Que faire lorsque l'intestin a mal au bas-ventre

La douleur dans les intestins est un symptôme désagréable. Que faire dans ce cas? Tout d'abord, il est nécessaire de consulter un gastro-entérologue expérimenté. Il est possible que ce symptôme soit une "cloche" du corps.

Pourquoi les intestins du bas-ventre font-ils mal? Tout le monde ne veut pas comprendre le problème et commence à avaler diverses pilules qui soulagent les crampes ou la douleur.

Il faut comprendre que les médicaments peuvent supprimer le symptôme lui-même, mais il ne s'agit que d'une aide temporaire, qui ne fonctionnera que pendant un certain temps.

Si la raison est plus grave, il est alors impossible de le faire seul. Sinon, cela conduira à un cours plus sévère.

Avez-vous entendu l'expression «tripes douloureuses»? En effet, avec des douleurs impulsives, il semble que tout soit douloureux à l'intérieur. C'est un symptôme grave et vous devez y faire face dans les plus brefs délais.

Avant de connaître la raison, il est nécessaire de dresser un tableau clinique.

Inconfort abdominal: un tableau clinique

La douleur peut être déterminée par le degré d'intensité et la localisation. Ce sont ces données de base sur le diagnostic initial qui aideront le médecin à circonscrire le cercle des suspicions.

Tout d'abord, vous devez faire face à la nature de l'inconfort. Ce peut être:

Les problèmes probables selon la classification de la douleur sont répartis comme suit:

  • Une douleur lancinante et sourde peut causer: obstruction ou torsion de l'intestin, inflammation du tube digestif, pancréatite ou néoplasmes divers.
  • Crampes douloureuses: intoxication, infection parasitaire, lésion mécanique de la muqueuse intestinale.
  • Douleur périodique aiguë provoquant: colite ulcéreuse non spécifique, lésions infectieuses du tractus gastro-intestinal, appendicite.
  • Les douleurs de coupe peuvent être causées par: une colite ulcéreuse non spécifique ou un côlon irritable.
  • La gastrite ou l'irritation de l'œsophage entraîne une douleur pressante.

Pour commencer, il est nécessaire de déterminer le lieu de localisation de la douleur: à droite, à gauche ou dans la partie centrale. Dans ce cas, les maladies sont réparties comme suit:

  • Les entérites, les lésions parasitaires et les coliques intestinales provoquent des douleurs au niveau du nombril.
  • Lorsque l'appendicite ou les pathologies du caecum se produit une douleur aiguë à droite.
  • Plaies gauche pour dysenterie, maladie sigmoïde du côlon ou colite.
  • Au bas de l'abdomen ou dans toute la région intestinale, des douleurs surviennent lors d'une inflammation intestinale ou d'un ulcère duodénal.

Vous devriez toujours écouter votre corps. Le patient doit décrire le problème dans les moindres détails.

La détermination du moment de l'apparition de la douleur sera également importante. Il est possible que certaines situations provoquent une gêne abdominale.

Par exemple, si une douleur abdominale survient après un repas, le problème est probablement associé à une inflammation du gros intestin ou à une fermentation.

Lorsque la gêne survient après un lavement, un mouvement ou un effort physique, des adhérences peuvent être apparues dans l'intestin.

La douleur lors de la défécation est causée par des néoplasmes, une rectite ou des hémorroïdes. Une douleur aiguë à droite est souvent causée par une annexe.

Essayons de traiter toutes les pathologies possibles.

Syndrome de douleur abdominale

La douleur dans l'intestin inférieur peut causer de nombreux organes. Ceux-ci comprennent:

  1. Annexe Situé à droite. Il existe également un syndrome douloureux localisé.
  2. Intestin.
  3. Estomac
  4. Système génito-urinaire.
  5. Fertilité chez une femme.
  6. La rate.

En fonction de la localisation et de la sévérité de la douleur abdominale, il est possible de juger de la probabilité d'une maladie particulière.

Syndrome du côlon irritable

La nature de la douleur est vive et coupante, et l’intensité peut aller de légère à aiguë. En règle générale, le moment de l'apparition de la gêne commence immédiatement après un repas.

Et, si cela était tolérable avant le repas, cela pourrait devenir insupportable. Caractéristiques supplémentaires:

  1. Nausée
  2. Ballonnements.
  3. Sensation de selles incomplètes.
  4. La constipation peut être remplacée par la diarrhée.
  5. Flatulences
  6. Douleur musculaire
  7. Dans la gorge lors de la déglutition senti "boule".

Obstruction du côlon

Une telle maladie est due à une incapacité à promouvoir le contenu. Dans ce cas, il y a une douleur de crampes, qui a un intervalle de temps de 15 minutes.

Symptômes supplémentaires:

Il est caractéristique de cette maladie que, dans le traitement des symptômes, ils puissent vraiment s'arrêter après 3 jours.

Mais cela seul ne signifie pas que le traitement a aidé. En fait, c'est un mauvais signe de l'évolution de la maladie.

Le fait est qu’à ce moment-là, le péristaltisme intestinal peut cesser de fonctionner et que le corps commence à s’empoisonner. En conséquence, une telle intoxication peut entraîner la mort.

Pourquoi il y a un malaise douloureux à droite. Quelle est la raison?

Très probablement, il s'agit d'une manifestation d'inflammation de l'annexe et une hospitalisation est requise de toute urgence. La douleur ne commence pas immédiatement à droite.

Tout d’abord, leur lieu de localisation est la partie centrale de l’estomac, puis seulement commence à changer de position.

Un syndrome de douleur dans les intestins sera plus susceptible de se manifester après tout mouvement. Même une toux peut provoquer une douleur aiguë à droite.

Avec une telle maladie ne devrait pas hésiter. Une assistance médicale sera nécessaire dès que possible. Symptômes associés:

  1. Haute température
  2. La diarrhée
  3. Hypertension artérielle.
  4. Appétit perturbé.

Si, après un certain temps, la totalité de la douleur s'est accumulée dans le bas de l'abdomen, une intervention chirurgicale immédiate est nécessaire.

Commence à blesser l'abdomen gauche. Quelle est la raison?

Il existe plusieurs options possibles dans lesquelles la douleur est localisée juste à gauche de l'abdomen et non à droite. C'est:

  1. Syndrome du côlon irritable. Il survient chez des personnes de sexe et d'âge différents, mais selon les statistiques, il a été observé que les femmes de plus de 30 ans sont plus susceptibles de souffrir de cette pathologie. La cause de la maladie à ce jour n'a pas encore été clarifiée, mais néanmoins, les médecins sont enclins à croire que le stress est à blâmer pour tout. Symptômes associés: la diarrhée est remplacée par la constipation, la flatulence.
  2. La maladie de Crohn. Il s'agit d'une inflammation du tube digestif sur le site du côlon descendant.
  3. Maladie de Hirschsprung. Les garçons sont particulièrement touchés. Vous devez savoir que cette pathologie est héritée. En soi, cela ne peut pas se produire.

Diagnostics

Il est impossible de parler et de déterminer la gamme exacte des méthodes de diagnostic utilisées dans ce cas. Tout d’abord, le médecin établira le tableau clinique et ensuite, vous pourrez vous déplacer dans une direction ou une autre.

Déjà, selon les données établies, un médecin expérimenté établira un diagnostic approximatif et préliminaire. Les recherches à venir dépendront de l’organe touché et enflammé.

En cas de douleur persistante dans les intestins, vous devez contacter immédiatement un gastro-entérologue. C'est lui qui se spécialise dans ces problèmes.

