Remèdes populaires efficaces pour le traitement de la dysbiose intestinale

L'histoire de la médecine traditionnelle est enracinée dans un passé lointain. Même aujourd'hui, malgré le développement actif et l'amélioration de nouvelles technologies médicales et le développement de nouveaux médicaments, les méthodes traditionnelles de traitement de diverses maladies testées par des siècles sont toujours pertinentes et recherchées. Dans les collections de recettes folkloriques, vous pouvez trouver des remèdes pour presque toutes les maladies. Bien entendu, cela ne signifie pas que la médecine traditionnelle est une panacée. Afin de guérir finalement la maladie, l'intervention de la médecine conservatrice est nécessaire. Néanmoins, les remèdes populaires peuvent accélérer le processus de guérison, augmenter l'effet des médicaments et atténuer les symptômes. En particulier, le traitement des remèdes populaires de dysbiose est extrêmement courant.

La dysbactériose est une affection pathologique causée par un déséquilibre des microorganismes bénéfiques et pathogènes dans le tube digestif. Pour s'en débarrasser, il est nécessaire d'appliquer une approche intégrée. Le schéma thérapeutique pour la dibactériose comprend divers médicaments, suppositoires, gels, nutrition appropriée. Les méthodes traditionnelles de traitement aideront à améliorer l’état du patient et à restaurer sa microflore en peu de temps et à assurer le fonctionnement normal du tractus gastro-intestinal.

Les méthodes traditionnelles de traitement de la dysbactériose ont longtemps été utilisées au même titre que les médicaments. Même les médecins remarquent que les herbes médicinales rendent le traitement conservateur plus efficace, car les recettes traditionnelles visent principalement à normaliser la motilité intestinale, à éliminer les troubles dyspeptiques désagréables et à améliorer la digestion.

Comment traiter les remèdes populaires déséquilibre de la microflore intestinale?

L'une des méthodes les plus efficaces est le traitement aux herbes médicinales. La phytothérapie est un excellent complément au traitement médicamenteux de la dysbiose. Quels sont les remèdes les plus efficaces contre la dysbiose intestinale parmi les herbes médicinales?

    1. Agents antibactériens. On sait que le nombre de microbes pathogènes et conditionnellement pathogènes dans le corps humain augmente avec la dysbactériose. Il existe de nombreuses variétés d'herbes médicinales qui ont un effet antibactérien sur le corps humain. L'avantage indéniable de ces plantes est qu'elles affectent la flore pathogène, laissant la flore intestinale intacte. Cela ne peut pas se vanter de nombreux médicaments antimicrobiens. Des exemples de tels remèdes sont la racine de calamus, la décoction d’anis, le millepertuis, l’eucalyptus, la camomille, le pied pied, la sauge. Les boissons aux fruits à la canneberge, les églantiers, les fraises, les myrtilles et les framboises sont également très utiles dans la dysbactériose pour lutter contre les bactéries nocives.
    2. Herbes anti-inflammatoires. De nombreux médicaments naturels ont un effet complexe: en particulier, la pharmacie de la camomille est non seulement bactéricide, mais également anti-inflammatoire. La camomille est très utile pour tout problème avec le tractus gastro-intestinal. Vous pouvez également prendre des infusions de calendula, de millefeuille, de millepertuis. Tous ces outils facilitent l'état du patient, réduisent la dyspepsie et permettent de soulager l'inflammation de la membrane muqueuse irritée.
  • Enveloppes Ces fonds contribuent à la régénération rapide des muqueuses endommagées. Ils protègent les parois du tractus gastro-intestinal contre les substances nocives et les irritants. Des exemples de ces remèdes populaires sont les infusions de graines de lin, devyasila, dyagelya, althea. La décoction de flocons d'avoine a un excellent effet enveloppant. Versez les graines avec de l'eau tiède ou froide, puis dessinez longtemps jusqu'à ce que le mucus apparaisse.
  • Les herbes d'ancrage aident à la diarrhée et à la diarrhée, qui accompagnent souvent la dysbactériose. Le burnet, le merisier, l'écorce du chêne ont un bon effet fixant. L'écorce de chêne contient des tanins. Ils non seulement réparent, mais contribuent également à la guérison accélérée des parois intestinales endommagées, soulagent l'inflammation et la douleur.
  • Les herbes ayant un effet affaiblissant aident à la constipation. Ce sont le fenouil, l'aneth, l'anis, les feuilles de menthe, le séné, l'aloès.

Le miel - le meilleur remède contre la dysbiose

Les produits apicoles sont réputés depuis longtemps pour leurs propriétés miraculeuses. Le miel a des effets nutritionnels et thérapeutiques uniques sur le corps humain. Grâce à son aide, vous pourrez soigner diverses maladies, notamment celles du tractus gastro-intestinal. La composition du miel comprend plus de deux cents produits chimiques différents. Cette composition unique permet l’utilisation du miel comme agent antimicrobien, anti-inflammatoire et cicatrisant universel et sûr.

Quels que soient les micro-organismes qui ont provoqué le développement d’un déséquilibre de la microflore intestinale, le miel aidera à corriger l’équilibre bactérien dans l’intestin, détruisant ainsi les champignons, les streptocoques, les staphylocoques et d’autres infections intestinales. Le traitement au miel contre la dysbactériose est reconnu comme extrêmement efficace. Ce remède naturel détruit l'excès de flore pathogène sans affecter les bifidobactéries et les lactobacilles utiles.

Un autre avantage incontestable est son effet bénéfique sur l'activité motrice intestinale. Le miel rétablit naturellement et en douceur le péristaltisme, aide à se débarrasser de la constipation et de la diarrhée, normalise les selles. En raison de la grande quantité d'enzymes, les produits à base d'abeille contribuent également à une digestion saine, même en cas de dysbiose grave. Il est possible d'utiliser pour le traitement non seulement le miel, mais aussi la propolis. Les bougies à la propolis soulagent non seulement l'inflammation, mais améliorent également l'immunité.

Traitement de dysbiose ail

Une autre excellente méthode traditionnelle de traitement des déséquilibres de la microflore intestinale consiste à utiliser de l'ail ordinaire. L'ail est un antibiotique naturel, un véritable garde-manger de substances bénéfiques. Il contient des substances volatiles possédant des propriétés antimicrobiennes et anti-inflammatoires prononcées. Si vous utilisez de l'ail avec une dysbactériose, vous pouvez vous débarrasser presque complètement des symptômes du ballonnement. Il est préférable de manger de l'ail tous les jours pendant 10-15 jours. Mangez une gousse d'ail par jour, sans les mâcher. Avalez une gousse d'ail avant le petit déjeuner et après le dîner. Si vous nettoyez l'ail avec du kéfir frais, vous pouvez en améliorer l'effet, car le kéfir a un effet très bénéfique sur l'état de l'estomac et des intestins. Ne pas oublier d'autres produits laitiers.

Dans le traitement de l'ail, il convient de rappeler un certain nombre de contre-indications. L'ail est contre-indiqué chez les patients souffrant d'ulcère gastrique ou duodénal, ainsi que d'érosion de la membrane muqueuse du tractus gastro-intestinal. L'excès d'ail n'est pas recommandé pour les personnes souffrant d'insuffisance rénale.

Produits laitiers et produits laitiers

Les lactobacilles sont les habitants les plus importants de nos intestins. Leur nombre dans la dysbiose diminuant, il est donc recommandé d'utiliser des produits laitiers frais. En association avec des médicaments riches en lactobacilles, un tel régime accélère le rétablissement. Le seul produit laitier interdit dans la dysbactériose est le lait entier. L'exception est le lait de chèvre, qui est beaucoup plus facile à digérer que le lait de vache. Kéfir, acidophilus, airan - tous ces produits sont extrêmement utiles pour la normalisation de la flore intestinale.

