Conseils des médecins sur la façon de traiter l'ulcère duodénal

L'ulcère peptique est une maladie chronique qui évolue constamment. Un patient présente des lésions graves sur la muqueuse intestinale. Dans la plupart des cas, la maladie se manifeste périodiquement en automne et au printemps. Selon les statistiques, l’ulcère peptique est très fréquent et touche principalement les hommes. Cette maladie survient plus souvent chez les citadins.

Pathogenèse de l'ulcère peptique

Il n'est pas si facile de traiter l'ulcère duodénal

La cause de l’ulcère peptique est dans la plupart des cas une infection bactérienne. Helicobacter pylori pénètre dans le corps par la bouche, s’installe dans l’intestin et se multiplie. Lorsque cela se produit, des dommages aux tissus de la muqueuse intestinale. En plus de ce facteur, le développement de la maladie peut affecter:

  • Facteur héréditaire
  • Malnutrition
  • Caractéristiques du corps
  • Situations stressantes
  • Certains médicaments
  • Abus d'alcool et tabagisme

L'augmentation du nombre de cellules synthétisant l'acide chlorhydrique, ainsi que la stimulation de la production de mucus protecteur, est influencée par un facteur héréditaire ou une prédisposition génétique. En raison du fait que le mucus est produit par le corps n'est pas suffisant, les parois intestinales sont sujettes à l'inflammation.

Souvent, la maladie peut évoluer dans un contexte de surcharge neuropsychique chez des personnes facilement excitables. Un stress mental excessif affaiblit le système immunitaire et, par conséquent, le développement de la maladie. La nutrition dépend du travail de tout le corps, le manque de vitamines et de nutriments essentiels affaiblit sa fonction protectrice.

La consommation d'aliments frits, acides et salés a un effet déprimant sur l'ensemble du système digestif. Certains médicaments dans l'annotation sont des contre-indications indiquées que beaucoup de patients ignorent, mais en vain. De nombreux médicaments à long terme peuvent irriter la membrane muqueuse de l'estomac et des intestins pendant l'absorption.

L'alcool et le tabagisme affaiblissent la fonction protectrice du corps.

Symptomatologie

Ulcère duodénal: schématiquement

Pendant longtemps, la maladie peut être asymptomatique, le patient s'inquiète parfois de douleurs à l'abdomen après avoir mangé et il se produit un ralentissement du processus de digestion. Si vous ne faites pas attention à ces premiers signaux du corps, la maladie peut alors passer à un autre stade, ce qui peut se produire:

  • Cicatrices, coupures, douleurs abdominales, qui surviennent principalement sur un estomac vide ou de la faim et qui passent après avoir mangé
  • Nausées et vomissements, surtout le matin
  • Sensation d'estomac plein et de lourdeur
  • Éructations, brûlures d'estomac, goût amer dans la bouche
  • Faiblesse constante
  • Perte de poids

La douleur n'a pas de localisation prononcée et est d'une nature différente. Au cours de la maladie augmente la quantité d'acide chlorhydrique produite par l'estomac, qui est contenue dans le suc gastrique. À cet égard, il y a souvent une sensation de brûlure. Les brûlures d'estomac peuvent survenir simultanément à la douleur.

Beaucoup de patients se plaignent d'éructations. Ce symptôme ne se manifeste pas du tout, il survient chez les personnes ayant un sphincter cardiaque faible. Ce fait se reflète dans le mouvement de la nourriture dans l'œsophage: il change de direction. Ce phénomène s'accompagne d'une salivation abondante et d'un goût acide en bouche.

Les vomissements se produisent généralement sur le fond de la douleur. De nombreux patients essaient de faire vomir artificiellement parce qu’après cela, il ya un soulagement. Cela est dû au fait que dans le vomi est présent dans le suc gastrique acide, en raison de la vidange de l'estomac, son acidité diminue. L'ulcère duodénal s'accompagne d'une diminution de la fonction digestive et de l'absorption d'éléments nutritifs, de sorte que le patient perd du poids de manière significative.

La motilité intestinale réduite mène à la constipation. Ils durent jusqu'à une semaine et dérangent beaucoup plus le patient que la douleur.

Stades et formes de la maladie

12 ulcère duodénal peuvent se dérouler en plusieurs étapes:

  1. Exacerbation: douleur intense et vomissements occasionnels
  2. L'apparition de la cicatrice après la guérison des lésions ulcéreuses
  3. Rémission: absence temporaire de symptômes

L'ulcère est classé en fonction de l'exacerbation:

  • Une exacerbation fréquente se produit plus de deux fois par an.
  • Les exacerbations rares se produisent une ou deux fois par an.

En fonction du nombre d'ulcères sur la muqueuse intestinale, un seul ulcère et de multiples lésions sont isolés. Toujours dans le diagnostic, la localisation de la lésion est importante: dans la partie élargie du duodénum 12 (bulbe) ou dans l'intervalle post-ulukovy. Dans le diagnostic également faire attention à la profondeur des lésions muqueuses: une légère lésion superficielle ou profonde.

De plus, lors du diagnostic, la cause de la maladie est prise en compte:

  • Ulcère de stress: après une surcharge mentale et émotionnelle
  • Ulcère de choc: à la suite de brûlures ou de blessures
  • Ulcère stéroïde: après la prise de médicaments hormonaux

Diagnostics

L'échographie comme méthode de diagnostic des ulcères

L'examen initial du médecin comprend une enquête et une palpation de l'abdomen. Lors de la palpation, le tonus musculaire est ressenti, le patient ressent des sensations douloureuses. Ensuite, le patient se voit attribuer les méthodes de diagnostic suivantes:

Une radiographie abdominale est effectuée avec contraste. À l'aide de certains supports, la bactérie se localise dans l'intestin et l'estomac, chaque type de microorganisme est peint dans une couleur spécifique.

La fibroesophagogastroduodenoscopy permet d'identifier l'emplacement de l'ulcère dans l'intestin, le degré de lésion muqueuse, la profondeur et la forme des modifications érosives. Le médecin peut examiner sur le moniteur le fond de l’ulcère, sa structure et ses bords, l’état de la membrane muqueuse. Au cours de l'étude, un morceau de tissu affecté est prélevé pour analyse histologique afin de déterminer l'état des cellules. Le diagnostic en laboratoire comprend:

  • L'analyse du sang occulte dans les selles: montre la présence de saignements intestinaux.
  • Numération sanguine complète: les modifications ne sont observées que dans les cas d’exacerbation de la maladie, au stade de la rémission, les indicateurs ne changent pas. Les saignements cachés sont mis en évidence par une forte diminution du taux d'hémoglobine dans le sang.
  • La présence d'infection à Helicobacter dans le corps est déterminée par les tests suivants:
  • Test sanguin pour les anticorps anti-Helicobacter
  • Test respiratoire pour la détection de l'ammoniac et du dioxyde de carbone, qui apparaissent dans le corps du patient, en raison de l'activité de bactéries
  • L'analyse PCR détermine la présence de fragments d'Helicobacter dans les selles ou la salive
  • Examen microscopique du mucus pris aux fegds

Traitement

L'argousier dans le traitement de l'ulcère peptique

Le traitement de l'ulcère duodénal est déterminé en fonction de l'exacerbation de la maladie, des causes de son développement et de la localisation de la lésion. A ce jour, les types de traitement suivants sont utilisés:

  1. Traitement médicamenteux
  2. Physiothérapie
  3. Thérapie de régime
  4. La chirurgie
  5. Méthodes traditionnelles de traitement
  6. Traitement de la toxicomanie

Au cours de la phase aiguë du traitement doit être effectué à l'hôpital, le patient doit se conformer au repos au lit. Le corps a besoin de force pour soulager rapidement le processus inflammatoire et cicatriser l'ulcère. Habituellement, à la fin de la deuxième semaine de traitement, une amélioration de l’état général du patient se produit.