Exemples de méthodes de diagnostic utilisées dans ce domaine:

  1. Recueillir l'histoire.
  2. Examen du patient.
  3. Analyse des matières fécales.
  4. Fibrogastroduoscopie - examine les sections supérieures de l'intestin.
  5. Coloscopie - parties inférieures exposées diagnostiquées.
  6. Irrigoscopie - examen du côlon.
  7. Échographie.

Traitement de la douleur intestinale

Seul un médecin est en mesure de prescrire le traitement correct et approprié. Dans certains cas, lorsque la douleur ne concerne qu'un seul cas, vous pouvez utiliser les moyens improvisés contenus dans une trousse de premiers soins.

Les antispasmodiques habituels aideront à éliminer le symptôme. Les médicaments contenant des enzymes doivent être consommés avant ou après les repas. Afin de ne pas traiter la douleur, vous devez essayer d'éviter les problèmes.

Que faire pour prévenir la douleur dans le bas intestin? Quelques recommandations de base:

  1. Le tractus intestinal peut souvent faire mal si une personne abuse de lavements ou de laxatifs.
  2. L'intestin avec l'usage fréquent de drogues de nature laxative est capable de s'habituer au fait que les drogues travaillent pour elle. Dans ce cas, il commence à être paresseux et cesse de fonctionner au bon rythme. Pour éviter cela, les experts conseillent de changer les laxatifs.
  3. Que faire avec des problèmes fréquents dans les intestins? Assurez-vous que ces personnes sont invitées à inclure dans votre alimentation des légumes et des fruits riches en fibres. Lorsque la flatulence est autorisée à utiliser à la place des additifs alimentaires.
  4. L'intestin fonctionnera comme une "horloge" s'il n'a pas besoin de liquide. Plus il y a d'eau, meilleur est le péristaltisme.
  5. Les agrumes contiennent une substance importante - la pectine. Le principal organe digestif a besoin de tels fruits.
  6. L'intestin et l'estomac seront moins exposés à l'irritation et à l'inflammation si vous suivez la consommation d'aliments de haute qualité. Il est souhaitable d’exclure: les aliments épicés, les aliments frits, le café et les autres produits susceptibles d’endommager les muqueuses de ces organes.

Le bas-ventre me fait mal: comment traiter avec des médicaments

Sans l'avis d'un spécialiste, il est impossible de prescrire un traitement soi-même. Les médicaments étroitement prescrits ne sont prescrits qu'après le diagnostic complet.

Pour soulager la douleur et les spasmes dans le bas intestin, utilisez:

  1. Antispasmodiques. Ceux-ci incluent: No-spa, Papaverin, Spasmalgon, Metoclopramide
  2. Anti-inflammatoire.
  3. Analgésiques

Pour la constipation, l'utilisation de laxatifs est autorisée. Vous ne pouvez pas en abuser avec une stagnation longue et fréquente du contenu de l'intestin.

Lors du choix d'un médicament, il est souhaitable de privilégier ceux qui améliorent le péristaltisme dans l'intestin et l'état de la microflore gastro-intestinale.

Lorsque la diarrhée survient, des médicaments antidiarrhéiques sont prescrits au patient. Dans ce cas, il est bon d'utiliser des absorbants: charbon actif, Smekta, Enterosgel.

Et si une gêne au bas de l'intestin

Lorsque vous avez mal à l'estomac, vous pouvez boire des analgésiques. Avec des épidémies constantes de lésions dans l'intestin, il est nécessaire de faire appel à un spécialiste.

Mais il y a aussi de tels cas où il est impossible de se passer de l'assistance d'urgence. Quand devrais-je appeler une ambulance? Signes:

  1. Haute température
  2. Écoulement sanguin dans la diarrhée.
  3. Faiblesse et anxiété
  4. Faible
  5. Vomissements avec du sang.
  6. Ventre dur et serré.
  7. La diarrhée non-stop et la déshydratation commence déjà.

Ce sont des symptômes qui ne peuvent en aucun cas être ignorés. Si, parallèlement à la douleur, il y a au moins deux ou trois symptômes, vous devez immédiatement demander de l'aide pour une ambulance.

Ça fait mal au bas-ventre d'une femme

Il y a des situations où une femme a mal au bas-ventre. La localisation peut être soit à droite, soit à gauche. Ceci est influencé par certains facteurs associés à une caractéristique de l'appareil reproducteur.

Il existe certaines phases du cycle menstruel au cours desquelles le corps de la femme provoque un spasme des muscles lisses des organes pelviens.

Un tel effet des phases a dans certains cas un effet indirect sur les intestins.

Ces phases se produisent généralement à la fin du cycle menstruel ou pendant la menstruation. À ce stade, le tissu endométrial de l'utérus est rejeté et sort à l'extérieur.

Une femme dans ces périodes ressent une douleur sourde ou douloureuse. Le degré d'intensité est différent. Certaines peuvent même ne pas remarquer d'inconfort, et d'autres femmes auront très mal.

Des sensations douloureuses peuvent survenir chez une femme pendant la grossesse. Pendant cette période, elle change les hormones.

Le stress affecte également la sensation d'inconfort et provoque des signes de toxémie: constipation, flatulence, nausée, inconfort dans l'intestin.

La douleur dans ce cas n'a pas d'emplacement spécifique. Ils peuvent être soit à droite ou à gauche ou autour du périmètre de l'abdomen.

La toxicose pendant la grossesse s’arrête dans la plupart des cas après le premier trimestre.

Si la douleur chez une femme est causée par des maladies non pathologiques, les symptômes peuvent être atténués à la maison en adoptant un antispasmodique.

Si le malaise est causé par le stress, l'utilisation d'un sédatif est autorisée.

Conclusion

Si vous avez une douleur dans le bas de l'abdomen et d'autres symptômes supplémentaires, vous devez immédiatement consulter un médecin.

Ce n'est que dans des cas isolés qu'il est permis d'utiliser des médicaments pour soulager l'inconfort à la maison.

Avant de vous prescrire un traitement sérieux, vous devrez vous soumettre à un diagnostic complet et en connaître les principales raisons.

Traitements efficaces contre les douleurs intestinales

La douleur dans l'intestin est l'une des plaintes les plus courantes concernant la consultation d'un médecin. En règle générale, il est causé par des modifications inflammatoires de la membrane muqueuse de différentes parties du petit et du gros intestin. Par nature, il peut être douloureux, tranchant, terne et cramponnant. La plupart des patients ont un lien clair entre l'acte de défécation et la disparition des symptômes. Si l'intestin fait mal, il est nécessaire de comprendre les causes de l'apparition de la douleur pour alléger la souffrance. Le traitement de la douleur dans l'intestin peut être divisé en deux étapes: les soins d'urgence, le traitement planifié.

Premiers secours

Très souvent, des symptômes pathologiques apparaissent lorsqu'il n'y a pas possibilité de consulter un médecin. Dans de telles situations, les premiers secours au patient sont fournis par ses proches. Classiquement, les actions peuvent être représentées comme un tel algorithme.

  1. Établissez une cause possible de douleur. Si c’est la première attaque, la douleur est intense, aiguë et s’accompagne d’une violation de l’état général du patient - fièvre, nausée, vomissements, bouche sèche - la seule bonne décision serait de faire appel à un médecin.
  2. Si le patient souffre d'une maladie intestinale chronique et que des symptômes similaires se manifestent régulièrement, vous pouvez essayer de prendre des médicaments à la maison.
  3. En cas d'urgence, vous pouvez recommander au patient des médicaments antispasmodiques. Ils aideront à soulager la douleur dans les intestins et à améliorer l'état du patient.