N'oubliez pas que seuls les remèdes populaires ne permettent pas de guérir la dysbactériose. Le meilleur effet du traitement sera si vous combinez la médecine traditionnelle avec un traitement médicamenteux conservateur, qui inclut des probiotiques et des prébiotiques.

Les méthodes traditionnelles sont un excellent outil pour traiter une maladie, elles aident à améliorer le cours de la maladie, mais rappelez-vous que seul un médecin peut prescrire un tel traitement. Dans la dysbactériose, les schémas thérapeutiques sont prescrits individuellement. Le spécialiste doit examiner vos antécédents médicaux, mener toutes les études nécessaires et déterminer les causes de la dysbiose. Ce n'est qu'après que sont déterminés les médicaments et les médicaments destinés au traitement du patient.

Miel pour dysbiose intestinale

La violation de la microflore intestinale n'a pas encore donné de sensations agréables. Une telle maladie peut également être traitée à l'aide de produits pharmaceutiques et de méthodes traditionnelles. Cependant, ces derniers ne présentent pas un grand nombre de contre-indications à la protection immunitaire, même si celle-ci est aussi faible que celle d'un enfant. Ainsi, l'utilisation de miel et de propolis a un effet bénéfique sur les intestins dans le traitement de la dysbactériose. Chaque patient doit connaître les propriétés des deux produits apicoles et peut-il être utilisé?

Nos lointains ancêtres connaissaient la présence des propriétés nutritives et curatives du miel. En Russie, le produit s'appelait autrefois "or liquide". Pas du tout surpris par le fait que le miel dans le traitement de la dysbiose est très en demande parmi tous les remèdes populaires.

Ce produit est unique en raison de sa composition complexe. Ainsi, il contient, selon une source, environ 70 et, selon une autre, jusqu’à 200 micro et macro éléments différents qui sont si nécessaires au corps.

Une propriété importante du miel dans le traitement de la dysbactériose est la présence d'un effet antibactérien. Ainsi, tout type de perturbation pathogène de la microflore ne peut résister à l'action du miel. Cela concerne les infections à staphylocoques, champignons, infections intestinales et autres, et c'est cet état pathogène qui prévaut dans la cavité intestinale qui provoque une violation de sa microflore, due au déplacement du bifidus et des lactobacilles. C'est pourquoi le traitement de la dysbactériose au miel est le moyen idéal pour se débarrasser des bactéries pathogènes du tractus gastro-intestinal.

En outre, le miel a un effet anti-inflammatoire et agit également comme un stimulant léger du péristaltisme intestinal, qui sert de base à son utilisation en violation de la microflore accompagnée de constipation.

En outre, le miel peut normaliser les processus digestifs, car il est contenu dans une grande quantité de substance à activité enzymatique, ce qui améliore la digestion des aliments. Si nous prenons en compte le fait que la violation de la microflore apparaît principalement en cas de maladies gastro-intestinales, il est compréhensible que l’utilisation de la teinture de miel puisse conduire à une amélioration rapide du bien-être des patients.

Traitement de la dysbactériose à la propolis

Non moins utile dans le traitement de la dysbactériose et de la propolis, ou de la colle d'abeille. À la propolis, les scientifiques ont trouvé environ 200 substances utiles. Du fait de ses effets antibactériens, antifongiques et antiviraux, il agit comme un antibiotique d’origine naturelle. Par conséquent, l’action de la teinture de propolis avec dysbactériose visera à débarrasser les intestins des micro-organismes pathogènes.

Comme la totalité du miel, la propolis peut avoir un effet anti-inflammatoire. De plus, les deux produits peuvent avoir un effet immunostimulant, ce qui aide l’organisme à lutter contre les infections.

La combinaison des deux fonds offre la possibilité de traiter rapidement la dysbiose. Dans la médecine traditionnelle, il existe un tel remède: il vous faut un mois et demi matin et soir pour utiliser un verre d’eau ou un bouillon de rose avec l’ajout de 10 g de teinture de propolis. Reçu immédiatement après un repas.

Avant d’utiliser ces outils, il est utile de consulter un spécialiste.

Comment traiter la dysbiose intestinale à la maison

Dysbactériose - une maladie résultant d'un déséquilibre des micro-organismes bénéfiques et nuisibles dans l'intestin. La maladie se manifeste par de multiples problèmes gastro-intestinaux - flatulences, ballonnements, nausées, constipation, diarrhée, manque d'appétit, etc.

Une personne qui souffre de dysbiose ne souffre pas seulement de malaise physique, mais est également dans un état moral déprimé. Dans une telle situation, il est très important de se débarrasser des symptômes de la maladie le plus rapidement possible. C'est pourquoi, généralement, dans le diagnostic de la dysbiose intestinale, on associe traitement médical traditionnel et remèdes populaires.

Dans cet article, nous allons parler des remèdes populaires les plus populaires et les plus éprouvés qui aident à guérir la dysbactériose.

Causes de la maladie

Cependant, avant de parler de la façon de traiter la dysbactériose, il convient d’expliquer quels facteurs sont à l’origine de cette maladie, afin qu’elle ne revienne jamais après la guérison.

La dysbactériose peut être le résultat d’une exacerbation de certaines maladies gastro-intestinales ou d’infections virales chroniques, mais des facteurs beaucoup plus prosaïques tels que l’alimentation malsaine, le stress, une mauvaise écologie conduisent à la maladie. En outre, la dysbiose se développe souvent sur le fond d'antibiotiques à long terme.

Comme vous pouvez le constater, une grande partie des causes de la maladie peut affecter et prévenir son apparition.

Les symptômes

La dysbactériose, comme nous l'avons dit ci-dessus, est un déséquilibre des bactéries intestinales. Le fait est que les bactéries vivent dans notre corps, en termes simples, bons et mauvais. Les bonnes bactéries supportent l'immunité, aident dans les processus de digestion, la synthèse de vitamines, etc. Si le nombre de bonnes bactéries est réduit en raison de l'un ou l'autre facteur négatif, une dysbactériose se développe, qui se manifeste par une selle altérée, un manque d'appétit, des douleurs abdominales, etc.

Traitement des remèdes populaires intestinaux

Le traitement de la dysbiose vise principalement à rétablir l'équilibre entre de bonnes bactéries, mais il est également nécessaire de penser à soulager les symptômes de la maladie. Cependant, le médecin traitant doit agir avec beaucoup de précautions, car de nombreux médicaments nuisent à la flore intestinale, ne faisant qu’exacerber le problème. Pour cette raison, les médecines traditionnelles tentent de remplacer le complexe de remèdes populaires et de régime alimentaire.

La dysbactériose est à base de viande et de poisson maigre, de soupes légères, de fruits et de légumes (bien que certains légumes doivent être jetés au rebut, les interdits incluent principalement les radis, les radis, les betteraves, le chou), les céréales et les produits laitiers (lait frais). les fromages à pâte dure sont interdits).

Les boissons sont autorisées - les compotes, la gelée, le thé et le café peuvent également être consommés. Toutefois, il vaut mieux ne pas consommer fort, il est conseillé de boire du jus uniquement sous forme fraîchement pressée. Comme bonbons, vous pouvez manger des guimauves, des guimauves, des confitures. Il est recommandé d'abandonner le pain frais, les muffins et les brioches de la pâte feuilletée, mais il est permis d'utiliser des sablés et des biscuits secs.