Le schéma selon lequel le traitement médicamenteux sera effectué est prescrit par le médecin en fonction de l'étiologie de la maladie: bactérienne ou non. Appliquez plusieurs médicaments à la fois:

  1. Agents antisécrétoires: l’action de ces médicaments vise à réduire la sécrétion gastrique, l’acidité et l’élimination du processus inflammatoire. Les médicaments de ce groupe comprennent:
  2. Antagonistes des récepteurs d'histamine: ranitidine, famotidine, cimétidine
  3. Inhibiteurs de la pompe à protons: Pariet, Omeprazole, Ranitidine
  4. Anticholinergiques: gastrine

Pour le traitement des ulcères bactériens, des préparations contenant du bismuth sont utilisées: elles empêchent la croissance de la bactérie Helicobacter, créent un film protecteur sur la muqueuse intestinale, qui protège contre les effets nocifs des dommages causés par l'acide et les bactéries. Ces outils incluent: De-Nol, Vikalin, Vikair.

Pour rétablir la motilité intestinale et éliminer les symptômes de la maladie, tels que les nausées et les vomissements, des prokinétiques sont appliquées: Reglan, Trimedat, Motilium. Les antibiotiques (antibiotiques) sont obligatoires pour le traitement de l'ulcère duodénal ulcère à Helicobacter: amoxicilline, tétracycline, métronidazole.

Des médicaments antiacides sont utilisés pour les brûlures d’estomac: Maalox, Phosphalugel, Almagel. Avec l'aide de ces médicaments est la neutralisation de l'action agressive sur la membrane muqueuse de l'ulcère duodénal, l'adsorption et la neutralisation des substances toxiques. Les gastroprotecteurs sont utilisés pour protéger la muqueuse intestinale: Venter. Ces médicaments forment une membrane protectrice à la surface de la muqueuse endommagée et lui permettent de se régénérer, contribuant à l’élimination du processus inflammatoire.

Les analgésiques et antispasmodiques sont utilisés pour soulager la douleur et les spasmes: No-Spa, Baralgin. Pour restaurer le besoin muqueux de sa nutrition. Les préparations aideront: Actovegin, préparations de vitamines du groupe B.

Traitement diététique

La restauration de la muqueuse intestinale endommagée nécessite un régime alimentaire ménageant, excluant les aliments grossiers. La température des aliments doit être proche de la température corporelle normale. Vous avez besoin de nourriture à petites doses toutes les trois heures. Les repas sont mieux cuits à la vapeur ou bouillis. Exclure les aliments frits, épicés, épicés et salés. Permis:

  1. Fruits et jus de fruits
  2. Plats gras
  3. Conserves
  4. Boissons fortes ou gazeuses
  5. Physiothérapie

Un traitement de physiothérapie est utilisé dans le traitement complexe de l'ulcère duodénal ainsi que dans le traitement de l'alimentation et des médicaments. À l'aide des effets sur le corps des micro-ondes, les ultrasons, la chaleur, le syndrome de la douleur, l'inflammation et la circulation sanguine sont stimulés.

À l'aide de courants sinusoïdaux, la douleur est soulagée, le processus inflammatoire cesse et la microcirculation s'améliore. L'impact sur le corps des ondes ultrasonores et de l'électrophorèse avec des médicaments anesthésiques soulage la douleur et réduit la sécrétion. Les médicaments suivants sont utilisés: Novocain, Papaverine.
Une compression d'alcool peut être effectuée sur l'abdomen, ce qui a un effet réchauffant qui aide à restaurer la muqueuse duodénale.

Médecine populaire

Comment traiter un ulcère 12 manifestations de l'ulcère duodénal et la médecine traditionnelle

Les remèdes populaires peuvent soulager l’état général du patient, soulager les symptômes et l’inflammation, mais pour se débarrasser de la cause de l’ulcère - la bactérie Helicobacter, il est nécessaire de prendre des médicaments antibactériens.

L'argousier

Un bon outil pour guérir les plaies et les muqueuses. En cas d'ulcère duodénal, il est recommandé de prendre l'huile d'argousier dans une cuillère à thé plusieurs fois par jour. Des brûlures d'estomac peuvent survenir au cours des premiers jours de traitement. Il est recommandé de prendre simultanément de la soude pour la supprimer.

Calendula

L'infusion de calendula fait ceci: les fleurs versent de l'eau bouillante, maintenue au bain-marie pendant 5 minutes. Buvez cet outil est recommandé pour un quart de verre plusieurs fois par jour.

Trèfle

Les fleurs de trèfle avec tige et saule doivent être prises dans les mêmes proportions. Buvez du thé fraîchement préparé à partir de ces ingrédients dans un demi-verre deux fois par jour.

Réglisse

Racine de réglisse, zeste d'orange, dissoudre le miel dans un verre d'eau et mettre le feu. Evaporer jusqu'à ce que le liquide s'évapore. Le mélange épais qui en résulte doit être divisé en trois prises quotidiennes.

Décoction de pommes de terre

Comme chacun le sait, les pommes de terre contiennent une grande quantité d’amidon. Cet outil aidera à réduire les effets agressifs de l'acide sur la membrane muqueuse. Les pommes de terre pelées non salées sont bouillies, retirées et le liquide doit être bu un verre par jour.

Tous les mythes sur l'ulcère duodénal et l'estomac dans la vidéo:

La gamme de médicaments pour les ulcères gastriques et duodénaux

Quiconque achète des pilules pour les ulcères d'estomac et les ulcères duodénaux voit un large éventail de ces médicaments.

Selon des données statistiques, environ 12% de la population de la Terre présente des lésions ulcéreuses de l'estomac et du duodénum. Cette maladie inflammatoire se caractérise par la survenue d'ulcérations et d'ulcères sur les couches muqueuse, sous-muqueuse et même musculaire de l'intestin, alternant stades d'exacerbations et de rémission. Soumis à la maladie plus souvent des hommes que des femmes de moins de 40 ans. Les citadins reçoivent un tel diagnostic plus souvent que les habitants des villages.

Causes de la maladie

Les médecins estiment que certaines espèces de la bactérie Helicobacter pylori sont à l'origine du mécanisme de développement des lésions du duodénum 12. Ce sont ces plus petits organismes qui produisent des substances qui affectent le développement des ulcères. La bactérie peut survivre dans l'environnement à forte acidité et éventuellement provoquer le développement de maladies de l'estomac. La maladie peut se faire sentir quelques mois, voire plusieurs années après l’entrée du microorganisme. Helicobacter pylori meurt pendant le traitement antibiotique.