Traitement prévu

Les premiers soins ne peuvent que temporairement améliorer l'état du patient. Pour un rétablissement complet, vous devez effectuer un traitement planifié. Il doit être complet et se dérouler dans trois directions interdépendantes:

  • régime alimentaire;
  • traitement traditionnel;
  • remèdes populaires.

Ils se complètent, ce qui vous permet d'éliminer rapidement les symptômes de l'intestin.

Nourriture santé

Le régime alimentaire est la clé de la maladie intestinale. Sans elle, le traitement n’aura tout simplement pas d’effet, même si les pilules les plus efficaces sont utilisées.

Pour les douleurs dans les intestins, le régime alimentaire est choisi en fonction de la fonction des intestins. Si les symptômes sont accompagnés de constipation, la table Pevsner №3 est nommée. Si le patient a la diarrhée - №4.

Quel que soit le type de violation des maladies intestinales, ces produits sont interdits:

  • oignon, ail, radis, radis;
  • viandes et poissons gras;
  • café fort, eau gazéifiée, alcool;
  • bouillons de viande et de poisson saturés, plats à leur base.

Le régime numéro 3 comprend tous les produits dont le but - renforcer la motilité intestinale. Il est recommandé de respecter les règles suivantes.

  1. Céréales - sarrasin, orge, orge, blé.
  2. Produits de boulangerie - pain de grains entiers et pain au son. Vous pouvez utiliser du pain de régime moderne, mais uniquement avec un plat liquide.
  3. Pour la cuisson des soupes, il est recommandé d'utiliser du bouillon de viande et de poisson, beaucoup de légumes riches en fibres - chou, carottes, betteraves.
  4. La viande et le poisson choisissent des variétés faibles en gras.
  5. Toutes sortes de fruits et légumes frais sont encouragées.
  6. Parmi les boissons autorisées, eau non gazeuse, compotes, jus dilués, thé.

Un patient avec un régime de constipation recommande fortement de ne pas gelée, gelées, bonbons à la gélatine et agar, aux guimauves et à la marmelade. En outre, les produits de boulangerie à base de farine de qualité supérieure ne sont pas recommandés. Tous ces produits ralentissent la motilité intestinale, ce qui peut augmenter les symptômes de la maladie.

Le régime numéro 4 est recommandé pour les patients souffrant de diarrhée. Il prévoit l'exclusion des plats qui provoquent la décomposition et la fermentation dans l'intestin, ainsi que le péristaltisme. Ce régime est prescrit pour les maladies infectieuses, les maladies d'origine alimentaire, la colite, accompagné de selles fréquentes et liquides.

Dans la version classique, le régime restreint la consommation de glucides et de graisses, en tant que principaux provocateurs des processus de fermentation. Dans le même temps, la quantité de protéines reste inchangée. Parmi les médecins modernes, la restriction des aliments protéiques, qui causent la carie, devient de plus en plus populaire.

  1. La base de la nutrition est une bouillie en purée de la consistance la plus uniforme.
  2. La viande et le poisson peuvent être utilisés sous forme de viande hachée ou de soufflé.
  3. Les soupes autorisées sont réduites en purée sans épices, pommes de terre et pâtes.
  4. Du riz est ajouté aux côtelettes au lieu du pain.
  5. Fruits et baies recommandés avec effet astringent - coings, cornets, cerises des oiseaux, myrtilles.

Le régime ne recommande pas les pâtisseries fraîches, le chocolat, les yaourts sucrés, les puddings au lait.

Produits pharmaceutiques

Aujourd'hui, le marché pharmaceutique propose une variété de pilules qui aident à soulager les symptômes de la maladie intestinale. La plupart des médecins utilisent ces groupes de médicaments:

  • antispasmodiques;
  • les laxatifs;
  • carminatif;
  • des sorbants;
  • probiotiques.

Antispasmodiques

Antispasmodiques - ceux dont la tâche principale est de soulager les crampes et la douleur. Le plus souvent, les médecins prescrivent No-shpu, Drotaverin, Mebeverin, Duspatalin. Les comprimés éliminent rapidement les symptômes et améliorent l'état du patient.

Laxatifs

Les laxatifs aident à faire face à la constipation. Récemment, les préparations à base de lactulose, par exemple, Dufalac, sont devenues de plus en plus populaires. Dans leur composition, les fibres alimentaires augmentent le volume et réduisent la densité des masses fécales, grâce auxquelles elles agissent avec douceur et efficacité.

Carminatif

Le médicament le plus populaire dans ce groupe est Espumizan. La siméthicone, qui en fait partie, divise les grosses bulles de gaz en bulles plus petites, faciles à éliminer du corps.

Sorbants

La tâche principale des absorbants est d’éliminer les toxines qui se sont accumulées dans les intestins et qui causent des symptômes désagréables. Le remède le plus simple dans ce groupe est le charbon actif. A notre époque, de nouveaux médicaments plus efficaces ont été développés pour adsorber les toxines - Smekta, Atoxil, Enterosgel.

Probiotiques

Médicaments contenant des bifidobactéries et des lactobacilles. Normalement, ces bactéries habitent la muqueuse intestinale et empêchent l’adhésion de micro-organismes pathogènes sur celle-ci. En cas de violation de l'équilibre microbiologique, des conditions favorables sont créées pour la croissance et le développement de bactéries pathogènes. Extérieurement, cela se manifeste par une douleur dans les intestins et une violation de son travail.

Remèdes populaires

Si, pour une raison quelconque, le patient ne peut pas ou ne veut pas prendre de pilules, des remèdes populaires viendront à la rescousse. Ils sont particulièrement indiqués en période subaiguë de la maladie et en cas de rémission incomplète. Des herbes à effet anti-inflammatoire, antispasmodique et carminatif aideront à soulager les symptômes. Pour la préparation de décoctions utilisées en mélange multi-composants et un type de matière première.

  1. De la camomille, la sauge et l'achillée, pris à parts égales, préparent le bouillon. Il faut une demi-tasse avant chaque repas.
  2. La pomme de terre fraîche a un effet enveloppant et cicatrisant. Prenez un verre sur un estomac vide.
  3. Pour réduire les processus de putréfaction et de fermentation, recommandez la teinture d'ail. 100 g d'ail sont versés avec de la vodka et infusés pendant deux semaines à température ambiante. Prendre 20-25 gouttes avant chaque repas. Pour améliorer l'effet, il est souhaitable de boire du kéfir, du yaourt ou du ryazhenka fait maison.
  4. Lorsque la constipation recommande la décoction de nerprun, millefeuille, ortie. Il a un effet laxatif doux et stimule la motilité intestinale.
  5. Si la diarrhée prévaut à la clinique, le patient reçoit une décoction d’écorce de chêne - une demi-tasse deux fois par jour. Il a un bon effet astringent.

En choisissant une méthode de traitement traditionnel de la douleur dans les intestins, assurez-vous de consulter un spécialiste. Il vous aidera à trouver ces frais utiles dans chaque cas.

Conclusion

La douleur dans les intestins peut être causée par diverses raisons. Certains d'entre eux peuvent constituer une menace sérieuse pour la vie et la santé des patients. C'est pourquoi il est recommandé de contacter immédiatement un médecin. Il est possible de commencer le traitement sans consulter un spécialiste à la condition que le patient connaisse exactement la cause de ses souffrances. Dans le cas contraire, il doit absolument se soumettre à une série d'examens - sans eux, même un médecin expérimenté peut difficilement poser un diagnostic précis et prescrire un traitement complet.