Phytothérapie

Diverses herbes sont souvent utilisées dans le traitement des maladies gastro-intestinales - la dysbactériose ne fait pas exception. Pour lutter contre la maladie considérée, des herbes antimicrobiennes et enveloppantes sont utilisées, ainsi que des herbes anti-inflammatoires. Toutes les herbes sont utilisées sous forme de décoctions, et vous pouvez les acheter à la pharmacie - dans les instructions pour le "médicament" indiquera nécessairement les règles pour faire la perfusion.

Herbes antimicrobiennes

Les herbes antimicrobiennes jouent un rôle important dans le traitement de la dysbactériose, car les microorganismes pathogènes sont l’un des responsables de la réduction du nombre de bonnes bactéries. Les herbes antimicrobiennes sont couramment utilisées - anis, eucalyptus, millepertuis, camomille, sauge. Aussi effet antimicrobien ont des boissons aux fruits de baies - canneberges, fraises, framboises.

Enveloppement des herbes

Dans la dysbactériose, la paroi intestinale peut être endommagée et, pour leur régénération, l'enveloppement des herbes est une mesure très efficace. Pour résoudre ce problème, les graines de lin, l’élecampane, la guimauve et le dagil conviennent parfaitement.

Herbes anti-inflammatoires

La dysbactériose est également souvent accompagnée de diverses inflammations de l'intestin. Pour les soigner, les décoctions de camomille, millepertuis et millefeuille sont excellentes.

Herbes symptomatiques

Les patients atteints de formes aiguës de la maladie peuvent également se voir prescrire des herbes qui luttent contre les symptômes de la maladie. Par exemple, si un patient souffre de constipation, il lui est recommandé de boire une infusion d'anis, de menthe poivrée, d'aneth et de fenouil. Au contraire, si une personne souffre de diarrhée, le médecin lui prescrit l’écorce d’un chêne, l’écorce de grenade, le cerisier.

Traitement des produits laitiers

Nous avons écrit ci-dessus que les produits laitiers devraient figurer dans le régime alimentaire des dysbactérioses. Une attention particulière doit être portée au sérum et au yogourt - ces deux produits sont d’une aide précieuse dans le traitement de la maladie, ils restaurent parfaitement la microflore. Ryazhenka, koumiss, airan, kéfir travaillent également dans cette direction.

Le lait caillé et le lactosérum sont mieux cuits à la maison.

Voici l'une des recettes simples pour le yogourt. Nous prenons du lait ordinaire, le faisons bouillir, puis le refroidissons à la température ambiante et ajoutons de la crème sure (environ 4 cuillerées à soupe de crème sure par litre de lait). Nous mélangeons le mélange obtenu avec un couvercle étanche et le plaçons dans un endroit chaud pendant plusieurs heures.Il est préférable de placer le récipient dans un bol d’eau - vous devez régulièrement ajouter de l’eau chaude pour maintenir la température. Une fois que le yaourt est prêt, vous devez le conserver au réfrigérateur.

Le lactosérum est préparé encore plus facilement - le récipient contenant le kéfir est placé dans un bassin rempli d’eau tiède, la température est maintenue et, après quelques heures, le kéfir est divisé en masse de lait caillé et en lactosérum.

Traitement au miel et à la propolis

Le miel en général est un produit très utile, il affecte également favorablement les intestins, dans lesquels la dysbactériose "s'est installée". Dans ce cas, le miel agit dans trois directions: il combat les microorganismes pathogènes en raison de ses propriétés antimicrobiennes, supprime l'inflammation due à l'activité anti-inflammatoire et, enfin, normalise les processus de digestion à l'aide des enzymes qui le constituent.

Il aide également à lutter contre la dysbactériose et à utiliser un produit de l'apiculture tel que la propolis - l'utilisation complexe du miel et de la propolis aide à rétablir l'équilibre de la microflore dans les plus brefs délais et à renforcer encore l'immunité de l'organisme.

Le miel et la propolis s'utilisent très simplement: une cuillerée à thé de l'un ou l'autre produit est dissoute dans de l'eau chaude et bue.

Traitement avec d'autres remèdes populaires

Ci-dessus, nous avons énuméré les remèdes populaires les plus populaires et les plus éprouvés qui guérissent la dysbiose intestinale. Ci-dessous, nous allons parler de moyens un peu moins populaires, mais également efficaces, de lutte contre la maladie.

L'ail

L'ail est un excellent antibiotique qui aide à lutter contre de nombreuses maladies, notamment le déséquilibre des bactéries dans les intestins. La recette de ce produit est très simple: mangez une gousse d’ail le matin à jeun et le soir avant de vous coucher (il est permis de boire du kéfir). Ce traitement ne doit pas durer plus de 2 semaines et doit être fait avec une extrême prudence chez les personnes présentant une insuffisance rénale, ainsi que des ulcères et une érosion du tractus gastro-intestinal.

Kombucha

Kombucha possède de nombreuses propriétés utiles, parmi lesquelles des propriétés antiseptiques et antimicrobiennes, grâce auxquelles ce produit tue rapidement les bactéries pathogènes et restaure la microflore.

Pour préparer Kombucha - thé infusé à raison de 2 cuillerées à thé de feuilles de thé (vous pouvez utiliser du thé noir et du thé vert) par litre d’eau, ajoutez 5 cuillères à soupe de sucre. La solution doit être infusée pendant 15 minutes, puis versée dans un bocal, recouverte de gaze et placée dans un endroit sombre et chaud. Après une semaine, vous pouvez boire le champignon. Il est recommandé de boire 30 minutes avant les repas trois fois par jour pendant un demi-verre.

Graines de citrouille

Les graines de citrouille combattent activement les parasites de la flore intestinale. Pour le traitement des graines - les moudre dans un moulin à café, verser de l'eau (bouillie, température ambiante) à la vitesse d'une cuillère à soupe de graines par 100 ml d'eau. Infusion boire à jeun le matin et avant le coucher. Le cours ne devrait pas durer plus de 20 jours.

Cette plante élimine parfaitement le processus inflammatoire. Mangez de l'aloès devrait être sous cette forme - couper les feuilles de la plante, le mélanger avec du sucre, la proportion - une demi-tasse d'aloès par tasse de sucre. Le mélange doit être infusé pendant trois jours, puis ajoutez un verre de vin et insistez un autre jour. Le médicament est pris une demi-heure avant les repas, deux fois par jour et 1 cuillère à soupe.

Fraises

Non seulement cette savoureuse baie peut être consommée pure, avec du yogourt naturel ou de la crème sure pour normaliser le travail de l'intestin, mais elle peut également être utilisée avec profit. Remplissez les queues d'eau - 1 cuillère à soupe de tige par verre d'eau - laissez cuire pendant 5 à 7 minutes. Laissez la perfusion sur le réchaud pendant 2 heures et passez le médicament est prêt - buvez-le à 50 ml avant les repas pendant une semaine.

Détruit parfaitement les bactéries pathogènes dans les intestins et le raifort. Il est recommandé de manger les fruits sous cette forme - le raifort est frotté sur une râpe puis versé avec de l'eau bouillie froide (300 grammes de raifort par litre d'eau). Le mélange est laissé pour un jour, puis filtré, la "préparation" est prise dans une cuillère à café trois fois par jour pendant la semaine.

Une consultation avec un médecin est nécessaire!