D'autres facteurs peuvent déclencher cette maladie:

  • prédisposition génétique;
  • manger des aliments épicés, acides, gras, en conserve, salés et marinés, ainsi que des habitudes alimentaires;
  • stress fréquent et stress émotionnel négatif;
  • mauvaises habitudes, en particulier l'alcool et les cigarettes;
  • Les imprécisions lors de la prise de médicaments (antibiotiques, médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), médicaments hormonaux, etc.) sont des soi-disant médicaments qui ont des propriétés ulcérogènes (formant des ulcères).

Symptomatologie

Les premiers symptômes de la maladie se manifestent par une douleur sourde, aiguë, pressante ou lancinante au-dessus du milieu de l'abdomen. La douleur est nécessairement associée à manger. La douleur d'un ulcère de l'estomac apparaît dans les 1-1,5 heures, avec un ulcère duodénal - après 2 heures et la nuit. Consommation d'alcool ou violation des principes d'une bonne nutrition, le stress provoque toujours l'apparition de la douleur.

En outre, la pathologie est accompagnée des symptômes de dyspepsie suivants:

Traitement des ulcères gastriques et duodénaux avec des médicaments et schémas d'éradication (destruction)

Pour que la maladie n'entraîne pas de conséquences graves, il est nécessaire de commencer d'urgence un traitement par médicaments après avoir posé un tel diagnostic. Seul un spécialiste sait comment traiter et comment traiter un ulcère. Si la maladie est exacerbée, alors, en fonction de l'état du patient, le traitement a lieu en hôpital de jour ou en hôpital. Lors de l'élaboration d'un traitement d'éradication, le médecin utilise une approche intégrée. La monothérapie dans cette maladie sera inefficace.

Le médecin doit trouver des médicaments pour les ulcères, compte tenu de ces facteurs:

  • bien-être général du patient;
  • son âge;
  • localisation de l'ulcère;
  • tailles des zones muqueuses ulcéreuses;
  • réactions allergiques à certains médicaments.

Le traitement prescrit doit non seulement guérir l'ulcère, mais aussi:

  • éliminer la cause de la maladie;
  • réduire l'inflammation;
  • guérir l'ulcère;
  • restaurer la motilité gastrique;
  • réanimer la fonction enzymatique et la production de suc gastrique.

Deux méthodes de gestion des patients sont largement connues: la trithérapie et la quadrothérapie. Les deux schémas de traitement de l'ulcère peptique ont montré une efficacité élevée s'ils étaient utilisés correctement. La guérison et la guérison des ulcères se produisent à 100% dans plus de 80% des cas.

Triple

La première option est considérée comme une méthode classique de traitement des ulcères et implique la prise des catégories de médicaments suivantes:

  • antibiotiques (séries des macrolides et de la pénicilline) - érythromycine, amoxicilline, clarithromycine, ampicilline;
  • Antiprotozoaires pour torturer les ulcères gastriques et duodénaux - Métronidazole, Tinidazole et moyens similaires;
  • antiseptique anti-ulcéreux bismuth De-Nol.

L’essence de ce schéma thérapeutique: un patient prend simultanément 2 agents antibactériens et l’un des médicaments IPP (inhibiteurs de la pompe à protons), dont le but est de supprimer la production de substances formant un acide, notamment: et l'acide chlorhydrique dans l'estomac.

Les différentes façons dont les antibiotiques sont pris pour les ulcères gastriques et duodénaux dans ce schéma thérapeutique:

  1. Une dose unique de clarithromycine (un demi-gramme deux fois par jour) et d'amoxicilline (également d'un demi-gramme 4 fois par jour) et de PPI: rabéprazole, pantoprazole ou oméprazole (20 mg par jour, 2 fois par jour).
  2. Dans cette variante, afin de vaincre Helicobacter pylori (la principale raison du développement des ulcères gastriques et duodénaux), du De-Nol (0,24 g - deux fois par jour) est ajouté aux préparations ci-dessus.
  3. Dans ce schéma, les médicaments du groupe des inhibiteurs de la pompe à protons ne sont pas inclus, en répétant le De-Nol et les antibiotiques aux mêmes dosages. Ce schéma est acceptable pour le traitement des ulcères à faible acidité.
  4. Ce cours est destiné aux patients âgés de plus de 65 ans et aux enfants. Ce schéma suggère un schéma légèrement différent: un antibiotique est pris, à savoir l'amoxicilline (0,1 g deux fois par jour). Le médicament contenant du bismuth De-Nol est également recommandé de prendre quotidiennement à 240 mg 2 p., Mais 4 fois plus que 120 mg. L'acceptation des inhibiteurs de la pompe à protons (pantoprazole (40 mg), lansoprazole (30 mg) ou oméprazole (20 mg)) est décidée individuellement. Tous les médicaments pris deux fois par jour.

C'est important! La durée du traitement par trithérapie est au maximum de 2 semaines (7, 10, 14 jours - sur décision du médecin), mais si la zone ulcérée n’est pas encore guérie, le médecin peut alors prescrire une prolongation du traitement par De-Nol ou des médicaments du groupe PIP.

Quadrothérapie

Si la triple éradication n'a pas donné le résultat souhaité, le spécialiste propose à son patient la méthode de quadrothérapie - il s'agit d'un schéma thérapeutique amélioré à 4 composants pour les ulcères gastriques et duodénaux. Le cours ne dure pas plus de deux semaines.

  • De-Nol (120 mg - quatre fois par jour) + l'un des IPP + tétracycline (4 fois par jour pour un demi-gramme) et le métronidozol (un demi-gramme - trois fois par jour);
  • Amoxicilline (un demi-gramme - 4 fois par jour) + De-Nol (240 mg 2 fois par jour) + toute préparation de PIP + une des préparations à base de nitrofurane: ou Furazolidone (0,1 g - 4 fois par jour) ou Nifuratel (0, 4 g deux fois par jour);
  • 0,5 g d'amoxicilline + préparation du groupe d'IPN à la dose habituelle + sous-citrate de bismuth (120 mg - 4 fois par jour) + rifaximine (0,4 g - deux fois par jour) - uniquement dans les cas extrêmes, tels que prescrits par un médecin.

Médicaments supplémentaires

Pour les moyens médicaux du traitement principal, le médecin prescrit des médicaments supplémentaires:

  • Les antiacides sont des médicaments utilisés pour traiter les maladies du tractus gastro-intestinal lorsqu'il est nécessaire de neutraliser l'excès d'acide chlorhydrique, qui irrite la muqueuse du tube digestif. Le choix de médicaments dans cette catégorie est vaste: Almagel-A, Gasteringel, Fosfalugel, Renny, Maalox, Vikair;
  • les antispasmodiques réduisent la douleur causée par les spasmes musculaires. Leur liste est immense: Papaverine, No-spa, Spasmol, Trigan, Riabal;
  • gastroprotecteurs - ces médicaments ont un effet protecteur sur la membrane muqueuse (préparations de bismuth). Les représentants les plus célèbres sont De-Nol, Ventrisol, Gastornorm, Desmol. Mais le médecin peut également prescrire Misoprostol, Sucralfate, Carbenoxolone;
  • anticholinergiques sélectifs - ces médicaments réduisent la production d'acide, prolongent l'effet des antiacides, réduisent l'activité locomotrice de l'estomac et des intestins. La métacine, la pirenzépine ou la platyfilline sont largement utilisées;
  • Réparateurs - ce groupe de médicaments stimule l'amélioration du flux sanguin dans les tissus et aide à guérir les ulcères. Habituellement prescrit Solcoseryl, Methyluracil;
  • Prokinétique - médicaments prescrits pour les troubles de la motilité, la dyspepsie (flatulences, troubles des selles, vomissements et nausées). Les principaux représentants sont Motilium, Coordinates et Zerakal;
    Les gastro-entérologues prescrivent des vitamines pour le rétablissement rapide de la zone endommagée. Cela aide à prévenir les complications. Les médecins ont prescrit des vitamines des groupes A, E, C, B6 et B12.