Médicaments efficaces contre les intestins

Drogue éprouvée No-shpa. Le principe actif du médicament est la drotavérine et d’autres substances: le stéarate de magnésium, le talc, le lactose et l’amidon (maïs). Lorsque le syndrome de la douleur légère dans l'intestin, les médecins prescrivent le médicament sous forme de pilule. Si le syndrome douloureux est prononcé, il est nécessaire de recourir à des injections.

Les analgésiques pour les douleurs intestinales ne peuvent être utilisés qu'en l'absence de contre-indications:

  • Intolérance individuelle à la composition du médicament.
  • Insuffisance rénale.
  • Insuffisance hépatique.
  • Déficit en lactase.

Les analgésiques pour les douleurs intestinales peuvent être utilisés pendant la grossesse, mais uniquement après consultation avec le médecin.

Analog No-shpy - Drotaverin, contient un ingrédient actif similaire, mais d’autres composants additionnels.

Drotavérine - antispasmodique myotrope, ayant un large spectre d'action. Anesthésique capable de dilater les vaisseaux sanguins et de réduire la motilité intestinale en peu de temps.

Le médicament n’affecte pas le travail du système nerveux central et, contrairement à d’autres, ne traverse pas la barrière hémato-encéphalique.

Prendre avec douleur est nécessaire à la posologie strictement prescrite par le médecin. Mais, en règle générale, la dose varie de 40 à 80 mg, en fonction de la gravité du syndrome.

Les pilules pour la douleur dans l'intestin appelée mébévérine ont non seulement une action antispasmodique, mais également une action myotropique. Grâce à cela, vous pouvez rapidement soulager la douleur dans les intestins en raison du blocage des canaux sodiques, ce qui a pour effet que les fibres musculaires cessent de se contracter.

En ce qui concerne les contre-indications, la mébévéine ne peut pas être prise avec une intolérance individuelle à la composition. Si vous utilisez le remède contre les douleurs intestinales, vous risquez d’avoir des effets secondaires:

  • des vertiges;
  • la constipation;
  • la diarrhée;
  • réaction allergique selon le type d'urticaire.

Par conséquent, les médicaments contre les douleurs intestinales dans le bas de l'abdomen doivent être pris à la dose strictement prescrite par le médecin.

Veuillez noter que les médicaments énumérés pour la douleur dans les intestins ont un spectre d'action, des effets secondaires et des contre-indications différentes. Par conséquent, avant de prendre l'outil, lisez attentivement les instructions.

Les laxatifs en tant que traitement complexe

Les médicaments laxatifs pour la douleur dans les intestins ne sont prescrits que si le patient présente en outre des symptômes désagréables (constipation).

En règle générale, on prescrit Duphalac, qui contient du lactulose et de l’eau purifiée. Le médicament Duphalac a un bon effet hyperosmotique, stimule également la motilité intestinale et améliore le fonctionnement du tractus gastro-intestinal.

Le médicament contre la douleur dans les intestins et la constipation doit être pris entre 15 et 45 ml, en fonction de la sévérité du deuxième signe.

Médicaments carminatifs

Quoi d'autre à prendre pour la douleur dans les intestins? Lorsque le syndrome de la douleur, ainsi que l'accumulation excessive de gaz dans le tube digestif, les médecins prescrivent des médicaments carminatifs aux patients.

  • Signifie Espumizan sous forme de gélules. Aide à réduire la tension des bulles, libérant ainsi les gaz absorbés par les parois intestinales. En cas de douleur intense, prendre 2 capsules 3 fois par jour. Espumizan a un large spectre d'action, donc avant de postuler, vous devriez consulter un médecin.
  • La siméthicone, un remède contre la douleur, est disponible sous forme de gélules, de comprimés, d’émulsions. Le plus souvent, prescrit des comprimés à mâcher pour la douleur, mais avant l'utilisation, vous devez étudier attentivement les instructions. Dans de rares cas, on peut prescrire au patient une émulsion qui se dissout bien dans l'eau. Contre-indications à l'utilisation de - maladies obstructives du système digestif.

Lorsque le syndrome de la douleur dans l'intestin peut être utilisé des analogues des médicaments énumérés. Par exemple: Bobotik, Meteospasmil ou Disflatil.

Les analgésiques ont une liste différente de contre-indications et d'effets secondaires, ne les utilisez pas seuls dans le traitement.

Sorbants

En raison du fait que des douleurs dans les intestins du bas-ventre peuvent survenir pour diverses raisons, les médecins prescrivent en outre des produits appartenant au groupe des sorbants. L'objectif principal est d'éliminer toutes les toxines nocives du corps.

À la maison, vous pouvez utiliser du charbon actif. Il a un spectre d'action antidiarrhéique, il est capable d'éliminer rapidement les toxines.

  • Bon pour la douleur dans les intestins drogue mixte de silicate - Smekta. Application: mélanger la poudre avec 100 ml d'eau bouillie. Smecta ne doit pas être utilisé pour le déficit en lactase, l’intolérance au fructose, ni pour l’intolérance individuelle à la composition.
  • Atoxyl a un spectre d'action anti-allergique, bactéricide et détoxifiant. La posologie quotidienne ne doit pas dépasser 12 g. Avec une intoxication prononcée du corps, les médecins augmentent la dose à 24 g.

Enterosgel est le médicament le plus sûr pouvant être utilisé par les adultes et les enfants. Il aide à se débarrasser de la sensation de lourdeur dans le tractus gastro-intestinal, dans le traitement complexe élimine les principaux symptômes, élimine les toxines. Application: sur 1 cuillère à soupe, laver avec une grande quantité d'eau.

Probiotiques

Comment soulager la douleur dans les intestins avec des probiotiques? Vous ne pouvez pas choisir un moyen par vous-même. Le fait est que les drogues sont réparties dans une classification spécifique, chacune ayant ses propres caractéristiques:

  • Les probiotiques monocomposants sont composés d'un seul type de bactérie. Ceux-ci comprennent la bifidumbactérine et la lactobactérine.
  • Les probiotiques multicomposants, médicaments de deuxième génération, contiennent diverses bactéries vivantes. Attribuer à la normalisation de la microflore dans le traitement complexe avec antispasmodiques. Signifie: Atsipol, Bifidorm, Linex.
  • Les prébiotiques sont composés de composés organiques. Par exemple: Hilak-Forte, Goodluck, Normaze.

Dans de rares cas, avec une douleur dans cette zone et une microflore extrêmement perturbée, les médecins prescrivent des synbiotiques. Ces produits contiennent des probiotiques et des prébiotiques.

Vous savez maintenant comment éliminer le syndrome de la douleur par divers moyens. À la maison, vous pouvez utiliser les méthodes traditionnelles de traitement, mais elles n’apportent pas un résultat aussi rapide.

Maux d'intestins dans le bas-ventre: que faire?

✓ Article vérifié par un médecin

Que faisons-nous la plupart d'entre nous lorsque nous avons mal à l'abdomen? Nous avalons habituellement des médicaments contre la douleur et d’autres médicaments. Mais en réalité, toute douleur est un signal du corps à propos de divers problèmes et maladies. Il est donc impossible d'ignorer un symptôme similaire ou de le maintenir bloqué avec des médicaments - vous devez comprendre les causes de l'inconfort et les éliminer le plus tôt possible. Alors, qu'est-ce qui peut être indiqué par une douleur dans l'intestin du bas-ventre et que faire dans de telles situations?