Comme vous pouvez le constater, il existe de nombreux remèdes populaires. Dans cet article, nous n’énumérons pas tous les moyens de lutter contre la dysbactériose, dictée par la sagesse populaire. Nous n'avons collecté que les méthodes les plus populaires et les plus éprouvées, mais, d'une manière ou d'une autre, avant de traiter une dysbiose intestinale à la maison, la consultation d'un médecin est nécessaire! Le médecin, guidé par les antécédents de la maladie et les caractéristiques du patient, aidera à choisir les méthodes de traitement les plus appropriées dans un cas donné.

Le meilleur traitement est la prévention!

La dysbactériose, comme beaucoup d'autres maladies, est plus facile à prévenir qu'à guérir. Prenez soin de vous et de votre santé - mangez bien, ne laissez pas le stress vous dominer, faites du sport, allez vous promener dans les parcs et allez à la campagne le week-end, n'abusez pas des antibiotiques et le déséquilibre bactérien n'est pas terrible!

Traitement populaire de la dysbiose intestinale

Le traitement de la dysbactériose avec des remèdes populaires consiste à utiliser toute la richesse de la nature, avec ses milliers d’herbes et de plantes cicatrisantes, qui, en réalité, ont un pouvoir guérisseur qui donne la vie. Les herbes sont connues depuis des milliers d'années. En l'absence de chimie, nos ancêtres ont guéri de nombreuses maladies grâce au pouvoir de la nature et ont accumulé une expérience considérable dans ce domaine. C'est nous, les «gens modernes» (et en fait les ignorants et les imbéciles) ignorons ou même tournons en dérision le pouvoir de nos ancêtres, sans même comprendre leurs paroles et leurs actes.

La médecine traditionnelle est réputée depuis longtemps pour ses recettes miraculeuses. Avec leur aide, vous pourrez soigner même la maladie la plus grave. La dysbactériose est l’une de ces maladies. Les remèdes populaires pour le traitement de cette maladie ne sont en aucun cas inférieurs à la prévention de la toxicomanie.

Il est important de comprendre quel est l'avantage de la médecine traditionnelle. Sa tâche principale est d'éliminer les symptômes du corps du patient: crampes abdominales, diarrhée, problèmes d'activité gastro-intestinale.

Mais cela ne signifie pas que vous ne pouvez vous débarrasser de la dysbactériose que par la médecine traditionnelle. Un traitement complet comprenant un régime alimentaire, des médicaments et des infusions à base de plantes est ce dont le corps a réellement besoin pour lutter contre la maladie.

Médecine traditionnelle: les moyens les plus efficaces pour traiter les troubles dysbactériologiques de la microflore

Traitement à base de plantes de la dysbiose intestinale

Comme on le sait, de nombreuses herbes ont des propriétés médicinales. La médecine utilise depuis longtemps la phytothérapie comme traitement complet des maladies. Par conséquent, l'élimination de la dysbactériose à base de plantes est non seulement une procédure populaire, mais également une procédure efficace.

Le pouvoir miraculeux de certaines plantes peut guérir toute une gamme de maladies. Les herbes qui sont capables d'affaiblir l'effet de la dysbiose sont classiquement divisées en plusieurs groupes. Sur eux seront discutés.

  • Herbes - contre les microbes dans le corps

La dysbactériose s'accompagne d'une abondance de bactéries et de micro-organismes dans l'intestin. Une colonie virale s'épanouit, des champignons commencent à se développer, de simples organismes se reproduisent...

Les herbes contre les germes éliminent tout ce jardin de bactéries, en retenant les micro-organismes bénéfiques dans l'intestin. Les plantes les plus utiles comprennent le burnet, le pied de biche, le calamus, l'anis, les feuilles de millepertuis ainsi que les fruits d'eucalyptus, de camomille et de sauge.

Boisson à la canneberge, nectar de myrtille, compote de framboises - avec la dysbactériose, elle n’est pas seulement savoureuse, elle est également utile. Les bactéries et les champignons quittent le corps une fois pour toutes. Ces herbes et baies aideront à éliminer les maladies intestinales.

  • Herbes pour troubles inflammatoires

Les maladies de nature inflammatoire (problèmes d'activité gastro-intestinale du corps) entraînent une dysbactériose. Dans ce cas, les herbes soulagent l'inflammation des parois des muqueuses. Parmi les plantes les plus utiles de ce type, on peut citer les racines de camomille, le calendula, les feuilles de millepertuis, l’achillée millefeuille.

  • Herbe pour créer une couverture de protection

L'infusion de plantes peut avoir des propriétés enveloppantes, car elle consiste en un mucus utile. C'est le mucus qui aide à créer une barrière au processus gastro-intestinal contre les agents pathogènes de la dysbactériose. Ainsi, le corps est guéri.

Dyagel, lin, allée des marais - toutes ces herbes ont des caractéristiques enveloppantes. Pour les problèmes d'estomac plus graves, il est recommandé d'utiliser de l'avoine. L'infusion de fines herbes avec du mucus est obtenue en mélangeant la masse sèche des plantes avec de l'eau chaude ou froide.

  • Herbes avec pouvoir préventif

Avec une diarrhée abondante et fréquente, les herbes prophylactiques sont indispensables. L'écorce de chêne, la grenade et les baies de cerisier ont un effet astringent puissant. Le corps recevra une portion de "sévérité" stable d'un tabouret liquide désagréable.

  • Herbes laxatives

Les plantes sont conçues pour normaliser le processus d’excrétion des toxines du corps, ainsi que pour éliminer la constipation. Les parapluies à l’aneth, le fenouil, l’anis, la menthe - donneront à l’intestin la capacité de renouveler les selles.

Un autre détail important est que même en cas de problèmes de constipation graves, il est préférable de ne pas abuser de ces plantes. Ils ont un effet puissant, mais avec un usage fréquent, le corps va simplement s'y habituer. En conséquence, les récepteurs intestinaux nécessiteront des quantités croissantes d'herbes. Ainsi, il est possible de faire face à la "toxicomanie" des ménages. Une utilisation trop fréquente d'herbes laxatives peut provoquer des douleurs abdominales. Les contre-indications à leur utilisation s'appliquent aux enfants (jusqu'à 6 ans) et aux personnes souffrant d'hémorroïdes.

La dysbactériose fait très "peur" au lait d'abeille: miel et nectars. Par conséquent, vous pouvez activement prendre des produits à base de miel à des fins médicinales.

Infusion thérapeutique contre la dysbiose

La médecine traditionnelle connaît un moyen assez efficace de traiter la dysbiose. Il a une action instantanée, il est donc activement utilisé sur ordonnance. Il existe un avis selon lequel la méthode a été inventée par une personne qui a essayé sur elle-même des propriétés miraculeuses. En une seule séance de traitement par perfusion, il s'est débarrassé de la dysbiose. Tout d'abord, la personne s'est procurée du yogourt et d'autres produits laitiers. Elle était abondante, comme c'était le cas dans le village. Mais avec l'utilisation progressive des produits laitiers, l'effet n'a pas été. Le traitement a été propulsé par les marches d'escargot. Mais un jour, une rumeur se répandit autour du village concernant un nouveau traitement pour la dysbactériose. Les résidents ont fait l'éloge de la recette, la jugeant vraiment efficace. En conséquence, la personne a décidé de s’assurer, dans sa propre expérience, si c’est vrai. En général, j'ai décidé d'utiliser la méthode populaire.

Recette: 0,5 eau chaude est mélangée à des cuillères à soupe de miel et de sucre. Après cela, ajoutez 2 grammes de levure. La consistance résultante est maintenue pendant une heure. Il n'est pas recommandé de retarder le processus d'insistance. À l'heure spécifiée, la boisson fermentée sera prête à être utilisée. Le moût est la bactérie détruite. Prenez la perfusion devrait être une heure avant les repas. Boire une portion d'un trait, sans partir pour plus tard. Quelques infusions suffisent pour débarrasser votre corps de la dysbactériose une fois pour toutes.