L'ulcère peptique et l'ulcère duodénal 12 est une pathologie grave nécessitant un traitement afin d'éviter les complications. Le traitement médicamenteux des ulcères gastriques et duodénaux est efficace si vous suivez scrupuleusement toutes les recommandations du médecin. L'arsenal de la médecine moderne dispose de fonds considérables.

Les principaux médicaments pour le traitement de l'ulcère duodénal

La pharmacothérapie moderne de l'ulcère peptique comprend plus de 1000 médicaments différents et leurs combinaisons. Le concept de thérapie implique leur utilisation dans le cadre de divers schémas thérapeutiques, en fonction de l'évolution et de la gravité de la maladie, des raisons de son apparition, ainsi que des caractéristiques du corps du patient, de son âge et de la présence de maladies concomitantes. Par conséquent, le traitement doit être administré uniquement par un médecin. Une caractéristique importante de la thérapie moderne de l'ulcère peptique est également le fait qu'il n'y a pratiquement aucune différence dans le traitement de l'ulcère duodénal (DU) et des ulcères d'estomac (GAL).

Groupes de médicaments utilisés dans le traitement du PUD

Il existe plusieurs groupes principaux de médicaments utilisés pour traiter le PUD:

  • Antiacides.
  • Antisécréteurs: antagonistes des récepteurs H2-histaminiques, inhibiteurs de la pompe à protons, M-cholinolytiques.
  • Bismuth contenant des drogues.
  • Antibiotiques et médicaments antiprotozoaires.
  • Gangliolytics.

Antagonistes des récepteurs de l'histamine H2

Ces médicaments ont un effet antisécrétoire assez puissant. Le mécanisme de leur action est de bloquer les récepteurs d'histamine H2 dans les cellules productrices d'acide chlorhydrique, réduisant ainsi sa production. En outre, les médicaments de ce groupe stimulent la formation de mucus gastrique, réduisent la production de pepsine et améliorent la fonction motrice du duodénum et de l’estomac.

A ce jour, sur l'ensemble des anti-H2, seuls 2 médicaments sont utilisés:

  • Ranitidine (Zantak, Rantak, Uklodin, Atzilok, Ranisan, Ranital, Zoran, Gistak).
  • Famotidine (Gastrosidin, Kvamatel, Famotel, Gastrogen, Pepsidin).

Inhibiteurs de la pompe à protons

Ce groupe de médicaments constitue peut-être la base du traitement de l'ulcère peptique, ce qui s'explique par leur efficacité élevée et prononcée dans la lutte contre la maladie par rapport à d'autres médicaments anti-ulcéreux. Un autre avantage est la possibilité de créer des conditions favorables à la lutte contre Helicobacter pylori.

Le mécanisme d'action des médicaments de ce groupe consiste à bloquer les H + -K + -ATPases des cellules pariétales de l'estomac, bloquant ainsi le stade final de la formation de l'acide chlorhydrique.

Il existe de nombreux médicaments utilisés pour traiter les ulcères duodénaux liés aux inhibiteurs de la pompe à protons:

  • Oméprazole (Omez, Losek, Omeprol, Promezole, Omizak, Osid, Zerocid, Ornatol).
  • Pantoprazole (Kontrolok, Panum, Nolpaza, Crozacid, Pouloref, Ullter, Peptazol).
  • Rabeprazole (Pariet, Bereta, Ontime, Hairabesol, Noflux, Rabelok).
  • Lansoprazol (Lanzap, Akrilanz, Lancid, Epicurus, Lanzoptol).
  • Esoméprazole (Neo-zekt, Emanera, Nexium).

M-cholinolytiques

Les médicaments de ce groupe bloquent sélectivement les récepteurs M-cholinergiques de l'estomac, sans affecter les autres systèmes et organes. Pour cette raison, ils n'ont pas d'effets secondaires tels que rétention urinaire, troubles de l'accommodation, tachycardie. La nomination de M-anticholinergiques s'effectue en présence d'une douleur intense qui n'est pas éliminée par les antispasmodiques et les antiacides, avec des récidives fréquentes d'ulcère peptique, de lésions ulcéreuses ne cicatrisant pas et d'une gravité croissante de la maladie.

Aujourd'hui, une seule substance de ce groupe est utilisée dans le traitement de la maladie ulcéreuse - la pirenzipine (Gastrotsepin, Gastromen, Pyrexal).

Préparations de bismuth

Le traitement des ulcères duodénaux implique l'utilisation de préparations à base de bismuth. Ils ont des effets astringents, enveloppants, antiseptiques. Lors de l'interaction avec le suc gastrique, des sels insolubles précipitent et forment des composés chélatants qui recouvrent la surface des ulcères. Cela protège contre les effets de l'acide chlorhydrique, empêche une nouvelle augmentation de leur taille, contribue à leur cicatrisation précoce et élimine également la douleur.

En raison de la restauration des propriétés protectrices de la muqueuse gastro-intestinale, les préparations à base de bismuth réduisent le risque de récurrence de la maladie. Une autre caractéristique importante est leur capacité à coaguler les protéines, ce qui nuit à Helicobacter pylori.

Représentants de médicaments à base de bismuth: De-Nol, Ventrisol, Ulcavis, Escape.

Antiacides

Les antiacides sont inclus dans le traitement du PUD en tant qu'additif pour soulager la douleur, les brûlures d'estomac et d'autres symptômes désagréables qui accompagnent l'ulcère peptique. Ils n'affectent pas la production d'acide chlorhydrique, mais ne neutralisent que l'acide déjà présent dans l'estomac. Presque tous les antiacides modernes sont composés de composés d'aluminium, de magnésium ou de calcium.

Antibiotiques et médicaments antiprotozoaires

Les médicaments de ces groupes doivent être inclus dans le schéma thérapeutique afin de supprimer l'activité vitale d'Helicobacter pylori. Parmi les antibiotiques, 3 médicaments sont les plus couramment utilisés:

  • La clarithromycine est un représentant du groupe des macrolides. Il se distingue par sa résistance à l'acide chlorhydrique et son effet antibactérien prononcé. Il est donc le principal antibiotique utilisé dans le traitement de l'ulcère peptique.
  • L'amoxicilline est un médicament du groupe de la pénicilline. Il est également résistant à l'action de l'acide chlorhydrique et est très efficace dans la lutte contre l'ulcère duodénal.
  • La tétracycline est un médicament terracycline. Il est utilisé très rarement, car les 2 médicaments précédents sont plus efficaces.

Le métranidozol est le médicament le plus largement utilisé parmi les antiprotozoaires.

Gangliolytics

Médicaments Gaglioblokiruyuschie utilisés pour traiter l'ulcère gastroduodénal en cas d'échec du traitement précédent, lorsque les médicaments d'autres groupes ne sont pas en mesure de faire face à la maladie.