Maux d'intestins dans le bas-ventre: que faire?

Nous comprenons la douleur

Pour déterminer la nature du problème, vous devez d’abord comprendre les caractéristiques de la douleur. La douleur dans les intestins peut être complètement différente, en fonction de la localisation de la lésion ou de l'inflammation, de la zone du processus pathologique, etc., et la gêne est accompagnée d'autres symptômes.

Nature de la douleur

La première chose que vous devez décider est la nature de la douleur: ils peuvent être poignardés, coupants, pressants, déchirants, sourds, forts ou tolérants.

La colite ulcéreuse non spécifique peut causer des douleurs aux intestins du bas-ventre.

La gastrite est l'une des causes de la douleur abdominale.

Localisation de la douleur

Une autre caractéristique importante de la douleur est leur localisation. L'inconfort peut être ressenti de droite ou de gauche, plus près de l'ilium ou, au contraire, du nombril, ce qui évoque diverses maladies et pathologies.

Quelle est la colite

Moment où la douleur survient

La douleur dans les intestins survient généralement à différents moments de la journée. Si une gêne survient après avoir mangé, une inflammation du gros intestin ou des problèmes de fermentation peuvent en être la cause. L'inconfort après un lavement, un changement de la position du corps ou un effort physique suggère des adhérences dans les intestins et une douleur lors des selles indique des néoplasmes au niveau du rectum, des proctites ou des hémorroïdes.

Symptômes associés

Le plus souvent, les maladies du tractus gastro-intestinal, caractérisées par des douleurs dans le bas de l'abdomen, s'accompagnent de symptômes supplémentaires, notamment:

  • nausée, vomissement;
  • fièvre, frissons;
  • difficulté à la défécation, constipation ou, au contraire, diarrhée;
  • fausse envie d'aller aux toilettes;
  • formation de gaz, flatulences;
  • des impuretés de mucus ou de caillots sanguinolents dans les selles;
  • salivation accrue, goût amer dans la bouche ou muqueuses sèches;
  • malaise général, somnolence, diminution des performances;
  • douleurs dans d'autres zones de l'abdomen.

Symptômes de maladie gastro-intestinale

Il convient de noter que les causes d'inconfort dans la région intestinale peuvent être non seulement des troubles gastro-intestinaux. Un certain nombre de pathologies (maladies du sang, du système urinaire, de la colonne nerveuse, des reins, d'infections génitales, etc.) peuvent provoquer des malaises dans le bas-ventre, en raison de ce que la personne a l'impression d'avoir un intestin. Déterminer avec précision la cause et la nature de la maladie ne peut être qu'un spécialiste.

Causes courantes de douleur abdominale basse

Si nous parlons de pathologies ou de troubles des intestins provoquant des douleurs dans le bas de l'abdomen, les plus fréquents sont la gastrite, les coliques intestinales, l'inflammation de certaines parties de l'intestin, les helminthiases, les appendicites, etc., accompagnés chacun de symptômes caractéristiques.

Même avec tous les symptômes caractéristiques d'une maladie particulière, vous ne pouvez en aucun cas vous engager dans un autodiagnostic ou un traitement personnel. Certaines pathologies peuvent menacer la vie d’une personne. Elles ne doivent donc être traitées que dans un hôpital ou par voie chirurgicale.

Vidéo - Syndrome du côlon irritable

Maux d'intestins dans le bas-ventre: que faire?

Tout d'abord, il convient de rappeler que, dans certains cas, lorsqu'un syndrome douloureux survient dans le bas de l'abdomen, une personne a besoin d'une assistance médicale immédiatement. Vous devez donc appeler une ambulance dès que possible ou l'emmener à l'hôpital.

  1. La douleur, qui s'accompagne d'une forte fièvre, d'un jaunissement de la peau, de la libération d'urine foncée, de vomissements sévères, de selles pâteuses de couleur sable.
  2. Douleur aiguë d'un personnage poignardé dans le péritoine, irradiant vers les jambes, le bassin ou le dos.
  3. Sévère inconfort survenant après un traumatisme abdominal mécanique.
  4. Douleur inattendue qui dure plus de deux heures.
  5. Le syndrome de "l'abdomen aigu" est une tension semblable à une base et une douleur intense lors de la palpation.
  6. Douleur dans le complexe avec saignement de l'anus, vomissements, ressemblance à du goudron ou impuretés de sang, palpitations, vertiges, perte de conscience.

De plus, un gastro-entérologue spécialiste doit absolument contacter dans les cas suivants:

  • douleurs fréquentes et prolongées (plus de 4 semaines) dans l'intestin;
  • sensations désagréables qui altèrent la qualité de la vie et nuisent à l'activité d'une personne;
  • douleur accompagnée d'une perte de poids, d'un manque d'appétit, de nausées régulières;
  • une gêne grave qui se produit la nuit et nuit au repos normal;
  • maladies inflammatoires du tractus gastro-intestinal, ulcère peptique ou intervention chirurgicale dans l'histoire.

Si vous prenez des médicaments, il est recommandé de lire attentivement les effets secondaires - certains d'entre eux peuvent provoquer des crampes ou des douleurs dans les intestins.

Endoscopie intestinale

Pour clarifier le diagnostic, vous devrez passer un test sanguin et urinaire général, vérifier la présence d’œufs de vers et un coprogramme, ainsi que subir un examen endoscopique des intestins supérieurs et inférieurs et une échographie de la cavité abdominale.

Comment supprimer la douleur vous-même?

Indépendamment, vous pouvez uniquement éliminer la douleur qui n'a pas été causée par une pathologie nécessitant une intervention chirurgicale. Sinon, toute mesure visant à éliminer la gêne ne fera que brouiller l'image de la maladie et compliquer le diagnostic. Si la cause de la maladie est établie ou si l'état du patient ne vous préoccupe pas, vous pouvez essayer de vous débarrasser vous-même du syndrome douloureux.

  1. Utilisez des médicaments. Habituellement, les antispasmodiques sont utilisés pour soulager la douleur abdominale, ce qui détend les muscles lisses et soulage l'état du patient. Il est préférable de refuser l’utilisation d’analgésiques et d’autres analgésiques, car au mieux, ils ne produiront aucun effet et, au pire, ils causeront un préjudice grave.

Douleur dans les intestins dans le bas-ventre

Tous les systèmes du corps humain sont interconnectés, dépendent du bon fonctionnement de l'autre. Lorsque la douleur survient dans le bas de l'abdomen, plusieurs organes peuvent la provoquer immédiatement. Les gens se plaignent souvent d'avoir mal au ventre. Il est nécessaire de comprendre de quoi parle la douleur paroxystique, pulsante, explosive, tranchante, et de quoi faire avec.

Ce qui peut faire mal au bas-ventre

Dans la partie inférieure du corps, il y a de nombreux organes. Devenir une cause de douleur peut chacun d'eux. La principale tâche principale du traitement consiste à déterminer le foyer de l’inflammation. Ils peuvent parler:

  • estomac;
  • annexe;
  • l'intestin;
  • organes génitaux ou système urogénital;
  • la rate.

Douleur vive dans le bas de l'abdomen

Le plus souvent, les attaques aiguës et douloureuses provoquent le syndrome du côlon irritable, les sensations coupantes désagréables ont des degrés d'intensité variables (des poumons aux aigus), devenant souvent plus fortes après avoir mangé. La maladie est accompagnée des symptômes suivants:

  • sentiment de défécation incomplète;
  • des ballonnements;
  • la constipation;
  • flatulences;
  • la diarrhée;
  • en avalant "la gorge nouée";
  • douleur musculaire;
  • nausée

Crampes abdominales

En règle générale, de telles sensations provoquent une obstruction du côlon. Cela peut se produire en raison de l'échec de la progression dans l'intestin de son contenu. Le symptôme principal sera une douleur contractée, des ballonnements, moins souvent:

  • vomissements;
  • perturbation de l'appétit;
  • absence, selles retardées.

