiliser le travail des cellules pancréatiques et à restaurer la microflore des organes digestifs. La bifidumbactérine améliore le métabolisme, prévient le développement de processus inflammatoires et renforce le système immunitaire. La composition d'une seule dose:

  • bifidobactéries vivantes - pas moins de 107;
  • saccharose - 7-10%;
  • gélatine comestible - 0,7-1,0%;
  • lait écrémé - 15-25%.

Recommandations d'utilisation:

  1. Le contenu du flacon est dissous dans de l'eau bouillie à la température ambiante à raison de 10 ml par dose.
  2. Le nombre de doses du médicament pour une dose est déterminé par l’échelle figurant sur l’emballage.
  3. Prenez le médicament dont vous avez besoin 25-30 minutes avant les repas.

Hilak Forte - l drogue pour aider le système digestif. L'utilisation systématique contribue à la stabilisation de l'équilibre acido-basique, à la normalisation de la microflore, à la restauration des fonctions métaboliques du pancréas et à l'amélioration de l'état général.

Hilak Forte aide à préserver les propriétés physiologiques des muqueuses. Il élimine les effets de l'interaction avec des substances provenant de médicaments utilisés pour traiter les maladies du pancréas. La composition comprend des substrats de produits métaboliques et de substances auxiliaires:

  • Streptococcus faecalis - 12,5%;
  • Lactobacillus acidophilus - 12,5%;
  • Escherichia coli - 25%;
  • Lactobacillus helveticus - 50%;
  • sorbate de potassium;
  • acide citrique monohydraté;
  • acide phosphorique concentré;
  • phosphate de potassium;
  • acide lactique.

Recommandations d'utilisation:

  1. Le médicament est pris par voie orale ou avec de la nourriture, en le diluant dans une petite quantité de liquide.
  2. La fréquence d'utilisation du médicament - 3 fois par jour, 45-50 gouttes.
  3. La durée de la récupération est déterminée individuellement.
  4. Avec l'amélioration de la dose du médicament est réduit.

Prévention des maladies du pancréas

Afin de ne pas avoir à réfléchir à la manière de traiter la pancréatite, essayez de prévenir l'apparition de la maladie. Si vous vous inquiétez du diabète, soyez particulièrement prudent, car cette maladie développe souvent une pancréatite. La prévention des maladies du pancréas n'est pas une grosse affaire. Écrivez vous-même les recommandations simples d'experts qui vous aideront à rester en bonne santé pendant de nombreuses années:

  • refuser la malbouffe des fast-foods;
  • limiter la consommation d'alcool;
  • n'abusez pas de drogues sans ordonnance médicale;
  • utiliser des produits naturels: grenade, propolis, agrumes, viande maigre et poisson;
  • Si vous sentez que le pancréas fait mal, consultez immédiatement un médecin.

Les informations présentées dans l'article sont à titre informatif seulement. Les matériaux de l'article n'appellent pas d'auto-traitement. Seul un médecin qualifié peut diagnostiquer et conseiller un traitement en fonction des caractéristiques individuelles d'un patient particulier.

Liste de médicaments pour le traitement du pancréas

La pancréatite aiguë et chronique sont des complications dangereuses. Si le temps ne répond pas, il peut y avoir des foyers de destruction ou une fonte massive de la glande elle-même. Dans ce contexte, le coeur, les reins, l'insuffisance respiratoire est formé. La mortalité durant la phase aiguë augmente de 30%.

À cause des complications dangereuses, il est important de mener une thérapie en temps opportun, sur laquelle repose le traitement médicamenteux. Après avoir lu l'article, chacun d'entre vous recevra des informations complètes sur les médicaments utilisés pour le pancréas.

Si une pancréatite est détectée, le traitement de la maladie est effectué tout au long de la vie. Le patient doit surveiller de près son état, suivre scrupuleusement les recommandations du médecin traitant, prendre régulièrement des médicaments sur ordonnance permettant d’éliminer les symptômes de la maladie qui se développent au cours d’une exacerbation.

Médicaments contre les effets

Le schéma thérapeutique est construit de telle sorte qu'il aide à arrêter la douleur, à compenser l'insuffisance de la glande, à réduire le processus inflammatoire, à prévenir le développement de complications. Pour ce faire, utilisez les médicaments suivants.

Analgésiques

En cas de douleur aiguë, utilisez les médicaments suivants:

  • Les antispasmodiques "Nosh-pa", "Spasmalgon" sont utilisés en cas de syndrome persistant dû à une augmentation de la pression dans les canaux pancréatiques.
  • Les inhibiteurs de la pompe à protons "Oméprazole", "Rabéprazole" réduisent l'activité de l'organe malade.
  • «Diclofenac» ou «Nurofen» sont prescrits pour supprimer l’inflammation.
  • "Duspatalin" est utilisé pour soulager les spasmes du tractus gastro-intestinal.

Antiémétiques

Tous les stades de la maladie peuvent être accompagnés d'épisodes récurrents de nausées et provoquer des troubles dyspeptiques. S'ils ne s'arrêtent pas au traitement médical, on administre au patient des injections «Métoclopramide» ou des médicaments par voie orale (noms des comprimés «Zeercal», «Itoprid», «Trimébutine»).