Les gangliolytiques bloquent les synapses sympathiques et parasympathiques des ganglions autonomes, réduisant ainsi les fonctions sécrétoires et motrices de l'estomac. En conséquence, la douleur est éliminée et le tissu trophique s’améliore.

Drogues consommées: Benzogeksony, Dimekolin, Quateron.

En plus de prendre des médicaments pour l'ulcère duodénal, vous devez suivre certaines recommandations:

  • strict respect de l'alimentation;
  • Fumer et boire devraient cesser;
  • les aliments doivent être pris en petites portions 5 à 6 fois par jour;
  • il faut utiliser de l'eau minérale;
  • l'inclusion de méthodes physiothérapeutiques dans le schéma thérapeutique.

Si la perforation de l'ulcère, la sténose du pylore des 12 ulcères duodénaux ou des saignements intestinaux ont commencé, une intervention chirurgicale sera nécessaire.

Médicaments pour le traitement de l'ulcère duodénal

Les principes pour l'élimination de maladies telles que l'ulcère duodénal visent l'utilisation intégrée des médicaments. L'efficacité d'une telle thérapie a été prouvée non seulement en théorie, mais aussi en pratique. Grâce aux techniques médicales et aux schémas thérapeutiques, l'utilisation de l'intervention chirurgicale est montrée aux patients plusieurs fois moins souvent. En cas de diagnostic précoce d'un tel trouble, il est possible de s'en débarrasser complètement lorsque l'on consomme de la drogue dans un délai plus court.

L'administration du médicament est indiquée à la fois en cas d'ulcère duodénal aigu et en cas de survenue d'une exacerbation chronique. Dans le premier cas, cette thérapie est effectuée dans un établissement médical et dans le second, à domicile, mais sous le contrôle obligatoire d'un gastro-entérologue.

Le schéma de traitement de l’ulcère duodénal n’est déterminé que par le médecin traitant, après une série d’examens de laboratoire et d’instruments du patient. En outre, la tactique utilisée dépend de la présence de la bactérie pathologique Helicobacter pylori dans le corps humain au cours du diagnostic.

Plusieurs groupes de médicaments sont prescrits pour le traitement des ulcères. Ceux-ci comprennent:

  • substances antisécrétoires - visant à supprimer la production d'acide chlorhydrique agressif par l'estomac. Ce groupe comprend les IPP, les anticholinergiques, ainsi que les antagonistes des récepteurs de l'histamine H2;
  • médicaments contenant la substance active appelée bismuth, ils sont inclus dans le schéma thérapeutique lorsqu'un patient détecte un microorganisme pathologique. Ils neutralisent non seulement l'action des bactéries, mais forment également un film protecteur à la surface de la membrane du duodénum, ​​qui protège le corps de l'influence de divers stimuli agressifs.
  • substances antibactériennes - prescrites pour inhiber l'activité de la bactérie pathogène;
  • Prokinetics - Ce groupe de médicaments améliore les fonctions motrices du duodénum et élimine également l'expression de certains symptômes de la maladie, tels que les nausées et les vomissements. Leur utilisation est également indiquée en présence de symptômes tels que brûlures d'estomac, sensation de lourdeur et de surcharge de l'estomac, ainsi qu'une saturation rapide des aliments, malgré de petites portions;
  • antiacides - ils sont prescrits en présence de fortes brûlures d'estomac. Cela est dû au fait que leur effet vise à réduire la production d'acide chlorhydrique et à prévenir son influence agressive sur la muqueuse duodénale;
  • les gangliotiques;
  • gastroprotecteurs;
  • prokinetics;
  • complexes de vitamines;
  • autres substances médicamenteuses - pour éliminer toutes les manifestations externes de la maladie. Par exemple, médicaments antiémétiques, antispasmodiques, analgésiques et autres.

Les inhibiteurs de la pompe à protons constituent l’un des groupes de médicaments les plus efficaces contre l’ulcère duodénal. Cela est dû au fait qu'ils sont très efficaces pour éliminer la maladie, par rapport à d'autres substances anti-ulcéreuses. Une autre caractéristique est la possibilité de créer des conditions favorables à l’élimination de Helicobacter pylori.

Il existe un large éventail de médicaments utilisés non seulement pour traiter les ulcères, mais également pour l'inflammation du duodénum, ​​qui sont des PIP. Le plus commun d'entre eux incluent:

  • Oméprazole;
  • L'ésoméprazole;
  • Pantoprazole;
  • Le lansoprazole;
  • Rabéprazole.

En plus de ces médicaments, appliquez au moins leurs homologues efficaces.

Le mécanisme d'action de telles substances consiste à bloquer les cellules pariétales, au fond desquelles se superpose la dernière étape de la production d'acide chlorhydrique.

Récepteurs d'histamine

Ceci est un tel ensemble de médicaments pour les ulcères qui ont un puissant effet antisécrétoire. Le mécanisme de leur influence consiste à bloquer les récepteurs de l'histamine H2 dans les cellules responsables de la production de suc gastrique acide, dans le contexte duquel la sécrétion est réduite de manière significative. En plus de ces effets, ces substances visent à stimuler la sécrétion de mucus gastrique, à réduire l'excrétion de pepsine et à améliorer la fonction motrice du duodénum, ​​ainsi que d'organes tels que l'intestin et l'estomac.

Actuellement, seuls deux médicaments sont utilisés pour le traitement de la PUD de l'ensemble du groupe:

  • La ranitidine;
  • La famotidine.

Des substances similaires sont également utilisées dans le traitement de la duodénite.

Thérapie antibiotique

Les gastroentérologues prescrivent des antibiotiques aux patients ulcéreux uniquement lorsqu'ils sont détectés lors du diagnostic de la bactérie pathogène Helicobacter pylori. En association avec eux peuvent être utilisés des médicaments antiprotozoaires, qui contribuent également à la suppression de l'activité vitale d'un tel micro-organisme.

Dans la plupart des cas, les schémas thérapeutiques incluent les antibiotiques suivants:

  • La clarithromycine est caractérisée par une résistance à l'augmentation de l'acidité du suc gastrique, raison pour laquelle elle est considérée comme le principal médicament de ce groupe.
  • Amoxicilline - a des propriétés similaires à celles du médicament ci-dessus;
  • La tétracycline est utilisée très rarement, uniquement en cas d’inefficacité d’un des médicaments susmentionnés.

En ce qui concerne les médicaments antiprotozoaires, le métronidazole est largement utilisé dans le traitement du duodénum.

Anticholinergiques

Les médicaments de cette catégorie bloquent sélectivement les récepteurs M-cholinergiques gastriques et n'affectent pas les autres organes ou systèmes. Pour cette raison, ils ne présentent pas de complications telles que:

  • violation du processus d'émission d'urine;
  • dysfonctionnement de l'hébergement;
  • palpitations cardiaques.

Ces substances sont prescrites pour:

  • syndrome de douleur sévère qui ne peut être éliminé par des antispasmodiques ou des antiacides;
  • récidives fréquentes d'ulcère duodénal ou d'ulcère d'estomac;
  • ulcères persistants;
  • gravité croissante de la maladie.

Dans le traitement de cette maladie, il est d'usage d'utiliser la pirenzépine.