Une femme travaillait comme médecin dans un hôpital. Là, elle a appris à faire face aux maux à l'aide de méthodes traditionnelles et de préparations médicales. Lorsque sa fille a donné naissance à un enfant, une dysbactériose a été découverte chez le bébé. La femme conseillée d'utiliser l'ordonnance suivante pour traiter la dysbactériose infantile: vous avez besoin de 80 grammes de kéfir (il est préférable de la prendre dans la cuisine de la laiterie - il existe toutes les conditions pour la purification des produits). Le soir, le kéfir est chauffé à un certain état (les produits laitiers ne doivent pas être enroulés), puis un lavement est posé. Toutes les procédures sont effectuées avant de mettre le bébé au lit.

Ces mesures sont suffisantes pour se débarrasser de la dysbiose. L'environnement intestinal alcalin est un lieu fertile pour les staphylocoques pathogènes. Les produits à base de lait fermenté violent ses moyens de subsistance et détruisent les germes. Avant de mettre un lavement, vous devez faire bouillir la seringue. L'aiguille de lavement est recouverte d'une couche de crème pour bébé. L'anus de l'enfant est soigneusement lavé avec une composition liquide. La portion adulte suppose l'utilisation non pas de 80, mais 150 grammes de kéfir. La procédure de nuit favorisera un bon sommeil et l'élimination de la maladie.

Sérum et lait aigre contre la dysbiose

Le sérum Curd aide au traitement de la dysbiose. Il est activement utilisé en médecine traditionnelle. L'amélioration du bien-être, la mise en ordre du tube digestif et le soulagement du corps sont tous une conséquence des avantages du lactosérum. Pour obtenir le sérum, un paquet de kéfir suffit. Mettez les produits à base de lait fermenté dans de l'eau chaude et, après la stratification de la masse sur le caillé et le lactosérum, séparez la consistance dont vous avez besoin. Maintenant, vous pouvez prendre le sérum!

Lait acide (ail) - résiste aux intestins négligés, à la dysbiose et aux ballonnements. Quelques jours de consommation de yaourt - et un soulagement notable pour tout le corps. 1 litre de lait bouilli (pas chaud) est mélangé à des croûtons de pain noir - c'est ce qu'on appelle une levure. La boisson est vieillie pendant 1 jour. Dans le yogourt fini, ajoutez encore quelques craquelins à l'ail. Le résultat est un mélange nourrissant et sain qui peut être pris. Conservez le yaourt de préférence au réfrigérateur.

Traitement de la dysbiose dans les "préceptes" de la Russie antique

Beaucoup d’entre nous ont sûrement entendu l’ancienne génération dire qu’avant la vie était meilleure. Cela inclut également l'absence de problèmes de digestion et de dysbiose. Il se trouve que des troubles intestinaux ont contourné les gens. Il n'y avait pas d'infections, pas de streptocoques, ni de champignons nuisibles fertiles. Pourquoi C'est comme une orange.

Ainsi, le produit secret miraculeux était le cuivre. Maintenant que l’élément chimique est rare, la dysbactériose est tout à fait à l’aise. Le cuivre fusionne organiquement avec les cellules aérobies et étouffe les micro-organismes négatifs. Toutes les bactéries se flétrissent naturellement, libérant ainsi le corps d'une sévérité excessive. Le cuivre est nuisible aux parasites, mais totalement inoffensif pour la microflore humaine.

La Russie antique avait aussi beaucoup de cuivre: vaisselle, pipes domestiques, outils de valeur économique. Les gens mangeaient à partir de plaques de cuivre, obtenant du cuivre en excès. De nos jours, la batterie de cuisine en cuivre est une véritable pénurie. Le cuivre moderne n’est qu’un alliage, il est jaunâtre et non rouge. Vous trouverez des ustensiles en cuivre à la maison - considérez-vous comme chanceux. Sinon, vous devez vous contenter de compléments alimentaires avec des additifs de cuivre à votre goût.

Une personne suffit pour prendre 2 à 3 mg de cuivre par jour, mais pas plus. Le corps ne tolère pas un excès de cuivre, vous ne devez donc pas abuser des expériences "en cuivre".

Comment déterminer la présence excessive de cuivre dans le corps?

  • Pulsions émétiques, nausée, diarrhée;
  • Goût désagréable du métal sur la langue;
  • Coliques de l'abdomen;
  • Insuffisance rénale;
  • Décharge excessive de salive, comportement inadéquat, difficulté à parler, signes d'épilepsie légère;
  • Sensations désagréables au niveau des foies.

Nous traitons avec l'aide de topinambour

Une femme a longtemps souffert de dysbactériose, était assise sur un régime, se limitait à manger certains aliments et avait des douleurs abdominales. Elle a acheté des pilules chères qui n'ont pas donné de résultats. Argent gaspillé. Il ne reste plus qu'à recourir à la médecine traditionnelle. La dysbactériose a nécessité une intervention immédiate!

Dans un verre de lait, on ajoute 300 grammes de topinambour, 2 cuillères à soupe de beurre, 1 cuillère à soupe de farine (de blé) et une pincée de sel. Les racines de topinambour pelées sont coupées en cubes puis placées dans un récipient avec du lait bouillant. Cuire jusqu'au moment de servir, après quoi la masse de lait est versée dans un autre récipient. La boisson est à nouveau bouillie, de la farine de blé, du beurre et du sel y sont ajoutés. La masse épaissie se transforme en une sauce dont vous avez besoin pour verser des morceaux de topinambour. Pour goûter, vous pouvez ajouter des verts. Quant à l'état de santé de la femme, la dysbactériose a disparu comme avec une main. Les crampes d'estomac ont disparu, le besoin de suivre un régime a disparu - une personne en bonne santé a guéri d'une vie bien remplie!

Élimination à base de plantes de la dysbiose

La mère a été confrontée au problème déplaisant de son bébé: une dysbactériose a été constatée chez l'enfant. Rien d'autre à faire que d'utiliser des médicaments à base de plantes.

Une partie de l'hypericum et de l'herbe, plusieurs parties de la banane plantain, de la camomille et de la menthe.

1 cuillère à soupe de la masse est versé un demi-litre d'eau bouillante. Vieilli pendant une demi-heure dans la chaleur de la perfusion peut être pris à l'intérieur. La boisson est filtrée à partir de points de thé. Il faut donner du bouillon à l'enfant aussi souvent que possible. En conséquence, les selles se sont stabilisées chez la fille de la femme enceinte.

L'ail frais - une panacée pour tous les maux

L'ail est un remède idéal contre la propagation de la dysbactériose. L'effet de brûlure de l'ail a un effet néfaste sur les processus désagréables de l'intestin. Une tranche d'ail une heure avant un repas arrêtera la fermentation dans l'estomac. Ce sera mieux si vous utilisez des tranches avec des produits à base de lait acidulé. Au coucher, il suffit de manger 2 ail pour la prévention.

Nous traitons la dysbactériose avec le cinquefoil

Potentilla fait face aux formes les plus complexes de dysbiose. La tâche principale est d'éliminer la diarrhée, ce que fait l'herbe.

1 cuillère à soupe de Potentilla versé un verre d'eau bouillante. 15 minutes d'ébullition et de vieillissement en une nuit, après quoi l'infusion peut être bue. 1/3 tasse - pour chaque jour pendant 3 portions - et la dysbiose quittera votre corps.