Les contractions sont répétées, généralement toutes les 15 minutes. Si vous ne faites pas attention à ces symptômes, ils disparaîtront au bout de 3 jours, mais cela devrait alerter encore plus le patient. De tels changements peuvent indiquer une cessation de la motilité intestinale, pouvant conduire à une intoxication et à la mort. Dans une telle situation, rendez-vous immédiatement à l'hôpital chez un médecin.

Douleur abdominale inférieure droite

Dans la plupart des cas, une appendicite enflammée crée un inconfort du côté droit. Au début, les sensations douloureuses se propageaient dans toute la région de l’estomac au milieu, mais elles apparaissaient ensuite du bas de l’abdomen et se concentraient à droite. La douleur s'intensifie lorsque vous vous tournez d'un côté à l'autre, marchez ou toussez. Avec le temps, des tensions vont apparaître ci-dessous, ce qui constitue un signal important pour aller à l'hôpital. Une personne sera constamment nausée, la température, la pression artérielle augmentera, un trouble de l'appétit, des selles molles apparaîtront.

Douleur dans les intestins du côté gauche ci-dessous

Lors d'une réunion avec un médecin, les gens disent souvent que ça fait mal au bas-ventre gauche. Cette localisation d’inconfort peut indiquer un certain nombre de maladies:

  1. Syndrome du côlon irritable. La cause de la maladie n’est pas claire, mais beaucoup soutiennent que cela devient un stress. Elle se manifeste chez les hommes, les filles de tout âge, mais est plus courante chez les femmes de plus de 30 ans. La douleur dans l'intestin à gauche ci-dessous est chronique, peut être accompagnée de constipation, de flatulence, de diarrhée.
  2. La maladie de Crohn peut causer des douleurs dans les intestins du bas-ventre gauche. Il s'agit d'un processus inflammatoire du tractus gastro-intestinal qui se produit dans la région du côlon descendant.
  3. Maladie de Hirschsprung. C'est une pathologie héréditaire à laquelle les garçons sont plus sujets. La maladie se caractérise par l'absence de sites d'innervation dans des zones limitées et isolées du gros intestin.

Causes de la douleur abdominale basse

Si vous éprouvez des sensations désagréables dans la partie inférieure du corps, il est important de déterminer la nature de la douleur, les symptômes afin de traiter correctement la maladie. Selon la cause, le médecin peut prescrire l'un ou l'autre médicament. Le facteur provoquant (cause) n’est pas moins important, ce qui a provoqué une douleur sourde, tirante et coupante au fond. En règle générale, il se trouve dans l'intestin, qui cesse de fonctionner correctement:

  1. Trop manger. Si une heure après le repas, accompagnée d'une sensation de surabondance, d'une éructation désagréable, d'une douleur dans l'intestin du bas-ventre, cela indique une faiblesse du processus digestif. Cela se produit en raison d'une faible acidité, de l'estomac dépourvu de suc gastrique, ce qui entraîne une digestion incomplète des aliments, qui finit par fermenter et causer des sensations désagréables.
  2. Parfois, les intestins dans le bas-ventre souffrent de stress. Cela est possible en présence de facteurs d'irritation persistants qui provoquent la survenue d'une colite ulcéreuse. Les douleurs dans les intestins dans le bas de l'abdomen ont un caractère sourd et douloureux, irradiant parfois vers le côté gauche. Les symptômes incluent fausse envie de vider, sang dans les selles, fièvre, diarrhée, faiblesse générale.
  3. La douleur dans le rectum et le bas-ventre pendant les règles est associée à une augmentation du flux sanguin dans le pelvis. Cela peut provoquer la stagnation chez les filles prédisposées au développement de varices. Cela se produit avec un tonus vasculaire réduit, une faiblesse prononcée du tissu conjonctif. Elle se caractérise par la stagnation en attirant des sensations désagréables, des douleurs lors de la vidange, la saillie des hémorroïdes et la constipation.
  4. Certaines pathologies sont caractérisées par une douleur dans les intestins dans le bas de l'abdomen. Celles-ci incluent, par exemple, la diverticulite, qui survient lorsque l'inflammation se produit dans des endroits de protrusion du côlon. Des sensations désagréables se produisent lors de la stagnation des matières fécales, de la nourriture dans ces zones. La pathologie de l'intestin comprend l'apparition de formations tumorales. Ceux-ci peuvent être des polypes (bénins) ou un cancer du côlon. Au tout début, les sensations ne sont pas clairement prononcées, mais après la croissance, le néoplasme recouvre la lumière et des symptômes d'obstruction intestinale (coliques, douleur lancinante, constipation) apparaissent.

Causes des méthodes de traitement de la douleur abdominale basse et de la maladie

L'estomac est une zone sensible de notre corps. La présence de douleur dans sa partie inférieure - un signe du développement de la maladie, qui a ses propres raisons. Ils peuvent être variés, mais un traitement urgent chez le médecin est obligatoire dans tous les cas.

Cela fait mal au bas-ventre - c'est un problème que tout le monde sait avec certitude. Ce sentiment désagréable ne fait pas plaisir. Mais la souffrance d'une telle maladie peut toujours être surmontée. Que faire et comment bien traiter?

Parfois, une pilule de l'analgésique sera efficace. Il peut facilement être acheté à la pharmacie. Dans certains cas, le traitement dure longtemps. Lors de l'examen des patients présentant des plaintes de douleur dans le bas de l'abdomen, les causes de la douleur sont prises en compte.

Les signes du développement de la maladie

Lorsque le bas souffre, il y a douleur à l'estomac et au bas du dos, cela peut ressembler à de la gêne, mais après avoir ignoré toutes ces sensations, la douleur peut se transformer en une douleur forte et croissante. Il est capable de se répandre dans tout l'abdomen, il peut aussi souvent se rappeler le bas du dos, il y a une gêne dans l'estomac. La douleur peut être douloureuse. En outre, les douleurs peuvent être des crampes.

Quelle que soit la maladie des organes internes, en particulier lorsque vous vous repliez ou après avoir mangé, la douleur devient généralement plus forte. La nuit, les symptômes semblent disparaître. Et quand le patient se réveille, tout recommence à faire mal, le bas tire à nouveau, le bas du dos fait mal.

Les symptômes incluent des flatulences ou, en d'autres termes, des ballonnements. Dans la journée, il grandit et le soir, son apogée arrive. Après le déjeuner, les flatulences augmentent. Outre le fait que le patient souffre du bas et qu'il y ait des crampes dans l'estomac, il peut aussi y avoir une diarrhée ou une constipation.

Ces symptômes surviennent généralement pendant la journée. La diarrhée survient le matin, surtout après que le patient a mangé. La défécation a lieu plusieurs fois et souvent. Chaque fois qu'une personne mange, l'envie de se vider apparaît.

La nuit, c'est presque impossible. Les selles peuvent être mélangées à du mucus et à de la nourriture mal digérée, sans sang ni pus. Lorsque la constipation est un mélange de mucus et même de sang (si des hémorroïdes se développent).