Préparations contenant du bismuth

Le traitement médicamenteux des ulcères duodénaux par des médicaments est impossible sans l'utilisation de la substance active bismuth. Ces médicaments ont les effets suivants:

  • antiseptique;
  • astringent;
  • enveloppant - ceci est obtenu lors d’une interaction avec l’acide chlorhydrique. Dans ce contexte, il y a précipitation de sels insolubles et formation de composés chélatants, couvrant les ulcères.

Cela protège non seulement l'organe affecté contre les effets d'un suc gastrique agressif, mais empêche également la propagation du processus pathologique et une augmentation de la taille des ulcères. C'est ce qui contribue à la cicatrisation précoce et à l'élimination de la douleur, ainsi qu'à la probabilité de récurrence de la maladie.

Les représentants de médicaments contenant du bismuth sont:

  • De Nol;
  • Échapper;
  • Ventrisol;
  • Ulcavis

Antiacides

Les antiacides sont des médicaments auxiliaires utilisés dans le traitement des lésions ulcéreuses ou de l’inflammation du duodénum, ​​ainsi que des symptômes tels que la douleur, les brûlures d’estomac et d’autres symptômes accompagnant une telle maladie.

Il est à noter qu'ils n'affectent pas la sécrétion d'acide chlorhydrique, mais ne font que neutraliser le suc gastrique déjà existant.

Les substances de la catégorie des antiacides contiennent de l'aluminium, du calcium et du magnésium.

Dans la plupart des cas, les gastro-entérologues prescrivent des patients à leurs patients:

  • Maalox et Rennie;
  • Gastala et Almagel;
  • Phosphalugel et Anacid.

Gangliolytics

Le traitement médicamenteux implique l'utilisation des fonds ganglioblokiruyuschih pour le traitement de cette maladie uniquement lorsque les médicaments d'autres groupes sont inactifs. En conséquence de leur impact, l'élimination de la douleur et d'autres symptômes de ce trouble est réalisée.

Parmi les substances utilisées sont les suivantes:

  • La dimécoline;
  • Quateron;
  • Benzogeksony.

Il convient de noter que la posologie et la durée d'admission de certains médicaments sont déterminées par le gastro-entérologue, en fonction du déroulement individuel d'une telle maladie, de la présence et du degré d'intensité des symptômes.

Pour améliorer l'effet de la pharmacothérapie, il a été démontré que les patients suivaient un régime strict, abandonnaient complètement leurs mauvaises habitudes, utilisaient des recettes de médecine traditionnelle et de physiothérapie.

Quel est le remède le plus efficace contre les ulcères?

Le traitement médicamenteux des ulcères gastriques et duodénaux est la principale méthode pour amener la maladie en rémission. Toutes les méthodes de traitement traditionnelles ont une efficacité significativement inférieure à la pharmacothérapie et conduisent même parfois à une détérioration.

Le traitement médicamenteux est effectué non pas par un groupe spécifique de médicaments, mais par plusieurs. Le traitement des ulcères peptiques ne peut se faire qu'en combinant différents groupes de médicaments, ce qui devrait être fait exclusivement par un gastro-entérologue.

Dans cet article, nous discuterons en détail des médicaments que les médecins prescrivent à boire aux patients atteints d'ulcère duodénal et d'ulcère de l'estomac, ainsi que de leur prix.

Traitement médicamenteux des ulcères: est-il efficace?

L'affirmation incontestable est qu'il est simplement nécessaire de prendre des médicaments dans le traitement de l'ulcère peptique. Les préparations médicinales sont destinées à un effet systématique et rapide sur le soulagement d'un ulcère peptique, de l'estomac et du duodénum.

En d’autres termes, lorsque, grâce à des ajustements nutritionnels et à l’utilisation de recettes populaires, le processus de rémission de la maladie sera atteint après des mois, le traitement à base de médicaments sera utilisé pendant des jours.

En outre, les médicaments dans de nombreux aspects du traitement et n'ont pas d'analogues parmi la médecine traditionnelle. Par exemple, les analgésiques synthétiques, les médicaments, n’ont pas d’équivalent aussi efficace parmi les recettes populaires.

Il est important de noter que le traitement médicamenteux contre les ulcères doit être prescrit exclusivement par un gastro-entérologue ou, en cas de maladie bénigne, par un thérapeute. Se prescrire soi-même et prendre des médicaments peut être fatal.

Indications pour le traitement médical des ulcères

Il existe des indications et des contre-indications à la pharmacothérapie de l’ulcère gastrique et de l’ulcère duodénal. Il est nécessaire de traiter les ulcères avec des médicaments dans les cas suivants:

  1. Avec une exacerbation des ulcères.
  2. En l'absence d'effet par l'alimentation avec un ulcère.
  3. Avec une nette progression de la maladie.
  4. Dans les lésions infectieuses de l'estomac et du duodénum 12 (le traitement de choix est l'antibiotique pour les ulcères infectés).
  5. S'il existe un syndrome douloureux prononcé (des analgésiques sont prescrits).
  6. En présence d'un saignement ulcératif confirmé.
  7. Dans le cours chronique de la maladie.
  8. Afin de prévenir les exacerbations lors de la rémission.

Contre-indications pour le traitement médicamenteux des ulcères

Il existe également des contre-indications importantes lors de la prescription de médicaments à un patient présentant des lésions ulcéreuses de l'estomac et du duodénum.

Les contre-indications comprennent:

  • saignements excessifs lors d'une exacerbation ou d'un début aigu de la maladie;
  • des antécédents de réactions allergiques à certains médicaments nécessaires;
  • intolérance individuelle à des médicaments de type non allergique;
  • certains médicaments sont interdits pendant la grossesse;
  • dans certains cas, en présence de maladies telles que le sida et le diabète;
  • dans les lésions inflammatoires et toxiques du foie et des reins;
  • dans certains cas avec vaccination récente;
  • dans certains cas chez les enfants de moins de 12 ans;
  • en présence de maladies infectieuses généralisées (systémiques).

Groupes de médicaments pour le traitement des ulcères

Les médicaments anti-ulcéreux sont divisés en un grand nombre de groupes qui diffèrent dans la direction d'exposition et le résultat final. Il existe les groupes de médicaments anti-ulcéreux suivants:

  1. Antibiotiques pour l'ulcère gastrique et l'ulcère duodénal (y compris ses bulbes).
  2. Antiacides antiacides.
  3. Bloqueurs des récepteurs d'histamine.
  4. Réparateurs anti-ulcéreux.
  5. Gastroprotecteurs (pour soulager l'inflammation).
  6. Antispasmodiques (parfois prescrits comme analgésiques) et analgésiques systémiques (vrais analgésiques).
  7. Holinobloceurs.
  8. Gangliobloquants.
  9. Thérapie antiémétique.
  10. Triple thérapie.
  11. Quadrothérapie

En règle générale, l'ulcère gastrique et l'ulcère duodénal ne sont jamais traités avec un groupe spécifique de médicaments. Pour traiter une telle maladie, on ne peut combiner que des médicaments et le produire souvent de manière empirique (par essais et erreurs).

Dans le traitement des ulcères gastriques et des ulcères duodénaux, les formes posologiques orales (comprimés, suspensions) sont préférées. Les bougies et les injections sont utilisées moins fréquemment et généralement dans les cas graves de maladie.