Les baies acides, les églantines et les produits contenant de la vitamine C limitent le champ d'action des bactéries, en particulier la pourriture dans l'intestin.

Les herbes médicinales comprennent:

  • cassis, fraises et framboises;
  • mélisse, feuilles de menthe, achillée et hypericum;
  • Pharmacie de camomille, d’argousier et d’eucalyptus.

Remèdes à base de plantes pour la dysbactériose

  • 1. La première collection - en tourmentant les flatulences

5 cuillères à soupe d'eucalyptus, 3 cuillères à soupe de menthe, 1 cuillère à soupe d'aneth - mélangez la collection avec un litre d'eau bouillante. Après avoir conservé la boisson pendant 2 heures, égouttez-vous des brindilles supplémentaires.

Une demi-heure avant les repas, buvez un demi-verre. Une heure après avoir mangé, répétez la procédure. 3 semaines pour boire une infusion chaque jour. Avec un effet insuffisant, répétez le cours après une semaine.

  • 2. La deuxième collection - de l'estomac et des douleurs intestinales

4 cuillères à café de Hypericum, mélisse et camomille, 3 cuillères à soupe de lin - mélange collection avec 2 tasses d'eau bouillante. Une fois la perfusion refroidie, vous pouvez commencer à la prendre - un demi-verre se boit avant les repas.

Le cours dure 2 semaines, et avec un effet insuffisant après une semaine, vous pouvez le répéter.

  • 3. La troisième collection - de la constipation

1 cuillère à café de séné est évaporée dans un demi-verre d'eau bouillante. Cette masse est soigneusement agitée pendant 2 heures et utilisée avant le coucher.

Kushina est un effet doux, mais il nécessite de la teinture dans un thermos. 1 cuillère à soupe d'écorce mélangée à de l'eau bouillante et infusée pendant une heure. La solution filtrée peut être bue la nuit et le matin. Cela ne prend qu'un verre d'infusion tiède.

  • 4. La quatrième collection - contre les symptômes de la diarrhée

La première méthode de brassage: 1 cuillère à soupe de merisier est mélangée dans un verre d'eau bouillante. Buvez plusieurs portions par jour.

Deuxième méthode de brassage: verser un verre de vodka sur les cloisons en coquilles de noix. La période d'infusion de cette masse est d'au moins 14 jours. Le liquide résultant n'est pas filtré, mais est pris à l'intérieur. La teinture peut être diluée avec de l'alcool.

Produits apicoles de la dysbiose

Depuis l'Antiquité, les gens ont pris conscience des propriétés bénéfiques du miel. Les guérisseurs de l'ancienne Russie considéraient la production d'abeilles sauvages comme de "l'or liquide". Le traitement de la dysbiose au miel est l’un des remèdes populaires les plus efficaces.

Une large gamme de composants chimiques dans le miel en fait un produit unique en son genre. En mangeant du miel, notre corps reçoit de 70 à 200 nutriments.

L'objectif principal du miel à des fins médicinales est de débarrasser les organes internes des microorganismes nuisibles. Les infections intestinales ne peuvent pas résister à la composition caustique du miel, de sorte que les staphylocoques, les champignons, les versicolor et autres parasites présents dans le corps meurent avec une force terrible. Le miel n'a aucun effet sur les microorganismes bénéfiques de l'intestin. Seuls les agents pathogènes accompagnant la dysbactériose sont consommés. Le traitement de la maladie à l'aide de miel est une occasion de débarrasser le corps de bactéries une fois pour toutes!

Le produit des abeilles lisse parfaitement l'inflammation. Le miel est l'un des meilleurs activateurs pour la prévention du péristaltisme. Parallèlement à la stimulation de l'intestin, il se produit une élimination de la stagnation dans le corps. La constipation permanente cesse d'être un problème urgent, une personne ramène son corps à un mode normal.

Les enzymes contenues dans le miel améliorent le tube digestif. La nourriture est absorbée plusieurs fois mieux. Dans ce cas, la dysbactériose perd le lieu principal de la luxation - l’espace gastro-intestinal. Au fil du temps, de la maladie ne restera plus une trace, ainsi que des bactéries intestinales qui entravent la digestion.

Propolis contre la dysbiose

Il est à noter que les abeilles produisent de la propolis et une masse collante. Comme le miel, ces produits font un excellent travail avec la dysbactériose. Selon les scientifiques, la propolis contient une grande quantité de produits chimiques - environ 200 articles. La propolis est considérée comme un antibiotique de qualité. Il tue les petites bactéries, élimine les dépôts fongiques et élimine les foyers viraux du corps humain. L'intestin reçoit une charge supplémentaire de fraîcheur en échange de la bactérie dysbactériose détruite.

Par analogie avec le miel, la propolis possède des propriétés anti-inflammatoires. En améliorant l'immunité, le corps est plus facile à gérer face aux maladies virales. La propolis crée une barrière efficace contre les parasites.

La médecine traditionnelle connaît beaucoup de recettes basées sur la compatibilité du miel et de la propolis. Contre la dysbiose est parfait un outil savoureux et utile. La recette est la suivante: 1 cuillère à café de miel est mélangée à un verre d'eau. La boisson est prise deux fois par jour pendant 45 jours. Il est conseillé de le faire après un repas sans interrompre le traitement.

Les personnes peu tolérantes ou allergiques aux produits à base de miel se voient proposer des méthodes traditionnelles alternatives:

  1. Le film à l'intérieur de l'estomac du poulet aide à traiter les symptômes de la diarrhée, de la diarrhée et de la constipation. Le film doit être enlevé, nettoyé, lavé et séché. Après cela, la peau est réduite en poudre. Prenez 1 cuillerée à thé de la substance, lavée avec de l'eau bouillie. Suffisamment d'1 ou 2 réceptions par jour pour se débarrasser des sensations désagréables.
  2. Teinture d'aloès: les feuilles de la plante sont finement broyées, puis placées dans un verre (moitié). Le mélange obtenu est mélangé à un verre de sucre. Gardez la solution pendant 3 jours, ajoutez un verre de vin. Après cela, vous devez attendre un autre jour. Cours de réception: 1 cuillère à soupe le matin et le soir avant les repas.
  3. 1 cuillère à café de rose sauvage mélangée à 0,5 litre d'eau bouillante. L'infusion est chauffée pendant 10 minutes, refroidie et mélangée à 1 cuillère à café de sucre cristallisé.
  4. 2 cuillères à soupe de grains d'hercules sont versés dans la tasse, puis le tout est versé avec du kéfir (100 grammes). Ensuite, on ajoute au goût des pommes, des poires, des bananes, ainsi que de petites noix (noix ou noisettes). Durée de la teinture - 1 nuit. Après cela, la boisson sera prête à boire. C'est à la fois savoureux et sain.
  5. Vous aurez besoin d'un paquet de litre de kéfir, de deux têtes d'ail et de quelques bulbes. Tout d’abord, l’ail et les oignons sont finement hachés ou hachés. La masse obtenue est mélangée avec du kéfir, puis infusée pendant une semaine. Dans la première semaine, vous devez boire 1 cuillère à soupe de remède 3 fois par jour, dans la deuxième semaine - 2 cuillères à soupe, dans la troisième - 3 cuillères à soupe. En règle générale, ce dosage est suffisant pour se débarrasser de la dysbiose.
  6. Dodder (European): 1 cuillère à soupe d'herbes mélangée à 1 tasse d'eau. Après avoir fait bouillir la perfusion, faites-la bouillir pendant environ 7 minutes. Ensuite, la solution est filtrée. Un tiers d'un verre de la perfusion est bu trois fois par jour. Le traitement dure six mois.
  7. Dans un verre de kéfir, on ajoute un tiers d'une cuillerée à thé de bicarbonate de soude. Bien mousser le contenu, boire tout le verre à la fois. Au matin, l'intestin est rapidement vidé, sans causer de gêne. Fixer le résultat aidera à répéter la procédure.