Antiacides

Ce groupe de médicaments aide à réduire la production d'acide chlorhydrique dans l'estomac. Il augmente le niveau des enzymes qui, au cours du processus d'inflammation du pancréas, sont activés et commencent à digérer les tissus de l'organe décrit. C'est pourquoi «Maalox» ou «Almagel» est prescrit aux patients atteints de pancréatite chronique.

Antibiotiques

Ils constituent un élément important du schéma thérapeutique. L'œdème des glandes entraîne la formation d'un épanchement - un liquide contenant des substances biologiquement actives. Ils s'accumulent dans la cavité abdominale et sont mélangés à un excès d'enzymes. Un tel mélange explosif recouvre progressivement les organes internes situés à proximité. Il existe une péritonite qui, dans 70% des cas, entraîne la mort.

Pour lutter contre l'inflammation péritonéale, on utilise des médicaments antibactériens qui agissent contre la microflore anaérobie ("pénicillines", "célaphosporines"). Dans le cours aigu de la maladie, ils aident à prévenir l’apparition de complications dangereuses. Pour le traitement de la forme chronique, la préférence est donnée aux médicaments Ampioks ou Cefopérazone.

Phytodrugs

Les plantes médicinales réduisent en douceur l'inflammation du pancréas. Ils restaurent la perméabilité à l'intérieur des conduits et contribuent à l'élimination des toxines du corps. De telles propriétés ont des charges avec une action cholérétique. Il est conseillé de les utiliser en période de rémission, vous devez boire longtemps, des cours de huit semaines avec des interruptions.

Les médecins prescrivent des remèdes à base de plantes et pendant le traitement des exacerbations de maladies. Cette thérapie supplémentaire permet de réduire la dose de médicaments et la durée de leur admission.

Lors du choix d'un remède, il est important de comprendre que le traitement anti-rechute doit être effectué uniquement comme indiqué. Et comme le traitement de la pancréatite nécessite une approche individuelle, il est possible de prendre des phytopreparations uniquement sur ordonnance.

  • Pendant la période d'exacerbation, les infusions préparées à partir d'aneth, de menthe ou de collection, comprenant de la camomille pharmaceutique, des fleurs d'immortelle et des feuilles de mélisse, aident à enrayer les douleurs spasmodiques.
  • Éliminer la formation excessive de gaz permet le bouillon de Potentilla, il est également efficace dans la lutte contre les selles liquides fétides.
  • Les médicaments de la pharmacie sur la plante ont un effet anti-ulcéreux (le Rabeprazol) et produisent un effet antispasmodique (Buscopan).

Médicaments antisécrétoires

Le choix du médicament est basé sur la présence de symptômes de troubles dyspeptiques. Suppression de la production de l'acide chlorhydrique anti-H2:

  • "Ranitidine".
  • "Famotidine."
  • Omez (ses homologues bon marché oméprazole, gastrozol).

Des maladies

En pratique médicale, il existe deux formes de pancréatite. La nature de son parcours est aiguë et chronique, la phase latente est constituée de rémissions et de rechutes. Chaque étape a son propre traitement.

Pancréatite aiguë

Le processus d'inflammation intense provoque un retard d'enzymes dans les canaux de l'organe interne. En conséquence, le pancréas commence à se digérer. Une attaque entraîne l'apparition d'un œdème et une augmentation de la taille de la partie affectée. Parfois, la mort des tissus survient.

Dans le même temps, les personnes ressentent une douleur intense près du plexus solaire, elle est administrée latéralement dans le dos. L'estomac gonfle, la fièvre monte. Les traits du visage deviennent coupants. La peau devient pâle et collante. Toute prise de nourriture provoque des nausées et des vomissements, ni n'apporte de soulagement. Seul le jeûne peut améliorer le bien-être du patient.

Sur le fond de la pancréatite, la diarrhée apparaît, les matières fécales ont une consistance liquide, elles contiennent des particules de nourriture non digérée et de la mousse. Les vomissements et la diarrhée constants déshydratent le corps. La perte d'électrolytes contribue à l'apparition de l'essoufflement, conduit à un dysfonctionnement du système cardiovasculaire.

Dans une telle situation, une intervention médicale immédiate est nécessaire, sinon la mort est possible. Jusqu'à ce que l'ambulance arrive, il est nécessaire que le patient assure la paix, applique une compresse avec de la glace dans le haut de l'abdomen et administre un anesthésique.

Le traitement de l'inflammation aiguë est effectué par des médicaments sur les effets. Tout d’abord, il est important d’arrêter les principaux symptômes du processus. L’équipe d’urgence qui arrive sur les lieux:

  • Mettez le patient un goutte à goutte avec une solution saline.
  • Cela donnera un moyen d'aider à arrêter les vomissements ("Zeercal").
  • Faire une injection anesthésique ("Ketanov").
  • Assurera la réception d'une ampoule de médicament antisécrétoire.