Antibiotiques pour les ulcères

Les médicaments antimicrobiens pour le traitement de l’ulcère peptique sont principalement utilisés pour détruire ou réduire la quantité de bactérie H. pylori. Il est responsable de la grande majorité des cas d'ulcères du tractus gastro-intestinal (dans plus de 97% des cas).

Les préparations de ce groupe sont prescrites avec précaution et, au début du traitement, le patient fait l'objet d'une surveillance constante, car les antibiotiques provoquent souvent une diarrhée associée aux antibiotiques. Il convient également de noter que les antibiotiques sont utilisés à la fois pour le traitement et la prévention des ulcères.

Dans la très grande majorité des cas, des préparations antimicrobiennes des groupes suivants (injections et comprimés) sont incluses dans le traitement:

  • groupe macrolide: "érythromycine" (obsolète, maintenant rarement utilisé) et "clarithromycine";
  • Groupe pénicilline: amoxicilline;
  • Groupe antiprotozoaire: métronidazole obsolète mais toujours très efficace;
  • groupe tétracycline: "tétracycline", moins souvent "minocycline".

Antibiotiques pour les ulcères (vidéo)

Antiacides pour le traitement des ulcères

Les antiacides sont utilisés comme antiseptiques (à ne pas confondre avec les antimicrobiens), par adsorption (élimination des toxines) et enveloppement (protection du mucus). Ils éliminent l'excès d'acide gastrique et réduisent de manière significative l'activité des enzymes gastro-intestinales, qui aggravent l'ulcère, le soutiennent et augmentent les symptômes généraux.

Les divers schémas de traitement de l'ulcère peptique incluent de tels médicaments dans ce groupe:

  • "Almagel" en suspension;
  • "Maalox" en suspension;
  • "Gastal" comprimés;
  • "Phosphalugel" comprimés;
  • Comprimés "bicarbonate de sodium".

Préparations bloquant les récepteurs d'histamine

Les inhibiteurs des récepteurs d'histamine sont nécessaires pour désactiver les récepteurs des cellules de la glande pariétale. En raison de leur incapacité, il devient possible de réduire la production de suc gastrique et d'éliminer l'inflammation du défaut de l'ulcère.

Les inhibiteurs des récepteurs d'histamine suivants sont utilisés dans le traitement de cette maladie (en comprimés):

  • Ranitidine (bloqueurs d'histamine de deuxième génération);
  • Nizatidine (deuxième génération);
  • Roxatidine (deuxième génération);
  • Famotidine (deuxième génération);
  • "Cimetidine" (la première génération, le médicament est obsolète, donc il est utilisé très rarement maintenant).

Préparations de repositionnement pour les ulcères

Des réparations sont nécessaires pour améliorer les capacités de régénération du système gastro-intestinal du patient. Dans le même temps, non seulement ils régénèrent la membrane muqueuse, mais ils restaurent également le trophisme total et la microcirculation du sang capillaire dans la zone des défauts érosifs et ulcératifs.

La liste des produits de réparation recommandés pour l'ulcère peptique comprend des médicaments tels que:

  • "Solcoseryl" (injection);
  • "Actovegin" (injection);
  • "Gastrofarm" (en comprimés);
  • "Rétabolil" (injection);
  • moins couramment utilisé sous forme de comprimés "Methyluracil" et d'extrait d'aloès.

Ulcères gastroprotecteurs

Les préparations de ce groupe sont à base de dicitrate de bismuth, de sous-nitrate de potassium et d'acide alginique. Ils sont nécessaires pour une réduction significative de l'inflammation dans la zone de l'ulcère et des tissus sains environnants. De plus, les gastroprotecteurs ont une propriété relativement faible, mais toujours bactéricide. Ces médicaments sont utilisés non seulement pour le traitement des ulcères et de la gastrite, mais également pour leur prévention.

Les gastroprotecteurs destinés au traitement de l'ulcère gastrique et de l'ulcère duodénal comprennent les médicaments suivants (sous forme de comprimés):

  • La sucralfat;
  • Solcoséryle;
  • «De-Nol» (choisi dans la plupart des cas);
  • Enprostil;
  • Le misoprostol;
  • "Biogastron";
  • "Amigluracil";
  • "Oxyferriscarbon sodique".

Antispasmodiques pour les ulcères

Les antispasmodiques pour les ulcères agissent comme des analgésiques (plus précisément des analgésiques). Avec leur aide, vous pouvez réduire considérablement la douleur et faciliter la vie du patient pendant la période de traitement. En règle générale, les antispasmodiques ne sont jamais prescrits sous la forme d'un médicament spécifique, mais uniquement sous la forme d'une combinaison de deux à trois médicaments.

Le groupe des médicaments antispasmodiques pour les lésions ulcéreuses du tractus gastro-intestinal comprend les moyens suivants (uniquement sous forme de comprimés):

Holinoblokatory avec ulcères

Les soi-disant M-anticholinergiques sont conçus pour réduire la production de pepsine et d'acide gastrique. De plus, avec leur aide, il est possible d’obtenir une relaxation des parois musculaires de l’estomac et une prolongation des effets des antiacides.

Les médicaments du groupe M-anticholinergique comprennent de tels médicaments (sous forme de comprimés), tels que:

Gangliobloquants ulcératifs

Les gangliobloquants visent à réduire ou à bloquer complètement le passage des impulsions des organes du tube digestif à partir du système nerveux sympathique. De ce fait, il est possible d'affecter le tonus des vaisseaux de petit calibre du tractus gastro-intestinal, en augmentant le flux sanguin vers l'estomac et le duodénum.

En fin de compte, cela a un effet positif sur le taux de régénération de la maladie et l’intensité des sensations de douleur diminue également.

Lors de la phase de rémission de l'ulcère gastrique et de l'ulcère duodénal 12, on utilise les gangliobloquants suivants (en injections et en comprimés, en fonction de la gravité de l'ulcère peptique):

Médicaments antiémétiques pour les ulcères

Dans les ulcères gastro-intestinaux, des symptômes de nausée et de vomissements, qui ne soulagent généralement pas, apparaissent chez 60 à 70% des patients de tous les groupes d'âge. Avec l'aide d'antiémétiques, vous pouvez éliminer les symptômes de nausée et réduire (ou éliminer complètement) le nombre de pulsions émétiques au cours de la journée.

En cas d'ulcère peptique de toutes les parties du tractus gastro-intestinal, les agents antiémétiques suivants sont utilisés (sous forme de comprimés, avec vomissements fréquents - injections ou suppositoires):

Triple thérapie dans le traitement des médicaments contre les ulcères

Dans le cadre de la trithérapie, on entend l’utilisation complexe et combinée de médicaments de trois groupes différents, adaptés au traitement des ulcères simples dans la grande majorité des patients. Il s'agit d'un schéma thérapeutique de base, prescrit à presque tous les patients présentant un ulcère nouvellement découvert ou lors de son exacerbation.

Avec son inefficacité, un régime de traitement individuel est compilé, calculé individuellement pour un patient spécifique. La trithérapie elle-même implique l'utilisation des médicaments suivants:

  1. Antibiotiques des groupes tétracycline et pénicilline, ainsi que des macrolides. Les médicaments de choix sont les suivants: comprimés d’amoxicilline, comprimés d’ampicilline et comprimés de clarithromycine.
  2. Dérivés du médicament "Nitroimidazole." À savoir: "Métronidazole", "Ornidazole" et, rarement, "Tinidazole".
  3. Préparations de Vistum: De Nol est le médicament le plus populaire et le plus populaire de ce groupe.