Il y a d'autres symptômes. Par exemple, quand une personne avale, il lui semble qu’elle a dans la gorge une sorte de coma. Il y a un début immédiat de saturation, la présence de douleurs diverses à certains endroits (hypochondre droit, moitié gauche de la poitrine, articulations, muscles, dos).

Le cœur ne fonctionne pas correctement, le patient est malade, il a des acouphènes, des maux de tête, il lui semble qu'il ne respire pas complètement, il a du mal à dormir à gauche. Les femmes ont souvent mal au dos et ont des crampes au ventre.

Raisons

Chez l'homme comme chez la femme, l'inflammation de certains organes est à l'origine des causes d'inconfort au bas de l'abdomen. Le liquide qui s'accumule lors de l'inflammation est capable de s'infiltrer dans les tissus et tombe donc dans la partie inférieure, de sorte que le bas fait également mal. L'appendicite est un exemple d'une telle maladie.

Une hernie étranglée affecte également le fait que le bas-ventre des hommes et des femmes fait très mal. La perforation de la saillie pathologique sur la paroi du côlon sigmoïde chez les femmes et les représentants du sexe fort donne également une douleur ressemblant à des signes d'appendicite aiguë. La différence est que tout le fond fait mal.

Chez la femme, l'ovulation peut aussi être à l'origine de la douleur. La présence de ce processus entraîne l'apparition d'une sensation aiguë chez la femme qui fait mal. L'emplacement du follicule ovulant affecte l'emplacement de l'inconfort.

Cause une gêne et une obstruction intestinale. Les maladies qui entraînent des lésions des voies urinaires sont également des causes de douleurs abdominales basses. L'inflammation des reins chez les hommes et les femmes provoque l'apparition de douleurs atroces et aiguës dans les intestins du bas-ventre.

Le syndrome de coupure aigu dans lequel le bas-ventre fait mal se produit également en raison de la rétention urinaire. Pour clarifier les raisons d'un tel retard, ils ont recours à l'examen nécessaire.

Comment traite-t-on les douleurs abdominales?

Lorsque vous avez une coupure au bas de l'abdomen, il est recommandé de contacter des spécialistes. La réception des femmes est gynécologue et les hommes doivent consulter l'andrologue. Des coupures soudaines et graves dans le bas de l'abdomen devraient être une cloche pour un appel d'ambulance.

Quand il y a une douleur dans les intestins dans le bas-ventre (quand le bas du dos se fait sentir, il y a une gêne dans l'estomac), la question se pose de savoir ce qu'il faut faire. Peu importe le moment où vous avez des fissures (après avoir mangé, après être tombé ou frappé). Dans toutes les situations, vous devriez absolument parler à un spécialiste. Après l'examen, on vous prescrira le traitement dont vous avez besoin.

S'il y a une augmentation de la température dans l'estomac quand il y a une sensation désagréable et qu'il y a une transpiration excessive, le bas du dos se rappelle, il y a une gêne dans l'estomac, l'appel d'une ambulance ne peut pas être différé - un traitement dans cette situation est urgent.

Si les douleurs sont apparues il n'y a pas si longtemps et qu'elles s'apaisent temporairement lors de l'utilisation du médicament, le rendez-vous chez le médecin peut être reporté au lendemain. N'oubliez pas que dans tous les cas, vous devez consulter un médecin, car les douleurs coupantes sont des symptômes très dangereux. Ne les ignorez pas.

Pendant les vacances et les week-ends chez le médecin, ce n’est pas si facile à trouver. Par conséquent, le patient devrait être informé de toutes les conditions possibles pour le soulager à la maison. Il y a des actions à faire de toute urgence.

Mettez-le au lit, donnez un médicament qui a un effet analgésique, buvez du thé. Tout doit être fait soigneusement et lentement. En tout état de cause, sans examen médical, ne recourez pas à des coussins chauffants, prenez des bains chauds, utilisez des médicaments qui pourraient être utiles jadis.

Méthodes folkloriques

Si vous ressentez une gêne abdominale et une irritation de l'intestin (le bas du dos se fait souvent sentir, vous ressentez une gêne abdominale), le traitement implique l'utilisation de méthodes traditionnelles.

Un plat cuisiné à la maison sera non seulement très savoureux, mais également utile. Grâce à lui, votre corps sera saturé en substances nécessaires. Les intestins peuvent rapidement le digérer.

La bouillie de semoule peut également vous soulager de la douleur. Assurez-vous de faire cuire la bouillie non pas dans du lait, mais dans de l'eau, ajoutez du miel. Cette recette vise à restaurer votre digestion et votre traitement de l'intestin.

Si vous avez de fortes douleurs (le bas du dos se fait souvent sentir, il y a une gêne dans l'estomac), le traitement de la croûte de pastèque est possible. Vous pouvez insister ou l'utiliser sous forme de poudre.

Afin de préparer la poudre, lavez la pastèque, retirez-la et séchez-la (vous pouvez utiliser le four à cet effet et la sécher à l'air libre). Ensuite, écrasez la croûte en poudre.

Pour préparer la teinture, vous ne pouvez pas vous passer d'une tasse d'un demi-litre d'eau bouillante et de trois cuillères à soupe de poudre. Appliquez le mélange préparé avant de manger une cuillère à café.

Les causes de maladie et de traitement correctement identifiées aideront à résoudre le problème rapidement et efficacement. Il y a quelques règles à suivre pendant le traitement de l'intestin:

  1. d'abord, bien manger;
  2. deuxièmement, il sera efficace de suivre un traitement pour restaurer l'intestin à l'aide de médicaments spécialisés;
  3. troisièmement, les méthodes de psychothérapie conduisent à la restauration de la régulation nerveuse des intestins.

Rappelez-vous que le traitement doit être rapide.

Symptômes et traitement de la douleur dans les intestins du bas-ventre

Afin de savoir avec certitude pourquoi l'intestin fait mal, il est nécessaire de rechercher les causes de la douleur en consultant un gastro-entérologue compétent. Après avoir posé un diagnostic précis, votre médecin vous prescrira le traitement le plus efficace. Seul un médecin qualifié vous dira exactement quoi faire avec la douleur dans les intestins.

1 tableau clinique

La douleur causée par diverses maladies et conditions pathologiques de l'intestin peut être accompagnée de diarrhée, constipation, fausse envie de déféquer, flatulence, éructations, vomissements, brûlures d'estomac, anémie et autres symptômes. Des symptômes particulièrement dangereux peuvent être tels que du sang dans les matières fécales, une forte diminution du poids corporel. La douleur peut aussi être longue, courte, douloureuse et sourde ou colique; il peut y avoir une douleur dans les intestins dans le bas de l'abdomen ou dans la partie supérieure, ou dans le nombril; une douleur en bas peut survenir à droite ou à gauche; les douleurs ont tendance à irradier dans la jambe, l'omoplate, le sternum.

2 Que peut causer une maladie

Douleurs de localisation différente sont causées par divers problèmes avec les intestins.

  1. Une douleur abdominale à droite peut être due à une appendicite.
  2. Si la douleur survient dans le bas-ventre gauche, il peut y avoir une inflammation du côlon sigmoïde (une partie du gros intestin qui passe dans le rectum).
  3. Lorsque le nombril est douloureux, une inflammation de l'intestin grêle est possible - entérite, présence de parasites.
  4. Lorsque des douleurs apparaissent dans différentes zones de l'abdomen, on peut parler d'inflammation de plusieurs ou de toutes les parties du tractus intestinal.
  5. Quand il y a des sensations douloureuses dans les intestins après avoir mangé, l'inflammation du côlon transverse ou la production insuffisante d'enzymes digestives peuvent être à blâmer.
  6. Si la douleur s'intensifie après le lavement, le changement de position, la tension physique, la cause peut être des adhérences entre les boucles intestinales.
  7. La douleur apparaissant au cours d’un acte de défécation peut indiquer des hémorroïdes, une fissure anale, une rectite, des tumeurs rectales.