Déjà à l'hôpital, les procédures de diagnostic nécessaires sont effectuées. Si une forme de pancréatite destructive est suspectée, le patient est transféré au service de chirurgie pour une intervention chirurgicale afin de retirer les sites de peau morte. Si des symptômes de péritonite sont détectés, une laparoscopie est effectuée.

Le traitement hospitalier est effectué comme suit. Les patients sont affectés à:

  1. Les diurétiques qui réduisent le gonflement de l'organe enflammé et éliminent les enzymes digestives du sang («furosémide» ou «diacarbe»).
  2. Le médicament "Omez" (80 mg par jour).
  3. Pour éliminer les vomissements, le métoclopramide est injecté par voie intraveineuse.
  4. Le traitement repose sur des médicaments pour le pancréas, dont les principes actifs bloquent les enzymes digestives (Gordox ou Kontrikal).

Les six premiers jours de traitement sont présentés à jeun, le patient n’est autorisé à boire que de l’eau chaude à petites gorgées.

Dans cette vidéo, le Dr Evdokimenko décrit le traitement de la pancréatite.

Pancréatite chronique

Un processus inflammatoire lent entraîne la formation de changements structurels dans le tissu pancréatique. Il en résulte une insuffisance exocrine et intrasécrétoire. L’efficacité de l’élimination de ces affections n’est possible que lorsque l’on utilise une thérapie complexe: des médicaments sont utilisés pour traiter le pancréas, des recettes de médecine traditionnelle.

Une grande attention est accordée à la réduction du risque de périodes d’exacerbation et au maintien du travail de l’organe malade. À ces fins, offre des aliments thérapeutiques. Une personne sera obligée de suivre toute sa vie.

En tant que traitement, les médicaments sont utilisés sur les effets. Ces médicaments, ou d’autres, sont sélectionnés en fonction de la gravité du tableau clinique et de la présence de complications. Étant donné que l'inflammation chronique du pancréas perturbe la production des enzymes nécessaires à la digestion, les médicaments pouvant compenser cette déficience sont inclus dans les schémas thérapeutiques.

Tous les médicaments ont une coque spéciale qui ne se dissout pas dans l'estomac. Cela garantit que les composants nécessaires peuvent être livrés directement aux intestins. Ces drogues ne se boivent que pendant les repas, leur mâcher en tout cas est impossible.

L’utilisation de tels médicaments a les conséquences suivantes:

  • Les enzymes provenant de l'extérieur réduisent la charge sur l'organe enflammé.
  • Grâce à eux, l'assimilation des principaux groupes d'éléments (protéines, glucides et lipides) se fait rapidement, sans complications.
  • La digestion est normalisée.
  • Les symptômes de la dyspepsie disparaissent.

Ces médicaments sont divisés en deux grands groupes:

Comprimés, qui ne contiennent que des enzymes:

Leur réception normalise le travail du tractus intestinal, améliore l'appétit, supprime les nausées, réduit les flatulences, ce qui a généralement un effet positif sur l'état du patient.

Médicaments contenant de la bile et des enzymes:

  • "Enzyme".
  • "Festal" (autre nom commercial "Pancréatine" ou "Créon").

Les médicaments ont un bon effet thérapeutique, mais ils ne peuvent pas être pris si la pathologie se développe sur le fond d'une gastrite, d'un ulcère d'estomac ou de la présence de calculs dans les voies biliaires.

Ici, Elena Malysheva du programme Live Zdorovo parle du traitement de la pancréatite chronique.

Exacerbation de la pancréatite

Forme chronique récurrente est caractérisée par l'apparition fréquente d'attaques douloureuses. Ils ne présentent pas de symptômes aussi vifs que la forme aiguë, mais l’absence de traitement entraîne le développement des mêmes complications.

Au secours des médecins, le patient se tourne, en règle générale, lors de la prochaine attaque. Son traitement commence par le jeûne et la prise d'analgésiques. La thérapie générale est faite seulement après que la douleur a disparu. Sa base est:

  • Des médicaments anti-enzymatiques capables de supprimer l’activation de composants détruisant les protéines de la glande et provoquant le développement de processus nécrotiques. La liste de ces médicaments comprend les médicaments "Panthripin", "Contrical" et "Ingitril", "Gordox".
  • Agents antisécrétoires ("oméprazole").
  • Analgésiques ("Baralgin", "Trigan-D", "Acetamiphen", "Pentalgin").

Le traitement ne réussira pas si le patient ne fait pas la prévention de la maladie. Il doit complètement renoncer à ses mauvaises habitudes, à l'alcool et au tabac, se conformer strictement à un régime, boire plus d'eau, soigner les maladies des organes de l'appareil digestif.

Il est important de rappeler que le traitement homéopathique ne permet pas de guérir. Seule une pharmacothérapie complexe peut supprimer et arrêter les principaux symptômes de l’inflammation pancréatique, éliminer la cause de la maladie et prévenir l’apparition d’une complication aussi terrible que le cancer.

Aujourd'hui, la pharmacologie moderne est prête à fournir des médicaments à un prix abordable, susceptibles de restaurer les fonctions d'un organe malade.