Quadrothérapie dans le traitement des médicaments contre les ulcères

La quadrothérapie est utilisée dans les cas où la trithérapie classique ne suffisait pas pour introduire la maladie au stade de la rémission. La quadrothérapie a un grand nombre de médicaments prescrits.

Le schéma de traitement pour cette méthode de traitement comprend des médicaments appartenant aux groupes suivants:

  1. Agents antimicrobiens des groupes pénicilline, fluoroquinol et macrolide. À savoir: "Amoxicilline", "Roxithromycine", comprimés "Moxifloxacine" et "Ciprofloxacine".
  2. Antifongiques et antiprotozoaires: uniquement métronidazole.
  3. Inhibiteurs de la pompe à protons: oméprazole.
  4. Sous-citrate de bismuth ou, dans des cas plus rares, de tricalium bismuth tripotassium.

L'efficacité de la quadrothérapie pour la maladie ulcéreuse aiguë - plus de 90%. Dans le cours chronique de la maladie, l'efficacité est inférieure et se situe entre 60 et 70%.

Traitement médicamenteux des ulcères gastriques et duodénaux

✓ Article vérifié par un médecin

L'ulcère peptique et l'ulcère duodénal sont une maladie chronique du système digestif qui se caractérise par la formation d'ulcères (plaies) sur la membrane muqueuse de l'estomac ou du duodénum.

La maladie se poursuit avec les périodes de rechutes et de rémissions. Lorsque la maladie réapparaît, une plaie ouverte apparaît sur les parois internes de l'estomac ou de la partie initiale de l'intestin grêle. Avec une amélioration temporaire de l'état de l'affection, la plaie guérit, mais ne disparaît pas complètement. En règle générale, les rechutes se produisent au printemps et en automne.

Selon les statistiques, un ulcère souffre d'environ 10% de la population totale. Dans ce cas, les hommes souffrent davantage de cette maladie et les femmes moins souvent.

Traitement médicamenteux des ulcères gastriques et duodénaux

Causes de l'ulcère peptique: qui est à risque?

Provoquer le développement de la maladie peut avoir de nombreux facteurs dont les principaux sont:

  1. L’infection à Helicobacter pylori est l’une des causes les plus courantes de la maladie. Helicobacter pylori sont des micro-organismes nuisibles qui parasitent les parois de l'estomac, recouverts de muqueuses, endommagent leurs cellules - ceci provoque le développement d'un ulcère peptique.
  2. La présence de mauvaises habitudes - le tabagisme et la consommation excessive d'alcool.
  3. Situations stressantes fréquentes, augmentation du stress psycho-émotionnel, dépression prolongée. Avec des troubles psychologiques, une quantité excessive de suc gastrique commence à émettre, elle ronge les parois de l'estomac, entraînant des ulcères.
  4. Mauvaise nutrition - manger de grandes quantités d'aliments épicés et gras, manque de petit-déjeuner, de longues pauses entre les repas ou trop manger avant de se coucher.
  5. Utilisation prolongée de médicaments nocifs pour l'estomac, en particulier les AINS. Avec l'utilisation à long terme de médicaments tels que l'ibuprofène, l'aspirine, l'indométacine, le nimesil, le diclofénac, etc. augmente le risque d'ulcères.
  6. Prédisposition génétique. Il n’est pas rare qu’un ulcère peptique soit hérité.

Le mécanisme du développement de l'ulcère peptique

En outre, tous les hommes, ainsi que les personnes âgées, sont à risque.

Symptômes de la maladie

La maladie se caractérise par les symptômes suivants:

  1. La douleur abdominale est le symptôme le plus fondamental. La douleur peut revêtir une autre nature (sensation de brûlure, de coupure, de couteau, de brûlure, de brûlure), être localisée à un endroit (au sommet de l'abdomen) ou se propager dans tout l'abdomen. Le plus souvent, la douleur diminue ou disparaît complètement après avoir mangé et augmente après quelques heures.
  2. Perte de poids progressive avec une nutrition et un appétit normaux.
  3. Troubles dyspeptiques: nausées, vomissements, selles anormales (diarrhée ou constipation), brûlures d'estomac, éructations, augmentation de la formation de gaz.

Ulcère peptique

Vidéo - Symptômes de l'ulcère duodénal

Danger d'ulcère peptique: complications possibles

Un ulcère peptique peut entraîner des complications dangereuses.

  1. La perforation est l'une des pires complications, caractérisée par une percée ulcéreuse. En conséquence, un trou traversant se forme dans la paroi de l'organe affecté, et tout le contenu de l'organe tombe dans la cavité abdominale. Lors de la perforation, le patient ressent une forte douleur coupante et développe une péritonite. La condition nécessite une assistance opérationnelle immédiate.
  2. Pénétration - la propagation des ulcères au-delà des organes affectés. Avec la pénétration de l'ulcère peut affecter le pancréas, la vésicule biliaire, le foie et provoquer le développement de maladies associées.
  3. Saignement, qui se produit en raison de la rupture des vaisseaux sanguins dans l'ulcère. Lorsque le saignement ulcératif augmente la douleur dans l'abdomen, les vomissements commencent par du sang, le fauteuil devient noir, la pression artérielle diminue. Il est très important de fournir immédiatement des soins médicaux au patient, car les saignements au cours d'un ulcère peuvent être fatals.

Pénétration de l'ulcère gastrique

Attention! En l'absence de traitement approprié et opportun, un ulcère peut évoluer en une tumeur maligne.

Diagnostic des ulcères

Un gastro-entérologue peut diagnostiquer la présence d'un ulcère de l'estomac ou d'une première section de l'intestin grêle.

Pour diagnostiquer la maladie, prescrire les procédures suivantes:

  1. Oesophagogastroduodenoscopy (gastroscopy) - examen des organes du tube digestif à l'aide d'un appareil spécial - un endoscope. Cette méthode vous permet d’explorer l’état de la membrane muqueuse des organes, d’identifier la présence, la localisation et la profondeur de l’ulcère. Si vous suspectez la présence de cellules malignes lors d'une gastroscopie, une biopsie est effectuée.
  2. L'examen radiographique à l'aide d'un agent de contraste permet d'évaluer la forme et la taille de l'estomac et de la partie initiale de l'intestin grêle, ainsi que l'état de leurs parois. Cette méthode est également utilisée pour détecter les complications d'un ulcère.
  3. Test sanguin général. Il peut être utilisé pour déterminer la présence d'anémie (caractéristique d'un ulcère grave), d'un nombre réduit de globules rouges, d'une vitesse de sédimentation érythrocytaire accrue - tous ces signes indiquant un processus inflammatoire.
  4. Analyse du sang occulte fécal. Cette analyse révèle le saignement caché caractéristique d'un ulcère.

Gastroscopie pour la présence d'ulcères

Traitement de la maladie

Le traitement des ulcères gastriques et de la partie initiale de l'intestin grêle doit être complet. Habituellement, le schéma thérapeutique comprend des médicaments pour tuer Helicobacter pylori (s’ils ont été retrouvés), réduire l’acidité du suc gastrique, éliminer les troubles dyspeptiques (diarrhée, nausée, brûlures d’estomac) et prévenir le développement de complications.

Traitement de la toxicomanie