En fonction de la douleur, vous pouvez suggérer les causes possibles. La douleur dans l'intestin est de plusieurs types:

  1. La douleur douloureuse, la matité est caractéristique des inflammations chroniques du tractus intestinal, des tumeurs, des intestins tordus, des nœuds, de l'obstruction.
  2. Douleur aiguë, caractéristique à court terme de l'appendicite, colite ulcéreuse, infection.
  3. Les crampes douloureuses, ou coliques, sont la conséquence de dommages mécaniques, d’empoisonnements, de spasmes des parois intestinales, de maladies parasitaires.
  4. Une douleur prolongée peut survenir avec le syndrome du côlon irritable, la colite ulcéreuse.

Autres causes possibles de douleur:

  • maladies inflammatoires de diverses parties de l'intestin: sigmoïdite, entérite, colite, appendicite;
  • des maladies telles que l'atonie intestinale (diminution de la motilité intestinale, ce qui entraîne une accumulation de nourriture et l'étirement de ses parois), le syndrome du côlon irritable, une obstruction intestinale;
  • thrombose mésentérique - blocage des artères qui alimentent les intestins avec un caillot de sang, ce qui conduit à une nécrose de l'intestin dans la région de l'artère endommagée;
  • les parasites;
  • violation de la microflore normale du tractus intestinal (dysbiose);
  • maladies du tube digestif (pancréatite);
  • prendre certains médicaments;
  • caractéristiques de l'alimentation ou une violation de l'alimentation indiquée dans les maladies du tractus gastro-intestinal.

3 méthodes de diagnostic

Sur la base de ce qui précède, il est clair que la douleur de la localisation et de l’intensité résultent de graves problèmes de santé. Par conséquent, lorsque l'intestin fait mal, il est nécessaire de consulter un médecin. Le gastro-entérologue vous fera passer les tests nécessaires, déterminera les causes des symptômes désagréables et vous indiquera comment traiter votre maladie.

Quelles méthodes de diagnostic sont nécessaires pour la douleur intestinale?

  1. Collection minutieuse d'anamnèse. Le médecin détermine la nature de la douleur chez le patient (son intensité de localisation), la présence d'autres symptômes, les maladies chroniques.
  2. L'examen du patient, au cours duquel le médecin palpe l'abdomen, examine les ganglions lymphatiques, vérifie la sclérotique des yeux.
  3. Analyse en laboratoire des matières fécales (coprogramme et examen bactériologique).
  4. Examen endoscopique du haut de l'intestin (fibrogastroduoenoscopie).
  5. Examen endoscopique du bas intestin (coloscopie).
  6. L'irrigoscopie est un examen radiologique du gros intestin utilisant un produit de contraste (solution de baryum administrée par lavement).

4 événements médicaux

Que dois-je faire si mes intestins sont douloureux (les symptômes ne sont pas clairs)? Si la douleur aiguë ne cesse pas dans les 60 minutes, vous devez appeler la salle d'urgence. Avant l'arrivée de la brigade d'ambulances, il est recommandé de prendre une position calme, de ne pas manger de nourriture, de ne pas appliquer de coussin chauffant ou de compresse froide sur l'estomac. Après l'hospitalisation, les médecins procéderont aux procédures de diagnostic nécessaires et décideront du traitement nécessaire.

Le traitement consiste principalement à éliminer les causes de la douleur.

  1. Si la cause est une maladie infectieuse, une antibiothérapie est nécessaire.
  2. En cas de violation de la microflore, des probiotiques sont prescrits.
  3. En cas de colite ulcéreuse, des immunosuppresseurs sont nécessaires.
  4. En cas d'appendicite aiguë, d'obstruction intestinale aiguë, un traitement chirurgical est nécessaire.

En complément de la thérapie, les médicaments à base d'enzymes sont utilisés pour améliorer la fonction digestive des intestins. Si la douleur est très intense, le médecin peut vous prescrire un antispasmodique. Il faut comprendre que les analgésiques sont un traitement symptomatique. Par conséquent, un traitement obligatoire de la maladie primaire est nécessaire. Pour les maladies inflammatoires du côlon ou de l'intestin grêle, des anti-inflammatoires non stéroïdiens sont prescrits.

Dans certains cas, un traitement chirurgical peut être indiqué. L'opération est nécessaire pour de telles maladies qui causent des douleurs dans les intestins, telles que l'appendicite, une obstruction intestinale. Une fois que le traitement nécessaire a été effectué à l'hôpital, le patient reçoit son congé et un traitement ultérieur peut être effectué indépendamment à la maison.

Si la douleur est accompagnée de constipation, il est recommandé de maintenir un mode de vie actif, d'établir un mode de vidange de l'intestin (le faire en même temps), vous pouvez masser l'abdomen, vous devez entrer dans le régime alimentaire avec une teneur élevée en fibres végétales (son, légumes frais, céréales). Parfois, vous pouvez remplacer les fibres de produits naturels par des additifs alimentaires que vous pouvez acheter à la pharmacie. Il n'est pas recommandé d'abuser des médicaments laxatifs.

5 régime du patient

Un régime alimentaire thérapeutique, qui est prescrit individuellement par le médecin en fonction de la maladie, de la présence de maladies concomitantes du patient et d’allergies à certains produits, est un facteur important du succès du traitement.

Recommandations générales concernant le régime alimentaire:

  • rejet des plats préparés, des aliments en conserve et des boissons gazeuses frits, gras, salés, fumés et préparés;
  • restriction des produits tels que le café, le thé fort, le chocolat, le lait et les produits laitiers;
  • repas fréquents en petites portions;
  • l'utilisation de grandes quantités de fluide.

6 médecine traditionnelle

En présence de douleurs dans les intestins, la médecine traditionnelle propose également de nombreuses recettes pour les éliminer. Tout médicament, même à base de plante, ne doit être prescrit que par le médecin traitant.

Il existe des médicaments traditionnels très efficaces pour le traitement de la douleur dans les intestins:

  1. Lors du traitement de l'atonie intestinale, une infusion de miel et de feuilles d'aloès est utilisée. Pour le préparer, vous devez faire fondre 300 g de miel à 400 ° C, hacher 2-3 feuilles d’aloès, le libérer des épines, ajouter au miel et laisser reposer une journée. Prenez la perfusion le matin, une heure avant les repas, préchauffée. Le jus de pomme de terre ou de chou est également efficace.
  2. Il est recommandé de prendre 0,5 c. thé vert broyé laisse 3-4 fois par jour avant les repas.
  3. Lorsque dyskinésie intestinale, vous pouvez prendre une décoction de collecte d'herbe (Agripaume, menthe, fleurs de millefeuille, sauge, écorce de chêne et fleurs de millepertuis). Pour cela 2 c. l mélange à base de plantes versez 0,5 litre d’eau, faites cuire pendant 2 heures, laissez refroidir, filtrez.

Une préparation à base de plantes recommandée par une médecine alternative pour le traitement de la douleur intestinale peut être contre-indiquée dans un cas particulier ou provoquer une réaction allergique. Par conséquent, avant d'utiliser de tels moyens pour traiter les douleurs, il est impératif que vous consultiez votre médecin.