Les remèdes populaires ci-dessus peuvent non seulement affaiblir, mais aussi éliminer complètement les symptômes de la dysbiose, nettoyer les intestins et normaliser le fauteuil. Il est temps de comprendre comment l'ail aide.

Ail protection contre la dysbactériose

Nous savons tous que l’ail traite diverses formes du rhume. Mais comment traiter une dysbactériose à l'ail? Voyons le comprendre. Les phytoncides à l'ail paralysent instantanément les microbes intestinaux. Le corps se débarrasse des ballonnements, des brûlures d'estomac, de la constipation.

Selon les recettes de la médecine traditionnelle, l’ail peut être consommé sans même le mâcher: pendant deux semaines, une gousse d’ail est avalée chaque jour. Avant le petit déjeuner ou après le dîner - ce sera pratique. Renforcez l'effet avec du kéfir ou du lait aigre.

Avant d'appliquer la recette, assurez-vous de ne pas souffrir d'ulcère ou de maladies graves du tractus gastro-intestinal. La maladie rénale exige également que vous éliminiez l'utilisation de l'ail cru. Dans tous les autres cas, l'ail n'est pas dangereux. Cela aidera à faire face à la dysbiose en seulement 2 semaines.

Produits laitiers

Un grand nombre de bactéries lactiques vivent dans l'intestin humain. La dysbactériose réduit considérablement leurs rangs. Les produits à base de lait aigre (sauf le lait de vache) sont conçus pour compenser l'équilibre en micro-organismes bénéfiques.

La fermentation de l'estomac, les douleurs aiguës et les ballonnements sont des symptômes graves de la dysbiose. Dans ce cas, vous devez exclure l'utilisation du lait ordinaire. Les pommes auront également un effet négatif pendant la maladie, leur utilisation est contre-indiquée.

Mais le lait de chèvre sera très utile. La fermentation de celui-ci n'est pas observée, il n'y a pas de contre-indications - un tel produit peut être donné en toute sécurité au corps.

Les formes légères et modérées de dysbactériose peuvent et doivent être traitées avec les méthodes traditionnelles, mais avec un régime alimentaire. Il est également nécessaire de suivre strictement les recommandations pour les recettes, en lisant attentivement la composition des ingrédients. Pour les formes plus graves de la maladie nécessitera un examen médical. Le spécialiste analysera l'état du corps et, le plus souvent, prescrira un traitement par antibiotiques.

Il ne sera pas superflu de s’assurer avant de traiter une dysbactériose avec des remèdes populaires. Passer un examen médical, remettre les tests nécessaires, se familiariser avec le verdict du spécialiste. Même avec une bonne connaissance de toutes les herbes et recettes, une aide qualifiée ne fait jamais de mal. Le médecin vous aidera à faire un traitement, ainsi que des méthodes rapides et efficaces de médecine traditionnelle. Comme nous l'avons déjà écrit, la phytothérapie fait depuis longtemps partie du groupe des traitements médicaux. La meilleure solution serait de combiner les méthodes traditionnelles avec des recettes populaires pour le traitement des maux. Dans ce cas, la dysbactériose n'aura aucune chance d'empêcher votre corps!

Est-il possible de manger du miel avec une dysbactériose intestinale? Est-ce utile?

On sait que la dysbactériose devrait réduire l'apport en sucre, car le sucre provenant d'organismes nuisibles qui "s'installent" en nous "reçoit" de l'énergie pour un développement ultérieur.

Il est préférable d’éliminer complètement ces sucres et divers édulcorants, tels que le sucre de canne, la mélasse, le sirop d’érable, le sirop de maïs, le glucose, le fructose, le sorbitol, le saccharose et le miel.

Avec ce type de maladie, vous devez suivre un certain régime, que le médecin vous indiquera. Voici des exemples d’aliments qui peuvent et doivent même parfois être consommés. Le régime d'un régime ne peut être déterminé que par un médecin qui est repoussé par les causes de la dysbiose.

La dysbactériose est-elle traitée avec des remèdes populaires?

Un problème comme la dysbactériose intestinale (vous pouvez en apprendre plus à ce sujet plus en détail séparément) peut être guéri à la maison.

La médecine officielle n’approuve pas particulièrement le traitement des remèdes populaires contre la dysbactériose. Mais le problème ici n’est pas qu’ils soient nocifs ou inefficaces, mais seulement qu’il accepte les méthodes qui n’ont pas passé les essais cliniques.

Cependant, malgré l'opinion de la communauté médicale, le traitement de la dysbactériose à la maison avec des herbes est assez efficace. Ceci est confirmé par de nombreuses critiques de patients. Et dans cet article, nous parlerons de ce que sont des remèdes populaires efficaces et éprouvés pour la dysbiose.

Le traitement de la dysbiose intestinale aide-t-il les remèdes populaires?

Dans la très grande majorité des cas, les plantes pour la dysbactériose (et principalement pour le traitement de la dysbiose à domicile) aident à éliminer la maladie en l'espace de 1-2 semaines.

Cependant, malgré le fait que les herbes pour dysbiose intestinale ne nécessitent pas une ordonnance du médecin ou un diagnostic préalable, il est toujours préférable de procéder à un tel traitement après avoir consulté un médecin.

En plus des herbes (comme la banane plantain), la dysbiose intestinale peut être traitée avec du jus et des teintures, certains aliments (kéfir et miel, par exemple) et une correction nutritionnelle en général. En outre, un tel traitement à domicile convient aux adultes et aux enfants.

Une question fréquemment posée aux patients est de savoir si les remèdes à la maison sont plus efficaces que les antibiotiques et autres médicaments. À la grande joie, il est nécessaire d'informer que le plus souvent, les remèdes populaires remplacent directement des médicaments tels que les antibiotiques (vous pouvez en savoir plus sur le traitement médicamenteux de la dysbactériose).

Surtout dans les cas où la dysbactériose intestinale est elle-même causée par l'administration à long terme d'antibiotiques et d'antifongiques. Les remèdes populaires dans ces cas sont la meilleure option, sauf dans les cas de dysbiose intestinale avec mégacôlon ou entérocolite pseudo-membraneuse. Dans ces situations, la maladie est effectivement traitée avec des antibiotiques, mais pas avec un large spectre d’action, mais bien ciblée.

En résumé, il est prudent de dire que les remèdes populaires ne sont pas seulement bons à la maison, mais souvent simplement nécessaires. Avec leur aide, la dysbactériose intestinale peut être traitée en une à trois étapes, chez l’adulte et l’enfant, ainsi qu’à la maison.

Traitement de la dysbactériose à base de plantes

Si la dysbiose est causée par une lésion intestinale infectieuse, il est préférable d’utiliser des herbes ayant une action antimicrobienne. Ceux-ci comprennent:

Ces herbes doivent préparer des infusions que vous devez boire tous les jours pendant au moins une semaine.

Pour le soulagement de l'inflammation des muqueuses intestinales, il convient d'utiliser la camomille, le calendula et l'achillée millefeuille. Ce n'est pas un traitement primaire, mais symptomatique. Cependant, en l'appliquant dans le contexte de la thérapie principale, il est possible de guérir la dysbiose dans les meilleurs délais.

Pour protéger la membrane muqueuse du tractus gastro-intestinal, vous devez utiliser des herbes ayant un effet dit enveloppant. Ceux-ci incluent la guimauve, le colorant et le nous. Ces herbes non seulement enveloppent et protègent la muqueuse intestinale, mais contribuent également à améliorer la régénération de ces tissus.

Pour combattre la constipation, il faut ajouter à la thérapie principale des infusions d’écorce de chêne et de brûlures de racines. Les pelures de grenade et les fruits de cerise sont également très efficaces. Utilisez la perfusion de ces herbes devrait être trois fois par jour jusqu'à la disparition complète des problèmes de défécation. En outre, ces herbes non seulement traitent la constipation, mais «ramollissent» les matières fécales, minimisant ainsi les microtraumatismes rectaux.

Pour lutter contre la diarrhée, vous devez utiliser les graines d'aneth, de feuilles de menthe et d'anis. Ces herbes soulagent également les spasmes intestinaux atroces, ce qui est particulièrement utile pour traiter les douleurs intestinales spasmodiques avec dysbiose. Les infusions de ces plantes doivent être bu 2 à 3 fois par jour, et de préférence après les repas.

Rappelez-vous que même si ces méthodes ne sont pas dangereuses pour la santé (en l'absence d'allergie), vous devez consulter votre médecin avant de les utiliser. Dans ce cas, gastro-entérologues et médecins généralistes appropriés.

Produits laitiers pour le traitement de la dysbiose

Le lait et le kéfir peuvent facilement guérir la dysbactériose en 1 à 3 étapes. Cependant, il est préférable d'utiliser le lait et le kéfir comme traitement supplémentaire, sans essayer de les remplacer par le principal (qu'il s'agisse d'un régime pour dysbactériose ou de médicaments).

Le kéfir et le lait sont également utiles pour la dysbactériose chez un patient adulte et un enfant. Il est recommandé de boire du kéfir ou du lait. Consommer un ou plusieurs produits au cours de la journée est risqué, car l'apparition ou le renforcement d'une diarrhée déjà existante est possible.

Buvez du kéfir et du lait devrait être soit 30 minutes après un repas, soit 2 heures avant. Il est également recommandé de boire un verre de l'un de ces produits laitiers avant de se coucher, afin de réguler la motilité et la motilité intestinale.

L'utilisation de ces boissons peut non seulement guérir la dysbactériose, mais aussi la gastrite et la dyspepsie gastrique. C’est-à-dire que les produits laitiers sont multifonctionnels et permettent d’éliminer plusieurs problèmes du tractus gastro-intestinal en même temps.

Pour un enfant de 1 à 8 ans, il est préférable d’utiliser non pas du yaourt au lait, mais du yogourt. Et seuls les yaourts contenant un minimum de sucre conviennent. Pour soigner un enfant présentant une dysbactériose intestinale facile (stade 1-2), il suffit de lui donner du yaourt deux fois par jour: après le réveil et avant le coucher.

Mais le choix des produits laitiers présentant une dysbactériose ne se limite pas au lait, au yaourt et au kéfir.

La liste des produits laitiers utiles pour cette maladie est la suivante:

  1. Kéfir.
  2. Du lait
  3. Yaourt
  4. Fromage cottage.
  5. Fromage en grains à faible teneur en matière grasse.
  6. Certains mélanges pour bébés.
  7. Crème (pas plus de deux cuillères à café par jour).
  8. Fromages et masses en pâte.
  9. Crème sure (en petites quantités).
  10. Ryazhenka (dans certains cas, cela peut faire mal, quelque chose qui mérite d'être retenu).

Traitement de dysbiose plantain

Se débarrasser de la dysbiose intestinale avec du plantain fait maison est assez simple. Cependant, la banane plantain n’aide que 1 à 2 stades de la maladie, alors qu’elle est pratiquement inefficace à 3 ou 4 (et dans certains cas, elle est nocive).

Dans les cas de dysbiose intestinale infectieuse, verser une cuillerée de plantain dans un verre d’eau bouillante, puis laissez-la dans un thermos pendant environ une journée. Buvez cette infusion devrait être trois fois par jour, à 35-40 millilitres.

En cas de dysbiose après avoir trop mangé, l’utilisation du psyllium avec d’autres plantes est utile. Vous pouvez faire une infusion des herbes suivantes:

  • plantain - 3 parties;
  • prêle des champs - 1 ou 2 parties;
  • Millepertuis - 1 part;
  • camomille (pharmacie seulement) - 3 parties;
  • rose sauvage - 2 parties.

Une cuillère à soupe de cette infusion doit être brassée dans un demi-litre d’eau bouillante et laissée infuser pendant environ 10 à 12 heures. Cette infusion doit être bue avant un repas (pendant 20 à 25 minutes) dans une demi-tasse par jour.

La perfusion la plus efficace est obtenue par l’interaction de la banane plantain avec 7 à 8 autres types d’herbes. Et dans ce cas, vous pouvez utiliser:

  • plantain - 8 grammes;
  • Millepertuis - 8 grammes;
  • inflorescences de tanaisie - 10 grammes;
  • feuilles de bouleau et de mûre grise - 10 grammes;
  • origan - 8 grammes;
  • renouée - 10 grammes;
  • feuille de pissenlit - 10 grammes;
  • racine de valériane - 5 grammes;
  • Melissa (seulement pharmacie) - 5 grammes.

Une cuillère à soupe de cette infusion doit être versé avec un quart de tasse d'eau bouillante et laisser infuser pendant 15-25 minutes. Ceci est suivi en versant la perfusion dans une autre vaisselle et en filtrant en 30-40 minutes. Boire cette infusion devrait être un quart de tasse trois fois par jour, seulement après le repas.

Traitement des remèdes populaires de dysbiose (vidéo)

Miel avec dysbactériose

Le miel des temps anciens est utilisé pour traiter de nombreuses maladies. Il peut être prescrit pour les adultes et les enfants. Et heureusement, il aide parfaitement à la dysbiose intestinale. Ainsi, lorsqu'il est utilisé, le miel protège non seulement la membrane muqueuse du tractus gastro-intestinal (l'enveloppe), mais stimule également la motilité et la motilité intestinale.

Dans le traitement de la dysbactériose au miel chez l'enfant (ceci peut être lu séparément), on peut s'attendre à une augmentation de la réponse immunitaire. Le miel est un produit antimicrobien et immunomodulateur dont l'efficacité est particulièrement visible chez les enfants et les personnes âgées.

Pour l'utiliser pour traiter la dysbiose intestinale, il suffit de prendre deux cuillères à thé de miel et du thé 3 fois par jour chaque jour. En outre, vous pouvez manger du miel sans thé, simplement en mangeant deux cuillères à café après un repas.

Mais le plus efficace propolisny chérie. Pour le préparer, il vous faut une cuillère à thé de miel de propolis pour verser de l'eau bouillante (0,2 litre suffira) et laissez infuser 4 heures. Au lieu de l'eau, vous pouvez utiliser les hanches de bouillon, ce qui ne fera que renforcer l'effet thérapeutique.

Pour se débarrasser de la dysbiose avec cette infusion, il suffit de la boire trois fois par jour pendant un demi-verre (de préférence après un repas). Il convient également aux patients adultes et aux enfants. Cependant, avant de manger du miel, assurez-vous de ne pas y être allergique. Sinon, avec sa présence, le spasme intestinal est possible avec une aggravation de l'évolution de la dysbactériose.